Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C'est encore l'heure du thé ! (Count Von Arlex) /!\ pour public averti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: C'est encore l'heure du thé ! (Count Von Arlex) /!\ pour public averti    Dim 6 Jan - 19:06

Antarès commençait à avoir très chaud, même si techniquement, il était à moitié nu (et sa chemise ne couvrait plus son bras comme elle le faisait auparavant, il avait trouvé plus judicieux de lâcher par terre tout ce qui encombrait ses mains pour l'instant). Si on pouvait qualifier l'état de son cerveau à cet instant précis, on aurait largement pu préciser "fête du slip", dans tous les sens possibles et imaginables. En fait, on pouvait aussi dire que son cerveau avait totalement disparu de sa boîte crânienne, mais c'était nettement moins imagé, et ne décrivait qu'un seul état de sa pensée. Tandis que quand on y pense, "fête du slip" est bien plus ouvert à l'imagination et l'interprétation, surtout quand on savait que tout ce qui était relatif à cette métaphore était probable. Bon, il y avait quand même une part de son esprit qui se demandait pourquoi il était en train de faire ça, mais Nathanaël semblait plutôt bien y répondre, alors il se disait que finalement, il n'y avait pas de problème, tout allait bien pour l'instant. Et s'il osait...

"Laisse-moi dormir avec toi ce soir, juste pour cette fois... " murmura-t-il à son oreille entre deux baisers passi... Quoi ? Attendez, qu'est-ce qu'il venait de dire là tout de suite ? Antarès, sale petit pervers. Est-ce qu'il avait réfléchi avant de dire ça ? Non, pas du tout, en fait le message n'était même pas passé par le département de la conscience pour avoir une quelconque confirmation. Il avait juste approché ses lèvres de son oreille, et puis pouf ! C'était sorti tout seul, sans aucune autorisation de la part de son aire cérébrale. Bon bien évidemment, ce n'était qu'une façon de parler, puisqu'il aurait bien eu envie de lui demander ça quand même, mais s'il avait été pleinement conscient de ce qu'il faisait, il ne l'aurait très sûrement pas fait. Et il n'aurait sûrement pas répondu à son baiser. Et il serait sûrement déjà rentré dans sa chambre d'ailleurs. Oui, sa chambre à lui, pas celle de Nathanaël.

Ses pensées étaient tout de même très chaotiques.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: C'est encore l'heure du thé ! (Count Von Arlex) /!\ pour public averti    Dim 6 Jan - 20:16

De la même manière que tout à l’heure dans la salle de cours, la température de la pièce semblait monter de plus en plus, à mesure que leurs souffles devenaient plus saccadés. Nate ne contrôlait que très moyennement ce qu’il faisait, sentant monter en lui des envies un peu embrouillées et agissant sans réfléchir, laissant libre cours à l’inspiration de ses mains un peu baladeuses. Mon dieu, il ne s’était jamais montré aussi peu farouche. Et outre la sensation d’étouffer un peu, qui commençait d’ailleurs à s’imposer un peu trop, il trouvait ça incroyablement… agréable.

- Laisse-moi dormir avec toi ce soir, juste pour cette fois...

… What ? Antarès venait de lui souffler cette phrase à l’oreille, abandonnant un instant ses lèvres. Nate cligna des yeux, se reconnectant progressivement à la réalité. Il avait vraiment dit ça, ou bien son imagination lui jouait des tours ? Non non, il en était sûr, il avait bien entendu les mots du rouquin, et il n’avait pas pu imaginer le frisson provoqué par son souffle près de son oreille. Pourquoi avait-il dit ça ? Pourquoi voulait-il dormir avec lui ? Son lit n’était probablement pas plus confortable que le sien. Bon, certes Nathanaël avait une chambre individuelle, ce qui était assez pratique. Peut-être que le ou les colocataires d’Antarès étaient bruyants et que c’était pour ça qu’il faisait des insomnies ?
T’es débile ou quoi ? Oh, le Député Mystère. Nate fronça les sourcils, jetant un regard interrogatif à Antarès. La manière dont le jeune homme avait posé la question était un peu étrange… Les mots étaient pressants, sa voix un peu rauque, son souffle irrégulier…

- Pourquoi ? demanda Nathanaël, sincèrement perplexe.

L’avantage de cette petite interruption de leur étreinte était qu’il pouvait reprendre son souffle et recharger les batteries de son capital-tolérance, évitant ainsi de risquer de repousser trop brutalement Antarès, comme il l’avait regrettablement fait tout à l’heure dans la salle de cours.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Nathanaël Von Arlex le Lun 7 Jan - 20:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: C'est encore l'heure du thé ! (Count Von Arlex) /!\ pour public averti    Dim 6 Jan - 20:55

Pourquoi ? Mais, bien évidemment, quelle question ! Pourquoi diable deux personnes venant de s'échanger un baiser très serré (et plutôt torride) voudraient-elles, en plein milieu de la nuit, s'aventurer dans la même chambre pour passer le reste de la soirée ensemble ? Non, franchement, Antarès se demandait pour quelle raison au juste il pourrait avoir envie de se glisser dans son lit ce soir, après s'être collé à lui fougueusement dans une salle de bain. Ca lui échappait totalement, il ne savait même pas pourquoi il lui avait demandé ça, c'était totalement absurde. Tiens, il allait tout simplement rentrer dans sa chambre personnelle et se réciter quelques passages de la Bible, après avoir siroté une tisane "sommeil tranquille" tout en s'extasiant sur ses images de l'enfant Jésus dans les bras de Marie, ou d'autres icônes pieuses. Il allait peut-être même écouter quelques chansons de sa chorale d'enfants de choeur préférée, ils étaient si mignons dans leur petit ensemble noir traditionnel.

Non, Antarès n'avait pas oublié (même s'il ne pensait plus trop aux conséquences de ses actes) qu'il s'adressait actuellement à Nathanaël, qui avait beaucoup de mal avec les relations amoureuses. Mais il ne savait pas qu'il pouvait être aussi... Délicieusement innocent. Ah, s'il acceptait, il allait sûrement beaucoup s'amuser ce soir. D'ailleurs il espérait que Nate s'amuserait aussi, évidemment, c'était beaucoup mieux à deux. Mais encore fallait-il qu'il accepte. D'ailleurs... Mais à quoi est-ce qu'il était en train de penser ? Antarès ne se savait pas autant porté sur la chose, et il fallait qu'il se calme un peu, il commençait à avoir vraiment beaucoup de mal à réfléchir... Mais dans un petit moment, encore un instant. Il voulait apprécier encore un peu de se presser un peu plus fort contre lui, tout en glissant doucement sa main le long du torse de son partenaire de façon assez... Subjective.

"Je te montrerai. "

Antarès, enlève ta langue de son cou s'il te plaît, c'est malsain.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: C'est encore l'heure du thé ! (Count Von Arlex) /!\ pour public averti    Lun 7 Jan - 20:39

Un léger frémissement raidit le corps de Nathanaël alors que la réponse d’Antarès atteignait son cerveau. Et pourquoi… Seigneur, il venait vraiment de lui lécher le cou, là ? Le pire dans toute cette histoire était que Nate ne savait même pas s’il était supposé être choqué ou trouver ça agréable. Donc il mélangeait les deux : il était choqué de trouver ça agréable. Dire que quelques heures plus tôt, il était tranquillement allongé sur son lit à dessiner, ignorant tout de ce qui se passerait cette nuit… Et s’il avait su, aurait-il répondu au téléphone ?
Toujours est-il que maintenant il était là, avec Antarès et des envies nouvelles, et que son… partenaire de travail – Dieu qu’il est étrange de l’appeler encore ainsi après tout cela – venait de répondre de manière plutôt mystérieuse à une proposition elle-même très bizarre, et que le sens de cette réponse était en train d’être analysé par le cerveau un peu perplexe de l’innocent et prude Nathanaël Von Arlex.
Proposition bizarre, additionnée à une réponse bizarre à la question visant à éclairer le sens de la proposition, le tout multiplié par un geste bizarre de la main d’Antarès, que multiplie un geste bizarre de la langue de ce dernier… Égal… Égal… Euh… Qu-QUOI ?
Nate eut un léger mouvement de recul, un peu plus brusque qu’il ne l’aurait voulu, et posa sa main sur le torse d’Antarès afin de le repousser légèrement pour pouvoir le regarder dans les yeux. Il réalisa soudain que le sang lui était monté aux joues, d’ailleurs, et il se sentit tout à coup complètement idiot. Sans doute que le rouquin avait été un peu décontenancé par son « pourquoi ? » si naturel pour lui. Il ne s’était pas douté un seul instant que… son binôme n’avait pas employé le terme « dormir » au sens strict du terme… Il faisait un peu chaud dans cette salle de bain, non ?

- Ce… n’est pas vraiment de cette manière que je comptais… « réfléchir à tout ça », balbutia Nate, la gorge un peu plus serrée qu’il ne le pensait.

Son cœur battait la chamade, encore et toujours. Antarès était sérieux ? Il avait bien compris ? Non, il se faisait des idées, ils se connaissaient depuis seulement quelques jours et puis ils n’étaient même pas amoureux l’un de l’autre… Si si Nate, tu as parfaitement compris, tu n’es pas en train de te faire des idées : ce jeune homme que tu as consciencieusement embrassé il y a trente secondes a envie de toi, et reconnais qu’il n’est pas le seul… Oh ta gueule, le Député Mystère.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: C'est encore l'heure du thé ! (Count Von Arlex) /!\ pour public averti    Lun 7 Jan - 23:06

Antarès sentit Nathanaël frémir sous ses mains, ou plutôt sursauter : peut-être que le sens plus subjectif de sa proposition venait de lui frapper l'esprit, et qu'il venait de comprendre que le rouquin qui lui servait de partenaire voulait peut-être faire autre chose qu'une pyjama party sous la couette à manger des bonbons et se faire les ongles de pieds en se racontant tous les derniers potins de l'Académie. Non, ce qu'il voulait était quelque chose de bien plus poussé et profond (dans tous les sens que vous pouvez vous imaginer, naturellement, mais je ne prendrai pas en charge les éventuelles lectures perverses de ce mot, blâmez votre cerveau). Il se sentit un peu repoussé, bien que très moins violemment que la dernière fois dans la salle de classe, et se retrouva en face de Nate, pouvant le regarder dans les yeux. Tiens, il était rouge.

Ah, il ne voulait pas réfléchir de cette façon ? Chose plutôt évidente, mais Antarès pouvait très bien lui rétorquer pour sa défense que c'était bien Nathanaël qui lui avait sauté dessus pour l'embrasser, et que donc lui aussi devait en endosser la responsabilité, même si ses actes étaient peu conscients à ce moment là. Néanmoins, il n'avait pas très envie de le tourmenter un peu plus que ce qu'il ne l'était déjà (ou bien était-ce seulement la chaleur de la pièce qui rendait ses joues si joliment rouges ?), alors il ne lui répondit pas sur ce ton. Antarès avait réussi à récupérer un peu de son espace cérébral disponible, maintenant qu'il était un peu plus éloigné de lui, et même si ses réflexions n'étaient pas encore dignes de Nietzsche ou Aristote, il pouvait arriver avec quelques efforts à un raisonnement convenable. Il se souvint donc que ce qu'il avait formulé un peu plus tôt n'était qu'une proposition, et que même s'il acceptait puis finalement n'avait plus envie (chose compréhensible), ils pouvaient très bien boire un thé ensemble et dormir pour de vrai.

"Je te laisse le choix. Je ne veux pas te forcer la main. "

Bien sûr, il le laissait décider de ce qu'il voulait, mais (et c'était plus fort que lui) il essayait tout de même d'influencer ses choix avec une voix aguicheuse, un regard doux et un sourire sincère, mais très révélateur de ce qu'il avait derrière la tête. Bon, il ne pouvait pas empêcher son sang de circuler trop près de sa peau, mais il espérait que Nate ne s'attarde pas trop sur ce détail.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: C'est encore l'heure du thé ! (Count Von Arlex) /!\ pour public averti    Mar 8 Jan - 21:31

Nate ne savait pas quoi penser, pour changer. Le « Je ne veux pas te forcer la main » d’Antarès lui sembla complètement invraisemblable, étant donné que vu la minceur et l’absence de muscles de ce dernier, le blond doutait sérieusement de sa capacité à le forcer à quoi que ce soit.
Une part de lui voulait qu’il s’enfuie tout de suite parce que c’était la meilleure chose à faire, mais d’un autre côté… D’un autre côté quoi ? Il ne savait pas, tout était tellement confus. Dire que, allez, une heure plus tôt, Antarès lui avait lui-même dit de ne pas trop s’attacher à lui, et maintenant il voulait qu’ils aillent… faire des choses qui nécessitaient d’être quand même un minimum attaché à l’autre, là, dans la chambre de Nate ! Le pire dans tout ça était que c’était uniquement à cause d’un malheureux baiser. Nathanaël se souvenait avec une précision assez ironique de ce à quoi il avait pensé avant de se laisser embrasser dans cette salle de cours tout à l’heure… « Ce lien qui les unissait était platonique, c’était juste de l’amitié, de la passion pour l’art ». Haha. Les choses changent bien rapidement. Maintenant, le simple fait de regarder Antarès dans les yeux – surtout avec le regard particulièrement intense qu’avait ce dernier en cet instant – lui donnait des petits frissons bizarres dans le ventre. On pouvait sans doute proscrire « platonique » des termes de leur relation, de toute évidence.
Non, vraiment, il fallait écouter la raison, et celle-ci lui disait de faire ce qui était prévu à la base, c’est-à-dire rentrer SEUL dans sa chambre, au CALME, et réfléchir CALMEMENT à tout ça… Mais en même temps Antarès était tellement… Euh, pourquoi Nate avait l’impression que son jeans était aussi inconfortable, tout à coup ? Oui, il avait besoin de calme, là, vraiment. Oh, un peu de volonté que diable !

- Je euh… ne pense pas que ce soit une bonne idée.

Voilà, c’est bien, sage décision. Pourquoi son cœur battait aussi fort ? Il fallait vraiment qu’il se détende, dans tous les sens du terme. Il s’efforça de laisser ses yeux rivés sur ceux d’Antarès, pour garder un objectif visuel assez rassurant. Mais même son regard était… Vraiment… Captivant… Putain de situation à la con.
Nate n’en pouvait plus. Il faisait trop chaud ici, l’air était trop oppressant… il fallait qu’il sorte, et maintenant.
Il se retrouva hors de la salle de bain avant même d’y avoir vraiment réfléchi, et se rendit dans sa chambre tout aussi rapidement, sans même penser à faire attention à d’éventuels surveillants. Nathanaël se laissa glisser le long de la porte de sa chambre, poussant un des soupirs les plus longs de sa vie.
Il se sentait soulagé… Alors pourquoi avait-il l’amère impression de regretter sa décision ?

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Nathanaël Von Arlex le Mer 9 Jan - 21:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: C'est encore l'heure du thé ! (Count Von Arlex) /!\ pour public averti    Mer 9 Jan - 20:38

Antarès n'eut même pas le temps de réaliser quoi que ce soit, en un instant tout au plus, Nathanaël avait déjà disparu hors de la pièce, mais non sans laisser une réponse. Non, il ne voulait pas, ou bien alors il voulait mais il se retenait parce qu'il savait quel choix était le meilleur, oui, cette hypothèse était la plus plausible, il ne se serait sûrement pas enfui aussi vite si ce n'était pas le cas, et dans tous les cas ses hésitations et ses joues rouges le démontraient. Toujours était-il que tout compte fait, il avait très certainement raison de ne pas se laisser aller. Parce qu'Anti, lui, s'était largement trop laissé aller, et il pouvait s'en rendre compte maintenant qu'il reprenait peu à peu ses esprits, seul dans la salle de bains. C'était beaucoup trop tôt pour pouvoir dire quoi que ce soit, ils étaient seulement restés une heure ensemble et déjà leur relation avait changé du tout au tout. Alors faire une coucherie n'était sûrement pas la meilleure idée qu'il ait pu avoir, et Nate avait fait le bon choix.

Il n'avait de toutes façons aucune idée de ce qu'il lui avait pris pour qu'il s'emporte de cette façon, pour qu'il soit aussi direct avec lui ; c'était simple, il n'avait jamais été comme ça. Ou s'il l'était, tout ce qu'il pouvait avoir envie de dire restait dans sa tête, et il se gardait bien de le montrer. Comme il l'avait avoué tout à l'heure, il était vraiment beaucoup plus attiré par Nathanaël que ce qu'il pensait au départ. Et encore, ça n'avait duré que très peu de temps, peut-être qu'il y aurait d'autres changements à venir, à fur et à mesure qu'ils se reverraient.

Il fallait qu'Antarès retourne à sa chambre, maintenant qu'il s'était calmé en ne fixant rien de particulier et en restant dans la même position exacte que celle dans laquelle il était lorsque Nate avait quitté la salle. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres, sans que personne ne put le voir : l'air de la pièce s'était vraiment rafraîchi depuis tout à l'heure, et surtout, surtout, cette situation (bien qu'embarrassante) l'amusait un peu. Il allait pouvoir réfléchir un peu mieux sur ce qu'il s'était passé exactement, et même s'il avait eu de grands moments de doutes et de tourments intérieurs pendant cette heure, il en gardait quand même pas mal de bons souvenirs. Antarès se baissa pour ramasser les affaires qu'il avait laissées tomber, éteignit la lumière et sortit de la salle de bains pour rejoindre sa chambre à l'autre bout du couloir, en se déplaçant comme s'il était en promenade. Il aurait beaucoup à penser pendant le reste de cette nuit.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: C'est encore l'heure du thé ! (Count Von Arlex) /!\ pour public averti    

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est encore l'heure du thé ! (Count Von Arlex) /!\ pour public averti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» L'heure de la révélation pour miss Evans.
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE
» Heure du début du draft?
» Dernier heure
» 17h: Heure de Colle pour Clara

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Concernant le membre :: RP terminés-