Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Terminé]Au détour d'une ruelle, mauvaise rencontre? [pv:Peeta Mac Carthy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Héloïse Aragon
Elève Discret ♪
♣ Messages : 92
♣ Date d'inscription : 12/01/2013


MessageSujet: [Terminé]Au détour d'une ruelle, mauvaise rencontre? [pv:Peeta Mac Carthy]   Dim 13 Jan - 19:49

Je marchais en essayant de faire le moins de bruits possible, essayant de canaliser la peur qui menaçait de me paralyser. *J'étais vraiment stupide, non mais franchement, venir ici à une heure aussi tardive. Et pourquoi? Pour trouver de l'inspiration pour un sujet à rendre dans là semaine. J'étais partie sur une affaire de meurtre dans un sombre quartier ou j'avais opté pour le point de vue du meurtrier guettant sa proie. Malheureusement pour moi, j'avais plutôt l'impression de me retrouver à la place de la "victime". Surtout que je ne savais pas ou j'allais.*

Je n'avais pas réellement pris au sérieux les recommandations de prudence. Mal m'en pris. J'étais tombée sur un groupe de... gars pas nets du tout. J'avais directement fait demi-tour. Ils m'avaient donné la chasse mais heureusement encore, je courais plus vite qu'eux. C'était pas très glorieux pour quelqu'un qui se voyait bien dans la peau d'une aventurière intrépide. Je prenais mes rêves un peu trop pour des réalités parfois. Conclusion, j'étais perdue, dans le noir. Armée de mon seul calepin.

Je tournais au pur hasard à un croisement, me concentrant sur les endroits ou je posais les pieds. Que je ne vis pas quelqu'un arrivé. Le choc me fit tomber par terre.

- Ahh!

Fichtre! Que le sol est dure!

- Excusez-moi. fis-je confuse.

Je me relevais et m'approcha de l'inconnu que j'avais bousculée et lui tendit la main pour l'aider à se relever. *Euh... minute papillon. Tu ne te rappelle pas des individus de toute à l'heure? Ah!! Quel imprudence!* Je reculais précipitamment, glissant au passage sur une canette de bière ou de soda.

- Ne... n'approchez pas! fis-je complètement paniquée

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Héloïse Aragon le Dim 20 Jan - 15:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Terminé]Au détour d'une ruelle, mauvaise rencontre? [pv:Peeta Mac Carthy]   Dim 13 Jan - 20:36

Il était tard lorsque la Subaru Impreza WRX se gara au pied d'un vieux bâtiment délabré. La lune, pleine et brillante, offrait une atmosphère assez surnaturelle dans le coin. Même les lampadaires, à la lumière si pâle et monotone, n'arrivaient pas à contrer cette ambiance quasi-malsaine.
Peeta ouvrit la portière de la voiture, en descendit, puis la claqua derrière lui d'un geste sec. Son regard ambré guetta loin au-dessus des toits, vers ces étoiles luisantes que beaucoup trop de monde ignorait de nos jours.

Que faisait-il ici ? Bon, il avait joué du piano dans un restaurant, ce soir. Avec l'argent empoché, il s'était offert un petit sandwich végétarien qu'il avait englouti puis avait gardé le reste de monnaie pour le lendemain ; qui sait si un animal errant n'allait pas lui tomber dans les pattes ?
Après avoir marché longtemps aux alentours de l'Académie, il s'était décidé à prendre sa voiture pour aller je-ne-sais-où. Et le voilà, là.

Là. Dans ce coin paumé. Là où la lumière de la lune contrastait fièrement avec les lueurs blafardes de l'électricité.
Il se passa une main, gantée d'une mitaine en faux-cuir -assez semblable à ce que l'on peut voir sur un certain Leon S. Kennedy dans un certain jeu vidéo Resident Evil 6-, dans ses cheveux noirs. Les ébouriffa. Grogna légèrement.
En croisant les bras sur son torse, il s'adossa à son véhicule et observa une nouvelle fois le ciel. Peut-être aurait-il dû s'éloigner de la ville pour la nuit, juste afin de profiter de cette étendue étoilée.

Maintenant que t'es là, tu restes.
Et Peeta quitta sa voiture, après l'avoir verrouillé. Ses pas résonnaient sur le bitume, bruit qu'il n'aimait pas trop. Se faire discret était son habitude. Mais tout semblait si calme ici que même sa respiration lui semblait trop forte.
Faisant le vide dans sa tête, il ne remarqua qu'à la dernière fraction de seconde que d'autres pas se rapprochaient de lui.
Son poing partit à la volée, instinctivement, pour se ficher dans la joue d'un autre jeune homme. Ce dernier s'appuya contre un mur pour tenir debout, ses compagnons ronchonnèrent derrière lui.
Un groupe. De trois, apparemment.
Peeta resta physiquement indifférent, le dos droit. Il avait profité de son mouvement pour se tourner face à ses adversaires.

Bien lui en prit car, à ce moment précis, quelqu'un percuta violemment son dos. Il en eut le souffle assez coupé pour se retrouver à genoux...
Un cri retentit. Puis...

- Excusez-moi.

Peeta bascula sur le côté, se tenant fermement le tee-shirt au niveau de la poitrine durant un instant. Ses yeux ambrés fixèrent impassiblement la jeune fille qui venait de faire irruption.
Il ignora la main qu'elle tendit vers lui, se releva tout seul comme un grand. S'épousseta tranquillement les vêtements de la poussière. Jeta un rapide coup d’œil vers les trois clampins toujours plantés là, dans cette même ruelle.
Ruelle qui sembla étroite à notre jeune Solitaire.

- Ne... n'approchez pas !

Mmh ? Pourquoi la fille paniquait-elle ?
Peeta arqua imperceptiblement son sourcil en se questionnant. Et les trois autres garçons ricanèrent, l'un d'eux se tenant la mâchoire après avoir reçu un coup inattendu.
Dans quoi s'était-il encore fourré ? Il n'était pas venu dans ce coin pour se battre. Surtout qu'il essayait d'échapper à ces combats qui l'avaient trop longtemps nourri à l'adolescence.
En fait, s'il avait écouté son crâne, il se serait déjà éloigné.

Mais c'est son corps qui s'interposa. Il se plaça bien malgré lui entre les trois gars et la fille. Il n'en connaissait aucun parmi eux, ne cherchait même pas à savoir qui ils étaient.
Il s'en fichait complètement.
Pourtant, ses jambes et ses bras remuèrent sauvagement. Sûr.
Et de un.
Et de deux.
Et de trois.
Les trois types furent mis à terre. Et ils se sauvèrent tout simplement, la queue entre les jambes. Juste... pathétiques.

Peeta fit un petit bruit de gorge, plissa le nez d'une manière animale. Se frotta ses mains gantées entre elles avant d'en passer une dans ses cheveux d'ébène.
Ses prunelles ambrées, brillants face à l'éclat d'un proche lampadaire, se posèrent sur la fille paniquée. Il lui fit un simple geste de la main, œuvrant avec un coup sec du poignet. Usa d'une voix rauque :

    - C'est bon.


Il ne prononça que ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Héloïse Aragon
Elève Discret ♪
♣ Messages : 92
♣ Date d'inscription : 12/01/2013


MessageSujet: Re: [Terminé]Au détour d'une ruelle, mauvaise rencontre? [pv:Peeta Mac Carthy]   Dim 13 Jan - 21:40

Les trois individus que je venais d'apercevoir ne me semblaient pas du tout venu faire une simple balade dans ce charmant coin de la ville. *ça sentait le roussit. Ehm... oui?*

Ah, le garçon que j'avais percuté s'était mis de mon côté, à mon grand soulagement. Enfin, ils étaient quand même à trois contre un.

La suite se passa très rapidement, si rapidement d'ailleurs que je doutais d'avoir bien vu. *Non, je devais rêvée encore debout, ce n'était pas possible.* Je menaçais de prendre racine. Une voix rauque me tira de mon état d'ébahissement.

- C'est bon

*Hum? Qu'est-ce qui était bon? En soit, ça ne voulait rien dire ça. Ces mots touts seuls, balancer comme ça comme des... Enfin non, ça aurait pu signifier plein de chose. Dire que le danger était passé ou qu'il ne fallait pas le remercier ou que...*

- Merci monsieur. fis-je simplement.

Je ramassais mon éternel calepin, que j'emmenais presque toujours avec moi, de peur d'avoir des idées et qu'elles m'échappent. J'avais l'impression étrange de le connaître ou du moins de l'avoir déjà vu. Bien que son visage ne me dise rien. En fait, je n'étais pas vraiment physionomiste non plus. A moins que ce soit sa voix qui me rappelle vaguement celle d'un autre. Je fis une petite grimace discrète. *Non, je me fais des idées.*

Je feuilletais mon carnet. Hum... si ma mémoire est bonne, j'avais laissée quelque chose de très important dedans. Encore plus important que le sujet à rendre. Je m'avançais sous le faible éclairage et fronça les sourcils. *Damne! Je ne l'avais quand même par perdue en route! J'avais écrit les paroles pour la chanson d'une amie à l'Académie et j'avais passée une nuit blanche dessus. Jamais je n'arriverais à en écrire d'autre avec la même inspiration, le même enthousiasme, la même justesse.*

J'entendis un bruissement de feuille qui me fit relever la tête.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Terminé]Au détour d'une ruelle, mauvaise rencontre? [pv:Peeta Mac Carthy]   Lun 14 Jan - 8:58

Peeta observa d'un œil indifférent la jeune fille. Le calme était revenu, le silence de la nuit se faisait apaisant désormais. Est-ce que l'inconnue se méfiait encore de lui ?

- Merci monsieur.

Mmh, apparemment non.
Monsieur ?
Depuis quand l'appelait-on ainsi ? Avait-il l'air si vieux que ça ? Bah, peu importe. L'écossais haussa tout simplement les épaules, détournant la tête vers le bout de la ruelle d'où étaient partis les trois clampins.
Il espérait, dans un coin de sa tête, que sa Subaru ne soit pas prise d'assaut par ces rigolos. Ou par d'autres.

Bref, il n'avait plus rien à faire ici. A défaut d'avoir aidé un animal errant, il avait aidé une fille perdue.
Mais aider était un bien grand mot ; il aurait fait leur fête à ces gars-là de toute façon. Puisque leur humeur lui avait semblé tout simplement festive. L'accroche aurait été faite, en présence de l'inconnue ou non.

Cette dernière fouillait inlassablement son calepin à la recherche de quelque chose de perdue. Peeta était désormais hors sujet.
Aussi fit-il demi tour pour s'éloigner... Et ses yeux ambrés rencontrèrent un papier sur le sol. Était-ce cela que la jeune fille cherchait ? Calculez le pourcentage que ce soit l'objet perdu... Ce papier écorné, légèrement déchiré et tâché, pouvait être n'importe quoi.

La main gantée de Peeta s'approcha de la feuille ; il s'accroupit pour la prendre, légèrement curieux. Des mots s'entrelaçaient en des paroles visiblement à chanter. Un air pris part dans l'esprit du jeune homme, il analysa les phrases qu'il avait sous les yeux à la lumière d'un lampadaire puis se redressa.
Ses yeux ambrés allèrent de la feuille à la jeune fille, puis de la jeune fille à la feuille.
Il s'avança doucement vers elle et lui tendit le papier en affirmant, toujours de sa voix rauque où se peignit un instant un ton mélancolique :

    - C'est bien écrit.


Son visage était toujours indifférent. Mais il semblait sincère.
En tendant le papier, en tout cas, il était bizarrement certain que c'était ce que recherchait la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Héloïse Aragon
Elève Discret ♪
♣ Messages : 92
♣ Date d'inscription : 12/01/2013


MessageSujet: Re: [Terminé]Au détour d'une ruelle, mauvaise rencontre? [pv:Peeta Mac Carthy]   Lun 14 Jan - 19:34

Je blêmis en le voyant avec ce papier dans les mains. J’espérais à la fois que ce soit le bon mais également le contraire.

C'était la première fois que j'avais écris des mots pour qu'ils soient chantés. Pour que la belle voix d'Alys les portent. Et que l'on me découvre enfin réellement, à travers mes écrits. Que quelqu'un devine que derrière mon apparence renfermée ou de "sainte-ni-touche" ce que j'étais réellement. Une personne parmi tant d'autre. Malgré mes origines. Mais je n'en tirais ni honte ni fierté. Il n'y a rien à gagner à être ce que l'on est. Tout est dans les actes, c'était ce que je pensais.

Tenue dans l'ombre de mon frère, je n'avais pu m'exprimer. Et maintenant que j'en avais la possibilité, je n'osais pas. Je souhaitais être reconnue pour ce que je faisais et non pour celle que j'étais. Et à être aimer pour ce que j'étais et non ce que je faisais.Bref, autant dire que ce n'est pas possible. A être trop dans ma bulle, chercher à vivre dans mes rêves, il est relativement normal que personne n'aille vers moi. Et même de toute façon, je passais devant les gens sans vraiment les voir, n'osant pas les regarder. Voulant me faire discrète pour ne pas avoir de problème ou de remarques.

Je ne signais jamais ce que je faisais, voulant que la seule marque soit celle de mon écriture. Mais c'était prétentieux de ma part. Je supportais la critique mais être dénigrée et humilier, non, je ne pourrais pas encore... j'étais trop sensible. L'écriture était une passion, mais secrète. Tout comme la musique. Mon coeur avait balancer entre les deux. Alors voir cet homme avec...

- C'est bien écrit.

Je fus déroutée par ces quelques mots. Simples, mais qui me réchauffèrent le coeur par la sincérité que je percevais dans sa voix. Une sincérité troublante qui me rendait toute chose.

Je sans dire mot je prenais ma feuille avec un petit merci et m'empressai de la ranger avec les autres.

- Vous êtes d'ici? Je crois que je me suis complètement perdue là.

Et c'était un euphémisme bien sûr. Mais je n'allais pas lui dire que j'étais "complètement paumée". en plus j'avais des frissons partout.

- Appelez moi Héloïse au fait.

Oups, je lui avais vraiment dit? J'allais un peu vite à accorder ma confiance.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Héloïse Aragon le Mar 15 Jan - 18:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Terminé]Au détour d'une ruelle, mauvaise rencontre? [pv:Peeta Mac Carthy]   Lun 14 Jan - 19:56

Les mots rédigés sur le papier résonnaient encore en litanie dans la tête de l'écossais. Son regard d'ambre suivit la jeune fille qui reprit son bien afin de le ranger. Un instant, Peeta failli laisser sortir sa voix une nouvelle fois ; pour entamer cette chanson, sans en connaître le rythme réel.
Sûr que ces paroles ne lui étaient pas destinées. Que cette chanson avait été écrite pour quelqu'un d'autre. Et puis, s'il avait osé ouvrir sa bouche, nul doute que cette mélodie serait devenue triste.

Bref, Peeta remua un peu ses doigts engourdis. Frapper des types, ce n'était pas rare pour lui. Même si ce genre de combats de rue s'espaçait pour lui -il avait décidé d'arrêter. Sa peau était certainement écorchée mais qu'importait. La douleur n'était rien.
En tout cas, pas cette douleur-ci.
Car, à l'endroit même de son cœur, ses nerfs se serrèrent quelques peu et il dû retenir une grimace de souffrance. Ce n'était pas le moment d'avoir mal au cœur ! Il se figea, porta son regard vers les étoiles en cessant un instant de respirer.

- Vous êtes d'ici? Je crois que je me suis complètement perdue là.

Nul choix que de se rappeler qu'il n'était pas seul. Aussi, il s'obligea à prendre une profonde inspiration, ignora la douleur que cela lui infligea dans la poitrine, puis reposa ses prunelles sur la jeune fille.
La crise, aussi minime soit-elle, était passée.
Dans le silence.

    - On peut dire que je suis du coin, oui.


Devait-il dire qu'il était à l'Académie ? Parce que rencontrer des jeunes, c'était bien sympathique -bien qu'il s'en fichait- mais ils n'étaient pas tous forcément élèves là-bas.
Si ?

- Appelez moi Héloïse au fait.

Imperceptiblement, le sourcil de Peeta s'arqua à nouveau. Cette fille faisait-elle confiance à n'importe qui ? Ou était-ce le fait d'être perdue qui la rendait plus vulnérable.
A dire vrai, l'écossais ne s'était pas non plus montré réticent à rester... Du moins, il avait voulu s'éclipser, jusqu'à ce qu'il ne trouve un fameux morceau de papier aux phrases bien construites.
Il soupira légèrement, la face toujours indifférente, puis grogna subtilement :

    - Tutoies-moi.


Se faire vouvoyer, à son âge... Manquerait plus que ça.
Allait-il continuer sur sa lancée et dévoiler son identité ? C'était moins sûr. Peeta semblait bien trop solitaire pour ça. Trop... dans sa bulle. Loin d'être désireux de nouer un lien, aussi futile soit-il, avec l'être humain.
Mais bon, qu'avait-il à perdre, au final ?

Héloïse ne lui avait pas demandé son nom, ce qui régla bientôt la question. Il ne se présenta donc pas. A croire qu'il fallait lui demander les choses pour les obtenir -ou pas.
Il s'abandonna un instant à ses réflexions. Le silence s'éternisa donc alors qu'il reposa ses yeux ambrés sur la jeune fille. Avait-elle besoin d'autres renseignements ?

S'il était assez sociable, il lui aurait proposé de la déposer quelque part en voiture. Hors, il ne l'était pas. Depuis trop longtemps, il vivait "à part" ; il en avait oublié comment se comporter gentillement, sauf lorsqu'il s'agissait de passer une nuit avec un individu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Héloïse Aragon
Elève Discret ♪
♣ Messages : 92
♣ Date d'inscription : 12/01/2013


MessageSujet: Re: [Terminé]Au détour d'une ruelle, mauvaise rencontre? [pv:Peeta Mac Carthy]   Lun 14 Jan - 20:34

- Tutoies-moi.

J'avai l'espace d'un instant plus l'impression d'être avec un ours qu'un homme. Ehm... peut-être qu'il était plus timide que moi, ce qui me semblait peu probable. Méfiant, sûrement. Il m'arrivait à moi aussi d'oublier la politesse mais ça, à cause de ma timidité. Là je venais de faire un effort... bon en même temps, je ne tenais pas à rester là toute la nuit à me gelée!

Le silence seul me répondit. Peut-être qu'il ma présence l'irritait... Ou m'en voulait-il vraiment pour lui être rentrer dedans tout à l'heure? Mais je n'avais pas fait exprès.

Il était un mystère totale pour moi. Ce n'était pas pour me déplaire. Mais ma raison si... mon esprit vagabondait gaiement dans mon imagination sans borne.

- Ehm... ok. Désolée de t'ennuyer encore, mais tu pourrais me raccompagner à la rue principale s'il te plaît? Un endroit éclairé et plus sûr qu'ici, j'arriverais à me débrouiller je pense à retrouver mon chemin une fois là bas.

Même s'il n'était pas très loquace, c'était peut-être dan sa nature, où il avait vécu quelque chose dont qu'il gardait le souvenir, enfoui au plus profond de lui-même. Peut-être se cachait-il aussi comme moi? C'est étrange, il me faisait un peu penser à un animal blessé, meurtrit, trahit, qui aurait perdu confiance... Je poursuivis:

- Au fait, tu ne m'as pas encore dit ton nom. Tu t'appelles?

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Héloïse Aragon le Dim 20 Jan - 16:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Terminé]Au détour d'une ruelle, mauvaise rencontre? [pv:Peeta Mac Carthy]   Lun 14 Jan - 20:53

Le silence.
Seul et unique moment où Peeta se sentait libre. Parce que le silence, c'est le début et la fin de tout. Pas de milieu.
Pourtant, lorsque, quelque part dans une autre ruelle, un long miaulement s'entendit, il tendit l'oreille ; à l'affût du moindre combat de chats errants, prêt à s'interposer contre cette nature hostile afin de sauver l'un ou l'autre des coups de griffes dévastateurs, l'écossais s'imprégna du silence.
Mais rien.

- Ehm... ok. Désolée de t'ennuyer encore, mais tu pourrais me raccompagner à la rue principale s'il te plaît? Un endroit éclairé et plus sûr qu'ici, j'arriverais à me débrouiller je pense à retrouver mon chemin une fois là bas.

Le jeune homme analysa la situation : sa voiture était garée à quelques rues d'ici. La voie principale était bien loin de ce quartier-ci. Il avait emprunté des dédales sans fin pour s'isoler ici. D'ailleurs, il ne savait pas pourquoi.
En tout cas, force était de constater que la Demoiselle n'était pas au bout de ses peines.

    - Ma voiture est stationnée pas loin. Mais pour la voie principale, c'est pas à côté. Une vingtaine de minutes à pied, je dirais.


Allait-il proposer de la raccompagner ? Non, toujours pas. D'un autre côté, s'il le faisait, ça paraîtrait certainement glauque ; une nuit, embarquée une fille dans une voiture avec un type solitaire habillé en noir, ça pouvait porter à confusion.
Bien qu'en d'autres circonstances, ce scénario n'était pas impossible pour Peeta. Les jours où il voulait se taper quelqu'un.
Mais pas aujourd'hui.

Ses yeux ambrés, constellés de tâches vertes, scintillèrent sous le reflet d'une lumière diffuse lorsqu'il bougea un peu la tête. Quelques mèches de cheveux s'écartèrent assez pour dévoiler ses trois anneaux à l'oreille gauche.
Une aura de mystère planait autour de lui. Et dans l'ambiance mystique de la nuit, bien des personnes pourraient aussitôt imaginer être en compagnie d'une créature à sang froid.
Mais il fallait être bourré d'imagination. Oui.
Peeta était humain. Point.

- Au fait, tu ne m'as pas encore dit ton nom. Tu t'appelles?

Devait-il donner l'information ? En même temps, la jeune fille ne semblait pas être une ennemie. Peeta se méfiait des gens mais fallait qu'il s'impose quelques limites.
Surtout qu'il avait déjà ouvert la bouche pour parler avec elle. Donc pourquoi s'arrêter maintenant ?
Sa voix glissa sur la brise du soir, toujours rauque, parsemée de mélancolie -lointaine :

    - Peeta. Mac Carthy Peeta.


Voilà, les présentations étaient faites.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Héloïse Aragon
Elève Discret ♪
♣ Messages : 92
♣ Date d'inscription : 12/01/2013


MessageSujet: Re: [Terminé]Au détour d'une ruelle, mauvaise rencontre? [pv:Peeta Mac Carthy]   Lun 14 Jan - 21:39

- Ma voiture est stationnée pas loin. Mais pour la voie principale, c'est pas à côté. Une vingtaine de minutes à pied, je dirais.

... Qu'est-ce que j'étais censée comprendre?? Qu'il allait me laisser me débrouillée toute seule alors que j'en étais incapable?! à pieds... non mais il en avait de bonne... je voulais bien marcher sous réserve de ne pas tomber sur le même genre de types que tout à l'heure et d'être sûre de retrouver mon chemin. Ce qui, vu mon sens inné de l'orientation, était loin, non mais très loin d'être gagné. Et comme il ne semblait pas avoir l'intention de m'aider d'une quelconque façon...Bon, autant dire que j'étais pas sortie de ce pétrin quoi...

Le peu de fierté que j'avais, très mal venu à ce moment là, m'interdit de quémander son aide. Je sentais une pointe d'énervement percé... Était-ce ce que les autres ressentaient face à mon mutisme? Bien que les symptômes soit identiques, la cause l'était sûrement moins.

Peeta... ce n'était pas le garçon étrange à l'Académie? J'en avais entendue parler très vaguement. Il aurait apparemment là côte auprès des autres filles. Je ne voyais vraiment pas ce qu'elles pouvaient lui trouver... Enfin, s'il était bien à l'académie.

- Mhh, tu ne serais pas à l'artistic académy toi aussi?

Je me trompais peut-être, mais n'avais rien ajouter de plus. Lui dire que j'étais dans la maison Baudelaire serait sans doute inutile, vu que cela devait se voir... Néanmoins, ça ne m'empêchais pas de traîner assez souvent du côté de Beethoven. J'aimais écouter en secret les musiciens. Je ne voyais jamais leurs visages, mais reconnaissais très bien leurs voix. . Or l'une d'entre elle m'avait touchée particulièrement, grave, puissante et empreinte de mélancolie. J'avais écrit longtemps sur un texte pour lui, dont je ne connaissais que la voix. Et qu'il ne verra probablement jamais.

Je soupirais, j'y avais passée des jours et des nuits avant de le finir et de... finalement le garder chez moi. J'en connaissais chaque mots, chaque strophes.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Héloïse Aragon le Sam 19 Jan - 1:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Terminé]Au détour d'une ruelle, mauvaise rencontre? [pv:Peeta Mac Carthy]   Mar 15 Jan - 9:02

Dans le calme de la nuit, Peeta sentit soudain une certaine oppression ; être en compagnie d'une personne, c'était très rare pour lui. Et ça commençait sérieusement à s'éterniser. Que devait-il faire ? Tourner le dos et partir, sans rien ajouter de plus ?
Ouais, c'est ce qu'il aurait fait.
A quelqu'un d'autre.
Bizarrement, cette fille lui semblait assez différente des autres. Peut-être était-ce parce qu'elle possédait elle-aussi cette aura mystérieuse qui effrayait souvent les gens. C'est ce qui expliquerait en tout cas qu'il soit toujours là, près d'elle.
Il se passa une main dans les cheveux.

- Mhh, tu ne serais pas à l'artistic académy toi aussi?

Son geste resta en suspens un moment avant qu'il ne daigne fourrer sa main dans sa poche. Son regard se fit lointain, l'espace de quelques secondes.
Cette fille serait donc bel et bien à l'Académie ? Et vu les mots qu'elle avait couché sur papier, elle ne pouvait être qu'à Baudelaire -sauf si elle s'était trompée de maison dès son inscription.
Il retourna une nouvelle fois cette chanson qu'il avait lu quelques minutes auparavant, dans sa tête. Durant une fraction de seconde, il pensa à une collaboration ; idée bien vite chassée de son esprit bien trop solitaire.

    - Effectivement, j'y suis, finit-il par répondre doucement.


C'était peut-être l'occasion pour lui de lui proposer de la raccompagner, du coup. Très peu habitué à parler aux gens, il dû réfléchir à deux fois avant de lancer cette question :

    - Peut-être veux-tu que je te ramène ?


Etre sociable n'était pas son fort, avec les humains. Aussi, sa voix pouvait-elle paraître dure sur le coup.
Ses yeux ambrés se perdirent une nouvelle fois vers le ciel étoilé. La nuit s'allongeait lentement, mais sûrement. Avait-il cours demain ? Il ne savait plus très bien quel jour on était.
Qu'importe.
Il était venu dans ce coin paumé pour se balader loin des bruits de la ville elle-même, sans rechercher un réel but.

Sa voix franchie à nouveau ses lèvres, sans qu'il ne s'en rende compte tout de suite ; son cerveau fut au courant après ses oreilles :

    - Tu devrais partager tes écrits avec le monde entier.


Mais en quoi ça te regarde, p*tain ?!
Bon, d'accord, il venait de faire un compliment à sa manière. Et venant de Peeta, c'était beaucoup. Mais quand même, ça ne le regardait vraiment pas.
Aussi poussa-t-il un léger soupir avant de changer une nouvelle fois de sujet :

    - Si ça ne te dérange pas, j'aimerai juste finir ma promenade avant de rentrer.


Un lion en cage. Voilà l'image qu'on pouvait lui donner après cette phrase dénuée d'émotion -ou une Orque dans un bassin, puisque Killer Whale était son surnom. C'était-il résigné, comme bien d'autres gens, à vivre entre quatre murs ? Non, pas encore. Et il voulait profiter de sa semi-liberté.
Mais la Demoiselle n'était peut-être pas d'accord.
D'ailleurs, par une ultime question dont il chercha la logique, l'écossais ajouta avec une certaine désinvolture :

    - Au fait, que fais-tu dans cet endroit paumé, à cette heure-ci ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Héloïse Aragon
Elève Discret ♪
♣ Messages : 92
♣ Date d'inscription : 12/01/2013


MessageSujet: Re: [Terminé]Au détour d'une ruelle, mauvaise rencontre? [pv:Peeta Mac Carthy]   Mar 15 Jan - 20:25

-Effectivement, j'y suis.

Je ne savais pas exactement ce qu'il se passait avec lui. C'était étrange, je n'aurai fait que bafouiller des choses incompréhensibles, puis aurai vite arrêter le massacre, retournant dans un certain mutisme.
Ma vie était bien morne, mais je m'appliquais à lui donner des couleurs. Et ce, dans tout les sens du terme. Je cherchais à éprouver des sensations pour être vivante, à travers les mots, les livres, la musique aussi.

- Peut-être veux-tu que je te ramène ? l'accent de sa voix était dure, enfin, c'était ainsi que je l'avais perçu. Et contraire aux sens de ses paroles. Je devais me fier à quoi du coup?

Je répondis d'un prudent hochement de tête. J'étais mitigée... mais soulagée qu'il me le propose.

- Tu devrais partager tes écrits avec le monde entier.

C'était la première fois que l'on me faisait un compliment avec autant de spontanéité et de sincérité. Mais je n'aurais jamais le courage de le faire. Et puis, pour espérée être éditer, il faut avoir un haut niveau que je n'atteindrais probablement jamais. C'était mon frère le génie, pas moi. Je ne répondis pas, la gorge soudain nouée. L'on m'avait tellement dit de prendre exemple sur lui... sauf que je n'étais pas lui, juste moi. C'est sûrement mieux ainsi.

Je l'entendit vaguement dire quelque chose.

- d'accord. lâchais-je distraite.

- Au fait, que fais-tu dans cet endroit paumé, à cette heure-ci ?

Euh... comment dire? En fait ça m'étais un peu sortit de la tête.

- Pour une raison totalement stupide. Je ne m'en rappelle plus... A si pour une rédaction. Je n'étais pas très inspirée, alors je suis sortie.

Je secouais la tête navrée, j'étais une idiote irrécupérable et n'avais pas besoin qu'on me le dise pour le savoir. Aussi changeais-je rapidement de sujet.

- Ah, et je ne t'ai pas demander, tu es dans quelle maison?

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Terminé]Au détour d'une ruelle, mauvaise rencontre? [pv:Peeta Mac Carthy]   Mar 15 Jan - 21:03

Peeta observa vaguement la jeune fille ; cette dernière, lorsqu'il parla rapidement de son écrit, se renferma spontanément. Facile de deviner qu'elle n'avait pas confiance en elle. Peut-être même se comparait-elle au monde entier. Ce qui l'empêchait de vivre ses rêves.
L'écossais releva les yeux vers les étoiles. Lui-même, vivait-il ses rêves ? Non. Il n'en avait tout simplement pas. Il n'en avait pas besoin. Dans un monde où les gens sont devenus prétentieux et égoïste, le jeune homme survivait avec le dégoût et la rancœur du passé, sans songer un seul instant à l'avenir.
Il n'en avait pas le droit.
Parce qu'il n'en avait pas.

Finalement, la jeune fille répondit vaguement qu'elle était d'accord pour qu'il prolonge un minimum sa marche. Aussi fit-il quelques pas vers la sortie de cette ruelle où ils stagnaient depuis trop longtemps.
A y regarder, Peeta se dirigea vers un endroit plus sombre encore. Cela ne pouvait pas être rassurant pour tout le monde, non. Mais il avait, d'un seul coup, un petit but à accomplir. Au delà de son apparence froide et de ses vêtements noirs, le jeune homme ne semblait pas vouloir faire de mal.


- Au fait, que fais-tu dans cet endroit paumé, à cette heure-ci ?

- Pour une raison totalement stupide. Je ne m'en rappelle plus... A si pour une rédaction. Je n'étais pas très inspirée, alors je suis sortie.

S'était-elle sentit oppressée par ce manque d'inspiration ? Peut-être. Peeta cacha ses mains gantées dans ses poches tout en continuant sa marche. Son regard ambré était vague, lointain.
Il était pensif.

- Ah, et je ne t'ai pas demander, tu es dans quelle maison?

Changement de sujet. Peeta devait-il s'en réjouir ? Lui, habitué au silence, ne savait pas trop sur quel pied danser. Rares étaient les fois où il avait une conversation avec quelqu'un.
Il scruta le sol goudronné un instant puis regarda à nouveau devant lui.

    - Beethoven, répondit-il doucement.


Il cligna des yeux. Et arrêta sa marche.
Ca y est, ils se trouvaient dans un endroit où très peu de lumière passait. Les lampadaires les plus proches se trouvaient de l'autre côté du bâtiment où ils se trouvaient. Ainsi, ils étaient tout simplement inondée par la lueur puissante de la pleine lune.
Peeta leva ses yeux ambrées vers l'astre. Puis observa les étoiles.
Et, dans un ultime saut de solitude mélancolique, il déclara pensivement :

    - Plus personne ne prend le temps de regarder ainsi le ciel et d'en apprécier la vie qui en résulte.


Ouais, tu te laisses peut-être un peu trop submerger par tes émotions, mon vieux.
Et, pourtant, pas une seule expression ne vint troubler son visage si impassible.
Il ferma les paupières, inspira de l'air. Mais il bloqua bien vite l'inspiration lorsqu'il ressentit une pointe de douleur s'attaquer à son cœur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Héloïse Aragon
Elève Discret ♪
♣ Messages : 92
♣ Date d'inscription : 12/01/2013


MessageSujet: Re: [Terminé]Au détour d'une ruelle, mauvaise rencontre? [pv:Peeta Mac Carthy]   Mar 15 Jan - 22:50

- Beethoven

Drôle de coïncidence quand même. J'écris pour une amie de la même maison et c'est lui qui le lit en premier...

Il se dirigeait vers l'endroit le plus sombre, curieusement, cela ne me fit ni chaud ni froid. Alors que quelques minutes avant, j'aurais sérieusement balisé.
Peeta leva les yeux au ciel, je fis de même me demandant ce qu'il y avait à regarder, alors que les nuages empêchaient la lumière de... Ehh! Une minute... depuis combien de temps pensais-je être dans le noir complet? La voûte céleste était entièrement dégagée et les étoiles brillaient. Leurs lumières lointaines réussirent à m’apaiser.

Les étoiles me fascinaient depuis toute petite. Inaccessibles, mystérieuses, réconfortantes quand l'obscurité tombe. Je ne connaissais rien d'elles, ni les constellations qu'elles semblaient former, ni les noms que l'on leurs avait donné. D'ailleurs, je n'avais jamais compris le sens de cette démarche. Pourquoi donner un nom aux étoiles? Elles étaient là bien avant nous. Comme si l'homme voulait également avoir une influence sur celles ci, en les nommant. Sottises. Ce que j'aimais chez ces astres, c'est que personne n'avait de droit sur elles.

D'après mon père, nous sommes des créations de Dieu, fait de glaise... Mais je n'y croyais pas, non, je préférais penser que nous étions tous un minuscule fragment d'étoiles. C'était scientifiquement plausible et plus poétique quand même.

- Plus personne ne prend le temps de regarder ainsi le ciel et d'en apprécier la vie qui en résulte.

- Tu crois? Je n'en suis pas aussi sûre. murmurais-je énigmatique.

Ma phrase se perdit dans le silence... pour le moins inquiétant. De visu, je distinguais plusieurs types de silence, celui de la gêne, l'autre de la quiétude... Mais celui là... Je posais mon regard sur le jeune homme.

- Peeta, quelque chose ne va pas?

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Héloïse Aragon le Sam 19 Jan - 1:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Terminé]Au détour d'une ruelle, mauvaise rencontre? [pv:Peeta Mac Carthy]   Mar 15 Jan - 23:02

- Tu crois? Je n'en suis pas aussi sûre.

Espérait-elle, en vain, que les Hommes ne soient pas tous devenus aveugles et sans cœur ? Peeta ne pouvait lui en vouloir, si tel était le cas. Lui ne voyait plus que la noirceur depuis bien trop longtemps. Si quelqu'un pouvait, ne serait-ce qu'un peu, garder une lueur d'espoir, le monde n'en serait que plus grand.

- Peeta, quelque chose ne va pas?

Il eut un léger sursaut, écarquilla les yeux une demi-seconde avant de détourner la tête avec fierté. A-t-elle vu quelque chose ? Comprit quelque chose ? Non... Il cachait trop bien sa vie pour être lu aussi facilement.
Aussi, il haussa les épaules et répondit simplement :

    - Non, tout va bien.


Mouais, tout va bien.
Pour quelqu'un si proche de la mort.
Mais il existait certainement pire que lui dans ce vaste monde. Et puis, tous ces animaux massacrés chaque jour méritaient bien plus que considération que sa propre personne.
En tout cas, il fit un geste de la main pour chasser ce sujet-ci.

Il jeta un dernier regard vers les étoiles avant de faire cliqueter les clés de sa voiture dans sa poche.

    - On peut y aller, maintenant.


Ses prunelles observèrent un instant la jeune fille.

    - A moins que tu ne veuilles profiter encore un peu de ce coin-là.


Rares étaient les endroits assez sombres pour que l'on puisse bien observer le ciel étoilé. Ici, c'était presque parfait pour cela. Juste les bâtiments de part et d'autres qui devenaient étouffants au bout de quelques minutes...
Peeta commença à s'éloigner de ce coin pour rejoindre la lumière artificielle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Héloïse Aragon
Elève Discret ♪
♣ Messages : 92
♣ Date d'inscription : 12/01/2013


MessageSujet: Re: [Terminé]Au détour d'une ruelle, mauvaise rencontre? [pv:Peeta Mac Carthy]   Mer 16 Jan - 0:40

- Non, tout va bien.

Mhh... j'étais perplexe. D'autant plus que cette étrange impression ne m'avait pas quittée.

- On peut y aller, maintenant. A moins que tu ne veuilles profiter encore un peu de ce coin-là.

Euh, comment dire... non pas que regarder les étoiles me dérangeait loin de là mais je me sentais oppresser par tout ces murs étroits. à la fin. En fait je crois que j'étais un peu claustrophobe.

- Non, c'est bon, je crois que ça ira pour ce soir. L'on peut y aller.

Il prit les devants, je le suivais en silence. Je ne pus m'empêcher de me poser des questions sur lui. Je savais que la curiosité était un très vilain défaut mais... c'était plus fort que moi. Plus fort que la raison. Mais la prudence l'était encore plus et heureusement. Il est fort probable que si je lui pose trop de questions personnelles, qu'il serait froissé. Et très naturellement, ce n'était pas ce que je cherchais à faire.

Peut-être qu'il n'avait personne pour l'écouter, pour le comprendre. Moi? J'avais Yume que j'avais rencontrée il y a peu et qui rapidement devint ma confidente. Je crois que Peeta a tendance à intériorisé tout comme moi. Par fierté, probablement ou par peur d'être trahit. Mais au final, l'on se fait plus de mal qu'autre chose. Il fallait être un peu maso pour le faire en connaissance de cause d'ailleurs. Mais je n'étais pas seule tandis que lui... Mais surtout le réel problème que d'autres ont également, c'est le fait que l'on croit que personne ne peut nous venir en aide ou de ne pas avoir besoin de ces choses-là. C'était ce que j'avais cru moi aussi, il n'y a pas si longtemps, à tord.

- Tu joues de quel instrument Peeta? fis-je pour essayer de lancer un peu la conversation.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Terminé]Au détour d'une ruelle, mauvaise rencontre? [pv:Peeta Mac Carthy]   Mer 16 Jan - 9:03

- Non, c'est bon, je crois que ça ira pour ce soir. L'on peut y aller.

Le silence régna une nouvelle fois. Tout en marchant, Peeta levait parfois la tête vers les étoiles, comme s'il cherchait des réponses à sa propre vie. Oh, il s'était fait à tout ce passé qui l'avait forgé ! Il s'était fait une raison de son état de santé. Si Dieu existait, peut-être celui-ci s'était-il acharné sur lui ?
Pensée improbable. Dieu n'existe pas.
Dieu n'a pas créé l'Homme.
Car l'Homme venait tout simplement de l'Evolution. Tout être venait de l'évolution. La vie elle-même n'avait commencé que dans une bactérie minuscule au fond des eaux.
C'était ça, la logique.
Bien que cela n'expliquait guère pourquoi, aujourd'hui, certains devaient plus souffrir que d'autres.

- Tu joues de quel instrument Peeta?

C'était bizarre d'entendre son prénom sortir de la bouche de quelqu'un d'autre. Disons même que c'était rare. Puisqu'il ne parlait qu'à très peu de gens, seuls ceux de sa classe savaient son prénom la plupart du temps. Et eux, quand ils communiquaient, c'était souvent pour se foutre de sa gueule.
Peeta s'en fichait. Il ne s'en mêlait pas, parce que cela ne lui faisait rien du tout.
Qu'ils parlent tous ! Qu'ils l'insultent ouvertement !
Un jour, il leur foutrait une raclée.

Sauf s'il mourrait avant.

Peeta joignit ses mains deux mains gantées de mitaines en faux cuir à l'arrière de son crâne, avançant pensivement dans la ruelle où ils s'étaient rencontrés auparavant.

    - Je touche à tout. Guitare et piano, c'est sur quoi je joue le plus souvent.


Avec son indifférence et ses vêtements totalement noirs, il était difficile de l'imaginer être en symbiose avec la musique. Personne ne savait qu'il lui arrivait d'être appelé par des patrons de grands restaurants pour jouer du piano, de temps en temps.
Sans compter qu'à faire ce genre de boulot, sans contrat, il risquait gros de l'Académie et des lois.

Ils quittèrent finalement les ruelles pour rejoindre une rue éclairée. Là trônait fièrement une Subaru Impreza WRX de couleur noir métallisé -le bleu était trop courant et Peeta, lui, n'aimait pas ressembler aux autres.
Il sortit la clé de sa poche, actionna l'ouverture à distance.
Avait-il un sujet de conversation ? Non.
Parce qu'il n'était pas habitué à parler.
Le seul véritable sujet qui pourrait l'encourager à poursuivre était les Cétacés.
Mais comment le savoir ? Même une petite orque en peluche accrochée au rétroviseur intérieure ne pouvait aider.

Bref, il alla côté passager et ouvrit la portière pour que la jeune fille s'installe dans la voiture ; un geste anodin, certes, mais plutôt gentleman.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Héloïse Aragon
Elève Discret ♪
♣ Messages : 92
♣ Date d'inscription : 12/01/2013


MessageSujet: Re: [Terminé]Au détour d'une ruelle, mauvaise rencontre? [pv:Peeta Mac Carthy]   Mer 16 Jan - 20:17

- Je touche à tout. Guitare et piano, c'est sur quoi je joue le plus souvent.

La guitare était un très bel instrument, mais j'avais un faible particulier pour le piano. En réalité, je n'étais pas musicienne, mais j'écoutais souvent le chant des instruments. Bien souvent, les musiciens sont des personnes doté d'une sensibilité dépassant la norme. Ils arrivent souvent à toucher le coeur des gens, à partager leurs émotions à travers leurs musique. Quand l'on écoute bien, avec attention, chaque morceau à une histoire.

- J'espère pouvoir t'entendre jouer un de ces jours.

Il m'avait ouvert la porte, je n'avais pas l'habitude que l'on fasse des manières avec moi. Je le remerciais d'un léger sourire, reconnaissante.

Bon, j'avais quand même bien choisie mon jour. Je commençais à être fatiguée et ne me lèverais probablement pas avant onze heure. Demain ou plutôt aujourd'hui, samedi, mon jour préféré.

La voiture était aussi propre à l'intérieure qu'a l'extérieure, les sièges étaient bien confortables et rien ne traînait. Je me demandais s'il en était de même pour l'intérieur de sa maison. Pour ma part, mon appartement était euh... rangé d'une façon spéciale disons. Livres, journaux, cahiers, stylos qui ne marchent plus. Bref... il serait peut-être temps que je fasse quelque chose. Je n'avais rien contre l'ordre, au contraire, mais j'avais du mal à ne pas m'éparpiller.

Une peluche? Un cadeau de sa petite amie, peut-être, de son premier amour? Où peut-être qu'il aimait beaucoup les peluches.

- Tu aimes les pe... les animaux? me rattrapais-je en me rendant compte de la bêtise de la question que j'avais faillie poser. Ce n'était pas chose courante chez les garçons en général, mais ça ne me dérangeais pas. Il faisait ce qu'il voulait après tout. C'est juste que j'avais du mal à l'imaginer dormir avec tout plein de peluches. ça ne collait pas trop avec son style. Enfin, après ça ne voulait rien dire.

Je soupirais exaspérée contre moi-même. J'étais nulle pour trouver des sujets de conversations. Mais quand la fatigue est là, c'est pire. Je me demandais même si je ne ferais pas mieux de me taire pendant tout le trajet. Gaffeuse et idiote, voilà ce que j'étais.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Héloïse Aragon le Sam 19 Jan - 1:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Terminé]Au détour d'une ruelle, mauvaise rencontre? [pv:Peeta Mac Carthy]   Mer 16 Jan - 20:49

- J'espère pouvoir t'entendre jouer un de ces jours.

C'était bien difficile. A part dans les restaurants où il jouait, il ne pratiquait la musique que lorsqu'il était seul. A l'Académie, il ne faisait rien lors des cours de musique, et venait poser ses doigts sur les instruments le soir venu. En gros, sauf à son insu, personne ne l'avait jamais entendu jouer à l'école.
Un très fin et très rapide sourire passa sur ses lèvres un instant ; il était une ombre, en fait. Essayant sans cesse de passer inaperçu, sans attirer l'attention sur lui.
Mais essayer... c'est bien plus dur qu'il n'y paraissait.

Après avoir refermé la portière sur Héloïse, le jeune homme fit le tour de la voiture pour prendre place derrière le volant. Il alluma le contact et, sans brusquerie, se mit à conduire. L'auto-radio n'était pas allumée, bien que s'y trouvait plantée une clé USB.
Maintenant qu'il n'était plus seul dans la voiture, il se rendit compte qu'il n'avait pas écouté le moindre morceau depuis... un bout de temps.

- Tu aimes les pe... les animaux?

Les pe-quoi ? Les prunelles ambrées de Peeta quittèrent un instant la route pour se poser sur l'orque en peluche accrochée au rétroviseur. Peluche ? Logiquement, ça serait ce mot-ci.
Il n'en semblait pas choqué. Ni outré. Ni rien. Toujours aussi impassible, en fait.
Des peluches, il en possédait quelques-unes. Des petites, pour passer inaperçues. Et toutes à l'effigie d'animaux. Bannir les ours en peluche qui ne ressemblent à rien : il lui fallait juste des peluches qui ressemblaient à de vrais animaux !
Bref.
Aimer les animaux, donc ?
De sa voix rauque et mélancolique, l'écossais répondit :

    - Ce sont les seuls êtres qui ne trahissent pas.


BAM !
Et ouais. L'être humain était le seul à pouvoir faire ça. Mais c'était paradoxal parce que l'humain, à la base, n'était qu'un animal. Il faisait parti de la chaîne alimentaire. S'il n'avait pas acquis assez d'expériences avec l'évolution pour construire armes et bâtiments, il ne serait qu'une proie de plus dans le monde réel.
Mais cette pensée était bien trop philosophique. Bien trop profonde. Et rares étaient les humains à admettre leurs faiblesses et leur vérité.

La jeune fille assise à côté de lui, que pensait-elle ? A poser ce genre de questions à Peeta, ce dernier ne pouvait que se demander si elle aimait les animaux aussi.
Mais, souvent, les gens qui disent aimer les animaux continuent tout de même à en manger. Ouvertement. Hypocritement.
Aussi ne posa-t-il aucune question.

    - Je suis, en réalité, très protecteur envers eux. Avec une nette passion pour les dauphins et les baleines.


Non mais... Mais... Mais... Depuis quand tu parles de ça, toi ?! Et, surtout, qui te dit que ça l'intéresse ?!
En tout cas, il ne se méfia pas de moqueries ; il était habitué à ce que les gens lui balancent toute sorte de mot rien qu'à cause de sa dégaine.
Peeta appuya sur le bouton Play de l'auto-radio. Se diffusa alors les premières notes d'une musique de film : The Hunger Games. C'était bizarre que ça tombe justement sur ce film-ci, où le second personnage principal portait le même prénom que lui.
Mais qu'importait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Héloïse Aragon
Elève Discret ♪
♣ Messages : 92
♣ Date d'inscription : 12/01/2013


MessageSujet: Re: [Terminé]Au détour d'une ruelle, mauvaise rencontre? [pv:Peeta Mac Carthy]   Mer 16 Jan - 22:10

- Ce sont les seuls êtres qui ne trahissent pas.

Je ne répondis pas, pensive. D'un côté, je voulais défendre avec énergie l'humanité mais il n'avait pas tord. Mais je trouvais cela injuste qu'il mette tout le monde dans le même panier. Il y avait de la rancoeur et de l'amertume dans ses propos. Peeta avait donc réellement vécu quelque chose d'horrible. Une douleur, une blessure dans son âme qui ne guérira sans doute jamais. La certitude à laquelle il s'accrochait était... mauvaise. Il était pris dans une illusion qui le poussait à se renfermer totalement sur lui-même. D'un côté, il y trouvait un abri et un peu de réconfort mais c'était très relatif. Cet homme se laissait consumé petit à petit par les flammes qui habitent son esprit. Prisonnier volontaire, personne à part lui ne pouvait y changer quoi que ce soit.

- Je suis, en réalité, très protecteur envers eux. Avec une nette passion pour les dauphins et les baleines.

Il éprouvait encore des sentiments, il était peut-être encore temps de faire quelque chose. Je ne répondis pas me contentant d'hocher la tête. Moi? Je ne savais pas si "j'aimais les animaux." de la même façon que lui. Je n'avais rien contre eux mais n'avait pas de passion particulière pour eux. Ma passion étaient les livres, les mots et la musique. Je n'avais pas de scrupule à manger un steak-frites par exemple.

Scientifiquement, l'homme est végétarien à la base, comme l'indiquerait sa dentition. C'était possible, mais pour survivre aux changements climatiques et autres catastrophes, il avait du modifier son régime alimentaire et même lorsque la consommation de viande n'étaient plus nécessaire, elle devint une habitude. Le loup se pose t-il des questions quand il tue? Non, ni l'aigle, ni la chouette. Le lapin se pose t-il des questions, lorsqu'il mange des fleurs? Non. Avons-nous déjà vu un ours manger que de l'herbe? Non plus. Chaque êtres ont des besoins différents, l'on y peut rien. La dure loi de la nature, la chaîne alimentaire dans laquelle l'homme est passé de proie à chasseur.

La nature faisait bien les choses, l'équilibre grâce à ce système de chaîne était préservée. Un cercle, celui de la vie. Mais l'homme à briser ce fragile équilibre et défie mère-nature.

J'étais contre la violence et la souffrance, aussi bien celles des hommes que celles des animaux.

Il alluma la radio. J'écoutais la musique en essayant de me rappeler ou est-ce que j'avais bien pu l'entendre.

- Rien n'est simple, même ce qui semble l'être. Le monde est une nuance de gris, il n'appartient qu'a nous de décider d'y mettre de la couleur ou de le ternir.

C'était ce que je pensais, j'avais longtemps réfléchie sur la vie, la mort... Je ne croyais pas pouvoir changer la face du monde, personne ne le peut, ni seul, ni à plusieurs. Mais maintenir l'équilibre, coûte que coûte. Par tout les moyens possibles. Le mien, celle de la plume, le pouvoir des mots. Mais qui d'autre y pensait? Qui d'autre refusait le fatalisme et la rengaine?

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Terminé]Au détour d'une ruelle, mauvaise rencontre? [pv:Peeta Mac Carthy]   Jeu 17 Jan - 10:05

Peeta se concentrait sur la route autant que sur la musique ; sa solitude avait eu raison de lui, certes. Il savait pourtant qu'il n'était pas seul dans sa voiture. Et c'était bien rare, les fois où quelqu'un l'accompagnait. Outre aujourd'hui, les seules personnes qui se posaient sur le siège d'à côté n'étaient autres que ses relations d'un soir. Mais qu'importait, cela n'avait pas d'importance.

- Rien n'est simple, même ce qui semble l'être. Le monde est une nuance de gris, il n'appartient qu'a nous de décider d'y mettre de la couleur ou de le ternir.

Un fin sourire, très fin, se posa sur les lèvres de l'écossais une nouvelle fois. Son regard restait vide de toute émotion, pourtant.
Une nuance de gris, oui. C'était une bonne image du monde actuelle. Mais l'être humain était-il suffisamment libre pour décider de lui-même ? Peeta avait observé durant longtemps les va-et-vient des gens dans leur quotidien. Certains semblaient heureux de vivre leur routine, d'autres se leurraient quant à un futur.
L'espoir fait vivre, c'est ce que l'on dit. Et c'était plutôt en cela que l'être humain se démarquait des autres vies sur Terre. Il lui fallait toujours plus pour atteindre un certain degré de bonheur, la plupart du temps.

    - L'être humain se berce d'illusions, prononça-t-il amèrement.


Oh oui, il avait atteint un degré de pessimisme sur les Hommes qui ne descendrait certainement plus. Il savait que des exceptions existaient, mais elles étaient rares et pratiquement inaccessibles. Que pouvait-on y faire ?
De toute façon, tous étaient devenus individualistes. S'occuper des autres était devenu... non-prioritaire.
Des exceptions, il pouvait en nommer. Notamment Paul Watson, qui défendait corps et âme les animaux marins.

Qu'importe.
Peeta ne faisait qu'observer, qu'admettre, sans jamais intervenir réellement sur le cours de sa propre existence. Il ne pouvait rien changer sur son futur. Alors, sans encombrer les autres, il restait dans son coin. Et il était bien ainsi.

    - Chacun a sa vision des choses, je pense. C'est ce qui fait qu'on est tous différents.


Son fin sourire avait disparut. Il était à nouveau d'apparence froide, loin de tout. Un feu rouge interrompit sa conduite, son regard ambré se perdit alors quelques instants sur les alentours ; il observait, guettait. Tel un animal à l'affut, Peeta passait son temps à vivre comme une ombre, à se faufiler entre toutes ces vies monotones, sans y prendre part.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Héloïse Aragon
Elève Discret ♪
♣ Messages : 92
♣ Date d'inscription : 12/01/2013


MessageSujet: Re: [Terminé]Au détour d'une ruelle, mauvaise rencontre? [pv:Peeta Mac Carthy]   Ven 18 Jan - 11:02

Je le regardais, attendant tranquillement qu'il réponde. Un faible sourire sur ses lèvres.

- L'être humain se berce d'illusions.

Je sentais l'amertume dans ses propos. Il avait raison. Mais j'aimais à croire qu'il y avait des bonnes illusions comme des mauvaises. Est-ce mal quand la vie nous éprouve, de chercher du réconfort, de l'espoir dans des rêves inaccessibles? Peut-être n'en avait-il pas et dans ce cas je comprenais mieux pourquoi il avait dit ça. Tant qu'une illusion ne porte pas atteinte a personne et n'influe pas sur les comportements, je la considérais comme bonne.

- Chacun a sa vision des choses, je pense. C'est ce qui fait qu'on est tous différents.

- Certaines personnes ne sont pas prêtes à accepter la vérité ou la réalité. Elles se protègent en atténuant la réalité par des illusions jusqu’à ce qu'elles se sentent prêtes à l'accepter. Est-ce mal?

Je laissais un silence avant de rajouter.

- Bien sûr, si une illusion influe sur notre comportement et nous fait porter préjudice à ce qui nous entourent, alors l'on peut parler de mauvaises illusions.

Mais ce qui me faisait vraiment peur, c'était la certitude d'avoir raison plus que le dangers de certaines illusions. Je ne comprenais pas les gens sûres d'eux, qui ne se remettent jamais en question. Personne ne peut avoir toujours raison ni avoir toujours tord.

-Tout est dans la mesure. Il faut trouver le juste équilibre pour ne pas tomber dans les extrêmes. Car c'est ce qui nous perdra si nous nous laissons entraîner dans cette facilité.

J'aurais pu encore continuer longuement sur le sujet mais peut-être que je finirais par l'ennuyer en entrant trop dans les détails... Et je ne me sentais pas capable de faire de grand discours non plus.

La différence... encore un autre sujet qui mériterait que l'on se penche davantage. Que l'on creuse. Sans réponses toutes faites, des arguments valables. L'on m'avait fait subir ma différence, les moqueries. Je n'avais rien demandée à personne et l'on me reprochais quelque chose dont je n'étais pas responsable. D'être moi. J'avais beaucoup souffert de ce comportement petite, mais finalement, ça ne me faisais plus rien. Les idiots restaient des idiots, et leurs propos ne sont jamais à prendre au sérieux. Beaucoup, je pense aurais été tenté de changer pour leur plaire, mais pas moi. J'étais révoltée contre ce que je considérais être une injustice.

- La différence est mal acceptée, ça ne date pas d'hier mais c'est toujours d'actualité. Pour être accepter par les autres, il faut rentrer dans la norme... Mais au fond, qu'est ce que la normalité? L'on peut lui trouver plusieurs définitions, selon chacun. Quel est la tienne?

Je commençais réellement à apprécier nos échanges. Nous ne pensons pas de la même façon. ça devait être la première fois que je discutais aussi naturellement avec quelqu'un. Il disait ce qu'il pensait, je faisais de même sans pour autant chercher à imposer son opinion à l'autre. Et je n'avais pas l'impression de parler dans le vide comme ça arrivait souvent quand j'ouvre la bouche.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Terminé]Au détour d'une ruelle, mauvaise rencontre? [pv:Peeta Mac Carthy]   Ven 18 Jan - 13:46

- Certaines personnes ne sont pas prêtes à accepter la vérité ou la réalité. Elles se protègent en atténuant la réalité par des illusions jusqu’à ce qu'elles se sentent prêtes à l'accepter. Est-ce mal?

Petit silence.

- Bien sûr, si une illusion influe sur notre comportement et nous fait porter préjudice à ce qui nous entourent, alors l'on peut parler de mauvaises illusions.

Existait-il réellement des illusions saines pour l'esprit ? Pas d'après Peeta ; toute illusion ne faisait que leurrer l'être humain sur chaque réalité individuelle, même la sienne. Ce qui ne pouvait alors qu'influencer les rêves, en oubliant donc qui l'on est réellement.
Mais, pourtant, la vision de Héloïse n'était pas mauvaise en soi. Certains humains, plus faibles que d'autres, avaient certainement besoin de se ressourcer dans quelques illusions que ce soit. Pour être bien, et oubliant la réalité un instant. Pouvoir souffler...
Peeta faisait-il parti de cette catégorie ?
Vivre dans sa propre bulle, à observer le monde sans jamais s'y investir, était-ce une manière plus profonde de s'illusionner ? De pouvoir tenir le coup ? C'était bien la première fois qu'il réfléchissait à la question.

Il ne savait pas quoi répondre. Pour la première fois de son existence, il se demandait s'il avait bien fait.

-Tout est dans la mesure. Il faut trouver le juste équilibre pour ne pas tomber dans les extrêmes. Car c'est ce qui nous perdra si nous nous laissons entraîner dans cette facilité.

Et là, la réalité revint à l'esprit de Peeta ; il émit un très léger rire amer, fin sourire en coin aux lèvres. Il savait pourquoi il s'était terré dans sa propre bulle, échappant à tout rapprochement sentimental.
Tout le monde devait mourir un jour, telle était la réalité pour chaque être vivant sur cette planète -sauf peut-être les méduses, capables de se régénérer d'elles-mêmes et d'être, pour ainsi dire, immortelles.
Certains mourraient plus tôt que d'autres.
Et il savait que c'était à cause de cette réalité-ci qu'il ne voulait pas être proche des gens. Pour se sauver lui, mais aussi les autres.
Car il était condamné, voilà sa réalité.
Plus tôt que d'autres.

- La différence est mal acceptée, ça ne date pas d'hier mais c'est toujours d'actualité. Pour être accepter par les autres, il faut rentrer dans la norme... Mais au fond, qu'est ce que la normalité? L'on peut lui trouver plusieurs définitions, selon chacun. Quel est la tienne?

Tout en gardant un semblant de sourire en coin sur les lèvres, Peeta répondit dès que la question eut franchie la bouche de la jeune femme :

    - Etre normal, c'est ressembler aux autres. Continuer à avancer dans la vie sous le joug d'un gouvernement platonique, bouffeur d'argent. Etre normal, c'est continuer à croire qu'on est heureux alors qu'on ne l'est pas du tout. (Petit silence). Etre normal, c'est tout simplement oublier qu'on est vivant... et survivre dans un monde cruel et tout aussi aveuglé.


La musique de l'auto-radio changea. Une nouvelle symphonie s'éleva dans l'habitacle, une mélodie de jeu vidéo ; Dearly Beloved, du jeu Kingdom Hearts 2. Du piano, tout simplement. Quand il en avait l'occasion, il jouait cette mélodie avant toutes les autres. Elle était symbole d'amertume, mais aussi d'espoir.
Espérait-il que sa condition puisse changer un jour ?
Non, il n'en avait pas le droit. Rien ne changerait.

Peeta jeta un coup d’œil vers sa peluche Orque pendue au rétroviseur. C'était tellement bizarre de parler. D'habitude, il gardait tout ça en lui. Parce qu'il ne pouvait le partager avec personne. Et là, ce soir, il avait rencontré une fille tellement ouverte qu'ils s'étaient tout deux emmêlés dans un sujet philosophique. C'était... effrayant.
Mais ça faisait du bien, quelque part.
L'écossais, conduisant toujours, se posa l'index sur le bout du nez et afficha un sourire contrit.

    - Désolé. Ce n'est franchement pas l'heure pour s'enfoncer dans des sujets aussi profonds.


Un nouveau feu rouge l'arrêta.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Héloïse Aragon
Elève Discret ♪
♣ Messages : 92
♣ Date d'inscription : 12/01/2013


MessageSujet: Re: [Terminé]Au détour d'une ruelle, mauvaise rencontre? [pv:Peeta Mac Carthy]   Ven 18 Jan - 14:53

- Etre normal, c'est ressembler aux autres. Continuer à avancer dans la vie sous le joug d'un gouvernement platonique, bouffeur d'argent. Etre normal, c'est continuer à croire qu'on est heureux alors qu'on ne l'est pas du tout. (Petit silence). Etre normal, c'est tout simplement oublier qu'on est vivant... et survivre dans un monde cruel et tout aussi aveuglé.

Je ne répondis rien. C'était la définition du monde tel qu'il le voyait, tel qu'il était. Mais je croyais en avoir trouvée une autre.

- Désolé. Ce n'est franchement pas l'heure pour s'enfoncer dans des sujets aussi profonds.

Y a t-il réellement des heures pour cela? Bon, en cours oui, mais je n'avais pas attendue ces derniers pour me poser des questions. Sur tout et sur rien. Le soir, c'était le soir alors que je cherchais à trouver le sommeil que ça me prenait. Je philosophais seule, sur des questions dont personne ne se préoccupait réellement. J'eu un sourire désolé:

- Pardonne moi. Je ne parle pas autant d'habitude. Il faut m'arrêter si je t'ennuie.

En même temps le nombre de personne avec qui l'on peut philosopher est très... limité. Alors, je m'étais laissée un peu trop aller, la grande majorité des gens trouve la philosophie barbante, mais ce n'était pas mon avis.

En général, je ne tenais pas une conversation plus de dix secondes. Pourquoi? Tout simplement parce que je ne trouvais aucun sujet de conversation. Je suis très peu au courant des dernières modes, je ne me préoccupe pas des ragots, je ne suis pas "fan" d'un groupe ou d'un chanteur. Bref, je n'étais pas "normal".

- Donc vous composez vos propres musiques?

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Héloïse Aragon le Ven 18 Jan - 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [Terminé]Au détour d'une ruelle, mauvaise rencontre? [pv:Peeta Mac Carthy]   Ven 18 Jan - 15:27

- Pardonne moi. Je ne parle pas autant d'habitude. Il faut m'arrêter si je t'ennuie.

Peeta analysa cette phrase un moment : était-il ennuyé ? Oh, il aurait dû l'être. En tout cas, il l'aurait été si le sujet ne l'avait pas intéressé. D'ailleurs, qui donc avait lancé le sujet ? Bof, il ne savait plus. Ce qu'il savait pour l'instant, c'est que la jeune fille ne l'avait pas ennuyé. Et c'était une première.
Il tourna la tête vers elle en attendant que le feu passe au vert, esquissant un très fin sourire qui, cette fois, n'avait rien d'ironique ; sous son apparence indifférente, sous son regard en proie à la mélancolie, ce sourire passait presque comme de la tendresse.
Même si cela ne pouvait évidemment pas rivaliser avec les sourires qu'il faisait pour les animaux.

    - Tu ne m'ennuies pas, non.


Il crut bon d'ajouter, le feu passant au vert à l'extérieur :

    - C'est juste que... moi non plus, je n'ai pas pour habitude de parler autant.


C'était vrai. Même si cela faisait du bien, un certain malaise s'emparait de lui ; il gardait les choses pour lui-même. Les partager le rendait donc vulnérable à ses propres yeux.
S'en suivit une nouvelle musique dans les hauts-parleurs, cette fois une chanson : Vidrar Vel Til Loftarasa, de Sigur Ros. Un groupe islandais pas assez connu à son goût. Peeta avait eu l'occasion de voir le clip lié à cette chanson sur internet : deux gosses, des garçons, amoureux mais à la destinée implacable. Séparés par la seule homophobie d'adultes sans cœur.

- Donc vous composez vos propres musiques?

Ce soudain vouvoiement était-il voulu ? Ou était-ce une simple erreur ? Peeta mit ça sur le compte de la fatigue.

    - Il m'arrive de les composer, oui. Le genre de choses que je ne montre à personne.


Non, il ne partageait pas ce qu'il faisait. Simplement parce qu'il ne trouvait pas de raison de le faire. Pour lui, la musique -et le chant-, était quelque chose de trop profond pour qu'il puisse la partager à un monde qui ne comprendrait pas.
Il jouait dans le secret le plus total.
Quand des patrons de restaurants l'appelaient pour une prestation, Peeta ne faisait que des reprises, en y ajoutant tout simplement des rythmes parfois différents des originaux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Héloïse Aragon
Elève Discret ♪
♣ Messages : 92
♣ Date d'inscription : 12/01/2013


MessageSujet: Re: [Terminé]Au détour d'une ruelle, mauvaise rencontre? [pv:Peeta Mac Carthy]   Ven 18 Jan - 17:33

Peeta eu un léger sourire, dépourvu d'ironie, sincère.

- Tu ne m'ennuies pas, non.

Je crus un instant qu'il n'allait rien dire de plus.

- C'est juste que... moi non plus, je n'ai pas pour habitude de parler autant.

Je ne savais pas pourquoi, mais je lui avais confié le fond de ma pensée. J'avais exprimer mes opinions sans m'en cacher. Nous pouvions parler sans crainte tout les deux. C'était du moins ce que je ressentais.

- Il m'arrive de les composer, oui. Le genre de choses que je ne montre à personne.

Je le comprenais. Il avait lui aussi son jardin secret donc. Le mien était lui aussi assez bien garder. Par quoi? Ehm... disons que mon écriture n'était pas lisible pour tout le monde, je ne le faisais pas exprès bien sûr, mais je finissais par trouver de l'utilité. Les gens étaient découragés rien qu'en voyant mon écriture. Enfin, le principal n'était-il pas que j'arrive à me relire moi? Bien sûr je m'étais appliquée pour Alys. Il faudrait que je le remette au propre d'ailleurs. .

- Je comprends, je suis pareil avec mes carnets.

J'écrivais pour le plaisir d'écrire, pas spécialement pour être lu. Il m'est arrivée une fois, une seule fois ou quelqu'un avait osé franchir la limite. Mon frère. J'avais été prise d'une colère noire et nous nous étions battus, une grande première pour moi. Nos parents nous avaient séparés. Je n'avais rien dit pour ma défense, je ne voulais pas que ça se sache. Mon frère non plus, considérant sans doute avoir été un peu trop loin.

C'était sans doute égoïste, mais je me montrais vraiment intransigeante avec ça. J'étais très pudique, en particulier avec mes écrits, car j'y laisse toujours une partie de moi. Il fallait vraiment que je sois proche d'une personne pour que je consente à lui montrer mes productions personnelles.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Terminé]Au détour d'une ruelle, mauvaise rencontre? [pv:Peeta Mac Carthy]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Terminé]Au détour d'une ruelle, mauvaise rencontre? [pv:Peeta Mac Carthy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Au détour d'une ruelle [Livre II - Terminé]
» Au détour d'une Ruelle [Pv : Hana Takumi]
» Au détour d'une ruelle [PV Elsa & Icare]
» [Début août 550] Au détour d'une ruelle [Esther]
» Godefroy-Maurice de la Tour d'Auvergne, duc de Bouillon [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Concernant le membre :: RP terminés-