Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Si près du but //Anti//

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Kyle Paige
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1235
♣ Date d'inscription : 26/05/2012
♣ Age : 20
♣ Localisation : Je suis sur la planète Terre, en mission pour découvrir le caractère complexe de l'être humain. Moi, THE extraterrestre ^^


MessageSujet: Si près du but //Anti//   Mer 27 Fév - 22:55

" Savoir que le temps est venu. Qu’il est l’heure d’accomplir l’acte ultime accomplissant l'entrainement de toute une vie entière. D’enfin ne plus avoir soif de vengeance. »"

Gabriel Sunrise croyait qu’aujourd’hui serait une journée comme toute celle qu’il avait passé depuis son arrivée ici. Inlassablement la même routine. C’est ce qu’il pensait avant de recevoir, pour la première fois de son existence, une lettre. Il la regarda avec froideur mais il ne pouvait s’empêcher à l’intérieur de se demander qui donc pouvait vouloir lui parler. Il l’ouvrit donc calmement, et la déplia. Il reconnut aussitôt l’écriture familière de la feuille et son cœur battit de manière fortement irrégulière tandis que son corps restait froid, immobile et stoïque, comme à son habitude. Il ne prit pas la peine de lire la lettre et la plia immédiatement avant de la glisser dans sa poche. Il n’était pas très émotif.

Il accrocha sa cape et sortit dehors dans l’intention de trouver un endroit un peu isolé et à l’écart. Il avait besoin de se préparer. Il chemina un peu et fini par trouver le lieu idéal, à côté d’une petite cascade. Gabriel dégaina son sabre, goutant avec plaisir au chuintement du métal de la lame. Il raffermit sa prise sur la poignée qu’il n’avait plus touché depuis la mort de son père. Il regarda l’arme qu’il maitrisait à la perfection et s’appliqua à reproduire avec soin ses exercices d’étirements. Il s’attaqua à quelques adversaires invisibles. Il ne s’arrêta que lorsqu’il fut trempé de sueur et épuisé et s’assit sur un rocher après avoir gouté à l’eau fraiche de la cascade. Heureusement pour lui, il n’avait pas perdu la main. Il aurait très vite besoin de se servir de sa fidèle lame. Plus vite qu’il ne le pensait…

Ses yeux noir ardent lancèrent un regard glacé autour de lui. Il avait entendu du bruit. Il ne savait si c’était celui des pas d’un animal ou d’un humain. Il rengaina son arme et se leva avec calme, et s’approcha d’un buisson. Un lapin sautilla plein d’effroi hors de sa cachette et détala. Gabriel se détendit. Il retourna près du rocher où il s’assit encore un instant, prévoyant de reprendre son entrainement aussitôt après cette pose. Il ferma les yeux, se concentrant sur les bruits de la cascade à côté de lui. Son qu’il appréciait beaucoup, des gouttes qui tombent sur la surface rugueuse d’un rocher.

Les sons du monde. Voila quelques chose qui passionnait le jeune homme. Il adorait écouter les sons. Quel qu'ils soient. Chaqun d'eux voulait dire quelques chose, avaient une signification et pourtant tellement peu de gens y prétait attention. C'était sans doute aussi pour cela que Gabriel était un muscicien. Quoi de plus logique après tout.

___________
JE VOUS AIME TOUS BANDE DE T'ITES CACAHUETES AMBULANTES 8D !!!!!!!!!!!!!!!!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Si près du but //Anti//   Jeu 28 Fév - 14:16

Bon, eh bien aujourd'hui allait être une plutôt belle journée. Il adorait finir les cours tôt l'après-midi, ça lui permettait de sortir un peu de l'Académie pour s'exercer dans des endroits où il n'avait pas l'habitude d'aller. Et là, ça serait la cascade, dont il avait entendu parler plusieurs fois et où il n'avait jamais mis les pieds. De plus, il faisait plutôt beau temps, ce qui atténuait la froideur de l'air. Ca serait l'occasion idéale d'y faire un tour, en espérant qu'il n'y ait pas trop de monde et que l'endroit soit calme. Il sortit avec sa pochette à dessins et le long manteau qu'une amie lui avait offert à noël (vraiment il adorait le vert clair de ce manteau, c'était original sans non plus être dérangeant, et en plus ça s'accordait bien avec ses yeux et ses cheveux... bref).

Maladroit qu'il était, il fit attention de ne pas trop perdre l'équilibre sur le petit chemin pratiquement inexistant et assez caillouteux qui menait jusqu'à la cascade, dont il s'était marqué l'emplacement au fer rouge dans la tête pour ne pas se perdre. Il marchait lentement mais sûrement, enjambant l'herbe comme il pouvait pour ne pas avoir de mauvaise surprise, et aperçut enfin un ruisseau un peu plus loin. Il lui suffisait maintenant de le remonter. Bien. Il continua sur sa lancée, prenant son temps prudemment, et en observant au passage le paysage, qui plaisait ses yeux.

Plus vite qu'il ne l'aurait pensé, Antarès arriva à la cascade... En haut. Peut-être qu'il s'était trompé de chemin et avait fait un petit détour, finalement, dans tous les cas ça expliquait l'absence de relief à l'horizon. Il se baissa un peu, mais sûrement, histoire de ne pas tomber tête la première dans l'eau qui avait l'air assez gelée. Déjà qu'il était naturellement frileux, si en plus il finissait trempé... Non merci. Il remarqua une tâche dorée sur le paysage d'ailleurs. Quelqu'un ? Il s'accroupit sur le rebord et posa sa pochette dans l'herbe, pas trop loin, pour observer. A première vue, c'était un garçon, et un sabre était posé à côté de lui. Peut-être qu'il était venu seul ici pour s'entraîner.

Antarès se redressa, reprit ses affaires, et entreprit de descendre sur les rochers. Heureusement pour lui, la pente n'était pas trop raide.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Antarès de Beauséant le Ven 1 Mar - 0:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Kyle Paige
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1235
♣ Date d'inscription : 26/05/2012
♣ Age : 20
♣ Localisation : Je suis sur la planète Terre, en mission pour découvrir le caractère complexe de l'être humain. Moi, THE extraterrestre ^^


MessageSujet: Re: Si près du but //Anti//   Jeu 28 Fév - 17:53

"Le temps... une notion bien abstraite. Qu'est ce qu'une minute était dans une vie ? Qu'est ce que ma vie serait sans minutes?"

Gabriel n'était jamais lasser par les bruits qui l'entourait et pouvait rester des heures assis mais ce n'était pas le but de la journée. Il allait rouvrir les yeux et reprendre son sabre pour continuer son entrainement quand il entendit un bruit. Un bruit de caillou qui ricoche sur une surface rocheuse avant de retomber dans l'eau. Il résista à sa première pulsion qui lui hurlait de bondir sur son sabre et de le brandir face à l'ennemi et décida de plutôt regarder "l'ennemi" en question. Après tout, cela n'était surement pas la personne qu'il cherchait. Il se releva donc avec calme et se tourna en direction du bruit. Ses yeux de faucon, noir charbon se posèrent sur la cause du bruit en question. Un garçon fin, au geste maladroit. A moins que ce ne soit une fille ? De là, il avait du mal à voir. En tout cas, ce ou cette dernier(e) avait une longue chevelure de feu.

Tandis qu'il descendait, Gabriel se demanda ce qu'il faisait encore là. Il n'était pas venu ici pour faire des rencontres et ne connaissait pas du tout ce type -et oui, en y regardant de plus près il avait quand même réussi à faire la différence- alors pourquoi s'ennuyé à converser. Une petite voix dans sa tête lui fit remarquer qu'il était peut être dans son intérêt de connaitre mieux les gens de l'académie, pour être sur de ne pas avoir d'ennuis avec eux par après. Et puis, les amis, c'est si simple à manipuler...

Il décida finalement de rester, puisque de toute façon il avait fini son entrainement et était épuisé. Rapidement, il rattacha son sabre dans son dos, par dessus sa chemise en soie verte et recouvrit le tout de sa lourde cape noire et attendit que la personne qui le dérangeait descende, surveillant tout de même sa descente du regard pour s'assurer qu'il ne tomberait pas. Non pas qu'il s'inquiète pour la vie du jeune homme, loin de là, ce n'était pas son style. Mais il ne tenait pas vraiment à avoir des ennuis avec la justice alors qu'il était si près du but...Bien que vu la hauteur du monticule rocheux, les chances qu'il se ramasse assez mal pour crevé était quand même vraiment limitée. Gabriel Sunrise O'Angels s'assit sur un rocher non loin du futur nouvel arrivé ne le quittant pas du regard. En effet, le jeune homme avait une devise : Ne jamais quitter un ennemi du regard. Et pour lui, le danger pouvait venir de partout. Alors il devait prendre garde de n'importe qui. Même un élève de l'académie qu'il ne connaissait absolument pas. Il pouvait d'ailleurs maintenant apercevoir son iris dorée et son regard vif.

___________
JE VOUS AIME TOUS BANDE DE T'ITES CACAHUETES AMBULANTES 8D !!!!!!!!!!!!!!!!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Si près du but //Anti//   Jeu 28 Fév - 23:19

De plus près, et surtout maintenant qu'il pouvait voir correctement son visage, Antarès distinguait que ce garçon avait de grands yeux noirs ébène, profonds, mais glacés. S'il n'arborait pas ce regard méfiant, peut-être qu'il se serait encore plus rapproché de lui pour les examiner de plus près... Quoique finalement, même s'il avait eu l'air amical, ça n'aurait sûrement pas été une excellente idée. Dans tous les cas, ses yeux avaient l'air magnifiques. Il aurait volontiers sorti ses feuilles et son crayon, mais à vrai dire... Il était plutôt venu s'entraîner sur des paysages, alors ça ne serait pas pour tout de suite. Mais tout de même... Il n'aurait pas spécialement pensé que des cheveux dorés (et d'un tel doré) s'accorderait si bien avec ces yeux. La longue cape noire qui recouvrait ses épaules donnait un air un peu plus intemporel au tableau d'ailleurs, ce qui n'était pas tout à fait déplaisant... Allez, peut-être qu'il l'ajouterait innocemment à l'un de ses paysages.

De toutes façons, ce garçon n'avait pas l'air si accueillant que ça, alors il ferait mieux de se tenir plutôt à l'écart de lui, pour ne pas le déranger. Il s'assit sur un dans un coin d'herbe assez éloigné, mais pas trop non plus, pour pouvoir garder un bon point de vue sur la cascade et le reste de l'environnement, et tout en faisant comme s'il ne se souciait pas de la personne qui partageait le point de vue avec lui. Antarès ouvrit finalement sa pochette, qu'il utilisa ensuite comme support pour la grande feuille qu'il venait de sortir. Il farfouilla dans sa poche pour retrouver son crayon, et commença à scruter le paysage silencieusement.

Un oiseau, un peu plus loin. Dieu qu'Antarès aimait les oiseaux. Il s'envola, suivi d'un autre plus petit qu'il n'avait pas remarqué. L'eau au pied de la cascade était un peu agitée, mais moins que ce qu'il aurait imaginé. Elle ne devait sûrement pas être assez haute. Le froid du fond de l'air et son humidité due à l'hiver encore présent altérait les couleurs de l'endroit, les rendant plus pâles, moins criardes, sûrement à cause de la lumière du soleil qui s'atténuait dans les très fines gouttelettes d'eau. Heureusement que son papier gondolait difficilement.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Kyle Paige
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1235
♣ Date d'inscription : 26/05/2012
♣ Age : 20
♣ Localisation : Je suis sur la planète Terre, en mission pour découvrir le caractère complexe de l'être humain. Moi, THE extraterrestre ^^


MessageSujet: Re: Si près du but //Anti//   Sam 2 Mar - 20:31

"Je m'y prends toujours à deux fois avant de parler. Chaque mot a un sens. Il faut savoir en dire assez mais pas trop. "

Depuis des jours maintenant, Gabriel voyait défiler les visages des élèves de l'académie. Il n'avait pas beaucoup d'attrait pour tout ces jeunes émotif sauf pour quelques rares exceptions. Et le jeune musicien s'avait que le gars au yeux doré faisait partie de ses exceptions. Il avait facilement su reconnaitre que ce type était une personne singulière. Quand la distance qui nous séparait le lui permit, le garçon n'hésita pas une seconde à me dévisager. Il faudrait que je sois prudent, il semblait se débrouiller en analyse de caractère. Il faudrait savoir jouer finement s'il voulait arriver à ces fins.

Le jeune garçon s'éloigna et s'assit dans un coin d'herbe plus loin. Je le lachai du regard un instant pour me concentrer. J'avais compris qu'il faudrait que j'engage la conversation en premier et j'avais besoin de réfléchir à ce que j'allais dire. Pendant ce temps, le garçon ouvrit la pochette qu'il baladait depuis la tantôt et en sortit une feuille de dessin. Il faisait donc partit de la maison... Gabriel réfléchit un instant. Ah oui ! De la maison des Baroques. Ses yeux balayèrent le paysage et le jeune musicien se rendit compte qu'il devait surement se trouver dans le chemin.

Hors, Gabriel Sunrise O'Angels n'avait pas envie de le déranger et encore moins de se retrouver sur une quelquonques peintures ni même sur une photo. Gabriel n'avait jamais été pris en photo de toute sa vie et heureusement pour lui car c'est comme ça qu'on avait perdu sa trace. Jusqu'à aujourd'hui évidemment.

Il failli hausser les épaules mais se retient de justesse. Il s'étonnait lui même. Comment avait il pu même failllir faire une chose pareil ? Lui ? Qui s'obligeait depuis des décennies à afficher un visage neutre comme la Suisse. Il fallait vraiment qu'il fasse attention. Très attention.

Il s'approcha donc de l'élève et s'assit dans l'herbe à côté de lui. Il avait prévu de faire une phrase plus longue mais vu ce qui venait de lui prendre, il préfèra jouer la sécurité et fit, de sa voix tranchante et froide :

- Salut.

Bon commencement en perspective. En fin, tout du moins un commencement de conversation normal que toute personne emploie. Enfin presque toute personne.

___________
JE VOUS AIME TOUS BANDE DE T'ITES CACAHUETES AMBULANTES 8D !!!!!!!!!!!!!!!!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Si près du but //Anti//   Dim 3 Mar - 0:59

Antarès commença à dessiner ce qu'il voyait, sans y réfléchir plus que ça. Ca lui faisait un bon entraînement, lui qui avait un peu perdu l'habitude de faire des paysages, ces derniers temps. Qui sait, s'il arrivait à faire quelque chose de convenable, peut-être qu'il se ferait une petite aquarelle, juste pour le plaisir de s'en faire une. Oui, ça semblait être un bon petit programme. Pouf, il ajoutait un oiseau d'un côté, parce qu'il en avait vu un s'envoler. Et de l'autre côté, il commençait une esquisse de ce garçon qui semblait... Qui avait disparu, d'ailleurs. Où est-ce qu'il était passé ? Antarès se retourna, et sursauta un peu. Ah ! Il était juste à côté de lui. Quand s'était-il déplacé ? Peut-être qu'il avait été un peu trop absorbé par l'environnement lointain, et n'avait même pas pu remarquer qu'il se passait quelque chose plus près. Bravo.

Machinalement, Antarès cacha son papier... Même si ce garçon l'avait sûrement déjà vu, depuis le temps qu'il était là. Depuis combien de temps était-il là d'ailleurs ? Il n'en avait pas la moindre idée. Dans tous les cas, il le salua, donc ça ne devait pas être depuis très longtemps. Enfin... si "saluer" était bien le mot. Son ton était dur et sec, comme s'il ne croyait pas vraiment ce qu'il disait, et qu'il venait le voir en se sentait obligé. Peut-être que c'était de la mauvaise humeur pure, ou alors il donnait simplement cette impression ? Bah, il était trop tôt pour savoir dans tous les cas, alors autant être aimable.

"Bonjour. Je te dérange, peut-être ? " Répondit-il, calme et serein, avec une grande touche d'inexpression. Et à vrai dire, si vraiment il le dérangeait, il pouvait toujours se trouver un autre coin et venir un autre jour. Il n'allait pas se battre à propos d'un endroit... Il n'allait pas se battre tout court d'ailleurs, pour quoi que ce soit, il n'aimait pas cette idée.

Dans tous les cas, maintenant qu'il était (beaucoup) plus près, Antarès pouvait mener un examen plus poussé de ses yeux noirs. Vraiment très noirs. Presque absorbants d'ailleurs, mais qui ne dégageaient rien, aucune émotion en particulier. Enfin si, il voyait de la froideur, surtout, bien plus qu'autre chose.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Kyle Paige
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1235
♣ Date d'inscription : 26/05/2012
♣ Age : 20
♣ Localisation : Je suis sur la planète Terre, en mission pour découvrir le caractère complexe de l'être humain. Moi, THE extraterrestre ^^


MessageSujet: Re: Si près du but //Anti//   Dim 3 Mar - 1:38

"Vivre. Voilà qui devenait de plus en plus difficile. Ma conscience se réveillait d'un long sommeil et se trouvait au milieu du véritable carnage de mon esprit."

Gabriel avait pu apercevoir le dessin d'Antarès. Il dégageait quelques chose de spéccial que le jeune musicien n'étant pas très callé en dessin ne su pas reconnaitre. En tout cas, lorsqu'il remarqua sa présence, il cacha la feuille de dessin dans un geste mécanique. Tout cela en dévoilait bien plus sur le garçon que ce dernier ne le croyait.

"Bonjour. Je te dérange peut être ?"

Il avait répondu cela d'un ton calme et doux. Une voix assez inexpressive que je ne pouvais qu'aprécier. Bien sur qu'il m'avait dérangé. Mais de toute manière, maintenant que c'était fait et que le Baroque intriguait Gabriel, cela n'avait plus grande importance. Dans certain cas, cela aurait aussi pu vouloir dire que, lui, était justement dérangé et que je devais peut être le laisser mais je décidai d'en rester à la première interpretation. Le dessinateur avait profité de mes quelques instants de réfllexion pour me dévisageai, ce dont je ne m'étais d'ailleurs moi non plus absolument pas privé. Il avait de superbes yeux dorés, calme et serrein, de long cheveux roux, un visage fin. Gabriel répondit enfin :

"Non."

Il s'avait qu'il allait devoir faire mieux s'il voulait que celui là ne fuit pas comme la plupart des malheureux qui avaient voulu converser avec Gabriel, et il le savait. Il demanda donc :

"Tu t'appelles ?"

Il avait légèrement adouci le ton de sa voix pour la rendre légèrement plus neutre. Il ramena une de ses jambes contre lui et enroula ses bras autour, attendant maintenant la réponse de l'élève.

___________
JE VOUS AIME TOUS BANDE DE T'ITES CACAHUETES AMBULANTES 8D !!!!!!!!!!!!!!!!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Si près du but //Anti//   Dim 3 Mar - 2:32

Non, il ne le dérangeait pas. Tant mieux. Antarès remit sa pochette correctement sur ses genoux, ainsi que sa feuille, et se remit à dessiner machinalement, sans y prêter attention plus que ça. Il s'était réservé un coin de la feuille pour gribouiller des choses invraisemblables, si jamais il voulait réfléchir, de toutes façons. C'est ainsi que naquirent dans un petit bout de sa page des créatures étranges mi-humaines mi-n'importe quoi, ou d'autres choses sorties de son imagination subconsciente, alors qu'il ne se concentrait pas réellement sur ce que ses mains faisaient. A vrai dire, plus ça allait, plus il trouvait que sa nouvelle rencontre risquerait d'être plus intéressante que la raison même pour laquelle il était venu ici, à savoir ce superbe paysage si particulier.

Ah, oui, d'ailleurs, on lui parlait.

"Antarès. "

Let's keep it simple, pas de fioritures, surtout pour de simples présentations. De toutes façons, ce jeune homme non plus ne semblait pas être très bavard, vu le peu de mots qu'il avait prononcés. D'un côté, il lui rappelait un peu Nate, avec son capital "phrases par jour" qu'il ne devait surtout pas dépasser... Nate, en beaucoup plus froid, et moins accueillant, même s'il s'était radouci depuis son "salut" assassin. Il devait sûrement être quelqu'un de plutôt réservé, ou alors pas très doué avec les contacts humains... A moins qu'il le soit, justement, et qu'il était volontairement très peu amical. Mais pour quelle raison ? Bah, ça ne tenait pas debout.

"Et toi ? "

Tiens, une paire d'yeux venait de naître sur sa feuille. Paire d'yeux qui ressemblait d'ailleurs fortement à celle de son interlocuteur, involontairement.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Kyle Paige
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1235
♣ Date d'inscription : 26/05/2012
♣ Age : 20
♣ Localisation : Je suis sur la planète Terre, en mission pour découvrir le caractère complexe de l'être humain. Moi, THE extraterrestre ^^


MessageSujet: Re: Si près du but //Anti//   Dim 3 Mar - 2:59

"Parfois, quand on a stocké trop de colère en soi même au fil des années, on a peur que ça n'explose un jour. J'ai peur de ce que je pourrais commettre le jour ou ça arrivera..."

Le dessinateur bougea un peu et se remit à dessiner sur sa feuille, des créatures immaginaire que Gabriel regardait avec attention, les détaillant de ses yeux noir de jais. Le jeune musicien espérait qu'il n'avait pas gaché l'inspiration de l'élève sans en même temps s'en soucier vraiment. Après tout, ce n'était pas son problème, loin de là. Je n'étais même pas sur qu'il ait écouté la question, absorbé comme il était par ses dessins étranges mais néamoins joli. Il devait avoir entendu puisqu'il me répondit, sans arrêter de dessiner :

"Antarès. "

Joli nom. Une étoile si Gabriel se souvenait bien. Un truc dans le genre en tout cas. Le jeune musicien aimait beaucoup les étoiles. C'était apaisant de les regarder le soir, la nuit. Il trouvait d'ailleurs que ça allait bien avec les yeux doré du jeune homme. Des étoiles. La comparaison était assez poétique. Gabriel se demandait parfois comment il pouvait penser à des choses comme celle là, et en même temps garder un visage neutre et froid. Il avait appris cela il y avait bien longtemps et maintenant c'était quasiment devenu pour lui une habitude.

"Et toi ? "

Gabriel se raidis automatiquement. Un raidissement léger et invisible mais présent. Il savait qu'il devait juste donner son prénom mais il était la personne la plus méfiante du monde, voir plus encore. Il détestait devoir décliner ne serait ce qu'une lettre de son identité. Il n'y avait aucune bonne raison, ce n'était qu'un nom. Mais sa méfiance lui disait qu'un jour, son nom se retournerait contre lui et n'avait il sans doute pas tout à fait tord. Son regard se fixa sur un arbre plus loin, tandis qu'il pensait à tout ce qu'une personne pouvait découvrir sur lui rien que grâce à mon nom et les nouvelles technologies tel qu'internet.
Ses yeux se reportèrent à nouveau sur le dessinateur, puis sur ses dessins. Sa machoire se contracta légèrement à la vue du dessin. Ce qu'il pouvait être à fleur de peau aujourd'hui. C'était déjà rare qu'il se raidisse mais ce qu'il venait de faire était pour une personne comme lui inadmissible. Il fallait vraiment qu'il apprenne à voir tout sous un autre angle. Ce n'était pas une paire d'oeil noir qui allait le mettre hors de lui quand même ! Il fit sur le même ton que précédemment, c'est à dire d'un ton un peu moins frigorifique que pour le salut :

"- Gabriel"

Un nom qu'il avait appris à connaitre au fil des années. Comme il avait appris à se connaitre lui même.



___________
JE VOUS AIME TOUS BANDE DE T'ITES CACAHUETES AMBULANTES 8D !!!!!!!!!!!!!!!!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Si près du but //Anti//   Dim 3 Mar - 3:37

Le jeune homme ne lui répondit pas tout de suite, et comme Antarès ne le regardait pas, il avait du mal à déterminer la raison de ce silence. Il hésitait à lui dire son prénom ? Non, c'était absurde. Peut-être qu'il était juste perdu dans ses pensées, ça lui arrivait aussi parfois, alors il pouvait très bien se mettre à sa place. Après tout, lui aussi avait mis un certain temps avant de se présenter, parce que même s'il était capable de dessiner sans se concentrer pleinement sur ce qu'il faisait, son cerveau pouvait avoir un peu de mal à gérer les deux activités en parallèle. Toujours était-il qu'il lui répondit. Gabriel. Tiens, il ne connaissait pas énormément de Gabriel, même si c'était un prénom relativement commun par rapport à son "Antarès" ou au "Aldébaran" de son frère.

"C'est un joli prénom. Ca vient de l'Hébreu, il me semble ? "

Oui, ça venait de l'Hébreu, bravo Anti, c'est bien de parler sans réfléchir. Peut-être qu'il fallait qu'il arrête d'essayer d'être multitâche, ça ne lui réussissait pas trop. Toujours était-il qu'effectivement, Gabriel était un prénom hébraïque, et qui plus est le nom d'un ange. Bah oui, l'archange Gabriel, tout ça. Pas qu'il s'intéressait vraiment à la religion, à vrai dire ça lui passait plutôt par-dessus la tête avec toute la science qu'il avait mangée ces dernières années, mais il connaissait au moins quelques bases des histoires qu'il avait pu entendre à l'école quand il était petit. Dans tous les cas, et d'un côté, ça alimentait un peu la conversation, et même si ce n'était pas vraiment le sujet le plus intéressant qu'il avait pu trouver, c'était toujours mieux que les fameux "salut ça va ? " "oui et toi ? " "oui, quoi de beau ? " "rien et toi ? " "rien" dont il avait pu être victime auparavant.

Maintenant qu'il avait fini sa paire d'yeux, dont il espérait que ça ne dérangeait pas trop le propriétaire, il s'attaqua à une autre, qui d'ailleurs n'appartenait à personne en particulier. Ca faisait un temps fou qu'il n'avait pas dessiné des yeux vraiment détaillés, alors il en profitait un peu. Il s'amusait plutôt rarement à ce genre d'exercices, après tout, s'il dessinait des humains, c'était très souvent en pied, donc avec très peu de détails pour les yeux ou le visage en général.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Kyle Paige
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1235
♣ Date d'inscription : 26/05/2012
♣ Age : 20
♣ Localisation : Je suis sur la planète Terre, en mission pour découvrir le caractère complexe de l'être humain. Moi, THE extraterrestre ^^


MessageSujet: Re: Si près du but //Anti//   Dim 3 Mar - 3:59

" Se consumer de l'intérieur, se bruler. Quoi de mieux pour oublier la douleur que la douleur elle même ? Se faire mal pour ne plus avoir mal..."

"C'est un joli prénom. Ca vient de l'Hébreu, il me semble ? "

Oui...Gabriel Sunrise O'Angels, rien dans ce nom ne lui ressemblait. Gabriel était sensé être un ange, et voulait dire Force de Dieu, hors, ce n'était surement pas Dieu qui avait dicté au jeune homme tout les actes qu'il avait accompli. Sunrise, pour lever de soleil. Sauf qu'un lever de soleil, c'était l'éclosion des couleurs et de la lumière après le noir de la nuit. Lui il était plutot le noir de la nuit. Et pour finir O'Angels. Ca représentait aussi un peu un ange. Mais denouveau, cela ne lui ressemblait pas. Pas du tout. En bref, Gabriel n'aimait ni ses deux noms, ni son prénom, qu'il trouvait tellement dépourvu de sens et de logique que ça en devenait tout simplement risible. Il fini par répondre à Antarès :

"- Ca veut dire Force de Dieu, c'est pas méga original mais on a vu pire. Et toi, c'est l'étoile ou autre chose ? "

Après tout, tant qu'on était sur ce sujet, Antarès voulait peut être dire autre chose, ça avait peut être une signification plus personnelle, ce denier continuait à dessiner des yeux sur sa feuille, mais heureusement plus ceux de Gabriel. Ce dernier ce laissa tombé dans l'herbe lassé de rester assis à contempler les dessins du Baroque, préférant regardé le ciel au nuance bleuté infime, recouvert de pas mal de nuage, normal à cette saison de l'année. Il aimait sentir le contact rassurant de la poignée de son sabre sur son omoplate. Il espérait juste qu'il ne neigerait pas. Il détestait la neige plus que tout au monde. Ca seule véritable phobie, qui comme tout le reste était controllé par ce dernier avec une facilité assez déconcertante. Mais malgré tout, il n'aimait vraiment pas cette saison de l'année. C'était toujours lors de cette période qu'il lui était arrivé malheur ou qu'il avait commis malheur. Puis, il demanda à l'autre :

- Ca te dérange si je fumes ?

___________
JE VOUS AIME TOUS BANDE DE T'ITES CACAHUETES AMBULANTES 8D !!!!!!!!!!!!!!!!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Si près du but //Anti//   Dim 3 Mar - 18:45

Force de Dieu ? Oui, ça semblait assez logique. l'Archange Force de Dieu. Bon, ça sonnait assez bizarrement, mais après tout, c'était la signification, non ? Même si à vrai dire, Gabriel n'avait pas vraiment l'air de tenir de l'ange, du moins c'était ce que ses yeux et son comportement disaient. Peut-être que ce n'était qu'une impression... Et peut-être qu'Antarès devrait arrêter de tout analyser, mais c'était dans sa nature : il était horriblement curieux, mais sans jamais demander confirmation. Heureusement, il avait pris la bonne habitude de ne jamais rester sur ses idées, et de les considérer plutôt comme des hypothèses plus ou moins probables, de cette façon, il ne se faisait jamais de préjugés foireux sur une personne. Mais arrêtons de penser et concentrons-nous sur ce qu'il se passe autour de nous.

"Non, c'est bien l'étoile. Toute ma famille porte des noms d'étoiles, ou de constellations, je n'ai jamais compris pourquoi. "

Et visiblement, ils ne choisissaient pas les étoiles en fonction de la signification de leur nom, loin de là. Antarès... Rival d'Arès. Oui, tout à fait, tout le monde savait qu'il était du genre belliqueux. Non, franchement, il était horriblement pacifiste, terriblement calme et démesurément féminin, alors tenter une rivalité avec Arès, le dieu de la guerre... A moins que cela signifie qu'il était l'opposé d'Arès, ce qui était beaucoup plus compatible avec son caractère. Mais dans tous les cas, ses parents ne l'avaient pas nommé en fonction de la signification du nom de cette étoile, mais en fonction de cette étoile elle-même. Sûrement parce qu'il était roux. Après tout, Alpha Scorpi était une étoile gazeuse rouge. Mais s'il avait été brun ? Ooh, ça n'avait aucune importance, il ne voyait pas pourquoi il se tracassait avec ça, surtout maintenant. Et en plus, on lui parlait. De cigarette en plus ! Hors de question que quelqu'un fume à côté de lui, même en extérieur, même à dix mètres, même par un jour venteux. Il détestait cette odeur plus que toutes les autres odeurs au monde. Et puis de toutes façons, il avait oublié sa ventoline...

"A vrai dire... Oui. Désolé. "

En se retournant discrètement, Antarès put voir que Gabriel n'était plus tout à fait assis, mais plutôt allongé dans l'herbe. Charmante vue, qu'il s'empressa de retranscrire sur sa feuille, machinalement.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Kyle Paige
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1235
♣ Date d'inscription : 26/05/2012
♣ Age : 20
♣ Localisation : Je suis sur la planète Terre, en mission pour découvrir le caractère complexe de l'être humain. Moi, THE extraterrestre ^^


MessageSujet: Re: Si près du but //Anti//   Dim 3 Mar - 19:24

"Froid comme la glace. Parce que ce jour d'hiver ou tout à changer pour moi, la glace était froide. "

"Non, c'est bien l'étoile. Toute ma famille porte des noms d'étoiles, ou de constellations, je n'ai jamais compris pourquoi. "

Gabriel avait la mauvaise manie de fumer lorsqu'il restait trop longtemps à ne rien faire. Il avait découvert ça quelques années auparavant et n'avait plus su arrêter. Il n'en avait pas envie d'ailleurs. Se foutre en l'air, c'est ce qu'il faisait de mieux de sa vie. Gabriel s'était rendu très vite compte que la vie s'était tellement pourri qu'il se fichait pas mal de ne pas la vivre longtemps. Et les cigarettes c'étaient un peu une de ses nombreuses façon de se foutre complètement en l'air.

"A vrai dire... Oui. Désolé. "

Il n'aurait pas du être désolé. Si Gabriel le lui avait demandé, c'était pas pour qu'il réponde forcément oui. Donc c'était que ça ne le dérangeait pas de ne pas fumé. Il n'était pas vraiment accro en réalité. Il aimait juste la fumée remplir ses poumons, et ressortir en petit nuage. Bref, il laissa donc ces cigarettes ou elle était. Il se redressa légèrement, mais pas trop, juste assez pour bien apercevoir les traits d'Antarès sans doute concentrer sur ses animaux imaginaire sur sa feuille de dessin. Gabriel se demandait si, quand il jouait de la musique, il avait l'air aussi absorbé que ça. Il espérait que non. Il réfléchi à un sujet de conversation intéressant. Quelques chose qui pourrait lui faire apprendre plus de chose sur le jeune homme. Peut être qu'il devait chercher du côté de la passion de ce dernier. Il demanda donc après avoir bien formulé la question dans sa tête :

"- Quel est l'artiste que tu admire le plus?"

Il espérait que ce sujet serait suffisament intéressant pour découvrir des choses intéressantes sur Antarès. Parce qu'un nom, ça ne voulait strictement rien dire. Les noms, c'étaient juste utile pour ne pas dire "ce type là" ou "machin chose". C'était tout.

___________
JE VOUS AIME TOUS BANDE DE T'ITES CACAHUETES AMBULANTES 8D !!!!!!!!!!!!!!!!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Si près du but //Anti//   Lun 4 Mar - 1:09

"... L'artiste que j'admire le plus ? "

Antarès leva sa tête de sa feuille, pour réfléchir pleinement à cette question. Il était vrai qu'il ne se l'était jamais posée, et qu'il serait éventuellement temps... Il savait ce qu'il appréciait, mais il n'avait aucune idée de son artiste préféré. Qu'est-ce qu'il aimait, au juste ? Il appréciait énormément l'Art Nouveau, pour ses courbes, ses formes, son usage des couleurs, ses fleurs, ses représentations. La chaleur, l'ambiance générale des tableaux, affiches, ou lithographies. Assurément, l'Art Nouveau faisait partie de ses styles préférés. Et qui en était le précurseur ? Alfons Mucha assurément, et il s'agissait d'ailleurs du plus connu s'étant essayé à ce courant. Est-ce que cela voulait dire qu'Alfons Mucha était son artiste favori ? Ah, il ne savait pas trop. Bon, par définition...

"Alfons Mucha... Je présume. "

Antarès posa sa pochette sur le côté, comme son nouveau "camarade" semblait assez enclin à discuter, maintenant. Puis il se tourna vers lui, pour éviter de se faire un torticolis ou de se coincer une vertèbre à chaque fois qu'il voulait lui parler. Il voulait lui retourner la question, mais il se rendit compte qu'il n'avait aucune idée de quelle maison il faisait partie, s'il faisait partie de l'Académie naturellement. Bah, il allait tenter de deviner ! Voyons... Il ne semblait pas aimer parler, par conséquent la maison Baudelaire était à éliminer. Par contre, il semblait maîtriser extrêmement bien son visage et ses émotions, ce qui faisait de lui un Molière potentiel. Quoi d'autre ? Il ne lui avait pas parlé de techniques de dessin en particulier, donc on pouvait supposer qu'il n'était pas en Baroque. De toutes façons, il l'aurait sûrement croisé dans le bâtiment. Restaient donc la maison des Cygnes, ou bien des Beethoven... Pour lesquelles il n'arrivait pas à se faire d'idée en particulier. Le fait qu'il maniait un sabre pouvait le rapprocher d'un Cygne, mais il ne savait pas trop. Et il y avait aussi le fait qu'il était extrêmement silencieux... Peut-être pour mieux pouvoir apprécier les sons qui l'entouraient ? Bah, il n'arrivait pas à se décider parmi les trois maisons, qui semblaient aussi plausibles les unes que les autres. Il devinerait plus tard, peut-être qu'il aurait droit à d'autres indications. En attendant, il commençait à avoir un peu mal au dos à être assis et penché de cette manière. Mais il n'osait pas vraiment se rapprocher de lui plus que ça... Il ne savait pas pourquoi. Une espèce d'intuition bizarre.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Kyle Paige
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1235
♣ Date d'inscription : 26/05/2012
♣ Age : 20
♣ Localisation : Je suis sur la planète Terre, en mission pour découvrir le caractère complexe de l'être humain. Moi, THE extraterrestre ^^


MessageSujet: Re: Si près du but //Anti//   Lun 4 Mar - 17:36

"Pourquoi avoir peut quand on peut faire peur ?"

Antares redressa la tête, semblant réfléchir à la question que je lui posais. Je pensais que pour un artiste, il était normal d'avoir des personnes qu'on apprécie plus que d''autres, et trouvait étrange que l'autre ne se le soit jamais demander auparvant. Et en meme temps, il existait tellement de differents peintre, cela ne devait pas être bien facile de choisir. Gabriel se concentra quand a lui aux nuages qui s'amassaient de plus en plus nombreux dans le ciel. Heureuseusement, il était arrive ici à la fin de la saison des neiges, une saison qui le rendait encore plus froid et lointain qu'il ne l'était déjà. Il était d'ailleurs encore un peu à cran, il savait que ça se calmerait avec le retour de la belle saison.

"Alfons Mucha... Je présume. "

Antares déposa sa pochette de dessin à côté de lui, et se tourna vers moi. J'appréciais bien plus les face à face, regardé quelqu'un dans les yeux jusqu'à ce qu'il les baisse. Mais ici, je ne devais pas tenter de lui faire peur, mais plutôt de m'en faire un pseudo ami. Ce qui ne serait pas facile vu la distance entre les deux garcons. En effet, Gabriel savait reconnoitre quelqu'un de mal à l'aise avec lui. Ca lui était arrive tellement souvent qu'il ne comptait plus les fois ou le regard de quelqu'un avait fuit le sien, son propriétaire fuyant lui aussi assez rapidement. Avant Gabriel ne faisait rien pour ça, il ne comprenait pas pourquoi tout les gens de son village l'évitait. Mais maintenant, c'était volontaire. Il avait appris à apprécier la solitude, il n'avait pas vraiment eu le choix, et maintenant, il faisait juste en sorte de le rester le plus possible. Et il gardait ses sentiments pour lui aussi. Il n'avait pas eu le droit d'être émotif dans son enfance, il en avait pris l'habitude, et il le préférait d'ailleurs. Bref, son regard revient se planter dans celui d'Antarès et il chercha une autre question, ravi que l'autre ne lui en pose pas. Moins les gens en savait sur lui, plus il se sentait à l'aise avec ses derniers. Ca aussi c'est quelques chose qu'il manquait chez Gabriel, la confiance. Il finit par demander, tout simplement :

"- Et pourquoi ? "

Il ne s'était pas fouler pour imaginer cette phrase, c'était vrai, mais il n'avait pas vraiment besoin de le faire non plus. Pourquoi faire complliquer quand on peut faire simple. Et puis comme Antares ne semblait meme pas sur de sa réponse, peut être la justifier l'aiderait t'il a s'en assurer.


___________
JE VOUS AIME TOUS BANDE DE T'ITES CACAHUETES AMBULANTES 8D !!!!!!!!!!!!!!!!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Si près du but //Anti//   Mer 6 Mar - 16:49

Qu'est-ce qu'il menait, un interrogatoire ? Cette idée idiote fit sourire Antarès, qui se demandait comment il avait pu penser à quelque chose d'aussi stupide. Mais d'un côté, pourquoi autant de questions quand lui n'en posait aucune ? Bah, peut-être que c'était dans un souci de... D'avoir une conversation ? C'était plutôt bizarre, mais il ne trouvait pas vraiment d'autre raison plausible. Et de toutes façons, il devait répondre à sa question au bout d'un moment, alors autant ne pas trop s'attarder sur ce genre de détails. Bon, pourquoi est-ce qu'il appréciait Alfons Mucha ? Pour toutes les raisons qu'il s'était auto-énoncées tout à l'heure, quand il réfléchissait à son artiste préféré.

"A cause de son utilisation des couleurs et de ses représentations très innovantes pour l'époque. "

Car oui, il ne fallait pas oublier que Mucha remontait à la fin du dix-neuvième siècle, ce qui faisait un bail, et que l'Art Nouveau n'a été très populaire qu'au début du vingtième siècle. On pouvait donc facilement dire qu'il en était l'un des précurseurs, si ce n'était le précurseur.

"... Et puis peut-être un peu parce que j'aime les fleurs, mais je ne sais pas si ça compte. "

Non mais... Non, Anti, tu n'as quand même pas cité cette raison... Certes, il aimait les compositions florales chez Mucha. Certes. Mais franchement ? Enfin... Bon, c'était une raison comme une autre, mais il aurait sûrement pu trouver mieux, et ainsi éviter de passer pour un abruti fini. Bon, changeons de sujet... Il y avait toujours cette histoire de maison qui le titillait un peu, il pouvait toujours mettre ça sur le tapis. Oui, ça semblait être une un peu meilleure idée qu'étaler ses goûts à la figure d'un inconnu, qui qui plus est, n'était sûrement pas intéressé en la chose. Après peut-être qu'il se trompait, mais Gabriel n'avait pas spécialement l'air sensible au point d'apprécier les fleurs... Ou l'était-il ?

"D'ailleurs, je me demandais. Tu es en Beethoven, en Molière ou en Baudelaire ? "

Ah, voilà, une question simple et directe qui détournait totalement le sujet.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Antarès de Beauséant le Ven 12 Avr - 22:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Kyle Paige
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1235
♣ Date d'inscription : 26/05/2012
♣ Age : 20
♣ Localisation : Je suis sur la planète Terre, en mission pour découvrir le caractère complexe de l'être humain. Moi, THE extraterrestre ^^


MessageSujet: Re: Si près du but //Anti//   Mer 27 Mar - 16:52

"Je vis ma vie à contre courant. Comment retrouver la bonne direction quand le monde entier vous blame ?



"A cause de son utilisation des couleurs et de ses représentations très innovantes pour l'époque. "

A vrai dire, Gabriel n'écouta qu'à moitié la réponse. En effet, Mucha ne l'intéressait pas vraiment. La peinture, ce n'était vraiment pas son truc. Il avait fait un peu de dessin auparavant et il y avait pris gout avant. Mais le jour ou il avait decide de se débarrasser de tout ce qui le reliait à son passé, le dessin en avait fait partie. Seul la musique avait su rythmer sa vie du début à la fin. A avoir su l'accompagner dans les moments difficile. A avoir rendu les choses plus facile quand il l'avait fallu. Antarès ajouta, sortant le jeune musiscien de ses pensées :

"... Et puis peut-être un peu parce que j'aime les fleurs, mais je ne sais pas si ça compte. "

Si, bien sur que cela comptait. Gabriel avait lui meme ce genre de critère dans le choix de ses musiques. Même si ce n'était bien sur pas en rapport avec le jardinage. Loin de là. Mais la musique était pour lui, comme le dessin pour Antarès. Indispensable. Le fait que ce jeune dessinateur aime les fleurs n'étonnaient pas. Il se sentait à mille lieux de lui. Tant de choses les différenciaient. Et pourtant, il était là, entrain de parler de tout et de rien. C'était tellement absurde. Gabriel regrettait de ne pas avoir été comme les autres. Il aurait aimé que tout commence différemment. Mais le destin semblait vouloir faire de lui quelqu'un de terriblement dangereux. Et de teriblement seul.

"D'ailleurs, je me demandais. Tu es en Beethoven, en Molière ou en Baudelaire ? "


Gabriel remarqua que l'autre avait déjà enlevé de la liste la maison des cygnes et des dessinateurs. Alors observateur ou prejuge ? Peu importait en faites. Parce que c'était une des rares questions qui ne dérangeait pas Gabriel. En effet, le sujet de la musique était le seul qui pouvait render le jeune home different. Mais abordé le sujet au début le rendait plus distant encore, de peur de se trahir. Combien de fois avait il exprimé qui il était vraiment pas la musique ? C'était le plus dangereux, Gabriel restait très prudent.

"Beethoven."

___________
JE VOUS AIME TOUS BANDE DE T'ITES CACAHUETES AMBULANTES 8D !!!!!!!!!!!!!!!!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Si près du but //Anti//   Ven 12 Avr - 23:24

Beethoven, bien. Il n'aurait pas vraiment pu deviner, de toutes façons, même en l'observant bien. Quoiqu'il aurait éventuellement pu éliminer également la maison Baudelaire, vu qu'il n'avait pas vraiment l'air très bavard et amoureux des mots, mais eh... On ne savait jamais. Bref, dans tous les cas maintenant il avait sa maison. Et peut-être que le fait qu'il aimait la musique expliquait celui qu'il restait plutôt silencieux : il était sûrement à l'écoute de ce qui l'entourait. Il était vrai qu'Antarès ne s'était jamais attardé sur les sons de la nature, ou de son environnement en général, mais il pouvait se douter que pour une oreille expérimentée, cela pouvait représenter un peu plus qu'un simple bruit de fond, jusqu'à éventuellement former une sorte de musique.

Antarès finit par hausser les épaules, en arborant un léger sourire calme.

Un léger vent frais se fit sentir, et frileux comme il était, il frissonna. Heureusement qu'il avait pris son manteau avec lui, pour une fois qu'il ne l'avait pas oublié en sortant... En y repensant, c'était peut-être plutôt étrange, d'ailleurs, qu'il fasse aussi frais en cette période de l'année. Le mois de Mars allait bientôt commencer, et c'était habituellement le moment où la chaleur commençait à revenir, mais apparemment, cette année, ça ne serait pas le cas. Et même si le printemps allait arriver dans moins d'un mois, Antarès trouvait toujours que le temps qu'il faisait était propice aux chocolats chauds. Ou aux thés, à voir. A moins que ce n'était que l'espèce de brumasse qui régnait près de la cascade qui lui donnait cette impression, ce qui rendait l'air plutôt humide dans les parages. Tiens, il allait peut-être penser à ranger ses feuilles finalement, avant qu'elles ne se mettent à gondoler. Le papier était plutôt résistant, mais il était prudent.

Après avoir remis ses feuilles dans sa pochette, Antarès se décida à s'installer un peu plus confortablement dans l'herbe, sans pour autant s'allonger.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Kyle Paige
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1235
♣ Date d'inscription : 26/05/2012
♣ Age : 20
♣ Localisation : Je suis sur la planète Terre, en mission pour découvrir le caractère complexe de l'être humain. Moi, THE extraterrestre ^^


MessageSujet: Re: Si près du but //Anti//   Mar 30 Avr - 16:27

Le rouquin haussa les épaules d'un air désinvolte, un léger sourire aux lèvres. Gabriel lui avait l'attention totalement attire par l'extérieur. Il était très nerveux depuis quelques temps. Depuis qu'il était ici en faites. Il n'avait pas l'habitude des manières étranges des gens de cette école. Du masque que ses jeunes portrait parfois pour cacher leur emotions. Gabriel n'aimait pas l'académie car les jeunes étaient trop intelligents, curieux, mais au moins, vu qu'il était tous très special le jeune homme avait moins de chance de se faire remarquer par qui que se soit.

Antares eu un étrange soubresaut. Comme s'il frissonnait. Peut être avait il froid, l'air était assez humide par ici. Gabriel, lui, avait vécu dans des conditions tellement plus pitoresque, dans ses maisons chauffées au feu qu'il avait l'habitude des grands froids. Surtout qu'il pleuvait beaucoup en Irlande, son pays natal. Ses souvenirs l'entrainèrent en arrière, du temps ou encore enfant, il jouait encore avec ces camarades, mais très vite se rendit compte que jamais, excepté Alastar, personne ne l'avait vraiment accepté. Trop de difference. Trop de tradition. En repensant à Alastar, le Coeur du jeune homme se déchira. Trop de souvenir douloureux accompagnait son compagnon de voyage. Sa machoire se crispa, le sourire qu'il arborait toujours ploya sous le poids des souvenirs, faille se briser mais tient bon. Il devait tenir bon. Il n'avait pas le choix. Il n'avait plus le choix depuis bien trop longtemps. Il se rendit compte qu'il avait crispé ses mains au point d'arracher quelques touffes d'herbes vertes. Heureusement, il avait repris ses esprits à temps. Il souffla doucement, reprenant contrôlle complètement de lui et ses yeux noir charbon se tournèrent vers Antares, qui s'était mieux installé dans l'herbe, abandonnant ces dessins. Comme il ne savait pas quoi dire, il se tut, espérant que l'autre reprendrait la conversation de lui meme. Ou peut être espérait il que le rouquin s'en aille afin d'être seul avec les pensées tourmentés qui l'assaillaient.



___________
JE VOUS AIME TOUS BANDE DE T'ITES CACAHUETES AMBULANTES 8D !!!!!!!!!!!!!!!!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Si près du but //Anti//   Dim 5 Mai - 16:13

Antarès surveillait Gabriel du coin de l'oeil, alors qu'il se calait sur le coude pour être un peu plus confortable. Il avait remarqué que son expression avait très légèrement changé en quelques secondes, passant de l'extrême froideur à une espèce de mélancolie vague, très vague, qui disparut aussi rapidement qu'elle était apparue. C'aurait été absurde que ce changement eut un rapport avec leur précédente conversation, et de toutes façons il était visiblement perdu dans ses pensées, ce qui attisait un peu plus la curiosité d'Antarès, avec le fait que Gabriel semblait porter une espèce de masque pour cacher ses différentes émotions. Il avait envie d'en savoir un petit peu plus.

Avant qu'il ne prononce quoi que ce soit, il fallait qu'il examine sa posture physique, histoire de déterminer dans quel état d'esprit il était. Ca ne lui servirait à rien de poser directement ses questions si Gabriel était totalement fermé, par exemple, il faudrait qu'il contourne le sujet. Qu'est-ce qu'il y avait à remarquer de particulier ? Ses mains, d'abord. Elles avait l'air plutôt tendues, et des brins d'herbe en désordre étaient à côté. Il ne savait pas quand exactement ça s'était produit, mais dans tous les cas, il pouvait aisément deviner que son nouvel "ami" avait été suffisamment frustré pour arracher de l'herbe à cet endroit à un moment donné. Détail assez intéressant. Dans tous les cas, ça le conformait dans l'idée que si jamais il arrivait en mode "Eh salut, au fait t'as l'air totalement glacial, et si tu me racontais ta vie ? ", ça n'allait pas spécialement le faire.

Antarès prit l'air le plus neutre et calme qui soit, chose qui n'était pas très difficile pour l'instant, et se mit à réfléchir à un sujet sur lequel il pouvait le questionner, innocemment.

"Tu es un habitué de la nature, on dirait ? "

Il disait ça totalement au hasard, et surtout parce qu'il n'avait pas spécialement hésité une seule seconde à s'allonger directement dans l'herbe, bien qu'un peu humide à cause de la cascade et de l'air ambiant. N'importe qui aurait pu se sentir plutôt dérangé par cette fameuse humidité, mais lui n'avait pas l'air si mal à l'aise que ça.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Kyle Paige
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1235
♣ Date d'inscription : 26/05/2012
♣ Age : 20
♣ Localisation : Je suis sur la planète Terre, en mission pour découvrir le caractère complexe de l'être humain. Moi, THE extraterrestre ^^


MessageSujet: Re: Si près du but //Anti//   Dim 5 Mai - 18:51

Gabriel ballaia toutes les pensées negatives de son esprit, expulse les souvenirs trop douloureux et clarifia son esprit. Il n'était pas venu là pour se remémorer le passé, mais pour tenter l'expérience fort étrange de parler à un autre être vivant totalement inconnu.
Il sentait d'ailleurs de le regard du rouquin sur lui, ce qui le mit légèrement mal à l'aise bien que son visage reste totalement neutre. L'autre lui demanda :

"Tu es un habitué de la nature, on dirait ? "

Gabriel, s'il avait été une personne normal, aurait tout simplement eut un petit sourire avant de répondre avoir vécu dans la brousse pendant Presque 10 ans.
Mais Gabriel n'était pas comme les autres. Il se méfiait. Prit le temps de réfléchir. Ne pas donner d'indication sur l'endroit d'ou il vient. Ni de ce qu'il peu bien penser. Des règles de base, qu'il comptait bien respecter. Surtout étant donner les difficultés qu'il avait de ne rien révéler depuis qu'il était arrive dans cette académie, rencontrant pour la première fois de sa vie des jeunes gens de son age, mais aussi des personnes souvent très curieuse. Hors Gabriel était un phénomène qu'on ne pouvait manquer au tournant. Vétu de manière étrange, son sabre toujours à porter de main, ce visage glacant, ces yeux tout droit sortis de l'enfer. Les gens qu'ils rencontraient, l'avait, pour la plupart évité. "Sauf les curieux et ceux qui voulait savoir "pensa le jeune garcon. Peu pour l'instant mais Gabriel savait qu'il leurs donnait des indices. Il devait donc prendre doublement garde à ce qu'il disait de tel sorte que les indices qu'il laissait ne menait à aucune piste.
Il finit donc par dire, pesant avec soin chacun de ses mots :

"- Oui, plutôt. Et toi ?"

Détourné son attention sur lui, pour ne pas lui permettre de lui poser d'avantage de question sur la fameuse nature par une autre question. Là, le rouquin n'avait surement rien appris d'intéressant sur lui. Partout sur terre, les gens étaient habitués à la nature. Personne ne pouvait le lui reprocher. Et le dessinateur ne pourrait pas aller bien loin avec pareils informations. Ou alors, c'est qu'il était très fort à ce jeu là et dans ce cas, il aurait fait des découvertes tôt ou tard alors autant que cela soit maintenant. C'est vrai qu'avec un peu de deductions et de jugeote, il pourrait tenter de trouver des informations que Gabriel ne voulait pas qu'il obtienne.

Il se redressa, et s'écarta d'un arbre - en effet, il n'aimait guère se sentir coincé ou entravé par une limite qu'elle soit physique ou psychique et celle qu'il s'obligeait à respecter lui paraissait déjà bien assez pénible à respecter- de façon à pouvoir regarder le rouquin dans les yeux, et ces yeux couleur de jais croisèrent ceux, or que Gabriel admirait d'ailleurs pour leurs reflets irisés. Moins effrayant que ceux du garcon blond. Il se demanda si avec des yeux pareils, il aurait pu être accepter dans son village. Surement. Ou du moins, suffisament pour ne pas se faire insulter et donc pas poursuivre après avoir defendu son honneur baffoué.
Et savoir que ça c'était joué à si peu tira un sourire sinistre et glacial au jeune garcon.

___________
JE VOUS AIME TOUS BANDE DE T'ITES CACAHUETES AMBULANTES 8D !!!!!!!!!!!!!!!!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Si près du but //Anti//   Lun 20 Mai - 13:30

Gabriel prit son temps avant de répondre, comme si les mots qu'il allait choisir changeraient sa vie à jamais. Si on croyait à l'effet papillon, ça pouvait être possible, certes, mais tout de même, ce n'était pas parler de sa vie à un inconnu qui allait tant lui faire de mal, si ? A moins qu'il cache quelque chose de particulier, ce qui était hautement probable, vu le comportement qu'il avait depuis le début de la conversation. Cette façon de garder constamment le même masque glacial sur son visage, d'esquiver les questions ou de n'y répondre que part un seul mot clé... Forcément. Antarès en était sûr, maintenant, Gabriel avait une raison pour être aussi étrange. Et il allait trouver cette raison. Ah, il allait s'amuser, finalement.

Comme il s'y attendait, Gabriel répondit de la façon la plus simple qui fut : "Oui, plutôt. Et toi ? ". D'ailleus, le "et toi" était plutôt astucieux, mais Antarès n'allait pas lui accorder le plaisir de se laisser détourner de son but initial. D'accord, sa réponse en elle-même ne lui apportait rien de très précis, et il n'allait pas aller loin avec ça, mais s'il continuait sur sa lancée, peut-être qu'il finirait par en révéler un peu plus sur lui. Et il fallait qu'il analyse également sa gestuelle, car même s'il la maîtrisait très bien, elle pouvait toujours lui donner une ou deux indications sur sa façon d'être. Son masque n'était pas si parfait que ça, il avait pu le remarquer tout à l'heure, alors qu'une vague de mélancolie était passée dans son regard.

De cette façon, Antarès put remarquer le sourire de Gabriel, après qu'il se soit redressé puis écarté légèrement de sa position d'origine. Un rictus plutôt froid, qui lui flanqua la chair de poule, alors qu'ils se regardaient droit dans les yeux. A quoi est-ce qu'il pensait, à cet instant précis ? Pourquoi souriait-il ? A cause de sa question, ou alors parce qu'il s'était plongé dans son esprit et avait pensé à quelque chose d'autre ? Ca le déstabilisa légèrement, mais d'un autre côté, lui donna encore un peu plus envie de savoir ce qu'il cachait exactement. Mais il n'allait pas aller loin s'il se focalisait sur ce détail, alors il décida de le garder dans un coin de son esprit pour l'analyser plus tard, une fois qu'il en saurait plus.

"Tu as sûrement vécu à campagne. Dans quelle région ? " demanda-t-il en penchant légèrement sa tête sur le côté. Peut-être que ça le mettrait en confiance.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Kyle Paige
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1235
♣ Date d'inscription : 26/05/2012
♣ Age : 20
♣ Localisation : Je suis sur la planète Terre, en mission pour découvrir le caractère complexe de l'être humain. Moi, THE extraterrestre ^^


MessageSujet: Re: Si près du but //Anti//   Jeu 23 Mai - 20:43

Il reporta son attention sur Antarès. Il devrait faire attention. Un dessinateur devait savoir bien observer pour ses toiles. Etre neutre. Gabriel se l’était imposé, même si c’était quelque chose de bien difficile. Il se débrouillait mais savait que face à pareil adversaire, il n’irait bien loin. La prudence était de mise. Il regarda autour de lui, embrassant le lieu de son regard de rapace. Il était juste à côté de la cascade, dans une petite clairière, entouré d’arbres. L’air était humide, Gabriel pouvait entendre les bruits d’animaux de la forêt. Vraiment, ici, la nature reprenait un peu ses droits. Et comme le dessinateur l’avait fait remarquer, il était de la nature. Quand il était petit, il passait des heures entières dans les bois le soir. Pour être seul, là où personne ne le jugeait. Et toujours, cela l’avait apaisé, chaque fois qu’il avait cru craquer, il ‘était isolé dans la forêt et avait pris le temps de calmer la colère qui dormait en lui. Presque chaque fois…

"Tu as sûrement vécu à campagne. Dans quelle région ? "

Il demanda cela en penchant légèrement la tête, ces cheveux roux tombant en cascade de côté, entrainé par le mouvement. Cela donnait au jeune homme un air un peu innocent. Il était insistant et cela mettait Gabriel fortement mal à l’aise. Cette manière de chercher les détails sur son lieu d’habitation alors qu’un peu plutôt il était à peine curieux mettait Gabriel grandement mal à l’aise bien qu’il n’en montre rien. Cela devenait un peu plus que de la curiosité et ça, Gabriel ne pouvait se le permettre. Pas après la lettre qu’il avait reçu aujourd’hui même. Pas alors que cette écriture était encore si fraiche dans sa mémoire. Il sentait même le papier qu’il avait rangé dans sa chaussure. Promesse de vengeance. Si proche.

Hors Gabriel ne pouvait donner ni son village de naissance, ni celui de son père. Et il savait que ce besoin de le localiser mènerait surement le dessinateur jusque-là. Et à cause des médias, il pourrait aller beaucoup plus loin. S’il donnait le nom du village d’Irlande, il suffirait que l’autre le tape sur un moteur de recherche et il tomberait sur un article d’un membre de l’endroit, témoin d’un terrible incident, un gars qui avouait que son village avait attenter à la vie d’un jeune garçon, qu’il regrettait, et évidemment, il citerait un certain Ganaël O’Angels. Le nom de famille, s’il arrivait à l’apprendre attirait son attention et il parviendrait peut être à avoir des informations sur l’incendie survenu quelques années plus tard. L’incendie volontairement allumé… Les liens pourraient se former, le jeune homme semblait assez intelligent pour y arriver. Gabriel ne pouvait se le permettre. Ayant appris son véritable prénom, Antarès n’aurait plus qu’à le taper sur un moteur de recherche et là, il tomberait sur des faits que Gabriel voulait garder enfui.

Et s’il donnait le nom de la petite ville d’Allemagne où il avait habité avec son père, il tomberait sur les faits divers parlant de ce père de famille ayant tué sa femme et sa fille avant de se donner la mort, une histoire un peu glauque. Son nom à lui reviendrait irrémédiablement mais pire encore, en entier Gabriel Sunrise, seul héritier de la fortune de cette homme, la personne ayant découvert l’incident. Les soupçons….sans preuve mais les soupçons quand même pourrait suffire pour que son projet soit anéanti avant même d’avoir éclos. Et même si il n’y avait dans l’article du témoignage du villageois que son nom de famille et dans l’autre son prénom actuelle, cela n’empêcherait Antarès de faire immédiatement le lien, ça Gabriel n’en doutait pas une seconde.
Mais, peut-être n’irait-il rien chercher du tout. Gabriel avait une tendance à vite devenir paranoïaque. Peut-être n’allait-il strictement rien se passer. Si ça se trouvait, ce gars-là s’en fichait complètement, d’ailleurs c’était certain. Pourquoi se serait-il intéressé au jeune musicien ? Vraiment, ce dernier ne voyait pas. Il ne pouvait vraiment pas s’empêcher d’imaginer que tout le monde lui en voulait. Et même si cette prudence avait presque toujours portée ces fruits, elle en devenait parfois un peu

« -Ecosse »

Après tout, ce n’était pas si loin de chez lui et Gabriel connaissait assez bien les traditions et mœurs du pays pour répondre à une possible question piège de ce garçon si spécial. E puis, il jouait de la cornemuse, cela semblait jouer plutôt en sa faveur c’était cent pour cent écossais cet engin-là. Et même s’il se méfiait, vu l’accent parfaitement français de Gabriel, il se tournerait dès lors vers des pays plus francophone ou tout du moins pas dans les environs de l’Ecosse, ce qui excluait déjà l’Irlande. Ainsi donc le sort en était lancé. Gabriel espérait que Antarès n’irait pas plus loin, et qu’il n’ait laissé échapper aucun détail. Pour déstabiliser l’adversaire, ce fut à son tour de frapper :

« - Et toi tu viens d’où ? »

Combien de chance y avait-il pour qu’il ignore une deuxième fois ma réponse ? Il n’en savait trop rien mais ça ne l’empêcherait pas de la poser le nombre de fois qu’il faudrait pour avoir lui aussi sa réponse.

___________
JE VOUS AIME TOUS BANDE DE T'ITES CACAHUETES AMBULANTES 8D !!!!!!!!!!!!!!!!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Si près du but //Anti//   Lun 10 Juin - 12:50

Gabriel mit un certain temps avant de répondre, comme toujours. Les réponses avaient du mal à sortir, quand bien même elles sortaient vraiment, car tout ce qu'il lui avait donné pour l'instant n'était que de vagues informations qui ne menaient pas très loin. Antarès se demandait d'ailleurs pour quelle raison au juste il voulait aller loin, à part par curiosité, puisqu'il avait toujours été curieux. Il essaya de se poser la question, pendant le petit laps de temps que lui donnait son interlocuteur, mais ne trouva pas de raison plus précise que "parce que je m'ennuie et que son regard et sa manière d'être m'intriguent, surtout quand il ne veut pas répondre correctement à mes interrogations". Plaisir un peu masochiste, dans ce cas ? Peut-être.

Bien, il avait donc des origines écossaises. Cependant, il ne précisa pas plus, toujours dans cette espèce de méfiance... Sûrement. A moins qu'il mentait, et n'était pas allé plus loin dans sa réponse parce qu'il ne savait pas aller plus loin ? Non, c'était peu probable. Il aurait très bien pu citer des villes assez connues, telles que Glasgow ou Edimburgh. Leur taille leur donnait l'avantage de ne pas être des localités très précises. Donc non, assurément, s'il ne donnait pas plus de précisions, c'était simplement parce qu'il ne voulait pas en donner plus. Quoique... Il avait précisé vivre à la cambrousse, n'est-ce pas ? Donc cette théorie concernant les grandes villes ne fonctionnait pas. C'était toujours peu probable qu'il ne lui mente, après tout il n'en avait pas de raison précise - à moins de cacher quelque chose d'important - mais l'éventualité se faisait un peu plus grande. Antarès garderait cette idée dans un coin de son esprit, avant d'en savoir un peu plus sur lui. Il ne pouvait pas deviner ses origines simplement grâce à son prénom, car très répandu, et surtout Hébraïque, soit peu caractéristique du Royaume-Uni.

Une fois de plus, Gabriel retourna le sujet sur Antarès, comme pour lui faire oublier le raisonnement qui venait de se former dans sa tête. Et ce dernier décida de lui montrer ses doutes à travers sa réponse, pour lui faire comprendre qu'il ne l'aurait sûrement à ce jeu, même si passer pour un imbécile pouvait être assez amusant. Il suivit la même espèce de logique que quelques secondes auparavant, lorsqu'il tentait de vérifier ses dires par la provenance de son prénom. Forme d'humour peu compréhensible. Typiquement Antarèsque.

"Constellation du Scorpion, entre la Balance et le Serpentaire. Onzième étoile en partant de la queue, essaye de ne pas compter à partir des pinces, tu pourrais vite t'emmêler, elles ont trois fins. "

Dans tous les cas, il n'en menait pas large. Tout ce qu'il pouvait dire, c'était qu'à la vue de son physique et en se servant simplement de préjugés de la fin du dix-neuvième siècle, il était occidental. Sa peau était blanche, ses cheveux blonds, il était éventuellement scandinave. Mais de nos jours, avec le métissage constant, la mondialisation, les flux de peuples, le mélange, cela ne voulait plus rien dire. Il ne pouvait tout simplement pas se fier à cette logique.

Il pouvait éventuellement se servir de sa culture générale.

"Ceci dit, l'Ecosse est grande. Dans quelle partie, plus exactement ? Près d'un Loch, peut-être ? "

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Kyle Paige
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1235
♣ Date d'inscription : 26/05/2012
♣ Age : 20
♣ Localisation : Je suis sur la planète Terre, en mission pour découvrir le caractère complexe de l'être humain. Moi, THE extraterrestre ^^


MessageSujet: Re: Si près du but //Anti//   Sam 3 Aoû - 12:02



Gabriel tentait de déchiffrer l'expression d'Antarès mais c'était peine perdu, tout ce qu'il espera, ce fut que ce dernier ait autant de mal à déchiffrer la sienne.

"Constellation du Scorpion, entre la Balance et le Serpentaire. Onzième étoile en partant de la queue, essaye de ne pas compter à partir des pinces, tu pourrais vite t'emmêler, elles ont trois fins. "

Il n'eut pas besoin de se le faire dire deux fois, non seulement Antarès voulait savoir absolument d'où il venait, mais de plus, lui non plus ne laisserait pas d'indices. Donc, il était aussi méfiant. Peut être même avait il des doutes sur mes paroles. Il faillit froncer les sourcils. Se retient. Apparemment, parler avec cet énergumène roux n'avait pas été la meilleure idée de la journée de Gabriel. Il se sentait mal à l'aise face à autant d'insistance. Oui !! Lui, mal à l'aise ! C'était un comble. Mais à vrai dire, c'était normal. Quand on tentait d'en savoir trop sur lui, il était de plus en plus sur la défensive, il tentait de détourner la conversation ou encore s'en allait tout simplement. Sauf que dans ce cas si, non seulement s'il s'en allait, l'autre aurait une preuve qu'il évitait réellement le sujet au point de fuir, ce qui ne ferait qu’attiser son envie de savoir, mais en plus, l’orgueil du jeune Irlandais ne le lui permettrait pas. Le dessinateur reprit :

"Ceci dit, l'Ecosse est grande. Dans quelle partie, plus exactement ? Près d'un Loch, peut-être ? "

Gabriel eut un sourire intérieur. Antarès ne l'aurait pas à ce petit jeu là, en effet, s'il y avait bien un endroit en Ecosse que Gabriel connaissait, c'était celui ou il avait passé 4 mois pour se ressourcer avant d'affronter l'académie. Et lors de la mort de son père, il s'était mis à lire énormément, sa soif de savoir n'avait plus eu de limite et il avait amassé un paquet de culture générale. Il décida de donner une réponse cette fois claire et nette et pas évasive de telle manière que son camarade serait moins soupçonneux.

« Tu ne connais sans doute pas, j'habitais un peu en marge de Kyle of Lochalsh, près du loch Alsh. On aimait bien s'installer à proximité du Loch pour manger des Lorne Sausage, c'est un genre de pain de viande épicé. »

Il n'ajouta rien, ne risquant pas non plus de le rendre trop soupçonneux d'avoir tant dit, mais il avait suffisamment parler pour qu'Antarès soit trop préoccupé par ce qu'il disait plutôt que par ce qui l'empêchait de parler justement. Il espérait que cela fonctionnerait mais n'en était pas sur, étant donné l'intelligence du garçon qui lui faisait face. Il devrait se montrer prudent. Très prudent. Il lui demanda :

« Tu as de la famille ailleurs qu'en France ?  »

Manière de redemander d'où il venait. C'était un moyen comme un autre de tenter une fois de plus de savoir d'où venait le garçon, peut être que je finirai par le savoir. Et peut être pas. La preuve était que moi même, à sa question, j'aurai répondu non étant donné que tout les membres de ma « famille »,, si on pouvait appeler ça une famille, était décédé. Bien que, j'aurai peut être dit qu'il était en Ecosse malgré tout. J'avais beaucoup de mal à ne pas détester ma famille et parler d'eux me rendait parfois un peu trop nerveux ou crispé.

___________
JE VOUS AIME TOUS BANDE DE T'ITES CACAHUETES AMBULANTES 8D !!!!!!!!!!!!!!!!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Si près du but //Anti//   

Revenir en haut Aller en bas
 

Si près du but //Anti//

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Club anti-mathématiques ! =3
» Julia de Lamerlay - Garde tes amis près de toi...
» L'Anti-seiche du Poulpe. 10/09 Septembre 2011.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Concernant le membre :: RP abandonnés-