Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Dim 17 Mar - 13:15

Antarès vint poser sa tête sur l’épaule de Nate, dont le regard tomba sur son téléphone sans batterie. Ah, sa mère allait l’engueuler parce qu’il n’avait pas répondu, il faudrait qu’il lui donne des explications, etc., etc. Le simple fait d’y penser l’épuisait déjà. Enfin, là n’était pas le sujet pour l’instant. Tout ce qui comptait, c’était la douceur de la main d’Antarès qui jouait avec la sienne. La solution qu’il proposait semblait plutôt bonne, du point de vue du fond. De toute manière, Nathanaël n’était pas du genre à supporter de subir quelque chose dont il n’avait pas envie. Après, pour ce qui était de faire passer l’information, ça se compliquait un peu, surtout si lui-même n’était pas très clair avec ses propres désirs, comme tout à l’heure. Non, mais il ne laisserait plus le contrôle lui échapper autant, il se le promettait. Même si toute la difficulté de cette auto-promesse était que lui-même ne s’était pas rendu compte qu’il ne contrôlait rien. Ah, rien n’était simple. La seule chose à faire était probablement d’aviser. Et puis au pire, que risquaient-ils ? Rien, à priori. Aucun des deux n’allait faire de mal à l’autre, et à la réflexion, tout ce qu’ils avaient pu faire durant ce moment de freestyle cérébral avait été agréable pour les deux – si on exclut l’histoire de la griffure. Nate avait paniqué pour pas grand-chose, encore une fois.
Il passa son bras libre autour des épaules d’Antarès, qui était presque nu, ne l’oublions pas. Il ne faisait pas froid dans cette pièce, mais bon, Nathanaël avait bien remarqué que son ami était assez frileux, alors il préférait éviter qu’il n’ait froid, puisque c’était de sa faute s’il était dévêtu en ce moment. Il caressa doucement son dos, songeant qu’il ne se lasserait jamais de cette douceur. Nate ne comprenait toujours pas vraiment pourquoi il appréciait toucher Antarès et pas les autres gens, et il commençait d’ailleurs à se résigner à ne jamais comprendre. Antarès devait être un peu magique, oui, sans doute, ça tenait la route.

- Ce dont je suis certain, c’est que j’ai pas envie de te lâcher tout de suite, répondit-il dans un murmure à son oreille.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 20
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Sam 23 Mar - 1:02

Ooh... Nate était tellement... Adorable, est-ce qu'il y avait un autre mot pour décrire son comportement ? Craquant, peut-être ? Tout ce qui pouvait donner à Antarès l'irrépressible envie de... Ah, il ne savait pas trop, toujours était-il qu'à chaque fois que ce genre de pensée le prenait, il sentait venir en lui une grande vague d'affection pour Nathanaël. Il se blottit contre lui, tout en se retenant de le couvrir de baisers, ou toute autre chose un peu brutale et abusive dans ce genre de situations. On aurait presque pu l'entendre ronronner, à en juger par son large sourire sur ses lèvres, si rare, si inhabituellement expressif. Tout ça parce que Nate était attentif à lui, et parce qu'il était d'humeur à le câliner pendant des heures et des heures sans s'arrêter. Il voulait tout faire avec lui. Manger, dormir, aller en cours, sortir de cours, se promener, rêvasser, même ne rien faire... Peut-être parce qu'il était tout simplement amoureux depuis peu de temps.

"Ne me lâche surtout pas. "

Les mains de Nate étaient extrêmement douces. Antarès s'en rendait compte maintenant qu'il en tenait une, et que l'autre parcourait son dos. D'ailleurs, toute sa peau était douce, autant celle de ses mains ou de son torse que celle de son visage. Et puis aussi, sa peau sentait tellement bon... Il ne savait pas ce que c'était exactement, c'était probablement son odeur à lui, vu que ça ne ressemblait à rien de ce qu'il connaissait. Mais il adorait. Il n'avait pas fait spécialement attention à son odeur auparavant (ou alors il l'avait fait inconsciemment), et plus ça allait, plus il se rendait compte que cette odeur, mêlée aux caresses de Nathanaël, bizarrement, le calmait. Et il se sentait maintenant glisser doucement vers le sommeil... Non, ce n'était pas vraiment le moment le mieux choisi pour dormir. Quoique...

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Sam 23 Mar - 19:20

Antarès se blottit un peu plus dans les bras de Nate. Oh non, il ne le lâcherait pas. Pour quoi faire d’ailleurs ? Rester ensemble seuls dans cette chambre blottis l’un contre l’autre pour une ou deux éternités semblait être une excellente idée. Mais peut-être pas dans cette position, par contre ; Nathanaël était assis un peu n’importe comment, s’auto-écrasant une jambe. Il cessa de caresser le dos d’Antarès un instant pour décaler sa jambe, avant de se rendre compte qu’en fait, son oreiller l’appelait avec insistance. C’est donc tout naturellement que Nate s’écarta légèrement de son compagnon pour s’allonger sur le côté, l’entrainant avec lui. Ah, voilà qui était mieux. Et en prime, il pouvait à nouveau plonger son regard dans le sien. Il ne résista pas à l’envie de l’embrasser qui s’empara de lui à cet instant, cependant il se contraignit à rester sagement sur le côté au lieu de se mettre à moitié sur lui, par peur de péter un câble comme tout à l’heure… Non, il avait eu sa dose d’émotions fortes pour aujourd’hui… Même si le député Mystère, dont on ignorait toujours l’identité, essayait un peu de le convaincre de reprendre là où ils s’étaient arrêtés.
Oui mais non. Voilà, c’est bien Nathanaël, tu mets un bras sous ta tête et l’autre dans le dos du gentil Antarès, comme ça, voilà, gentiment. C’est bien Nathanaël, bon garçon. Tu lui fais un gentil bisou sur la bouche tout doucement et tu le regardes, voilà, comme ça, oh, il a des jolis yeux hein ? Les yeux Nathanaël, les yeux.
Self-control. Ca faisait du bien de le retrouver, le contrôle quasi-absolu. Quasi. Contrôler son cœur et les papillons dans son ventre, il n’y arrivait pas encore et n’était pas certain d’en être capable. Mais à la rigueur, ce n’était pas un problème, fin pas qu’il sache. Donc tout allait bien, n’est-ce pas ?

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 20
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Dim 24 Mar - 1:48

Antarès bascula avec Nate sur le côté, et retrouver une position allongée était plutôt agréable, même si vu comme il s'endormait, il n'avait pas spécialement besoin d'être reposé plus que ça. Au moins, ça lui permettait d'avoir Nathanaël juste en face de lui, et d'être un peu plus libre de ses mouvements. Enfin... De toutes façons, la sensation de tomber l'avait sorti de son état de quasi-sommeil, alors autant en profiter. Son pseudo-partenaire était plus doux que la dernière fois qu'ils avaient été allongés, ceci dit... Peut-être était-ce une bonne chose, finalement, tant qu'ils n'allaient pas plus loin qu'il ne le faudrait. Et puis dans tous les cas, il appréciait les deux, alors il n'avait pas vraiment à se plaindre. Il se laissa embrasser, enlacer également, sans protester. Qu'est-ce qu'il y avait à protester ? Il était heureux, comme ça.

Il décida même d'en rajouter, en s'autorisant à passer sa main dans ses cheveux, puis dans sa nuque, alors qu'il se rapprochait un peu plus de lui doucement, parce que sa chaleur lui manquait. Aah, il commençait à se dire qu'il ne dessinerait définitivement pas aujourd'hui. Il avait des choses beaucoup plus intéressantes à faire, comme par exemple faire basculer Nathanaël sur le dos et s'installer un peu plus confortablement, soit sur lui. Il ne risquait sûrement pas de l'écraser, avec son petit gabarit de semi-poids-plume, après tout... Antarès s'amusa à caresser une nouvelle fois son visage, avec un sourire. Ses yeux, son nez, ses lèvres... Est-ce qu'il y avait un seul élément qui n'était pas en harmonie avec tout le reste ?

"On a déjà dû te le dire un bon nombre de fois, mais tu es beau. "

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Dim 24 Mar - 2:45

Alors que Nate avait fait l’effort de résister à la tentation de se remettre au-dessus d’Antarès, ce dernier n’en fit pas autant… et fit basculer le blond sur le dos afin de se placer lui-même au-dessus. Nathanaël ne s’y attendait pas spécialement, mais ce n’était pas désagréable, au contraire. Il en profita d’ailleurs pour enrouler ses bras autour de la taille du rouquin, pour le garder tout contre lui, comme s’il risquait de s’envoler. Et d’ailleurs, que se passerait-il s’il s’envolait vraiment ? S’il disparaissait comme ça, comme un songe ? Nate n’arrivait même pas à l’imaginer. Plus il regardait au fond des yeux d’Antarès, s’imprégnait de son sourire et de ses gestes, moins il arrivait à imaginer son absence soudaine. Sans doute se sentirait-il très mal, un peu comme lorsque quelqu’un forçait son espace vital, mais dans l’autre sens. Enfin on s’en fiche, puisque de toute manière personne n’allait s’envoler brutalement.
La peau toujours aussi sensible, Nate ressentait avec intrigue et délice chaque contact d’Antarès. Délice parce que c’était tout simplement étonnamment agréable, pour quelqu’un qui avait toujours détesté être touché, et intrigue parce qu’il était fasciné de la puissance que pouvait avoir une simple caresse sur son visage, des sensations qui envahissaient son corps et des désirs qui faisaient battre son cœur. Et le plus magique dans tout ça, c’était le regard d’Antarès.
Alors que percer ce regard avait été extrêmement compliqué aux prémices de leur relation, Nathanaël arrivait maintenant à y voir tellement de choses ! Toute la fascination résidait, outre dans la puissance de ce regard, dans la difficulté à l’obtenir. Car pour la première fois, Nate avait eu affaire à quelqu’un d’au moins aussi doué que lui pour cacher ses émotions. Il n’avait pas pu sonder l’âme de son « binôme » sans être contraint de dévoiler une part de la sienne. Et aujourd’hui, au final, ils s’étaient tous deux ouverts l’un à l’autre, alors qu’au fond ils ne se connaissaient pas tant que ça. Même avec Ethan, Nate ne laissait jamais autant d’informations filtrer au travers de son regard, alors qu’ils étaient amis depuis un an. Et pourtant avec Antarès, qu’il connaissait depuis quelque chose comme quinze jours, il avait abaissé toutes ses barrières, et voyait lui-même tout ce qui pouvait être vu dans des yeux. Fascinant.
Les mots d’Antarès tirèrent Nate de sa passionnante contemplation. Comme il était dans un état de réflexion/rêverie assez profond, son cerveau mit par ailleurs un certain temps à analyser lesdits mots. Et encore plus de temps à y réagir. Soit au total, environs cinq bonnes secondes. Réflexion.
Donc il était beau. La beauté étant une chose assez subjective, Nathanaël ne savait pas tellement quoi en penser. Il ne s’était jamais interrogé sur sa propre beauté et n’était pas le genre de personne à se trouver laide ou à s’aimer à outrance. Ça lui était complètement égal, à vrai dire. Il ne se souvenait pas vraiment de si on le lui avait déjà dit ou pas, du coup. Sa mère le lui avait sans doute déjà dit. Il avait déjà entendu des filles le dire, sans s’adresser à lui mais il les avait entendues car elles n’étaient vraiment pas discrètes. C’était sans importance.
En revanche le fait que ce soit Antarès qui le lui dise était un peu plus important. Pour cause, c’était à priori ce qu’il est d’usage d’appeler un compliment. Et la nature du compliment en question marquait une certaine affection. Lui aussi trouvait le rouquin beau, ses yeux étaient beaux, son visage entier était beau, ses cheveux, son corps, sa taille si fine, ses mains, la courbe gracieuse de son dos… tout, pour résumer. Artistiquement beau, certes, mais également beau dans un sens assez nouveau qu’il ne saisissait pas encore très bien, c’est-à-dire dans le sens où cette beauté créait chez lui une attirance physique irrévocable.
Pour en revenir au euh… compliment ? d’Antarès, cette rapide analyse d’avança pas vraiment Nate sur la réaction qu’il devait avoir. Il déduisait, par logique, que le rouquin le trouvait beau dans les deux mêmes sens que lui le trouvait beau, ce qui était très… très craquant de sa part, mais à part ça il n’était pas très avancé, puisqu’il ne savait pas quoi répondre et qu’il craignait de l’embrasser de trop – oui car il était encore dans son histoire de self-control maximal.
Un sourire. Bon, c’était une réaction, après tout. Réaction spontanée et naturelle, qui plus est. Sourire qui se refléta aussi dans son regard, à l’instar de nombreux sentiments. Au final, c’était une forme de réponse, dans un sens. Pourquoi parler lorsque les yeux sont capables d’exprimer bien plus que les mots ? Pourquoi dire « je te trouve magnifique » lorsque le regard l’exprime avec plus de force et de passion que n’importe quel synonyme de « beau » ? Non, Nathanaël n’était pas très à l’aise lorsqu’il s’agissait de s’exprimer à haute voix ; mais pour ce qui est des yeux, le constat était tout autre.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 20
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Dim 31 Mar - 2:02

Nathanaël passa ses bras autour de la taille d'Antarès, et lui répondit par un sourire, qui était toujours aussi différent des sourires qu'il avait pu lui adresser avant qu'ils aient cette relation. Tout son visage souriait, et semblait lui retourner le compliment par son regard. Ses yeux vert émeraude, quoique presque un peu acidulés, étaient tout aussi beaux lorsqu'ils étaient dénués de toute émotion que quand il y laissait volontairement passer une expression. Après s'être livré à une contemplation presque excessive de ces fameux yeux, il s'autorisa à reposer sa tête sur son torse, avec un sourire sccotché à ses lèvres. Il était vraiment heureux d'être là. Comment avaient-ils réussi à être aussi proches en si peu de temps ? Dieu ce qu'il aimait ce garçon...

Ce qu'il aimait ce garçon.

Ce garçon.

A vrai dire, Antarès ne s'était pas encore posé cette question, mais qu'est-ce que Nathanaël pouvait penser du fait de sortir avec un autre garçon ? Il ne pensait pas qu'il ait une sexualité définie, c'était plutôt difficile d'imaginer que Nate soit plutôt porté sur les hommes ou les femmes finalement, tant il semblait n'avoir aucune expérience dans ce domaine. Et il n'avait même pas l'air de s'être questionné là-dessus un jour, à vrai dire ! Enfin, s'il était avec lui en ce moment, c'était sûrement parce que ça ne lui posait aucun problème particulier. Anti devait probablement se faire des idées, encore une fois, à force de trop penser. Mais si... Et si ce n'était pas le fait de sortir avec quelqu'un du même sexe que lui qui le dérangerait, mais plutôt les critiques auxquelles il devrait faire face ?

Antarès s'en était mangé, des critiques. Pas que des critiques, d'ailleurs, tout ça parce qu'il préférait les garçons. Il s'était même fait battre une fois, ce qui l'avait fait salement se questionner sur la cohérence de l'humanité. A cause de ce genre d'incidents, il avait eu des périodes de grand doute, pendant lesquelles il avait réussi à avoir honte de lui-même, et à avoir envie de se cacher quelque part au fond d'un trou, là où il aurait été sûr que personne ne vienne lui demander pourquoi il était comme ça, et pas comme "tout le monde". C'était pour ça qu'il se demandait de quoi il en retournerait, avec Nate. Il avait entendu quelques rumeurs sur lui avant, enfin, sans vraiment savoir de qui ces gens parlaient, c'était juste que maintenant qu'il le connaissait il pouvait les relier à lui. Il avait l'air de prendre ça plutôt bien, ou alors il s'en fichait. Mais si ces mêmes personnes étaient au courant d'avec qui il sortait actuellement, qu'est-ce que ça deviendrait ? Est-ce qu'il supporterait ? Peut-être qu'il voudrait qu'ils se cachent. Antarès comprendrait. Mais pour l'heure, c'était difficile à déterminer, s'ils n'en parlaient pas.

"J'espère que ça ne te dérange pas d'être avec un garçon. "

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Dim 31 Mar - 16:13

Ils s'observèrent ainsi un long moment, impossible de dire combien exactement tant ils étaient absorbés l'un par l'autre. Mais comme toutes les bonnes choses ont une fin, Antarès finit par rompre ce lien visuel si particulier pour poser sa tête sur le torse de Nate. Ce dernier ferma les yeux et serra un peu plus ses bras autour de lui ; ah, c'était tellement agréable. Lui qui croyait savoir ce qu'il aimait et ce qu'il n'aimait pas, il se découvrait finalement des plaisirs nouveaux, et c'était encore meilleur comme ça. Il se sentait apaisé, et tellement, tellement bien ! Juste Antarès et lui, leur châleur, le bruit calme de leur respiration. C'était... parfait, vraiment parfait.

- J'espère que ça ne te dérange pas d'être avec un garçon.

Nate rouvrit lentement les yeux. Il ne s'attendait pas à ce genre de question, même si elle était en fait plutôt logique, dans un sens. Si ça le dérangeait ? Est-ce que ça devait ? Il ne s'était interrogé qu'une seule fois sur son orientation sexuelle, après qu'Antarès l'ait embrassé lors de leur première rencontre, et comme il n'avait pas trouvé de réponse il avait arrêté de se poser la question parce que ça l'agaçait. A ce moment là, il ne savait même pas quoi penser d'Antarès. Et maintenant qu'il savait qu'il l'aimait, la réponse quant à son orientation ne changeait pas : il ne se reconnaissait dans aucune catégorie « classique », en fait. Il aimait Antarès parce que c'était Antarès, tout simplement. Le fait qu'il soit un garçon n'avait pas tellement d'importance. Il répondit avec le ton doux et calme qu'il avait un peu – beaucoup – perdu ces derniers temps en présence du rouquin :

- Ça devrait ?

Il se sentait bien, il était libre de ses choix et de ses actes, et au pire, que pouvait-il craindre ? Les remarques des gens ? Il s'en fichait. Il était déjà regardé de travers par certaines personnes parce qu'il était, d'après elles, « bizarre », et ça lui était complètement égal. Les gens jugeaient les autres, il le savait bien, et personne n'y pouvait rien. Il savait qu'Antarès était maltraité par des idiots à cause de son orientation sexuelle qu'il assumait pleinement, donc il savait qu'il était possible que lui aussi devienne la cible de critiques et moqueries. Et alors ? Justement, peut-être que les insultes seraient plus faciles à encaisser s'ils étaient deux. Une chose était sûre, c'était qu'il ne laisserait personne emmerder la personne qu'il aimait. Le rouquin était une cible facile, mais lui l'était un peu moins. Il n'avait pas pour habitude de se battre – ça ne lui était arrivé qu'une seule fois, au collège, alors qu'une bande d'imbéciles du niveau supérieur l'avaient coincés dans une ruelle : il ne s'était pas laissé faire et s'était défendu comme il avait pu, même s'ils étaient plus nombreux et plus forts – mais si quelqu'un s'attaquait à Antarès, il était fort probable que notre blond impassible favori perde un peu de cette impassibilité et se mette légèrement en colère.

- Et si ça dérange les autres, c'est leur problème, précisa-t-il d'un ton un peu moins doux en caressant légèrement le dos du rouquin.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 20
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Ven 5 Avr - 21:55

Comment Antarès avait-il pu douter une seule seconde ? Peut-être que Nathanaël s'était montré peu clair sur ses envies du moment, mais ce n'était pas pour ça qu'il serait totalement indécis au niveau de leur relation en général. Il aurait dû se douter que le regard des autres n'aurait pas été un frein, ni une gêne quelconque pour lui. Rassuré, il se blottit un peu plus contre lui et ferma ses yeux à nouveau. Il savait que tout allait bien se passer, maintenant, et qu'il devait arrêter de s'inquiéter pour un rien. Quoique... Et si Nate disait ça maintenant, mais que finalement, il ne tenait pas sur la longueur ? Et s'il pensait supporter, et qu'en fait, ça ne serait pas le cas ? Surtout que ce genre d'intimidation ne s'arrêtait pas vraiment aux mots. Antarès... On avait dit "on arrête de s'inquiéter pour un rien", tu te souviens ? Nate ne se laisserait sûrement pas avoir de cette façon, on pouvait le sentir rien qu'au ton de sa voix, qui était un tout petit peu plus dur qu'auparavant. Au pire des cas, ils verraient bien comment ça se passerait. Pour l'instant, il n'y avait rien qui pouvait gâcher cette petite sieste parfaite, aussi improvisée était-elle.

La nuit commençait à tomber doucement, dehors, mais Antarès n'y faisait pas vraiment attention, trop absorbé par les battements du coeur de Nate, juste en dessous de son oreille. Même si un peu rapide peut-être, le rythme était régulier, et le berçait doucement, tout autant que ses mains qui couraient légèrement dans son dos. Il calqua sa respiration sur celle de Nate, juste histoire de, parce que ça le détendait encore plus. Il ne faisait ni trop chaud, ni trop froid, c'était vraiment la température parfaite, et pourtant il craignait les changements de température. Non, vraiment, rien ne pouvait aller mal. Ca lui faisait du bien de se relâcher un peu, pour une fois. De ne penser à rien de particulier à part ce qu'il se passait en ce moment, laisser son esprit se reposer de toutes les pensées beaucoup trop compliquées qu'il pouvait avoir.

Après avoir passé un certain temps à reposer sa tête sur son torse, Antarès la releva très légèrement, pour déposer un baiser sur sa poitrine, juste au dessus de son coeur. Il caressa sa peau du bout des doigts, s'imprégnant de sa couleur dans l'espèce de mi-pénombre qui commençait à régner dans la pièce. Cette atmosphère était si calme... Et si plaisante. Ou était-ce juste le fait d'être avec lui ?

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Sam 6 Avr - 1:23

Antarès se blottit un peu plus, visiblement rassuré par la réponse de Nate. Tant mieux, alors. Oh, et avec la lumière qui déclinait et la douceur du rouquin contre lui et leur chaleur et tout le reste, il était si tentant de fermer les yeux pour s’accorder un petit moment de sommeil… Des lèvres posées subtilement sur son torse sortirent Nathanaël de sa torpeur, et il serra un peu plus ses bras autour d’Antarès en frémissant légèrement sous la légère caresse de ses doigts. Il repensa à sa rencontre avec son… partenaire d’arts plastiques, il y a à peine deux semaines, et à l’évolution de leur relation… En y repensant, leur relation n’avait jamais été normale du tout. Pourtant, Nate n’aurait jamais cru, juste après son tout premier rendez-vous avez lui, qu’ils finiraient blottis l’un contre l’autre dans son lit quinze jours plus tard. Même si, rétrospectivement, il se rendait compte qu’il avait commencé à ressentir des sentiments nouveaux pour Antarès bien avant de se l’avouer à lui-même. Et maintenant qu’il comprenait un peu mieux tout cela… Avait-il déjà ressenti quelque chose de similaire auparavant ? Peut-être pas similaire, non, jamais rien d’aussi fort. Mais… Sa fascination et sa grande confiance à l’égard de certaines personnes… Est-ce que cela avait un jour été autre chose que ce qu’il croyait être de l’amitié ?
Il ne savait pas. Et pour l’instant, le seul qui avait une place dans son esprit était Antarès. Oh, il en prenait, de la place. Comment avait-il fait pour accaparer totalement son esprit en si peu de temps ? Comment avait-il fait pour devenir… Essentiel ?
Une pensée revint soudain en mémoire à Nate. Une pensée désagréable, mais qui refusa de partir lorsqu’il tenta de l’évincer. La dernière fois qu’ils s’étaient vus, soit la semaine dernière, la nuit, Antarès lui avait dit qu’il en aimait un autre, puis finalement ils s’étaient embrassés – bon, à cause de Nate certes, mais il n’avait pas dit non – et le rouquin lui avait même demandé d’aller plus loin, et maintenant, il avait déclaré sa flamme à l’autre, mais celui-ci n’était pas amoureux de lui, et Antarès affirmait maintenant être amoureux de Nate… C’était si simple que ça, l’amour ? Pouvait-on réellement aimer quelqu’un, puis changer radicalement comme ceci ?
Et si… Et si en réalité, Antarès était encore un peu amoureux de James, et qu’il était finalement allé vers Nate parce qu’il ne pouvait pas avoir de relation avec cet autre homme, pour l’oublier ? Après tout, ce n’était pas illogique : ils avaient discuté et convenu qu’ils n’auraient pas de relation, mais c’était avant de s’embrasser fougueusement dans la salle de classe, et Antarès pensait alors qu’il ne pouvait pas approcher le blond. Or après l’histoire du baiser, il avait finalement changé d’avis sur son compte… Pourtant il avait déclaré sa flamme à James. L’avait-il réellement oublié, ou bien l’aimait-il encore ? Et si demain James allait voir Antarès et lui sautait dessus, que ferait le rouquin ? Et pourquoi Nathanaël avait-il maintenant le ventre noué comme ça ?

- Antarès... est-ce que tu es encore amoureux de James ?

Oh, il lui avait demandé. Il ne savait pas pourquoi. Enfin si, il savait, c’était parce que ça lui brûlait les lèvres et tournait dans son esprit de manière assez agaçante, en revanche il ne savait pas pourquoi il avait laissé cette question franchir ses lèvres, alors que pour l’instant c’était juste Antarès et lui, et personne d’autre, pourquoi il avait laissé une autre personne entrer dans leur bulle. Il regretta aussitôt.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 20
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Sam 6 Avr - 2:06

Les bras de Nate se resserrèrent autour d'Antarès, alors qu'il se remit dans sa position initiale, la tête posée contre son torse. Il garda les yeux ouverts, afin de profiter un peu mieux du calme de la pièce, et de se rendre mieux compte du sentiment de plénitude qui l'envahissait quand il se trouvait dans un endroit serein comme celui-ci, en compagnie qui plus est du garçon qu'il aimait. Les tons sombres et froids de la lumière qui se dégageait encore de la fenêtre donnaient une atmosphère reposante à cette chambre, sans pour autant être ennuyeuse, ou peut-être que c'était parce que Nate n'était de toute évidence pas ennuyeux du tout.

Antarès s'apprêtait à fermer les yeux quand Nathanaël remit sur le tapis un sujet auquel il ne s'attendait pas tout à fait. D'un côté, c'était normal qu'ils parlent de ça, parce que c'était apparemment un sujet plutôt d'actualité et qu'il pouvait porter à confusion, mais il ne s'attendait pas à ce que ce soit maintenant qu'ils étaient enfin ensemble, tous les deux, seuls, avec personne pour les déranger. Quoique ça pouvait être compréhensible, parce qu'ils avaient sûrement tous les deux besoin de calme pour évoquer ce genre de sujets... Bref, passons. Il lui demandait s'il était toujours amoureux de James. Antarès se redressa un peu, surpris. Entendre ce nom, tout de suite, l'avait un petit peu refroidi, à vrai dire, sûrement parce que c'était une question plutôt délicate, et qu'y répondre ne serait sûrement pas aussi facile que de l'esquiver innocemment. Sauf qu'Antarès n'aimait pas esquiver.

"James... "

Il poussa un léger soupir. Il allait devoir prendre cette question avec des pincettes, pour essayer de répondre de la façon la moins blessante possible. Parce qu'Antarès ne voulait surtout pas blesser Nate, surtout qu'il avait eu une espèce de fond d'inquiétude dans sa voix, qu'il n'aimait pas du tout. A priori, il n'était pas "encore amoureux de James", tout comme il ne l'avait pas non plus complètement "oublié". Ce dont il était sûr, c'était que le garçon avec qui il sortait actuellement était Nathanaël, pour la simple et bonne raison que finalement, c'était lui qu'il préférait. La suite d’événements depuis leur rencontre avait fait qu'il avait commencé à développer des sentiments de plus en plus poussés pour lui, jusqu'à surpasser ceux qu'il avait pour son professeur de mathématiques, et pour des raisons qui lui échappaient encore. Il ne pouvait pas expliquer ça, et il ne voulait surtout pas que Nate croie qu'il ne s'était tourné vers lui que par dépit, alors que ce n'était absolument pas le cas. Voyons, comment pouvait-il formuler ça de façon neutre... Il se redressa complètement pour finir assis, puis réfléchit, visiblement frustré par le fait qu'il ne trouvait pas les mots exacts.

"Non, je ne suis pas encore amoureux de lui. Et disons que... Que même si c'était encore le cas aujourd'hui, ce serait toi que j'aimerais le plus. Je ne me suis pas tourné vers toi simplement parce que je ne pouvais pas l'avoir lui. Je t'aime, Nate. "

Bizarrement, évoquer ce sujet le mettait un peu mal à l'aise. Peut-être parce que sa période "James" n'était finalement pas complètement oubliée, même si cela allait se faire avec le temps. Toujours était-il que s'il avait à choisir entre lui et Nate, il choisirait Nate sans aucun doute. Parce qu'il l'aimait plus, parce qu'il était plus proche de lui, parce qu'ils se comprenaient mieux, tout simplement.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Sam 6 Avr - 14:22

Antarès se redressa, surpris et visiblement un peu gêné par cette question. D’un côté, Nate aurait voulu ravaler ses mots, se sentant immédiatement coupable d’avoir ramené ce sujet délicat sur le tapis, et d’un autre côté il ne pouvait pas s’empêcher de vouloir en avoir le cœur net. Il voulait connaitre et comprendre la vérité, toute la vérité. Et en même temps… Voir cette expression sur le visage de la personne qu’il aimait lui faisait tellement de mal ! Mais bon, dans tous les cas, le mal était fait, alors autant assumer et écouter ce qu’Antarès avait à répondre. Nate se redressa sur ses coudes, plantant son regard dans le sien.
Les mots d’Antarès soulagèrent le blond, d’une part. Il savait qu’il était honnête avec lui, qu’il ne lui mentait pas. Il n’aimait plus James, à priori. Ou alors il l’aimait encore un peu, finalement, si l’on interprétait la suite de ses explications. Peut-être… Non, sans aucun doute, était-ce normal d’aimer encore cette autre personne, après tout. Il n’y avait renoncé qu’il y a peu de temps. Et même si Nate n’y connaissait vraiment pas grand-chose, il doutait franchement que toute personne normale puisse oublier complètement quelqu’un aussi rapidement. Mais Antarès était amoureux de lui, de Nathanaël. Il fallait qu’il se détende. Qu’il arrête de penser à ça. Qu’il fasse taire ce genre de peur infondée. Nate, tu te prends beaucoup trop la tête !
Il se redressa à son tour en position assise et vint déposer un baiser sur la joue d’Antarès, soucieux de faire partir cette expression de malaise qui s’était installée sur son doux visage par sa faute. Il s’en voulait, pour le coup. Et cette ambiance un peu lourde qui avait commencé à s’établir était légèrement oppressante, d’ailleurs. Un peu d’air ne serait pas de refus… Jetant un coup d’œil à sa montre, Nate constata qu’il était presque dix-neuf heures. Le temps était passé plus vite qu’il ne le pensait… Enfin, toujours était-il que le self devait être ouvert, et même s’il n’avait pas spécialement faim, Nathanaël avait envie de se dégourdir un peu les jambes, prendre l’air un petit moment, pour chasser les derniers résidus d’idées néfastes de son esprit.

- Tu veux aller manger ? demanda-t-il doucement.

Il se rendit compte après coup qu’il passait vraiment du coq à l’âne, et il espérait qu’Antarès ne lui en tiendrait pas trop rigueur, qu’il n’allait pas s’imaginer qu’il cherchait à changer de sujet sans la moindre finesse… Non, vraiment, il voulait juste aller manger tant qu’il n’y avait pas trop de monde, et après… Et après quoi, d’ailleurs ? Il n’avait pas réfléchi à ça. Est-ce qu’Antarès allait retourner dans sa chambre, qu’ils allaient dormir, peut-être se voir demain et ensuite aller en cours lundi ? L’idée de quitter cette chambre pour aller au self n’était soudain plus si attrayante que ça. Ou alors, ils allaient justement retourner dans cette chambre après le dîner, et trouver un moyen de stopper le temps, et rester l’un contre l’autre pour toujours ? Si seulement…

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 20
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Dim 14 Avr - 14:48

Nathanaël n'eut pas vraiment de réaction à proprement parler, et tout ce qu'il lui donna comme réponse fut un baiser sur la joue. Qui voulait dire qu'il acceptait, peut-être ? Antarès ne savais pas ce qu'il pensait précisément, mais il devinait qu'il comprenait la situation, ou tout du moins qu'il essayait de comprendre. C'était une bonne chose, une fois de plus. Cependant, même s'il se sentait un peu plus détendu maintenant, il lui restait un fond de gêne... Allez, il fallait qu'il pense à quelque chose d'autre. Il était avec lui, autant en profiter, non ? Ce n'était juste qu'une petite question anodine, sans grande importance... Enfin il n'avait qu'à se dire ça.

Nate passa totalement à autre chose (ce qui n'était pas pour lui déplaire, d'ailleurs) après avoir regardé sa montre, en lui demandant s'il voulait aller manger. Quoi, c'était déjà l'heure ? Impossible. Ils n'avaient passé que cinq petites minutes ensemble ! Enfin, est-ce que c'était bien cinq minutes ?.. Oh. Peut-être qu'il avait légèrement perdu la notion du temps, dans ce cas. Surtout qu'il n'avait pas l'impression d'avoir plus faim que ça. A vrai dire, Antarès n'était pas vraiment le genre de personne à avoir faim, et il mangeait peu le soir, mais tout de même, c'était étrange, que son horloge interne se dérègle de cette façon. Mais il était vrai que sortir un peu de cette chambre ne lui ferait pas de mal, depuis que l'atmosphère y était devenue un peu dérangeante. Bon, maintenant il allait falloir qu'il rassemble ses vêtements éparpillés sur le lit...

"Je n'ai pas faim, mais on peut y aller si tu as envie. "

Antarès déposa un baiser sur ses lèvres en souriant, avant d'attraper sa chemise qui traînait, pas très loin. Il avait déjà une idée de son super repas de ce soir : salade-yaourt.

"On pourrait se promener un peu, après. "

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Ven 19 Avr - 23:34

Bon, Antarès n’avait pas faim, ce qui n’étonna pas vraiment Nate à vrai dire, car lui non plus n’avait pas faim et la cantine n’était qu’un prétexte pour rompre le léger malaise qui s’était installé par sa faute – il s’en voulait encore. L’après-midi était passé tellement vite ! Mais bon, sortir un peu devenait nécessaire.
Alors que les yeux du blond étaient partis à la recherche de son pull sans qu’il y réfléchisse vraiment, Antarès déposa un très léger baiser sur ses lèvres avant de récupérer sa chemise. Baiser léger certes, mais… Oh, il ne savait pas si c’était parce qu’il avait les yeux détournés et donc qu’il ne s’y attendait pas, ou bien si c’était juste le pouvoir du rouquin, mais Nathanaël se trouva tout chamboulé par ce simple petit baiser volé complètement craquant, qui fit s’agiter quelques papillons dans son ventre. Il ne s’habituerait jamais à ce genre de choses. Et c’était tant mieux, d’un côté, parce qu’aussi déroutantes puissent-elles être, ces nouvelles émotions et sensations étaient vraiment incroyables. Nate se sentait… Léger. Comme après avoir bien nagé, en quelque sorte, même si ça n’avait rien à voir. C’était juste ce sentiment de plénitude parfaite et sporadique, voire même rare, qui embaumait complètement son cœur de manière fort plaisante. Et tout ça pour un petit baiser souriant et léger, alors qu’une seconde plus tôt il était tellement mal à l’aise !
Nate se rendit compte qu’il dévorait Antarès du regard, en mode « bug ». Il se reprit, trouvant lui-même très bizarre cette fascination obsédante. Enfin, ce n’était pas la première fois qu’il était subjugué par quelqu’un ou quelque chose, mais la différence ici était que la personne en question était la seule capable de lui faire perdre ses moyens aussi facilement. Antarès était dangereux, en fait. Délicieusement dangereux.
Nathanaël remit son propre T-shirt. Le Député Mystère essayait de le convaincre de ne pas quitter cette chambre et de sauter sur Antarès, mais il tint bon. Effectivement, se promener un peu était une bonne idée, ça lui permettrait de se changer un peu les siennes – d’idées.
Ah oui d’ailleurs, il avait oublié de lui répondre. Bravo Nate, bravo.

- Ouais.

Oh, bien joué Nathanaël, magnifique sens de la répartie. Bon, debout. En se levant, il marcha par mégarde sur son téléphone sans batterie. Ah oui, c’est vrai, il y avait eu ça… Alors qu’il ramassait le cellulaire incomplet pour le poser sur le bureau, il se posa à nouveau une question qui avait déjà plus ou moins traversé l’esprit tout à l’heure : et si sa mère ne lui avait pas téléphoné, est-ce qu’Antarès et lui seraient toujours en train de euh… s’embrasser, ahem, aussi fougueusement, à cet instant ? Jetant un coup d’œil au rouquin, Nate eut un élan de faiblesse et hésita sincèrement à écouter le Député Mystère, mais il se reprit assez rapidement. Il fallait qu’il se calme, il était vraiment trop obsédé par Antarès, ça devenait effrayant. Aller manger. Puis se promener. Puis… Puis ils verraient bien, inutile de se projeter aussi loin.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 20
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Sam 27 Avr - 17:50

Antarès allait finir par remettre sa chemise, mais plus ça allait, plus il avait l'impression d'être observé, et à vrai dire ça le perturbait un peu. Il jeta un léger coup d'oeil discret à Nathanaël, qui effectivement, était en plein bug dans sa direction. Bon, il n'avait plus l'ait totalement mal à l'aise, c'était déjà ça... Il sourit une fois de plus, trouvant la situation plutôt amusante, tandis que Nate se décidait enfin à se rhabiller puis se lever, même s'il était plutôt lent tout compte fait. Aussi lent que sa réponse à la précédente proposition. Bah, il n'allait pas lui en vouloir. Après tout, il venait de traverser une bien difficile épreuve : ça ne lui arrivait pas tous les jours de se retrouver collé contre un autre être humain pendant une durée supérieure à deux minutes.

Finalement, Antarès se leva à son tour après avoir passé son haut. Il s'arrêta pour regarder son partenaire un instant, alors qu'il était devant le bureau et qu'il venait de ramasser son téléphone, qui auparavant était éclaté par terre. Et il se rappela au passage à quel point il avait été frustré à cause de ce stupide coup de téléphone. Rien que cette idée lui donnait envie de se glisser dans son dos pour reprendre là où ils s'étaient arrêtés, pour le coup... Est-ce que ça serait une bonne idée ? Non, il fallait qu'ils aillent manger un bout, tout de même. Et puis c'était à Nate de savoir quand il voulait ou pas, sinon il allait sûrement repartir dans une espèce de crise de "mon dieu mais qu'est-ce que je suis en train de faire", comme tout à l'heure. Mais quand même... Un petit bisou ne pouvait pas faire grand mal, si ?

Il n'avait aucune idée de pourquoi ils n'allèrent pas manger ce soir-là, ni de pourquoi ils passèrent leur soirée enfermée dans cette chambre, jusqu'au lendemain matin. Peut-être qu'Antarès n'aurait pas dû glisser ce baiser dans son cou à ce moment. Ou alors peut-être que c'avait été une bonne idée ?

Seuls les draps s'en souviendront.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... [Duc(hesse) :} ]
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un cours de langue un peu particulier... | Fauve | /!\ pour public averti | END
» /!\ Public averti || Puisqu'il n'y a pas de futur aux instants ||FauvEthan
» Roar (/!\ Public averti)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Concernant le membre :: RP terminés-