Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 WE WERE BORN TO DIE. (ғ & α)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Frida Calloway
Elève Connu ♪
♣ Messages : 459
♣ Date d'inscription : 08/11/2011
♣ Age : 19
♣ Localisation : DANS UN TROU.


MessageSujet: WE WERE BORN TO DIE. (ғ & α)   Mar 23 Avr - 18:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le bruit. Le noir. Tout m'envahit comme un cocon malsain. Un bruit de pas, mon pas. Un petit glissement sur le parquais usé, refoulé des milliards de fois de la salle. Je plonge et remonte de ma noyade. Une vraie pirouette. La nuit est ma muse, et les étoiles ses esclaves. J'suis bizarre, sombre, noiresque en fait. Personne m'approche. J'ai pas le sida quand même. Juste que j'ai tout le temps un clope ou du maquillage noir qui coule en dessous de mes yeux, mais c'est comme ça que je suis. Dans l'air flotte la mélodie, qui m'envahit le corps, m'embrume l'esprit. Je coule. Mes poumons se vident et plus un son ne vient perturber le calme qui vient de s'installer ; la musique est terminée. Quelle idée de venir ici, la nuit. Je frissonne. Mon talent ne gicle pas au premier regard, il faut l’apprivoiser et le ressentir. Un tige, je suis un tigre. Ou peut-être même un chat. Oui plutôt un chat parce que les chats vivent plus la nuit que les tigres, or parfois j'ai l'impression d'être nyctalope.

Je suis fringuée comme un cul. Seuls mes collants me vont, je me sens comme un oiseau dedans, prête à m'envoler. Mon pull est trop grand et mes cheveux sont plein de sueur et vulgairement rattachés en un queue de cheval. Des fois je me demande si les zombies attaquaient, s'ils me prendraient pour une des leurs direct. Je pense que oui.

Je ferme mes paupières. Je n'ai pas envie de remettre en marche la musique.
Et soudainement, je me laisse tomber lourdement au centre de la pièce.
Parfois, mes actes me surprennent. La seule chose que j'entends c'est une personne courir vers moi. Je me mets à rigoler bizarrement. Je suis encore dans un état second, j'ai encore abusé sur les joints putain. Je soupire ensuite. C'est une blondinette, elle est mimi. J’actionne mes dix-huit muscles pour faire un petit sourire. Pour la rassurer le m'assois, elle me regarde toujours d'un air affolé. Pour me rassurer, je sors un joint de mon collant, vous savez à la taille, je les coince là. Je me l'allume avec mon briquet, rangé au même endroit. J'en ai rien à foutre qu'on ait le droit ou non de fumer ici. Elle me regarde toujours bizarrement, en même temps je fume dans une salle de cours et pour couronner le tout je viens de tomber par terre sans oublier qu'il est minuit à peu près. Alors de ma voix grave (à cause des clopes) je lui dis : « Me dis pas que t'as jamais fumé ? » Au lieu d'attendre sa réponse je sors un autre joint et lui propose. Après tout, il faut bien tenter des trucs. « On refuse pas une cigarette. Au fait, j'suis Frida, la fille bizarre et sombre, mais pas sobre. Qu'est-ce que tu foutais là au juste ? »

___________
the black swan
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Frida Calloway le Mer 24 Avr - 14:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://biscotte-croquante.tumblr.com/
avatar
Anna Wall' Stood
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1268
♣ Date d'inscription : 04/02/2012
♣ Age : 20
♣ Localisation : Dans l'académie


MessageSujet: Re: WE WERE BORN TO DIE. (ғ & α)   Mar 23 Avr - 20:50

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Il fait nuit noire, je ne devrais pas être debout après le couvre feu, pourtant je le suis. D'habitude, lorsque je ne parvins pas à trouver le sommeil, quelques pages d'un livre suffisent à me faire somnoler, mais là, rien, du blanc, du vide, aucune fatigue. C'est pourquoi, sans gêner quiconque, je suis sortie de mon lit, me rendant dans ma salle de bain, je passais un short noir sur des collants noirs, un pull noir aussi. C'est plus discret dans la nuit. Et puis ce sweat trop grand appartenait à mon meilleur ami, repartit dans son pays d'origine. Il me manque, je porte la poisse à tous les gens que je rencontre. Je n'ai que des amis que je ne pourrais revoir ou bien qui décèdent ou encore tombent dans le coma. Zac, tu es repartit un matin et je n'ai pas pu te dire au revoir, c'est en retournant dans ma chambre, les yeux embués de larmes, que j'ai trouvé ce sweat, et une lettre, tu me l'avais laissé, en souvenir de toi... Prise d'une soudaine nostalgie je me demande pourquoi je n'irais pas dans la salle de danse. J'y serais gagnante en tous points. D'abords parce que je serais fatiguée après avoir dansé, et donc je pourrais dormir, ensuite parce que c'est là que j'ai rencontré Zac.

Je quitte le dortoir, mon casque sur les oreilles, écoutant une musique bien glauque. Ce soir je veux danser sur la tristesse, le désespoir, tous ces sentiments qui nous rongent intérieurement, qui tuent chaque être et le blessent en son coeur, même s'il tente de le nier. Je ne crois pas ces gens qui disent qu'ils n'ont pas peur, qu'ils ne pleurent jamais, ils mentent. L'être humain est essentiellement constitué de sentiments et de ressentiments, et quelqu'un qui ne connait pas la peur n'est pas humain, car nous sommes tous pareils, tous si chétifs et si faibles... Regardant tout autour de moi pour ne pas me faire remarquer, je glisse dans le noir, ombre féline se dessinant dans la nuit. Lorsque j'atteins la salle de danse, je pousse doucement la porte. Ouvert ? Quelqu'un doit être à l'intérieur, j'entends la musique d'ici. Que faire ? Faire demi tour ? Ou aller voir quand même au risque de se faire prendre ? J'opte pour la seconde solution. Qui ne tente rien n'a rien.Je coupe mon Ipod et écoute la chanson. La mélodie m'est familière, mais je ne me souviens pas du titre. Alors je vois, sur la piste, une jeune fille, d'environ mon âge, qui effectue des mouvements qu'elle semble travailler au fond d'elle même. Je ne reconnais aucun style de danse, rien, juste des mouvements du corps, qui se contorsionne. Au bout d'un moment, la musique s'arrête. Je suis là depuis quelques minutes à observer cette demoiselle, pas moche en somme, qui progresse sur cette musique, entièrement vêtue de noire, habillé avec les habits les plus laids qu'on eut trouvé.

La jeune fille se laisse tomber au sol comme une poupée de chiffon. Sait elle que, masquée par l'ombre, une autre danseuse la regarde ? Je ne crois pas. Néanmoins, j'accoure vers elle. Si elle va mal, je devrais être obligée de lui foutre des baffes pour la réveiller, et je me demande bien comment elle aurait réagit. Alors qu'elle cligne des yeux en émettant un rire sinistre, je m'assois pour vérifier qu'elle se porte correctement. Elle commence à me parler, tout en sortant des joints qui se trouvent coincés dans son collant. Pas con pour lorsqu'on a pas de poches. Personnellement je ne fume qu'en soirée, et pour me détendre, je me démerde toujours pour qu'on me donne des cigarettes, la flemme d'aller cramer mon argent dans tout ça. Elle me tend un joint en me disant qu'une clope ne se refuse pas. Je la laisse l'allumer avant de le porter à mes lèvres.

”-Anna, moi, la même chose que toi."

Je me retins d'ajouter, les clopes en moins. Mais je le pensais. Je tirais encore. Mon cerveau se détendait au fur et à mesure, ça fait quoi deux semaines, trois que je n'ai pas fumé ? C'est que cela commence à faire beaucoup. Je la regarde, avant de m'allonger sur le parquet ciré.

___________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Merci ma Teny <3
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-guerre-des-clans.forum-gratuit.be/
avatar
Frida Calloway
Elève Connu ♪
♣ Messages : 459
♣ Date d'inscription : 08/11/2011
♣ Age : 19
♣ Localisation : DANS UN TROU.


MessageSujet: Re: WE WERE BORN TO DIE. (ғ & α)   Mar 23 Avr - 21:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Personne ne me comprend jamais, personne ne cherche surtout en fait. J'suis la fille bizarre qui s'habille glauque et dont la couleur préféré est ne noir, noir comme la nuit, noir comme mon état d'esprit. Au fond je suis aussi ce qu'on appelle les "junkie", un jour on m'avait expliqué que c'était ce genres de personnes qui généralement la journée faisaient comme ils pouvaient pour amasser un maximum d'argent en volant par exemple et qui dépensaient leur argent gagné en drogue. J'pense être comme ça mais je dépense pas mon fric comme ça, j'suis pas super riche non plus. Je fais gaffe à mes dépenses tout de même, je compte mes petits sous. Là, lui donner un joint c'était cadeau de la maison, notre situation était pas super normale non plus. Je mords pas, contrairement à ce que les gens peuvent s'imaginer. L'habit ne fait pas le moine.

Et nous étions là, toutes les deux à fumer notre joint. J'étais déjà dans les vapes depuis un certain temps, j'étais insomniaque et j'avais pris cette nouvelle habitude de venir ici, de danser et de me fumer un joint après et je repartais dans ma chambre en mode totalement défoncé, zombie et voilà, mes soirées. J'étais un peu fatiguée en ce moment mais c'était normal, enfin bon. A ma plus grande surprise, elle qui ressemblait à ce genres d'élèves totalement parfaite, bonne élève, blondinette bourge en fait, elle semblait sympa et accepta mon joint avec grand plaisir. Je lui allumai donc. Il semblait que c'était la première fois qu'elle en fumait un, elle avait l'air d'apprécier. Je me rappelle de ma première fois, j'avais trouvé ça bien mais j'avais eu, comme tout le monde, la petite grimace de la première fois. « Anna, moi, la même chose que toi. » J'haussai des épaules. Deux dans le même cas c'était assez rassurant à vrai dire. Enfin je me sentais moins seule. Je décidais de commencer la conversation, histoire de. « Alors Anna. » Je m'allongeai à ses côté, dans le sens où elle avait mes pieds à côté de sa tête et ses pieds à côté de ma tête. Une fois bien calée, je repris. « Comment ça fait le joint ? Tu verras c'est mieux au bout de deux minutes. » La rassurai-je. Je repris à nouveau. « On broie du noir aussi à ce que je vois. Si tu veux on peut tout se dire, de toute façon je me rappelle de rien après avoir fumé. » C'est faux ! Je me rappelle de tout, et puis j'irai pas crier sur tous les toits ce qui tracasse Anna, j'suis pas bitch à ce point.

___________
the black swan
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://biscotte-croquante.tumblr.com/

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: WE WERE BORN TO DIE. (ғ & α)   

Revenir en haut Aller en bas
 

WE WERE BORN TO DIE. (ғ & α)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Born to kill all lives...
» 02. You and I, we were born to die
» You and I, we were born to die - AZAZOU
» 05. Born to be bad
» « born in the darkness. » Ϟ WILLOW&OZ.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Concernant le membre :: RP abandonnés-