Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Don't be shy...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Lexy McKinon
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 221
♣ Date d'inscription : 10/07/2013
♣ Age : 20
♣ Localisation : Wuhan, China ♥


MessageSujet: Don't be shy...   Lun 19 Aoû - 20:40


Don't be shy...

« L’alcool est notre pire ennemi, fuir serait lâche ! »
- Anonyme

If you go down in the woods today
You're sure of a big surprise.
If you go down in the woods today
You'd better go in disguise.

For every bear that ever there was
Will gather there for certain, because
Today's the day the teddy bears have their picnic.



Je me laisse tomber sur un des tabourets visés au sol près du bar. Je lance mon regard le plus mielleux au barman pour commander une grande vodka. Le type, lassé et fatigué de devoir servir inlassablement boissons sur boissons soirs après soirs, me jette à peine un coup d'oeil avant de se mettre à chercher un verre propre sous le comptoir. Je pivote sur mon siège et survole du regard la piste de danse. Des filles, des mecs, des blonds, des bruns, des roux, des couples, des célibs, des hétéros, des homos... On durait que toute la ville s'est donnée rendez-vous ce soir. J'étire longuement mes jambes et soupire. Bonne idée cette petite robe noire, avec un col en V et un corsage dans le dos. Je me revois encore, quelques heures plus tôt, dans ma chambre, nue et dégoulinante, des vêtements partout' en train rechercher une tenue. La solution tombée du ciel... ou plutôt du portemanteau ! Heureusement qu'Ira a oublié ses chaussures la dernière fois. Cette soirée, c'est la mienne, et je n'ai pas l'intention de ne rien faire. Le barman arrive déjà avec ma boisson. Je la saisis à pleine main. Le contact glacé du verre contre ma peau brûlante éveillée par la danse me fait frissonner. Une vodka bien fraîche, parfait. Je bois une longue gorgée et pousse un soupir de contentement. La gars qui m'a apporté le liquide se tient toujours devant moi, impassible, les yeux dans le vague. Je le jauge du regard puis, après un haussement d'épaules, laisse tomber quelques pièces devant lui. Visiblement satisfait, il les empoche et va servir quelqu'un d'autre. Je ne suis pas là pour rien et ce soir. Je lève mon verre vers le ciel avec un petit rire. À la tienne, Mummy, huit ans de mort, ça se fête ! Jai un petit pincement au coeur, et la prochaine gorgée d'alcohol laisse un goût amère dans ma bouche en se coinçant dans ma gorge. Je secoue la tête pour chasser mes pensées et m'intéresse au gens alignés au bar. Tiet, il y a un grand brun pas mal, la vingtaine -trop vieux-, avec un paquet de cigarettes qui... des cigarettes ? De quoi m'embrumer l'esprit un peu plus. Sans lâcher ma boisson, jeme lève et me dirige vers lui en titubant sur mes talons. Je me glisse vers lui et lui fait un sourire.

"J'peux avoir une clope s'il te plait ?"

___________
« Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles. »
- William Shakespeare
J'vous aime les cornichons ♥:
 


Dernière édition par Lexy McKinon le Ven 23 Aoû - 17:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: Don't be shy...   Mer 21 Aoû - 17:27

Je recrache lentement la fumée que je venais d’aspirer, qui s’élève tranquillement au-dessus de la tête, disparaissant presque aussitôt dans l’air. La fenêtre entrouverte laisse circuler une légère brise qui s’engouffre dans la pièce pour chasser l’odeur de la nicotine ; et  agite les branches des arbres qui dansent, dehors. Je suis allongé torse-nu sur mon lit, les yeux figés sur les fissures du plafond blanc, le bras ballant dans le vide, une clope entre les doigts. Le ciel commence à se tâcher d’indigo et quelques étoiles font déjà leur apparition derrière les nuages, alors que le Soleil semble s’écrouler derrière les collines que l’on peu apercevoir au loin, à l’ouest. La journée avait été particulièrement chaude, et la bourrasque d’air frais qui balaie en ce moment l’Académie n’est vraiment pas un luxe. C’est d’ailleurs à ces heures-ci que les élèves décident de sortir pour profiter des belles soirées d’été sans pour autant mourir de chaud.
Et ce soir est justement le soir idéal pour ce genre d’activité, puisqu’il précède le week-end.

- C’est quand même dingue que tu n’es rien à te mettre sur le dos, Ethan.

Soupir exaspéré, typiquement féminin. Je tourne la tête vers la jeune fille qui se tient devant mon armoire à moitié vide, alors que le sol est jonché de tous les vêtements qu’elle avait dû s’amuser à jeter à ses pieds au fur et à mesure de ses recherches peu fructueuses. Elle brandit un t-shirt un peu froissé sous mes yeux, mi-contrariée mi-dépitée.

- On sort ce soir, je te rappelle. Et je n’ai trouvé que… ça.

Je hausse les épaules et porte ma cigarette à ma bouche, avant de déclarer, amusé :

- Je suis pauvre, tu sais bien.

Nouveau soupir. Elle se met sur la pointe des pieds, cherchant à tâtons au dernier étage de l’armoire. Finalement, elle parvient à dénicher une chemise blanche qu’elle me jette dessus.

- Enfile ça !

Je me redresse péniblement, me lève et écrase ma clope dans le cendrier qui repose sur le rebord de la fenêtre avant de m’exécuter. C’était la même chemise que j’avais mise pour le bal de Givre, qui avait eu lieu il y a quelques mois, déjà. Satisfaite, la jeune fille enfile ses talons et m’invite à la suivre en dehors de la chambre.
Nous sortons donc, elle en robe, moi vêtu de ladite chemise et d’un jeans. Nous dévalons les escaliers en pierres grises, poussons la grosse porte de bois et traversons le petit parc avant d’escalader le mur qui délimite l’étendu du terrain de l’école, pour finalement montrer dans la voiture rouge que j’avais dénichée d’occasion lors de mes dix-huit ans.
Je tourne la clé ans le contact et démarre, direction : la discothèque.
Au bout de quelques minutes, nous arrivons enfin et retrouvons le reste de la bande de potes qui nous attendait devant l’entrée. Nous passons devant le videur sans encombre et nous engouffrons dans la salle déjà à moitié pleine. Déjà, les filles de notre petit groupe s’élancent sur la piste de danse, alors que je m’éclipse pour aller me chercher un verre de vodka. Je m’assois sur l’un des tabourets du bar et sors un paquet de cigarette pour en caler une entre mes lèvres. La musique, mêlée aux jeux de lumières, aux cris et aux corps en mouvements perpétuels, donne cette impression irréelle, tellement grisante.
Alors que ma cigarette se consume doucement, je vois une silhouette s’approcher de moi.

- J’peux avoir une clope s’il te plait ?

Je jauge la fille qui m’avait adressée la parole. Une gamine, dix-sept ans, pas plus à mon avis. Mais suffisamment sûre d’elle et bien habillée pour faire illusion auprès du videur. Trop facile. Elle est assez grande, fine, juchée sur des talons. Plutôt jolie.  
Un sourire étire le coin gauche de mes lèvres, alors que je dis :

- Vas-y, sers-toi.

Je n’ai pas beaucoup de scrupules à laisser cette gamine fumer comme un pompier et finir à moitié ivre.
Je prend mon verre encore plein entre mes doigts et boit une longue gorgée d'alcool, avant de le reposer sur le bar et tirer sur ma clope. L'odeur de la cigarette, de l'alcool et de la transpiration se mêlent.
Je lance un regard circulaire à la salle maintenant pleine à craquer, avant de me tourner vers la fille :

- Tu t'appelles comment ?

Elle n'a pas l'air décidée à quitter son siège pour aller danser, alors autant faire connaissance; histoire de s'occuper.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lexy McKinon
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 221
♣ Date d'inscription : 10/07/2013
♣ Age : 20
♣ Localisation : Wuhan, China ♥


MessageSujet: Re: Don't be shy...   Mer 21 Aoû - 19:18


Don't be shy...


Le mec me jauge du regard. Bah alors, qu'est-ce que t'attend, file-moi ma clope ! Il a un petit sourire au coin des lèvres. T'aurais pas peur de donner une clope à une nana ? Il finit par le tendre le paquet avec une lueur amusée dans le regard.

« Vas-y, sers-toi. »

Pas besoin de le dire deux fois. Je saisis le paquet et met une clope dans ma main droite, un autre entre mes lèvres. Je fouille un instant dans mes poches, et sors un antique briquet londonien. J'inhale profondément la douce fumée qui s'écoule dans mes sinus, tel un serpent se glissant dans le creux d'un arbre. J'avale les âcres particules, avant de laisser s'écouler hors de ma bouche le serpent immatériel. Le grand brun boit une longue gorgée du liquide transparent opaque qui flotte dans son verre, que je devine être de la vodka, comme moi. Il regarde un moment la piste de danse, silencieux. Je n'ai pas vu s'il était arrivé seul ou accompagné, je n'ai pas fait attention. Il ne doit pas être là depuis longtemps, vu son teint à peu près frais et ses yeux lisses, pas encore pollués par la fumée des cigarettes et l'aveuglant tournoiement des lumières. Je fais rouler ma clope entamée entre les doigts de ma main gauche, un long fumet s'écoulant toujours du bout enflammé, jouant avec ma bague.

« Tu t'appelles comment ? »

Mon fournisseur de la soirée semble vouloir discuter. Le seul truc qui va faire tâche, c'est que je ne suis pas sûre de pouvoir tenir une conversation. Je finis tranquillement ma clope, sans le regarder, savourant toujours plus la fumée qui revient chatouiller la gorge. Je finis par l'écraser, un peu brusquement, j'en conviens, dans un des cendrier en verre mis à disposition par le bar. Je me tourne vers lui et l'observe. Grand, brun. Je ne peux apercevoir la couleur des ses yeux dans le noir de la boîte. Il porte une chemise blanche légèrement ouverte, et un jean. Hum... mignon.

« Lexy. Et toi ? »

___________
« Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles. »
- William Shakespeare
J'vous aime les cornichons ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: Don't be shy...   Mer 21 Aoû - 21:06

La fille ne se le fait pas dire deux fois. Elle prend deux cigarettes en en calant une entre ses lèvres, qu’elle allume avec un briquet qu’elle avait trouvé dans sa poche. Elle fume tranquillement, recrachant la fumée opaque qu’elle avait inhalée peu de temps auparavant. Eh bien, de rien, petite ? C’est gratuit, fais comme chez toi. Même moi qui ai été élevé dans les pires conditions imaginables, je connais un semblant de politesse, bien que je n’en faisais que rarement preuve, il y a quelques années. Moi, sale gosse ? C’était possible, ouais.
Aucun mot ne franchit donc les lèvres de la fille, qui continuait de tirer sur sa cigarette, me tournant à moitié le dos. Tant pis, la discussion risque d’être intéressante.
Sauf si, vu comme elle est partie, elle continue de m’ignorer et fume de son côté. Mon sourire s’élargit alors que je finis mon verre.
Elle finit par écraser son mégot dans un cendrier posé sur le comptoir et se tourne vers moi. Je sens ses yeux sombres me détailler, alors que son visage arbore toujours le même air tranquille.

- Lexy. Et toi ?

Tiens, elle se décide à poursuivre la conversation en essayant d'y montrer un semblant d'intérêt. Lexy. Pourquoi pas, c'est joli. Je demande au barman de me resservir un verre et je tire une dernière fois sur ma cigarette avant de l'écraser à mon tour dans le cendrier. Autour de nous, des corps semblables à des ombres inhumaines ondulent sur le rythme de la musique qui contrôle leurs âmes, prenant possession de leurs êtres. Je parviens à reconnaître les traits fins et harmonieux de la fille qui avait insisté pour que je vienne avec elle ici, et qui avait prit le temps de soigneusement éparpiller mes fringues sur le parquet de ma chambre. A l'autre bout de la pièce, j'aperçois aussi le reste des gars qui nous avait attendu dehors.
Chacun d'entre eux fait sa vie de son côté, alors rien ne m'oblige à planter Lexy.

- Ethan.

Je paye le barman qui vient de re-remplir mon verre de vodka et adresse un sourire à la fille. C'est bien, Ethan, sociabilise-toi.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lexy McKinon
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 221
♣ Date d'inscription : 10/07/2013
♣ Age : 20
♣ Localisation : Wuhan, China ♥


MessageSujet: Re: Don't be shy...   Mer 21 Aoû - 22:30


Don't be shy...


« Ethan. »

Ethan... joli prénom. Je devine son visage dans la pénombre. Tu vois, Mummy, ce qu'on trouve ici ? On en fait pas des comme ça à Londres... Je sors ma deuxième clope. J'n'ai pas dit merci au gars, ou plutôt à Ethan. J'aurais dû. Peut-être que je l'ai fais. Je ne sais plus... En tout cas, la post de danse est bondée. Filles, mecs, tous se pressent les uns contre les autres, les corps suants bougeant au rythme de la musique. On danse pour oublier, parait-il, et bien certains vont devenir amnésiques. J'envie ces ombres qui se déhanchent en sur le même tond, en harmonie avec les autres, pris dans la foule. Il ne forment plus qu'une masse vibrante, uniforme, sans consciences. Il ne pensent plus, ils laissent leurs muscles agir à leur place. J'ai juste envie d'être comme eux, emportée par quelque chose de magique, d'irréel, qui le ferait aller dans le sens du monde pour quelques heures. Il me faudrait ça. J'examine le beau gosse qui me fait face du regard. Il est trop vieux, beaucoup trop vieux. Il a une chemise blanche. Ça joue en sa faveur.  Je sais pas pourquoi, je remarque plein de trucs étranges ce soir, insolites. Je m'approche de lui, et trébuche sur mes talons. Je me rattrape in-extremis à s chemise, qui se défait un peu plus, il n'est pas torse nu, mais presque. Oooh... intéressant... espérons qu'il ne la reboutonne pas ! Je me relève et lui glisse à l'oreille.

« Mhh... tu danses ? »

___________
« Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles. »
- William Shakespeare
J'vous aime les cornichons ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: Don't be shy...   Mer 21 Aoû - 23:25

C' est qu'elle carbure, la petite. Elle est jeune et droguée. Lexy commence à fumer la deuxième cigarette que je lui avait donnée, puis observe la foule qui se meut en accord parfait avec la musique qui pourrait nous détruire les tympans jusqu'à ce que l'on soit privé de notre ouïe. La lumière multicolore qui se déverse du plafond éclaire quelques visages de-ci de là, souligne quelques cambrures de dos, caresse quelques corps vibrants d'euphorie.
Les cris des mecs déjà bourrés n'arrivent même pas à couvrir le son de la musique qui tambourine avec force dans la moindre parcelle de l'être qui prend le risque de s'y exposer.
Je vois Levy me dévisager pour la seconde fois. Je l'observe silencieusement,suivant le mouvement de ses yeux qui me parcourent comme pour y déceler quelque chose. Elle se redresse; non, elle tente de se redresser, et trébuche sur ses chaussures probablement trop hautes pour lui permettre un équilibre convenable. Elle tombe à la renverse, et je n'ai pas le temps d'esquisser le moindre geste que déjà, ses mains s'agrippent au col de ma chemise et l'arrache en parti.
Ok, rectification : Elle est jeune, droguée et ivre.
Je prend le temps de détailler les traits de son visage. Coupe à la garçonne, visage fin. L'obscurité ne me permet pas d'en savoir plus. Je l'aide à se relever, alors qu'elle glisse à mon oreille :

- Tu danses ?

Je pèse le pour et le contre un instant. Elle est très jeune. Probablement inconsciente, et probablement seule. Je pourrais rester avec elle le temps de cette soirée. Je récupère mon verre et bois entièrement la vodka qu'il contient, avant d'attraper Lexy par la main et l'entraîner sur la piste, bousculant malencontreusement quelques danseurs au passage.
C'est l'heure de s'amuser un peu.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lexy McKinon
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 221
♣ Date d'inscription : 10/07/2013
♣ Age : 20
♣ Localisation : Wuhan, China ♥


MessageSujet: Re: Don't be shy...   Ven 23 Aoû - 20:42


Don't be shy...


Ethan m'aide à me relever tout en observant mon visage tout proche grâce à une lumière mouvante. S'il y voit quelque chose, bravo, car lui est à contre-jour et je discerne à peine sa silhouette dans le noir. Je devine son sourire dans l'obscurité, alors qu'il me prend doucement par la main et m'entraine vers la piste de danse. Je le suis à travers la masse, zigzaguant entre les divers danseurs. Arrivé au milieu de la pièce, je me place machinalement en face de lui, mes avant-bras posés sur ses épaules, pour que ses mains viennent s'enrouler autours de ma taille. Je commence aussitôt à balancer mes hanches en rythme de la musique, inconsciente du monde autours.
La musique pulse dans nos peau, je sens ses battements passer de Ethan à moi, de moi à Ethan. Les basses déversent des sons de plus en plus forts et puissants. Je les sens pousser dans ma tête. Boum boum boum. On danse pour oublier. Cette technique marche très bien. Je ne sais plus où je suis, pourquoi je suis là, je sais juste que je suis en train de danser sous les lumières mouvantes, frôlant le corps d'Ethan par instant. L'odeur de sueur et de cigarette s'infiltre dans mes sinus, comme une drogue se répand dans les veines de son utilisateur, le faisant basculer dans un autre monde qui lui fait oublier la douleur du présent. Je suis une droguée de musique, d'une musique forte qui vide l'esprit.
Je lève les yeux vers Ethan dans ma chute vers l'oubli, et un éclat lumineux l'effleure, caresse sa silhouette. Je le vois enfin clairement. Un visage régulier, des cheveux bruns foncés, une mâchoire forte, une bouche bien dessinée, des yeux verts, verts-gris. Je me plonge dans son regard, essayant d'y voir quelque chose. Mais le rayon illuminé disparaît aussi vite qu'il est venu, et je ne distingue plus que du noir à la place de ses prunelles. Je me laisse aller contre Ethan, ma tête basculant contre son torse.

Modif' si t'es bloqué ^^:
 

___________
« Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles. »
- William Shakespeare
J'vous aime les cornichons ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: Don't be shy...   Mer 28 Aoû - 18:32

Lexy pose ses mains sur mes épaules et commence à se mouvoir au rythme de la musique qui se répand dans la salle comme un courant d'air, engloutissant tous les autres sons sur son passage. S'insinuant dans nos corps pour en prendre la possession. J'imite la jeune fille, grisé par cette sensation étrange de lâché prise. On a le sentiment d'être là et ailleurs en même temps, si loin des problèmes du quotidien et du reste du monde, la tête vide, les yeux perdus dans le vague, l'esprit embrumé. Chaque mouvement est indépendant de toute volonté propre, plutôt guidé par une intuition et un instinct incontrôlables. Cette impression de tourner seul au milieu de cette salle, malgré les corps des autres danseurs qui se pressent contre les nôtres.

Je vois Lexy lever les yeux vers moi alors qu'un spot de lumière éclaire mon visage un instant, avant de nous replonger dans une semie-obscurité. Elle pose sa tête contre mon torse. Mais quelque chose change, imperceptible. Un tremblement peut-être. Les doigts de la fille s'accrochent plus fermement à ma chemise alors que je vois une lueur étrange traverser son regard. Elle ferme les yeux, comme pour se protéger d'un danger qu'elle est seule à voir.

- Tu... tu peux m'emmener dehors s'il te plait ?

Je l'observe un instant avant d'hocher la tête. Je l'attrape par le bras et l'entraine vers le bar, me faufilant tant bien que mal dans la foule, jouant des coudes, entrainant Lexy derrière moi. Arrivé à destination, le barman relève les yeux vers moi.

- De l'eau.

Étonné, le gars s'exécute tout de même et me serre un grand verre d'eau que je prend de ma main libre - n'ayant toujours pas lâché la jeune fille. Puis, je me fraye à nouveau un passage dans la masse de corps en sueur. Alors que j'atteins bientôt la sortie, une fille complètement ivre s'approche de moi, un sourire aux lèvres. L'odeur de l'alcool emplit mes narines alors qu'elle arrive à ma hauteur.

- Je savais pas que tu t'attaquais aux gamines maintenant, Ethan...

J'hausse les épaules, lui faisant comprendre que ce n'est pas le cas, alors que ses lèvres effleurent les miennes très brièvement. Elle continue son chemin, zigzagant, hagarde. Je la regarde se perdre au milieu des autres danseurs, amusé, avant de continuer mon chemin.
En fait, cette fille avait tort. Je n'ai certainement pas l'intention de sortir avec Lexy. Elle pourrait être... ma sœur. Je l'ai juste prise sous mon aile le temps de cette soirée. Tant pis si ça devait gâcher la mienne, je ne peux plus la laisser seule, de toute manière.

Nous arrivons finalement à l'air libre et j'emmène Lexy à l'extérieur avant de la relâcher et de m'adosser au mur. L'air est frais et balaie nos cheveux, la lune haute dans le ciel vierge de tout nuage. Je dois bien admettre que ça fait du bien. J'invite la fille  s'asseoir près de moi, et je lui tends le verre d'eau. La musique est encore audible, mais semble beaucoup plus éloignée.

- Ça va ? je demande.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lexy McKinon
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 221
♣ Date d'inscription : 10/07/2013
♣ Age : 20
♣ Localisation : Wuhan, China ♥


MessageSujet: Re: Don't be shy...   Jeu 29 Aoû - 15:07


Don't be shy...


Ethan fronce les sourcils, et m'attrape par le bras pour m'entraîner vers le bar. J'ai du mal à suivre le rythme qu'il m'impose, ayant du mal à me frayer un chemin entre les danseurs aussi aisément que lui. Nous arrivons enfin au bar, je manque de m'écrouler. Les images défilent dans ma tête, j'ai la nausée. Mon compagnon de cette soirée me commande un verre d'eau. J'ai la tête qui tourne, et même le barman a les yeux d'une étrange couleur. Non, non. Ethan saisit le verre que lui tend le mec et me pousse vers l'extérieur. Oh mais, tu fais quoi... Je suis sur le point de tomber, j'ai la tête qui va exploser, et tu me demandes de pousser les gens pour aller jusqu'à la sortie ? T'es pas fou... Alors que nous atteignons la sortie, Ethan me soutenant difficilement, une nana blonde à grosse poitrine s'approche, un air gourmand aux lèvres. Vas-y, Ethan, tu peux aller la voir et te la faire, tu vas rester avec une fille de 16 ans ivre, droguée et dans les vapes... Et toi la blondasse ! La gamine te parle ! J'suis peut-être une gamine, mais j'ai vécu une enfance que t'imaginerais pas dans tes pires cauchemars ! Je retiens mes mots, ils seraient trop incohérents si j'essayais de les dire avec ma voix rendue légèrement haletante à cause de l'alcohol. Je préfère me taire et tourner les yeux vers Ethan qui a repris la main et me traîne quasiment jusqu'au dehors. Va t'amuser... mais il reste avec moi, dédaignant la fille du regard. Il me sort finalement de la boite. L'extérieur me semble tellement pur et agréable comparé à l'espace enfumé et souterrain. Il s'adosse au mur, alors que je me laisse tomber assise par terre. Il me tend le verre d'eau, que je saisis et vide quasiment d'un trait. Ma gorge continue à me piquer, mais c'est déjà mieux, et Ethan a retrouvé son état normal.

« Ça va ? »

Je lui lance un pauvre sourire. Il est sympa pour un mec qui pourrait aller s'éclater mais qui préfère rester avec une fille quatre ans plus jeunes. Je pousse un long soupir. Je me recule légèrement, toujours assise, et m'appuie contre le mur. De la sueur a coulé le long de mon dos, qui désormais se glace contre mes côtes, me faisant frissonner. Je laisse ma tête basculer en arrière. Ma respiration se fait plus lente, plus calme, apaisée. Les souvenirs continuent toutefois à déferler en masse, et la réalité me semble bien ténue. Je réussis à le regarder d'un air fiévreux.

« Des mauvais souvenirs... tu peux aller voir la nana si tu veux. »

___________
« Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles. »
- William Shakespeare
J'vous aime les cornichons ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: Don't be shy...   Dim 8 Sep - 18:50

Lexy se laisse tomber par terre, à côté de moi, et vide le verre d’eau d’une traite. C’est bien Ethan, t’es pas con, parfois. Tu vois que tu peux trouver des choses intelligentes à faire. Je prends une bouffée de l’air extérieur si frais que s’en ai presque douloureux lorsqu’il serpente dans ma gorge. Mais ça fait du bien, ouais. Tout parait tellement plus pur, comparé à l’enfer qui règne à l’intérieur de la discothèque ! Tout est silencieux, calme. Les rues sont désertées par les derniers passants qui ne sont plus que des ombres mouvantes parmi tant d’autres. Ils longent les murs, se fondent dans le décor.
Lexy recule et s’adosse au mur près de moi, sa respiration se faisant plus lente et régulière. Elle est en train de se calmer. Je sors mon paquet de cigarette de ma poche et en cale une entre mes lèvres, puis l’allume. Je recrache tranquillement la fumée qui s’évapore au-dessus de nos têtes, alors que je fixe la lune, perdu dans mes pensées.

- Des mauvais souvenirs... tu peux aller voir la nana si tu veux.

Je tourne la tête vers elle, lui tendant ma clope du bout des doigts. Le froid glacial de la nuit – bien que nous soyons en été – vient mordre ma peau et s’infiltrer dans ma chemise à moitié ouverte. Je La reboutonne consciencieusement, avant de répondre :

- Non.

Pour ne pas mentir, je n’avais pas très envie de retourner dans la boîte pour l’instant. La tranquillité de l’extérieur me paraît beaucoup plus attrayante que le brouhaha de l’intérieur. Dingue Ethan, tu deviens sage et gentil. Incroyable.

- Sauf si tu veux que je partes,je rajoute.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lexy McKinon
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 221
♣ Date d'inscription : 10/07/2013
♣ Age : 20
♣ Localisation : Wuhan, China ♥


MessageSujet: Re: Don't be shy...   Lun 9 Sep - 15:03


Don't be shy...


Le temps que j'avale mon verre d'eau et que je reprenne ma respiration, Ethan a allumé une autre clope et fume tranquillement, le nez vers le ciel. Je lève aussi les yeux, contemplant ce miroir de sérénité. On dirait que les étoiles ont été posées à la va-vite sur ce grand manteau bleu. La nuit est plus reposante que le jour. Aucune lumière forte pour aveugler, juste le froid qui nous enveloppe et s'infiltre dans nos entrailles, pour nous paralyser à jamais. On s'étonne que les chats sortent la nuit. Ils ont compris que l'ombre et le silence sont les réels maîtres du temps. Ça me rappelle une citation de Roméo & Juliet.

« Viens, gentille nuit ; viens, chère nuit au front noir, donne-moi mon Roméo, et, quand il sera mort, prends-le et coupe-le en petites étoiles, et il rendra la face du ciel si splendide que tout l'univers sera amoureux de la nuit et refusera son culte à l'aveuglant soleil… »

Je l'évoque silencieusement, ne voulant déranger la paix de ce soir. Ethan se contente de me tendre la clope, quittant le paisible firmament du regard pour m'observer. Je la saisis entre deux doigts, et la porte à mes lèvres, aspirant une grande bouffée de cet air lourd qui me rappelle l'enfer du sous-sol. Chaque particule que je laisse s'évaporer hors de ma bouche me rappelle que jamais personne n'atteindra la nuit, nous laissant dans l'ombre des flammes dévorantes, dans la chaleur faisant perler la sueur dans notre dos, dans nos cris à jamais bloqués dans nos gorges sèches qui réclament l'apaisement, dans nos yeux qui jugent et qui tuent, dans nos regards plein de haine à l'encontre de celui ou celle que nous envions. Je remercie Ethan d'un sourire, alors que celui-ci reboutonne sa chemise que j'ai en partie arrachée tout à l'heure. Puis la réponse fuse, brutale, sans compromis, dans le calme froid.

« Non. »

Je peux comprendre. Pour rien au monde, à présent, je ne repasserais à l'intérieur. Je ne sais même plus pourquoi je suis venue.

« Sauf si tu veux que je partes. »

Un petit sourire se dessine sur mon visage alors que je lui redonne sa cigarette maintenant bien entamée. Depuis quand aurais-je un avis à émettre ? Tout le monde s'en foutrait de toute manière... Thanks, for your consideration. C'est étrange. Pourquoi voudrais-je qu'il parte ? Je ne suis pas une profiteuse, du moins j'essaye de ne pas l'être. On ne voit jamais ses défauts, toujours ceux des autres, c'est bien connu. A travers les yeux de certaines personnes, on se voit dans les pires conditions possibles, tels qu'on serait dans nos cauchemars. Chez d'autres, on a l'impression de ne plus avoir la gorge et les yeux en feux. Juste apaisé. J'ai un petit rire cassé, ma voix n'est plus qu'un filet, le froid et la fumée de clope ont brisés mes cordes vocales pour ce soir.

« Je n'ai envie de rien. Pourquoi tu es venu ici ? »

___________
« Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles. »
- William Shakespeare
J'vous aime les cornichons ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: Don't be shy...   Lun 16 Sep - 18:59

Lexy sourit timidement, tandis qu'elle me rend ma cigarette. Je la récupère et la porte à mes lèvres, aspirant la nicotine qui semble se répandre dans mon corps comme un poison; où peut-être comme un remède. Un poison pour mon corps, un remède pour mon âme. Quoi qu'il en soit, ça me fait du bien, là, maintenant. Et même d'être assis dehors. Cette brise qui fait onduler mes cheveux, qui s'infiltre dans mes vêtements pour venir glacer ma peau. La lune qui illumine la rue qui serpente devant moi, et qui éclaire une partie de mon visage. Ces lampadaires qui ne parviennent pas à rivaliser avec l'éclat des astres qui déchirent le ciel d'encre. Ouais, tout ça, ça me fait du bien. Et la voix de la jeune fille assise à côté de moi retentit, brisant le silence nocturne. Sa voix est cassée, comme celles de ceux qui ont trop bu et trop fumé. C'est probablement son cas.

- Je n'ai envie de rien. Pourquoi tu es venu ici ?

Tu n'as envie de rien ? Tant mieux. Je reste. Pas envie de retourner à l'intérieur, pour le moment. Après, peut-être. Ou pas. Je sais même pas si je vais rester à cette discothèque, finalement. Je commence à me lasser, déjà. C'est pas la bonne soirée, pas aujourd'hui. J'ai l'esprit ailleurs. Un peu embrumé par l'alcool, déjà. J'ai même plus envie d'y retourner. Je vais même peut-être planter mes amis ici, de toute façon je ne serais pas en état de les reconduire. Je me tourne un peu vers la fille, et je hausse nonchalamment les épaules. Pourquoi je suis venu ici. Parce qu'on m'a demandé de venir. Parce que j'aime faire la fête. Parce que j'ai besoin de me changer les idées. Parce que c'est l'été.

- On m'a demandé de venir, et c'est moi qui conduis la voiture.

Je lui souris.

- Et toi ?

Spoiler:
 

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 


Dernière édition par Ethan Collins le Mer 18 Sep - 12:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lexy McKinon
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 221
♣ Date d'inscription : 10/07/2013
♣ Age : 20
♣ Localisation : Wuhan, China ♥


MessageSujet: Re: Don't be shy...   Mar 17 Sep - 18:34


Don't be shy...



« On m'a demandé de venir, et j'ai conduit la voiture. »

Le rire sort machinalement de mes lèvres, sans que je puisse le retenir. Bien que mes cordes vocales soient en miette, je ne peux m'empêcher de rire, cette grand joie libératrice qui me libère des tensions accumulées au cours de la semaine. Plus de points douloureux dans le dos, plus d'épaules bloquées, plus de boule dans la gorge. Juste ce rire brisé qui s'élève dans l'air sombre de la nuit, brisant le silence des rues désertes. Ma trachée est en feu, et pourtant je ne peux m'arrêter. C'est le scénario de boîte le plus nul que j'ai jamais entendu, sans vouloir vexer Ethan. Mes côtes me chatouillent terriblement. Quel beau spectacle. Un fumeur et une fil.e bourrée à la voix cassée en train de se marrer dans une ruelle. Je suis pathétique. Ça va peut être faire fuir mon sauveur brun, mais peu importe, on trouve un peu de tout dans les rues, il y aura quelqu'un pour me ramener. Mon pauvre filet de voix finit par s'éteindre dans la nuit. Il ne me reste à présent que mon souffle qui s'évapore à chaque bouffée dans l'air glacial, produisant une petite fumée blanche de particules d'eau.

« Et toi ? »

Ma bonne humeur se coince dans ma gorge, comme un oiseau touché en plein vol. Nan putain. J'aurais dû m'en douter. Les gens retournent toujours les questions qu'ont leur pose. Pas par curiosité, par politesse. On devrait apprendre aux gens que certaines personnes sont très mal à l'aise quand on leur retourne les interrogations. Je me relève pour me donner un peu plus de contenance, pestant contre mes cordes vocales détruites. Comment je vais faire du théâtre mou maintenant ? Comment je suis sensée donner les répliques si personne ne m'entend ? Comme je peux pleurer, rire, tempête r, crier, rager, grogner si aucun ne pourra comprendre ? Le froid aggrave encore les choses. Et, comme la douée que je suis, je n'ai rien pris pour couvrir mon enveloppe charnelle qui grelotte. Je passe mes bras autours de mes épaules, comme pour me protéger de ces assauts répétés à mes secrets. Pourquoi tout le monde pose toujours cette question ? Je m'adosse contre le mur, et ma réponse est prononcée d'une voix amère, terne.

« Une mauvaise histoire, personne n'a envie d'en entendre des comme ça. »

NB:
 

___________
« Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles. »
- William Shakespeare
J'vous aime les cornichons ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: Don't be shy...   Lun 7 Oct - 17:51

Un rire s'échappe de ses lèvres. Enfin "rire". Façon de parler quoi. Un rire qui ressemble plus à un croassement de corbeau solitaire, mais bon, un rire quand même. J'esquisse un sourire. Mon "excuse" est si nulle que ça ? Mais en parti vraie. En tout cas, pas improbable. Je suis pas si méchant, je sais faire preuve de gentillesse parfois, alors oui, je les ai accompagnés parce qu'ils voulaient que je vienne. Ouais, mais ce soir j'aurais peut-être pas dû, à quoi ça sert ? Je suis là, assis dehors avec une fille qui rigole à ne plus pouvoir s'arrêter, certainement trop bourrée pour se rendre compte que la situation est vraiment tragique pour nous deux. Sa voix brise le silence nocturne, et elle semble ne plus pouvoir s'arrêter. Mais, lorsque je lui retourne la question, son visage change d'expression. Elle ne rit plus. Une ombre passe devant la lune, nous plongeant l'espace d'un instant dans la pénombre.

Bien joué, Ethan. A trop vouloir meubler le silence, tu détruis tout. Lexy se relève, m'observant de haut. Mon regard se plonge dans le sien. Elle frissonne, hésite, enveloppe ses frêles épaules de ses bras qui me paraissent bien maigres vu d'ici.

- Une mauvaise histoire, personne n'a envie d'en entendre des comme ça.

Je hoche la tête et me redresse à mon tour. Je sais de quoi elle parle. Evidemment. Beaucoup de gens vivent des choses que l'on ne préférerait jamais avoir à entendre. Trop de gens. Alors je sais pas ce qu'il lui est arrivé, mais déjà, je comprend. Un peu. Forcément. Des parents décédés, des viols... on pourrait dire que ça court pas tellement les rues, mais ils y a plus d'histoires de ce genre que ce que l'on peu penser. Et ça n'arrive pas qu'aux autres. C'est quand ça te tombe dessus que tu réalises, et que tu regrettes ta vie d'avant. Ou que tu regrette d'être né, tout simplement.
Putain, il a fallut que je tombe sur la seule fille dépressive de cette boîte de nuit. J'ai bien besoin de ça, tient.
Je passe une main dans mes cheveux, lance un coup d’œil à l'entrée. Je reporte mon attention sur elle et dis :

- Je vois... T'es pas obligée de raconter. Je peux comprendre.

Je fais quelques pas pour retourner à l'intérieur et l'invite à me suivre. Une fois de nouveau au chaud, pressé contre les corps des danseurs, je me faufile jusqu'au bar, et commende à nouveau un verre de vodka.
Il faisait vraiment trop froid.


Spoiler:
 

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: Don't be shy...   Dim 15 Déc - 19:12

|UP|

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Don't be shy...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Don't be shy...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Concernant le membre :: RP abandonnés-