Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Lexy McKinon
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 221
♣ Date d'inscription : 10/07/2013
♣ Age : 20
♣ Localisation : Wuhan, China ♥


MessageSujet: I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !   Mar 27 Aoû - 18:50

I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !

« You're just the must beautiful personn I have ever seen... »
- Wanderer

« Bonjour, je cherche Romeo & Juliet, de Shakespeare, mais je ne le trouve pas ? »

La bibliothécaire me sourit. Elle me connait bien. Je viens souvent ici, emprunter des livres pour mes pièces, ou tout simplement lire un bon bouquin policier pour passer le temps les soirs d'insomnie. Nous discutons, quand elle a le temps, quand je n'ai pas le nez plongé dans un énorme ouvrage dont seul le titre donnerai des cauchemars à un Baudelaire. Ce n'est pas dans mon habitude de ne pas trouver les livres, je farfouille et je finis toujours par le trouver. Aujourd'hui, j'ai eu beau chercher partout, examiner chaque étagère et bac, les Shakespeare ont disparu. Tous sans exception. Une seule solution : la bibliothécaire. Elle sait tout sur tout sur ce qui se passe ici. Chaque parole prononcée entre ses chers rayons tombe dans son oreille, et elle me rapporte les derniers potins avec un petit air de commère. Je l'aime bien, ses rides autours des yeux, son sourire un peu racorni et son parfum de grand-mère. Toujours là pour m'aider, elle se penche par-dessus son comptoir -qu'elle ne quitte que pour aller trier les bandes-dessinées laissées dans tous les sens par les jeunes de l'Académie- et me désigne une rangé cachée derrière le rayon des classiques du XIXe siècle, en me disant que comme il y en avait trop, on les a déplacé là. Je la remercie et la laisse aux prises avec une jeune Cygne qui voudrait un bouquin sur les positions de danse en contemporain. J'entre dans l'allée cachée, concentrée sur ma recherche de livres. J'aperçois enfin le massif ouvrage, posé sur une étagère du bas, semblant dormir au milieu de ses compatriotes. Je tends la main pour l'attraper, et mes doigts effleurent ceux de quelqu'un d'autre, qui veut apparemment aussi le livre. Je lève les yeux vers la personne, et mon cœur s'arrête. C'est Adrian. Adrian Kjerstin. Le frère de ma meilleure amie, Ira Kjerstin. Le garçon qui m'avait mis une fleur dans les cheveux. Le garçon qui m'avait laissée, avec ma fleur dans les cheveux, assise, seule, sur un banc. Le garçon qui me fait rougir et sourire en un clin d’œil. Le garçon qui m'a embrassé à la fête en Guadeloupe. Le garçon que j'aime. Je ne sais plus quoi faire. Comme d'habitude, ses prunelles si belles essayent de m'aspirer dans leur univers, mais je détourne la tête, gênée, confuse. Que dois-je dire, que dois-je faire ? Je reste un instant sans voix, puis balbutie, sans le regarder.

« S... salut... »

___________
« Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles. »
- William Shakespeare
J'vous aime les cornichons ♥:
 


Dernière édition par Lexy McKinon le Mer 28 Aoû - 9:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adrian Kjerstin
Elève Connu ♪
♣ Messages : 262
♣ Date d'inscription : 09/08/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Quelque part entre mon lit et le canapé


MessageSujet: Re: I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !   Mar 27 Aoû - 22:11

Adrian Kjerstin


Depuis quand il faisait ça ? Oui depuis quand passait-il plus de temps dans la bibliothèque que dehors ? Avec ou sans ses potes mais juste dehors, avec un peu de vent, le soleil qui colore sa peau blanche d’un couleur un peu plus foncé. C’est surtout depuis qu’il était revenu de Guadeloupe. La chaleur là-bas était suffocante pour se garçon russe. La bibliothèque était un lieu frais ou se trouvé une bonne odeur de vieux et neuf bouquins mélangés…Il parcourait les rayons sans trop savoir quoi chercher. Le Molière avoir pour but de se prendre une petite pièce de théâtre. Alors il cherchait : Molière non il en avait lu une hier, Racine, ses thermes parfois l’énerver il n’en était pas fan. Non pour lui le mieux c’était Shakespeare : Hamlet, Othello ou encore Roméo et Juliette. Tient en parlant de cette pièce cela faisait longtemps qu’il l’avait pas lu. Alors il navigua, il savait que l’auteur avait été transféré dans un nouveau rayon, trop d’exemplaire surement ou alors parce que beaucoup en avait besoin et donc ils les avaient mit à disposition des élèves en plus grande quantité. Tellement de possibilité donc mais le Molière s’en moquait tout ce qu’il voulait lui c’était le bouquin. Il arriva dans le rayon sans trop se presser comme à son habitude. Le bouquin était la posé sur l’étagère il tendit sa main pour le prendre mais une autre main percuta la sienne. Il releva la tête, la dernière fois qu’il avait rencontrait cette paire d’yeux marron foncé, il venait de l’embrasser. La propriétaire des yeux bien sur…Lexy. La meilleure amie de sa sœur. Celle qu’il aimait et qui pourtant la fuyait. Ils ne s’étaient pas recroisé depuis la dernière fois. Il aurait du la chercher mais il ne l’avait pas fait, il ne l’avait pas croisé. Alors qu’il avait ses yeux plongés dans les siens elle détourna la tête. Avait-il fait une bêtise ? Il avait mal agi, il se disait bien qu’il n’aurait pas du l’embrasser…Mais quel c*n vraiment, il y a que lui pour faire ça.

« S... salut... »

Il la regarda étonnait alors qu’elle fuyait toujours son regard, il saisit le bouquin que tous deux avait tenté de prendre. Et le regarda c’était une ancienne collection. Les pages étaient un peu jaunis avec le temps. C’était une belle collection quand même. Il lui tendit la pièce de théâtre cherchant désespérément à capté son regard mais elle fuyait toujours. Bon autant changé de sujet enfin surtout trouvé un sujet, il voulait repartir sur de bonne base. En fait il ne savait pas quoi faire n’y comment. Il passa une main dans ses cheveux. Il se repasser en mémoire tout ce qui c’était passé : la première fois devant la chambre de sa sœur, elle voulait défoncer la porte pour récupérer un bouquin, ils s’étaient quitté en la raccompagnant à son cour d’anglais. La deuxième fois : dehors il venait de quitter ses potes, il lui avait mis une fleur dans les cheveux et avait du filer comme un moins que rien, il en avait encore tellement honte. Et puis il y a eut une fois ou ils s’étaient vu en vitesse vu que c’était pendant les soufrières et enfin lors de la soirée de fin de départ, il l’avait embrassé, elle l’avait embrassé et maintenant là. Tous les deux gênés.

-Tu l’as déjà lu cette pièce là ?

Allé pitié regarde moi, voilà ce que son regard disait, supplié. Il voulait comprendre et savoir comment ça allait évoluer aussi.


___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Merci les filles <3


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lexy McKinon
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 221
♣ Date d'inscription : 10/07/2013
♣ Age : 20
♣ Localisation : Wuhan, China ♥


MessageSujet: Re: I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !   Mer 28 Aoû - 9:02


I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !

« You're just the must beautiful personn I have ever seen... »
- Wanderer


Adrian finit par saisir le lourd ouvrage le feuilleter doucement, faisant glisser les pages jaunies et racornies -à l'image de la bibliothécaire- entre ses longs doigts fins. Je fixe mes pieds, incapable de prononcer un mot de plus. Il se tourne vers moi en me tendant le livre, tout en essayant de capter mon regard que j'évite toujours.

« Tu as déjà lu cette pièce ? »

Je viens ici exprès pour penser à autre chose qu'à lui, et je le rencontre ! Je n'ai que lui en tête en ce moment. Je ne suis plus attentive à rien, tout ce qui me préoccupe, c'est ce grand blond qui m'a embrassé sur la plage. Je ne sais toujours pas pourquoi il a fait ça. La première fois qu'on s'est rencontrés, j'ai essayé d'ouvrir la porte d'Ira, sa sœur, de force pour récupérer un bouquin -encore un- et il m'a ouvert car il avait les clés. Nous avons discuté, puis je suis allée en cours. C'est tout. La deuxième fois... je ne préfère pas y penser. Un si bon moment qui se finit comme ça... J'attrape la pièce et la fait tourner lentement entre mes mains.

« Oui, mais seulement en anglais... »

Nous nous retrouvons tous les deux, gênés, dans une bibliothèque, le dernier endroit où je pourrais le rencontrer, et en plus avec Roméo et Juliet. Quelle ironie. Ils n'osent pas s'avouer leur amour, mais sont fous l'un de l'autre, mais leur famille les sépare et ils meurent. Tout le monde connaît la chanson. D'ailleurs, en parlant de famille, je pense à Ira. Elle est très... possessive, et c'est un soulagement qu'elle ne soit au courant de rien. Je finis par lever les yeux et croiser le regard du Molière, avant de replonger le nez dans mes chaussures. Pourquoi es-tu là, pourquoi me regardes-tu ? Il faut que je lui demande pourquoi il a fait ça. Non que c'est été désagréable, c'était même très bien, mais... Nous ne nous sommes plus vus depuis, et je suis déstabilisée devant lui. Je fais jouer les pages entre le bout de mes doigts, nerveusement, et m'humecte les lèvres. J'ai la gorge toute sèche. Grande inspiration... je le regarde, en évitant toutefois son regard -je deviendrai muette sinon, et bonjour la conversation- et me rapproche de lui.

« P... pourquoi tu as fais ça... je veux dire... sur la plage... »

Et il fallait que je sorte ça ! Nan mais vraiment ! Quelle idiote ! Il va prendre ça comme si je ne l'aime pas, et que je ne veux pas qu'il recommence, alors que j'ai terriblement envie de venir dans ses bras. Mais mes pieds sont ancrés au sol, je suis tout simplement incapable de faire un seul geste.

« Euh... le... le prend pas mal ! Je veux dire, c'était bien, enfin, non, si... C'est pas ce que je... »

Je rougis comme une tomate, sans continuer ma phrase. Encore pire ! Je suis la reine, vraiment ! Je dois être bien ridicule, avec mes bafouillages et mon visage couleur pivoine. Il doit bien se marrer devant moi. Pour une Molière, c'est vraiment le comble... ne pas savoir contrôler ses sentiments et paraître impassible. Je baisse les yeux à nouveau, et serre tellement le livre entre mes mains que mes phalanges sont blanches.

___________
« Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles. »
- William Shakespeare
J'vous aime les cornichons ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adrian Kjerstin
Elève Connu ♪
♣ Messages : 262
♣ Date d'inscription : 09/08/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Quelque part entre mon lit et le canapé


MessageSujet: Re: I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !   Jeu 29 Aoû - 8:46

Adrian Kjerstin


« Oui, mais seulement en anglais... »

L’anglais toujours l’anglais. Il n’avait pas l’intention d’oublié que la jeune fille était originaire d’Angleterre. Après tout elle le lui avait expliquait lors de leurs premières rencontres. S’il se souvenait bien et il n’avait pas mauvaise mémoire ce qui l’arrangeait beaucoup pour des pièces ou des leçons à apprendre. Enfin bref, sur le bureau de sa sœur il avait récupérer un livre sur la vie de Shakespeare auquel elle avait accordait une grande importance. Sur ce coup là il souligna le manque de responsabilité de sa petite sœur qui aurait du venir le chercher elle-même et aidé sa meilleure amie. Or elle n’avait pas bougé et si le garçon ne s’était pas pointé parce qu’il devait la voir cette sœur, la brune n’aurait jamais récupéré son précieux livre pour son cour d’anglais avec le prof. Il ne l’avait jamais vraiment dit clairement à sa sœur après tout il aimait sa petit vie tranquille.

« P... pourquoi tu as fais ça... je veux dire... sur la plage... »

Bon d’accord pas si tranquille que ça vu qu’elle venait de lui rappeler ce qu’il avait fait. Ba il n’avait aucun regret, pas de remord. Il voit même pas pourquoi il devrait en éprouver ne serait-ce qu’un peu. Ses yeux bleu, vert et marron la regardaient. Elle devait tomber cette question certes et il ne la craignait pas. Mais elle… Autant lui dire bien rapidement qu’elle ne l’aimait pas et puis c’est tout pas la peine de passer par quatre chemins, il allait survivre au choc. Du moins c’est ce que penseraient les autres, ceux qu’ils croisaient tous les jours, ses amis et même sa sœur car quand il veut il peut berner tout le monde. Comme tout Molière digne de ce nom.

« Euh... le... le prend pas mal ! Je veux dire, c'était bien, enfin, non, si... C'est pas ce que je... »

Elle était redevenue rouge pivoine, cela faisait bien longtemps qu’il ne l’avait pas vu dans cet état. La dernière fois c’était s’en doute quand il lui avait déposé une fleur dans les cheveux. Mais mieux valait oublier cette journée ou il avait agi comme un total crétin. Oui se jour la il avait été d’une humeur de chien avec ses potes. Sa arrive bien sur à ce jeune homme d’un naturel calme et tranquille d’être de mauvaise humeur. Le Molière resta de marbre quand a son indécision par rapport à ce qui c’était passé. Il n’y avait personne dans les rayons à part eux du moins dans celui-là ce qui ne l’étonné pas tellement. La plupart du temps seul les Molière traînaient devant les bouquins de Shakespeare.et aujourd’hui il y avait un grand soleil dehors.

-C’est très simple je t’aime.

Il avait dit ça de façon tout à fait normal, calme et posé. Parfaitement lui en gros. Il n’aimait pas passer par quatre chemins (oui c’est ce qu’il n’arrêter pas de faire) enfin la il était sincère. Il l’aimait Lexy mais elle ne semblait pas s’en rendre compte. Il voulait connaitre son avis à elle. A quoi pensait-elle ? Est-ce qu’elle l’aimait ou pas ? Vu ce qu’elle venait de dire il en doutait mais un élément s’imposa dans sa tête un souvenir. Elle aussi l’avait embrassée. Etait ce par pur reflexe ou pas ? Bon fallait qu’il la pose sa question.

-Et toi pourquoi ?


___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Merci les filles <3


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lexy McKinon
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 221
♣ Date d'inscription : 10/07/2013
♣ Age : 20
♣ Localisation : Wuhan, China ♥


MessageSujet: Re: I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !   Jeu 29 Aoû - 9:22


I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !

« You're just the must beautiful personn I have ever seen... »
- Wanderer


« C'est très simple, je t'aime. »

Il avait dit ça d'un ton calme et naturel, comme s'il m'annonçait qu'il faisait beau dehors. Quel contraste entre lui et moi. Je suis gênée, bafouillant, nerveuse, pour lui poser une question, et il m'annonce, les mains dans les poches, tranquille, qu'il m'aime. Il me fixe de ses grands yeux interrogateurs. Je n'étais pas sûre de la raison pour laquelle il avait fait ça, mais maintenant c'est clair. Je ne sais que répondre.

« Et toi, pourquoi ? »

Pourquoi, voilà la bonne question. Par réflexe ? Non, je ne pense pas, on ne m'a jamais embrassé avant, avoir le réflexe d'embrasser en retour serait plausible, mais pas dans mon cas. Par amitié ? J'aime beaucoup Adrian, j'aime beaucoup passer du temps avec lui, mais je ne pense pas que ce soit ça. C'est un truc plus fort. L'envie d'être constamment avec lui, dans ses bras, une terrible envie de ses lèvres. Il ne reste plus qu'une chose à faire. Je pose le bouquin sur l'étagère, plus du tout intéressée. Le rouge de mes joues s'estompe peu à peu. Je m'approche de lui, timide, indécise, sans le regarder. Je m'arrête à quelques centimètres de lui, moi-même étonnée de mon comportement. Quelques secondes passent, et je lève les yeux vers lui, les lèvres dévorées, un petit sourire

« Oh, c'est très simple... je t'aime. »

Je monte sur la pointe des pieds -il est légèrement plus grand que moi- et j'hésite un instant. Est-ce la bonne chose à faire ? Arrête de penser Lexy. Oui, j'en suis sûre. Je pose mes mains dans son cou, faisant glisser mes doigts dans le creux de sa nuque. Est-ce ce qu'il veut ? Je n'en sais rien, mais j'en ai très envie. Arrête de penser Lexy. Adrian, Adrian, s'il te plait... Je ferme les yeux et l'embrasse. Mes lèvres sur les siennes, toutes douces, timides. Je t'aime je t'aime je t'aime.

___________
« Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles. »
- William Shakespeare
J'vous aime les cornichons ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adrian Kjerstin
Elève Connu ♪
♣ Messages : 262
♣ Date d'inscription : 09/08/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Quelque part entre mon lit et le canapé


MessageSujet: Re: I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !   Dim 1 Sep - 21:37

Adrian Kjerstin


« Oh, c'est très simple... je t'aime. »

Un sourire de joie s’afficha sur son visage d’ange. Pour tout le monde Adrian était un gars sympa, pacifique, lent dans tout ce qu’il faisait. Mais ne dit-on pas qu’il ne faut jamais se fier aux apparences. Surtout quand il s’agit d’un Molière. Mais oui Adrian est un ange…Quand il n’est pas énervé ou qu’on touche à ses proches, à ce qu’il aime. L’amour, sentiment que tout le monde à déjà ressentit même les plus durs. Personne ne peut dire qu’il n’a jamais rien ressentit pour quelqu’un du même âge ou non ou du même sexe ou non. On aime quand on né et ensuite on change. Mais on a toujours eut se sentiment d’amour. Enfin voilà le chemin de pensé qu’à prit le cerveau du jeune homme. Il a un peu bloqué au démarrage puis ensuite il a fait du grand n’importe quoi. Et son cerveau bloqua lorsqu’elle l’embrassa. Il sourit et l’embrassa de nouveau, il posa ses mains sur ses hanches. Il ne voulait pas enlevé ses lèvres des siennes. Il n’avait pas envie car il avait peur que ça ne recommence pas. Il aurait peut être pu la voir arriver. Mais il avait préférer plonger son regard dans le sien. Ses yeux marron foncé…Tellement qu’on aurait pu les croire noirs. Un « humhum » sonore se fit entendre. A regret le garçon se recula prêt à foudroyer sur place la personne mais fut freiner nette dans son élan. La responsable de la bibliothèque se tenait juste devant eux. Adrian avait les paroles coinçait dans la gorge non il ne pouvait pas les sortir et s’était arrêté à temps. Le garçon était resté muet et elle le regardait toujours. Personne ne bougeait avec toujours les deux qui se regardait. Et finalement elle fit demi-tour. Bon ba ce n’était pas la mort…Même s’il se doutait bien qu’elle allait surveiller de prêt maintenant. Il y a t’en de chose différente entre son ancien lycée et ici. Il poussa un cour soupir et se tourna de nouveau vers Lexy.

-Tu avais prévu quelque chose aujourd’hui ?

Si elle acceptait de passer la journée avec lui, il se promettait d’avance, qu’il ne partirait pas comme ça et qu’il ne partirait plus jamais comme ça comme la dernière fois. Et s’il oublié la sortie de la dernière fois ? Cette stupide idée de la laisser comme ça. Il se décevait lui-même. Enfin il avait pas à aller très loin même s’il était plutôt d’un naturel sur de lui.


___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Merci les filles <3


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lexy McKinon
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 221
♣ Date d'inscription : 10/07/2013
♣ Age : 20
♣ Localisation : Wuhan, China ♥


MessageSujet: Re: I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !   Lun 2 Sep - 10:34


I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !

« Heart beats fast
Colors and promises
How to be brave?
How can I love when I'm afraid to fall
But watching you stand alone?
All of my doubt suddenly goes away somehow
»

- Christina Perri


Je sent son sourire, et ses mains se posent sur mes hanches pour me rapprocher de lui. J'ai peur qu'il s'en aille, comme la dernière fois. Je suis sur un petit nuage dans ses bras quand quelqu'un se met à toussoter de manière suggestive. Nous nous séparons à regret, mais je note qu'il n'a pas enlevé ses bras de ma taille. La bibliothécaire se tient face à nous, un sourcil levé, son regard passant de Adrian à moi, de moi à Adrian. Elle se fixe sur lui, devant se dire que ce n'est pas mon genre à moi, la petite lectrice émérite, d'embrasser les gens dans les bibliothèques. Elle a un petit reniflement de mépris en regardant Adrian, et s'éloigne en nous tournant ostensiblement le dos. Peut importe, elle s'en remettra ! Tout ce que je sais, c'est que toute l'Académie sera au courant dans moins d'une heure... Je m'en fiche. Tout le monde peut savoir que j'aime avec le plus beau mec du lycée. Encore mieux, qu'il m'aime aussi. Le beau blond se tourne de nouveau vers moi, et sourit.

« Tu avais prévu quelque chose aujourd’hui ?»

Euh... me morfondre en me demandant pourquoi tu m'avais embrassé ? C'est une invitation à passer la journée avec toi ? Je vais pas te laisser partir, pas cette fois. Tu es à moi. Je souris et ne réponds, mais l'entraîne à l'extérieur de la bibliothèque, hors de cette pièce poussiéreuse où s'entassent les vieilleries et les souvenirs. Il fait un temps radieux dehors, il faut en profiter, je ne sais même plus pourquoi je suis venue ici. Arrivée dans les Jardins, je me tourne vers lui. Le passage vers l'air libre a quelque peu coloré mes joues, mais ce n'est plus de gêne, c'est de bonheur. Je me rapproche de lui, un petit sourire aux lèvres.

« Rien du tout. Tu veux qu'on aille quelque part ?»

On ira où il voudra, je veux juste qu'il s'en aille pas. Je suis heureuse, juste heureuse avec lui. Je me met à penser aux choses qu'on pourrait faire, en ville, au ciné... J'attends juste sa réponse.

___________
« Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles. »
- William Shakespeare
J'vous aime les cornichons ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adrian Kjerstin
Elève Connu ♪
♣ Messages : 262
♣ Date d'inscription : 09/08/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Quelque part entre mon lit et le canapé


MessageSujet: Re: I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !   Lun 2 Sep - 22:07

Adrian Kjerstin


Il la laissa l’entrainer dehors, clignant plusieurs fois des yeux afin de s’habituer à la plus forte luminosité que dans la bibliothèque. Il avait jeté un regard à la bibliothécaire  que celle-ci lui avait rendu d’un air vraiment méchant. Plusieurs hypothèse : elle n’aimait pas voir des jeunes en couples, deuxième hypothèse elle n’aimait pas Adrian et troisième hypothèse elle était surprotectrice envers Lexy, elle avait vu son regard elle l’apprécier Lexy. Et justement peut être qu’elle n’apprécier pas qu’Adrian soit avec la jeune brune. Sauf que voilà Adrian avait fouillé dans sa mémoire et il ne se souvenait pas lui avoir dit ou fait quelque chose de mal. A part embrasser la fille qu’il aimait dans une bibliothèque ou il n’y avait personne.

« Rien du tout. Tu veux qu'on aille quelque part ?»

Il réfléchi un instant. Et après avoir passé son bras autour de ses épaules, geste qu’il avait fait la dernière fois aussi de manière tout à fait naturel et maintenant ça l’était encore plus.  Il ne disait rien et se mit en marche la conduisant vers la ville. La rentrée était proche, trop proche à son gout mais ça avait comme avantage de libéré la ville des touristes. Bon débarra. Il avait son bras posait comme un bras protecteur, pour sur il ne laisserait personne lui faire du mal. Il n’était peut être pas du genre extrêmement possessif pas étouffant en fait. N’y méchant. Juste il ne voulait que son bonheur à elle-même s’il devait passer par le malheur pour lui. Ses yeux se posaient toujours sur la jeune fille.  

-Tu préfère quoi une balade tranquille et ensuite alors boire quelque chose ou un petit ciné et ensuite boire quelque chose…Bon j’avoue dis comme ça ce n’est pas très tentant…

Il esquissa un sourire alors qu’il rentrait dans la ville avec elle. Il avançait s’en ce pressé, après tout ils avaient toute l’heure temps, même si elle choisissait un cinéma. Il avait par contre la ferme intention de rester avec elle et il ne la lâcherait pas, il ne la lâcherait plus. Trop de bêtises la dernière fois il se rachèterait d’une manière ou d’une autre. Ils arrivèrent bientôt au cœur de la ville. La population ce faisait plus importante encore. Il faisait chaud, il faisait bon alors il y avait du monde. Logique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lexy McKinon
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 221
♣ Date d'inscription : 10/07/2013
♣ Age : 20
♣ Localisation : Wuhan, China ♥


MessageSujet: Re: I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !   Mar 3 Sep - 11:31


I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !

« One step closer
I have died everyday waiting for you
Darling don't be afraid I have loved you
For a thousand years
I'll love you for a thousand more
»

- Christina Perri


Adrian sourit et passe son bras autours de mes épaules, comme la dernière fois. Il fait ça sans y penser, de façon machinale, c'est agréable. Espérons qu'il n'enlèvera pas son bras... Nous commençons à nous diriger vers la sortie du parc de l'Académie, sans se presser, évitant les groupes de personnes assises dans l'herbe un peu jaunie sous les forts rayons du soleil. La ville n'est pas loin, et je me doutes que c'est là où nous allons. Elle se vide peu à peu, l'été touchant à sa fin, chacun n'ayant en tête que la rentrée imminente. Les rues sont désertées, le cinéma et les cafés ne sont plus pleins à craquer, on peut se promener sans se perdre et être entraîné par la foule. Malgré son apparence de commune modeste, notre petit coin est assez touristique, et c'est un soulagement quand enfin les gens se décident à rentrer chez eux. La haute saison peut être insupportable dans les environs. Adrian s'arrête et je lève les yeux vers lui -il est si grand que ça ?- et souris.

« Tu préfère quoi une balade tranquille et ensuite alors boire quelque chose ou un petit ciné et ensuite boire quelque chose… Bon j’avoue dis comme ça ce n’est pas très tentant…»

Pas très tentant ? Du temps que je suis avec toi, je me fiche bien de ce qu'on peut faire. Pour l'instant, il fait très beau, et la balade me semble parfaitement appropriée. De toute façon, on a toute la journée, on pourra toujours aller au cinéma un peu plus tard. J'ai juste un petit pincement en me disant que si je choisis la balade, j'espère qu'il ne va pas s'en aller comme la dernière fois, c'est tout.

« Si je choisis de se balader, tu pars pas ?»

Et voilà, réaction stupide, question stupide, et encore une Lexy ! Je ne compte plus mes bourdes maintenant... Je rougis devant ma question et continue à le regarder.

___________
« Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles. »
- William Shakespeare
J'vous aime les cornichons ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adrian Kjerstin
Elève Connu ♪
♣ Messages : 262
♣ Date d'inscription : 09/08/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Quelque part entre mon lit et le canapé


MessageSujet: Re: I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !   Dim 8 Sep - 18:37

Adrian Kjerstin


« Si je choisis de se balader, tu pars pas ?»

Il ne savait pas comment le prendre, un reproche ? Surement il avait fait une vrai bourde quand il s’était cassé et il sentait qu’elle allait lui rappelait régulièrement mais il l’aimait et il ne lui en voulait pas elle avait raison. Il lui sourit et l’embrasse sur le front. Ce sera donc la balade vu qu’il n’avait pas l’intention de partir. Il était trop bien avec elle pour faire demi-tour. Alors le garçon blond se remet en route, le soleil dans le dos avec un peu de vent dans les cheveux. Il ne sait pas vraiment ou aller alors il ralentit de nouveau le pas pour chercher un petit peu.

-Promis je ne partirais plus par contre tu as un lieu précis ou tu voudrais aller ?

Comme sorti on pouvait penser mieux. La il était juste paumé alors il flânait à ses cotés reprenant un rythme normal. Il était bien. Il lui jetait souvent un regard, ses yeux assez spéciaux regardaient aussi les personnes qui passer. Il y avait les pressés qui couraient dans tous les sens jouant des coudes pour se faire un chemin et les comme eux qui avait tout l’heure temps. Il l’entraine à travers une rue un peu moins peuplés ou se dresse un magasin de bonbon mais aussi au loin une pancarte pour un café. Le monde est en parallèle au nouveau couple. Adrian pense pour la première fois ce que va penser sa sœur. Et puis finalement il s’en fou. Elle n’a pas dire quoi que ce soit sur ses fréquentations chacun ses responsabilités et ses choix.

-Vivement que les cours reprennent il y aura moins de monde…

Sérieux il foutait quoi là. Phrase de m* rde bonjours. Non pourtant il avait les idées claires enfin c’est bien sur ce qu’il pensait. Il ne se drogué pas, il n’avait pas bu. Et malgré la présence du paquet dans sa poche, il n’avait pas fumé. Non c’est juste qu’il était complètement stupide et qu’il aimerait se rachetait mais qu’il ne savait pas comment faire. Pendant quelques minutes la situation serait la même le temps qu’il revienne à la réalité et tout.


___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Merci les filles <3


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lexy McKinon
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 221
♣ Date d'inscription : 10/07/2013
♣ Age : 20
♣ Localisation : Wuhan, China ♥


MessageSujet: Re: I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !   Lun 9 Sep - 17:59


I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !

« I have tried a very long time to forget you.
And now you say you love me ?
»
- Wanderer


Et voilà, je l'ai vexé. Il va encore partir. Le contraire de l'effet escompté. Ce n'est pas une moquerie, quelque chose que je lui reproche, ou juste un soupir. C'est une énorme gaffe de ma part, et je veux pas qu'il le prenne mal. Je l'aime, et lui faire mal dans n'importe quel contexte me serait insupportable. Mais il se contente de sourire et me dépose un baiser sur le front. Chaque contact me fait frissonner, comme si je ne réalisais pas qu'à présent, il est tout à moi, et que ces contacts se répèteront indéfiniment, autant que nous le souhaitons. Il sourit et se remet en route, son bras protecteur toujours autours de mes épaules.

« Promis je ne partirais plus, par contre tu as un lieu précis où tu voudrais aller ? »

Alors là... Non, aucune idée ! Je pensais juste se promener comme ça, si je t'ai pas vexé. Devant l'absence de réponse, nous continuons à marcher, observant les gens qui passent. Il y en a quand même beaucoup moins que pendant le plein été, mais les rues restent chargées. Les distraits se rentrent dedans avec une facilité déconcertante, alors que les attentifs évitent habilement les autres, prenant garde à ne pas déranger la foule. Toutes les générations sont là, jeunes, vieux, filles, mecs, blonds, bruns, roux, chauves... J'attrape des yeux un visage par-ci, une tête par-là, examine leur façon de marcher, de bouger, de manger, de parler... Vieux réflexe de Molière. Toujours regarder la façon dont ils jouent leurs vies. Moi aussi, j'ai mes caractéristiques personnelles, en sortant de la scène. Je ne suis pas juste un fantôme qui met différents masques... La voix du beau blond me sort de mes pensées.

« Vivement que les cours reprennent il y aura moins de monde… »

C'est pas faux... Mais les cours, outre le fait qu'il y aura moins de monde, je m'en passerai bien ! En attendant, nous nous dirigeons vers une petite rue, un peu cachée derrière un magasin, où il y a une confiserie et un café. Il fait très chaud en ce moment, et j'ai envie de prolonger le temps avec lui. Je souris et glisse ma main dans la sienne, machinalement, juste parce que j'ai envie, sans vraiment me rendre compte que j'entremêle mes doigts avec les siens. Le regard suivant un passant qui a une démarche particulièrement chaloupée, je réponds d'une voix pensive.

« Ça te dirait d'aller au lac ? »

___________
« Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles. »
- William Shakespeare
J'vous aime les cornichons ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adrian Kjerstin
Elève Connu ♪
♣ Messages : 262
♣ Date d'inscription : 09/08/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Quelque part entre mon lit et le canapé


MessageSujet: Re: I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !   Dim 15 Sep - 20:05

Adrian Kjerstin


« Ça te dirait d'aller au lac ? »

Elle avait entremêlée ses doigts avec les siens, regardant les passants, lui il regardait droit devant lui. Adrian avait assez observé la rue et il pouvait se la remémorer sans problème. Il avait prit cette habitude très jeune à bien retenir les endroits, ceux à éviter, ceux qu’il devait suivre pour rentrer chez lui, pour aller chez ses grands parents…Toutes ses petites chose qui ne lui serviront plus avant un bon moment. Il hocha la tête et se remémora le parcours pour aller jusqu’au lac. Il traversa une ou de rue avant d’emprunter un chemin moins remplis de monde. Il se rappelle avoir était au lac, il vaguait comme à son habitude lorsqu’il avait été se promenait. Une cigarette à la main comme à son habitude surement. Enfin bref c’était du passé, dans sa main il y avait celle de Lexy.

-Le lac c’est parfait…

Il laissa sa voix traîner un peu vu qu’il était en train de réfléchir. Le vent emporta ses paroles. Il regardait de nouveau l’endroit. Des abeilles butinaient les fleurs présentes : tulipes, œillets ou encore rose. Les couleurs se mélangeaient et provoquaient un certain mal pour ses yeux. Ils finir par arriver prêt du lac. La population se faisait plus rare vu que c’était en plein soleil et à cette époque de l’année beaucoup recherché la fraîcheur, l’ombre et donc il comprenait tout à fait l’absence. Lui aussi préférait l’ombre à la lumière du jour. Style un peu vampire peut être. Et non il n’avait pas des canines pointues malgré sa peau extrêmement blanche. Il était étonné de ne voir personne dans l’eau. Avec cette chaleur beaucoup devaient être tenté et il se doutait qu’il devait y avoir une bonne raison, les flics peut être…Souvent c’est ce qui faisait renoncé même les plus téméraires.

-J’aimerais un chien…Pour jouer au Frisbee avec… Désolé je divague un peu…La chaleur sans doute pas encore habitué.


___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Merci les filles <3


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lexy McKinon
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 221
♣ Date d'inscription : 10/07/2013
♣ Age : 20
♣ Localisation : Wuhan, China ♥


MessageSujet: Re: I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !   Jeu 19 Sep - 21:44


I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !

« All of my doubts
Suddenly goes away somehow...
»
- Christina Perri


Le lac n'est pas loin, et dès son approbation, nous commençons à nous diriger tranquillement vers le parc où il se trouve. Adrian semble connaître parfaitement le chemin, et je n'ai donc pas de soucis de localisation à me faire. Je me sens protégée dans ses bras, en sécurité. Le vent ne me fait plus frissonner, le soleil n'est plus brûlant, les éléments me semblent sans effet. Plus rien ne peut m'atteindre. Nous arrivons enfin au lac et, comme à chaque fois, je reste le souffle coupé devant la vue. Un millier de fois je suis venue, un millier de fois je m'arrête pour admirer ce miroir transparent et pur. Tout semble retomber dedans, il aspire les plus petites impuretés pour les rendre magnifiques et cristallines. C'est à en faire perdre leurs voix aux plus grands grincheux de ce monde. C'est l'un des plus beau paysage du coin. Non, le plus beau. C'est la voix du beau blond qui me sort de mes pensées.

« J’aimerais un chien… Pour jouer au Frisbee avec… Désolé je divague un peu… La chaleur sans doute pas encore habitué. »

En réalité, ces petites divagations me font rire intérieurement, mais je n'ose lui dire. J'ai déjà fait trop de gaffes, dis de trucs de travers, parlé sans réfléchir. Je ne veux pas que ça se reproduise. En attendant la chaleur dont il parle est bien réelle, et elle ne nous épargne absolument pas. Il fait très chaud en plein soleil, et j'ai l'impression de fondre à vue d’œil comme une glace hors d'un frigo. Sans enlever mes doigts des siens, ne voulant déranger ses pensées, je me dirige doucement vers l'ombre d'un arbre, avec sûrement la seule herbe pas encore jaunie du parc en dessous. Je m'y assois, ma main toujours dans la sienne, l'obligeant un peu -beaucoup- à s'asseoir aussi. Me rendant compte de mon comportement, je sursaute et laisse tomber ses doigts, de peur de l'importuner.

« Pardon... tu voulais t'asseoir autre part ? »

___________
« Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles. »
- William Shakespeare
J'vous aime les cornichons ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adrian Kjerstin
Elève Connu ♪
♣ Messages : 262
♣ Date d'inscription : 09/08/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Quelque part entre mon lit et le canapé


MessageSujet: Re: I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !   Dim 29 Sep - 20:11

Adrian Kjerstin


Elle se dirige vers un arbre à l’ombre, il la suit avec beaucoup de plaisir car il a vraiment chaud. C’était peut être une mauvaise idée en fait de faire une balade, il ne sent était pas rendu compte car la bibliothèque devait préserver un climat doux pour les livres. La c’était la canicule pour lui. Le doux climat de la Russie lui manquait tellement. Il voulait retourner là-bas. Trop chaud ici pas bon. Lexy l’entraina vers le sol, il en fut soulagé vraiment. L’ombre de l’arbre lui assuré un peu de protection contre la chaleur envahissante.

« Pardon... tu voulais t'asseoir autre part ? »

Il allait devoir lui expliqué que t’en qu’il était avec lui, tout se qu’elle ferait lui plairait enfin il y avait des limites mais la c’était juste s’assoir contre un arbre rien de bien horrible. Après quelques magouilles de sa part il réussi à se retrouver le dos collé contre l’arbre et Lexy devant lui. Ses bras autour de sa taille. A lui aussi un peu de faire quelques trucs. Il observe les alentours, ses yeux majoritairement dans les tons bleu vert aujourd’hui guette les passants qui passe s’en se préoccupé d’eux. Des enfants qui jouent pleins d’innocence. Il y a une époque ou on est tous comme ça. On ne sait pas ce que le monde nous réserve et la seule chose importante et de revoir ses copains le lendemain à l’école. Il a un pincement au cœur en repensent à tout cela car cela lui fait surtout penser à la sienne. Enfance qu’il a vécu sous l’emprise d’une mère pleine de rancœur envers une femme qui maintenant est ça meilleure pote. C’est à ne plus rien comprendre. Il pose sa tête sur son épaule.

-Lexy fait moi plaisir…Arrête de t’excuser je te pardonnerais toujours quoi qu’il arrive…

Dans sa voix percé une seule chose : la sincérité.



___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Merci les filles <3


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lexy McKinon
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 221
♣ Date d'inscription : 10/07/2013
♣ Age : 20
♣ Localisation : Wuhan, China ♥


MessageSujet: Re: I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !   Ven 4 Oct - 18:44


I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !

« Till you let the Spectrum in
Say my name
And every colours illuminates
We are shining
And we will never be afraid again...
»
- Florence + The Machine

Il me regarde en souriant, et effectue un certain nombre d'actions étranges, pour finalement se retrouver le dos collé à l'arbre, moi sur ses genoux, face à lui, et ses bras fermement enroulés autours de ma taille. C'est juste délicieux d'être là, avec lui. Le soleil est haut dans le ciel, et il n'y a pas un nuage à l'horizon. Ça change tellement de mon pays natal. Là-bas, il pleut six mois, deux fois par ans. Tout est si sombre de l'autre côté de la mer, c'est reposant, moins aveuglant. C'est la maison. Je le regarde. Ses prunelles sont fixées sur les enfants qui jouent au bord de l'eau, tout innocemment. J'ai l'impression de graviter autours de lui.

« Lexy fait moi plaisir… Arrête de t’excuser je te pardonnerais toujours quoi qu’il arrive…»

Il ne faut pas plus que cette phrase pour que je rougisse comme une tomate. Old lush, you're in love ! Je suis une fois de plus dans une situation mi-agréable mi-étrange. Je ne sais plus quoi dire, je détourne les yeux. Le reflet du ciel sur le lac le fait briller de mille feux, me brûlant cruellement les iris. Aie. Un point pour l'Angleterre. Je me retourne vers lui. Ses yeux sont tellement plus fascinant qu'une simple étendue d'eau stagnante. En constant mouvement, virant du bleu au vert sans prévenir, se colorant de doré et d'argenté en quelques secondes. Il y a de quoi perdre sa conscience dans ces yeux.

« Ce que tu veux, tu obtiens...»

NB:
 

___________
« Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles. »
- William Shakespeare
J'vous aime les cornichons ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adrian Kjerstin
Elève Connu ♪
♣ Messages : 262
♣ Date d'inscription : 09/08/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Quelque part entre mon lit et le canapé


MessageSujet: Re: I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !   Sam 5 Oct - 22:22

Adrian Kjerstin


Il regardait droit devant lui soufflant son souffle chaud dans le cou de la superbe fille brune. Elle regardait droit devant elle, il aurait eu envie de savoir à quoi elle pensait. Il n’osait pas bouger, pourquoi bouger alors qu’il était si bien d’ailleurs ? Non oublier l’idée de bouger car bouger serait rompre ne serait ce qu’une seconde le contact avec elle-même si elle était juste devant lui. Finalement elle se retourna vers lui, ses yeux étaient plutôt marron foncé aujourd’hui, plus visible, surement avec l’éclairage qu’il y avait dans les environs. Le garçon laissa ses mains autour de sa taille. Il la trouvait magnifique n’était pas normal quand on aimait une personne ? Si.

« Ce que tu veux, tu obtiens...»

Il sourit, un sourire tendre.. Il avait fini par comprendre que par moment elle interprétait mal par moment ses expressions du visage. Pensant qu’il se moquait d’elle ou d’autres choses comme ça alors que ce n’était pas du tout le cas. D’ailleurs plusieurs fois cela l’avait déstabilisé profondément. Surpris par ses réactions. Il se doutait que parfois s’allait être compliqué mais franchement il y croyait. Bien sur il avait eut des relations ou il y avait cru mais c’était en Russie, la Russie c’est loin maintenant c’était elle et personne d’autres. Il ne regrettait rien, rien du tout…Sauf peut être que la bibliothécaire ce soit incrusté à un moment ou il n’aurait pas voulu la voir. De plus le regard qu’elle lui avait lancé lui avait donné froid dans le dos et il sentait qu’il n’allait plus se pointer à la bibliothèque avant un moment. Ses yeux fouillés dans ceux de Lexy, s’en être intrusif, ils étaient plutôt curieux.

-Ce que je veux c’est que tu reste avec moi et que tu me fasses confiance tout simplement…

Bon il savait aussi que c’était un peu compliqué de faire confiance tout de suite mais lui c’est ce qu’il avait fait. Il lui avait donné toute sa confiance, la plus totale, chaque question qu’elle lui poserait elle y répondrait avec la plus grande sincérité. Il avait toujours été très ouvert aux autres, son passé il s’en moquait de se que les gens pouvaient en penser. On ne pouvait pas le changer alors pourquoi le cacher ? Des moments il y a des logiques qu’il ne comprenait pas. Et surement qu’il ne les comprendrait jamais quand on cherchait à les lui expliquer il restait buté et fournissaient des arguments même s’ils n’étaient pas convainquant.


___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Merci les filles <3


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lexy McKinon
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 221
♣ Date d'inscription : 10/07/2013
♣ Age : 20
♣ Localisation : Wuhan, China ♥


MessageSujet: Re: I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !   Dim 6 Oct - 17:32


I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !

« Don't u worry... »
- Swedish House Mafia

Comment pouvez-vous me demander de rester lucide ? Je suis dans ses bras, collée contre lui, avec ses lèvres tout près de mon cou. C'est à la fois un plaisir et une torture. Mes mains glissent le long de son dos, passent sur ses épaules, pour venir se loger dans le creux de sa nuque, entortillant ses cheveux dans mes doigts. Argh, être si près de lui me rend juste dingue. Mais ce délicieux contact se rompt avec ma phrase. Bah oui, j'étais encore hors contexte, car je suis tout simplement incapable de réfléchir.

« Ce que je veux c’est que tu reste avec moi et que tu me fasses confiance tout simplement…»

Ses yeux cherchent quelque chose dans les miens, je ne sais pas trop quoi. Je me sens sondée, mais ça ne me paraît pas inapproprié ici. Il veut juste savoir à quoi je pense. Je crois. Je ne suis pas sûre. Je lui fais confiance, il devrait le savoir. Je fais pas confiance à tout le monde, pas facilement. Ou alors, je fais semblant. C'est l'avantage d'être une Molière ! Je peux faire, dire, n'importe quoi, on me croira. Je peux copier, reproduire toute émotion à la perfection. Des fois, je me dis que ça doit être difficile pour d'autres élèves de nous parler. Est-ce qu'ils se doutent qu'ils ne discerneront jamais la vérité et le mensonge dans nos expressions ? Ou sont-ils tout simplement inconscients de nos mimiques ? C'est un jeu d'enfant. Avec lui, je sais que je ne peux rien cacher. Il trouvera toujours si je suis sincère ou pas. Les autres étudiants de ma Maison savent aussi cacher les choses, mais nous ne nous mentons pas entre nous. Ce serait trop facile. Ou alors par jeu. C'est une certaine complicité, un lien qui nous unit. Devant lui, je suis prise au dépourvu. Impossible de mimer quelqu'un d'autre ! C'est déconcertant... et parfaitement délicieux.

« Tu n'as pas en douter, je te fais confiance.»

___________
« Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles. »
- William Shakespeare
J'vous aime les cornichons ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adrian Kjerstin
Elève Connu ♪
♣ Messages : 262
♣ Date d'inscription : 09/08/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Quelque part entre mon lit et le canapé


MessageSujet: Re: I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !   Sam 26 Oct - 0:36

Adrian Kjerstin


Le garçon regardait Lexy et le paysage et les gens qui passaient. La population se faisait plus rare. Le soleil se voilait doucement et de fines gouttes commencèrent à tomber, il faisait lourd, un sacré temps d’orage si quelqu’un voulait l’avis du garçon. Il tenait toujours Lexy dans ses bras, non bien sur il n’avait pas peur mais c’est comme –ci un lien entre les deux et s’il bougeait le lien disparaitrait. Sérieux était-ce bien Adrian qui pensaient ça ? Secoue toi mon vieux, arrête d’être pessimiste là. La vie est belle tu as une journée à passer avec la fille que t’aime ce n’est pas le moment de penser à ce qui pourrait ce passer. Bouge-toi vieux. Bien voilà qu’il se faisait une motivation intérieure. Il y a pas à dire ce garçon était fou. Fou d’elle, s’en doute était-ce pour ça qu’il n’était pas lui.

« Tu n'as pas en douter, je te fais confiance.»

Il déposa de nouveau un baisé sur ses lèvres et se glissa sur le coté pour ensuite ce lever. Il tendit une main à Lexy et la releva. Le garçon avait un plan. La pluie commençait à tomber un peu plus fort. Il était toujours partageait dans ses plans. Il fixa ses yeux aux mille couleurs dans ceux marron foncé de Lexy.

-J’espère que tu me fais toujours confiance et pardonne moi d’avance pour t’avoir fait courir…

Il ne lui laissa pas vraiment le temps de dire quelque chose que déjà il l’entrainait sur la route menant au cinéma. Les gens se pressé dans le café lorsqu’il s passèrent à coté. Ceux qui se prélassé à la terrasse il y a une heure avaient du rentrer à la hâte. Adrian ralenti l’allure pour repasser à un pas tranquille. Il y avait une séance dans 15 minutes, il se rappelait l’avoir vu quand ils étaient passé devant par contre il se souvenait plus quel film passait à ce moment là. Ce serait la surprise. Bonne ou mauvaise. Mais plutôt bonne parce qu’il venait de faire courir Lexy à travers tout, il se voyait mal lui dire : en fait ça servait à rien de courir…Tu m’aimes toujours ? Il n’y avait pas temps de monde que ça. Surement les gens préféraient-ils aller se réchauffer dans un café plutôt que de rester au cinéma pendant 1 heure et demi deux heures peut être. Il y avait deux films qui passaient dans 15 minutes alors qu’il faisait la queue il lui demanda :

-Tu préfère quoi ? Insidious ou Superman ? Perso je me vois bien dans le rôle du héros qui sauve toujours la belle demoiselle…Et c’est toi la belle demoiselle Lexy.


___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Merci les filles <3


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lexy McKinon
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 221
♣ Date d'inscription : 10/07/2013
♣ Age : 20
♣ Localisation : Wuhan, China ♥


MessageSujet: Re: I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !   Ven 1 Nov - 14:40


I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !

« Lately I have been I have been losing sleep
Dreaming about the things that we could be....
»
- OneRepublic

Le ciel s'assombrit, les nuages grossissent. La surface du lac se ride, parsemé d'ondes qui s'étendent autours du point d'impact des premières gouttes, seules signes de la présence de la pluie. Nous sommes abrités par les larges du grand pin sous lequel nous sommes, mais bientôt l'eau se déversera et nous serons inondés. Autant éviter le déluge non ? Après avoir posé un dernier baiser sur mes lèvres, Adrian se lève et me prend galamment par la main.

« J'espère que tu me fais toujours confiance et pardonne-moi d'avance pour t'avoir fait courir...»

Et sans plus de cérémonie, ma main toujours dans la sienne, il part en courant en direction du centre-ville, m'entraînant à sa suite. Les gens se sont tous réfugiés dans les cafés et bars qui encadrent la rue principale, la foule s'est estompée. Nous sommes les deux seuls à l'extérieur en train de courir comme des fous sous la pluie désormais battante. Nos pas projettent des éclats d'eau quand nous marchons dans les flaques, nos pieds sont trempés. Mon compagnon semble avoir une idée de notre destination, car il suit une chaîne de rues qui nous conduisent tout droit à... Je ne sais pas où, je ne connais pas encore très bien l'endroit. Alors que le ruissèlement de l'eau recouvre la ville d'une cape de silence, je me mets à rire, pourtant à bout de souffle. C'est ce que j'aime bien chez le blondinet. Tout est spontané, pas de réflexion, pas de prise au sérieux de la situation. Devant moi, le Molière ralentit, et je manque de le percuter de plein fouet, emportée par mon élan. Nous sommes arrivés devant le cinéma, et les acteurs des affiches présentant les différents films disponibles nous dévisagent d'un air grave. Je jette un coup d'œil aux prochains films disponibles, c'est-à-dire dans un quart d'heure. Un film d'horreur, ou un film d'action.

« Tu préfères quoi ? Insidious ou Superman ? Perso je me vois bien dans le rôle du héros sauvant la belle demoiselle... Et c'est toi la belle demoiselle Lexy.»

Je me mets à rire un court instant, puis me rapproche de lui et l'embrasse pour le faire taire. Demoiselle je veux bien, mais ce serait plutôt lui le beau héros musclé. Nous prenons nos places et entrons dans le salon du cinéma surchauffé. Il est quasiment vide, et les vendeurs de boissons semblent s'ennuyer profondément. Il est donc de mon devoir d'aller les distraire en achetant du pop corn. Je me tourne vers le beau Russe qui m'accompagne.

« Pop corn salé ou sucré ?»

___________
« Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles. »
- William Shakespeare
J'vous aime les cornichons ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adrian Kjerstin
Elève Connu ♪
♣ Messages : 262
♣ Date d'inscription : 09/08/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Quelque part entre mon lit et le canapé


MessageSujet: Re: I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !   Ven 1 Nov - 20:32

Adrian Kjerstin


Après son petit discours elle l’avait embrassé. Ses lèvres étaient un délice pour le jeune homme. Ils arrivèrent bientôt au guichet ou il demanda deux places pour aller voir superman. Oui il y avait une petite envie de devenir un super héros. Envie qui n’allait pas durée bien sur vu que c’était juste pour plaisanter. Il enleva son bras des épaules de sa petite amie pour pouvoir payer. Le film commençait dans treize minutes, ils avaient tout leurs temps pour rejoindre la salle ou serait projetait le film. Ils entrèrent dans le hall d’entrée ou la chaleur était étouffante. Tout semblait désert et le jeune Russe se demandait si c’était une bonne idée finalement, il faisait meilleur dehors. Bon bien sur il pleuvait à grosse goutte mais il n’y avait pas la chaleur de la journée qui semblait s’être donné rendez-vous dans le cinéma. Lexy se dirigea vers une des caisses ou se trouvait bonbon, pop corn et divers boissons tels que Coca, ice tea, orangina et autres boissons sucrés. Elle se retourne vers lui et une fois de plus il pu noter son incroyable beauté car oui il la trouvé magnifique. Ses yeux étaient tout simplement à croquer.

« Pop corn salé ou sucré ?»

Question fort intéressante. Adrian n’avait pas vraiment de préférence peut être était-il insensible du palet car il ne sentait pas trop de différence ou alors il avoir une mémoire de poisson rouge car quand il allait au ciné et qu’il prenait des pop corn il ne savait plus trop ce qu’il préférait. Alors il prenait la très bonne technique du au pif et vous savez quoi ? C’est tombé sur sucré. C’est ce qu’il répondit d’ailleurs à Lexy, qu’il préférait sucrer même si contrairement à ce qu’il disait il savait que c’était faux. Normal il ne savait pas se qu’il préférait. Mais être avec elle était tout ce qu’il voulait. Passé un maximum de temps maintenant que les débuts difficiles était passé. Une fois l’histoire du pop corn réglé , ils accédèrent à la salle. Adrian engloba d’un coup d’œil aux milles couleurs la salle. Elle était pleine sans l’être toute les personnes étaient éparpillés. Comme si les autres avaient la peste et il restait toute une rangé au deuxième rang de la fin. Il lui prit la main et monta les escaliers. Il choisi une place au milieu de la rangée et s’installa après elle ;

-ça te convient la place ? On peut changer si tu veux…

Le noir se fit dans la salle. Ce n’était pas encore l’heure du film il le savait mais juste le rituel des bandes annonces. Adrian aimé se rituel, car assez fana de cinéma il était pas mal renseigné sur les sorties et il adoré voir les nouveautés et toutes ses choses lié au cinéma. Qu’est ce qui allait bien passer ? Insaisissable ? Super film, la bande annonce donner envie d’y aller. World War Z aussi avec bien sur Brad Pitt, pour une foi des zombies qui couraient. Vous vous rendez compte l’évolution mesdames et messieurs. On parle de zombies qui courent !! Ou encore Conjuring. La rumeur disait que c’était le meilleur film d’horreur du moment. Tans de films. Pourquoi l’académie n’emmener pas ses élèves au cinéma c’est tellement mieux que de regarder leurs films là…Car il faut bien l’avouer, peu était intéressant voir complètement démodé. Certains qu’on à déjà vu et qu’on ne veut pas revoir et pourtant les élèves le redemandent ne serait-ce que pour louper une heure supplémentaires de cours.


___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Merci les filles <3


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lexy McKinon
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 221
♣ Date d'inscription : 10/07/2013
♣ Age : 20
♣ Localisation : Wuhan, China ♥


MessageSujet: Re: I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !   Sam 2 Nov - 0:37


I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !


« I'm happy as I can be... »
- Orson

Je me vois répondre qu'il préfèrele pop corn sucré. J'en achète donc un paquet, et nous nous dirigeons vers la salle. Elle est inégalement remplie, et les places de deux personnes côtes à côtes ne pleuvent pas. Je laisse donc à Adrian le soin de choisir notre emplacement, en grand fan de cinéma qu'il est. Il nous choisi deux sièges vers le fond de la salle, à peu près au milieu. D'ici, on a une parfaite vue sur l'ensemble des rangées, et sur l'écran noir, d'ailleurs plus si noir car les pubs commencent. Je replie mes jambes sous moi, m'installant confortablement, répondant ainsi silencieusement à sa question. Aprèsun instant d'hésitation, je me tourne vers lui dans l'intention de lui demander son avis sur un des films présentés, mais mon interrogation me reste dans la gorge. Je suis littéralement hypnotisée par ses yeux qui, même dans le noir, brillent et changent de couleur à volonté. Comment résister à des yeux pareils ? Ils a les plus belles prunelles du monde. Je reste un instant muette devant lui. Outch, Lexy, tu as l'air stupide, comme ça, sans voix, à le regarder. Lexy... Lexy ? Fais quelque chose ! Faire quelque chose ? La tête un petit peu hors d'état de réfléchir, je prend son visage délicatement entre mes doigts et l'embrasse fougueusement. Moi, embrasser quelqu'un fougueusement ? C'est parfaitement impossible. C'est pourtant bien ce que je suis en train de faire, mes lèvres posées sur celles du plus beau garçon de la Terre. Le contact de sa bouche m'empêche totalement de réfléchir, ou même de penser à quoi que ce soit. Ça y est, je suis la folle qui embrasse les gens comme ça. Je le lâche. Mon épiderme est à présentcoloré d'une magnifique teinte tomate bien mûre, et ce de la racine des cheveux à la pointe des orteils.

« Pardon, je sais pas ce qui m'a pris...»

___________
« Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles. »
- William Shakespeare
J'vous aime les cornichons ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adrian Kjerstin
Elève Connu ♪
♣ Messages : 262
♣ Date d'inscription : 09/08/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Quelque part entre mon lit et le canapé


MessageSujet: Re: I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !   Sam 2 Nov - 17:56

Adrian Kjerstin


Il se sentait épié, certes ça aurait pu être agréable surtout venant de la part de Lexy mais là il se sentait mal à l’aise. Avait-il fait quelque chose de mal ? La place ne lui convenait pas mais elle n’osait pas lui dire ? La bande annonce qui était en train de passé était la célère pub pour les M&M’s. Ses yeux se posèrent dans ceux de Lexy irrémédiablement attiré, aimanté. Les mains de la jeune fille se posèrent sur le visage du Russe, elles étaient froides du moins aux premiers abords puis finalement tiède. Surement ce réchauffement était du au brulant baisé qu’elle déposa sur ses lèvres. Finalement elle se recule et malgré la noirceur de la pièce il distingue nettement son visage, ses yeux, son nez, les contours de sa bouche sur lesquels il venait de poser ses lèvres.

« Pardon, je sais pas ce qui m'a pris...»

Lui n’était pas du tout désolé de ce qu’elle venait de faire. Elle avait l’air surprise de ce qu’elle venait de faire, un sourire étira les lèvres du blond et se fut lui qui l’embrassa cette fois. Dégustant ses lèvres comme jamais. Profitant du noir pour ne regardait qu’elle sauf que le silence s’était fait dans la salle, c’était la fin des pubs et en même temps que la lumière qui se rallumait pour un laps de temps limité avait la durée du film, il retira ses lèvres des siennes. Avec un grand regret dans les yeux d’ailleurs. Mais lui qui fréquentait quotidiennement les salles de ciné savait que les gens n’acceptaient pas trop les jeunes couples, surtout les personnes disons d’un certain âge. Enfin il n’était pas du genre à tout critique. Lui il prenait la vie comme elle venait avec ses hauts et ses bas. Et il adorait le tournant qu’avait prit ça si morne journée au début. Il se rappelait la tête qu’avait fait la bibliothécaire et il n’était pas prêt à y retourner avant un long moment.

-Moi je sais très bien ce qui ma prit et je recommencerais volontiers à tout moment

Un grand sourire charmeur accompagné d’un regard malicieux. Il respirait en ce moment même la joie de vivre la plus grande.


___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Merci les filles <3


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lexy McKinon
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 221
♣ Date d'inscription : 10/07/2013
♣ Age : 20
♣ Localisation : Wuhan, China ♥


MessageSujet: Re: I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !   Dim 10 Nov - 21:03


I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !

« You're an asshole, but I love you
So I think it must be true love...
»
- Pink

Il sourit un instant, puis se rapproche de mes lèvres, et commence à les dévorer. Littéralement. Il ne m'embrasse plus, il me mange, il me déguste, il les croque à pleine dent, insatiable. Son contact toujours plus proche et rapide prend mon souffle et mon esprit. Avant, il était comme une coulée de lave, qui se glisse à l'intérieur subrepticement, pour mieux vous tenir. Aujourd'hui c'est feu follet, chaque parcelle où il me touche semble brûler, c'est un tourbillon de flammes qui me consume de l'intérieur. C'est un déferlement de sensations, ses lèvres, ses mains, je vais devenir folle. Mais les lumières se rallument et notre étreinte prend fin, à mon grand déplaisir. Il a un regard rieur, en accord avec son petit sourire au coin des lèvres qui me fait fondre. Je voudrais protester, mais ses yeux m'en empêche. Être un tant soit peu énervée contre lui plus de deux secondes m'est impossible, et il le sait. En plus il en profite ! Non mais je vous jure...

« Moi je sais très bien ce qui ma prit et je recommencerais volontiers à tout moment...»

Un semblant de sourire s'étend sur mes lèvres. Hm, ce n'est qu'un jeu pour l'instant... Autant entrer dedans, c'est trop agréable... Qu'est-ce qui pourrait bien le faire un peu tourner en rond, comme il aime si bien faire avec moi ? Je pose ma tête sur son épaule droite et glisse ma main gauche le long de son bras, jouant avec la peau fine de l'intérieur du coude du bout des doigts, pour finalement venir dans le creux de sa main. La pointe de mon nez est au ras de son cou, là où les veines sont plus seyantes et l'épiderme plus doux. Aucun vampire, s'ils existent, ne pourrait résister à l'appel de ce carré blanc au délicieux parfum. Il a de grandes mains, avec de longs doigts fins, son sang bleu ressort sur la pâleur du dos de sa main, les lignes sont particulièrement marquées dans ses paumes, ses phalanges sont larges et caleuses, ses ongles sont dentelés, signe qu'il se les ronge. Ce sont des détails insignifiants qui pourtant m'émerveillent. J'aperçois une multitude de petites marques sur ses mains que je caresse du regard. Comment puis-je m'intéresser de si près à des mains, de simples mains ? Étant une actrice, j'ai appris à faire attention à tout chez les gens, de leur démarche à leur manière d'ouvrir la bouche, pour pouvoir les reproduire à la perfection. Là c'est différent. Je n'ai aucune idée derrière la tête, juste l'observation infiniment précise de ses mains. Ce ne sont que des mains, pourtant elles sont uniques.

« Quand tu veux...»

___________
« Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles. »
- William Shakespeare
J'vous aime les cornichons ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adrian Kjerstin
Elève Connu ♪
♣ Messages : 262
♣ Date d'inscription : 09/08/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Quelque part entre mon lit et le canapé


MessageSujet: Re: I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !   Dim 10 Nov - 23:29




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Marionnette




La salle était semi pleine, beaucoup étaient éparpillés mais pas les premiers rangs. Peu aimé les premiers rangs car on était obligé de se dévisser la tête pour voir quelques images mais quand on est un haut, on a un sentiment de puissance, sentiment d’avoir la chance d’être en hauteur, de passer une super séance. Le jeune Russe délirait là il n’y avait pas d’autres solutions. Le contact de sa peau le ramena à la réalité. Son regard aux milles couleurs regardait sa main évoluer sur son bras. Il avait une sensation de chaleur à chaque fois qu’elle glissait sa main sur une nouvelle partie de son bras. Il ne disait rien, ce contact était agréable. Son souffle chaud dans son cou, tellement proche…Il tourna la tête vers son bras observant toujours les gestes qu’elle faisait. Il l’embrasse sur le sommet de la tête.

« Quand tu veux...»

La lumière s’éteignit de nouveau et cette fois si ce fut une musique tonitruante. Il entoura son bras autour de la taille de Lexy, les pop corn symbole d’un cinéma « parfait » excepté le fait qu’on faisait beaucoup de bruit et que ça pouvait déplaire à plusieurs personnes. Bref le pop corn était et resterait quelque chose d’assez incontournable pour une bonne séance de cinéma. Il regardait le film qui passait à une vitesse constante, ça devait être maintenant le milieu du film. Il ne touchait pas trop au pop corn juste de temps en temps histoire de. Il ne savait pas pourquoi. Peut être la présence de Lexy l’obligé à bien ce tenir. Non pas qu’il se tienne mal d’ordinaire, il a de très bonne manière…Sauf la fois ou il a laissait Lexy toute seule. Sbaff. Prend sa en pleine face Adrian mauvais gentleman oser abandonner une si jolie fille. Certes c’était du passé mais ce n’était pas une raison. Il y avait toujours un contact de sa part. Il ne voulait pas la perdre. Adrian était amoureux, cela pouvait vite courir à sa perte et elle finirait par le savoir. Comme lui qui s’amusait à la faire volontairement ou non tourner en bourrique. Adrian se demandait si elle savait l’influence qu’elle avait dorénavant pour lui. Bientôt il serait une marionnette entre ses mains et elle pourrait faire n’importe quoi de lui. Mais vous savez quoi ? Il adoré ça car il l’aimé.

Code by BlueBerry



___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Merci les filles <3


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !   Mar 26 Nov - 18:18

|| UP ||

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !   

Revenir en haut Aller en bas
 

I try to see you, I can't, I try not to see you, and then I do !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Concernant le membre :: RP abandonnés-