Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Piégés dans les catacombes... || RP Général Halloween 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar
Spike Mélanchon
Elève Discret ♪
♣ Messages : 32
♣ Date d'inscription : 22/08/2012
♣ Age : 23


MessageSujet: Re: Piégés dans les catacombes... || RP Général Halloween 2013   Lun 28 Oct - 19:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les archives… où étaient-elles déjà ?

Il était me faisait rire le monsieur James… Il m’avait donné une liste de taches à faire pour combler mes 5 heures de colle… là, j‘étais sensé chercher les archives, et j’avais beau tourner et retourner la feuille dans tous les sens possibles, je ne trouvais pas de renseignements concernant l’endroit ou ces fichus documents pouvaient se trouver. Peut-être dans la salle des profs, ou dans le fond d’un casier de la directrice… J’en étais là dans mes réflexions quand je me heurtais de plein fouet à une porte. Outch ! Mon nez,… c’était donc là que mes pas m’avaient menés… les escaliers de la cave… Après tout, pourquoi pas ! Ça pouvait paraitre logique pour des archives d’êtres stockées dans une cave. C’est alors le cœur chantant que je descendis vers les sous-sols. Je fis très vite demi-tour pour allumer la lumière. Mais bien qu’il y ai quelques lampes accrochées au plafond, je ne trouvai pas d’interrupteur. Il faisait froid. Je tentais d’ouvrir la porte pour aller chercher une lampe de poche, et peut-être même un pull au passage, mais elle ne voulu pas s’ouvrir. Je savais pourtant que cette porte ne s’ouvrait pas que de l’extérieur… ce n’était pas la première fois que je passais par là… sans doute un crétin qui m’avait suivi et guetté le moment pour me jouer un sale tour. À l’heure qu’il était, il devait être en train de courir vers ses amis pour leur raconter son exploit… je soupirai et sortis mon portable de ma poche pour éclairer tant bien que mal les couloirs qui s’étendaient devant moi. Des couloirs humides, aux sols glissant, aux murs poisseux et aux plafonds tellement bas que je manquai m’y arracher la tête à plusieurs reprises. Si seulement j’avais un téléphone pour appeler des secours… mon attention se porta alors sur la petite source de lumière qui se trouvait dans ma main… quelle andouille, mais bien sur ! Je m’empressai de composer le numéro de Gabriel… avant de me rappeler qu’il n’avait pas de gsm… et que de toute façon il ne me l’aurait pas donné… et que même si il me l’avait donné, il m’aurait laissé dans ma merde. Un soupir et je composai le numéro de,… bah tiens, la schyso ! Elle eu vite fait de décrocher…  Mais de l’autre coté du fil, je l’entendis crier à l’aide. Je tentai de la rassurer, de comprendre ce qui n’allait pas, mais elle ne semblait pas m’entendre. Elle pleurait. Elle resta pourtant là, au téléphone, a marmonner ces paroles entrecoupées par ses sanglots. Elle demandait de l’aide, demandait pourquoi… elle ne comprenait rien. J’aurai bien aimé pouvoir lui répondre que tout allait bien se passer, qu’il ne fallait pas pleurer… j’aurai tant aimé qu’elle m’entende, qu’elle me réponde,… le regard perdu dans le vide, je décrochai.


Je marchai encore 10 bonnes minutes. Je ne me souvenais pas que les couloirs fussent si longs. Soudain, pas si loin que ça, un bruit résonna. Des grattements. Quelque chose raclait les murs. Mon cœur loupa un battement. Reprenant mon courage à deux mains, je fis encore quelques pas. Le bruit cessa. Je m’arrêtai net, l’oreille aux aguets. Après quelques secondes, les grattements recommencèrent. Mon souffle s’accéléra, je sentis mon visage devenir livide. Mon corps ne répondait plus, la peur me paralysait. Après quelques instants, le silence revint. Une des briques grises du mur se mit à bouger, droit devant moi. Elle sortait du mur… et tomba sur le sol dans un bruit sourd, laissant à sa place un petit trou par lequel se glissaient deux petits doigts tremblants. J’inspirai un bon coup et me penchai doucement vers le trou dans le mur pour essayer de découvrir ce qui se cachait derrière. Deux grands yeux verts, emplis de terreur, me fixaient. La schyso s’enfuit.

-Estrella !! Ce n’est que moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Persée T.-M. Brown
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 133
♣ Date d'inscription : 16/12/2012
♣ Age : 17


MessageSujet: Re: Piégés dans les catacombes... || RP Général Halloween 2013   Lun 28 Oct - 19:58

"Viens jouer avec moi ! Je suis triste ! Je veux un ami pour jouer avec moi..."
Un petit sanglot étouffé parvient à mes oreilles. Est-il vrai ? Faux ? Est-ce un simple jeu de mon esprit ? Je suis seule. Sous mes doigts, le mur de pierre poisseux glisse. Je sens quelque chose d'étrange couler le long de mes doigts. Je ne sais pas ce que c'est. Je ne veux pas le savoir. J'avais juste entendu des sanglots au loin, je me suis rapprochée, puis je ne sais pas ce qu'il s'est passé. Quand j'ai rouvert les yeux, tout était sombre. Il ne m'a pas semblé sentir quelqu'un, alors je me suis relevée et je suis partie. Mais cette voix enfantine me poursuit. Elle me demande de venir. Quel jour on est ? Pourquoi tout est si bizarre ? Mes ongles s'effritent à force d'être frottés contre le mur. J'ai froid. J'ai peur. Je sens quelque chose. Cette odeur douceâtre de la chair qui pourrit. Animale, humaine ? Elle semble avoir la même origine que la voix.
"-S'il te plaaaaît."
Puis un cri. Puissant. Monstrueux. Déformé par l'horreur. Des larmes de terreur culent le long des joues. Qui était-ce ? Etait-ce seulement humain ? Mon coeur s'accélère. Une goutte de sueur dévale mon dos. L'envie de courir se fait plus pressante. Je sens une présence qui se rapproche sans cesse derrière moi. La petite voix se met à chanter. J'ai l'impression d'être dans un film d'horreur. J'ai toujours détesté ce genre de films. Je sus top facilement impressionnable pour ça, comme une petite fille. Cette chanson, je la connais. Elle est associée à ne histoire de fantômes qui ma toujours glacé le sang. La voix cette fois-ci, est celle d'une petite fille.
"-Ring around a rosy, a poket full of posies ashes, ashes we all fall down..."
Elle rigole. Sa voix se mêle celle du petit garçon. Ils me disent quelque chose, mais je ne les comprends pas. Je détale comme un alpin. Ils se rapprochent encore. Il faut que je les sème. Peut-être n'existent-ils pas. Peut-être est-ce juste la Mort qui me poursuit. Pourquoi ai-je peur de deux petits enfants ? Qu'ai-je à me reprocher envers des gens comme eux ? Qu'ai-je fait à d'autres enfants ? Je en sais pas. Mais je suis coupable de quelque chose, sans quoi je ne me serais pas retrouvée en Enfer. Car je ne ois d'endroit plus ressemblant à l'Enfer que celui-ci. Il fzut que je coure très vite et très loin. Le plus loin possible. Je ne veux plus entendre ces voix de malheur. Un frisson glacé me parcourt l'échine, comme si un bonhomme de neige s'amusait à souffler du blizzard dans mon dos. Je me force à ne pas m'arrêter. Je ne dois pas me retourner. Je ferme les yeux.

Et quand je les rouvre, j'aperçois une torche. Enfin ! Je ralentis ma course. Je trottine. Elle illumine la pièce. Du sang. Du sang, partout. Par terre, sur les murs, sur mes mains. Une pressante envie de vomir me vient tout à coup. Mon jean est maculé de sang. Je me sens tourner de l'oeil. Je sens comme une main se refermer sur mon cou pour m'étrangler, tandis que mon dernier repas remonte peu à peu vers ma bouche. Dans un geste de survie, j'attrape la torche et me retourne vivement. J'aperçois alors des araignées et d'autres bestioles à l'aspect peu amène. Je réprime un cri.Il ne faudrait pas qu'Elles -les Voix- m'entendent. Je sers ma torche plus fort et tente de trouver un peu de réconfort dans ses flammes quand je me rends compte soudainement que je tiens un bras de nourrisson. Je le lâche et reprends ma course éffrennée dans ce labyrinthe de pierre, de peur et d'horreur. J'ai une foulée de sprint. J'entends les cliquetis des mandibules derrière-moi. J'entends des pleurs de bébés. J'entends les Voix.

Ne pas crier. Ne pas crier. Ne pas crier. Ne pas crier. Mes dents s'entrechoquent. Je donne un coup de pied dans quelque chose de dur et arrondi. Peut-être un crâne. Par tous les dieux. Au secours. Je ne pleure plus. J'ai trop peur. Je serre les poings pour ne pas avoir les mains qui tremblent. Courir plus vite. Toujours plus vite. Un choc. Aïe. Je viens de heurter quelqu'un. Encore une horreur ? Ou quelqu'un de terrorisé ?
"-Qu'est-ce que tu es ?"

___________
Ambros:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Estrella Hoffmann
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 119
♣ Date d'inscription : 01/09/2013


MessageSujet: Re: Piégés dans les catacombes... || RP Général Halloween 2013   Lun 28 Oct - 20:47



Quand je les ai perdu, je me suis perdue aussi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Elle se redressa doucement malgré l'étourdissement qu'elle ressentait soudain. Elle se massa doucement les tempes et étira ses muscles étourdis. Elle détailla l'endroit ou elle se trouvait, stupéfaite et en colère. L'endroit ou elle se trouvait, stupéfaite et en colère. L'endroit était un long couloir aux allures lugubres semblable à ceux des égouts (sans le eau usagées). C'était sûrement la planque miteuse d'une mauvaises (et unique) fréquentations du Russe.

- Dave ! Peut on savoir ce que tu as ENCORE fait ?!


Silence. C'est ça ! Qu'il se cache, de toute façon il finirait bien par se manifester. Estrella voulut sortir de la pièce, furibonde mais elle fut quelques peu bloquée. Non pas par quelqu'un mais plutôt par l'absence de porte. Elle détestait se sentir prisonnière. La jeune fille avait besoin de vent dans ses cheveux, du soleil sur sa peau et du ciel à perte de vue. Ici, elle se sentait comme emmurée vivante. Et surtout, elle se sentait seule. Terriblement seule. Parce qu'elle avait beau appeler ses colocataires, personne ne répondait. Ce n'était pas normal. Ce silence la faisait terriblement souffrir.

Un cri douloureux et effrayé retentit dans l'esprit de la bohémienne qui du s'appuyer sur le mur sous la violence du choc. Un goût de sel monta à ses lèvres et elle se sentit suffoquer. Elle avait l'impression de se noyer. Elle se laissa doucement glisser le long du mur, perdue. Que se passait il exactement ? Pendant encore quelques minutes de plus, elle resta là sans bouger, n'osant plus faire le moindre geste. Elle se sentait très mal, lessivé et savait que ses coloc' étaient en danger ce qui était pour elle un sentiment insupportable.

C'est là qu'elle entendit les bruits de pas. Derrière le mur. Elle s'arrêta de respirer, se concentrant sur ce qui s'y passais mais déjà le bruit s'éloignait. Si elle trouvait un moyen d'arriver jusque de l'autre côté, elle serait sauvée. Un bruit de sonnerie retentit, faisant bondir Estrella qui se rappela de la présence de son portable, l'attrapa le plus vite qu'elle le put et le décrocha, criant dans l'engin un « A l'aide » désespéré. Elle éclata en sanglot, complètement désorientée. Elle n'avait pour toute réponse que des grésillements et quelques mots incompréhensible. Ca ne captait pas. Elle hurla de toute ses forces, la peur au ventre et tenta de se faire entendre entre deux sanglots, ses mots coincé dans sa gorge. Elle essayait de dire qu'ils n'étaient plus là, qu'elle ne les entendait plus. La sonnerie de fin de message vibra dans mes oreilles à ma grande horreur. Je fixais le portable horrifiée, j'étais définitivement coupée du monde.

Estrella tenta de trouver ses coloc' et murmura, pleine d'espoir :

« - Siméon ? Fridan ? Dave ? Vous feriez quoi les gars ? »

Un silence lugubre lui répondit. Elle frissonna et décida qu'elle allait se débrouiller toute seule. Elle n'avait pas vraiment le choix de toute façon. Qu'aurait fait Dave à sa place ? Il aurait tenté de démolir le mur à la seule force de son poing qu'il aurait bien entendu fracturé. Bref, pas vraiment la bonne méthode. Fridan aurait hurlé à l'aide jusqu'à ce qu'on l'entende mais les cordes vocales de la jeune fille n'y résisterait pas. Ne restait qu'une idée de Siméon. Il avait lu un livre sur Mac Gyver récemment... Estrella décrocha la broche dorée qu'elle portait accrochée à son corset vert et entreprit de déceler une des briques du mur. Le travail fut fastidieux et très long mais la jeune fille y mit toute sa bonne volonté et sa broche en forme d'aigle lui servit bien, elle utilisait le bec de l'animal comme d'un couteau. Le temps s'égrainait sans qu'elle ne sache vraiment le situé mais elle continuait sans relâche sa tâche malgré la fatigue qui l'étreignait. Sa vue se troubla un instant et un hurlement de terreur résonna dans sa tête :
- Cours Dave ! Je le retiens !
La voix de Fridan reconnaissable entre tous fit sursauter Estrella qui hurla :

« - Fridan ! Fridan ! Qu'est ce qui se passe ? »

Mais déjà, le silence avait repris son inquiétante ronde dans l'esprit de la jeune fille. Elle tapa de toute ses forces sur les briques désespérée et celle sur laquelle elle accomplissait son travail se déplaça légèrement. Elle la fit encore un peu bouger lorsqu'un bruit de pas ce fit entendre dans le couloir. Estrella se figea mais déjà, il n' avait plus de bruit dehors. Elle attendit encore quelques secondes et poussa sur la pierre de toutes ses forces. Cette dernière bascula et Estrella pût enfin découvrir ce qui se cachait de l'autre côté. Elle fut décue d'y découvrir un couloir tout aussi miteux. Mais au moins, elle aurait déjà plus d'espace que là ou elle se trouvait. Elle baissa un instant le regard afin d'accrocher sa broche lorsqu'elle releva les yeux, elle tomba nez à nez avec un oeil bleu et l'autre noisette et poussa un hurlement strident avant de se réfugier au bout de la pièce, le visage mouillé de larmes.

- Estrella ce n'est que moi

La jeune fille reconnaît aussitôt son ami Spike et se précipite dans le sens inverse. Comme la brique était large, elle peut y passer son bras et attrape le garçon par le bras comme pour être sur qu'il soit bien vivant. Elle pleura de plus belle, s'apostrophant d'idiote, se rendant compte à quel point sa ressemblance avec une fontaine devenait flagrante. Elle tenta d'essuyer ses larmes du revers de la main et fit d'une voix tremblante qui vibrait à chaque mots :

- Je ne les entends plus. Ils sont en danger, je le sens. Je ne les entends plus Spike ! Je... je crois même que Siméon...

Elle se tue, retenant aussi fort qu'elle le pouvait de nouvelle larme et lui fit suppliante :

- Je veux sortir de là. Pitié.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MERCI NAIA <333 BLOUP BLOUP *ça veut dire j'approuve en poissonien :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
James MacBond
Prof de Mathématiques, Sac.
♣ Messages : 301
♣ Date d'inscription : 28/07/2012


MessageSujet: Re: Piégés dans les catacombes... || RP Général Halloween 2013   Lun 28 Oct - 21:24

Magicien élécricien ou plombier ? You must make a choice.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Amanda se pencha sur l'épée et aperçut à son tour le symbole étrange. Elle n'eut pas le temps de s'y attarder car une famille de rats traversa l'endroit à toute vitesse effrayant encore plus la jeune Beethoven qui s'accrocha au bras de James comme à une bouée de sauvetage. Ce dernier qui en avait disséqué quelque uns et qui n'avait jamais pensé à l'éventualité que leur famille se venge n'en avait presque pas peur. Presque parce qu'en général, il les voyait déjà mort les rats.

- Bien James mettons votre idée à exécution et testons, vous aviez trouvé un mur déjà ?

Le jeune professeur secoua la tête de droite à gauche en signe d'abnégation. Pas un mur comme il le cherchait du moins. Parce que des murs, il n'y avait que ça ici. Amanda se tourna en arrière et devient livide. James se tourna à son tour, tremblant, s'attendant à croiser le regard d'un sérial killer mais il n'y avait rien dans le couloir mit à par une lumière particulièrement pâle et pourtant qui agressait les yeux. Il détourna le regard terrassé par une nouvelle migraine particulièrement violente. Il entendit à peine la phrase prononcé par la jeune fille et un décharge violent parcouru son bras. Il serra les dents. La douleur ne s'atténua pas. Le bras du professeur le brûlait. Il réfléchit un instant et fit le lien entre la décharge qu'il avait eu en voulant prendre de la roche et celle qui venait de lui traverser le bras. Leur similitude ne laissait aucun doute.

James chassa cette terrible évidence et décida qu'il ferait mieux de bouger avant que le petit comique qui sévissait dans le coin n'ait envie de jouer avec les pieds des gens au sens propre du terme. Il s'avança donc dans le couloir, touchant à nouveau les parois des murs, à la recherche d'un passage. C'est là que sa main fut en contact avec un liquide un peu trop poisseux et gluant à son goût. Il la regarda d'un air dégouté sans plus oser bouger, trop effrayer par le spectacle qui l'attendait. Sur le mur, des dessins avait été tracé dans le sang et accroché au mur, pendu par des clous, un type se vidait de son sang, les yeux transpercés. Normalement, James aurait du tourner de l'oeil. Normalement. Mais un instinct qui lui était encore totalement inconnue s'activa en lui. C'est ce qu'on appelait plus couramment l'instinct de survie. Enfin, ce n'était pas vraiment le sien mais plutôt celui de la « décharge ». Sentant le corps du gars qu »elle squattait en danger elle explosa le mur de manière totalement grandiose faisant voler les morceaux du gars à travers la pièce. Ce n'était pas vraiment l'effet escompter par James qui resta totalement pétrifié, n'osant plus faire le moindre geste, tenant ses mains devant lui comme un objet suspect n'osant pas faire le moindre mouvement avec. Alors par contre, ça, ce n'était ni rationnel ni normal. A moins que quelqu'un ait fait sauter le mur à la dynamite en même temps qu'une décharge énorme lui avait traversé le bras lui laissant une douleur horrible dans les membres, comme une brûlure intérieure qui lui avait d'ailleurs arraché un cri de douleur. Il regarda Amanda, les yeux grands ouverts. Il avait peur qu'elle ne le prenne pour je ne sais quel magicien ce qui était tout à fait improbable et qu'elle ne lui coupe les bras ou la tête. Il avait aussi envie qu'elle lui file un coup de main parce qu'il avait un petit soucis si vraiment il se transformait en espèce de magicien électricien ou je ne sais qu'elle bordel. Et dire qu'un peu auparavant il avait eu peur de devoir jouer les plombier. S'il avait su !

"- Quelqu'un a fait exploser le mur"

Pitoyable tentative de se faire croire que tout avait un sens. On aurait dit un gosse de 5 ans qui rejetait la faute sur sa peluche.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Spike Mélanchon
Elève Discret ♪
♣ Messages : 32
♣ Date d'inscription : 22/08/2012
♣ Age : 23


MessageSujet: Re: Piégés dans les catacombes... || RP Général Halloween 2013   Lun 28 Oct - 22:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je l’entendis courir vers moi. Précipitamment, elle passa son bras dans le trou du mur. Ces yeux étaient encore emplis de larmes, ses doigts serraient mon bras tellement fort que j’en ressentais des picotements. Je l’entendis articuler quelques mots tremblants..

- Je ne les entends plus. Ils sont en danger, je le sens. Je ne les entends plus Spike ! Je… je crois même que Siméon…

Sa voix s’éteignit… je pris sa main entre mes doigts et m’agenouilla pour être à sa hauteur.

- Je veux sortir de la. Pitié.

Je voulu la prendre dans mes bras pour la rassurer mais mon bras se cogna contre le mur… en effet, l’obstacle était assez imposant.

- Aide moi à gratter les joins du mur… lui murmurai-je.

Cela nous prit du temps, de la patience… mais l’espoir nous faisait avancer plus vite. Le temps ? On l’avait oublié, seul le résultat comptait. Elle essaya de passer à plusieurs reprises alors que l’ouverture était encore trop petite. Nous retirâmes encore deux grosses briques et elle se glissa in extremis hors de la pièce… une pièce sans portes… comment était-elle arrivée là bon sang ?! je me tournai vers elle, ses yeux étaient vides. Elle avait parlé de Siméon. Qu’elle ne l’entendait plus. Peut-être était-elle simplement guérie de sa schizophrénie… bien que pour elle, c’était devenu sa réalité. Sa vision du normal.

- Estrella, tout va bien ?

- Ils sont morts…

- Estrella, c’était des personnages fictifs… c’est toi qui les a créés… ils ne peuvent pas mourir…


Elle se raidit. Ses yeux grands ouverts. L’air autour de nous avait changé.  Je déglutis. Je ne devais peut-être pas dire ces choses là devant elle. Mais ces paroles lui étaient adressées. Il fallait le lui dire, sinon qui la préviendrai,  que depuis  toutes ces années elle ne se nourrissait que de la présence de personnes irréelles. Je posai une main tremblante sur ses épaules. Elle était raide. Froide.

- Ils sont morts…

- Ils n’existaient pas… ils étaient des créations de ton imagination Estrella… Ils n’existaient pas ! Tu as toujours été seule dans ta tête !


Je mordis ma langue. Question tacte, j'avais fait mieux. J’avais froid, j’avais peur, je tremblais de tous mes membres. Je n’aurai pas du avoir peur. Je ne faisait que la ramener à la réalité ! Et pourtant...
Je vis son regard s’allumer d’une lueur rouge, aussi sombre que le néant et elle se tourna vers moi… lentement… avant de hurler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: Piégés dans les catacombes... || RP Général Halloween 2013   Lun 28 Oct - 23:28

Nate ferma les yeux de toutes ses forces, se préparant à un choc quelconque. Pourtant, rien ne vint. Il les rouvrit sur l’obscurité, pour sentir les mouvements frénétiques et paniqués de la jeune femme, près de lui. Elle lui hurla de rallumer la torche, et Nate comprit en sentant la terreur et la colère monter en elle à quel point elle avait besoin de cette lumière, encore plus que lui. Il resta immobile, pétrifié. Elle jetait quelque chose dans la flaque, quelque chose de petit et léger. Mais quoi ? En tous les cas, ça ne fonctionnait pas. Le cœur de l’adolescent fit un énorme bond dans sa poitrine lorsqu’elle se jeta soudain sur lui, saisissait son visage avec une telle force qu’elle le griffa.

- Rallume cette torche immédiatement !

Il ne voyait rien, rien d’autre que ses yeux qui captaient la moindre étincelle de lumière, aussi pâle fusse-t-elle, afin de briller de rage dans l’étouffante obscurité. Et Nate ne bougea pas. Il resta planté là, le souffle court, les yeux plongés dans ceux de la psy. Sombres, tellement sombres…
Elle se releva en riant. Nate se mit à trembler inexplicablement, comme une sorte de contrecoup de tout ce qui lui arrivait jusqu’à présent. Il tenta de la suivre du regard, mais c’était peine perdue dans le noir. Sentant qu’elle s’éloignait un peu, il tenta de se relever, mais sa jambe lui faisait beaucoup trop mal et il grogna de douleur. Soudain, il entendit la jeune femme tomber, et probablement douloureusement vu le bruit… Sa respiration devint plus bruyante et saccadée, ce qui inquiéta le jeune homme. Elle le toucha, accidentellement à priori étant donné qu’elle cria aussitôt, et assez subitement pour le faire sursauter. Elle s’éloigna. Il l’entendit vomir. Elle revint. Lui n’avait pas bougé d’un pouce, toujours bloqué par cette maudite jambe. Qu’allait-elle lui faire ? Allait-elle seulement faire quelque chose ? Son attitude avait changé, comme si c’était tout à coup une toute autre personne. Mais peut-être que c’était juste une manière de lui faire baisser sa garde, ou alors que cette autre personne était encore plus dangereuse que la précédente…
Nate repensa à la torche dans la flaque. Il tâtonna discrètement à sa recherche, maitrisant du mieux qu’il put son dégoût lorsqu’il se rendit compte que ce n’était pas une flaque d’eau. Mais ses doigts rencontrèrent autre chose… Petit, léger, fin… Une carte ? C’était ça, les choses qu’elle lançait dans la flaque tout à l’heure ? Il s’en empara. Soudain, il sentit une sorte d’onde de choc dans sa tête. Un bref instant, il entrevit autre chose. Quelqu’un. Une fille. Mais il lâcha la carte dans sa surprise, et cela s’arrêta. Il cligna plusieurs fois des paupières. Il pouvait entrevoir la silhouette de la psy, agenouillée près de lui, qui semblait très perturbée.

- Vous allez bien ? murmura-t-il en trouvant enfin le bout de bois qui servait de torche, le serrant de toutes ses forces, prêt à s’en servir en cas de besoin.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Amanda Slam
Romi ~ Celle qui a une affinité avec le vent, vu le nombre de vents qu'elle se prend !
♣ Messages : 866
♣ Date d'inscription : 03/06/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Dans l'espace


MessageSujet: Re: Piégés dans les catacombes... || RP Général Halloween 2013   Lun 28 Oct - 23:42




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Ne rien dire  





Il avança la ou se tenait la forme spectral, elle, elle ne voulait pas à vrai dire elle flippé vraiment beaucoup. Elle baissa les yeux évitant discernant ses converses qu’elle avait aux pieds. Elle ne se souvenait pas les avoir mises, à vrai dire elle ne se souvenait de rien. Elle laissa le prof partir et le spectre disparu sur son passage. Elle se ressaisi enfin ce n’était qu’un simple coup de son imagination. Un coup bien tordu mais un coup quand même. Toutes ses histoires de coups c’était…Déconcertant. Elle s’avança vers lui, reprenant son self-control. Pas paniqué, il faut restait zen…Zen. Après tout ce n’est rien le corps d’un gars épinglé sur le mur. Ses yeux bleus s’agrandirent de nouveau par la frayeur. Son épée bougea d’elle-même, elle se préparer au combat. Il n’y avait pas d’ennemi mais elle se sentait agresser. Le pauvre laissait tomber ses dernières gouttes de sang. La flaque s’étendait et les chaussures d’Amanda étaient en plein dedans. Quel manque de bol. Explosion provenant de sa droite. C’est illogique à sa droite il n’y a que James. James. Elle tourne son visage d’ange vers lui. Celui-ci n’a pas l’air dans son état normal pourquoi il fuit ses mains comme-ci c’était des monstres. Elle dirigea son épée déjà levé dans sa direction avant de réaliser son geste. Il était le seul en qui elle pouvait avoir pleine confiance. Mais avoué c’était très, très bizarre.

"- Quelqu'un a fait exploser le mur"

Elle croisa les bras et jeta un regard qui voulait dire : genre je vais te croire, ce n’est pas parce que tu es un prof que je vais gober tout ce que tu dis. Ensuite elle leva les yeux en l’air et s’approcha du mur. Celui-ci dégouliné du sang du mec qui avait été épinglé. Elle frissonna l’odeur du sang était insoutenable. Sa manche sur son nez. Elle enjamba le murait et attendit patiemment James. Il fallait trouver une autre torche. Il y avait une petite lumière mais dorénavant Amanda ne savait plus distinguait si c’était la flamme d’une lampe, celles de ses souvenirs, le fantôme de son frère qui la traumatise ou une quelconque créature qui ne vit que pour leurs arracher des cris de terreur. Plus que jamais Amanda était concentré. L’entrée dans un nouveau couloir devait était prit avec des pincettes.

-Tu peux venir James il n’y a rien à craindre pour le mome..

Derrière lui une forme blanche similaire à celle de son frère…Sauf que ce n’était pas lui, la carrure était plus fine, plus grande et plus âgée. Mais le principal c’est que c’était une femme. Elle ne savait pas comment le prendre, si c’était bien ou mauvais la présence de cette femme. Et surtout ce qu’elle foutait ici…Pleins de questions dansé dans sa tête à la recherche d’une réponse logique. Sauf qu’il n’y avait plus rien de logique maintenant.

HRP : si tu veux que je change le dernier paragraphe MP


Code by BlueBerry


[/quote]

___________
Spoiler:
 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Estrella Hoffmann
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 119
♣ Date d'inscription : 01/09/2013


MessageSujet: Re: Piégés dans les catacombes... || RP Général Halloween 2013   Mar 29 Oct - 7:49

Toute seule ? Non, je ne crois pas.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spike sembla comprendre la terrible solitude de la jeune fille et il murmura, lui prenant gentillement la main :

-Aide moi à gratter les joins du mur.

Estrella reprit donc son dur labeur, mais accompagné de quelqu’un c’était différent. Ce n’était pas totalement silencieux. Elle se sentit un peu apaisée et reprit même espoir, grattant la jointure des pierres jusqu’à s’en faire saigner les mains. La jeune Cygne tenta de se contorsionner plusieurs fois dans des ouvertures trop petites dans l’espoir d’échapper à sa prison de pierre quand enfin, elle parvient à se faufiler dans le passage malgré son étroitesse qui lui valut quelques égratignures dont elle ne se soucia guère. Estrella eut soudain un genre de choc thermique. L’air devient aussi glacé que le pole Nord tandis qu’une chaleur terrible semblait la détruire de l’intérieur. Elle trembla, le regard vide. Spike qui semblait avoir remarqué l’état second dans lequel elle se trouvait demanda :

-Estrella, tout va bien ?

Non, rien n’allait. Elle sentait la mort s’insinuer en elle. Elle eut un léger tremblement. Quoi qu’il soit arrivé, la vie de ses colloc’ ne tenaient qu’à un fil. S’il était encore en vie. Elle eut soudain un énorme doute. Et s’ils mourraient, que deviendrait elle ? Elle ne pouvait vivre sans eux, ils étaient une partie d’elle-même dorénavant. Sans eux, elle n’était pas entière, comme une ombre privée à jamais de quelqu’un à suivre.

-Ils sont morts…

Elle aurait presque pu  dire que c’était une évidence. Cela paraissait presque possible maintenant qu’elle l’avait dit. Elle se mordit les lèvres en proie à une culpabilité sans pareil. Comment osait elle assurer qu’il n’était plus vivant alors qu’ils étaient dans son esprit.

-Estrella, c’était des personnages fictifs… c’est toi qui les a créés… ils ne peuvent pas mourir…

Estrella se raidit. Evidemment, il ne comprenait pas. Mais qui aurait pu comprendre ? Elle ne les avait pas imaginés. Non. Ils étaient venus à elle, bien réelle malgré qu’il n’ait aucune enveloppe charnelle. Ils existaient belle et bien. La douleur qu’Estrella ressentait se transforma en une sorte de haine qu’elle tourna vers Spike. Il osait traiter Estrella de folle. Elle ne l’était pas, ils existaient vraiment. Lorsqu’il posa sa main sur son épaule, elle eut envie de le repousser. Dans les tempes de la bohémienne, son sang battait à toute vitesse. Mais, dans sa tête, c’était comme si plus rien ne vivait. Elle se sentait morte de l’intérieur. Une froideur terrible s’empara d’elle, remplaçant ce qui restait de la drôle et fougueuse Estrella. Elle n’aurait jamais cru être capable d’une attitude aussi glaciale. Elle était devenue dangereusement mortelle. Enfin… ce n’était pas vraiment elle, ça venait d’autre part. Elle répéta à Spike avec plus de hargne que de tristesse, insistant sur les  mots :

-Ils sont morts…

Ses deux yeux devenus glacés et aussi sec qu’un désert se plantèrent dans les yeux de Spike. S’il commettait l’erreur de dire le moindre petit commentaire désobligeant sur un des colloc’ de la jeune Cygne, elle n’hésiterait pas un instant. Elle le… Elle secoua la tête. Mais qu’est ce qui lui arrivait ? Ce n’était pas la première fois qu’on la traitait de folle, elle s’en était toujours fichue. Alors pourquoi cette violence soudaine, cette envie de destruction qui pulsait dans ses veines.

-Ils n’existaient pas… ils étaient des créations de ton imagination Estrella… Ils n’existaient pas ! Tu as toujours été seule dans ta tête !


Toujours seule. Non. Elle eut un regard mauvais, un regard qui se teinta d’une couleur rouge qui lui donnait un air terrifiant. Elle n’avait jamais été seule. D’abord, il y avait eu les coloc’ mais ensuite… Ensuite il y avait eu l’Entité. La puissance. Celui qui tentait de prendre le contrôle de son esprit. C’est lui qui fit un sourire sombre et sinistre à Spike avant de pousser un hurlement de haine pure et de vengeance. « Toujours seule »…  Estrella sauta à une vitesse surnaturelle sur le garçon qui n’eut même pas le temps de se poser de questions. Elle le plaqua au mur comme une vulgaire poupée, lui enfonçant les ongles dans la chaire de sa gorge et murmura :

"-Parfois, les humains manquent vraiment d’imagination."

Avant qu’il n’ait le temps d’esquisser le moindre geste, son cœur cessa de battre sous les mains de la jeune fille.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MERCI NAIA <333 BLOUP BLOUP *ça veut dire j'approuve en poissonien :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
James MacBond
Prof de Mathématiques, Sac.
♣ Messages : 301
♣ Date d'inscription : 28/07/2012


MessageSujet: Re: Piégés dans les catacombes... || RP Général Halloween 2013   Mar 29 Oct - 12:04


Se cacher ce qu'on ne veut pas voir

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Amanda a un mouvement avec son épée. James ouvrit grand les yeux, ça y est, il va finir en brochette. C'est un comble, lui qui n'a jamais été un grand fan des barbecues. Une nouvelle décharge se fit sentir dans le bout de ses doigts mais il tenta de la retenir, il ne voulait pas faire de mal à la jeune Beethoven, elle était sous sa responsabilité. Elle retient son geste au soulagement du professeur. Elle croisa les bras et me jeta un regard plein de doutes. Je pouvais comprendre, j'avais moi même peu apprécié qu'elle se balade avec une épée au symbole étrange, mais ici, on dépassait tout entendement. James avait il été chargé d'électricité ? Comment se faisait il qu'il soit parvenu à l'utiliser sur le mur sans le toucher ? Par le sol ? Ces cailloux étaient peut être des conducteurs d'énergie. Ca n'avais pas de sens. Il regarda ses mains encore un instant perplexe avant de les mouver doucement et prudemment le long de son corps. Amanda passa par le trou formé par la déflagration. James hésita, son cerveau tournant à son maximum à la recherche d'une explication de tout ce qui se passait. La pression de ma migraine se fit plus fort tandis que je rejoignais Amanda qui m'avait dit que le voie était libre.

Amanda fixa un point derrière le professeur qui se retourna. Pendant un instant il cru voir une chose blanche à la forme humaine familière mais ce n'était que les reflets des torches. Sa migraine semblait le rendre sujet à des hallucinations, il aurait juré que la forme était celle de sa femme. Sauf qu'elle était morte. Les épaules du jeune professeur s'affaissèrent. Elle était morte bien trop tôt. Il n'oublierait jamais cette tâche rouge fleurissant sur la robe blanche de la jeune femme. Cela le hanterait toute sa vie. Pas étonnant que dans cette situation terrible il pense à elle. Il s'était senti détruit lorsqu'elle l'avait quitté, meurtri, il s'était accroché à ses souvenirs et jamais n'avait tourné la page. Il ne parvenait pas à continuer sa course en ignorant qu'elle était rester sur le chemin. Il aurait du mais James avait préférer se créer sa petite bulle, se protégeant d'une vérité qui l'aurait détruit. Il avança pour rejoindre Amanda, se retournant une dernière fois. Il eut encore l'impression de cette étrange présence mais la chassa d'un clignement des yeux. Il n'y avait rien qu'un couloir sombre éclairé par une torche. Ni plus, ni moins. Il fit à Amanda :

- On doit absolument trouvé un mur ! Plus le temps passe et moins on a de chances d'y arriver. Dépêchons nous !

Il avait peur que d'ici là, il puisse devenir fou. Cet endroit semblait se moquer de lui. Ces cailloux au mystère encore inconnu semblaient le nargué. Il devait trouver une sortie. Peut être plus qu'un mur. Une sortie, ça aurait régler tout les problèmes. Mais il ne devait pas se bercer de douce illusion. Alors, il suivit Amanda dans ce nouveau couloir. Il se retourna à plusieurs reprises avec cette impression de ne pas être seul. Il ne quitta pas d'une semelle la jeune Beethoven, présence rassurante dans cet endroit aux allures de film d'horreur et évitant de regarder les quelques endroits ou des traces de sang sur les murs lui donnait des frissons. La présence dans son dos se fit plus forte, et dès lors, il avait les yeux plus tournés derrière lui que devant, manquant à plusieurs reprises de bousculer Amanda.

- On est suivi, murmura t'il à la jeune fille, inquiet.

Peut être la jeune fille avait elle, elle aussi remarquer quelque chose. Elle pourrait peut être donné des indices au professeur qui ne comprenait pas trop la situation, habituer à faire des math derrière un bureau et non à marcher dans des couloirs sombres à la recherche de murs aux attitudes spéciales ou d'une sortie.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Amanda Slam
Romi ~ Celle qui a une affinité avec le vent, vu le nombre de vents qu'elle se prend !
♣ Messages : 866
♣ Date d'inscription : 03/06/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Dans l'espace


MessageSujet: Re: Piégés dans les catacombes... || RP Général Halloween 2013   Mar 29 Oct - 17:14




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Regarde !!!





Il ne semblait rien voir, ses yeux bleus observant le mur dans face, passant aux travers du fantôme.  C’était assez horrible. Amanda se sentait devenir de plus en plus folle. Pourquoi ne voyait-il rien ? Elle était devant lui pourtant merde !! Elle espérait intérieurement qu’il se réveille mais elle savait qu’avec ce qui venait de se passer avec le mur il était préférable qu’elle reste zen. Son changement d’humeur était du à tout ce stress, cette tension au moindre pas qu’elle faisait dans se tout nouveau tunnel. Il y avait des flammes, surement des torches.

- On doit absolument trouvé un mur ! Plus le temps passe et moins on a de chances d'y arriver. Dépêchons nous !

Elle hocha la tête, ses cheveux bloquant la vue sur les cotés pendant deux secondes. Soudain apparu le visage de son frère dans la pierre et elle fit un pas de coté. Pendant un instant elle avait baissé sa garde, il ne fallait plus que ça se reproduise. Elle se retourna pour voir si James avait remarqué quelque chose mais il semblait perdu.  Maintenant qu’elle avait les idées de nouveau plus clair elle s’avança manquant deux secondes plus tard de se casser la figure. Elle grogna et se retourna pour  jeter un regard noir à la cause de sa presque chute. Elle avait un boulet, elle se retrouver seule perdue avec un boulet qui était prof de math et dont tout les événements surnaturel qui se produisait avaient une consonance mathématique. Il arrêtait pas de se retourner toutes les deux secondes ne semblant pas voir se qu’il trimbale depuis tout à l’heure. Désolé madame. Elle sera l’épée et son poing libre essayant de garder son calme.

- On est suivi

Bon comment dire, la c’était la goutte d’eau qui faisait débordé le vase. Il se moquait de qui là ? D’elle ? Il n’allait pas continuer longtemps. Pauvre homme aveugle qui ne voyait rien, elle allait se charger de lui ouvrir les yeux pas de la manière la plus délicate mais peu importe. Elle saisi la torche qu’il  y avait au mur et alluma celle de James. Ses yeux bleus flambèrent de colère. Ses nerfs claqués un à un.  Encore quelques pas, elle trébucha de nouveau parce que MONSIEUR ne faisait pas attention. S’en était trop. Elle se retourna et se stoppa nette. Brandissant sa torche plutôt que l’épée.

-J’en ai  ma claque là ! Depuis cinq minutes le fantôme d’une femme te suit et toi tu l’ignore royalement ! Ouvre les yeux bordel ! Tout n’est pas que mathématiques et calculs ! Tourne toi affronte son regard, reconnait qu’elle est là ça nous avancera !

Elle s’appuya contre un mur histoire d’attendre qu’il digère. Sauf que voilà elle ne resta pas appuyer longtemps et se retrouver le cul parterre, allongé la torche roulant au loin, elle s’éteignit. Ce n’est pas possible. Pourquoi donc ? La discrète Amanda se rendit compte de se qui venait de se passer toutes envies d’étriper James avait disparu.

-James je crois que j’ai trouvé ton mur…Et tu sais quoi ? Ça fait mal.


Code by BlueBerry



___________
Spoiler:
 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
James MacBond
Prof de Mathématiques, Sac.
♣ Messages : 301
♣ Date d'inscription : 28/07/2012


MessageSujet: Re: Piégés dans les catacombes... || RP Général Halloween 2013   Mar 29 Oct - 20:58

Ne pas être doué est tout un art

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Amanda eut une réaction curieuse, elle avait l'air en colère contre le jeune professeur qui la regardait, ses deux grand yeux bleus tournés vers elle. Il ne savait pas pourquoi mais elle semblait lui en vouloir. Elle saisit une torche du mur, sous le regard inquiet et étonné du jeune homme qui eut un léger mouvement de recul lorsqu'elle vint droit sur elle mais elle ne fit qu'allumer sa torche. James s'en voulut d'avoir eu peur mais la jeune fille ne sembla pas l'avoir remarqué au soulagement de ce dernier qui l'a trouvait déjà fort énervée. Sauf que seulement quelque pas plus loin, James la fit à nouveau malencontreusement trébucher. Elle se retourna, très en colère, brandissant sa torche de manière un peu trop violente au goût du professeur de mathématiques. Elle hurla, dans une terrible colère :

-J’en ai  ma claque là ! Depuis cinq minutes le fantôme d’une femme te suit et toi tu l’ignore royalement ! Ouvre les yeux bordel ! Tout n’est pas que mathématiques et calculs ! Tourne toi affronte son regard, reconnait qu’elle est là ça nous avancera !

James la regarda perplexe. De quoi ? Un fantôme ? Mais ça n'existait pas les fantômes ! Qu'est ce qui lui prenait soudainement. James la regarda de ses deux grands yeux bleus. Une femme... comme... Il se retourna lentement, priant pour voir Ellana mais il n'apercevait pas ce fameux fantôme. Il plissa les yeux, piquer à vif par la lumière. Un bruit se fit entendre sur sa gauche et il se tourna vers la jeune Beethoven... qui venait soudainement de disparaître. En faites, c'est le mur qui c'était effacé. Il l'avait enfin trouvé ce bout de rocher qui leur permettrait de s'échapper en cas de menace ! James poussa un soupir de soulagement. Ce mur était peut être leur salut.

-James je crois que j’ai trouvé ton mur…Et tu sais quoi ? Ça fait mal.

Le commentaire d'Amanda fit rire James qui l'aida à se relever. Il s'intéressa au signe dans la roche, l'indiquant à Amanda. C'était à nouveau le même que celui de l'autre mur et de l'épée de la jeune fille. Lorsqu'il effleura le symbole, un léger picotement parcouru ses doigts et il préféra vite les retirer, n'ayant pas envie de faire sauter leur sortie de secours. Il se retourna une nouvelle fois et c'est là qu'il l'a vit. Elle était là, beaucoup trop pâle, ces longs cheveux noir rattachés en chignon sur la tête, vêtu d'une superbe robe blanche et rouge. James blémit sans parvenir à faire le moindre geste. Il eut un haut le coeur. Elle paraissait tellement réelle. Il s'approcha, hypnotisé par cette soudaine apparition. Il s'avança vers elle et voulut lui prendre la main mais il la traversa, sentant comme une froideur terrible là ou se tenait l'apparition. Il tenta une seconde fois mais rien à faire. Il poussa un gémissement désespéré et voulut se jeter dans les bras de sa fiancée qui avait si peu longtemps été sa femme. Un froid terrible s'abattit sur tout son corps et il s'écrasa par terre, se cognant violemment le menton sur le sol. Sa femme, ou plutôt le fantôme eut un sourire mauvais qui fit frémir James. Ce dernier appela faiblement à l'aide, priant pour qu'Amanda ait vu la scène, ce qui aurait été plutôt logique vu le bruit qu'il avait fait  en s'écrasant par terre.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Amanda Slam
Romi ~ Celle qui a une affinité avec le vent, vu le nombre de vents qu'elle se prend !
♣ Messages : 866
♣ Date d'inscription : 03/06/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Dans l'espace


MessageSujet: Re: Piégés dans les catacombes... || RP Général Halloween 2013   Mer 30 Oct - 17:22




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Symbole





Elle l’avait fait rire, peut être qu’il n’avait pas vu ce fantôme mais au moins pendant un instant il n’avait pas pensé aux maths. C’était une avancé énorme pour elle. Elle accepta avec plaisir l’aide qu’il lui proposa pour se relever. Elle se frotta un peu partout enlevant la potentiel poussière qu’elle avait sur elle. Pendant se temps il s’était approché du mur. Amanda fit de même mais celui-ci était déjà parti. Elle approcha sa torche pour observer les symboles c’était étrange, enfin elle vit  l’écriture, ses yeux bleu essayaient de décrypter   mais rien, pas le miracle. Elle souleva son épée et compara les deux écritures, s’étaient les mêmes. Amanda ne s’était jamais demandé pourquoi elle avait cette épée. Et elle ne pu réfléchir plus longtemps à la question. Un appel au secours raisonna. Elle se redressa  ne lâchant n’y la torche n’y l’épée. James était là par terre, elle vit le regard mauvais du fantôme. La question qu’elle s’était posé si le fantôme était gentil ou non avait dorénavant une réponse. Elle se précipita vers lui, il semblait terrifié. Des bruits de pas raisonnèrent. La jeune fille était en train de stresser. La peur lui nouait l’estomac, hors de questions qu’elle l’abandonne. Le terme : le trainer par les pieds est employé. Elle l’avait trainé de l’autre coté. Et maintenant elle priait. Les bruits se rapprochaient, elle n’avait pas remarqué qu’elle serrait le bras de James. Celui-ci avait l’air complètement perdu, comme une statut. Bon ba la c’est sur il l’avait vu. Elle avait disparu bien heureusement d’ailleurs. Alors qu’un pied apparu le mur se referma, elle ne pu s’empêchait de poussait un énorme soupir de soulagement.

-James….Votre idée….J’adhère complètement…

Elle laissa sa tête reposer contre le mur avant de réalisé qu’il y avait quelque chose qui les intéressé sur le mur dans face. Elle se rapprocha et l’éclaira de loin, elle n’avait pas envie que le mur s’ouvre de nouveau surtout s’il y avait un ou une psychopathe de l’autre coté. Elle invita James a venir prêt d’elle, il n’y avait plus trace du fantôme mais il était traumatisé. Elle se mordit la lèvre sans voulant pour lui avoir hurlait dessus. Elle avait du , au passage, ameuter tout les fous du coin. Et ensuite lorsque lui il était tombé ce n’était pas mieux.

-A votre avis qu'est ce que ça peux dire....On se creuse la tête peu être pour rien James....


Code by BlueBerry



___________
Spoiler:
 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
James MacBond
Prof de Mathématiques, Sac.
♣ Messages : 301
♣ Date d'inscription : 28/07/2012


MessageSujet: Re: Piégés dans les catacombes... || RP Général Halloween 2013   Jeu 31 Oct - 7:45

Le dilemne... Mourir ici ou plus loin ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Elle se précipita heureusement vers le professeur. Evidemment, pour ne pas arranger les choses, un bruit de pas retentit dans le couloir. Le fantôme disparu au grand désespoir de James qui ne parvenait pas à quitter du regard l'emplacement où sa femme c'était trouvé un instant plutôt. Il brassa dans le vide un instant avant qu'Amanda attrape les jambes du professeur, et porté par la peur parvient à le traîner jusque de l'autre côté du mur. La situation aurait pu faire rire dans d'autre cas mais tandis que les pas résonnait dans le couloir d'en face, la peur était bien plus présente.

James lui ne pensait même pas à ce qui venait de se passer. Il restait là, part terre, le regard dans le vague. Le visage de sa femme hantait son esprit. Il baissa les yeux, regardant le sol. Le souffle glacé qui l'avait touché avait complètement disparu mais ce n'était pas ce qui importait à James. Parce qu'elle aussi avait disparue. Et parce qu'il avait vu un fantôme. Et parce qu'il lançais des étincelles sur les gens et les murs et qu'il faisait tout péter. Ca faisait un peu trop de chose qu'il ne parvenait pas encore a expliqué. L'illusion allait trop loin. Beaucoup trop loin.

-James….Votre idée….J’adhère complètement…

Il l'avait en effet échapper de justesse. James décida de faire comme s'il n'avait rien vu un peu plus tôt. Cela brouillait ses idées, il ne parvenait plus à réfléchir, hors c'était sa seule arme ici. Il ne savait rien faire d'autres. Il regarda Amanda qui s'était approcher du mur, Le symbole... une nouvelle fois.

-A votre avis qu'est ce que ça peux dire....On se creuse la tête peu être pour rien James....

Le jeune professeur secoua la tête. Bien sur que si, il devait continuer leur questionnement. Après tout, c'est grace à ça qu'il s'en était sortis plus au moins indemne jusqu'ici malgré les taches de sang à intervalle régulière qui semblait de te dire « Hé oh ! C'est par ici le tueur en série, n'hésitez pas, il est vraiment doué ». Surtout, il ne devait pas s'arrêter de réfléchir.

- Je ne sais pas mais on doit continuer à chercher.

Le problème, c'était que cette histoire de symbole, c'était plus un truc pour quelqu'un doué en langue ou en histoire ce qui était loin d'être la tasse de thé de James qui était plus un fervent scientifique qu'un littéraire. Par contre, s'il parvenait à mettre la main sur un Baudelaire... L'idée était bonne mais cela voulait dire, continuer dans les couloirs, le danger du psychopathe n'étant toujours pas résolu. Mais d'un autre côté, à quoi bon rester ici à mourir de faim et de soif sans jamais trouver de moyen de sortie alors qu'il a peut être un lien avec ce symbole étrange. De plus, il devait convaincre Amanda de venir avec lui parce que tout seul, il savait pertinemment qu'il était bien trop exposé, n'étant pas non plus le Dieu des art martiaux. Il ne devait surtout pas se séparer, avoir quelqu'un sur qui compter dans ce genre d'endroit est vraiment important.

- On doit trouver un Baudelaire qui s'y connaît un peu dans tout ça. On carrément le professeur d'histoire ou de littérature si on tombe dessus. On fera des pauses chaque fois qu'on tombera sur un mur comme celui ci.

C'était risqué certes, mais valait il vraiment mieux rester là à se tourner les pouces jusqu'à ce qu'un serial killer vienne nous vider l'estomac ? A cette image, le jeune professeur pâlit mais garda l'estomac mieux accroché qu'un peu plus tôt. Il devait bien réfléchir avant de s'éloigner de leur porte de sortie. Ce qui faisait ne devait surtout pas leur coûter la vie sinon ça n'aurait servit à rien.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Spike Mélanchon
Elève Discret ♪
♣ Messages : 32
♣ Date d'inscription : 22/08/2012
♣ Age : 23


MessageSujet: Re: Piégés dans les catacombes... || RP Général Halloween 2013   Ven 1 Nov - 21:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La Mort est un grand mot. Certains la considèrent comme une fin… d’autres la décrivent plus comme le début d’une nouvelle vie. Personnellement, vu que je suis encore capable de porter ce genre de réflexions alors que mon cœur a clairement cessé de battre, je pencherai plutôt pour la deuxième solution.
Quand j’ouvris les yeux (si on peut considérer que je les ouvrais, étant donné que mon corps m’avait, comme qui dirait, abandonné et que par conséquent, je n’avais plus d’yeux à proprement parlé) les couloirs poisseux avaient étés remplacés par un vide absolu. Estrella n’était plus la. Un semblant de frisson parcouru les membres fantomes de mon corps disparu, tendis que je me remémorai ma dernière vision d’elle, ce fameux moment ou elle m’avait sautée à la gorge et n’avait pas hésité une seconde pour m’achever.
C’est étrange, je n’avais pas imaginé pas la mort comme ça. Je n’avais vu aucune lumière. Je n’avais pas vu ma vie défiler devant mes yeux avant de partir dans un endroit lumineux, pleins de chaleur et de réconfort. Non,… autour de moi, il n’y avait que du noir… excepté vers le bas ou je vis des pieds nus posés sur un sol d’herbe sèche et grisâtre. Ces pieds, c’étaient les miens. Je me penche. Je tente de les attraper… mais bien que mes mains se posent dessus, je ne touches rien.  Mon regard sur les choses a changé, lui aussi. Je ne vois plus, je perçois. Les formes, les couleurs étaient melées de vibrations, de sentiments. Oui, je ressentais les sentiments de ce que je voyais, et pensez-en ce que vous voulez, mais je n’aurais jamais cru ressentir tant de sentiments venant de mes pieds…
Un chemin d’herbes hautes sèches s’étendit devant moi. N’ayant d’autre endroit ou aller, je le suivis. Au bout du chemin se trouvait un couloir sombre et pas très très chaleureux. Je soupirai et mis mes mains en poche… mon gsm était toujours là. Mort ? On avait toujours nos portables dans l’au-delà ? Un petit sourire aux lèvres je m’avançai vers la première porte qui s’offrait à moi, tout en me demandant, où j’avais bien pu atterrir. Au loin j’entendais des sanglots…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Estrella Hoffmann
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 119
♣ Date d'inscription : 01/09/2013


MessageSujet: Re: Piégés dans les catacombes... || RP Général Halloween 2013   Sam 2 Nov - 11:04


Jouons à cache-cache, celui qui perd... meurt
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Plié dans la poussière, Estrella tremblait. Ce qui venait de se passer, elle ne l'avait pas voulu, elle se sentait épuisée. Elle tenait le corps immobile de Spike dans les mains. Des mains pleines de sang. Elle poussa un gémissement sourd. Ce qu'elle avait fait été impardonnable. Il était mort. Elle l'avait tuée. Elle avait terriblement mal à la tête. La jeune bohémienne se redressa toute tremblante, ne sachant que faire, ni ou aller. Elle regarda le cadavre du garçon avait qui elle avait si souvent rit et prit la terrible décision de le prendre avec elle. Elle n'abandonnerait pas son corps là. Elle attrapa les poignets du jeune homme et tira de toutes ses forces pour le faire avancer avec elle. Où ? Elle n'en avait aucune idée, mais elle ne pouvait rester ici, de cela au moins, elle était certaine. Elle ne pouvait s'arrêter de pleurer et elle ne s'en priva pas.

Elle avait très peur. Peur de ces murs aux briques sombre, de ses couloirs seulement éclairé par quelques torches, de ce silence insistant seulement brisé par le frottement du corps de Spike sur le sol. Et surtout, elle avait peur d'elle même, de ce qu'elle avait fait. Elle trébucha plusieurs fois, eu toute les difficultés du monde à traîner son ami derrière elle mais ne se découragea pas. Elle se sentait plus seul que jamais, n'entendant ni ses colloc' ni personne d'autre. Ce silence angoissant allait la rendre folle. Elle ne supportait pas cette solitude forcée dans laquelle elle se trouvait. Elle chantait et se parlait pour ne pas totalement sombré, ses phrases entrecoupées de sanglot. Elle marcha longtemps ainsi, sans vraiment avoir notion du temps qui passait. Seulement, plus le temps passait, moins la jeune fille ne parlait ni ne chantait. La fatigue la submergeait et une douloureuse peur c'était insinué en elle sans qu'elle ne sache pourquoi.

- ESTRELLA ! Je ne tiendrai pas longtemps, désolé ! Mais surtout...

Ce hurlement de rage et de désespoir venait directement de Dave, il semblait en proie à une douleur atroce mais malheureusement la communication fut une nouvelle fois interrompu. De quoi parlait il ? Que se passait il pour l'amour du ciel ?! La jeune fille se laissa choir par terre, en proie à de terrifiante pensées. Pourquoi ces colloc' disparaissaient tous si soudainement, qu'est ce qui leur arrivait de si terrible ? Et en même temps elle était un peu soulagé d'avoir entendu Dave. Cela voulait dire qu'il était encore en vie. Elle se refusa à croire que ce n'était qu'une question de temps. Le russe était le type le plus résistant et le plus chiant qu'elle avait jamais connu. Peut être même que tous ses colloc' étaient en vie mais juste en danger... elle aurait voulu le croire mais elle ne devait pas le croire, la déception dans le cas contraire serait bien trop douloureuse.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
MERCI NAIA <333 BLOUP BLOUP *ça veut dire j'approuve en poissonien :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Naia Egan
Modératrice à l'essai Pear ♣
♣ Messages : 609
♣ Date d'inscription : 09/09/2012
♣ Age : 18


MessageSujet: Re: Piégés dans les catacombes... || RP Général Halloween 2013   Sam 2 Nov - 11:55


HALLOWEEN
J'entends très distinctement ses pas se rapprocher de moi. Je frémis mais ne bouge pas. J'entends sa voix qui murmure tout proche à présent. Elle me demande si j'ai soif. Cette brûlure dans ma gorge c'est donc ça ? Cette douleur insupportable qu'il est impossible de faire disparaître, qu'on ne peut éclipser c'est la soif de sang humain ? Suis-je devenue comme elle, un vampire tel qu'on en voit dans les contes macabre ? Normalement cette pensée aurait dû me faire frémi et me glacer de terreur et de dégoût envers moi même. Mais étrangement cette pensée ne me gêne guère. Penser à une être humain accentue la douleur et me met l'eau à la bouche. Je grimace sous cette envie obsessionnelle, mon corps a envie de se lever brutalement et de courir à la recherche de la fragrance des humains. De ce que j'étais jusque il y a quelques minutes. Ce que je ne suis plus et que je ne serais plus jamais. Car je ne me fais pas d'illusion je ne serai plus jamais humaine. Et pour le coup, je n'ai aucune envie de l'être. Etrange certes, mais dans mon esprit ça me parait clair. Mieux vaut être le prédateur que la proie. C'est d'une logique imparable.

Je replie ma jambe intacte sous moi et grimace d'avance en bougeant l'autre, et me rends compte que je ne sens rien. Je regarde la blessure avec ébahissement et constate que, malgré l'os sortit en dehors de la chair, je ne ressens aucune douleur. Précautionneusement, tout de même une telle blessure ce n'est pas rien, je me relève et pousse un grognement triomphant. Je sens une puissance nouvelle qui coule dans mes veines, une force énorme que je ne parviens pas à mesure. J'inspire profondément et suis assaillie pour les odeurs de pourriture, d'eau, de mousse... Les mêmes que la dernière fois en somme, même si elle semble un brin plus intense. Et l'odeur humaine... Le fumet est si présent que je peux presque le voir. Je me retourne vivement, à la recherche de la source de cette odeur délicieuse... avant de me rendre compte piteusement qu'il s'agit de ma propre odeur. Je baisse les yeux sur l'autre, celle qui m'a transformé en ce monstre. Je ne lui tends pas la main, elle peut se relever seule je le sais. Il me parait maintenant évident que, quand je l'ai éclaté contre le mur, elle n'a rien senti. Ma nouvel force je la tiens d'elle, qu'est-ce qui me dit que la sienne n'est pas supérieur à celle dont je dispose. Je plonge mes prunelles dans les siennes, inflexibles. Mon regard ne laisse apparaître aucune émotion. Pourtant quand je parle, ma voix est fiévreuse.

« - Oui. »

___________

« C'est comme de jouer au tetris,
c'est de plus en plus dur jusqu'à ce que tu crèves.
»
Nathanaël Von Arlex, 01h05 le 04  janvier 2013
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je n'aurai jamais assez de mots pour vous dire à quel point je vous aime. ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Amanda Slam
Romi ~ Celle qui a une affinité avec le vent, vu le nombre de vents qu'elle se prend !
♣ Messages : 866
♣ Date d'inscription : 03/06/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Dans l'espace


MessageSujet: Re: Piégés dans les catacombes... || RP Général Halloween 2013   Sam 2 Nov - 15:06




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Repartir





- Je ne sais pas mais on doit continuer à chercher.

Amanda n’osait pas le dire mes ses petites crises de paniques et ses pêtages de plombs l’avaient fatigué. Elle n’en pouvait plus et seul l’instinct de survis la tenait en éveil. Elle aurait voulu se reposer un moment mais être en mouvement était un gage de survie. Et elle, elle voulait survivre, réussir à sortir avec James de ce bordel, de ce labyrinthe qui la faisait tourner en rond. Elle ne pensait plus maintenant, elle espérait. Si elle pouvait pendant un instant tout reposer sur les épaules de James…Non mieux valait ne pas le faire car même s’il était très intelligent elle n’assurerait pas sa sécurité sur lui. Il était assez trouillard…Ce n’était pas une méchanceté. C’était un compliment. La peur amené à la survie et la survie rallongeait l’espérance de vie. Elle laissa James regarder les symboles, celui-ci semblait perplexe et franchement ça inquiétait la jeune fille. Lui, le dieu des maths qui comprenait pas ce qui été affichait au mur. D’abord ça voulait dire que ce n’était pas des maths et aussi qu’ils étaient mal partis.

- On doit trouver un Baudelaire qui s'y connaît un peu dans tout ça. On carrément le professeur d'histoire ou de littérature si on tombe dessus. On fera des pauses chaque fois qu'on tombera sur un mur comme celui ci.

Le regard bleu de la jeune fille se voila de panique. D’abord elle flippé et refusé puis après réflexion c’était une idée à développer. Mais son bon sens lui rappelait que trouver des Baudelaire ici, avec un niveau mental égal à celui d’origine avant de rentrer ici, c’était dur à trouver. Tout fois elle ne pouvait pas se permettre la séparation. Elle le suivrait n’ importe où, il lui permettait de la raccrocher à la réalité. Elle se redressa et s’étira. La flamme de la torche flambant dans ses yeux. Elle se demandait ou était ses proches, ses amis, Gabriel. Non il ne fallait pas réfléchir. Oublier de se poser des questions. Oublier Gabriel…ça c’était impossible. Elle se dirigea vers le tunnel, il n’y avait rien. Son arme toujours en main, elle revient sur ses pas.

-Tu compte trouver comment un Baudelaire…. Bon traînons pas ici…tu viens ?

Elle s’éloigna de nouveau et l’attendit. Amanda avait remit ses cheveux bruns en arrière. Elle avait eu une prise de conscience comme toutes les 5 minutes depuis un moment. Mais voilà elle voulait en même temps fuir les fantômes, et s’il y avait un moyen de retrouver des personnes saines d’esprit…Et des amis.


Code by BlueBerry



___________
Spoiler:
 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
James MacBond
Prof de Mathématiques, Sac.
♣ Messages : 301
♣ Date d'inscription : 28/07/2012


MessageSujet: Re: Piégés dans les catacombes... || RP Général Halloween 2013   Ven 8 Nov - 10:39

Le danger n'est pas forcément là où il semble être

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Amanda ne semblait pas tout à fait emballer par l'idée du jeune professeur ce qui était plutôt normal étant donné qu'à chaque fois qu'il se baladait dans un couloir, ils pouvaient rencontrés des personnes mal intentionnées. James doutait lui même de son idée, il ne fallait surtout pas qu'il se jette dans les bras de quelqu'un qui risquait de les égorger. D'un autre côté, c'était son rôle de prof de veiller sur les élèves alors, il se devait d'en retrouver quelque uns et de les réunir au même endroit. La jeune Beethoven se redressa, s'étirant comme un chat. James se demanda s'il devait laisser son élève l'accompagné où faire en sorte qu'elle reste ici à l'abri. Mais il savait bien que l'un sans l'autre, il serait en danger alors il se tut. Elle fit quelques pas dans le tunnel, serrant la garde de son épée très fermement avant de revenir vers le professeur de math qui avait entreprit de baillé, parce qu'il devait avoué qu'il était un peu fatigué.

-Tu compte trouver comment un Baudelaire…. Bon traînons pas ici…tu viens ?

Elle s'éloigna une nouvelle fois avec un regard à James qui la suivit, s'éloignant à regret du mur, malgré qu'il fut l'instigateur de l'idée de se balader sans protection aucune dans les lugubres couloirs de l'endroit. Il triturait nerveusement son alliance, se demandant s'il verrait réapparaître cette illusion qu'avait été le visage de sa femme. Il n'avait aucune idée de la façon dont il allait trouver un Baudelaire, et ne savait même pas si ce dernier serait capable de déchiffrer les traits du mur. Peut être que ça n'avait rien avoir avec un truc littéraire. Si ça se trouvait, cela ne voulait peut être rien dire mais James se refusait de le croire, sachant que c'était ça seule piste de découvrir comment sortir de cet abominable endroit ou il commençait à avoir froid, soif et peur. Pas faim, parce que les décors ne lui donnait pas forcément envie de manger un sandwich. Il suivait Amanda, jetant de temps à autre un regard en arrière pour s'assurer que personne ne les suivait, un peu échaudé par leur rencontre précédente. Il n'avait pas envie de finir en petit morceau.Chaque bruit lui semblait suspect mais il ne laissait pas son imagination trouver des significations à ses grincements et autres, sachant qu'il se devait de rester rationnel et éviter une panique général. Evidemment, c'était plutôt difficile dans un endroit pareil. Il sursautait donc de temps en temps, nerveux.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Piégés dans les catacombes... || RP Général Halloween 2013   Ven 8 Nov - 23:00





Antares de Beauseant
The Sαtevis Judge




Pauline s'attacha les cheveux, retirant un élastique de l'un de ses poignets. Antarès avait décodé son regard auparavant - chose inutile, puisqu'il savait. Il voyait tout dans ses rêves, il voyait tout lorsqu'il levait les yeux vers l'immensité du ciel, la nuit. Il avait vue sur l'infini, une fois par an, et une voix muette lui ordonnait chacun de ses pas, après lui avoir donné toutes les informations dont il avait besoin. Son esprit critique et moralisateur faisait le reste. Et ce fameux esprit n'avait pas spécialement apprécié la vue de Pauline contemplant une nacelle couverte d'un sang autre que le sien.

Les questions d'Antarès n'étaient pas bizarres. Il s'agissait d'une simple mise en bouche. On aurait même pu dire que c'était comme un avertissement concernant ce qui l'attendait dans les minutes qui allaient suivre. Questions qui ne demandaient aucune réponse, puisqu'Antarès les connaissait déjà. Tout le monde était coupable. Tout le monde. Et personne ne comprenait. Personne, sauf lui.

Friedrich Nietzsche disait que "Quand on lutte contre des monstres, il faut prendre garde de ne pas devenir monstre soi-même. Si tu plonges longuement ton regard dans l’abîme, l’abîme finit par ancrer son regard en toi." Antarès avait toujours été philosophe, et il avait toujours pris ces phrases très au sérieux, mais étrangement, ce soir, elles ne lui faisaient plus aucun sens. Il ne les comprenait plus. Il ne savait même plus de quels monstre et de quelles abîmes il était question.

Il sentit toutefois l'abîme derrière lui lorsque Pauline lui envoya son pied dans l'estomac, le faisant valser à la renverse.

Antarès savait qu'il ne lui restait plus que quelques secondes avant de succomber à ses démons. Il sortit son pendule fétiche de la manche de sa robe de juge, et lui donna une très légère oscillation, de droite à gauche. L'objet au bout de la ficelle réfléchissait la lumière dorée des torches autour d'eux. Une petite balance en métal. Rien d'autre qu'un simple ornement, auquel Antarès tenait tout particulièrement. L'éclat atteignait le fond de sa rétine, pour mettre son cerveau en marche. Il ferait un choix ce soir.

Droite. Pauline avait été ivre, ce soir-là. Elle essayait de se réserver à Hadley. Ce garçon allait potentiellement la violer. Il ne s'agissait que de défense. Elle avait laissé les secours arriver, n'avait pas tenté de cacher son corps.

Gauche. Le garçon avait également été ivre. Peut-être même plus encore que Pauline. Elle l'avait laissé l'entraîner dans une situation plus que douteuse. Elle l'avait tué, et de plus sans se dénoncer par la suite. On pouvait même dire qu'elle avait tenté de fuir... De fuir la Justice.

Droite. Gauche. Droite.

Gauche.

Antarès tomba finalement dans l'abîme. Il s'en releva tel un monstre.

Pauline fuyait Antarès. Elle fuyait à nouveau la Justice. Mais cette fois-ci, il n'y avait pas de parents ni d'amis qui viendrait la chercher. Elle serait entre de bonne mains... Entre celles d'Orion le Chasseur, qui avait fait tourner les cartes et qui soufflait maintenant ses gestes au Scorpion, lui demandant de rattraper la jeune fille qui lui tournait le dos depuis quelques secondes de trop, et de se servir de cet objet pointu qu'il tenait dans sa main.

Et le Juge exécuta.

Dans tous les sens du terme.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Lexy McKinon
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 221
♣ Date d'inscription : 10/07/2013
♣ Age : 20
♣ Localisation : Wuhan, China ♥


MessageSujet: Re: Piégés dans les catacombes... || RP Général Halloween 2013   Sam 9 Nov - 18:54



Je suis derrière ta porte...





E
lle se relève, maintenant impassible, silencieuse. Pas un bruit lorsqu'elle déplie ses jambes pour se mettre de bout. Pas un bruit. Ses mouvements sont d'une rapidité extrême, et pourtant me semblent infiniment lents. C'est sans doute parce que la vitesse n'est plus qu'une force relative de la nature, au même terme que la douleur. Malgré la profonde blessure qui entaille sa jambe, Naia ne semble pas souffrir. Ses nerfs ne répondent plus, mais son métabolisme travaille. Nous avons qui organisme qui agit en accéléré, tous nos sens n'en sont qu'aiguisés un peu plus. Dans quelques minutes, elle n'aura plus rien. Peut-être que ses yeux reprendront alors un aspect un peu plus normal, car pour l'instant, son regard de fou en ferait fuir plus d'un. Elle fixe son membre avec une avidité non masquée. Je sais que la soif est difficile à supporter, mais essayer de boire son propre sang serait une catastrophe. Une connaissance infinie sur mon espèce s'offre à mon esprit. Toutes les statistiques nous concernant, nos ancêtres les plus connus, les ensorceleurs ayant engendrés le plus de monstres...

Une décharge électrique. Violente, éphémère. Un appel sourd et pourtant hurlé dans mon esprit. Il y a quelque chose, quelqu'un, là-bas, qui m'appelle. Ma pensée ne régit plus mes muscles, ils sont mus par cette demande, d'aide, de soin, de sang ? Quelqu'un a les cartes. Forcément, ce n'est pas l'ensorceleur, il en aurait usage bien avant, il ne m'aurait pas laissé mordre une autre personne, sur laquelle il n'a aucun contrôle. Quelqu'un a pris les cartes et, consciemment ou non, m'a appelée. Tant qu'il ou elle aura les cartes en mains, je ne serai qu'un pantin entre ses mains. Si je suis proche de lui, il a un contrôle total sur moi.  Un grondement sourd sort de ma gorge. Je suis une bête sauvage, personne ne peut prétendre avoir un quelconque pouvoir sur ma personne. Je vais le trouver, et le tuer, qui qu'il soit. Que la traque commence...

Crédit: Neko-chan in [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

___________
« Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles. »
- William Shakespeare
J'vous aime les cornichons ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emma Hathaway
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 614
♣ Date d'inscription : 13/10/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : En Normandie


MessageSujet: Re: Piégés dans les catacombes... || RP Général Halloween 2013   Dim 10 Nov - 20:49




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Ridicule.




Elle courait, plus pour longtemps ça elle s’en doutait. Elle tournait à droite à gauche perdant le semblant d’orientation qu’elle avait eut pendant quelques minutes lorsqu’elle faisait le tour des couloirs. Pauline s’avait au fur et à mesure des mètres qu’elle prenait qu’elle allait mourir. Dans le regard de celui qu’elle avait cru connaitre pendant cinq secondes il y avait de la folie mélangé à un profond contrôle de soit. Ses yeux gris faisaient la différence et il y avait un tunnel sur sa droite. Connaissait vous le moment de pur délire, quand tu pense qu’il y avait un couleur et deux secondes après il n’y a plus rien. Le mur c’était refermé brusquement. Elle posait ses mains sur la pierre humide. Elle posa sa tête contre la pierre, ses cheveux blonds attachés en cette queue qu’elle avait fait à la va vite. Elle entendit ses pas derrière elle. Elle savait ce qu’elle allé voir. Lui se tenant toujours droit, son maquillage fait de sang traçant des symboles morbides. Et la lame qu’elle avait distinguée quelques minutes auparavant. La jeune Molière prit le contrôle de sa situation. A part un miracle plus rien ne pouvait la sauver et elle n’avait jamais cru aux miracles. Enfin elle en avait eut quelques uns mais c’était tout. Maintenant elle se retourne. Elle affronte celui qu’elle fuit, elle affronte celui qui est porteur de sa mort. Elle le regarde dans les yeux et ne les baissera pas. Jamais. Ce n’est pas son genre elle déteste sa. Se soumettre à quelqu’un, Pauline est libre et elle le restera. Ce n’est pas lui qui allé lui dire quoi faire et toute ses choses là. En dernière révolte elle décidait d’affronter. Jamais au grand jamais elle ne baissera les yeux devant lui. Et alors qu’il exécutait ce pour quoi il était là elle articula d’une voix calme mais profonde.

-Quel juge pathétique.

Et le juge s’exécuta.

Code by BlueBerry



___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adrian Kjerstin
Elève Connu ♪
♣ Messages : 262
♣ Date d'inscription : 09/08/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Quelque part entre mon lit et le canapé


MessageSujet: Re: Piégés dans les catacombes... || RP Général Halloween 2013   Lun 11 Nov - 22:06




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Macabre




Il n’avait pas bougé depuis qu’il était là, ses cheveux blonds étaient un peu trop long, il le remarqué car ils tombaient devant ses yeux aux milles couleurs. Il s’était appuyé contre le mur froid, un liquide sur sa main mais il ne bougé pas. Pourquoi ? Crie, bruit de rats et autres petites choses bien embêtant. Mais c’est surtout les bruits qui l’avaient paniqué. Il était devenu la pierre, sa respiration comme le vent qui souffle tellement peu fort dans ses souterrains ou l’odeur nauséabonde est enfin passé. Il distinguait une silhouette au loin, elle devait avoir les cheveux blonds car c’était plus clair derrière son dos. Enfin une autre forme avec fait son apparition. C’est assez bizarre, la jeune fille c’était redressait et l’autre s’était brusquement rapprochait d’elle. Il agrandit les yeux assez étonné. La jeune fille glissa contre le muré mais l’autre avait déjà tourné les talons. Il resta muet et immobile encore une fois. Mais cela l’inquiété profondément. Il la rejoignit, croyant à un malaise d’abord. Mais elle respirait de plus en plus mal, ne le quittant plus des yeux. C’était flippant là. Elle articulait quelque chose. La main du garçon se posa sur le ventre de la jeune fille. Un liquide chaud et poisseux. Du sang. Mon dieu ! Elle se vide de son sang depuis tout à l’heure. Sans vraiment d’espoir il enleva son tee-shirt pour le poser sur la blessure mais il ne pouvait rien faire. Elle articula quelque chose et un mot vint à son oreille mais il ne comprenait pas. Il se pencha un peu plus et enfin il entendit et c’était assez flippant. Plus flippant encore que de tremper dans le sang d’un inconnu familier. Elle devait être dans sa classe car il la voyait souvent mais son nom lui échappé.

-Méfie toi du juge…Méfie toi d’Antarès…

C’était ses derniers mots. Il resta jusqu’au bout. Le mur sur lequel elle était appuyait glissa laissa place à un nouveau tunnel. Qu’est ce que c’était ce bordel ? Peut importe. Il allongea la jeune fille et lui fit un oreiller avec son tee-shirt. Il ne craignait pas le froid, le jeune russe ne l’avait jamais craint. Une fois se qu’il devait faire fini, il se glissa dans le tunnel et attendit qu’il se referme. Il n’allait plus bouger maintenant et attendre. Ce qui venait de se passer l’avait laissé sans voix. Il baissa les yeux mais le corps de la jeune fille ne disparaissait pas. Désolé de ne pas être venu avant. Ce mec allait payer un jour ou l’autre. Le jeune homme gardera à jamais ce nom en tête.

Code by BlueBerry



___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 

Merci les filles <3


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Amanda Slam
Romi ~ Celle qui a une affinité avec le vent, vu le nombre de vents qu'elle se prend !
♣ Messages : 866
♣ Date d'inscription : 03/06/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Dans l'espace


MessageSujet: Re: Piégés dans les catacombes... || RP Général Halloween 2013   Dim 17 Nov - 16:15




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Confiance  




Amanda réfléchissait, trouver un Baudelaire ici n’était pas chose facile. Amanda n’y croyait pas mais si cela pouvait la maintenir en mouvement, bouger était survivre, survivre c’était avoir une chance de sortir d’ici et elle voulait sortir. Ne rencontrer aucune de ses créatures, ne pas connaitre la même peur et ne pas avoir le même crie qui vient du fond de la gorge. L’écriture encombré son esprit, embrumer son regard d’un voile méditatif. Ne pas penser à ses amies, ne penser à rien d’autre que ses stupides écritures qui n’avait peu être rien à voir. Mais bon cela semblait tenir à cœur à James et lui plus qu’elle flippé à mort. Enfin pas à mort mais peu à peu…Amanda voulait rencontrer des personnes, elle en avait marre de sursauter au moindre tournant, limite elle préférait rencontrer quelqu’un de préférence bon enfin mauvaise elle s’en moquait. Elle avait besoin d’actions, de bouger un peu parce que là, les nerfs commençait de nouveau à chauffer, la tension n’était pas une bonne chose normalement elle tenait mais elle avait froid. La flamme qui dansait dans ses yeux la réchauffé mais son lit lui manqué. Une couette avec un bon chocolat chaud. Splash. Retour à la réalité avec cette flaque d’eau. Cela devient lourd, très lourd. Endroit sinistre c’était un film d’horreur ou quoi ?! ou est la caméra ? Elle se pince la lèvre, Quel tordu pouvait jouer en ce moment ? Qui manipulait tout le monde ? Qui avec les cartes en main et qui jouait avec le feu ? Elle se retourne soudain vers le prof de math manquant de lui rentrer dedans :

-Un Molière ça peux pas aller ? Baudelaire et Molière, les deux maisons manipulent les mots non ?

Elle avait dit ça comme ça, les recherches s’élargissaient dorénavant, les deux pouvaient convenir maintenant il fallait tomber sur quelqu’un d’une des deux maisons. Elle espérait qu’il serait d’accord avec elle.  C’était un espoir supplémentaire. Ses yeux implorés de lui faire confiance, il était la seule personne à qui elle pouvait se fier. Tout partait en cacahuètes. Et un moment ça tomberait sur eux. Ce n’était qu’une demande banal mais bizarrement elle avait son importance…Aujourd’hui. Pour une fois.

Code by BlueBerry



___________
Spoiler:
 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: Piégés dans les catacombes... || RP Général Halloween 2013   Mar 26 Nov - 18:01

|| Up ! Ce RP général prend fin le premier décembre ! ||

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
James MacBond
Prof de Mathématiques, Sac.
♣ Messages : 301
♣ Date d'inscription : 28/07/2012


MessageSujet: Re: Piégés dans les catacombes... || RP Général Halloween 2013   Mar 26 Nov - 18:24

center]Il ne vaut mieux rien savoir qu'en savoir trop

[/center]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
James ressentit un léger grésillement dans le bout de ses doigts qu'il réprima terriblement inquiet. Il savait le danger de l'électricité et n'était pas sur de pouvoir contrôler cet étrange chose qui lui arrivait. Cela n'avait pas beaucoup de sens. Tout cette histoire en générale. En trouvé redonnerait espoir au jeune professeur qui commençait à se demander si ce n'était pas une farce géante et s'il ne dormait pas. Il restait d'un calme olympique vu ce qui lui tombait dessus mais il était vrai que le professeur avait toujours eu un grand sens des responsabilité- excepté dans son adolescence, un peu comme tout le monde quoi- et non seulement céder à la panique ne servait à rien mais il devait prouver à Amanda que cette dernière était sous sa protection quoi qu'il arrive.


-Un Molière ça peux pas aller ? Baudelaire et Molière, les deux maisons manipulent les mots non ?

Le mathématicien hocha la tête approbateur. C'était une excellente idée. Il savait que de toute manière, il se débrouillerait pour trouver des élèves, quoi qu'il arrive. Plus nombreux ils seraient, plus leurs forces pourraient tenir tête face à cet opposant qui semblait si malin. Un léger courant d'air dans les galeries souterraines retient son attention. Depuis quand y avait il des courants d'air sous terre ? Il se retourna, près à frapper un quelquonques adversaires mais seul le vide se tenait face à lui. Décidement, cet endroit le rendait nerveux. C'était peut être l'inconnu qui lui faisait si peur, ça lui ressemblait bien. James détestait ne pas avoir de contrôle sur sa vie, ne pas comprendre quelques chose était pour lui une pur torture. C'est ce qui faisait de lui quelqu'un de très rationnel. Hors, cette illusion, comme il l'appelait, prenait des proportions et bien... disproportionnée. Il glissa bêtement sur ce qui paraissait être une flaque d'eau et s'étala de tout son long, poussant un cri surpris. Il se réceptionna mal et se blessa la main sur le sol rugueux et irrégulier. C'était la goutte d'eau qui fit déborder le vase. Il se releva trempé et poisseux, dans un piteux état, et poussa un hurlement rageur. Il en avait marre de tomber, marre de se faire dégommer par un mur, marre de se faire menacer par des épées, marre de dégommer des choses avec ses doigts électriques et marre par dessus tout de ne rien comprendre. Il déchaîna sa fureur sur le mur-il n'y avait pas grand choses d'autre autour de lui excepté le mur et Amanda- qui se trouva entièrement démoli. Il tapa rageusement avec son pied dans une brique qui était tombé par terre et poussa un hurlement de douleur. En effet, il venait de se faire super mal au pied.

- J'en ai marre ! Si on ne m'explique pas tout de suite ce qui se passe, je vais tout faire péter !

Il hurla ça dans le couloir, se demandant si quelqu'un l'entendait, si on pourrait répondre à ses questions, parce que là, il en avait vraiment sa claque. Ce n'était pas possible, rien de tout ce qui se produisait ici ne semblait possible et il ne croirait pas en n'importe quel explication débile contenant le mot magie ou un de ses synonymes. Il était temps qu'on lui explique. Qu'on lui explique vraiment.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Piégés dans les catacombes... || RP Général Halloween 2013   

Revenir en haut Aller en bas
 

Piégés dans les catacombes... || RP Général Halloween 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Hwang A. Tasyr + un mauvais Dieu dort dans les catacombes.
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Concernant le membre :: RP terminés-