Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alcool au clair de lune [PV Marco]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Alcool au clair de lune [PV Marco]   Mer 12 Mar - 14:15


Alcool au clair de lune

J'm'ennuyais à mort ce soir. Depuis c'matin, j'en avais marre. En plus, et pour ne pas changer, les cours étaient barbants. Memory par-ci, Memory par-là... Et alors ?! Si j'avais voulu j'aurais pu leur balancer mon cahier vide à la figure, mais j'l'ai pas fait. J'ai encore une fois sorti ma musique pour l'écouter et j'ai gentiment attendu la fin de l'heure en dessinant sur mon cahier. J'ai du mal à m'habituer au rythme scolaire... Et aux cours. Une heure c'est trop long ! Bref, j'ai donc passé la journée à m'ennuyer. Je n'attendais que ce soir, mais il n'est que vingt heures, donc trop tôt pour dormir. Je suis devant ma fenêtre à fixer le paysage extérieur, et je réfléchis. Je me demande s'il y a des soirées ici des fois... J'en sais rien. Bon bah, faudrait que j'aille à la discothèque alors. Cette idée me faire sourire, ça veut dire que j'vais devoir, demain, dormir plus tard et louper mathématiques ! Oh bon sang oui.

Aussitôt cette pensée réfléchie je cours vers mon armoire, me déshabille et fouille dans les robes. Il fait un peu frisquet ce soir, alors je sors des collants transparents que j'enfile. J'enlève mon soutien-gorge qui va lamentablement me gêner lorsque je vais danser. Ah, la robe. Je regarde, je balance des fringues par terre, puis trouve un véritable bijou ! Une robe d'un bleu marine parfait. Le col rond et légèrement décolleté suffira peut-être à faire ressortir ma poitrine, surtout que la robe est rembourré. Ses bretelles sont fines, délicates et ne laissent pas de marques sur la peau. Sa jupe est courte, elle m'arrive au dessus des genoux, et elle est parfaite puisqu'elle peut tourner en même temps que moi. Un peu comme une ombrelle. Pour les chaussures, j'hésite entre mes bottines noires ou mes escarpins noirs... Les escarpins me donneront un peu plus de hauteur, alors je les enfile en un rien de temps, je prends une sacoche où je range mon portable et mes clopes, puis je file sans réfléchir.

Une fois arrivée à la discothèque en ayant pris le bus, je souris et prends une grande bouffée d'air frais et je fume une clope en m'habituant à l'ambiance de l'intérieur, où je rentre après avoir payé le videur. Je suis déjà pleine de joie et sans aucune pensée je m'élance sur la piste, fière de ma tenue et heureuse de me défouler. Enfin quelque chose de drôle. Quoi de mieux pour se vider la tête ?

Pourtant, quelque chose m'empêche de danser et d'en profiter pleinement. N'étant pas bourrée, je remarque les différents garçons autour de moi et des autres filles. Je les regarde, elles ont beaucoup de poitrine à jalouser. Elles roulent des pelles aux mecs les plus proches et je me sens soudainement trop gênée pour rester ici. La fraîcheur de dehors s'est évaporé tellement il commence à faire chaud. Je me dirige donc vers le bar, désespérée. Je commande une bière que j'avale en vitesse, et je baisse les yeux dessus pour ne pas que l'on m'accoste. Puis une question me vient à l'esprit... Sont-ils tous des étudiants de l'académie ? J'en doute. Allez Memo, encore un verre ou deux de vodka et tu seras décoincée. Ta robe est jolie et te met doucement en valeur. Montre aux pouffiasses que tu vaux mieux qu'elles ! Tu es belle, avec tes cheveux roses.

Je me faufile donc jusqu'à la piste où j'essaie de me vider l'esprit une nouvelle fois.


Dernière édition par Memory F. King le Mar 17 Juin - 7:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Marc-Antoine Reynolds
Elève Discret ♪
♣ Messages : 87
♣ Date d'inscription : 20/06/2013


MessageSujet: Re: Alcool au clair de lune [PV Marco]   Ven 21 Mar - 17:41




txt from: Jayson E. Rosenwalt


Rdv disco' 20h15. À ce soir!
>CODAGE by Liliebia sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Summertime

14h27.
Le son de mon téléphone me réveilla dans un sursaut. Je me cala contre le dossier de ma chaise, je peur d'avoir trop attiré l'attention, et j'espèrais surtout que le prof ne m'aie ni vu dormir, ni entendu mon téléphone. Je regarda le tableau, la tête encore dans la vape. Je n'y voyais que des chiffres, des formules dont je n'ai ni écouté la théorie, ni mises en pratique. Je regarde mon téléphone discrètement, la lumière artificielle reflétant sur mon visage pâle.

19h48.
Le soir venu, je me glissa dans ma chambre et enfila une chemise bleu pâle propre. Je me vois mal me mettre sur mon trente-et-un pour un rendez-vous où je n'ai nullement envie d'aller. Je sortis, et marcha jusqu'en ville, avec seulement un peu d'argent et mon téléphone. Et surtout l'estomac vide.

20h15.
La discothèque est bondée. La musique forte me menace de me détruire les tympans et la foule de gens saoul qui se collent à moi alors que j’essaie de me frayer un passage jusqu'au bar m’horripile. Je n'ai jamais porté les discothèques dans mon cœur, je dois l'avouer. Chaque détails, chaque endroit dans la discothèque, j'y trouve un défaut que j’accentue. Ça à toujours été ainsi et ça le sera toujours. Je m'assis près du bar, le coude posé sur le comptoir, un verre de gin froid à la main. J'attendis près d'une heure, une maudite heure, mon amie qui m'avait demandé de venir. Mon téléphone vibra et je le sortis rapidement de ma poche, prévoyant déjà le message qui s'afficherait à l'écran :



« Peu pas être là. Sorry. Bisou, Jay. Xx »

Fuck. Une heure à attendre dans une discothèque près d'un bar, j'avais facilement succombé à l'alcool qui s'y trouvait, et j'étais bien pompette, moi. Mais disons que je ne le remarquais plus vraiment. Je me glissa sur la piste de danse, pour aucune raison. Peut-être que j'en avais une, mais si c'est le cas, je l'ai oublié. J’arrêtai mon regard sur une fille au centre de la piste. Ses cheveux étaient roses. Roses! Ça me fit sourire et, aussi con que j'étais, je m'approcha d'elle. Je lui tapota l'épaule du bout des doigts, et lorsqu'elle se retourna, je lui souris.

« Joli, tes cheveux! » lui dis-je en haussant la voix pour qu'elle m'entende malgré le son.
Il me semblait que j'avais déjà vu une telle tignasse à l'Académie. Oui! J'en étais sûr maintenant!

« Oh! Tu es à l'Académie, n'est-ce pas?! »

© Nye-Hael sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

___________
MARC-ANTOINE REYNOLDS
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Alcool au clair de lune [PV Marco]   Sam 21 Juin - 12:37


Alcool au clair de lune

Alors que je me déhanchais seule sur un morceau que je ne connaissais pas, quelqu'un que je ne connaissais pas non plus m'a tapoté l'épaule. Je me suis retournée, prête à lui en foutre une. Mais dès que je l'ai vu je me suis retenue, j'ai d'ailleurs arrêté de danser pour le regarder. C'est le mec de l'académie que j'avais repéré. Le canon putain. J'en revenais pas. J'ai rougi, mais on aurait pu mettre ça sur le compte de l'alcool et de la chaleur. D'ailleurs, mon cerveau avait probablement déjà fait trois tours, si ce n'est plus. J'ai souri à son compliment car c'était la première fois qu'on m'en faisait un sur mes cheveux. J'avais commencé à perdre tout espoir. J'ai alors soupiré, et j'ai crié à mon tour.

-Merci. Oui, j'y suis. Je t'y ai déjà vu quelques fois.

Je continuais de bouger lentement alors qu'il était tout près de moi. Je pouvais sentir l'odeur de son parfum, très agréable soit dit en passant. Par conséquent, je me laisse un peu emporter. Si j'avais été une prostituée de service comme certaines femmes ou filles de l'académie, je l'aurais sans hésité dévorer. Sauf que tout le monde sait que Memory Friday King est tout sauf une catin dévoreuse d'hommes. C'est juste une fille un peu gamine dans sa tête qui ne drague pas car au moindre compliment elle rougit et devient encore plus croquante. Sauf qu'on ne veut pas la croquer. C'est comme ça, je n'ai pas de charme, pas comme certains.

Je continue de danser malgré la gêne qui me hante et le regard pétillant qui fixe cet inconnu, qui soit dit en passant avait failli repartir avec un œil au beurre noir. Après quelques secondes à me demander pourquoi je la ferme en le regardant, je commence à formuler une phrase à dire dans ma tête. Malheureusement, ma langue reste collée à mon palais et je ne dis rien, très intimidée et à la fois paniquée au fait que certaines personnes n'ont rien d'autre à faire que de tente de nous séparer en passant entre nous. Inutilement je lui attrape le bras et me colle à moitié contre lui, puis je dis à son oreille.

-Je préfère m'excuser d'avance mais l'alcool ne m'arrange pas dans ce genre de soirées.

Je souris et recule un peu mon visage pour regarder le sien, et je lâche un petit rire. Certes j'ai bu mais j'ai quelques idées encore bien en place. Je dois rester belle et sexy toute la soirée et me vider la tête, bien que le jeune homme en face de moi me donne envie de l'appeler Cookie et que je suis complètement mal dans mes chaussures. Ouais, je suis le genre de fille chiante qui a toujours un problème mais qui la ferme en souriant. Je lance en parlant toujours aussi fort pour qu'il puisse m'entendre.

-Je suis chez les Baroque. Puis-je savoir quelle est ta maison ?

La musique se fait plus endiablée et nous encercle tous, nous menant à danser plus rapidement. Ce rythme effréné me fatigue mais en même temps me donne envie de m'éclater encore plus. Parfois je me demande comment je peux être comme ça. Puis d'un coup, tout tourne autour de ma tête. La fumée à été lancée, et j'ai l'impression de perdre pieds. Je m'accroche un peu plus au bras du bras et me rapproche encore. Pour sentir son parfum et être rassurée. Et vient ensuite la musique qui s'arrête et la lumière qui s'éteint. Je lâche un petit cri de surprise et je tente de regarder autour de moi, bien que je ne vois rien. J'ai tellement peur que je lui crie de ne pas me lâcher. Je ne le connais pas et il pourrait me faire une blague mais j'en ai rien à faire. C'est toujours mieux d'être avec un mec qui est de l'académie et qui sent bon qu'un mec qui pue l'alcool et qui se tape toutes les gonzesses depuis le début de la soirée.


Dernière édition par Memory F. King le Sam 30 Aoû - 15:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: Alcool au clair de lune [PV Marco]   Mar 22 Juil - 18:21

|| UP ||

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: Alcool au clair de lune [PV Marco]   Dim 4 Jan - 23:32

|| RP abandonné. C'est ici pour venir le récupérer : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ||

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Alcool au clair de lune [PV Marco]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alcool au clair de lune [PV Marco]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Edition Clair de Lune
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Pratiquant la magie au clair de lune...
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]
» Un pique-nique au clair de lune [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Concernant le membre :: RP abandonnés-