Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le vent souffle. [PV Seiichi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Le vent souffle. [PV Seiichi]   Lun 7 Avr - 18:30

Le vent souffle.
« Observer attentivement, c'est se rappeler distinctement... » Edgar Allan Poe

C'est pas comme si j'avais regardé des films toute la nuit dans mon lit, tablette à la main. Ce n'est pas non plus comme si j'avais ingurgité une tablette de chocolat entière pour passer le temps, séchant mes larmes devant des films d'amour totalement stupides ! Non, ce n'est bien évidemment rien de tout cela qui m'attriste aujourd'hui. Ni le temps merveilleux quoi qu'un peu frisquet. Ce sont les quelques grammes que je n'ai pas pris tout en me goinfrant. J'aurais voulu en prendre un ou deux, histoire de ne pas paraître trop maigre voir quasi anorexique. M'enfin bon, ça n'empêche pas mon moi intérieur d'avoir envie d'être en pleine forme !

Me voilà donc tranquillement en chemin, vêtue d'un short, d'un tee-shirt et aussi d'un sweat shirt que je prendrais soin de déposer sur le banc, et je me suis noué les cheveux. J'ai également prévu une grande bouteille d'eau, mes cigarettes et un petit bouquin ainsi qu'une pomme. Je suis prête à aller courir. Au stade bien sûr ! Il ne faut pas oublier que même si je ne suis pas grosse j'ai quand même besoin de me dépenser, de faire quelque chose de mon incroyable énergie. Et d'évacuer les mauvaises pensées, aussi. Car bien que je paraisse joyeuse avec mon sourire aux lèvres et ma démarche assurée, j'ai un peu du mal à échapper au train train plutôt mauvais du quotidien.

J'esquive certaines personnes avant d'arriver à destination. La pelouse est verte, le goudron sec : signe qu'il n'a pas plu dans la nuit. Parfait, je pourrais me piquer un petit sprint rapide sans soucis. Je pose mes affaires à côté d'un banc et je commence mes échauffements et étirements, dans faire trop attention aux gens qui vont probablement me regarder m'éclater toute seule. Je ne mets pas longtemps à allumer ma musique, la mettre dans mes oreilles et démarrer d'un pas lent. Chrono en main, c'est parti ! Oui, j'aime beaucoup calculer le temps que je mets, c'est très important à mes yeux. Au bout de trois laborieuses minutes, arrivée au point de départ, je balancer ma veste sur le banc et c'est reparti pour un tour.

Je cours, un pied devant l'autre, étrangement motivée aujourd'hui. Les premières minutes sont douloureuses, mais je parviens à m'y faire et à garder le rythme. Ma main sous la mitaine commence à suer légèrement. Je ne me déconcentre pas, ou peut-être un peu.

-Alors ça y'est, on est effrayée Miss Peureuse ?!

Je m'en souviens comme si c'était hier. Oui, ses paroles me reviennent petit à petit alors que je voulais les oublier. Je serre le poing de ma main droite, tentant de me calmer. Forcée à devenir gauchère... La honte.

-T'as ruiné ma vie ! Sale cachottière.

Stop. J'arrête tout, je m'arrête et je mets en pause le chronomètre. Dix minutes cinquante neuf. Ouah, j'ai bien couru dis-donc !

Je me rue sur mon sac pour boire une gorgée d'eau, qui me rafraîchit. Ma mère aurait été fière de moi ! Je suis pourtant essoufflée, bien que j'ai commencé cette activité il y a quelques semaines. A croire que cette Académie a finalement quelque chose de positif sur moi. Et les mecs, ils sont où les beaux mecs ?! OH MON DIEU. Il suffit que je prie intérieurement et je crois en apercevoir un s'approcher ? Je me retourne, et sans comprendre je m'élance pour un autre tour, avant de rejoindre le banc, stressée à l'idée qu'on vienne me parler. Je respire un bon coup. Toutes les mauvaises pensées viennent de s'évaporer pour laisser place à une gêne trop stressante.


Dernière édition par Memory F. King le Mer 23 Avr - 11:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Seiichi O. Nakatomi
Nouvel Elève ♪
♣ Messages : 9
♣ Date d'inscription : 04/04/2014


MessageSujet: Re: Le vent souffle. [PV Seiichi]   Dim 13 Avr - 0:43


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le vent souffle.
ft Melody F. King.


Chapter one.




Croyez-moi, quand on tombe malade, on ne retrouve pas la pêche en claquant des doigts... Pourtant, si le jeune Seiichi voulait devenir un acteur de renommée mondiale, il devait sculpter son corps. Et ça non plus, ça ne se faisait pas tout seul. Déjà, il n'était pas tout maigre, et avait une partie de muscle, mais il devait l'améliorer. Et croyez-moi de nouveau, pour les autres gars, c'était plutôt drôle de voir ce petit bout de chou dépasser ses limites au point d'être en train de crever très facilement. Personne ne connaissait le passé du jeune homme, tout le monde se permettait donc de le critiquer, et de se moquer de lui, plutôt méchamment. Et c'est dans cet esprit immature que l'un d'entre eux trouva l'ingénieuse idée de lui faire un croche-patte.


Si il avait été dans la capacité de se rattraper, et d'éviter à son visage de heurter le sol, Seiichi l'aurait fait. Mais après une bonne dizaine de minute d'une course à l'allure de footing, le corps du jeune homme ne semblait plus vouloir lui répondre. C'est alors qu'il s'étala magnifiquement, en fermant les yeux, et s'attendant à subir les douleurs d'une chute à l'allure d'une course, qui pour lui, était effrénée. Un énième rire retentit, et alors, les jeunes hommes -si l'on peut qualifier ça d'homme, et non d'enfant-, s'éloignèrent en lançant des mots tels que « pathétique. » Seiichi se considérait effectivement comme tel. Il ne pouvait plus supporter le fait d'être incapable de faire le moindre effort. Il s'assit difficilement, le menton et le genou écorché, et il pesta en japonais, contre lui même. Tout cela se fit de façon d'une façon totalement adorable, et plus d'une fille aurait eu envie de cajoler ce jeune homme à la mine défaitiste. On aurait vraiment cru que ce petit bout de chou allait se mettre à pleurer, ou allait même abandonner. Mais non, tel un chevalier -Enfin, la comparaison était le rendait plus pittoresque qu'il ne l'était déjà-, il se redressa, et laissant le sang couler le long de sa jambe, il reprit sa course alors que chacun de ses muscles le tiraillait, et que son souffle semblait vouloir l'abandonner. Après encore cinq bonnes minutes d'efforts qui lui parurent interminables, Seiichi se pencha, appuyant ses mains sur ses genoux, tout en reprenant difficilement sa respiration.


Sa vue se flouta légèrement, et il pesta de nouveau, avant de regarder autour de lui, et de remarquer un banc. En titubant, sous l'effort -qui lui paraissait énorme- qu'il avait fournit, Seiichi se rendit plein d'espoir près de ce siège qui semblait appeler désespérément son nom. Arrivé à son niveau, il sourit maladroitement à la jeune femme qui se trouvait assise dessus, et indiqua la place juste à côté d'elle.


« Puis-je ? » demanda-t-il avec un accent anglais laissant plutôt à désirer.


Son accent Japonais était encore si prononçait que cela rendait sa manière de parler assez amusante, et... exotique. Un atout en plus duquel il pouvait jouer pour draguer, si, évidemment, il s'en rendait compte, ce qui n'était pas totalement le cas. On va dire qu'il ne savait pas se servir de ses charmes, et ne savait même pas que ce côté mignon qu'il dévoilait en était un. Pour lui, c'était sa personnalité, et c'était tout.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le vent souffle. [PV Seiichi]   Mer 23 Avr - 10:58

Le vent souffle.
Memory featuring Seiichi

Je l'observe, courir un moment. A mes yeux, il parait comme quelqu'un de fragile mentalement, de quelqu'un qui a besoin d'aide pour avancer. Certes, il a ses jambes pour courir, mais cela ne lui suffit tellement pas ! Je le vois à sa démarche. C'est peut-être moi qui est bizarre dans l'histoire... Il me rappelle un peu... Non, ne prononce pas son nom. Concentre-toi sur l'inconnu Memory, quitte à perdre tes moyens. Les perdre en regardant quelqu'un et en stressant à son approche n'est peut-être pas agréable, mais ce le sera toujours plus que de devenir pensive quant à son horrible passé...

Je souffle, garde le silence et détourne le regard. Il n'y a pas un chat autour du terrain, tant mieux. Mais ce serait justement l'occasion pour moi de prendre mes jambes à mon cou... Non, ce n'est pas poli, et alors ? J'ai bien envie de le faire. Sauf que je suis clouée dans le sol. Laissez-moi pleurer et mourir en paix, s'il vous plait.

Mais d'abord, je regarde l'heure. Ah. Cela fait au moins cinq bonnes minutes qu'il court. Sauf que je le vois déjà revenir, pas mal essoufflé. Et moi, je suis là, à sourire de le voir dans un état pareil. Il a dû se décarcasser le pauvre ! La tension est à son comble! Ne semblant pas m'apercevoir, il s'approche, encore, encore plus près, jusqu'à ce qu'il s'étale magnifiquement sur le banc. Moi, je reste debout à activer mes membres pour éviter aux muscles de trop se refroidir trop rapidement. Je le fixe comme une pie fixe un objet brillant.

Puis il me sourit, merde, je suis repérée. Et il montre la place à côté de moi. Je souris également, et écoute ses paroles. Il n'a pas un accent anglais trop développé, et à son physique, il doit être japonais. Moi, j'suis française, il doit être déçu. Sa voix est agréable à entendre, et puis, il est tout aussi agréable à regarder. Son visage me dit vaguement quelque chose, mais je ne me rappelle pas où j'ai pu le croiser. Peut-être à l'académie, qui sait ? Je rougis tout de même en détournant la tête, et ne mets pas longtemps à saisir la bouteille pour en avaler vivement le contenu. Ce n'est pas ma méthode habituelle pour me calmer, étant donné que ce n'est pas celle qui fonctionne le plus, mais tant pis.

Donc je me frotte la nuque, gênée, puis lui tend gentiment ma bouteille d'eau avant de m'asseoir également. Vas-y Memory, c'est facile de dire bonjour, non ? Si, et pourtant, je bute sur mes mots.

-Bonjour... Hum, tu veux boire ?

Je lui mets la bouteille dans les mains, aussi gênée que possible. Je me frotte machinalement le genou en rapprochant mes jambes contre mon torse. Cette approche était pourrie. Je suis nulle pour ce qui est de communiquer... Je n'arrive même pas à faire un effort ? Et je suis là, à fixer devant moi, gardant le silence, ayant bien envie de me balancer dans l'herbe et de m'y enfoncer pour qu'il ne me voit plus. Sauf que je ne peux pas faire ça. Je n'ai pas le droit après quelques politesse. Au fait, son nom, c'est quoi ? Je tourne la tête vers lui, rougit par l'effort et la gêne occasionnée.

-Je m'appelle Memory. Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: Le vent souffle. [PV Seiichi]   Mar 22 Juil - 17:43

|| UP ||

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: Le vent souffle. [PV Seiichi]   Dim 4 Jan - 23:26

|| RP abandonné. C'est ici pour venir le récupérer : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ||

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le vent souffle. [PV Seiichi]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le vent souffle. [PV Seiichi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Maya ~ Le vent souffle où il veut, tu l'entends mais tu ne sais pas d'où il vient ni où il va.
» HAITI SURPRISE !UN AUTRE VENT SOUFFLE SUR LE PAYS !
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne
» Le vent souffle la solitude [PV Hayley and Estéban]
» [pv Emma + libre] Il fait beau, il fait chaud, mais le vent souffle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Concernant le membre :: RP abandonnés-