Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 wonderful life [PV Tugdual] [END]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: wonderful life [PV Tugdual] [END]   Ven 13 Juin - 11:13

wonderful life

Elle ne savait pas quoi faire aujourd'hui. La chaleur était revenue, alors il était temps de profiter de l'été et de ses avantages. D'ailleurs, la jeune fille avait vêtu une magnifique petite robe rose, accordée à ses cheveux attachés par un ruban blanc. Elle avait bizarrement opté pour des chaussures blanches avec des talons compensés, histoire de gagner facilement trois centimètres. C'était bizarre, elle qui ne portait jamais de talons. A croire que l'académie la change, et que les gens changent. Tout de même, elle était joli ainsi habillée. Il fallait profiter du spectacle, c'était tout.

Ne sachant donc pas quoi faire, Memory tournait en rond dans le couloir. Cela l'agaçait, mais elle réfléchissait. Une petite introspection ne fait pas de mal. Fin bon, pas trop longtemps non plus car ça fini par l'ennuyer cette petite. Si fragile, si fade au final. Que voulait-elle donc faire pour aujourd'hui ? Elle se le demandait en tripotant le bord de sa robe, puis finalement, elle décida de descendre les escaliers du dortoir, pour aller dans la plus grande partie du bâtiment et de trouver la salle commune. Elle s'arrêta devant la porte, puis fit demi-tour. Elle n'avait rien dans les mains, alors elle était retournée dans sa chambre lentement pour prendre de quoi dessiner. Un carnet de feuilles blanches, et un crayon de papier, et un crayon noir. Puis hop, demi-tour et cette fois, elle entra réellement dans la salle.

Ce n'était probablement pas la première fois qu'elle venait ici. La dernière fois remontait juste à un ou deux mois, peu après son arrivée. Pourquoi y était-elle allée déjà ? Ah oui, elle avait froid, et la cheminée la réchauffait doucement, c'était plutôt agréable. Sauf que penser à la chaleur à ce temps ne fait que nous fatiguer un peu plus et nous donner encore plus chaud. Alors Memory s'installa à une table dans un coin assez éclairé, près d'une fenêtre, et étala ses minces affaires sur la table.

Étant Baroque dans l'âme, elle ne tarda pas à trouver l'inspiration. En effet, ses doigts prenaient déjà l'arme pour tâcher le papier délicatement, en formant quelques courbes agréables à l’œil. Un personnage se dessina bien vite. Un peu du style gore, mais pas trop appuyé. La surprise pour la jeune fille était de voir que l'oeuvre ne lui plaisait pas. C'est donc rapidement qu'elle arracha la feuille pour un griffonner une autre. Le silence de la pièce ne faisait qu'accentuer ses traits, et elle travaillait de plus en plus vite. Seulement voilà, une catastrophe n'arrivant jamais seule, Memory leva les yeux en sembla apercevoir quelqu'un qu'elle connaissait, planté un peu plus loin. Ses joues se mirent à rougir, on ne saurait dire pourquoi, et elle se remit à dessiner. Seulement voilà, tellement perdue dans ses pensées elle se mit à dessiner le visage aperçu quelques minutes auparavant. Ce visage, c'était celui de Tugdual. Elle se sentit bien stupide et cacha rapidement le dessin sous son carnet, respirant un grand coup. Il ne restait plus qu'à prier pour que celui-ci ne vienne pas l'embêter et découvre son propre visage dessiné.


Dernière édition par Memory F. King le Sam 25 Oct - 17:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tugdual d'Harrock
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 197
♣ Date d'inscription : 11/10/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : In my dream


MessageSujet: Re: wonderful life [PV Tugdual] [END]   Ven 13 Juin - 14:42

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la peur tu connais pas... Seule au milieu des loups, tu t'enfonces au bord des précipices. Dans la cité perdue, au travers de la nuit, toi tu vas bien. En travers la douleur et la mélancolie, tout ira bien. Tugdual & Memory

We'll have a wonderful life

Tugdual ne savait pas trop quoi faire aujourd'hui. Les vacances n'allaient pas tarder à pointer le bout de leur nez et, pour la première fois, il allait les passer à l'académie. Des trucs seraient sûrement organisés... Mais pour l'instant, la question c'était surtout les exams de fin d'année. Avec toutes les conneries, les paperasses et les colles qu'il avait eu, le Beethoven n'avait pas vraiment eu le temps de travailler ses morceaux. Il passait cette année un examen important de batterie et un de piano. Donc déjà les cordes, il verrait plus tard. Le garçon regarda par la fenêtre. Le soleil brillait déjà bien haut dans le ciel et sa chaleur pesait sur les toits de l'académie. La canicule prévue cette année commençait déjà à se faire ressentir. Le garçon opta donc pour un tee shirt simple de couleur grise et un bas lui arrivant légèrement au dessus du genou et entièrement blanc. Il sortit dans le couloir, des partitions pleins les bras. Jouer du piano et en même temps chanter la chanson adéquate requierai un entraînement intensif, et Tugdual comptait réussir tout ce qu'il entreprenait ici.

Sachant très bien que le piano de la salle des Beethoven allait être occupé à cette heure-ci, le brun décida de se rendre dans la salle commune du bâtiment centrale, celle où les élèves de toutes les maisons pouvaient se rendre pour travailler dans le silence ou encore discuter avec d'autres. C'est donc là qu'il se rendit, ses papiers sous le bras. En fait, il ne venait pas tellement pour parler aux autres mais pour se concentrer. Et son manque de concentration était tellement flagrant lorsqu'il se trouvait avec les gens de sa maison qu'il préférait le calme des autres élèves. Il conservait une sorte d'anonymat en agissant de la sorte. Personne ne viendrait le juger. Il pénétra dans la salle qui était plongée dans le silence et regarda les gens qui s'y trouvaient. Une petit groupe répétait une pièce dans un coin, d'autres, seuls, semblaient absorbé par leur feuille de papier, ah les Baudelaire... Et puis il y avait deux trois Molière qui jouaient avec leur stylo en esquissant des formes. Tuc aperçut un visage connu dans un coin. Il ne savait pas s'il devait aller troubler le calme dans laquelle la jeune fille semblait se trouver. Alors il continua de fureter autour de lui et se dénicha une place dans un angle, loin des fenêtres et du soleil trop chaud.

Le garçon commença à lire ses partitions en tapotant sur le bord de la table comme s'il s'agissait du piano. Il jeta un oeil sur les paroles et chantonna à voix basse en essayant de se remémorer quelles paroles allaient avec quelles notes. Au bout d'un certain temps, il se rendit compte qu'il s'ennuyait, et comme à chaque fois qu'il s'ennuyait et que Memory était dans la pièce, Tugdual avait envie de l'embêter. Il se leva et s'approcha d'elle avant de lui voler son carnet à dessin sans pour autant le regarder.

“-Hello ! Je t'ai manqué ? Bah évidemment quelle question !”

Pas de toi aussi tu m'as manqué. Il le savait, c'était comme ça que ça marchait et pas autrement. Memory était la fille avec qui il pouvait déconner tranquille, sans se prendre la tête. Mais la voir s'énerver un tout petit peu pour des petites choses était jouissif. Elle s'emportait tellement rapidement ! Il ne se demanda pas une seconde si elle allait se lever en hurlant de lui rendre ça parce qu'il savait qu'elle le ferait. La question était plutôt dans combien de secondes. Dix, deux ?

(c) Bloody Storm


___________
You'll be my satisfaction +
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu sais, il m’arrive parfois de rêver que je vole. Je commence par courir très très très vite, comme si j’étais surhumaine. Et le terrain devient de plus en plus rocailleux et pentu. A la fin je cours si vite que mes pieds touchent même plus le sol. unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-guerre-des-clans.forum-gratuit.be
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: wonderful life [PV Tugdual] [END]   Ven 13 Juin - 15:08

wonderful life

Comme prévu, au bout d'un certain temps de dessins, Memory fut surprise par le beau gosse qui venait de débarquer. Elle n'eut pas le temps de répondre ou de réagir à son affirmation, mais de toute façon, elle n'en avait pas envie. Le garçon s'empressa de lui piquer son carnet de dessin. Bien sur, il resta le mauvais croquis sur la table, et Memo n'attendit pas pour le retourner et de se lever face à l'ennemi. Elle n'était pas bien menaçante, au contraire, une esquisse de sourire semblait apparaître sur son visage et la rendait encore plus mignonne que prévu. Elle tendit la main en tentant d'attraper son carnet. Elle était bien décidée à le récupérer.

-Eh m'oblige pas à te frapper, surtout ici !

On dirait pas en voyant sa frêle silhouette mais la demoiselle a de la force dans les bras. Ayant fait de la boxe, et en pratiquant toujours, on ne peut pas dire qu'elle ne sache pas se défendre. Enfin bref, le truc est qu'en attendant elle n'arrive pas à récupérer ses affaires. Elle a l'air d'un papillon qui se débat dans un filet. Joli spectacle qui en fait rire plus d'un, et qui casse le silence qui régnait ici. En même tête, c'était à prévoir. S'il y a Tugdual et Memory dans la même pièce en même temps, faut même pas compter sur le fait d'être tranquille. Non, ne vaut mieux pas.

-Tug t'es pas drôle !

Il faut avouer qu'elle perd son sourire et sa patience. La feuille sur le bureau se met à volet et se retrouve à leurs pieds. C'est alors que Memo se jette sur Tug pour l'attraper par la taille en lui capturant les bras histoire de l'empêcher de prendre la feuille volante si jamais il l'a vue. Parfois, la jeune fille se demande s'il serait capable de la draguer ou de l'embrasser dans un moment pareil pour l'avoir et réuissir son coup. Elle en frissonne rien qu'en pensant qu'il pourrait le faire. Bien sûr, elle n'aimerait pas que cela arrive. Tugdual est peut-être beau, elle ne pourrait pas le laisser faire ça et encore moins le supporter.

-Tu venais pas là exprès pour m'embêter hein ?

Elle s'élança alors dans une course contre la montre. Elle le lâcha et se précipita au sol pour récupérer le dessin secret. Oui, elle allait passer pour une folle mais tant pis. Elle ne savait même pas pourquoi elle avait dessiné l'enquiquineur sur un simple papier. A quoi bon ?

Son corps se relève, et elle se frotte la tête en se cognant à la table. Elle grommelle quelques injures envers le bureau, puis regarde Tugdual, attendant une réponse. Elle se doutait que quelque chose ne tournait pas rond. Elle savait aussi qu'ils pouvaient se faire virer de là s'ils foutaient trop le bordel. Mais à vrai dire être sages n'était pas possible. A croire qu'il la dévergondait la petite. Elle n'aurait jamais osé faire ça, non, pas même en cours. Comme la fois où elle lui avait envoyé un message en le voyant dehors, alors qu'elle était en cours. Elle s'était faite avoir. Et elle lui avait raconté. Ce ne sont au final que deux grands gamins prêts à tout pour surpasser l'autre. Oui, prêts à tout, même à faire vivre un cauchemar aux autres.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tugdual d'Harrock
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 197
♣ Date d'inscription : 11/10/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : In my dream


MessageSujet: Re: wonderful life [PV Tugdual] [END]   Sam 14 Juin - 14:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la peur tu connais pas... Seule au milieu des loups, tu t'enfonces au bord des précipices. Dans la cité perdue, au travers de la nuit, toi tu vas bien. En travers la douleur et la mélancolie, tout ira bien. Tugdual & Memory

We'll have a wonderful life

Sérieusement ? Tugdual faisait quoi, deux têtes de plus que Memory ? Il s'amusa de la voir sautiller sur place pour récupérer son carnet chéri. Elle allait devoir le négocier celui-ci. Encore une fois. Elle le menaça de le frapper. Le garçon éclata de rire. La jolie jeune fille pensait réellement pouvoir lui faire du mal ? Déjà elle ne le frapperai pas de toutes ses forces, c'était sûr. Ensuite, et bien, elle l'aimait trop pour ça, et il le savait, donc il s'en amusait. Mémory était une fille au caractère compliqué, mais assez gentille au fond, et très mignonne. Pas drôle, lui ? Cela le faisait assez rire tout cela lui, et elle avait un si beau sourire quand elle faisait semblant de s'énerver. Et lui il jouait, parce que c'était drôle, vraiment drôle... Tugdual aimait bien s'amuser avec les filles. La plupart étaient tellement naïves... Mais là ce n'était pas un jeu de séduction, comme il le faisait d'habitude, mais plus un jeu amical dont ils avaient le secret.

Lorsqu'elle se jeta sur lui, Tuc ne comprit pas tout de suite. Ah, elle aussi tombait sous son charme irrésistible ? Mais non, elle l'enlaçait uniquement pour l'empêcher de bouger les bras et donc de récupérer un feuillet ayant glissé au sol. Quelque chose de personnel ? De confidentiel ? Ou de pas très bien... Le garçon sourit à cette pensée. Que pourrait elle écrire, ou plutôt dessiner, qu'elle lui cacherait ? Plusieurs idées germèrent aussitôt dans son esprit dans l'unique but de récupérer cette feuille. La première, la chatouiller jusqu'à ce que mort s'ensuive, mais le bruit aurait gêné plus que tout les personnes dans cette salle qui voulaient travailler. La deuxième aurait été de l'embrasser pour que, gênée, elle ne bouge plus, et ainsi il se libère et en profite, la troisième, la bloquer contre un mur et se saisir du feuillet. Mais il n'eut pas le temps de mettre son plan à exécution car la jeune fille en avait un elle aussi.

Mémory se jeta littéralement au sol comme un gardien de foot sur le ballon. Tugdual éclata de rire. Tout ça pour protéger sa feuille chérie qu'elle finirait quand même par lui montrer ? Elle se redressa et se cogna la tête contre le bureau. Ouch. Ca, ça ne faisait pas du bien. Tuc l'aida à se relever. Elle attendait que ça, qu'il vienne la taquiner. Et maintenant qu'il était là, elle ne voulait qu'une chose, qu'il reste, en lui disant, mais vas y qu'est ce que tu fous là, pars ! Entre les deux tout n'était que compétition. Mais ils ne pouvaient pas se passer l'un de l'autre, et surtout lui. Comment serait sa vie sans cette petite fille aux cheveux roses ? Pas grand chose de drôle en tout cas.

“-Tu me dessines en secret et tu me montres même pas ?”

Lança il au hasard. Tout cela pour la provoquer encore et encore. Bien sur que ce n'était pas ça, mais bon, c'était toujours marrant de la taquiner pour qu'elle riposte encore et encore. Le garçon passa une main dans ses cheveux brun et sourit en lui lançant un clin d'oeil. La pauvre petite, la riposte allait être lourde... Très lourde... Et la journée promettait d'être riche en émotions, en rire, et en taquinerie de première. Mais Tugdual aimait ces journées, car elles sortaient du quotidien. Elle permettaient au garçon de se défouler ailleurs que dans la musique, et de parler à une fille sans chercher à la draguer, et de s'échapper de sa vie de merde et de son monde. Juste pour créer le sien.

(c) Bloody Storm


___________
You'll be my satisfaction +
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu sais, il m’arrive parfois de rêver que je vole. Je commence par courir très très très vite, comme si j’étais surhumaine. Et le terrain devient de plus en plus rocailleux et pentu. A la fin je cours si vite que mes pieds touchent même plus le sol. unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-guerre-des-clans.forum-gratuit.be
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: wonderful life [PV Tugdual] [END]   Sam 21 Juin - 11:23

wonderful life

Il l'avait aidé à la relever et elle le remercia d'un sourire en se frottant la tête. Bon sang, elle allait avoir une bosse, elle avait mal. La jeune fille cacha le dessin dans son carnet qu'elle bloqua contre sa poitrine. Elle n'avait pas envie de lui montrer. En vérité, elle ne savait pas comment lui expliquer qu'elle le dessinait. De plus, elle ne s'en était presque pas rendue compte. Dessiner quelqu'un comme lui... Okay, il était beau, mais qu'éprouvait-elle au fond ? Juste une attirance, comme toutes les filles qui le voient. D'ailleurs, certaines de la salle les dévisageaient sûrement par jalousie envers cette petite.

-Tu me dessines en secret et tu me montres même pas ?”

Memory se mit aussitôt à rougir. Elle pensait qu'il avait vu le dessin, elle en était sûre. Elle baissa les yeux en se mordant l'intérieur de la joue et ne répondit pas. Elle avait bien envie de pleurer de honte mais elle réussit à se contenir. Pleurer pour ça, c'était stupide. Néanmoins, c'était son caractère à la petite. On l'aimait pour sa maladresse et sa fragilité, en quoi devait-elle changer tout cela ? Son passé l'avait également aidée à devenir ainsi. Elle s'en voulait un peu, car elle aurait voulu être ce genre de femme forte qui aurait succombé à Tugdual juste pour jouer avec lui autant qu'il joue avec les femmes.

Elle finit quand même par craquer et lui montrer le dessin :

-Comment tu as deviné ?

Friday le rangea tout de même précieusement et s'installa sur le bord de la table, n'ayant pas envie d'être encore plus petite que Tug en restant sur la chaise. Elle le regardait avec curiosité, penchant un peu la tête sur le côté. Elle avait l'air tellement craquante comme ça. Il ne fallait pas qu'elle change, il fallait qu'elle reste naïve, c'était le mieux à faire. Elle paraissait si jeune aussi. Jeune et déjà profondément blessée. Si ce n'est pas triste ça...

Elle tapotait de ses doigts de la main droite la table tout doucement. Cela faisait un bruit de fond en plus des chuchotements, et la chaleur de la pièce devenait étouffante. A moins que ses joues se soient bien trop enflammées. Ses yeux dévisageaient le jeune homme et ses pensées étaient mélangées. Il avait un fort pouvoir de charme sur les gens visiblement. Memo n'avait jamais souhaité être une victime de ce pouvoir. Au départ, elle l'avait vu et avait dit qu'il était beau, mais elle craquait toujours sur les beaux bruns aux yeux bruns. Elle ne se faisait pas de soucis. D'ailleurs, elle en avait repéré un il n'y a pas longtemps au sein de l'académie. Trop timide, elle n'avait pas osé l'approcher. Puis de toute manière, pourquoi la voudrait-il ?

-J'ai trop chaud d'un coup.

Elle réalisa en se frottant le front qu'elle aurait mieux fait de se taire. Un drôle de sentiment de prudence s'était installé. Pour essayer d'arrêter de penser à trop de choses dérangeantes, elle ouvrit son cahier pour continuer à griffonner ce qu'elle avait commencé. Bien sûr, elle écoutait son ami et ne l'excluait pas.

-Alors, tu as commencé à réviser pour les exams ? demanda-t-elle incognito.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tugdual d'Harrock
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 197
♣ Date d'inscription : 11/10/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : In my dream


MessageSujet: Re: wonderful life [PV Tugdual] [END]   Ven 4 Juil - 21:13

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la peur tu connais pas... Seule au milieu des loups, tu t'enfonces au bord des précipices. Dans la cité perdue, au travers de la nuit, toi tu vas bien. En travers la douleur et la mélancolie, tout ira bien. Tugdual & Memory

We'll have a wonderful life

Tugdual regarda son amie s'empourprer en se demandant ce qui avait bien pu la faire rougir de la sorte. Certes il savait qu'elle aimait dessiner des portraits et certes il se savait bon modèle mais tout de même. Memory avait ce genre d'attitude qu'on les filles quand elles sont gênées. Cependant, contrairement aux autres, elle ne triturait pas une mèche de cheveux en l'enroulant autour de ses doigts. Elle se contentait de rester en perpétuel mouvement, comme pour... ne pas avoir le temps de penser à autre chose qu'à ce qu'elle devait faire sur le champ. Elle finit par lui tendre la feuille comme à contre cœur en maugréant entre ses lèvres, qu'elle avait fines d'ailleurs :

"-Comment tu as deviné ?"

Okay, cela devenait gênant pour lui. Le Beethoven se saisit de la feuille et regarda son portrait. Elle savait reproduire exactement ses traits comme si elle y avait passé les doigts pour les observer. Chaque courbe qui représentait le visage du garçon était réussie. Le crayon était plus appuyé sur ses cheveux, pour renforcer l'impression de brun qu'il avait. Tugdual l'imagina casser sa mine plusieurs fois, jurer et recommencer. Il sourit en lui rendant le manuscrit. Il n'avait qu'une chose à dire : ouwa. Ce petit bout de femme avait un sacré talent. Et peut être qu'avec un peu moins de timidité, elle arriverait à faire de grandes choses. La jeune fille récupéra sa feuille et la rangea précieusement dans une pochette ou quelque chose dans le genre, quelle laissa sur le bord de la table avant de s'asseoir à côté. Tugdual la regardait, pensif.

Mais qui était cette fille pour oser le dessiner lui ? Personne n'y avait le droit, et elle avait saisi ce droit comme si il lui appartenait. Tugdual se renfrogna. Une voix au fond de lui lui disait qu'elle n'avait pas le droit, qu'elle violait son intimité, mais le Tuc qu'il était devenu voulait voir milles portraits de lui dessinés de la main de la jeune fille. Le brun se ressaisit, la regarda et sourit. Du bout des doigts, ses longs ongles tapotaient la table. Il aurait voulu alors se retrouver face à un piano, car le fait de la voir faire cela réveillait en lui le sentiment qui l'animait tous les jours de sa vie : aimer la musique, vivre la musique, ne faire qu'un avec la musique. Memory avait la tête penchée sur le côté, comme le font les petites filles qui veulent attendrir. Elle le regardait avec un regard perdu, sûrement dans ses pensées. Le garçon sourit. Elle s'épongea le front.

"-J'ai trop chaud d'un coup."

Il la regarda de travers. Là par contre, elle devenait bizarre. Non pas qu'elle l'était mais sa phrase n'avait aucun sens car peu de gens se trouvaient dans la salle commune et qu'elle était climatisée. Et puis d'un coup ? C'était anormal. Tugdual décida de laisser cette impression d'impossibilité de côté. Après tout, elle pouvait avoir chaud, personne n'allait lui enlever ce droit. Avec un sourire cynique, il aurait bien répondu qu'elle n'avait qu'à retirer son tee shirt, mais il savait qu'avec elle, il risquait surtout de s'en prendre une et elle se mettrait à hurler que ce n'était qu'un sale pervers. Alors il décida de s'abstenir. Comme si de rien n'était, Memory attrapa un carnet et un stylo qui devaient lui appartenir et se mit à griffonner sur le papier. Ah ces dessinateurs... Ils étaient parfois pire que les Baudelaire. Tugdual mit ses mains dans ses poches, la mine boudeuse que la jeune fille aux cheveux roses ne lui porte aucune attention.

"-Alors, tu as commencé à réviser pour les exams ?"

Elle lui avait demandé ça comme si la conversation avait toujours tourné autour des examens de fin d'année. Le brun la dévisagea. La chaleur peut être ? Il sourit à cette idée. Et bien non. Il n'avait pas commencé à réviser les examens, sauf peut être ceux de musique puisque c'étaient les seuls qui lui importaient. Il avait appris ses partitions et était venu ici pour réviser d'ailleurs. Mais la tentation de venir embêter la jeune fille avait été plus forte que tout. Comme d'habitude. Tugdual s'assit à côté d'elle sur la table, bien qu'il eut préféré aller marcher dehors.

"-J'étais venu ici pour ça."

Peut être voudrait elle l'aider. Mais à ce moment là, ils devraient se rendre dans la salle commune des Beethoven, là où les instruments en tout genre attendaient le garçon. Ici, dans la salle commune à l'académie, il n'y avait qu'un piano mal accordé. Plusieurs fois il avait essayé de jouer dessus, mais les notes ne rendaient rien, et les élèves ne pouvaient s'empêcher de le dire.
(c) Bloody Storm


___________
You'll be my satisfaction +
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu sais, il m’arrive parfois de rêver que je vole. Je commence par courir très très très vite, comme si j’étais surhumaine. Et le terrain devient de plus en plus rocailleux et pentu. A la fin je cours si vite que mes pieds touchent même plus le sol. unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-guerre-des-clans.forum-gratuit.be
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: wonderful life [PV Tugdual] [END]   Sam 30 Aoû - 15:06

wonderful life

La suite de la conversation n'allait pas l'aider à se calmer. Le fait qu'il s'assoit soudainement à côté d'elle sur le bureau la fit rougir. Ok, elle ne devrait pas car c'est un geste normal, la plupart des gens de cette humanité aiment bien poser leurs fesses quelque part afin de respirer un peu et de ne pas avoir trop de crampes. Mis à part ça, elel continuait à griffonner pour se changer les idées. Elle lui avait posé une question et elle avait entendu la réponse. Malgré ça, elle préféra garder un silence de plomb qui voulait en dire long, surtout quand elle arrêta de dessiner pour tourner la tête vers son ami. Après un court moment de réflexion à hocher lentement la tête, elle tourna cette dernière en direction du piano de la petite salle, très volumineux. Bien sûr, elle trouvait ça louche que Tug puisse vouloir s'entraîner ici alors que le piano dans la salle des Beethoven était tellement mieux. Elle ne mit pas longtemps à le lui faire remarquer.

-Alors toi, soudainement, tu décides de venir t'entraîner au piano pour les examens dans la salle la plus calme -sauf quand nous sommes là-, alors qu'il est totalement faux et te fait péter les plombs ?

Memory se mit à rire machinalement. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle riait. Effectivement, elle fut forcée d'arrêter ceci quand la ou le surveillant(e) le lui demanda. Après tout, la bibliothèque était censée être calme cet été. Elle lâcha un petit soupire, déçue de devoir la fermer. Elle fixa Tugdual en réfléchissant, voulant dire quelque chose mais elle décida de se raviser. Sa demande était tout simplement de dégager de cet endroit que finalement elle détestait afin qu'ils aient la paix et puisse s'embêter en toute tranquillité.

Elle lui souriait timidement, puis posa une main sur son épaule, toujours en train de réflexionner sur le pourquoi du comment il se retrouvait là. Avec son air de petite fouine, elle s'approcha un peu et marmonna :

-Avoue que tu me suivais !

Comme d'habitude, elle recula un peu son visage et posa la tête sur l'épaule de son précieux allié, le cahier sur les genoux, lequel était relié à ses jambes qui remuaient tel un serpent impatient dans le vide. Si elle avait pris ses précautions en se reculant c'est parce qu'elle savait qu'avec Tug il fallait toujours se méfier. Il osait tellement tout avec tout le monde que la petite fille vulnérable qu'était Memo pouvait facilement en prendre un coup. Même si au fond, elle l'aimait tellement qu'elle ne pourrait pas lui faire la tête bien longtemps. Et puis, s'il le voulait, il pouvait jouer de sa naïveté dont elle faisait preuve presque inconsciemment.

-N'empêche, t'imagine quelqu'un qui veut embêter le surveillant de cette pièce en imitant une poule dansant sur le piano ? lança-t-elle tout naturellement comme un air de défi.

Certes, elle pouvait être très intelligente mais comme tout le monde elle avait ce côté joueur et drôle qui ressortait. Elle fixait bien entendu le piano en fond et ne bougeait pas, appréciant la chaleur de la simple épaule du garçon le plus canon de l'académie. A force de se poser des questions sur cet intéressé, et depuis déjà un certain temps, Memory finissait par se demander si elle l'intéressait vraiment ou s'il ne faisait ça que pour abuser d'elle. Bien sûr, c'était complètement stupide. Elle savait pertinemment qu'il ne pourrait pas penser une seconde de lui sauter dessus. Et puis, même s'il le pensait, Memo avait toujours été préparée à sortir les poings pour se défendre. La boxe, ça ne s'oublie pas si facilement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tugdual d'Harrock
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 197
♣ Date d'inscription : 11/10/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : In my dream


MessageSujet: Re: wonderful life [PV Tugdual] [END]   Sam 25 Oct - 16:52

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la peur tu connais pas... Seule au milieu des loups, tu t'enfonces au bord des précipices. Dans la cité perdue, au travers de la nuit, toi tu vas bien. En travers la douleur et la mélancolie, tout ira bien. Tugdual & Memory

We'll have a wonderful life

Tugdual vit les joues de Memory s'empourprer. Cette jeune fille était vraiment mignonne quand elle rougissait. On aurait dit un mélange de naïveté et de gêne, tout ça dans ce corps magnifique et cet esprit démoniaque avec lequel il aimait jouer et faire des conneries. Cette jolie demoiselle qui griffonne actuellement nerveusement sur son carnet. Le garçon esquissa un sourire. Il ne pouvait même pas voir si elle dessinait réellement quelque chose ou si elle se contentait de passer ses nerfs à vifs sur cette page blanche qui ne lui avait rien fait de mal. Le silence qui s'ensuivit pesa sur les épaules du brun. Sa vie n'était jamais silencieuse, et même lorsque personne ne parlait, il avait toujours une petite chanson, une musique, un air dans la tête. Mais lorsqu'il parlait avec Memory, les voix chantant dans sa tête se taisaient, comme pour écouter la voix de la jeune blonde. Blonde ? Avec des petites mèches roses ça et là. Cela lui donnait un caractère
rebelle de fille qui fait tout ce qui est interdit, et cela plaisait à Tugdual.

"-Alors toi, soudainement, tu décides de venir t'entraîner au piano pour les examens dans la salle la plus calme -sauf quand nous sommes là-, alors qu'il est totalement faux et te fait péter les plombs ?"

Evidemment. Le garçon n'était pas ici pour s'entrainer au piano. Il révisait ses cours et essayait de créer une mélodie. Ce qu'il adorait faire et qu'il était sensé présenter pour les examens. Les examens, pour une fois que Tugdual réussirait quelque chose. Cela lui ferait tellement plaisir de les réussir, lui que son père détestait et qui n'était jamais fier de lui. Enfin, il n'était pas là pour jouer mais pour réviser ses chansons et ses airs. Non, en effet, sinon il se serait rendu dans la salle commune des Beethoven et non là où il risquait de rencontrer le plus de monde. D'ailleurs, personne ne travaillait jamais ici, et il savait qu'en venant, il rencontrerait quelqu'un de connu qui l'empêcherait de bosser. Cette personne, c'était Memo aujourd'hui. Elle éclata de rire. Nerveux surement. Tugdual sourit. Elle avait un rire de fille, mais pas celui des connes qui pouffent sans arrêt, un petit rire marrant qui donne envie de s'en moquer aussi. Mais il ne le fit pas, sachant que ce serait sûrement un point sensible, et qu'avec son rire de dragueur, il n'avait rien à dire.

Ce qui était bizarre chez Memory, c'est qu'elle passait d'une chose à l'autre en un instant. Elle se mit à le fixer sans bouger. Il ouvrit la bouche et la referma instantanément, ayant oublié ce qu'il voulait dire. Cela faisait un peu poisson mais bon. La demoiselle posa une main sur son épaule. Le garçon ne bougea pas et attendit le pourquoi du geste. Elle se pencha à son oreille et lui murmura quelques paroles.

"-Avoue que tu me suivais !."

Que répondre à cela, ils savaient tous les deux que c'était faux, mais en la voyant il n'avait pu s'empêcher d'aller la voir. Et le beethoven savait également qu'elle désirait avidemment qu'il répondre oui à cette question. Leurs visages étaient si proches que le garçon pouvait sentir la respiration de la blonde sur lui. Elle recula, le connaissant trop bien. Il haussa un sourcil, comme il aimait le faire. Memory posa sa tête sur l'épaule de Tugdual. Il sourit en reposant la sienne par dessus. Il sentit les jambes de la jeune fille se balancer dans le vide. Tout ce stress concentré en une seule personne, cela ne devait pas être permis. Le garçon posa sa main sur le bras de la jeune fille pour qu'elle se calme et le caressa doucement.

"-N'empêche, t'imagine quelqu'un qui veut embêter le surveillant de cette pièce en imitant une poule dansant sur le piano ?"

Il savait que c'était un défi qu'elle lui lançait en lui demandant de faire la poule sur le piano. Tugdual savait se ridiculiser, et cela ne le dérangeait pas. Mais ce que demandait la jeune baroque, c'était un peu trop poussé pour la journée. Il soupira mais ne bougea pas. Un il ne voulait pas que la jeune fille retire sa tête de son épaule, et deux, il ne voulait pas bouger d'ici, à moins d'aller dehors. Le regard du garçon se posa sur ce vieux piano désaccordé qui gisait au fond de la salle tel un soldat blessé abandonné sur le front par les autres instruments. Il s'imagina assis à ce vieux piano, essayant d'inventer un morceau pour pianos désaccordés. Cela était possible, cela devait exister. Un musique se forma dans son esprit. Le garçon sourit à cette idée et reporta son attention sur Memory.

"-Je te suivrais partout tu le sais bien. Mais je ne danserai pas sur ce piano. On va marcher ?"

Peut être accepterait elle de sortir marcher un peu. L'atmosphère devenait éttoufante dans cette salle et Tug ne comptait plus réviser de toutes les manières. Alors se balader avec Memo était la meilleure façon de passer le temps. Il se leva et alla prendre son sac en rangeant ses affaires dedans avant de revenir vers elle. En fait cela avait été une question réthorique plus qu'autre chose. Il passa une main dans ses cheveux brun.


(c) Bloody Storm


___________
You'll be my satisfaction +
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu sais, il m’arrive parfois de rêver que je vole. Je commence par courir très très très vite, comme si j’étais surhumaine. Et le terrain devient de plus en plus rocailleux et pentu. A la fin je cours si vite que mes pieds touchent même plus le sol. unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-guerre-des-clans.forum-gratuit.be
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: wonderful life [PV Tugdual] [END]   Sam 25 Oct - 17:09

wonderful life

Le fait qu'il pose lui aussi sa tête par dessus la sienne, et la main sur l'épaule de la jeune fille, celle-ci se mit à rougir immédiatement, le laissant faire. Au final, être si près de lui lui plaisait. Elle avait toujours eu peur de développer des sentiments, et aujourd'hui plus qu'avant. Le défi ? Ah, oui. Elle n'avait finalement pas envie qu'il accepte. Elle avait besoin qu'il lui dise non et elle fut servi. Elle arrêta ses mouvements de jambes nerveux et se contenta de l'écouter, comme d'habitude. Sa voix envoûtante éveillait en elle des choses qu'elle ne pouvait pas comprendre. Elle était comme ça Memory, imprévisible, adorable. Le moment le plus poétique était enfin là. Pour la première fois peut-être, ils arrivaient à regarder dans la même direction : le piano. Et la jeune fille ne savait pas s'il elle devait dire quelque chose ou au contraire, fuir. Aucune de ces solutions ne lui plaisaient vraiment. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle préférait être silence, et apprécier la chaleur de Tugdual, plutôt que celle qui s'étalait dehors.

"-Je te suivrais partout tu le sais bien. Mais je ne danserai pas sur ce piano. On va marcher ?" demanda-t-il sans attendre de réponse pour rassembler ses affaires.

La filles aux cheveux blonds et roses ne le quitta pas un instant du regard, sauf lorsqu'elle fut obligée elle aussi de saisir ses affaires. La phrase de son ami restait pendue dans sa tête. La suivrait-il vraiment partout ? Elle commençait à avoir peur à cette idée. C'est vrai, cette petite tête aimait tout de même avoir un peu d'intimité. Enfin, elle n'avait pas vraiment compris. Tout se mélangeait dans sa tête, surtout ses pensées dont elle mis un bon moment à quitter.

Sac sur le dos, elle s'approcha de lui et lui déposa un baiser sur la joue, peut-être un peu trop près des lèvres en souriant, et elle lui lança tout naturellement que s'il la suivrait partout, alors qu'elle n'aurait qu'à faire pareil pour être comblée. Pour tout dire, le poids de ses paroles n'avaient pas été mesurées. Son cœur avait parlé, point barre. Elle lui attrapa le bras d'une façon si soudaine qu'elle paraissait brusque à ces propres yeux. Les jours encore rouges, elle quitta lentement la bibliothèque avec Tugdual, heureuse que ce soit enfin elle qui marche à ses côtés plutôt qu'une autre fille. Est-il possible d'être jalouse d'une autre fille qui s'approche d'un garçon que vous suggérez comme déjà "à vous" ? Le futur nous le dira, ou plutôt, Memory répondra enfin à toutes ces questions.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tugdual d'Harrock
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 197
♣ Date d'inscription : 11/10/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : In my dream


MessageSujet: Re: wonderful life [PV Tugdual] [END]   Sam 25 Oct - 17:13

END | SE SUIVRA DANS LES JARDINS

___________
You'll be my satisfaction +
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu sais, il m’arrive parfois de rêver que je vole. Je commence par courir très très très vite, comme si j’étais surhumaine. Et le terrain devient de plus en plus rocailleux et pentu. A la fin je cours si vite que mes pieds touchent même plus le sol. unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-guerre-des-clans.forum-gratuit.be

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: wonderful life [PV Tugdual] [END]   

Revenir en haut Aller en bas
 

wonderful life [PV Tugdual] [END]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» wonderful, wonderful, wonderful life ~ 14/05, 14h00
» [Stinger's Story n°13] It's a wonderful life !
» ∆ Wonderful life.
» — bring me to life
» Life in UCLA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Concernant le membre :: RP terminés-