Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 And I will be drunk again and again. If you don't stop me _ Adrian. /!\ Public Averti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Aliana Stark
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 213
♣ Date d'inscription : 25/08/2013
♣ Age : 16
♣ Localisation : sur la lune


MessageSujet: And I will be drunk again and again. If you don't stop me _ Adrian. /! Public Averti    Ven 22 Aoû - 13:59

Public avertis dans ce Rp /!\


∞ I will be drunk again and again.

Adrian ▼ Aliana▼




- Punaise de lumière de merde ! Crie la blonde tout en jettant sa chassure dessus pour qu'elle ce casse la geule sur le sol. Sa voix est grave,comme si sa belle voix avait été trop usée.Brulante,elle ce dégage de ses draps. Hier,elle avait juste  enlevé son short et mis un tee - shirt qui lui arrive ras les fesses. Elle fait le tour de la pièce, affolée.

- Mais il est où,ce maudit truc ? 

Elle rage. Ses cheveux son rempli de noeud,littéralement en pétard. Son masquara à coulé et lui donne un air de tarée. Elle jette ses habits sur le sol,enlevent tout les vêtement de son armoire,marche sur les bouteilles d'alcool sur le sol et ce coupe..

- Mais ... Pu*a*n de merde ! 

Elle crie en s'englotant. Et tout en criant,elle regarde son pied qui pisse le sang. La blonde prend un tee - shirt à l'hazard et l’appui son pied. Mesdames et Monsieur, personne ne ce fait tuer,pas la peine d’appeler  la police,ce n'est que votre belle voisine de chambre. Qui est saoule. Fermez bien vos portes cette nuit.
Elle laisse échapper un rire histerique,en voyant son tee - shirt blanc s'imbiber de sang. Son téléphone sonne. Oh shit. Elle ne répond pas et met sa tête en arrière. 

- On pourrait me dire qu'est - ce qui fait tourner la pièce ?! Nan ? 

Elle crie. Pourquoi elle tourne ? C'est l'action de l'alcool ma vielle. Alex et elle ce sont séparés,bien sûre en accord commun,mais elle a quand même le moral dans les chaussettes. Elle tourne encore,boitant comme dans un cérémonie indienne et met enfin la main sur sa proie.


- Te voilà enfin pull de malheur ! 


Elle brandis fièrement un pull gris,appartement à Alex et ce met en route,oubliant qu'elle est à moité à poil. Elle sautille sur place et ouvre la porte en hurlant : 

- Je vais te rendre maudit pull !

Mais. Aïe. C'est quoi ce truc encore ? Ce truc. C'est plutôt qui. Deux pommette rouge se forment sur les joues de la blonde. Il semble lui faire barrage. Mais qu'il bouge ! Elle tend encore le pull d'Alex et le pousse,plantant son index dans son torse.

- Bouge s'te plait,faut que je rendre ce truc à.

Sa voix ce casse et elle continue :  - Faut que je rend le pull à Alex ! Elle tape du pied histérique. A mon avis,pauvre Adrian,... [/b]

code by PANICK!ATTACK

___________
wicked wonderland
[00:26:27] Adrian Kjerstin : les ours sont des espèces en voix de disparition du coup ils doivent beaucoup se reproduire pour maintenir l'espèce 8DDD (Commme Adrian ♥)


Dernière édition par Aliana Stark le Dim 7 Sep - 17:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adrian Kjerstin
Elève Connu ♪
♣ Messages : 262
♣ Date d'inscription : 09/08/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Quelque part entre mon lit et le canapé


MessageSujet: Re: And I will be drunk again and again. If you don't stop me _ Adrian. /!\ Public Averti    Ven 29 Aoû - 19:45

Aliana...

Un appel sur son portable. Il tape dessus à la mode gros ours comme il est. Qui est-ce qui le réveille à cette heure ci ? Il tâtonne à l’aveugle sur sa table de nuit. Seul dans ça chambre il peut prendre son temps mais l’agaçante sonnerie à rompu son sommeil. Il décroche finalement d’une voix endormi, étouffant un bâillement avec sa main. Une voix stridente nuit à ses tendres oreilles. Il grimace dans le noir, qu’est ce qu’elle lui veut. Sarah c’est pourtant qu’elle n’est pas la bienvenue surtout à 5 heures du matin ! Il marmonne un : qu’est ce que tu veux peu convainquant. La voix de Sarah s’adoucie, elle devient plus…Voluptueuse, légère. Non il n’est pas en train de s’endormir, elle a vraiment changé sa voix.

-Ali….Fait quelque chose !

Quoi ? Il lui demande de répéter. En fait il était vraiment en train de se rendormir mais maintenant il est parfaitement réveillé. Qu’est ce qu’Aliana a encore fait pour qu’on le réveille lui à 5h du matin. Pourquoi Sarah n’a-t-elle pas été là voir elle-même ? Bon d’accord, Sarah ne connait Ali que parce qu’elle est dans le même interna.  Maintenant attentif, elle lui explique que la jeune fille arrête pas de crier dans sa chambre. Pour l’instant la pionne ne dit rien mais ça ne va pas tarder. Adrian ne voit pas ce qu’il peut faire, il n’est pas la nounou de la jeune fille. C’est assez abusé de pourrir son sommeil. Mais ce que lui et Sarah savent c’est qu’il va quand même se bouger le cul. Parce qu’Ali est plus qu’une simple connaissance maintenant. C’est encore difficile à expliquer mais leur relation c’est amélioré.  Alors il raccroche en affirmant à Sarah qu’il va tout faire pour qu’elle retrouve le sommeil rapidement. Il a prit une voix douce comme d’habitude mais dans le fond là, il s’en moque de Sarah. Il allume sa lumière, la luminosité l’oblige à fermer ses yeux de toutes les couleurs. Après 10 secondes d’adaptation il compose le numéro d’Ali tout en enfilant un jean. S’il doit se déplacer pour rien, il l’a tue demain. C’est donc habillé à la va vite c'est-à-dire un jean, un tee-shirt gris et des cheveux encore en pétard qu’il sort doucement de sa chambre. Etant à la proximité de la porte, il s’enfuit rapidement. Le bâtiment des Baudelaire n’est pas loin mais il doit quand même passer par dehors et le froid matinal le fait de nouveau râler.

- Bouge s'te plait, faut que je rendre ce truc à.  Faut que je rends le pull à Alex !

Il l’avait entendu râler et en effet elle parlait fort.  C’est mort de froid qu’il était entrée discrètement dans le couloir. Ça présence ici lui vaudrait une bonne heure de colle si elle était remarqué. Et il n’en avait pas du tout envie. Courir sa scolarité pour Ali…Elle lui redevra ça. C’est en arrivant devant sa porte qu’elle c’est ouverte. En plein sur la jeune fille, fille qui avait l’air vraiment de venir d’outre tombe. Ses adorables cheveux blonds en bataille, ses yeux entourés d’un noir éparpillé partout. On ne dira rien sur sa tenue, du moins pas dans l’immédiat. Il en profite pour l’attraper par la taille tout en la ramenant de nouveau dans sa chambre. Il ferme la porte avec un peu trop de dureté et s’appuie dessus. Les bras croisés, il a vite lâché la jeune fille et la regarde de toute sa hauteur et sa carrure.

-Tu m’expliques ce que tu fous à moitié à poil dans le couloir, à brandir un pull et à réveiller tout ton bâtiment ?
.

codage par Libella sur apple-spring

___________

Spoiler:
 

Merci les filles <3


Spoiler:
 


Dernière édition par Adrian Kjerstin le Ven 29 Aoû - 21:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aliana Stark
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 213
♣ Date d'inscription : 25/08/2013
♣ Age : 16
♣ Localisation : sur la lune


MessageSujet: Re: And I will be drunk again and again. If you don't stop me _ Adrian. /!\ Public Averti    Ven 29 Aoû - 20:40




Adrian ▼ Aliana▼





Elle voulait s'arracher les cheveux, courir loin d'ici, voir sauter par une fenêtre, pour ne plus avoir à faire avec lui. Mais son premier choix fut de rester lucide, parce qu'elle tient un peu à sa vie. Il lui fait barrage, comme une barrière électrique. Maintenant sa seule envie et de continuer son chemin, mais elle sait très bien qu'il ne la laissera jamais passer. Alors elle a envie de le briser, de la taper jusqu'à qu'il s'écroule pour la laisser passer et rendre ce maudis pull. Ce qu'elle se demande, c'est pourquoi il ne veux pas s'écarter d'elle et la laisser continuer son chemin. Elle se mort très fort la joue pour ne pas penser à son corps qui fait pression sur elle. Elle sent son sang couler le long de sa joue et lui laisser un goût métallique. Elle s'en veux d'être d'en cet état. Mais elle lui en veux encore plus à lui. On dirais qu'il la mate comme un chien battu, qui était avant un pur sang mais qui c'est transformé en un vrai rat dégoût. Quand on y repense, elle avait vraiment l'air folle, comme ça, en train de se mutiler elle même. Elle avait envie de s'enfoncer ses ongles dans sa peau, rien que pour se souvenir de ce jour là. Une fois qu'il la laisse ce délivrer de son emprise, Aliana perçoit un tout petit peau d'espoir. Cet espoir est réduit en miette que l'ours l'attrape par les hanches. Même si son geste n'a rien de doux ou d'affectif, elle peut pas s'empêcher de rougir. Il le remarque peut - être mais la libère avant de claquer la porte. Étrangement, elle ne l'avait pas cru capable d'une violence pareille et pour essayer de disparaître de sa chambre, elle ferme les yeux. Mais ça ne sert à rien, elle est toujours là devant le grand Adrian, qui a croisé les bras.  

-Tu m’expliques ce que tu fous à moitié à poil dans le couloir, à brandir un pull et à réveiller tout ton bâtiment ?

Sa voix est rauque et froide, comme de la pierre en montagne. Quand il dit à poil, Aliana eu tout de suite un courant d'air. A poil ? Elle change de couleur immédiatement et vire au rouge. Elle baisse les yeux vers ses jambes dénudées et se tait pendant une seconde. Après avoir subit ce choc, elle se rappelle comment il l'avait prononcé cette phrase. Soudain elle rassemble toute son énergie pour ce lever. Elle se remord la lèvre et arrête de crier. Aliana r'approche son visage de celui d'Adrian, cette fois sans pensé à lui.

- Mais en faite déjà qu'est - ce que tu fout là hein ? Qu'est - ce que tu fout ici ? De un ?! De deux,pourquoi tu me parle comme ça ? Je sais que je suis la fille la plus merdique du monde, sa je le sais, alors toi, toi Adrian Kjerskin, tu ne l'a pas à me le rappeler.

Elle se r'approche encore et son cœur se serre encore, quand elle met ses points contre le torse d'Adrian. Des larmes coules sur ses joues roses, cette fois - ci pas de folie mais de douleur.

- En plus. Je ne sais pas qui tu es pour me dire cela. Dans ta vie, il n'y a que toi, toi et toi. Tu embrasse n'importe qu'elle fille qui te tombe sous le bras, pour combler des désirs personnels, mais tu ne réfléchis jamais à ce qu'elle peuvent ressentir au final ! Alors si j'étais toi, je me la fermerais.


code by PANICK!ATTACK

___________
wicked wonderland
[00:26:27] Adrian Kjerstin : les ours sont des espèces en voix de disparition du coup ils doivent beaucoup se reproduire pour maintenir l'espèce 8DDD (Commme Adrian ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adrian Kjerstin
Elève Connu ♪
♣ Messages : 262
♣ Date d'inscription : 09/08/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Quelque part entre mon lit et le canapé


MessageSujet: Re: And I will be drunk again and again. If you don't stop me _ Adrian. /!\ Public Averti    Ven 29 Aoû - 22:06

Aliana...

- Mais en faite déjà qu'est - ce que tu fout là hein ? Qu'est - ce que tu fout ici ? De un ?! De deux,pourquoi tu me parle comme ça ? Je sais que je suis la fille la plus merdique du monde, sa je le sais, alors toi, toi Adrian Kjerstin, tu ne l'a pas à me le rappeler.

Elle semble se mordre la lèvre et prendre sur elle. Désolé de cette brutalité, ce n’est pas le genre de l’ours Adrian mais il n’a rien à faire là, est ce qu’elle s’en rend compte ? Il peut se faire virer rien que pour avoir pénétrer ce bâtiment, ne parlons même pas du fait qu’il soit dans la chambre d’Aliana. Et le fait que cette dernière soit en tee shirt et culotte ça ne va pas arranger ses chances de survies. Elle se rapproche de lui, petite fille fragile qu’on a envie de prendre dans ses bras. Il ne sait pas exactement ce qu’il s’est passé, il le suppose juste. Vu qu’elle a parlé d’Alex cet idiot doit encore avoir fait un truc de mal. Il trouve Alex super mais quand ça touche à Aliana bizarre le Molière ne rigole plus.

- En plus. Je ne sais pas qui tu es pour me dire cela. Dans ta vie, il n'y a que toi, toi et toi. Tu embrasse n'importe qu'elle fille qui te tombe sous le bras, pour combler des désirs personnels, mais tu ne réfléchis jamais à ce qu’elles peuvent ressentir au final ! Alors si j'étais toi, je me la fermerais.

Elle frappe ses poings contre lui, il ne réagit pas. En fait il réagit mais ne le montre pas. Sa règle d’or a toujours été de ne jamais mélanger vie et comédie. Mais le voilà complètement hermétique à ce qu’elle dit. Les larmes qu’elle verse l’atteignent sans le vouloir mais il ne bronche pas. Pourquoi le devrait-il ! Elle croit qu’il ne sait pas ! Que croit-elle au juste ? Que sait-elle exactement de ce qu’il peut savoir. Il joue avec les filles ? Elles le font tout autant ! Elle ne connait rien de sa vie, elle ne connait pas ses souffrances, elle ne sait pas qu’il a sa sœur en cloque. Elle ne sait pas que ça mère est du genre dépressive, que son père va se marier avec une …. Les yeux du Russe brulent finalement de colère.

-Me la fermer ? Tu crois que je suis sans cœur ? Que je m’intéresse qu’à mon reflet ? A ton avis qu’est ce que je fou ici si je ne tenais pas à toi ? On m’a dit de venir parce que tu allais mal, je suis là. Mais tu t’en fous ! Tu as raison ! Va retrouver ton surveillant qui ta larguer, va lui rendre son pull ! Et va lui dire que le méchant Adrian n’a pas de cœur. Qu’il embrasse toutes les filles qu’il veut car après tout c’est ce que madame pense alors ça doit être forcément vrai.

Il n’a pas crié, il a même chuchoté pour ne pas alerter tout le monde. Il s’est même écarté de la porte la laissant avec ses poings qui retombe sur la porte en bois. Il s’est surement trompé sur toute la ligne. Peu être que ce n’est pas elle. Il la regarde fixement. Est-ce qu’elle comprend ? Non ce n’est pas possible. Il passe une main dans ses cheveux encore ébouriffés.

-Ecoute Ali…Dis moi Qu’est ce qui sait passé ?
.

codage par Libella sur apple-spring

___________

Spoiler:
 

Merci les filles <3


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aliana Stark
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 213
♣ Date d'inscription : 25/08/2013
♣ Age : 16
♣ Localisation : sur la lune


MessageSujet: Re: And I will be drunk again and again. If you don't stop me _ Adrian. /!\ Public Averti    Ven 29 Aoû - 23:04




Adrian ▼ Aliana▼




Il ne bouge pas. C'est un mur de glace. Un très très grand mur. Son visage ne laisse rien exprimer, ce qui est étrange pour un acteur. Peut - être que ça fait partie aussi de la vie d'un molière, de ne jamais monter ce qu'on ressens ? Elle n'en sait rien à vrai dire. Elle lui crie dessus, mais elle ne sait pas si il souffre. Parce que oui, en réalité, elle lui crie dessus parce qu'elle souffre, mais aussi pour le faire souffrir. Il la laisse faire et elle le tape encore avec ses poings. Là non plus il ne réagit pas. Il fait presque peur. Elle le sait. Il va exploser. Après réflexion, le fait qu'il soit là pour elle est plutôt rassurant. Mais elle reste toujours furieuse. A cet instant elle n'a pas envie d'être un petit chaton abandonnée,trop mignon qu'on veut absolument caresser, pour être polie. Elle a envie d'être une bête sauvage, qu'on craint. Mais avec son visage baignant dans les larmes, c'est impossible. Mais putain, est - ce qu'il va réagir un jour ! Si on tue quelqu'un sous ses yeux, est -ce qu'il se bougerai ? Son visage réagit finalement. Ses joues rougissent, pas de gêne, n'y de tristesse, mais de colère. Ses yeux surtout indiquent qu'Aliana va en prendre pleins la tronche. Mais pour la première fois de sa vie, la blonde est prête.                                                


-Me la fermer ? Tu crois que je suis sans cœur ? Que je m’intéresse qu’à mon reflet ? A ton avis qu’est ce que je fou ici si je ne tenais pas à toi ? On m’a dit de venir parce que tu allais mal, je suis là. Mais tu t’en fous ! Tu as raison ! Va retrouver ton surveillant qui ta larguer, va lui rendre son pull ! Et va lui dire que le méchant Adrian n’a pas de cœur. Qu’il embrasse toutes les filles qu’il veut car après tout c’est ce que madame pense alors ça doit être forcément vrai.


Ce qui est drôle, c'est que même si ses mots on donnés une claque à Aliana, il n'avait même pas crié. Il a même chuchoté,insultant la jeune femme avec une voix douce. Aliana se frotte les yeux, tellement que tous cela est ridicule. Alors c'est vrai ça, il tient à elle ? Elle croit rêver. La colère remonte tout de suite quand il parle d'Alex. Mais qu'est -ce qu'il raconte lui ? Et puis comment il ose dire sa alors que c'est à cause de lui qu'Aliana n'est plus avec lui aujourd'hui ? Il s'écarte d'elle et la blonde frappe dans le vide avant de laisser ses poings tomber, avant de se frotter contre la porte en bois. Elle respire fort. Mais putain pourquoi faut qu'il me regarde comme ? Pense t-elle. Il passe un main dans ses cheveux brun, tandis qu'Aliana à du mal à respirer. Il plante ses yeux dans les siens et aliana regarde autre part.

-Ecoute Ali…Dis moi Qu’est ce qui sait passé ?

Elle ne sait pas quoi penser de cette histoire. Mais il y a une chose d'on elle est sûre,c'est qu'elle ne va pas lui expliquer,du moins pas tout de suite.

- Il y a pas de ça. Arrête d'insulter Alex déjà. Il a rien fait. Je suis heureuse d'apprendre que tient à moi. Mais ce que je comprend moins, c'est pourquoi, en mettant les pieds dans cette chambre, tu m'a regardé comme si j'étais la chose la plus merdique sur la terre. Je comprend que je suis une merde, Okay ? Mais il y a un truc que je supporte pas ! C'est un mec qui pense qu'à lui ! Tu crois que tu es le seul à souffrir ici ? Hein ? Tu pense que tu es le seul a avoir une vie de merde ? Et bah j'ai une révélation pour toi ! Tu n'es pas le seul ! Moi j'ai une vie géniale ! Ma mère est morte dans un accident de voiture, avec moi dedans ! Depuis on me plein tout le temps ! Mon père c'est bourré la gueule tout le temps ! Maintenant je prend la suite ! Tu vois c'est génial ! En plus il y a une tonne de mec qui prennent soin de moi ! Tout ce qu'ils cherchent c'est une histoire d'une nuit. Parce que tu sais ce que je suis en réalité ? Une histoire d'un soir. On m'use et m'on jette. Et pourtant,même si ma vie est géniale,bah je sourie,et je me tais.


code by PANICK!ATTACK

___________
wicked wonderland
[00:26:27] Adrian Kjerstin : les ours sont des espèces en voix de disparition du coup ils doivent beaucoup se reproduire pour maintenir l'espèce 8DDD (Commme Adrian ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adrian Kjerstin
Elève Connu ♪
♣ Messages : 262
♣ Date d'inscription : 09/08/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Quelque part entre mon lit et le canapé


MessageSujet: Re: And I will be drunk again and again. If you don't stop me _ Adrian. /!\ Public Averti    Sam 30 Aoû - 13:06

Alcool

- Il y a pas de ça. Arrête d'insulter Alex déjà. Il a rien fait. Je suis heureuse d'apprendre que tient à moi. Mais ce que je comprend moins, c'est pourquoi, en mettant les pieds dans cette chambre, tu m'a regardé comme si j'étais la chose la plus merdique sur la terre. Je comprends que je suis une merde, Okay ? Mais il y a un truc que je ne supporte pas ! C'est un mec qui pense qu'à lui ! Tu crois que tu es le seul à souffrir ici ? Hein ? Tu pense que tu es le seul a avoir une vie de merde ? Et bah j'ai une révélation pour toi ! Tu n'es pas le seul ! Moi j'ai une vie géniale ! Ma mère est morte dans un accident de voiture, avec moi dedans ! Depuis on me plein tout le temps ! Mon père c'est bourré la gueule tout le temps ! Maintenant je prend la suite ! Tu vois c'est génial ! En plus il y a une tonne de mec qui prennent soin de moi ! Tout ce qu'ils cherchent c'est une histoire d'une nuit. Parce que tu sais ce que je suis en réalité ? Une histoire d'un soir. On m'use et m'on jette. Et pourtant, même si ma vie est géniale,bah je sourie,et je me tais.

Il grogne intérieurement. La prochaine fois, il la laissera dans la merde. Il ne pensait pas à mal mais pourtant c’est ce qu’elle croit. Il voulait juste l’aidé mais madame grogne encore et encore. Qu’est ce qu’elle a ? Elle n’est pas comme ça d’habitude. Certes c’est violent parfois entre eux mais pas autant que ça. Il jette sur elle un œil suspicieux et étudie ses paroles. Comment ça elle prend la suite ? Il jette un regard circulaire pour trouver échoué comme des baleines des bouteilles, alcool fort ou non. D’accord, elle s’est bourrée hier soir et maintenant elle est encore a moitié saoule. Ce qui explique le pour elle crie comme une harpie avant son arrivé. Ce qui explique aussi pourquoi elle s’énerve aussi facilement. Avec Ira c’était un peu pareille. Il trinqué à chaque fois qu’elle avait bu. Mais il restait de marbre et finalement l’ignorance gagné la bataille.

-Bon vu que tu sembles décidé à m’engueuler encore un moment, tu permets, je prends mes aises…

Il n’attend pas la réponse de la blonde en furie et évite avec talent les cadavres éventrés par terre. Wisky, amareto…Et autres alcools que le garçon connait que trop bien. Il boit, il ne dit pas le contraire mais dans sa tête il est toujours le grand frère protecteur. Celui qui peut s’amuser mais qui n’oublie pas qu’il a des jeunes sous sa responsabilité. Peu être qu’il pourrait faire surveillant. Comme ce très cher Alexander. Qu’est ce qui s’est passé pour que le couple casse ? Il déplie la couverture en boule et l’étale sur le lit avant de s’y installé. Ses yeux aujourd’hui plus marron que d’ordinaire fixent Ali. Il attend la prochaine vague de reproche comme une biche qui à son chasseur en face et qui sait qu’elle va mourir. Mais avant de se laisser submerger, il va lancer la dernière attaque, si on peut appeler ça comme ça.

-Est-ce que avant toute chose tu peux te sortir de la tête que je pense qu’à moi ? Ensuite, je t’aipas regardé comme une merde, c’est toi qui pense ça. Moi je suis juste arrivé en me disais : pourquoi on m’appelle moi et pas quelqu’un d’autre. Ensuite le fait que tu me menaces et me demande d’une voix froide de bouger c’est sur que je me suis mis sur la défensive. De plus il semble que tu t’éclates bien avec les mecs qui te prennent juste pour une nuit alors arrête d’accord ! Chacun choisi sa vie, toi aussi. C’est toi qui choisi de te saouler dans ta chambre, de sortir et de faire je ne sais quoi avec des mecs je ne sais ou !

Il se laisse tomber sur le lit maintenant que tout est dit, il veut juste dormir. Il est 5 heures 15 ou 30, il n’a pas l’alcool qui le maintient en adrénaline contrairement à elle. Il sait qu’elle le regarde, il s’en son si beau regard sur lui mais il regarde toujours le plafond. Pourquoi l’alcool se mêle toujours à sa route ? C’est toujours la même chose.

-Tu restes là bas ou tu viens ?

.

codage par Libella sur apple-spring

___________

Spoiler:
 

Merci les filles <3


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aliana Stark
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 213
♣ Date d'inscription : 25/08/2013
♣ Age : 16
♣ Localisation : sur la lune


MessageSujet: Re: And I will be drunk again and again. If you don't stop me _ Adrian. /!\ Public Averti    Dim 31 Aoû - 18:21








Il avait l'air en colère, pourtant, une fois de plus, il ne laisse rien apparaître, ce qui agace énormément Aliana. La blonde respire mal tellement qu'elle à envie de crier. Mais elle se concentre pour ne pas éclater. Le pire, c'est qu'elle ne sait même plus pourquoi elle se bat. Limite elle ne sait plus où elle est et qui elle est. C'est vrai ça. Qui est t-elle ? Pourtant même si elle oubliée pourquoi elle est ici en train de crier, elle le sait quelque part. Quelque part elle le sait très bien pourquoi elle lui en veux. Elle ne veux pas l'avouer. Elle ne peut pas. Elle n'en est pas capable. Elle voudrais le marteler de coups de points, mais elle à aussi terriblement envie de se blottir dans ses bras, alors elle évite son regard. Elle regarde ses jambes. Avec  tout ça elle avait oubliée de mettre quelque choses. De toute façon, c'est trop tard il les a vu ses jambes, lui l'ours. Son regard semble s'arrêter sur les bouteilles d'alcool. Il semble presque faire l'état des lieux. Aliana se masse les tempes. En plus de toute cette scène elle a un mal de crane insupportable.

-Bon vu que tu sembles décidé à m’engueuler encore un moment, tu permets, je prends mes aises…

Elle ouvre la bouche pour protester mais il zigzague déjà entre les bouteilles. Il examine chaque bouteilles tandis que le cœur de la blonde se serre. Chaque bouteille qui sont là fait honte à la jeune fille. Comme un curé qui constate les péchés de la blonde,il se tait. Il déplie la couette qu'Aliana avait roulé en boule hier matin et se couvre après s'être bien installé. Ses yeux scrutes aliana et elle ferme ses point en rond, comme une garçonne rebelle. C'est pas juste de l’attaquer avec le point faible d'Aliana. Le regard de l'ours. Ses yeux de toute les couleurs font penser à une immense galaxie. Il recommence à parler, toujours aussi calme.

-Est-ce que avant toute chose tu peux te sortir de la tête que je pense qu’à moi ? Ensuite, je t’ai pas regardé comme une merde, c’est toi qui pense ça. Moi je suis juste arrivé en me disais : pourquoi on m’appelle moi et pas quelqu’un d’autre. Ensuite le fait que tu me menaces et me demande d’une voix froide de bouger c’est sur que je me suis mis sur la défensive. De plus il semble que tu t’éclates bien avec les mecs qui te prennent juste pour une nuit alors arrête d’accord ! Chacun choisi sa vie, toi aussi. C’est toi qui choisi de te saouler dans ta chambre, de sortir et de faire je ne sais quoi avec des mecs je ne sais ou !


Elle étudie ses paroles sans en perde une miette. Elle a envie de vomir. Elle passe une main dans ses cheveux et constate qu'elle transpire. Pourquoi on l'appel lui ? Elle non plus le sait pas. Peut - être qu'il y a pas vraiment d'autre personne pour elle ? Menacer ? Alors pour lui c'est sa menacer ? Sa gorge se serre en pensant qu'elle lui a fait du mal. La dernière partie est la pire. Alors selons lui c'est aussi simple que cela, hein ? Pour lui c'est aussi simple que ça. Pense t- il vraiment qu'elle s'éclate avec ses cons ? Des larmes coulent sur ses joues. Elle ne peut plus se retenir. Elle s'essuie la joue du revers de sa manche et l'écoute. Il peut pas comprendre que pour elle c'est compliqué hein ? D'être elle même ? Ce qui la répugne c'est sa dernière phrase. Elle respire et expire doucement. Il se tait quelque seconde et il reprend :
-Tu restes là bas ou tu viens ?
Elle recule surprise. Elle rêve ou il vient de lui dire de le rejoindre dans son lit ? Elle ne réagit pas, du moins pas tout de suite.

Elle se dirige vers les bouteilles d'alcool. Elle en prend une et la jette par la fenêtre et lance à Adrian :

- Tu vois cette petite merde ? Elle tient une bouteille de Vodka dans sa main.

- C'est cette petite merde qui détruit ma vie. Petite, mon père se bourrait la gueule. Et moi,je devez m'occuper de lui. Le regarder vomir et le nettoyer.  Elle lance une seconde bouteille.

- Donc ne dit pas que c'est facile. Tu crois que j'aime me taper des mecs alors que je ne ressens derrière ? Tu crois que j'aime me bourrer la gueule et laisser cette merde me pourrir la vie ? Non. Mais je suis pas assez forte pour dire non, tu vois. Parce que je suis une lâche.


Elle le pointe du doigt et continue :  - Tu vois aujourd'hui à cause de moi même j'ai passée mon temps à t'insulter. Et je suis qu'une grosse merde. Tu ne peut pas me contredire. Non. Parce que tout ce que je fait c'est détruire les gens. Elle se tait et se r'approche du lit. Elle doit le faire. Et elle en à besoin. Elle tombe sur le sol en pleurant. Ses genoux tombe sur le sol,et le lit frotte sur ses jambes nues. Elle s'avance un peu et passe ses bras autour de la taille d'Adrian et pose sa tête sur son torse.

- J'en peut plus de ce monde pourri. Je ne peut pas survivre dans cette jungle,c'est impossible. J'aimerais pouvoir disparaître. Je suis une bombe à retardement. Et je ne veux pas te faire du mal. Non pas à toi, surtout pas à toi ...



code by PANICK!ATTACK

___________
wicked wonderland
[00:26:27] Adrian Kjerstin : les ours sont des espèces en voix de disparition du coup ils doivent beaucoup se reproduire pour maintenir l'espèce 8DDD (Commme Adrian ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adrian Kjerstin
Elève Connu ♪
♣ Messages : 262
♣ Date d'inscription : 09/08/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Quelque part entre mon lit et le canapé


MessageSujet: Re: And I will be drunk again and again. If you don't stop me _ Adrian. /!\ Public Averti    Dim 31 Aoû - 20:56

Chut.

- Tu vois cette petite merde ?

Celle-là ou celle que tu viens de balancer ? Adrian a pendant un instant eu peur qu’elle lui balance dessus et c’est vrai qu’il était prêt à réagir en prenant le coussin qui est à porté de main. Assis sur le lit il attend la suite avec une certaine appréhension. L’alcool il le connait sans le connaitre. C’est un ami de longue date mêlé à l’ennemi le plus accrocheur. Il le suit jour et nuit. Homme et femme, conquête ou simple amitié. L’alcool c’est comme la pourriture, ça arrive un jour on se dit qu’on n’en verra plus jamais et parfois ça marche pas. Pour le Russe, ce n’est plus d’actualité. Il s’est soumis à cette loi et maintenant elle fait chemin avec lui. Comme un colocataire.

- C'est cette petite merde qui détruit ma vie. Petite, mon père se bourrait la gueule. Et moi,je devez m'occuper de lui. Le regarder vomir et le nettoyer. Donc ne dit pas que c'est facile. Tu crois que j'aime me taper des mecs alors que je ne ressens derrière ? Tu crois que j'aime me bourrer la gueule et laisser cette merde me pourrir la vie ? Non. Mais je ne suis pas assez forte pour dire non, tu vois. Parce que je suis une lâche.

Il regarde la deuxième bouteille voltiger sans ménagement. Il écoute le bruit du verre qui se brise en contre bas. Un bruit fracassant qui doit retentir dans toute l’académie. Il voudrait qu’elle baisse d’un ton si possible mais il n’en a pas le temps. Il regarde Ali qui semble un peu plus perdre pied. Elle n’a plus l’assurance d’il y a deux secondes. Cette assurance même qui l’a porté jusqu’à sortir rendre un simple pull dans une tenue pour le moins…Dénudé ? Roh il s’en moque de sa tenue ! Du moins c’est ce qu’il essaye de ce convaincre.

- Tu vois aujourd'hui à cause de moi même j'ai passée mon temps à t'insulter. Et je suis qu'une grosse merde. Tu ne peux pas me contredire. Non. Parce que tout ce que je fais c'est détruire les gens.

Mais il s’en moque qu’elle le détruise au passage, il est brave courageux, téméraire, beau et fort comme un lion. Bon d’accord il déconne. Poisson d’avril. Mais qui peut dire qu’Adrian n’est pas sexy ? Il lance la question à une classe d’une fille d’accord. Et il lui donne de l’argent histoire qu’elle réponde oui. Bref c’était l’humour à la Russe. Elle s’approche de lui et se laisse tomber par terre, ses fins bras entourant Russe. Elle pose sa tête contre le torse du jeune homme. Son torse se soulève au fil de sa respiration.

- J'en peux plus de ce monde pourri. Je ne peut pas survivre dans cette jungle, c'est impossible. J'aimerais pouvoir disparaître. Je suis une bombe à retardement. Et je ne veux pas te faire du mal. Non pas à toi, surtout pas à toi ...

Il se penche en avant pour l’entourer de ses bras. Sa tête aux mèches blondes se pose sur celle encore plus blonde de son amie. Ils restent comme ça un moment, un long moment sans qu’il ne dise ou prononce un mot. Tout simplement parce qu’il n’y a rien à dire, rien vraiment rien. Il laisse sa main descendre doucement le long de son dos à elle. Il sent le souffle de la jeune fille contre son torse. Un souffle chaud et doux. Il n’a pas envie de parler, n’y même de bouger. C’est un instant calme et tranquille. Doux et reposant. Pour une fois les deux jeunes ne se chamaillent pas dans un but quelconque. Alors pourquoi briser cet instant ? Parce qu’il a mal au dos installé comme ça.

-Ali…Je veux t’aider à survivre dans cette jungle, je me moque que tu sois une bombe à retardement et que tu puisses me détruire. Si c’est le risque que je dois prendre pour que tu sois avec moi alors c’est d’accord, j’accepte de prendre se risque. Je peux te demander une faveur maintenant ? Tu peux me rejoindre sur ton lit, j’ai mal au dos là…

Ses yeux reprennent leurs habituels éclats de folies. Longtemps cet éclat avait disparu et le voilà de retour. En une fraction de seconde le garçon prêt du gouffre se retrouvé de nouveau comme il était avant. Rien qu’une petite phrase à réussi à rattraper le bon vieux Adrian. Bon maintenant Ali vient sur le lit parce que ça fait mal.


.

codage par Libella sur apple-spring

___________

Spoiler:
 

Merci les filles <3


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aliana Stark
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 213
♣ Date d'inscription : 25/08/2013
♣ Age : 16
♣ Localisation : sur la lune


MessageSujet: Re: And I will be drunk again and again. If you don't stop me _ Adrian. /!\ Public Averti    Lun 1 Sep - 15:55








Elle s'en veux. Elle s'en veux d'avoir dit ça. Soit il ne remarque pas sa phrase, soit il réagit et il l'envoie se faire foutre. Pourtant, il a l'air bien aussi ici, avec elle. Elle sent le torse d'Adrian qui se soulève et qui élève légèrement la tête de la blonde. Rien, ils ne disent rien. Elle voudrait lui dire quelque chose mais elle incapable de souffler mot. Son souffle effleure le coup d'Adrian, tandis que la main du jeune homme descend le long de son dos et elle frissonne. Elle n'a pas trop les idées claire là. Le mec qu'elle aime est en train de descendre sa main un peu plus loin pour s'arrêter en mi - chemin. Elle a peur de se retrouver en sueur, dans son lit et de se dire que ce n'est qu'un rêve. Le fait qu'elle a pu le blesser lui donne envie de vomir et encore une fois, de se mordre la joue. Et si ce câlin est plus qu'amical ? Elle se gronde intérieurement pour avoir osée imaginer ça. Elle sent les mèches blonde du garçon sur son visage. Elle doit vraiment se forcer pour oublier qui elle a dans les bras, en ce moment même. La voix d'ours du jeune homme la réveille.

-Ali…Je veux t’aider à survivre dans cette jungle, je me moque que tu sois une bombe à retardement et que tu puisses me détruire. Si c’est le risque que je dois prendre pour que tu sois avec moi alors c’est d’accord, j’accepte de prendre se risque. Je peux te demander une faveur maintenant ? Tu peux me rejoindre sur ton lit, j’ai mal au dos là…

Décidément, ses yeux changent vraiment de couleurs. Elle se dit tout en adressant pour la première fois de la soirée un petit sourire timide à Adrian, que ses yeux sont vraiment magnifiques. Ce n'est pas le même que toute à l'heure. Non, là ses yeux brillent et il a retrouvé cet humour stupide qui fait rire la jeune fille. Elle le laisse se dégager. Tant mieux, parce qu'elle aussi elle commencée à avoir mal au dos. Et un peu d'air ne lui ferais pas de mal ...
Elle remet en place son tee - shirt qui est de travers et remarque un petit bout de peau dénudée. Elle sens la pression du regard d'Adrian et sa peau la brûle. Elle sent encore la main d'Adrian descendre le long de son dos. Elle s'arrête devant le lit. Il compte vraiment qu'elle s'allonge avec lui ? Parce que vu la taille d'Adrian et elle, c'est pas gagné ! Elle a vraiment envie de  mettre quelque chose pour cacher ses jambes mais elle à envie de s'allonger.

- Je vais jamais rentrée ...


Miracle ! Elle rentre dans le lit. Même si elle est un peu sur Adrian. Il la regarde. Elle a envie de lui crier d'arrêter mais elle ne fait rien pour. Insistons sur le rien pour, vu qu'elle se r'approche de lui et l'embrasse. C'est la première fois qu'elle fait sa de son grès. Mais elle recule, les joues en feu,honteuse.

- Désolé, je sais vraiment pas se qui m'a pris,...






code by PANICK!ATTACK

___________
wicked wonderland
[00:26:27] Adrian Kjerstin : les ours sont des espèces en voix de disparition du coup ils doivent beaucoup se reproduire pour maintenir l'espèce 8DDD (Commme Adrian ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adrian Kjerstin
Elève Connu ♪
♣ Messages : 262
♣ Date d'inscription : 09/08/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Quelque part entre mon lit et le canapé


MessageSujet: Re: And I will be drunk again and again. If you don't stop me _ Adrian. /!\ Public Averti    Lun 1 Sep - 18:39

6:00

Son tee-shirt remonte un instant et laisse découvrir au garçon un morceau de hanche de la jeune fille. Dit comme ça, ça fait très viande il se l’avoue. Mais elle le sait pas, en gros il la préserve de ses pensées parfois un peu de chasseur. Finalement il se couche sur le lit d’Ali, son mal de dos disparait au fur et à mesure qu’il se repose. Son cœur reprend un rythme plus régulier. Et dans sa tête il se dit qu’elle doit se dire que c’est un vrai douillé. Elle n’a pas tort la petite. Petite car il doit avoir un bon 15 centimètres de différence entre eux deux. Mais lui-même étant grand cela veut dire qu’Ali est grande aussi ? N’est ce pas ça la logique pure ? La ferme le Russe.

- Je vais jamais rentrée ...

Dit qu’il est gros ? Non mais pour justifié et épargner à Ali d’une blague fort douteuse on peut dire que les lits sont grands pour une personne mais pas pour deux. Disons qu’ils font une personne et demie. Finalement elle le rejoint et se cale difficilement sur le lit, pourtant il ne peut pas faire mieux vu qu’il est complètement collé au mur. Ce qui fait qu’elle est à moitié sur lui. Ce n’est pas bien grave, il a l’habitude de servir de matelas pour les gens. Il ne dira pas pourquoi après tout ce serait stupide vu ce que la jeune fille va faire dans deux secondes. Il le sait qu’elle va le faire même si elle dira que c’est une pulsion.

- Désolé, je ne sais vraiment pas se qui m'a pris,...

Elle l’a embrassé, et il sait ce qu’il lui a prit. Du moins il espère que c’est ça. Ce serait con sinon. Vous ne trouvez pas ? Il serait le mec à rajouté à sa longue liste de ceux qu’elle a embrassé comme ça. Dans le vent tout comme lui il l’a fait pendant un moment. Elle se recule légèrement, l’ours pose une main au niveau de son cou et la rapproche de lui. Cette fois-ci c’est lui qui l’embrasse. Ce n’est pas comme les dernières fois ou c’était un baiser volé juste par envie de jouer, juste pour assouvir son sentiment de puissance. Non là, il goute ses lèvres et les dévores avec passion. C’est étrange parce qu’il n’avait pas ressenti ça depuis longtemps. Prendre vraiment plaisir à embrasser quelqu’un. Il ne fait pas pression sur la nuque de la blonde, sa main est à peine posée et il sent juste les cheveux de la jeune fille. Encore emmêlait de la nuit qui n’est pas fini. Le soleil ce lève vers 6 h 30 et il doit juste être proche de 6 h. Et alors que le réveil de la jeune fille passe de 5 :59 à 6 :00. Le russe descend son autre main dans le creux du dos de la Baudelaire.


.

codage par Libella sur apple-spring

___________

Spoiler:
 

Merci les filles <3


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aliana Stark
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 213
♣ Date d'inscription : 25/08/2013
♣ Age : 16
♣ Localisation : sur la lune


MessageSujet: Re: And I will be drunk again and again. If you don't stop me _ Adrian. /!\ Public Averti    Sam 6 Sep - 15:55




Adrian ▼ Aliana▼




Le temps passe lentement. Aliana n'a qu'une seule envie. Que le temps se fige pour tout jamais. Qu' Adrian reste là, toute sa vie dans ses bras. Que le goût de ses lèvres reste à tout jamais sur ses lèvres. Que son bras parcourt pour l'infini son dos. Mais de toute façon elle le sait, elle le sait qu'elle devrait le quitter. La seule chose qu'elle ne sait pas c'est si il lui parlerait encore. Si elle pourra encore une fois le toucher, que sa ne soit qu'une seconde ou deux. Ou même encore effleurer ses lèvres. Elle ne sait pas. Le fait qu'elle ne sens plus le contacte des lèvres du garçon sur les siennes, lui laisse un sentiment d’amertume. Il doit se demander pourquoi. Pourquoi elle l'a embrasser comme ça. Au - fond, elle espère qu'il pense que c'est juste parce qu'elle manque d'affection. Mais elle sait aussi que ses sentiments se lisent comme un livre ouvert. Donc elle se tait. Elle a envie que la fenêtre s'ouvre, parce que là, elle meurt de chaud. Elle s'attend à des insultes ou alors des critiques. Ouais, ça elle connait. Les critiques. C'est dernier temps elle s'en est pris pleins dans la gueule. Mais ceux d'Adrian seraient les plus douloureux. Alors elle reste là, a attendre. L'ours se r'approche. Il pose sa main sur son coup. Comment réagir ? Rien faire c'est plutôt un bon choix. Doucement, il l'a r'approche à lui, avec une douceur qui surprend Aliana.

Il l'embrasse. D'un baisé bien plus long et rassuré que celui d'Aliana. Il dévore les lèvres d'Aliana. Elle souffle,fort. C'en est trop. Elle va la faire cette connerie. Elle sent la connerie à plein nez, elle sent qu'elle va sortir une connerie. Mais elle s'accroche, du moins pour le moment. Sa main droite passe dans ses cheveux d'or, toujours emmêlés par la nuit agitée. Elle plante ses yeux vert bizarre et le laisse faire. Un fin rayon de lumière inonde la pièce et éblouie légèrement la blonde. Adrian, de son autre main glisse sa main le long du creux de son dos. L'heur passe de 5 h 59 à 6 h du matin. Elle soupire. La nuit était passé très vite. Bon moins dans la partie engueulade. Elle sent le souffle chaud de l'ours qui a toujours sa patte dans ses cheveux. Elle s'approche, hésitante. Elle a peur. Elle tremble un peu et espère qu'il ne sent rends pas compte. Elle passe sa main sous son tee - shirt et veux lui murmurer quelque chose mais elle n'ose pas. Elle n'ose rien. A - part le fait qu'elle lui enlève son tee - shirt. Elle le lance quelque part, elle ne sait pas vraiment où, d' ailleurs elle s'en fiche.  La sensation de froid quand elle s'était séparée de lui est totalement disparue. Elle laisse ses mains parcourir son torse et elle se r'approche.

- Je ... Je. Ad, écoute. Je t'apprécie beaucoup.

Et voilà ! Elle se hait. Elle l'a faite sa belle boulette, sa - y est ! Mais est - ce qu'elle a un cerveaux, oui ou non ? Elle a envie de se cogner la tête contre un mur tellement qu'elle se hait. Comment avait - t-elle fait pour se trahir comme cela hein ? Peux être le fait que la main de l'ours parcoure son dos sans se donner de frontière ...  C'est peut - être à cause de se qu'elle sent vraiment pour lui. C'est un privilège, ça fait un bail. Depuis le lycée. Qu'est - ce qu'il va lui dire ? Vas t-il au moins réagir ? Ses mains restent crispées sur son torse.


code by PANICK!ATTACK

___________
wicked wonderland
[00:26:27] Adrian Kjerstin : les ours sont des espèces en voix de disparition du coup ils doivent beaucoup se reproduire pour maintenir l'espèce 8DDD (Commme Adrian ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adrian Kjerstin
Elève Connu ♪
♣ Messages : 262
♣ Date d'inscription : 09/08/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Quelque part entre mon lit et le canapé


MessageSujet: Re: And I will be drunk again and again. If you don't stop me _ Adrian. /!\ Public Averti    Sam 6 Sep - 17:51

6:00


L’heure qui tourne sans qu’il s’en rendre vraiment compte ou plutôt… C’est faux. Car il ne pense qu’à ça. Au fait qu’il dormait paisiblement dans son lit et que maintenant il est dans son lit à elle, avec elle. Le contexte à légèrement changé aussi. Au lieu de s’agresser mutuellement c’est complètement à l’opposé. Le dicton : faite l’amour pas la guerre peut très bien convenir à la situation. Au sens propre du terme peu être. Il sent les mains d’Ali attraper son pauvre teeshirt gris enfilé à l’arrache ce matin. Il laisse faire pour l’enlever l’aidant qu’à moitié. Déjà ces mains se remettent sur le torse du Russe. La main d’Adrian a fini son escapade vers le creux du dos de la Baudelaire pour remonter mais cette fois si passant sa main sous le tee-shirt. La blonde s’approche, ses cheveux encore en vacarme bloque toute vision. Il sent juste l’odeur légèrement fruitée qu’elle a. Il l’avait déjà remarqué mais maintenant cela lui semble plus frappant.

- Je ... Je. Ad, écoute. Je t'apprécie beaucoup.

Il aurait pu faire une étude sur le pourquoi du comment elle avait dit ça. Pourquoi donc elle lui disait ça ? Il avait peur de savoir et de se tromper. Le jeune homme avait une qualité : il sait reconnaître ses peurs. Adieu le cliché du mec qui n’a peur de rien. On a tous une peur…Perdre l’être qu’on aime le plus au monde, peur de perdre un membre de sa famille, de tuer quelqu’un en voiture, peur d’oublié les souvenirs…Il y a des peur bien plus important que celle d’avoir peur d’une araignée, une phobie peut être lié à un traumatisme. Phobie des chiens parce qu’un jour, un doberman a attaqué. Mais ce n’est pas cette peur qui le hante. Car entre nous, Alianna serait plus un petit chihuahua qu’un gros saint Bernard. Non, Adrian a une peur qui l’empêche de voir les vérités en face. Même si on lui expliqué comme un problème de math. Et c’est pour ça qu’il ne sait pas quoi dire. Les mains de la jeune fille sont crispées sur son torse mais il est dans l’incapacité brutale de parler. Parce que ça gorge le brûle, l’empêche d’articuler ce qu’il pense. Les questions qu’il voudrait lui poser. Il ressort la main de teeshirt de la jeune fille pour la replacer à sa taille. Et dans un basculement au ralentit il fait en sorte que ce soit elle en dessous et lui au dessus. Il ne veut pas répondre parce qu’il ne sait pas quoi répondre. Parce qu’il ne veut pas profiter de la situation.

Il lui enlève son tee-shirt et l’envoie balader comme Ali l’a fait précédemment avec le sien. Ça se trouve ils sont tous les deux côtes à côtés. Ou alors il y en a un qui a voltigé par la fenêtre. A ce moment là mieux vaut que ce soit celui d’Ali. Histoire qu’il ne sorte pas de la chambre torse nu ou avec un tee-shirt de fille enfilé à la va vite. Non merci la honte. C’est fou le sentiment de profiter de la situation. Il sait qu’il a abusé souvent avec Ali. La fois ou il a lu son carnet était drôle. Il connait sa vie, elle ne sait pas tout ce qu’il a pu lire. Etant bon lecteur les ¾ sont passés. Il pose ses deux mains de chaque coté. Entourant ça taille, il l’encadre de son corps mais aussi de ses yeux. Il cherche la vérité ou le mensonge mais il n’y a rien n’est-ce pas ? Juste un sentiment que tous deux ignoraient depuis un moment. Perdu chacun de leurs cotés. Son visage s’approchant de nouveau de la jeune fille, ses lèvres effleurant le cou de la jeune fille et remonte doucement, toujours dans l’effleurement. Est-ce que le comédien l’aime ?


codage par Libella sur apple-spring

___________

Spoiler:
 

Merci les filles <3


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aliana Stark
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 213
♣ Date d'inscription : 25/08/2013
♣ Age : 16
♣ Localisation : sur la lune


MessageSujet: Re: And I will be drunk again and again. If you don't stop me _ Adrian. /!\ Public Averti    Dim 7 Sep - 17:14








Le temps passe sans que la Baudelaire en perde une seule miette. La soiré est vraiment farfelue. Tout a quand même commencé par des bouteilles de rhums, d'autre trucs pourris dans le genre. Elle est tellement bien dans ses bras. Elle se demande si elle n'en a pas toujours rêvée, de l'avoir si près d'elle. Mais maintenant que ses mains son crispée sur son torse, elle ne sait pas si elle est bien. C'est fragile entre eux. Pour la troisième fois de la soirée, ou plus, elle compte plus, elle a peur de se faire balader par l'ours. Mais encore une fois, elle peut être rassurée, il ne la rejette pas. Bon, bien - sûre, il doit la prendre pour une folle, ça c'est certain. A part si il ressent aussi quelque chose pour elle. Un mini plus que de l'amitié. Bon surement, vu qu'ils sont ensemble là en ce moment même dans son lit. Donc on peut dire que ça dépasse l'amitié, mais jusqu'à parler d'amour elle est sûre que non. Mais elle espère qu'elle ne l'aime par pour se quitter dans quelques heures et ne jamais se revoir. Il plante encore son regard dans le siens et ne dit rien. Qu'est-ce qu'il pourrait dire ? Je t'apprécie aussi ? Nan. Il a l'air d'avoir pris un sacré coup l' Adrian. Mais ça ne l'empêche pas de sortir sa main de son tee - shirt. Une seconde et le contacte de la main de l'ours sur sa peau lui manque. Elle a besoin de lui. Non, pas pour combler un manque d'affection ou quoi ce que soit, elle a besoin de lui pour survivre. Elle préfère se perdre elle même que le perdre lui. Quand on - y pense, cette phrase est étrange. Mais quelque part, vrai.

Elle sent la main de l'ours retirer son tee - shirt pour le balancer quelque part. Si ça s'trouve elle a lancé le sien par la fenêtre, mais elle est sûre que une jolie robe lui irais parfaitement ! Se regard. Il a l'air de la connaître. Peut - être parce qu'il a lu la moitié de sa vie, l'autre jour dans son journal. Elle lui en veux. C'est peut - être pour ça qu'elle lui a gueulé dessus il y a quelques heures. Ses mains se pose sur ses hanches, l'entoure. Elle en a assez de ses yeux, vraiment. Il cherche quelque chose, comme pour se nourrir, cherchant en vainc une vérité. Elle espère qu'il ne peut pas lire en elle. Qu'il ne peut pas voir qu'elle l'aime. Son regard sur elle brûle sa peau, comme si on la brûle au fers brûlant. Elle pousse un grognement, quand les lèvres d'Adrian effleurent son coup et remonte. Qu'est-ce qu'une pauvre Baudelaire peut faire contre un comédien ? A part lui écrire des poètes, elle n'a pas ce don pour cacher se qu'elle pense. Elle entend un bruit. Un cognement sur quelque chose. Merde. Ça vient de la porte. Cette soiré est vraiment maudite, on peut pas les laisser tranquilles ? Elle panique. Elle pousse quelque part Adrian, sans se préoccuper d'où il a atterrit et lui dit en vitesse :

- Cache toi quelque part !

Elle prend sa couette chaude et s'enroule autour d'elle, histoire qu'on ne l'a voit pas en soutif. Tout ça pour s'avoir si elle s'est calmer ? Elle ricane. Elle lui répond vite fait, à une fille qu'elle ne connait pas, surement une surveillante et referme la porte, presque en l'a claquant. Elle lâche sa couverture qui tombe sur le sol et chuchote : - Ad ? Tu es où ? Elle est partie.






code by PANICK!ATTACK

___________
wicked wonderland
[00:26:27] Adrian Kjerstin : les ours sont des espèces en voix de disparition du coup ils doivent beaucoup se reproduire pour maintenir l'espèce 8DDD (Commme Adrian ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adrian Kjerstin
Elève Connu ♪
♣ Messages : 262
♣ Date d'inscription : 09/08/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Quelque part entre mon lit et le canapé


MessageSujet: Re: And I will be drunk again and again. If you don't stop me _ Adrian. /!\ Public Averti    Dim 7 Sep - 19:08

6:30


Il sent son rythme cardiaque s’accélérer, comme celui de la blonde d’ailleurs. Ses lèvres remontent vers son oreille quand il entend un son. Un toc-toc discret. En même temps qu’il se pousse c’est Aliana qui le dégage. On peut dire qu’on aura fait fort comme rupture. Adrian n’attend pas le feu vert pour se planquer. Se cacher sous le lit peut être une bonne idée, sauf que le lit en question est collé sur le mur donc il y a pas de cachette, de plus elle a prit la couette. Quelques minutes de panique avant de trouver the solution. L’armoire !

Une belle petite armoire en bois, style très moderne comme l’académie en fait. Il s’y engouffre sans vraiment réfléchir pour se retrouver sur une étagère parmi les soutient-gorges et les culottes. Il n’est pas intéressé par ça actuellement mais plutôt parce qu’il se passe entre Aliana et la personne qu’il ne veut pas voir. Il sait qu’il a rien à faire là, encore plus planqué dans l’armoire, torse nu. Et si par mégarde la belle Baudelaire lâche sa couette, elle se retrouve en sous vêtement devant ce qui semble être la surveillante. Adrian n’est pas du genre à prier Dieu mais là ce n’est pas l’envie qi manque. Il entend la porte claquer mais il ne bouge toujours pas. En position fœtal dans l’armoire.

- Ad ? Tu es où ? Elle est partie.

Il tape légèrement dans la porte qui s’ouvre comme pour rire. Une fois ses membres dépliés, il sort avec plaisir. Non pas qu’il soit claustrophobe mais il y a rien de cool à rester dans une armoire. Il regarde la chambre et manque de poser son pied sur un cadavre de bouteille d’alcool. Est-ce que cette manie de boire passera à la blonde ? Ou est ce qu’il va devoir la surveiller ? Est-ce que déjà ils sont…Ensemble ? Il dégluti mentalement c’est un mot dur à avaler. Plongé dans sa déprime il a même pas pu profiter de son célibat. La haine. S’il avait sur, il aurait un peu plus fait la fête. Maintenant que c’est les chaines du couple qui se montrent il a tendance à fuir. Mais pourtant, il arrive à la hauteur de la jeune fille et lance :

-j’étais en compagnie de tes soutifs et tes culottes, c’était sympa…

Il affiche un grand sourire. Plutôt rire que d’avouer qu’il était en train de prier un quelconque dieu pour ne pas se faire prendre.  Il l’entoure de ses bras au niveau de la taille et plonge son regard dans ses yeux. C’est bon, il a eu son compte de frayeurs pour aujourd’hui et il est plutôt refroidi. Temporairement peut être mais refroidi quand même.

-Elle a réussi à me filer la frousse…T’imagine la tête qu’elle aurait tiré ?
 

codage par Libella sur apple-spring

___________

Spoiler:
 

Merci les filles <3


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aliana Stark
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 213
♣ Date d'inscription : 25/08/2013
♣ Age : 16
♣ Localisation : sur la lune


MessageSujet: Re: And I will be drunk again and again. If you don't stop me _ Adrian. /!\ Public Averti    Dim 14 Sep - 11:36








Elle a peur. Que tout s'écroule. Encore. Elle a peur de nouveau se retrouver dans un blizzard. Mais quelque d'un autre coté elle se dit que la seule chose d'on elle est sûre, c'est qu'elle l'aime. C'est la seule chose stable dans sa tête. Alors qu'elle se dandine dans sa couette et que la porte se referme, une nouvelle porte s'ouvre. Elle tourne la tête et plisse les yeux. Dis donc il devait être doué petit à cache - cache. Il était il y a trente secondes dans son armoire où trainent quelque tee - Shirt, culottes soutifs. Il extrait son corps de l'armoire, qui devait être tout à l'heure plié en deux. Elle à envie d'éclater de rire. Le grand Adrian qui cherche une cachette et se retrouve dans l'armoire dans le seul espoir que la blonde ne lâche pas une connerie. Du style dit tu aurais pas vu Adrian ? Ho si si, il est dans mon armoire ! Heureusement pour l'ours, elle a sut tenir sa langue. Après de s'être extrait de l'armoire de la blonde, il s'avance, arrivant à la hauteur d'Aliana pour lui dire d'une voix ironique :

-j’étais en compagnie de tes soutifs et tes culottes, c’était sympa…

Pendant que le jeune homme affiche pour la première fois de la soirée un grand sourire, qui dévoile ses dents blanches, Aliana éclate de rire et Adrian peut sentir son ventre qui se secoue en silence. Il a vraiment un côté ours, avec ses grandes paluches. C'est ce côté qu'elle adore. Il avait du avoir peur quand même. Elle ne veux même pas imaginer la réaction de la surveillante si la porte de l'armoire s'ouvrait par mégarde, laissant le pauvre Adrian plié en deux.


-Elle a réussi à me filer la frousse…T’imagine la tête qu’elle aurait tiré ?

Elle éclate de rire encore. Ca fait du bien. De rire. Et non pas de pleurer sur son sort misérable. Elle laisse tomber sa couette sur la sol, pas que le côté chenille l'énerve, mais le contacte de la peau sur la sienne lui manque. Elle passe ses deux bras et entoure sa taille. Tout son corps fait pression sur le sien. Elle n'a pas peur. Maintenant, elle a l'impression de connaitre son corps par cœur. Chaque courbe. Chaque crevasse où elle envie de se blottir contre. Elle monte sur la pointe des pieds, pour l'embrasser sur le coup et s'arrête : - Je n'ose pas imaginer. J'ai eu peur aussi. Imagine l'armoire serait tombée, avec toi dedans ! Elle recule et grimace. Elle avait complétement oubliée son pied. Il y a un tâche de sang sur la magnifique moquette blanche délavée. - Oups. Elle descent ses mains sur les hanches de l'ours. Qu'est - ce qui allait se passer encore hein ? Une nouvelle colocataire qui arrive ? Ou alors Aliana qui tombe par la fenêtre ouverte ? Qu'elle soirée folle. Son corps se contracte légèrement à la pensée de la fin de la nuit. Il est déjà 6 h 30. Seul l'alcool la tient debout. Bon aussi le corps d'Adrian sur le siens ... Avec un peu d'hésitation, elle agrippe les hanches du jeune homme et lui dit : - Je suis désolé. Pour ce que j'ai dit. J'étais pas très lucide avec tout se que j'ai dit. Bon là non plus, j'aime pas m'excuser. Mais bon s'en fout que je sois un peu soule. Elle se colle encore à lui et reprend un peu plus d'une voix sérieuse : - Sache que je suis stupide sous l'alcool. Et que sa m'arrive souvent. Faut croire que j'ai un problème avec tout ce bordel. Alors faut me surveiller. Parce que je viens de comprendre quelque chose. Etre avec toi c'est beaucoup mieux que l'alcool.





code by PANICK!ATTACK

___________
wicked wonderland
[00:26:27] Adrian Kjerstin : les ours sont des espèces en voix de disparition du coup ils doivent beaucoup se reproduire pour maintenir l'espèce 8DDD (Commme Adrian ♥)


Dernière édition par Aliana Stark le Lun 15 Sep - 18:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Fantôme de l'Académie
PNJ ~ Fantôme de l'Académie
♣ Messages : 15
♣ Date d'inscription : 29/05/2012


MessageSujet: Re: And I will be drunk again and again. If you don't stop me _ Adrian. /!\ Public Averti    Dim 14 Sep - 11:56

Soudain, la porte de l'armoire s'ouvre, et son contenu jaillit pour atterrir sur la tête du pauvre Adrian.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adrian Kjerstin
Elève Connu ♪
♣ Messages : 262
♣ Date d'inscription : 09/08/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Quelque part entre mon lit et le canapé


MessageSujet: Re: And I will be drunk again and again. If you don't stop me _ Adrian. /!\ Public Averti    Dim 14 Sep - 20:38

L'armoire


Au moins il la fait rire. C’est l’essentiel, elle ne pleure plus comme au début de la matinée. C’est toujours mieux de la voir rire que braire. Car ça lui fait mal au cœur quand elle est dans un état pitoyable. Un peu comme tout à l’heure en fait. Mais c’est du passé n’est-ce pas ? Elle entoure ses bras au niveau de sa taille après avoir laissé tombé la couette qui tout à l’heure aurait pu le protéger de la pionne. Même si, il faut l’avouer c’est tellement plus cool de se cacher dans une armoire. De se défoncer le dos plié en quatre.

- Je n'ose pas imaginer. J'ai eu peur aussi. Imagine l'armoire serait tombée, avec toi dedans !

Elle pose rapidement un baisé dans son cou avant de s’immobilisé. Oui c’est vrai que s’il avait bourlé par terre saurait pas eu le même effet. Il aurait ameuté tout l’internat en entier et il n’était pas dans la crotte si ça avait été le cas. Il se voyait dans le bureau de la directrice et surement qu’il aurait été viré…Et il serait retourné en Russie. Un peu comme un prisonnier avec les menottes aux poignets. Une belle pancarte : COUPABLE  autour du cou. La grande classe quoi.

- Oups.

Elle grimace et puis regarde la moquette, dans son effet de recule ses mains se déporte sur les hanches de celui qu’on appelle l’ours. Il regarde la tâche rouge qui s’est formé sur la moquette à peu prêt blanche. Qu’est ce qu’elle a encore fait ? Oui encore car c’est la reine des conneries, sans vouloir la vexer. Il lui adresse un regard mi surpris mi accusateur. Comment elle a fait ça ? Elle s’agrippe un instant à lui, tanguant un peu elle semble un peu s’endormir sur les bords parfois.

- Je suis désolé. Pour ce que j'ai dit. Je n’étais pas très lucide avec tout se que j'ai dit. Bon là non plus, je n’aime pas m'excuser. Mais bon s'en fout que je sois un peu soule. Sache que je suis stupide sous l'alcool. Et que sa m'arrive souvent. Faut croire que j'ai un problème avec tout ce bordel. Alors faut me surveiller. Parce que je viens de comprendre quelque chose. Etre avec toi c'est beaucoup mieux que l'alcool.

Il la sert contre lui et réfléchi un peu à tout ça. Est-ce qu’elle lui propose de faire la nounou ? Parce que franchement avoir une gamine dans son genre ça va être horrible ! Non il déconne il l’aime…Bien. Pour l’instant on va se limiter à ça parce qu’il n’a pas réfléchi à toute la question. Il a callé sur le : je t’apprécie beaucoup. Non il faut chercher plus profond dans la phrase, surtout la dernière réponse qui l’intrigue tellement. Mais il n’en a pas le temps, parce qu’il est assiégé pas une horde de vêtement en furie. C’est un geste plutôt étrange que de protéger la personne qui nous tient le plus à cœur. Il se prend tout sur lui. Pas sur la blondinette qui de toute façon se trouve complètement protéger par l’ours.

-C’est quoi ce bordel !

Une voile de panique dans ses yeux quand il se retrouve avec un teeshirt, une robe, un soutif même sur sa tête et le reste des vêtements l’entourant. Okay, il ne comprend rien à ce qui se passe, juste qu’il  sert toujours la jeune fille dans ses ras. Un peu trop fort certes mais que voulez-vous ça surprend. Il desserre ses bras et soupir longuement. Jetant un regard  circulaire il enlève ce qu’il a sur la tête pour se retrouver avec un truc fluo dans la main. Il l’agite un instant sous le nez d’ali histoire de détendre l’atmosphère :

- C’est à qui ça ? Je ne l’avais jamais vu…

Il agite sous son nez le soutif d’Ali. Mais la panique se lit dans son regard. Il secoue la tête et fait tomber ce qu’il avait sur la tête.  Qu’est ce qu’il s’est passé ? Pourquoi tous les vêtements sont sortis…Il en a la chair de poule. En plus Ali n’était pas visé, il l’a bien vu. Il s’est tout prit parce que tout est partie sur lui et rien sur elle.

-Sérieux Ali…Je comprends rien là…On pourra jamais avoir la paix ici ou quoi !
 

codage par Libella sur apple-spring

___________

Spoiler:
 

Merci les filles <3


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aliana Stark
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 213
♣ Date d'inscription : 25/08/2013
♣ Age : 16
♣ Localisation : sur la lune


MessageSujet: Re: And I will be drunk again and again. If you don't stop me _ Adrian. /!\ Public Averti    Dim 21 Sep - 18:59








Son esprit accroche sur le mot lucide qu'elle avait prononcé toute à l'heure. Oui, pour ce qui est dispute ou alors insulte, elle n'avait pas réfléchit, mais pour ce qui concerne le bisou et les caresses, ça elle en avait pleinement conscience. Quelque par elle pensait aussi avec regret ce qu'elle avait dit. Pensait - il, qu'elle lui demandais qu'il prennent soin d'elle ? Non, ce n'est pas ce qu'elle aurait voulu dire. Ce qu'elle avait voulu dire c'est que le garçon est plus qu'un coup d'un soir. Mais bon, elle savait que le l'ours avait un cœur et qu'il comprend ses confidences sur l'alcool. Quoi-que ? Elle l'aime mais quelque part elle se demande si elle peux enfin faire confiance à un mec. Alors elle reste sur ses gardes. Il l'a ramène à elle et la sert. Le contacte de l'ours sur elle l'a rassure. Après quelque seconde de silence,parce que ici le silence ne dure jamais longtemps, un tas hallucinent de vêtement tombe sur le pauvre Adrian. Bah quoi ? Vous n'avez pas l'habitude, vous, qu'une horde de vêtement en folie vous tombe dessus ? Mais c'est totalement normal ! La blonde pousse un cri étranglé par la peur. Bah quoi c'est tout ce que vous avez les culottes et les soutients - gorge ? C'est pas du lourd ... Ah ! Mais c'est peux - être parce que c'est l'ours qui c'est tout pris dans la gueule. Ouais, ça doit être ça. Elle a envie d'éclater de rire. Pas de rire style c'est trop drôle ! Non, un rire froid, jaune presque ironique. Elle, par contre elle presque écrasé par Adrian. Est-ce qu'il vient de la protéger ? Ça ne l'étonne pas, en tout gentleman qu'il est. Mais elle va pas se plaindre, nan elle plein le pauvre ours sans défence qui se bat contre

une tonne d'habits ... hantés ?

-C’est quoi ce bordel !

Elle étouffe alors que une tonne de d'habits entour Adrian, comme enragés. Elle rêve ou quoi ? C'est surement l'alcool ! Mais non. Avec horreur, elle lit de la peur dans les yeux de l'ours. Mais. Vous savez quoi habits de merde c'est pas ça qui va arrêter le pauvre Adrian. Elle ne lui en veux pas de la voir à moitié tué. Il s'écarte un peu d'Aliana. Les bras marqués par de la chair de poule. Lalala. L'Adrian avec son talent de détendre l'atmosphère glaciale. Pour la première fois ce n'a pas marché. Il prend un truc sur sa tête sans qu'Ali voit vraiment ce que c'est et l'agite. Son soutifs fluo ce balance d'avant en arrière.

- C’est à qui ça ? Je ne l’avais jamais vu ....


Elle ne dit rien. Par ce que là elle est en état second. Elle se croit un peu folle. Comme si seule elle avait sentit se courant d'air froid dans son dos. Ses jambes et ses bras tremble, comme si elle est un pantin qu'on secoue. Elle a envie de s'accrocher à quelque chose mais elle reste paralysée, fixant le sol. Pourquoi tout est tombé sur lui et pas sur elle ? Et puis c'est quoi ce bordel ?

-Sérieux Ali…Je comprends rien là…On pourra jamais avoir la paix ici ou quoi !

Encore une fois elle à envie de rigoler d'un rire grave et jaune. Qu'est-ce que tu veux que je te dise mon coco ? Que je te r'assure hein ? C'est tout à fait normal, t'inquiète ! Bah quoi ? ...

- Qu'est-ce que tu veux que je sache ? Tout ce que je sais c'est que j'ai grave peur et que j'ai envie de vomir. Je sais pas ce que cette chose, je sais pas quoi, esprit, spectres, hallucination, à contre nous. J'ai juste envie de foutre le camp là ...

[/b]


code by PANICK!ATTACK

___________
wicked wonderland
[00:26:27] Adrian Kjerstin : les ours sont des espèces en voix de disparition du coup ils doivent beaucoup se reproduire pour maintenir l'espèce 8DDD (Commme Adrian ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adrian Kjerstin
Elève Connu ♪
♣ Messages : 262
♣ Date d'inscription : 09/08/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Quelque part entre mon lit et le canapé


MessageSujet: Re: And I will be drunk again and again. If you don't stop me _ Adrian. /!\ Public Averti    Sam 11 Oct - 13:01

Just One Coffee


Ok, il vient de mal agir. Il l’a connait à peu prêt et là, il sait qu’il vient de faire une bourde. Son humour pour essayer de détendre l’atmosphère n’a été récompensé que d’un rire jaune et pleins d’ironies. Ce n’est pas bon ça…Il aurait voulu revenir en arrière et tout mais ça ne marche pas. Ce n’est pas comme ça le fonctionnement de la vie. C’est complètement c*n. Il ne peut pas faire comme dans Harry Potter avec le retourneur de temps. Ce n’est pas la classe ça ? Bref il n’est pas dans Poudlard il est à Artistic Academy. Ecole aussi de renom mais voilà.

- Qu'est-ce que tu veux que je sache ? Tout ce que je sais c'est que j'ai grave peur et que j'ai envie de vomir. Je sais pas ce que cette chose, je sais pas quoi, esprit, spectres, hallucination, à contre nous. J'ai juste envie de foutre le camp là ...

Il se penche en avant et ramasse les vêtements avant de les remettre dans l’armoire, un tas peu respectable mais bon tans pis. Il se recule un instant, les bras croisés encore un peu incertain. Il se retourne vers elle, ses cheveux blonds tombant devant ses yeux. Il recule ses cheveux derrière ses épaules et l’embrasse sur le front. C’est vraiment très bizarre ce qu’il se passe ici. Lui aussi il veut sortir, il étouffe ici même si la fenêtre est grande ouverte. Le courant d’air ne peut expliquer le phénomène et c’est peu être préférable de ne pas y réfléchir. Il est mort de trouille, son estomac est complètement écrasé. Mais il le montre pas, il fait comme si cela ne l’atteignait pas. Rien que pour elle, il est pas lâche mais si elle avait pas été là, il aurait prit ses jambes à son cou et on aurait pas vu le Russe remettre les pieds dans ce bâtiment avant un long moment.

- Habille-toi, on sort ! Un café ça te va ?

Il a bien l’intention de sortir, d’aller dans un lieu extérieure à la chambre d’Aliana. Toutes idées quelconques royalement refroidi par l’épisode. Shit. Il passe sa main dans ses cheveux et regarde son visage pâle dans le miroir. En second plan Aliana qui n’a pas encore bougé. Il pose ses mains contre le rebord du lavabo en porcelaine ou en un quelconque matériau.  Ses yeux aux milles couleurs observent avec une certaine haine cette armoire en chêne ou pin digne de Narnia.
 

codage par Libella sur apple-spring

___________

Spoiler:
 

Merci les filles <3


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aliana Stark
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 213
♣ Date d'inscription : 25/08/2013
♣ Age : 16
♣ Localisation : sur la lune


MessageSujet: Re: And I will be drunk again and again. If you don't stop me _ Adrian. /!\ Public Averti    Mar 11 Nov - 13:04








L'air exerce une certaine pression sur Aliana. L'air est lourd et humide, chargé de l'odeur de l'alcool qui empeste dans toute la pièce Pourtant, les cheveux d'Aliana sentent  le frais et les fleurs. Mais c'est peut-être du grâce à son après-shampoing. L'ours commence à faire son petit ménage en ramassant quelque habits et en les jetant dans la maudite et fameuse armoire. Une fois qu'il eu finis sont ménage, il s’écarte, comme perplexe et croise les bras. Aliana aimerais savoir ce qui ce passe dans la tête d'Adrian. Savoir si il est calme ou alors si c'est le chaos, comme dans la tête de la blonde. Adrian revient vers elle, et soulagée de l'avoir près de lui, elle soupire. Il pose ses lèvres chaudes sur le front d'Aliana, après avoir remis ses cheveux derrière ses oreilles et s'écarte déjà d'elle. Elle ferme les yeux, quelque secondes pour réfléchir. Elle à peur que quand il partira, il lui dira que c'était une erreur. Elle a peur qu'il parte et qu'elle se retrouve toute seule, sans lui. Elle a toujours envie de vomir, comme si on l'avait prise par les pieds et secouée, la tête en bas. Si ça se trouve, il est aussi mort de trouille. Ou alors nan. Dans tout les cas, cet incident a aussi un côté positif : ça à pu encore plus les rapprocher. M'enfin, même si Adrian n'a pas peur, il reste quand même très pale, ce qui fait encore plus ressortir ses yeux multicolore. L'ours est aussi sa bouée de sauvetage, le fait de l'avoir avec elle la rassure. Si il n'était pas là, elle serait déjà en Chine à l'heure qu'il est. Il avance un peu et lui propose : - Habille-toi, on sort ! Un café ça te va ? Oui ça lui allait, puisque elle avait l'impression d'être dans un sauna et puis après cette nuit folle, un peu d'air lui ferait du bien et à l'ours aussi. - Okay, mais si c'est toi qui le paye. Elle essaye de faire un peu d'humour mais ça ne lui va pas vraiment, avec sa tête de déterrée.
Elle envisagea de sortir en culotte et en souttif', encore sous l'effet de l'alcool, mais se ravise. Elle opte pour un T-Shirt gris et un pantalon noir. Sa chambre est très simple. Elle est constituée d'un lit simple petit et pas très confortable, d'une table de nuit, de cette armoire maudite ainsi qu'un petit lavabo où est fixé un petit miroir sale. Elle s'avance vers le lavabo, ouvre le robinet de gauche où de l'eau glacée sort. Elle lève la tête pour se regarder dans le miroir, le temps que l'eau chauffe un peu. Le soleil brille et son reflet la surprend un peu. Elle est donc dans un si mauvais état. Ses cheveux blond, un désastre. Ils sont deux fois plus épais que d'habitude et touffus, presque hirsutes. Sous ses yeux, des cernes sont marqués et bleus. Son mascara de la veille a coulé et lui donne l'air d'être un zombie. Son teint, blanc, qui correspondrait plutôt à celui d'un vampire, qui n'a jamais pris le soleil. Elle se demande comment Adrian fait pour la regarder en face. Parce qu'elle se trouve monstrueuse Peux être grâce à ses yeux bleus qui rattrape le tout. Enfin bref, elle prend de l'eau et se rince vivement la figure, pour enlever le mascara qui avait coulé et pour aussi un peu se réveiller. Elle prend une serviette qui est à droite du lavabo et se sèche le visage. Elle prend un gilet à capuche gris et regarde Adrian : - Let's go. Elle ferme la chambre à clef pour que personne voit l'état de son royaume. Sans regarder en face l'armoire, bien entendu. Elle prend le bras d'Adrian, comme une gamine qui à peur de voir le jour. Elle prend un élastique qui lacère son bras depuis un bon moment et se fait un chignon à la va vite. Elle regarde l'ours et lui demande :- Je peux vraiment sortir comme ça ? Au passage elle évite les résidents de l’académie. Et si Adrian prétendrais qu'ils c'est rien passé entre eux avec les autres ?

   

code by PANICK!ATTACK

___________
wicked wonderland
[00:26:27] Adrian Kjerstin : les ours sont des espèces en voix de disparition du coup ils doivent beaucoup se reproduire pour maintenir l'espèce 8DDD (Commme Adrian ♥)


Dernière édition par Aliana Stark le Dim 18 Jan - 11:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adrian Kjerstin
Elève Connu ♪
♣ Messages : 262
♣ Date d'inscription : 09/08/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Quelque part entre mon lit et le canapé


MessageSujet: Re: And I will be drunk again and again. If you don't stop me _ Adrian. /!\ Public Averti    Dim 16 Nov - 16:15



- Okay, mais si c'est toi qui le paye.

Il voit bien qu’elle patauge, enfin si ça peut ce dire parce que lui, il n’est pas mieux. L’humeur joyeuse qu’il essaye d’affecter et un peu fausse mais il opère ce qu’il appelle tout le temps ça transformation d’acteur. Il devient un de ces chevaliers qu’il a un jour interprété.  Qui fonce au travers du danger sans poser de questions, sans mettre en doute les décisions de son supérieur. Il passe à coté de l’armoire, pas pour tenter le diable, il n’est pas stupide.  Non juste un peu pour montrer qu’il n’y a rien à craindre et que tout va bien aller maintenant.  Il la laisse se préparer croisant les bras sur son torse et le dos appuyer sur la porte de la chambre par laquelle il était rentré ce matin.

- Let's go.

Ils vont avoir l’air bien les deux en sortant…Adrian avec sa tenue enfilée à la va vite lorsqu’on lui a demandé de venir voir Aliana et elle qui ressemble à Blanche Neige en blonde après une cuite. C’est sur que là, ils vont faire le couple le plus glamour de l’académie.  Un régale pour les yeux. Mais il se fou des apparences. Déjà  parce qu’ils ne sont pas dans un état déplorable ensuite parce que les autres ne sont pas mieux. Enfin les filles qu’il croise surtout parce qu’il ne faut pas oublier ou il se trouve et qu’il est encore en pleine inégalité. D’ailleurs vu les regards qu’on lui jette, il n’est pas le seul à le savoir.  Elle lui serre le bras après avoir ramené ces cheveux en un chignon rapide mais efficace. Certes, il ne s’y connait pas en coiffure de fille et il devrait plutôt ce taire d’ailleurs c’est ce qu’il fait.

- Je peux vraiment sortir comme ça ?

Il lit l’inquiétude dans les yeux de la jeune  fille. Une inquiétude qui n’a pas lieux d’être vu qu’il ne lui fera absolument aucun mal.  Il hoche la tête, un accord. Bien sur qu’elle peut sortir comme ça, elle peut sortir avec les cheveux dans tous les sens, il en aurait rien à faire. Juste éviter de sortir en soutif culotte comme elle avait voulu le faire il y a peu parce que là, ça aurait été différent. Jaloux et protecteur peut être, non pas peut être surement en fait. Il l’entraine dehors ou un froid un peu mordant les frappe. Pour lui, ça va mais pour elle ? Il lui jette un regard discret mais elle semble royalement perdue dans ces pensées comme si le reste n’avait plus aucune importance. Ils prennent l’allée qui mène vers le café ouvert très tôt le matin. Rappelons-le, il ne doit pas encore être 8 heures.

-ça va ? Tu n’as pas froid ?
 

codage par Libella sur apple-spring

___________

Spoiler:
 

Merci les filles <3


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aliana Stark
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 213
♣ Date d'inscription : 25/08/2013
♣ Age : 16
♣ Localisation : sur la lune


MessageSujet: Re: And I will be drunk again and again. If you don't stop me _ Adrian. /!\ Public Averti    Dim 18 Jan - 20:13







Aliana reste agrippé au long et musclé bras de l'ours. Elle le serre si fort, tout en marchant quelque peu lentement. Elle s'agrippe, comme si elle avait peur que le vent l'emporte, loin d'Adrian ; comme aurait fait une petite fille apeurée, qui s'agrippe à sa maman. C'est son soutient. Sans mentir, si son beau prince n'aurait pas été là, pour elle, Aliana serait déjà loin de l’Académie. Oh, peut-être qu'Adrian, lui aussi est mort de trouille, mais au moins, lui n'affiche pas un regard vide et ne regarde pas dans le vide, comme elle en ce moment même. Ayant essayée de faire de l'humour tout à l'heure, maintenant elle se contente de marcher au côté de l'ours, bras entremêlés, en une marche qui ce r'approche un peu d'une marche nuptiale. Drôle d'idée, vu l'allure de ces deux jeunes. Aliana,un chignon négligé sur la tête, un T-Shirt trop moulant et d'un leggins noir et Adrian d'une chemise blanche mal boutonnée. Sacré spectacle pour les rares lève-tôt de l'académie. Ils les regardent, ce regard amusé et se sourire sur leur lèvre. Aliana stressée, ressert son emprise sur le bras du beau ours. Mais le regard paisible d'Adrian la rassure et elle se relaxe. Maintenant, elle s'inquiète de sa tenue. Il lui faut quelque chose pour s’inquiéter, pour le moment.Mais Adrian la rassure déjà, d'un hochement de tête. Ils sortent par la grande porte qui mène à de grandes marches. Aliana, ayant oubliée sa veste, frissonne, tout en descendant rapidement les marches, avec l'ours. Prenant d'un pas ferme l'allée qui mène au café, elle regarde autour d'elle, toujours aussi pommée. Les arbres sont gelés et le ciel est gris. Il n'y a plus d'oiseaux n'y de fleurs, que des arbres sans feuilles, laissant ce froid d'hiver claque sur la peau et qui glace des os.  

-ça va ? Tu n’as pas froid ?

Aliana secoue la tête. Elle a froid mais elle ne dit rien. De toute façon il vont bientôt arriver au café. Le voilà, d'ailleurs. Petit café toujours sympathique. Enfin, à part une fois, où Aliana avait réussit à se renverser du café partout sur son T-shirt ! Enfin bref. Revenons aux deux jeunes. Aliana pousse gentiment Adrian vers le café. Ceux-ci prennent une table à l’extrême gauche, près de la grande fenêtre. Elle s'assoie donc contre la fenêtre, encore dans ses pensées. La blonde repense encore à cette soirée. Ses baisers, la peau d'Adrian si près d'elle et ... Cette foutue armoire ! Si l'armoire n'aurait pas été possédée par un esprit, cette soirée aurait été parfaite. Elle soupire. La paluche de l'ours traîne sur la table et Aliana la prend dans sa main, croisant ses longs doigts maigres entre les siens. Le serveur arrive et elle fixe sa main entremêlés avec celle d'Adrian. Gênée, elle songe la retirer mais ne fait rien et sourie.

- Un café s'il vous plait. Tu prends quoi Adrian ?
 


   


___________
wicked wonderland
[00:26:27] Adrian Kjerstin : les ours sont des espèces en voix de disparition du coup ils doivent beaucoup se reproduire pour maintenir l'espèce 8DDD (Commme Adrian ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Adrian Kjerstin
Elève Connu ♪
♣ Messages : 262
♣ Date d'inscription : 09/08/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Quelque part entre mon lit et le canapé


MessageSujet: Re: And I will be drunk again and again. If you don't stop me _ Adrian. /!\ Public Averti    Ven 23 Jan - 21:43



Aliana le fait à rentrer dans le café en premier. Il a le temps de se regarder dans la vitre et autant dire que les deux jeunes font flipper. Il semblerait que cela n’embête en rien ces gens même si dans leurs têtes beaucoup de scénario défiler dans leurs têtes. Il n’en a rien à faire, cela fait suffisamment de temps que l’ours est réveillé et s’il n’y avait pas eu cette armoire qui sait ce qui aurait pu se passer. Ils vont à une table dans le fond à gauche. Peu de populations ce matin. Il suppose que c’est quotidien même si quand lui il y va c’est plutôt vers le début d’après midi ou après la sortie des cours. Et oui, 18 ans, c’est comme qui dirait le meilleur âge : liberté.

- Un café s'il vous plait. Tu prends quoi Adrian ?

Elle a posé sa main sur la sienne et de son pouce il caresse sa peau. Un geste qu’il essaye banal mais i a du mal à garder l’énergie qu’il a en lui. A vrai dire il est crevé mais il sait très bien que ça ne lui servira à rien de dormir. La peur de tout à l’heure à fait subir à son pauvre petit cœur un électro choc phénoménale et il a du mal à s’en remettre. Il se décide enfin à répondre au pauvre serveur qui n’a rien demandé de plus que d’avoir la réponse du russe sur ce qu’il décide boire. Il suppose qu’à l’intérieure de sa pensée il se dit : grouille ton cul mon gars je n’ai pas que ça à faire.

-La même chose qu’elle, merci !

Il regarde le serveur partir, quitter l’espace vitale d’ont le couple à besoin. Un moment pour que chacun se remette de ce que l’autre à subit. Enfin Adrian à flippé pour deux. Voir trois si jamais l’armoire avait été brisée il aurait fait la crise cardiaque fatale pour son cœur de glace. Il lui sourit et caresse toujours sa main. Le froid qu’il avait senti tout le long du chemin se dissipe petit à petit et sa boule au ventre se détend. Aucun doute que le fait de se tenir loin de la chambre d’Aliana à été un bonheur. Mais il ne lui dira pas. Les cafés arrivent bien vite et il fini par lui lâcher la main après un merci pour le serveur. Son regard se fixe sur la tasse blanche avec la substance remplie de caféine. Pitié que ça le réveil.


codage par Libella sur apple-spring

___________

Spoiler:
 

Merci les filles <3


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: And I will be drunk again and again. If you don't stop me _ Adrian. /!\ Public Averti    

Revenir en haut Aller en bas
 

And I will be drunk again and again. If you don't stop me _ Adrian. /!\ Public Averti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cause everybody's drunk, loud and pissed off {Feat. June
» Drunk on love (2)
» Let's get drunk and tell eachother everything we're too afraid to say sober [Feat. Alejandro] ~Le Marais~
» Got me feeling drunk and high. So high. (Mag)
» drunk, chips, fun ─ Erin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Dortoir des Baudelaires-