Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Parce que tomber amoureux, c'est révéler sa faiblesse. / Feat Peter /

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Lana McKenzie
Elève Discret ♪
♣ Messages : 70
♣ Date d'inscription : 19/08/2014
♣ Age : 16
♣ Localisation : Au pays des licornes ♪


MessageSujet: Parce que tomber amoureux, c'est révéler sa faiblesse. / Feat Peter /   Sam 9 Mai - 11:13

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Parce que tomber amoureux, c'est révéler sa faiblesse.
Dans un ultime accès de colère, Lana balança son portable contre le mur. Celui ci s'ouvrit et les pièces retombèrent en morceaux sur le sol. Tant pis, elle allait devoir en acheter un autre. De toute façon, personne ne pourrait l'engueuler, elle gérait seule son argent. De l'argent, la seule chose que ses cons de parents lui avait laissé, avant de partir de façon mystérieuse. Il lui devait bien ça, après l'avoir abandonné dans un orphelinat, en France qui plus est, sans raison apparente. D'un côté, elle pouvait faire exactement ce qu'elle voulait, personne n'en avait rien à faire. parfois, elle en venait même à se demander si quelqu'un la regretterait si elle en venait à mourir. La réponse était bien trop évidente, elle 'avait plus personne. Du moins presque plus. La preuve, aujourd'hui n'était pas un jour comme les autres, mais peu de gens l'avait remarqué. Car oui, aujourd’hui, la blonde avait 17 ans. Elle se rapprochait de plus en plus de la majorité, ce qui rendait quelque peu meilleure cette journée affreuse. La plupart des gens organisent une fête pour leur anniversaire, ou ils la passent avec leur famille. Alors que la jeune fille le passait seule, dans cette chambre. C'était injuste, sa vie était injuste.

L'air était devenu étouffant dans la pièce. Ce n'était qu'une impression, mais Lana avait besoin de changer d'air. Elle était rester en pyjama, n'ayant pas l'intention de sortir. Elle entra dans la salle de bain, et en sortit un quart d'heure plus tard, habillée d'un jean et d'un t-shirt, coiffée et maquillée. Personne n'aurait deviné son état, à moins de bien la connaitre. Laissant son portable cassé comme il était, elle enfila une paire de Vans et sortit. La jeune fille marcha longtemps, du moins elle le pensait. Peut être une heure, peut être deux, l'esprit vide, troublé. sans qu'elle s'en rende compte, ses pas la guidèrent  vers le bois, sans qu'elle ne le voient vraiment. Toujours dans un état second, elle s'assit à l'ombre d'un arbre, la tête entre les genoux. Et là, les souvenirs affluèrent d'un coup, sans prévenir. Elle revit son enfance, son arrivée à l'Académie, le visage de ses parents, sa cousine... Les larmes coulèrent, un flot incessant qui ne semblait jamais se terminer. Mais qu'est ce que ça pouvait lui faire, de toute façon, personne ne pouvait la voir pleurer.

Une fois qu'elle n'eut plus de larme à faire couler, elle releva la tête. Elle passa ses mains dans ses cheveux blonds, puis sur son visage. Son maquillage n'avait, heureusement, pas coulé. Lana commença à se lever pour partir, mais un bruit retins=t son attention. Surprise, elle tourna la tête, et tomba nez à nez avec un beau brun, qui devait surement l'avoir entendue pleurer vu son expression.
Eques, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Peter M. Faldow
Nouvel Elève ♪
♣ Messages : 6
♣ Date d'inscription : 18/11/2014


MessageSujet: Re: Parce que tomber amoureux, c'est révéler sa faiblesse. / Feat Peter /   Dim 10 Mai - 16:07



Parce que Tomber Amoureux c'est Révéler sa Faiblesse.



Peter & Lana.


J'ouvre les yeux peu à peu. Je ne vois rien autour de moi. Je panique et tombe de mon lit. J'étouffe un cri de surprise. Je suis à quatre pattes sur le sol de ma chambre. Je laisse céder mes bras et mes jambes sous mon poids et je me retrouve à plat ventre sur le sol, les yeux fermé. Je bascule sur le côté et plaque la main à ma bouche. Une soudaine envie de vomir me prend. Je me relève précipitamment et cherche l'interrupteur. J'allume ma lumière et cours à la salle de bain. Je me penche au dessus du lavabo et vomis. Je me rince la figure et me regarde dans le miroir, la tête encore dégoulinante d'eau. Je retourne vers mon lit, pris d'un violent mal de tête. Je me couche, la main sur mon front. Je n'aurais jamais dû aller à cette soirée. Je ne me souviens même plus de ce que j'ai fais. Qui sait... J'ai peut-être fais des choses dont je ne croyais pas capable. Je chasse cette pensée de mon esprit d'un mouvement de tête. Je regarde l'heure sur mon téléphone : il est déjà quatorze heures. Je fais un effort surhumain pour me lever. Je me traine jusqu'à l'armoire et attrape un cachet d'aspirine. Je l'avale sans prendre gare au gout. A vrai dire, je m'en fiche. Je veux juste être soulagé de cette douleur atroce qui me lance en permanence. J'ouvre les volets et les rideaux mais la lumière du jour me fait atrocement mal. Je m'empresse de refermer les rideaux. J'ai besoin de prendre l'air. Je m'apprête à sortir lorsque me rappelle que je n'ai pas de chaussures, pas de pantalon et juste un tee-shirt à manche courtes. Une femme assez âgée passe dans le couloir et me fixe en passant. Je lui fais un grand sourire avec un petit coucou. Je referme vite la porte et ouvre mon armoire. Je prend un sweat a capuche, un jogging, des baskets et des lunettes de soleil, même si il n'y en a pas vraiment. Je préfère passer pour un con plutôt que d'avoir mal. Cette fois-ci, je suis fin prêt à partir. Je prend mes clés et mon portable puis descend à la vitesse d'un escargot les marches du bâtiment. Une fois arrivé dehors je respire à plein nez l'air frais. Je marche, en quête d'un coin tranquille pour se poser, seul. Je pense presque immédiatement aux bois. Je dis presque parce que le lendemain d'une soirée il faut toujours un temps de réaction avant de penser à la bonne solution. Je croise sur mon chemin des étudiant qui me regardent très bizarrement. Je leur adresse un beau sourire en échange. Je rencontre quelques amis, franchement pas beaucoup. En même temps, je ne suis pas depuis longtemps à l'académie. Peu à peu, je sens que je m'intègre. J'aime ça. Je m'adosse contre un arbre, la tête en arrière, les yeux fermés derrière mes lunettes. Soudain, j'entend un bruit. Quelqu'un pleure un peux plus loin. Ce ne sont pas des pleurs de garçons. Il ne reste plus qu'une solution. Je m'approche sans faire de bruit. Et c'est là que je la vois, par terre, recroquevillée sur elle même. Elle relève la tête. Je la croyais belle. Mais non. Elle est plus que ça. Je dirais magnifique. Même en pleurant elle est terriblement belle. Elle se relève. Je m'approche en essayant de ne pas me faire remarquer mais une branche craque sous mes pieds. Je prend instinctivement une pose des plus décontractée en m'adossant contre un arbre. Elle détourna la tête et fut surprise en me voyant. Je lui souris gentiment.

- Désolée... je ne voulais pas te déranger...

Ah ! Mais c'est quoi cette phrase débile. Je me frappe intérieurement. J'essaye de me rattraper.

- Hum... Ca ne va pas ? Enfin, une si belle demoiselle ne peut pas se retrouver toute seule dans les bois.

Je lui tend la main, toujours les lunettes sur le nez.

- Moi c'est Peter.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lana McKenzie
Elève Discret ♪
♣ Messages : 70
♣ Date d'inscription : 19/08/2014
♣ Age : 16
♣ Localisation : Au pays des licornes ♪


MessageSujet: Re: Parce que tomber amoureux, c'est révéler sa faiblesse. / Feat Peter /   Lun 10 Aoû - 23:13

Lana resta un moment sans bouger. Elle était comme paralysée. Quelqu'un l'avait vu pleurer. Un garçon l'avait vue pleurer. D'habitude elle s'arrangeait toujours pour être seule dans ces moments là. Elle en avait assez d'être faible, pleurer n'était pas humain. Elle ne devait pas pleurer. Pourtant c'était ce qu'elle avait fait, et devant quelqu'un en plus de ça. C'était pathétique. Sans dire un mot, elle leva la tête et planta ses yeux bleus glacés dans ceux de l'inconnu. Son expression avait laissé place à un visage froid. Elle le détailla du regard, toujours sans rien dire. Il possédait des cheveux brun, mais la blonde ne pût distinguer la couleur de ses yeux sous ses lunettes de soleil. D'ailleurs, elle ne pût s'empêcher de se demander pourquoi il en portait. Il ne faisait pas très beau aujourd'hui. Il était adossé contre un arbre, nonchalant. Il avait l'air sûr de lui, exactement le genre de garçon qu'elle n'aimait pas.

- Désolée... je ne voulais pas te déranger...

Lana ne pût s'empêcher de lever les yeux au ciel. Elle croisa les bras, un sourire narquois accroché aux lèvres. Toute sa tristesse semblait être dissipée. Qui que soit ce garçon, il avait réussi à lui changer les idées.

- Trop tard, c'est déjà fait. Tu as d'autres excuses bidons dans le genre ?

S'il fût gêné, il n'en laissa rien paraître. Curieusement, Lana avait envie de rester là, à se moquer de lui et de ses paroles. Le jeune homme sembla reprendre de la confiance en lui. Avec un sourire idiot collé au visage, il reprend la parole.

- Hum... Ca ne va pas ? Enfin, une si belle demoiselle ne peut pas se retrouver toute seule dans les bois.

Cette remarque lui arracha un sourire. Mais pour qui il se prenait, sérieusement ? Elle avait presque envie d'éclater de rire devant lui. Au lieu de quoi elle fit un pas dans sa direction, un sourire ironique collé aux lèvres.

- Oh, si, je vais très bien ! C'est vrai, j'adore pleurer toutes les larmes de mon corps histoire de montrer ma bonne humeur ! Et, la si belle demoiselle, comme tu dis, elle est assez grande pour aller où elle veux.

Ok, elle y était peut être allé un peu fort. Après tout, ce jeune homme lui avait simplement demandé ce qui la rendait mal. En la draguant un peu aussi. Mais c'était dans le caractère de Lana de repousser les gens. Enfin, pas tout à fait, c'était ce qu'elle voulait montrer. L'inconnu lui tendit la main. Elle la regarda puis releva la tête vers lui, regardant ses lunettes.

- Eh bien, Peter, qu'est-ce que tu fait avec des lunettes de soleil dans un endroit où il n'y a pratiquement que de l'ombre ?

La question était bête, mais elle n'avait pas eu envie de lui dire son prénom. Le jeu n'en serait que plus intéressant. Les hostilités étaient lancées, restait à voir qui céderait le premier.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Parce que tomber amoureux, c'est révéler sa faiblesse. / Feat Peter /   

Revenir en haut Aller en bas
 

Parce que tomber amoureux, c'est révéler sa faiblesse. / Feat Peter /

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Parce que tomber amoureux, c'est révéler sa faiblesse. / Feat Peter /
» (#23) on trinque ensemble, on baise ensemble , mais on va pas tomber amoureux quand même. :: Maël
» on baise ensembles, on trinque ensembles, mais on va pas tomber amoureux quand même ~ keegan
» (m) Je suis tombée amoureuse pendant qu’il lisait, comme on s’endort : d’abord doucement et puis tout d’un coup. - Lien amoureux
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Le Bois-