Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lepomis gibbosus || JessieNate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Lepomis gibbosus || JessieNate   Lun 1 Juin - 21:39

Nate était assis dans l’herbe, dos à un arbre. Il sentait le tronc noueux et râpeux contre son pull, dont il avait remonté la capuche sur ses oreilles. Ses cheveux lui chatouillaient la nuque et tombaient devant ses yeux. Il fallait qu’il les coupe. Il n’avait pas envie. Devant lui, le lac brillait intensément sous la lumière rougeâtre du soleil couchant. Des nuages noirs s’élevaient à l’Ouest, transpercés par les derniers rayons de lumière de la journée. Un frisson traversa Nathanaël alors qu’une brise légère venait agiter les brins d’herbe et faire frémir l’eau du lac. Il ramena un peu plus ses jambes contre son buste et posa la tête sur ses genoux. Son jeans était tiédit par sa chaleur corporelle. Il frotta un peu son menton contre le tissus rugueux, très lentement, s’imprégnant de la sensation. Il ferma les yeux. L’air était frais et sentait l’herbe, la terre, le pollen, la vase et quelque chose qui n’appartenait qu’à l’air breton. La main gauche de Nate glissa à terre, alors que son autre bras demeurait enroulé autour de ses jambes. Sans ouvrir les yeux, il caressa du bout des doigts la surface du gazon, se laissant chatouiller la paume par les brindilles douces. L’herbe était un peu humide, à l’arrivée du crépuscule. Il enroula un brin large et plat autour de son index, tira un peu dessus. Le brin crissa légèrement avant de se briser en un petit clac caractéristique. Nate rouvrit les yeux. La lumière qui se réverbérait sur le lac l’aveugla un instant. Une famille de canards nageaient sur l’eau. Les canetons étaient nés il y a peu. Le Baroque retira sa main de l’herbe et chercha son crayon fétiche dans la poche gauche de son jeans. Il n’y était pas. Il fouilla alors dans la poche de son pull, avec le même succès. Il avait dû l’oublier dans sa chambre. Fait chier.
Nate soupira, contrarié. Il n’aimait pas oublier son crayon fétiche. Même s’il n’avait pas utilisé ce crayon depuis bien longtemps, il continuait à le porter. Il en avait besoin, il se sentait rassuré, stable, complet lorsqu’il l’avait. Du moins, ces derniers mois, aussi rassuré, stable et complet que possible. Il s’était remis à dessiner, un peu, ces derniers temps. Pour les cours. Petit à petit. Il avait même peint, pas plus tard que la semaine précédente. Dire qu’il détestait cela, avant. Maintenant, il s’en fichait. Ça n’avait pas d’importance.
Quelques jours plus tôt, il avait appris son redoublement. Cela n’avait rien de surprenant, puisqu’il avait raté son année. C’était la suite logique des choses. Ce qui lui laissait encore trois années à l’académie. Et il achevait déjà sa quatrième année.
Il avait la sensation d’avoir un regard clinique sur sa propre existence, un regard extérieur, impartial, mécanique. Ses amis, sa famille, l’académie… Tout évoluait indépendamment de lui. Comme s’il n’en faisait pas partie. Comme s’il ne pouvait plus être touché par ce qui l’entourait. Comme si, finalement, la carapace qu’il avait mis des années à forger autour de lui, sa précieuse bulle, après avoir volé en éclats quelques mois plus tôt, était réapparue sous une forme différente, plus solide et opaque que jamais. Sans même qu’il en fasse le choix et l’effort, cette fois-ci.
Ce n’était peut-être pas plus mal comme ça.
Nathanaël émit un long soupir. Ferma les yeux. Laissa sa main retomber dans l’herbe.
Arracha une pâquerette.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Jessie Jefferson
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1706
♣ Date d'inscription : 07/02/2012
♣ Localisation : « Somewhere in Chaos we all find Ourselves. »


MessageSujet: Re: Lepomis gibbosus || JessieNate   Mar 2 Juin - 20:18

« LEPOMIS GIBBOSUS »
JESSIE JEFFERSON FEAT. NATHANAËL VON ARLEX

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

IL FAISAIT BEAU. La belle saison arrivait à grand pas ici. Là-bas, en Amérique, il faisait encore plutôt frais. Jessie n’était pas mécontente d’être revenue dans son pays. Ça faisait du bien de revoir des coins et des visages familiers. Partir au loin, dans l’inconnu, avait été à la fois excitant et effrayant à la fois. Mais après quelques semaines, elle s’y était habituée et avait pu vraiment profiter de son long séjour dans ce qu’on appelait autrefois, le nouveau monde. Il était vrai que ce continent avait un air moins ancien que la France. Elle pouvait bien ressentir la jeunesse de ce pays âgé de quelques centaines d’années seulement. L’énergie dégagée par les villes et la terre y était différente. C’était un beau voyage. Elle aimerait bien y retourner un jour si l’occasion se présentait à nouveau.

Pendant son séjour, Jessie avait pris des notes et avait dressé une espèce de journal de bord. À son retour, elle devait rédiger un rapport pour son professeur d’art. C’était l’une des conditions qui lui permettait de partir pendant la moitié de l’année. La remise de ce travail était la raison de sa présence à l’Académie aujourd’hui. Elle parcourait lentement les couloirs vers la sortie du bâtiment. Cette bonne vieille Académie lui avait quand même manqué un peu à vrai dire. Elle se demanda à quel point les choses pouvaient changer en seulement quelques mois. Elle avait l’impression qu’elle  n’avait jamais arrêté de passé par ces corridors tellement elle les avait traversés souvent. Elle arriva dans le hall d’entré et ne s’attarda pas plus longtemps que ça : elle poussa la porte principale et sortie dans l’air frais du soir.
Le ciel orangé, décoré de larges nuages filamenteux qui s’épaississaient là où le Soleil se couche, était magnifique. Le doux vent soulevait la base ample de son chandail gris. Puisque la température était agréable, Jessie décida de faire un détour vers le bois avant de retourner à sa chambre. Elle trouvait que la couleur des nouvelles feuilles qui poussaient au printemps était d’un charmant vert chaud très relaxant à regarder. La jeune femme suivi les petits chemins qui menaient jusqu’au lac que la forêt bordait. Elle aimait beaucoup ce coin. Et encore plus maintenant, car la nature et les petites collines du jardin lui rappelait les grands espaces sauvages qu’elle avait vue pendant son voyage. Une silhouette assise contre un arbre près de la berge attira son attention. La couleur blonde de la tête fit arrêter son regard. Et les traits du visage de cette personne lui firent retenir son souffle pendant une seconde.

Cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas vu Nathanaël. Elle ne lui avait pas parlé depuis un bon moment aussi. Elle se souvenait du jour où elle lui avait annoncé qu’elle partait. Mais il semblait ailleurs, distrait par autre chose. Par quelqu’un d’autre. Les quelques semaines avant son départ, ils ne s’étaient pas beaucoup vu non plus… Depuis tout ce temps... Jessie quitta le chemin et s’avança silencieusement vers le jeune homme. Il était replié sur lui-même. Il ne faisait rien. Elle sentait qu’il n’allait pas bien. Les battements de son cœur s’accélérèrent au fur et à mesure qu’elle approchait. Qu’allait-elle lui dire? Que pouvait-elle bien lui dire? Elle ne savait pas. Une fois près de lui, elle s’assit dans l’herbe. Le gazon chatouillait ses jambes découvertes par sa jupe blanche. Elle fixa ses yeux sur les paupières fermés du Baroque. Il ne semblait pas l’avoir entendu. Ses lèvres s’ouvrirent sur une voix douce :

«Bonjour, Nathanaël…»

___________


« And I just can't keep living this way;
So starting today, I'm breaking out of this cage. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

♫ ♪ ♫ ♪ ♫:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: Lepomis gibbosus || JessieNate   Mer 10 Juin - 17:52

Nate se sentait plonger lentement mais sûrement dans un sommeil qui se faisait trop rare la nuit, et qui avait en revanche la fâcheuse tendance de le surprendre pendant la journée ou, comme c’était le cas maintenant, à la fin de celle-ci, lorsqu’il venait passer du temps seul au bord du lac. Son esprit divaguait doucement, au gré des sons et des odeurs qui l’entouraient. Une voix douce s’invita, le salua. Il la connaissait, mais il ne l’avait pas entendue depuis très longtemps. A qui appartenait ce timbre qu’il chérissait tant, déjà…?
Ses lèvres se mirent à sourire toutes seules alors que son cerveau se remémorait les yeux exquis de la propriétaire de cette voix. Des yeux reconnaissables entre mille. Des yeux qu’il n’avait jamais réussi à reproduire parfaitement, ni en dessin, ni même dans son esprit tant ils étaient incroyables.
Son propre murmure le tira de sa torpeur.

- Jessie…

Il ouvrit lentement les yeux, reprenant pied dans la réalité. Ses lèvres souriaient toujours, il ne s’en rendait pas compte.
Sauf qu’il réalisa soudain la présence de quelqu’un à côté de lui. Il cessa de sourire. Tourna la tête…

Jessie. C’était elle. Pour de vrai. Pas dans sa tête. Ici, au bord du lac, à côté de lui.

- Jessie ! répéta-t-il, incrédule.

Sans s’en rendre compte, il avait reculé sous le coup de la surprise. Il ne savait comment réagir, tiraillé entre des sentiments confus qui s’agitaient en lui. Joie, tristesse, incompréhension, soulagement, colère, bonheur… Submergé, il demeura bouche bée, le souffle coupé.

Jessie Jefferson. En chair et en os. Il ne l’avait pas vue depuis… Longtemps. Trop longtemps. Elle était partie vers la fin du premier semestre, à peu près en même temps qu’Ethan. Il ne s’attendait pas à la revoir maintenant. Il pensait qu’elle ne reviendrait pas avant le début de l’année suivante, voire qu’elle ne reviendrait pas tout court, si elle se plaisait tant ailleurs.
Bien sûr, il avait été triste d’apprendre qu’elle partait. Enfin, il supposait que c’était de la tristesse. Il s’était senti fatigué, abattu. Et seul. Dire que quelques mois avant cela, tout allait bien pour lui – mieux que jamais, même. Il n’était entouré que par des personnes qu’il aimait, dont les trois êtres humains au monde les plus chers à son cœur, avait des résultats scolaires excellents, et était heureux. Puis l’homme qu’il aimait était parti, puis Jessie, puis Ethan… Et il s’était retrouvé seul. Laissé pour compte. Il avait été frappé par un immense sentiment d’injustice. Du même genre que celui qui était en train de le saisir à la gorge à cet instant précis, alors que Jessie était là, devant lui, chamboulant à nouveau son existence par la simple force de sa présence. C’était comme avec Ethan. Elle revenait dans sa vie sans prévenir, comme s’ils pouvaient tout reprendre là où ils s’étaient arrêtés, comme si l’eau n’avait pas coulé sous les ponts durant tout ce temps. Alors que si, de l’eau avait coulé. Et Nate aussi avait coulé, sous cette même eau. Il avait touché le fond et maintenant, il était lentement en train de remonter à la surface, en grande partie grâce à Ethan. Jessie serait-elle un obstacle ou un tremplin ?

Il la dévisagea, tout en remettant un peu d’ordre dans son esprit. Elle était toujours aussi belle. Peut-être même plus belle encore qu’avant. Son regard était toujours emprunt d’une magnificence inouïe. Mais c’était une beauté… différente. Comme si… Oui, c’était ça ; ce n’était désormais plus une beauté torturée. C’était une beauté épanouie.

- Tu as changé, murmura Nate sur le simple ton du constat.

Ce n’était probablement pas la première chose que deux amis séparés depuis longtemps auraient eu à se dire. Et pourtant, c’était la première pensée tangible et structurée qui avait traversé son esprit, alors il l’avait dit. Parce que Jessie faisait partie de ces rares personnes avec qui il était capable de simplement dire ce qui lui traversait l’esprit.
Et pourtant, alors qu’il prononçait ces mots, il fut saisi d’un sentiment d’inconfort étrange à la limite de la méfiance. Comme si une part de lui ne reconnaissait plus cette jeune femme face à lui.
Probablement parce qu’après six mois de séparation, Jessie n’était plus vraiment Jessie, et Nathanaël n’était plus vraiment Nathanaël.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lepomis gibbosus || JessieNate   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lepomis gibbosus || JessieNate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Le Lac aux Cygnes-