Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You don't care and you fake no one [PV Ethan] || End

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: You don't care and you fake no one [PV Ethan] || End   Mar 8 Mai - 18:38

Nate écoutait à moitié les consignes de son professeur d’art, qui expliquait non sans une certaine quantité de mouvements de bras ce qu’il attendait de leur part, à savoir costumes et décors.
Le jeune dessinateur jeta un regard panoramique à la salle de spectacle. Sur la scène, les danseurs s’exerçaient sous l’œil attentif de leur professeur, répétant inlassablement les mêmes passages de leur chorégraphie. Dans un coin, les musiciens accordaient leurs instruments ou étudiaient les partitions.
Nate se demanda un instant s’il était le seul que ce spectacle collectif ennuyait. Il pouvait comprendre que les musiciens et danseurs soient contents de cette représentation, mais lui n’avait rien à faire là. Il était dessinateur, pas costumier. Et quand bien même il s’efforcerait de se prêter au jeu, il ne voyait pas comment il pourrait inventer une tenue réalisable. Son imaginaire était trop complexe pour être projeté dans la réalité autrement que sur papier.
Enfin, le professeur d’art libéra les élèves, les laissant explorer la scène pour se rendre compte des proportions et discuter avec leurs camarades des autres maisons afin qu’ils puissent trouver l’inspiration.
Beethovens et Cygnes prenaient justement une pause eux aussi. Nate aperçut deux danseuses de sa connaissance, qui faisaient des exercices d’assouplissement. Ethan était là également, adossé à un mur, le visage fermé. Nathanaël s’en approcha.

- Salut.

Le pianiste leva les yeux vers lui.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Nathanaël Von Arlex le Mer 6 Juin - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: You don't care and you fake no one [PV Ethan] || End   Mar 8 Mai - 19:00

Ethan répétait inlassablement dans la salle de spectacle. Assit sur le tabouret de piano, il faisait galoper ses doigts sur le clavier d’une rare beauté. Encore l’une des pièces coûteuses de cette école. Cela faisait des heures qu’il était là, à refaire sans cesse les mêmes gestes comme un automate programmé à jouer ce seul et unique morceau de piano. A force, Ethan allait s’énerver. Son professeur de musique exigeait une synchronisation parfaite entre tous les instruments et était tellement obnubilé par la perfection qu’il ne se rendait pas compte qu’il jouait avec les nerfs de ses élèves qui commençaient à saturer. Le brun soupira de soulagement lorsque le morceau s’acheva enfin et que tous les instruments se turent. Tous les élèves de toutes les autres maisons s’affairaient aussi, tels des fourmis dans leur immense fourmilière. La salle grouillait de monde et tous semblaient savoir ce qu’ils faisaient. Le vacarme ambiant empêchait Ethan de réfléchir, et plus il répétait, plus ses doigts devenaient douloureux et plus sa tête bourdonnait. Enfin, une pause fut annoncée, et les Beethovens abandonnèrent leurs instruments pour se détendre. Quant au brun, affichant son éternel air rebelle, alla s’adosser au mur le plus proche, un peu à l’écart. Soudain, une tête qui commençait à lui être familière s’approcha de lui et le salua.
Nate. Il arborait une expression faciale neutre, comme d’habitude.
Il semblait plutôt excédé par la situation. Le brun leva les yeux vers lui et répondit :

« Salut. »


___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 


Dernière édition par Ethan Collins le Jeu 17 Mai - 18:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: You don't care and you fake no one [PV Ethan] || End   Sam 12 Mai - 16:19

Les deux jeunes gens se dévisagèrent un instant, se remémorant sans doute leurs deux dernières rencontres, plutôt… singulières. Deux forts caractères qui s’étaient déjà entrechoqués avec une relative violence par le passé, sans pour autant qu’une haine quelconque soit née entre eux. La fascination prédominait, les empêchant à la fois de se lier et de s’éloigner l’un de l’autre.
Mais malgré leurs conflits, Ethan et Nate étaient loin d’être si différents.
D’autant plus en cet instant précis. La fatigue et le désintérêt étaient présents aussi bien chez l’un que chez l’autre.

- On sort ? proposa Nate.

Il n’attendit pas la réponse du pianiste : il la connaissait. Les deux jeunes gens sortirent par les coulisses, se retrouvant dans la cour du lycée. L’après-midi était déjà bien avancé, et malgré les nuages, la température extérieure était douce. Aussitôt la porte refermée, ils se retrouvèrent dans un calme soulageant. Seul un léger bruit de fond leur parvenait aux oreilles, bruit qui s’atténua dès lors qu’ils eurent fait quelques pas dans la cour. Nate savoura le calme, l’absence de murs autour de lui, la lumière du jour et l’air frais. Retourner dans cette salle risquait d’être difficile.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: You don't care and you fake no one [PV Ethan] || End   Dim 13 Mai - 17:24

Après quelques instants ou le silence s’était installé entre les deux adolescents qu’ils avaient passé à s’observer mutuellement, Nate proposa :

« On sort ? »


Ethan ne songea même pas à répondre, et le blond n’attendit d’ailleurs pas de connaitre son avis. Il poussa la porte qui menait à la cour, le brun sur les talons. Chaque pas qui les éloignait du vacarme de la salle de spectacle était pour le pianiste un soulagement, ce qui semblait être de même pour le dessinateur. Le silence s’installa à nouveau entre les deux jeunes gens qui marchaient, légèrement troublé par la brise qui balayait la cour et faisait danser les feuilles des arbres alentours. Parfois, il n’était pas forcément nécessaire de parler. Ethan leva les yeux légèrement au ciel, suivit du regard la course d’un nuage poussé par les vents avant de reporter son attention sur le blond qui marchait toujours à ses côtés. Finalement, il plongea sa main dans la poche de son sweet-shirt et en sortit un paquet de cigarette ainsi qu’un briquet. Il s’en alluma une et en tendit une autre à Nate. Il demanda :

« Tu fumes ? »


___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: You don't care and you fake no one [PV Ethan] || End   Dim 13 Mai - 18:40

Ethan sortit un paquet de cigarettes de sa poche. Il en alluma une, ignorant la loi qui interdisait de fumer dans l’enceinte de l’établissement. Pas étonnant. En tant que je-m’en-foutiste rebelle et râleur, c’était on ne peut plus naturel.

- Tu fumes ? demanda-t-il en tendant une cigarette à Nate.

Il la prit délicatement.

- Non.

Il l’alluma avec le briquet que lui tendait le pianiste, libéra la fumée prisonnière de sa bouche et déclara :

- C’est interdit dans l’enceinte de l’établissement.

Ethan haussa les épaules.

- Peut-être, mais ça ne t'empêche pas de fumer non plus.

Nate sourit.

- Pourquoi ne ferais-je pas moi aussi des choses interdites ?

- Je n'ai pas dis que tu n'en avais pas le droit, juste qu'il était inutile de me rappeler les règles que tu enfreins toi-même.

Le sourire du dessinateur s’élargit. Les réactions d’Ethan le fascinaient.

- Et puis de toute façon j'en ai besoin, alors je m'en fous un peu des règles ici. Ca fait longtemps que je ne les respecte plus.

Nate observa un instant la cigarette. Un fin trait de fumée ondulait lentement à son extrémité tandis qu’elle se consumait doucement, le papier se transformant peut à peu en cendres blanches.

- Tu en as besoin

C’était à la fois un constat et une question. Le dessinateur leva les yeux vers Ethan, qui venait d’aspirer une bouffée de poison.

- Ouais. Pour décompresser. Ça vide l'esprit.

Nate plongea son regard dans celui d’Ethan. Il se demanda un instant pourquoi il avait choisi la cigarette. Comment en était-il arrivé là ? Pourquoi ça plutôt qu’autre chose ?
Le dessinateur porta sa cigarette à sa bouche et aspira lentement. Il sentit la fumée embaumer sa gorge et ses poumons avant de l’expulser, un instant plus
tard.

- Je croyais que le piano te vidait l’esprit, remarqua-t-il sans lâcher son interlocuteur des yeux.

- Ça ne suffit pas toujours. Et toi, pourquoi avoir accepté cette cigarette si tu ne fumes pas ?

Visiblement, le pianiste commençait à se sentir agressé. Nate avait remarqué qu’il avait souvent cette réaction lorsqu’il trouvait que le blond s’intéressait à lui d’un peu trop près : il retournait la conversation de façon à ne plus être au centre de celle-ci. Nate eut un léger sourire.

- Je ne fume pas régulièrement.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Nathanaël Von Arlex le Jeu 17 Mai - 15:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: You don't care and you fake no one [PV Ethan] || End   Mar 15 Mai - 19:02

« Je croyais que le piano te vidait l’esprit.»


Ethan soupira. C’était vrai en un sens. En réalité, cela dépendait surtout du morceau. Ceux que le brun apprenait à l’Académie lui vidait effectivement l’esprit, mais certains avait pour lui une signification particulière qui le plongeait dans une profonde nostalgie. Un peu excédé par les questions du blond qui cherchait toujours une faille dans les réponses d’Ethan, il répliqua :

«Ça ne suffit pas toujours. Et toi, pourquoi avoir accepté cette cigarette si tu ne fumes pas ? »


Un léger sourire étira les lèvres du blond, ce qu’il avait souvent tendance à faire en ce moment et qui commençait à énerver un peu le brun. Il répondit :

« Je ne fume pas régulièrement. »


Ethan prit sa cigarette dans ses doigts et libéra la fumée qu’il avait aspirée. Il humecta ses lèvres et leva les yeux au ciel. Le Soleil leur offrait ses derniers rayons, et le pianiste apprécia la compagnie que lui offrait le dessinateur. Il n’aurait de toute façon pas put supporter la salle de spectacle une seconde de plus. Il demanda :

« Alors, tu as commencé ton dessin ? »


Inutile de préciser qu’Ethan parlait du portrait que Nate devait faire de lui, quelques jours auparavant. Leur dernière rencontre avait d’ailleurs été… mouvementée. Le choc de leurs deux personnalités avait été une « expérience » étrange et à la fois intéressante. Ethan rencontrait trop de gens banals à son goût, et Nate faisait exception à cette règle. Le blond lui accorda un indescriptible regard, comme il en avait le secret.

« J’ai fais quelques esquisses. »


Le brun hocha la tête, son regard toujours plongé dans celui de Nate.

« J’aimerais bien le voir, quand tu auras fini. »


Le blond tira sur sa cigarette, lui rendant un regard indéchiffrable.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: You don't care and you fake no one [PV Ethan] || End   Jeu 17 Mai - 15:33

- Alors, tu as commencé ton dessin ?

Nate dévisagea Ethan. Les images de leurs deux dernières rencontres lui traversèrent l’esprit, et il sut en observant le pianiste qu’il lui arrivait exactement la même chose. Peut-être se remémorait-il de toutes les fois où le blond l’avait poussé dans ses derniers retranchements et avait été à la limite de le faire sortir de ses gonds.

- J’ai fais quelques esquisses.

Nathanaël restait évasif. Il n’aimait pas expliquer ce qu’il faisait concernant l’art. Ca ne s’expliquait pas. Il avait déjà fait plusieurs débuts de dessin d’Ethan, sans jamais aller bien loin : il manquait de matière, de savoir, et de confiance.
Le pianiste hocha la tête et déclara, son regard figé dans celui de Nate :

- J’aimerais bien le voir, quand tu auras fini.

Sans le lâcher des yeux, Nate aspira une bouffée de fumée. Sujet sensible. Même s’il savait qu’il était en quelque sorte obligé d’exaucer le souhait de son modèle, justement parce qu’il s’agissait de son modèle, c’était une question délicate. Les gens comprenaient rarement l’art de Nate. Ethan en serait-il capable, ou bien lui servirait-il les mêmes commentaires plats et sans saveur que le commun des mortels ?
De toute façon, la question ne se posait pas pour l’instant. Le dessin ne se ferait et ne serait vu que dans un seul cas, et cela dépendait entièrement du pianiste.
Ce dernier lui lança un petit regard insistant, attendant une réponse. Nate lança, toujours aussi posé :

- Tu me fais confiance ?

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: You don't care and you fake no one [PV Ethan] || End   Jeu 17 Mai - 16:39

Ethan n’avait pas lâché Nate des yeux lorsqu’il avait formulé son souhait. Cela devenait presque un réflexe, un jeu entre les deux jeunes gens, tous deux conscients du pouvoir de leurs regards qui étaient indéchiffrables mais aussi lourds de sens et particulièrement profonds. Le jeune dessinateur sembla réfléchir quelques instants. Peut-être n’avait-il pas envie de montrer ses œuvres. Au caractère de Nate, le brun ne doutait pas qu’il ne dessinait pas uniquement pour le plaisir de dessiner, mais que ses œuvres devaient receler d’une quantité de symboles, d’informations, qui donnaient du sens à ses dessins. Et peut-être ne voulait-il pas lui montrer par peur d’être…incompris. Et c’est cela qui éveillait un intérêt particulier d’Ethan à son portrait. Malgré l’air rebelle et nonchalant qu’il renvoyait à son entourage, le pianiste voulait connaître la manière dont le voyait Nate à travers son dessin, savoir ce qu’il savait de lui-même. Sans réellement répondre au brun, Nate demanda :

«Tu me fais confiance ? »


Ce n’était pas la première fois qu’il lui posait cette question. Au début, buté, Ethan avait montré son agacement. Il n’avait pas vraiment compris pourquoi cette confiance devait être établie entre le dessinateur et son modèle. En réalité, il s’en fichait éperdument à ce moment-là, il n’avait pas prolongé sa réflexion pour comprendre. Nate avait seulement voulu le dessiner, et Ethan avait accepté. Cela n’était pas allé plus loin. Mais pour justement donner du sens au portrait du pianiste, Nate devait avoir besoin de cette confiance, d’en savoir plus, auquel cas son dessin n’aurait plus aucun attrait. Mais Ethan était-il prêt à dévoiler un peu plus de lui-même pour le croquis du blond ? Il voulait d’abord être sûr de son raisonnement avant de la lui accorder. Il balaya la question d’un geste de la main et demanda à son tour :

« Pourquoi as-tu besoin de cette confiance, Nate ? »


___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: You don't care and you fake no one [PV Ethan] || End   Jeu 17 Mai - 19:02

Ethan réfléchissait. Il cherchait réellement à comprendre. Son regard était plus profond, plus scrutateur, comme s’il cherchait à trouver la réponse au mystère dans les yeux de son interlocuteur.
Nate sut qu’il avait compris quelque chose. Aussi impénétrable soit son regard, Ethan avait saisi une information. Il avait mis le doigt sur un élément de réponse.
Le dessinateur ne détourna pas les yeux, curieux de voir la chose se préciser. La discussion devenait de plus en plus intéressante, comme à chaque fois avec le pianiste. Ils avaient tous deux ce désintérêt pour les conversations vides de sens, et pourtant ils se refusaient à se dévoiler à l’autre, chose qui était aussi difficile pour l’un que pour l’autre.

- Pourquoi as-tu besoin de cette confiance, Nate ?

Le jeune homme fut déstabilisé par la question. Premièrement parce que c’était la première fois qu’Ethan l’appelait par son prénom, deuxièmement parce que c’était la question la plus profonde qu’il lui ait encore jamais posée. Le pianiste avait-il seulement conscience de l’importance de ce qu’il disait ?
Il déglutit, réfléchissant à une réponse. A quoi lui servait la confiance ? Mais surtout, en qui avait-il réellement confiance ?
Un ami ? Il n’avait pas de vrais amis. Les gens avaient peur de lui, peur de sa capacité à lire en eux.
Sa sœur ? Une chipie qui passait son temps à se moquer de sa marginalité et à essayer de lui voler ses dessins.
Ses parents ? Ils l’avaient toujours soutenu, mais ils ne l’avaient jamais compris. Il leur faisait sans doute confiance, comme chaque enfant a confiance en ses parents.
Pourquoi cherchait-il la confiance d’Ethan ? Il aurait très bien pu faire comme certains artistes, qui connaissaient tout juste le nom de leurs modèles, mais ce n’était pas son genre. Les dessins de Nate allaient bien au-delà d’une simple interprétation physique. Ils avaient une histoire, une signification, représentaient toute une entité. Ils étaient le reflet à la fois de l’âme du dessinateur et de celle du modèle. D’où l’essentialité de la confiance. Le modèle devait accepter non seulement de se dévoiler à l’artiste, mais aussi de voir son être tout entier déballé sur une feuille. En retour, l’artiste laissait le modèle découvrir sa vision des choses. Là seulement, l’art pouvait fonctionner.
Il y avait autre chose, cependant. Peut-être qu’en connaissant mieux Nate, Ethan serait en mesure de comprendre ses œuvres. Même si la solitude ne l’avait jamais dérangé, Nate sentait au fond de lui un besoin, discret, léger, mais qui n’en demeurait pas moins un besoin. Besoin imprécis, qu’il n’arrivait pas à s’expliquer pour l’instant. Aussi doué soit-il pour deviner les choses chez les gens, il n’arrivait pas toujours à se comprendre lui-même. S’auto-analyser était un exercice compliqué.
Il humecta ses lèvres, s’apprêtant à répondre à Ethan. Leurs yeux à tous deux brillaient d’une intensité particulièrement forte. Nate dut faire un effort de concentration. Il ne parlait jamais de son art, c’était la première fois qu’il dévoilait autant de choses. Il déclara, plus sérieux que d’habitude :

- Tu dois savoir que je ne fais pas dans le dessin de surface. Il y a de fortes chances pour que tu sois troublé par ce que je ferai de toi. Peut-être même que tu t’énerveras. J’ai besoin que l’on ait confiance l’un en l’autre pour réaliser une œuvre complète, qui ait un réel sens. J’ai besoin de ta confiance pour comprendre et retranscrire tous les aspects de ta personnalité, sans doute même les plus sombres. Tu as besoin de ma confiance pour te dévoiler entièrement. Autant te le dire tout de suite : ce dessin nous mettra à nu tous les deux. Pour ma part, je suis prêt. Si tu ne l’es pas, ce n’est pas la peine.

Nate se tut, guettant la réaction d’Ethan. Ça passe ou ça casse. Il ne pouvait pas y avoir de demi-mesure suite à cette déclaration.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: You don't care and you fake no one [PV Ethan] || End   Mer 23 Mai - 18:47

Ethan observa minutieusement le blond. Dans leur discussion, ils s’étaient tous deux arrêtés de marcher, et ils étaient à présent l’un en face de l’autre, se jaugeant, se détaillant de leurs yeux verts, profonds, indescriptibles. Le pianiste compris que ce qu’il avait en parti découvert était vrai. Mais il ne tenait pas toute l’explication. Après une longue réflexion à la question du brun qui semblait l’avoir légèrement déstabilisé, Nate se décida enfin à répondre, d’une voix calme et posée, mais un peu plus sérieuse qu’à l’accoutumé, cependant :

« Tu dois savoir que je ne fais pas dans le dessin de surface. Il y a de fortes chances pour que tu sois troublé par ce que je ferai de toi. Peut-être même que tu t’énerveras. J’ai besoin que l’on ait confiance l’un en l’autre pour réaliser une œuvre complète, qui ait un réel sens. J’ai besoin de ta confiance pour comprendre et retranscrire tous les aspects de ta personnalité, sans doute même les plus sombres. Tu as besoin de ma confiance pour te dévoiler entièrement. Autant te le dire tout de suite : ce dessin nous mettra à nu tous les deux. Pour ma part, je suis prêt. Si tu ne l’es pas, ce n’est pas la peine. »


C’était l’une des rares fois où Nate lui offrait une tirade si longue et si lourde de sens. Ethan frissonna, perturbé. Jamais il n’avait douté qu’un simple dessin pouvait dévoiler sa personnalité aussi facilement. C’était trop… irréel, trop crue. Il était troublé, des sentiments contradictoires s’entrechoquaient dans son esprit un peu tourmenté. Il ne savait comment réagir face au blond, qui semblait ne jamais avoir autant parlé de son art. Même si la perspective de se découvrir à travers un autre regard et de se dévoiler entièrement était assez effrayante, elle tentait le brun. Il voulait savoir. Il avait besoin de savoir. Et d’en savoir plus sur le dessinateur, puisqu’il lui avait assuré que cela en révélerait aussi beaucoup sur lui aussi. Il était aussi curieux de savoir ce que pensait Nate de lui. Le pianiste était prêt. Et cette expérience plutôt hors du commun ne lui coûtait rien. Presque rien. Sauf la dépendance. Ethan hocha lentement la tête, signant son accord.


___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: You don't care and you fake no one [PV Ethan] || End   Mar 5 Juin - 19:24

Nate observa attentivement son interlocuteur, à l’affut de la moindre réaction. Ethan eut d’abord un léger frisson, déstabilisé. L’hésitation traversa son regard, l’indécision. Il cachait mal l’intensité de son trouble, terriblement réel. Peut-être qu’il ne comprenait pas. Le cœur de Nate s’accéléra un court instant. Lui-même était gêné de parler de son art, et craignait d’avoir fait une erreur. Et si Ethan n’était pas la bonne personne ? Et s’il s’était trompé sur son compte ?
Les deux jeunes hommes ne s’étaient toujours pas lâché des yeux, perturbés l’un et l’autre.
Du calme.
Maître de lui-même, Nate s’obligea à retrouver un rythme cardiaque normal, respirant doucement. Il était rare qu’il échappe à son propre contrôle, et lorsque cela arrivait il récupérait rapidement les commandes.
Ethan, malgré ses doutes, n’avait pas perdu sa fascination pour Nate. La curiosité primait sur la crainte. Sans être totalement convaincu de ce qu’il faisait, le pianiste hocha doucement la tête, acceptant ainsi l’enjeu.
Nate ne put retenir un léger mouvement de surprise. Il n’essaya même pas, à vrai dire. Durant un instant, il avait réellement pensé que le brun allait se mettre en colère, le frapper, ou tout simplement partir. Le jeune dessinateur se trouva soulagé, comme si un poids qui lui compressait la poitrine venait tout à coup de disparaitre.
Ethan était donc prêt. Du moins, c’est ce qu’il affirmait. Même si les paroles de Nate ne l’avaient pas découragé, le blond connaissait assez le pianiste pour savoir qu’il n’était pas à l’abri d’un emportement.
Mais là n’était pas la question. Cela faisait un certain temps qu’ils étaient dehors, la pause était probablement terminée et l’on ne tarderait pas à les chercher.

- On rentre ? murmura Nate.

Ethan acquiesça. Les deux garçons écrasèrent leurs mégots contre le rebord de la poubelle la plus proche et les y jetèrent. Alors qu’ils venaient à peine d’effacer les preuves de leur délit, un professeur ouvrit la porte de la salle et s’exclama :

- Ethan Collins, on t’attend !

Le pianiste ne tenta même pas de dissimuler son soupir. Ils s’engouffrèrent dans cette salle bruyante, avec le désagréable sentiment d’être avalés par le bâtiment. Ils se saluèrent d’un simple regard. Ethan regagna son piano. Nathanaël regagna son groupe, qui commençait déjà à élaborer les croquis des décors.



~ End ~

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: You don't care and you fake no one [PV Ethan] || End   

Revenir en haut Aller en bas
 

You don't care and you fake no one [PV Ethan] || End

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fake
» Elfix 3.74 (fake OS)
» Générique FAKE LOVER™ chapitre deux, saison deux.
» 03. We don't care about our bad intentions
» Générique FAKE LOVER™ chapitre deux, saison six.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Concernant le membre :: RP terminés-