Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fais tourner la beuh man, laisse moi tirer une latte sur ce morceau de salade ! [Arabelle&Raphael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Fais tourner la beuh man, laisse moi tirer une latte sur ce morceau de salade ! [Arabelle&Raphael]    Mar 21 Aoû - 3:28

Sky, après avoir visiter les lieux, prit son étui à guitare en cuir qu'elle portait sur le dos et un sachet d'herbe qu'elle fourra dans la poche de sa parka kaki, avec son paquet de cigarette Lucky Star. Elle sortit du pensionnant et marcha quelques instants dans les rues pour enfin trouver un lieu paisible où elle pouvait gratter tout en fumant une bonne clope en paix. Elle marchait lentement, scrutant chaque recoins du parc, en recherche d'un endroit calme, loin des cris et des rires des enfants qui s'amusaient dans un espace de jeux. Elle trouva finalement son bonheur à côté d'un fleuve tranquille où seulement une vieille dame qui nourrissaient les canards en leur jetant des morceaux de pain reposait sur un vieux banc dont la peinture s'écaillait au fil des années. Sky s'installa sur le gazon verdoyant, arrachant machinalement une poignée d'herbe. Elle ouvrit son étui et prit sa magnifique Fender Stratocaster rouge écarlate vernie, encore toute neuve. Elle enleva sa parka qui commençait à l'étouffer par cette chaleur caniculaire des derniers jours d'été, et sortit son médiator. Elle fit quelques accords sur sa guitare et commença à jouer doucement. La vieille dame, un peu enrobée, dont on remarquait d'abord la chevelure grisâtre et les rides abondantes, balançait doucement sa tête en rythme avec la mélodieux que jouait Sky, souriante. Mais Sky ne l'a voyait pas. La virtuose enchaînait les joints un par un alors que la vieille dame était juste transportée par le son de la Fender, qui l'a rendait nostalgique de ses années de jeunesse. Au bout de quelques minutes à jouer la même mélodie en boucle, Sky était totalement stone. Elle regardait les nuages en jouant avec ses dreadlocks comme une gamine. Elle pointa un des nuages du doigts puis elle s'écria tout haut.
« Là, on dirait vous avec une pipe et un sombrero un peu non? » dit-elle toujours en pointant le même nuage qui ne ressemblait à rien d'autre qu'un...Nuage. Assymétrique et diforme. Mais l'effet néfaste qu'avait la drogue sur Sky lui brouillait totalement le cerveau. La dame l'a regardait toujours, mais cette fois, avec mépris et indignation. Elle partit en jetant sa miche de pain et en regardant Sky planer, hautaine.
« Génération de drogués ! »s'exclama la cinquantenaire en détournant les talons, marchant tel une snobinarde avec un balais dans le cul. Mais intérieurement, elle pouffait en se rappelant ses nuits de folie à boire, fumer, et se droguer sans arrêt. C'était l'âge d'or. Sky extirpa une bouffée de fumée et regarda le petit nuage toxique s'évaporer dans l'air, les yeux pétillants, en gloussant comme une pintade. Elle se leva et se mit à danser en tournoyant sur elle-même, de plus en plus vite. Tellement vite que ses lunettes finirent par tomber dans le fleuve. Sky se précipita au bord du rivage et essaya d'attraper sa paire de lunettes avec sa main, puis avec une branche en bois, vainement. Elle enleva alors son tee-shirt Jurassic Park, et son jean troué et délavé pour plonger dans l'eau. Elle était glacée, mais Sky n'y fit pas tellement attention. C'était plutôt la cascade, les rochers, et la profondeur de l'eau qui devrait l'inquiéter. Mais défoncée, on était capable d'affronter toutes ses peurs non ? La brune nagea, puis elle plongea pour chercher ses lunettes dans les profondeurs abyssales du lac. Elle n'y était pas. Elle sortit sa tête de l'eau et tourna la tête de tous les côtés, quand elle vit un canard qui tenait fermement ses lunettes dans son bec. Sky monta sur un rocher en se baissant au maximum pour atteindre l'animal. Elle sifflota pour attirer son attention.
« Psst-psst, petit-petit-petit ! » disait-elle en se baissant de plus en plus mais elle glissa et se fit emporter par la cascade. Heureusement, ce n'était qu'une petite cascade, enfin, c'était pas les chutes du Niagara quoi. Sky cracha tout l'eau qu'elle avait dans l'eau bouche, quand un petit garçon l'a remarqua aussi tôt et l'observait en mangeant sa glace italienne à la fraise, enrobé de chocolat. Il tirait sa robe de sa mère.
« Maman, y'a une dame toute nue dans l'eau ! » disait-il en l'a pointant du doigt. Mais sa mère était occupé à discuter avec...Tiens, la fameuse vieille dame qui nourrissait les canards, et ne faisait pas attention à ce que lui disait son fils. "Mais oui chéri, mais oui..." répéta-t-elle quelques instants. Sky entendit quelques bribes de conversation des deux femmes, et des commentaires peu flatteurs de la vieille sur Sky, avant sortit de l'eau, sous les regards étonnés des passants. Elle était trempée jusqu'aux os et en plus, elle ne voyait rien sans ses lunettes. Super ! Heureusement, il ne lui a pas fallu énormément de temps pour retrouver l'endroit où elle était et d'enfiler ses fringues tout mouillés, qui lui collait à la peau, lui scrutant un corps magnifique qu'elle s'efforçait de cacher. C'est dingue, il ne lui arrivait que des merdes depuis son arrivée à Artistic Academy...D'abord le mini-incendie qu'elle avait provoqué dans l'écurie et maintenant ça ? C'est définitif, elle portait la poisse.

[Je suis devenue élève discret! Je suis fière là omfg]


Dernière édition par Sky Pierce le Mar 21 Aoû - 3:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Fais tourner la beuh man, laisse moi tirer une latte sur ce morceau de salade ! [Arabelle&Raphael]    Dim 26 Aoû - 14:44



Je suis là. Derrière le bâtiment principal de l'Académie presque à l'ombre. Mon dos appuyé contre le mur, mes lunettes de soleil sur le nez et mes mains dans les poches. Mes doigts tapotent doucement le sachet de beuh dans le fond. Tu vois, je fais encore de la merde. Si tu avais été là, tu me secourais dans tous les sens pour que l'on parte. Du fric, tu en as, pas besoin de faire ça. Moi aussi j'en ai. Pas autant, certes mais suffisamment. Et puis j'aime bien dealer, tu le sais. Bon, j'en ai marre, je roule. Tu hais ma façon parfaite de les faire. Ils sont trop beaux pour que tu l'acceptes. Dis, Ley..? Tu n'aimes pas me voir me foutre en l'air, hein ? Alors tout va bien, tu ne me vois pas. Je cale mon joint derrière mon oreille en attendant. J'ai reçu un message assez clair qui me demande gentiment si je vends de quoi rouler. Eh bien, oui. Quand ça me rapporte un paquet de tunes comme celui-là. Je mets ma main au feu qu'il n'a aucune idée du prix. Ouais, je sais Ley, je ne devrai pas vendre ce petit sachet aussi cher... Mais, en fait, tout ce que je fais te déplais... Je n'y avais jamais vraiment pensé. Quand je fume, tu me regardes. Quand je fume trop tu trembles. Quand je tombe tu pleures. Mais tu as fait tes choix, j'ai fait les miens. Seulement... Ceux que j'ai fait me blesse... Presque autant que toi. J'aurais dû te le dire, ne rien te cacher. Peut-être que cela aurait changé les choses..? C'est un mauvais rêve dont je ne sortirai peut-être jamais.

Je sors mon joli zippo en argent, attrape mon joint et le porte à mes lèvres avant de le starter longuement. Ce mec est trop lent. J'aurais le temps de fumer mes 100G plus les siens si ça continue. Ouais, je les enchaine. Je tire fort dessus. Ça me brule la gorge, je fais une petite grimace avant d'expirer la fumée blanche. Je coince le petit rouleau entre mes doigts pour ressortir une longue feuille à rouler. J'aurais dû en faire deux d'un coup. Avec tout ce que j'aurais dû faire dans ma vie en fait... Je refais un joli toncar, pas trop serré. Je mélange un peu de tabac à la weed. Un deuxième de prêt. Je le mets sur mon oreille à la place de l'ancien. J'entends des bruits de pas dans le gravier, trop long pour réagir comme il le faudrait je range tranquillement mes affaires dans ma poche. Une brune assez grande se pointe au coin du bâtiment alors que je souffle ma fumée par le nez. Elle a de la peine à marcher dans les petits cailloux avec ses talons hauts. Merde alors... Une meuf... Elle me regarde, elle hésite et elle s'approche encore. Le crissement du gravier. Un petit vent agréable. Elle n'est pas aussi belle que toi. Personne n'est plus beau que toi. Un sourire timide prend place sur son visage fin. Je reste stoïque. Je sort le sachet et le lui tend entre deux doigts. Elle observe le contenue puis grimace un peu. Ses yeux bleus clairs se lèvent vers moi.

« Je pensais que tu me les roulerais... »

Ah ! la vieille blague. Moi je vends, je ne fais pas des joints sur commandes. Je souris à demi. C'est pas parce qu'elle a du fric que tout le monde est à son service. Je sors un bout de carton et commence à en faire un toncar.

« Regarde bien comment je fais, je vais pas tous te les faire. Tu dois bien avoir des potes capables de rouler des joints quand même. »

Elle hoche la tête et je lui fais donc une démo au ralenti. Voilà. Je le lui tends une fois finit avec le sachet de weed. Elle passe le fric et je la plante là. Pas que ça à foutre moi. Non, je dois aller penser à toi. À mon triste sort. Je continue de fumer mon herbe. Je me dirige vers le parc. Pensif. Je ne regarde rien y personne. De tout façon, je suis totalement déconnecté quand j'ai fumé. Je touche les marques de mutilation sur mon bras. Ça fait du bien de savoir qu'on est vivant en se faisant des traces visibles. Je lance le joint une fois finit et je m'apprête à commencer le deuxième quand je vois cette fille. Elle est mouillée jusqu'aux os et ses dreadlocks collées à sa peau. Je souris avant de m'assoir à côté de l'inconnu. Je ricane. Je ne sais même pas pourquoi, mais c'est comme ça. Je me allume mon joint.

« T'avais envie de prendre un bain ? »

J'avoue que ses yeux étaient aussi rouges que les miens. Tu vois Ley, je suis pas le seul con sur cette planète.


[Aaawé ! Bien joué ! \o/]
Revenir en haut Aller en bas
 

Fais tourner la beuh man, laisse moi tirer une latte sur ce morceau de salade ! [Arabelle&Raphael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» fais tourner la beuh man. laisses moi tirer une taffe, sur ce morceau de salade. (ft. Sterling)
» Tu me fais tourner la tête, mon manège à moi cest toi || ft. Matheo
» Fait tourner la beuh, maaaaan (8) [PV Heaven Blackwood]
» Je te fais tourner la tête, comme une girouette — Alexis
» Tu me fais tourner la tête • Aleks & Kate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Concernant le membre :: RP abandonnés-