Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petite Réunion de Famille /Pauline & Valentin\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Valentin Hemson
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 126
♣ Date d'inscription : 24/06/2012
♣ Age : 18
♣ Localisation : In my dream


MessageSujet: Petite Réunion de Famille /Pauline & Valentin    Ven 28 Sep - 19:06

Toi !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J'étais allongé contre un tronc boisé. Les branches avaient revêtuent leur vêtements de verdure et les feuilles me procuraient une ombre noire donc la couleur sombre masquait la moitié de mon visage clos. Les yeux mis ouverts, je regardais les contours, les formes, les dessins que me procuraient ce paysage inconnu. J'étais ici depuis un bon moment déjà et le soleil commençait à décliner au loin lorsque je les vis arriver. Au début ils n'étaient que vague forme au loin, puis, peux à peu, les points devinrent plus net et je put enfin discerner les contours. Un sourire s'afficha sur mon visage bronzé, je les avait attendus. Je sentais leur odeur, odeur de sang, de peur et de mort, leur démarche si sure, leur yeux me fixant, me voyant déjà alors que seul mon imagination pouvait me les décrire. J'étais sur qu'en ce moment même ils me scrutaient, cherchant en moi la proie que j'étais. Et moi, de mon regard vert, je les observais. Ils n'étaient plus qu'à quelques dizaines de mètres. J'entendais leur rire machiavélique, leurs dents qui grincent et leurs épées sortant de leurs fourreaux en un clac sonore, rouillées certes, mais tranchante comme une lame de rasoir, comme une hache trop aiguisée.
Parfois on se demande ce qu'on peut faire dans ses moments là. Je suis tout simplement un garçon de seize ans, désarmé, et je m'apprête à faire face à trois hommes, enfin, si on peut les qualifier d'hommes...
Mon pouls s'accéléra en les voyant courir. La peur monta jusqu'à ma gorge. Je savais que, le moment venu, je ne pourrais rien faire, rien contre ces trois choses. L'un me sauta dessus, il pointa son poignard sur mon coeur. Je voyais nettement ses os craquelé, portant des marques de combat, ses dents mal lavées et brisées, ses fallanges crochues et ses doigts voulant pénétrer ma chair si tendre, mon cerveau si doux pour eux.

Je me réveillais en sursaut. La sueur perlant encore sur mon front plissé par la réfléction. J'avais réussi à contrôler mon rêve... Cela faisait déjà trois semaines que j'ouvrais les yeux, effrayé par ce même cauchemar interminable. Ces trois squelettes zombies voulant m'arracher le cœur et se nourrir de mon cerveau encore frais. Moi la victime sans défense regardant la mort en face, tétanisé, ne pouvant émettre le moindre son, bouger la moindre particule de mon corps, attendant les monstres venir à moi sans réfléchir et me laisser tuer, à chaque fois d'une façon différente, sans rien pouvoir faire pour me défendre. Ahh, j'en avais encore le sang glacé dans les veines et le dos parcouru par un frisson d'effroi. Vous ne pouvez pas savoir ce que c'est que d'essayer de ne pas s'endormir pour échapper à un même rêve sans fin qui vous poursuit dès que vous fermez les paupières, ne serait ce qu'un instant, emporté par le sommeil fatidique.

Je marchais lentement dans le couloir, bien décidé à me muscler un peu pour mon futur rêve. Et oui, faire de la musculation non seulement je dois m'entrainer tous les jours, mais je le fait encore plus depuis que j'ai ce cauchemar, hantant mes nuits de son pouvoir machiavélique, me tirant de mes rêves de ses griffes ensanglantées...
Mes pas heurtaient le sol dans une démarche habituelle, les main dans les poches, le regard flouté par les pensées. Je poussais machinalement la porte vitrée de la salle de musculation. Peu de garçons s'entrainent aujourd'hui, heureusement que j'ai pris la journée vide. Je n'aime pas m'entrainer avec des gens autour, ce bruit incessant m'empêche de connecter mon cerveau et de me concentrer à 100%.

Je commençais à m'échauffer un peu avant de prendre les altères, ça n'as parfois l'air d'être lourd, c'est petits trucs qu'on prends dans les mains, mais quand même. J'en étais à m'entrainer sur la tapis de course vitesse maximale lorsque j'aperçus une chevelure blonde éfféminée. En général peu de fille font de la musculation, c'est pourquoi elle m'intrigua, d'autant plus que, même de dos, j'avais l'impression de l'avoir déjà vu. Ces cheveux, cette manière de se déplacer, cette carrure, cette taille, ça ne peut pas être...mais si, ça ne peut être qu'elle. Je, je n'osais prononcer son nom de peur de me tromper. Mais, mon imagination me jouait elle des tours ? Ma soeur me manquait-elle tellement que je la voyais à la place d'une autre ? Alors je me décidais à l'appeler, car seul moi l'appelait comme ça.

"-Linou ?"


Je me raidis lorsque ladites fille en question pivota sur ses talons et se retrouva dans ma direction, ses yeux gris ébahi en me voyant. Je restais sur le choc. Linou, ma Pauline, ma soeur, la seule que j'aime dans cette famille de fou. Elle me fixait de son regard gris, contrairement au mien d'un vert flamboyant. Les yeux dans les yeux, ces secondes ma parurent des heures. Je failli en tomber de mon tapis en m'arrêtant de courir sous la choc. J'avais dû la laisser, contre mon gré, au mains de mon père alcoolique lorsque je les avait quittés pour AA. Je ne savais pas qu'elle m'y avait rejoinds. J'en étais heureux. Elle me manquait terriblement et lorsque je lui avais annoncé que je partais, mon coeur s'était fendu, déchiré, brisé en deux, une pour elle, une pour moi. Ma petite soeur, ma protégée de seulement un an de moins que moi, celle que je défendais contre le poingt menaçant d'un père hystérique, se tenait devant moi, à une vingtaine de mètres, regardant un garçon blond se muscler les avants bras, un beau garçon d'ailleurs.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ambros <3:
 

Line <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-guerre-des-clans.forum-gratuit.be
avatar
Amanda Slam
Romi ~ Celle qui a une affinité avec le vent, vu le nombre de vents qu'elle se prend !
♣ Messages : 866
♣ Date d'inscription : 03/06/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Dans l'espace


MessageSujet: Re: Petite Réunion de Famille /Pauline & Valentin\    Sam 29 Sep - 21:51

Tu l'as bien méritais celle là !


Rêve ou réalité. On se demande souvent dans un rêve ce qui ce passe. Moi quand je rêve ce n'est pas un rêve ou il se passe des choses impossible dans la vie. Quand je rêve je revoie des séquence du passé. Comme la première fois que j'ai résister un texte devant un publique ou alors quand je suis dans la bibliothèque. Rigolais pas j'ai déjà eut plus ridicule comme rêve. C'est pour ça que dans un rêve cette question me viens à l'esprit. C'est horrible, il y a des scènes que j'aurais préféré oublier mais avec c'est brève séquence rien ne peux s'oublier. Je regardais le plafond de ma chambre. Mes yeux gris rivés sur le plafond blanc...Tiens une tâche là. A non c'est une araign...Je sautais du lit et me colla contre la porte. J'aime pas les araignées. Je hais les araignées. Mon portable vibre. Je m'approche ne quittant pas des yeux la bestioles au dessus de mon lit. Je lis le message, deux secondes après un sourire sur les lèvres je sortais de ma chambre oubliant le monstre qui n'était qu'une simple petite araignée.

Je descendais les escaliers. J'étais vêtu d'une robe simple qui s'arrêtais un peu au dessus des genoux. Il fessait agréablement doux alors qu'on était en automne mais j'avais quand même pris une veste. Le chemin vers la salle de musculation était assez long j'avais préféré prendre un truc pour me couvrir au cas ou... J'observais le monde qui m'entourait. Une groupe de fille passa devant moi et rejoignez des garçons un peu plus loin sur un banc. Je continuais ma route. Le tapis de feuille morte commençais à ce faire un peu plus épais chaque jour. J'avais hâte qu'il neige. J'aime la neige, les bataille de boules de neige et aussi les bonhommes c'est cool ça aussi. Je me frotter es mains pour les réchauffer. La salle de sport n'était plus très loin.

Je pousse la porte en verre. Il fessait meilleur ici ça c'est sur. Je dépose mon manteau sur un porte manteau et parcours la salle. Je ne fais plus attention au gens mon esprit est tournait vers quelqu'un d'autre. J'observe au loin cette personne que j'étais venu voir. Celui pour qui j'avais pas du tout à regret abandonner l'insecte dans ma chambre. Je savais de toute façon que j'aurais été incapable de la tuer. Ce n'étais pas sa faute si elle était née araignée. Bref je ne vais pas faire du sentimentalisme maintenant j'ai d'autre chats à fouetter. Je passais à coté d'un garçon sur un tapis de marche. Vu l'allure à laquelle il est il doit être à fond. Mais je me moquais pas mal de ce mec. J'avançais droit devant moi.

"-Linou ?"

Je me stoppais nette. Personne ne m'appelais comme ça à part une personne. Je fis volte face et plongea dans ce regard si familier. Ces yeux verts dans mes yeux gris. Je m'étais imaginé le retrouver, je l'avais espérer. J'étais venu pour lui. Plusieurs fois j'avais voulu me glisser dans le bureau de la directrice et passé un message même si je devais passé pour une folle. Il stoppa nette et failli en tomber. Je l'affronter toujours du regard. Mes yeux toujours dans les siens. On ne bougeait pas, on ne disais rien. Il descendit de son tapis et il se passa un truc à laquelle il s'attendait pas. Je m'avançais vers lui d'une démarche souple. Peut être a-t-il cru que j'allais lui sauter dans les bras. Que j'allais pleuré de joie. Sauf qu'il oublier un truc. La rancœur et en se moment j'en avais à revendre. Ma main se plaqua pendant quelque seconde sur sa joue et lorsqu'elle se retira une marque rouge l'avait remplacé.

-Tu n'es qu'un idiot, un égoïste qui pense qu'a son petit bonheur personnel ! Tu m'as laissé là-bas ! Tu ne t'ai même pas soucier de savoir comment j'allais! Moi je me suis inquiétait mais tu t'en fou de moi. Tu m'as laissé croupir là-bas !

Je me retenais pour ne pas lui en mettre une deuxième. J'étais en colère. En faite le fais de le revoir me rendait folle de joie mais tout le stress de cette recherche de ces souvenirs avait remplis mon coeur d'amour mais aussi de colère. Et la j'étais plus en colère contre chose. Mes yeux devaient très bien exprimé ce que je ressentais. De la joie mais aussi de la colère, surtout de la colère. Vous savez quand un gros orage bien sombre arrive vous vous dite sans doute: celui la il va être puissant. Imaginez sa couleur maintenant. Imaginez mes yeux. Certes ils ne sont pas gris comme ça. Mais en tout cas c'est ce que je ressens. Puis une fois sur qu'il est compris j le pris dans mes bras.

___________
Spoiler:
 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Valentin Hemson
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 126
♣ Date d'inscription : 24/06/2012
♣ Age : 18
♣ Localisation : In my dream


MessageSujet: Re: Petite Réunion de Famille /Pauline & Valentin\    Mer 3 Oct - 13:15

Aïe

Je posais le pieds à terre et descendit de mon tapis d'entrainement. Trop estomaqué pour faire un pas, c'est elle qui s'avança la première. J'allais lui ouvrir mes bras pour qu'elle s'y blotisse, j'allais lui ouvrir mon coeur, j'allais lui dire qu'elle m'avait tellement manqué, que j'avais tant pensé à elle tous les soirs dans mes draps blancs... Pauline fit une chose innatendue, elle me donna une bonne grosse gifle. Mais pas la baffe genre connard, vraiment celle portant rancoeur et violence dans son geste. Oua, nouvelle chose a retenir, ne jamais sous estimer la force d'une fille. J'imaginais mal la trace rouge que je devais avoir le long de la joue, c'est bien ma sister adoré ça.

"-Tu n'es qu'un idiot, un égoïste qui pense qu'a son petit bonheur personnel ! Tu m'as laissé là-bas ! Tu ne t'ai même pas soucier de savoir comment j'allais! Moi je me suis inquiétait mais tu t'en fou de moi. Tu m'as laissé croupir là-bas !"


Je ne suis pas un idiot égoïste, j'ai toujours regretté de t'avoir laissé là bas, mais j'aurais fini en tôle si je n'étais pas parti. J'ai tant de fois pensé à elle, à comment elle allait... Je plongeais mon regard dans ses beaux yeux gris que je connais par coeur, ma Linou, ma petite Linou, jamais je ne m'en fouterai de toi, pas pour tout l'or du monde. Ses bras entourèrent ma taille. Elle se plaqua contre mon corps. Je sais qu'elle a toujours aimé trouver réconfort en se blotissant contre le corps d'un homme plus grand qu'elle. Je la pris dans mes bras et la serrait dans mes bras musclés. Heureusement que je n'en étais pas à la fin de mon entrainement, sinon la sueur l'aurait surement dégoutée.

"-Linou, tous les soirs je pensais à toi dans mon lit. Tous les jours je regrettais, je me disais que je devrais venir te chercher. Plusieurs fois j'ai tenté de te retrouver, mais en vain, papa à déménagé non ?Je ne vous ai pas trouvé à l'immeuble."


Les larmes me montaient aux yeux. Pourquoi lorsque je suis partie Pauline n'est pas allée voir Stanislas. Stan est mon frère jumeau, je sais qu'ils s'entendent moins bien qu'elle et moi, mais elle aurait put trouver un renfort là où je n'étais plus. Elle aurait du retrouver maman au lieu de rester avec papa. Je ne peux pas lui en vouloir, après tout c'est moi qui suit parti... J'aurais dut l'emmener avec moi, c'est moi qui suit en tort, pas elle. Je n'aurais jamais dut laisser cette personne que j'aime aux mains d'un fou furieux alcoolique qui, ça ne m'étonnerait pas, aurait put violer sa propre fille sous l'emprise de l'alcool. Ce type est un malade il faut l'enfermer moi je vous dit, si vous le croisez dans la rue, barrez vous en courant, je ne veut plus jamais le revoir. Ce rêve que j'avais fait me revint en tête. Peut être que c'est ça, une sorte de prédiction, qu'un homme va tenter de me tuer, ou a tenté de tuer quelqu'un que j'aime. Et si mon s... de père avait tenté de tuer ma soeur ? Non, je n'aurais pas put m'y résoudre. Je l'aurais surement tué, non sinon la prison m'aurait ouvert ses portes, j'aurais porté plainte contre lui et je me serais suicidé ensuite. Je n'aurais pas put la laisser mourir, j'aurais surement pensé que c'était de ma faute.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ambros <3:
 

Line <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-guerre-des-clans.forum-gratuit.be
avatar
Amanda Slam
Romi ~ Celle qui a une affinité avec le vent, vu le nombre de vents qu'elle se prend !
♣ Messages : 866
♣ Date d'inscription : 03/06/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Dans l'espace


MessageSujet: Re: Petite Réunion de Famille /Pauline & Valentin\    Ven 5 Oct - 20:38

Désolé


C'est bizarre comme sa ma manquait. Oui sa ma manquait de ne pas être dans ces bras. De ne pas pouvoir le voir. Il est vrai que j'aurais pus voir mon autre frère mais sa n'aurais pas était la même chose. Je me sentais responsable de Valentin. Même si je lui en voulais énormément. SI j'étais venu avec lui chez ce fo...mala...euh...idiot ? Oui imbécile alcoolique bref j'étais venu pour lui, pour le soutenir, pour l'aider. Mais lui il était partit. Je sais qu'il détesté cette vie et qu'il voulait la quitté. Je respecte son choix mais disons qu'il aurait put s'en inquiété. Ne vous inquiétez pas je sais qu'il n'est pas trempé de sueur sinon je crois que je lui aurait demandé un petit allé au vestiaires. Je suis sur qu'il ne l'aurait pas mal pris...Enfin j'espère. Mais bon comme ce n'est pas le cas autant ne pas m'attardé sur ce petit truc.

"-Linou, tous les soirs je pensais à toi dans mon lit. Tous les jours je regrettais, je me disais que je devrais venir te chercher. Plusieurs fois j'ai tenté de te retrouver, mais en vain, papa à déménagé non ?Je ne vous ai pas trouvé à l'immeuble."

J'espère bien qu'il regrettait si savait pas été le cas, je crois qu'une deuxième petite baffe lui aurait fait le plus grand bien. Je m'écarte un peu et le regarde. Je lis en lui comme dans un livre ouvert. Je vois qu'il regrette son geste mais je sans aussi de l’incompréhension. Il se demande pourquoi je n'est pas rejoins maman. Je ne lui dirais pas que je l'ai traité de tout les noms, je ne lui dirais pas non plus des nouvelles de notre frère et finalement je vois de la peur. Il se demande ce qui c'est passé pendant son absence. Je lui souris d'un air rassurent mes yeux gris plongé dans les siens.

-Tu sais très bien que je n'est pas les même relation avec toi et Stanislas. Et non notre père nous a rien fais. Je ne suis pas idiote je sais très bien à quoi tu pense. Je suis en pleine forme. Maintenant arrête de me serrer tu m'étouffe. Et disons que vu tes muscles sa fait mal.

Je lui souris. Il avait normalement l'habitude que je lui réponde comme ça. Je me dégagé. Tans pis pour Edward je devais parler avec mon frère. J'attrapais sa serviette et la lui balancé. En gros le message était clair. Tu est un peu mouillé alors utilise cette serviette c'est pour ça qu'elle est la.

___________
Spoiler:
 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Valentin Hemson
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 126
♣ Date d'inscription : 24/06/2012
♣ Age : 18
♣ Localisation : In my dream


MessageSujet: Re: Petite Réunion de Famille /Pauline & Valentin\    Ven 12 Oct - 20:47

Mhh Ouai Sorry.
Ma petite soeur me regarde, ses petits yeux gris plongés dans les miens. Je sais qu'elle me connait par coeur, rien de ce que je ne pense ne lui échappe, à part peut être, Julia... Mais elle finira bien par le découvrir. Je la fixais, avec un sourire aux lèvres. Je ne l'avais pas vue pendant six mois, trop longs à mon gout. Ma soeur à toujours raison quand il s'agit de moi, c'est très énervant. J'ai toujours tort contre elle et je ne peux rien lui refuser en plus, avec sa petite tête trop mignonne et ses yeux magnifiques dont l'expression profonde m'a toujours échappée.

"-Tu sais très bien que je n'ai pas les même relation avec toi et Stanislas. Et non notre père nous a rien fait. Je ne suis pas idiote je sais très bien à quoi tu penses. Je suis en pleine forme. Maintenant arrêtes de me serrer tu m'étouffes. Et disons que vu tes muscles ça fait mal."


Effectivement, cette fille sait tout de moi. Mes inquiétudes, mes peurs, mes joies, tout sur tout. Elle lit en moi comme dans un livre ouvert. Je suis une poésie qu'elle connait par coeur, et dès qu'un nouveau couplet est formé, il se grave dans son esprit pour ne jamais s'échapper. Je ne sais pourquoi, Stan est toujours resté à l'écart par rapport à nous. Il ne connait pas cette complicité frère soeur. Et le pire, c'est que, lui et moi, ne connaissons pas la complicité de deux jumeaux normaux. Cela m'a toujours profondément troublé. Je voulais qu'on soit pareil, qu'on puisse échanger nos places à l'école, qu'on soit les mêmes. Comme tous les jumeaux de la terre, qu'on s'aime fort, que l'un défende l'autre et vice versa, mais jamais tout ceci n'est arrivé. Je crois que c'est une des seules choses de ma vie que je regretterai jusqu'à ma mort. Papa ne lui a rien fait. Heureusement alors, j'en suis soulagé. Je n'imagine même pas ma réaction si elle m'avait annoncé autre chose genre il m'a battu quand il était bourré ou autre chose. J'aurais retrouvé ce conn**d où qu'il soit et je lui aurais montré ce que c'est que la droite de Valentin. Non mais il se prends pour qui celui là. Rien que d'y penser m'échauffe les nerfs. En pleine forme, tant mieux, j'esquisse un sourire lorsqu'elle me dit d'arrêter de la serrer contre moi parce que je vais l'étouffer. Mes muscles, a bah, merci dis moi. Il faut dire que je m'entraine pas mal en fait. Puis je ne maitrise pas totalement ma force lorsque je fais un calin à quelqu'un il faudra que je fasse gaffe à l'avenir je ne veux pas d'une soeur crêpe et d'une petite amie applatie. Elle se décolla de moi. Je restais là, à la contempler, ébahi. Comme elle avait pu changer en six mois. Elle était devenue plus grande, plus mure, plus...femme. Mais elle restait ma petite protégée. Comme lorsque nous étions gamins et que je la protégeais contre les méchants garçons qui voulaient la taper. Bien qu'ils préféraient le mode tu veux me faire un bisou sur la bouche. Linou me balança une serviette que je rattrapais à la volée. Bon ok, ça va j'ai compris. Merci mais je viens de faire du sport. Je la regardais avec un air de défi genre je vais revenir te faire un calin trempé de sueur. Je me séchais rapidement. Le front, c'est fou comme on transpire du front, un truc de malade, j'ai jamais vu ça. Je suivi Pauline à l'extérieure, on avait surement, beaucoup de choses à se dire.

Je regardais les rayons du soleil filtrer à travers les fins nuages blancs et se faufiler entre les moindres feuilles pour toucher le sol. Le soleil et la lumière sont des choses tout à fait stupéfiantes. Elles sont un mystère pour moi. J'ai étudié tant de choses sur cet astre et sur cette lumière, mais rien ne m'a jamais suffit, je veux en savoir plus, mais je ne peux pas. Comment un garçon peut se poser ces questions là ? Je n'en sais strictement rien mais bon, cela jalonne ma vie au moins, je cherche des réponses à des questions utiles.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ambros <3:
 

Line <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-guerre-des-clans.forum-gratuit.be
avatar
Emma Hathaway
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 614
♣ Date d'inscription : 13/10/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : En Normandie


MessageSujet: Re: Petite Réunion de Famille /Pauline & Valentin\    Dim 14 Oct - 19:11

Pas de câlin


Fallait peut être que je lui dise que s'il continuer à pensé à notre frère autant qu'il aille le voir. Au lieu de se torturer l'esprit avec ces question sans réponse. Mais je préfère le laisser méditer un peu sur ces questions. Lui seul c'est ce qui est bon pour lui même si moi je l'aide un peu à comprendre. Il me regarde l'air de dire " un nouveau câlin". S'il ose s'approchais de moi tout trempé sa va très mal allée. Lui en remettre une sa me dérange pas. Même si c'est mon frère je refuse d'être humidifié par de la sueur. J'attend qu'il passe la serviette sur son front puis file vers la sortie. Désolé Edward. J'envoie en vitesse un sms d'excuse avant de sortir. Je respire l'air frais de dehors. L'automne. J'aime cette saison mais je préfère l'hiver, sa me rappelle les batailles de boule de neige que j'avais avec mes deux frères. C'est triste que notre famille soit aussi décomposé. Mon élan de joie s'efface à cette pensée. Tout allée bien au début. Puis tout c'est aggravé. J'en suis navrée. J'ai regarde ce désastre et je n'est rien fais. J'aurais pus réagir plus tôt mais je n'ai rien fais. Et maintenant nous sommes là. A l'académie. Mais je ne suis pas triste. Sa me fais plaisir d'être ici. J'aime cette endroit. Et puis maintenant j'ai mon frère et Edward; Enfin je suis contente de revoir mon frère mais j'aurais préféré être avec lui. C'est pas un crime de vouloir aller voir son petit ami. Et lui ? A-t-il une petite amie mon frérot bagarreur. Je suis curieuse. Je m'installe à l'écart sur un banc.

-Alors mon frérot quoi de neuf ici ?

Je lui souris et l'invite à s’asseoir. Mon regard droits dans ces yeux. Il n'a pas in terrai à me mentir je le saurais tout de suite. C'est ça qui est bien quand on connais les personnes, qu'on à l'habitude de les côtoyait c'est que quand ils mentent on le sais immédiatement. Et je ne fais pas exception à la règle. C'est pareille pour mon autre frère je devine toujours ce qu'il pense. J'allonge mes jambes. Sa fait longtemps que je n'étais pas détendu. Enfin pas si longtemps que ça. J'observe les horizons. Tout est calme. Bientôt ce sera les vacances. J'ai trop hâte. C'est pas que les cour m'ennuie mais disons que c'est temps si je ...Ba si en faite je m'ennuie beaucoup en classe. Surtout en math. Le théâtre c'est super mais la prof n’arrête pas de râler et un jour je vais lui dire c'est quatre vérité si elle continue à me crier dessus pour un oui ou pour un non .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Valentin Hemson
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 126
♣ Date d'inscription : 24/06/2012
♣ Age : 18
♣ Localisation : In my dream


MessageSujet: Re: Petite Réunion de Famille /Pauline & Valentin\    Sam 20 Oct - 19:38

Ok.

Nous sommes dehors, elle avance à travers le grand parc. Je la suis, plongé dans mes sombres pensées. Ma petite sœur, ma toute petite sœur qui tenait dans mes bras lorsqu'elle était enfant. Je me souviens. Je la portais, Stan à côté de moi, qui voulait à tout prix la prendre entre ses bras, et moi, qui ne voulait pas lui laisser, regardant ce petit bout de fille dormir, les poings serrés. Maintenant grande et belle jeune fille, dont le regard vous transperce jusqu'au cœur, dont les cheveux brillent au soleil, dont la démarche gracieuse me fait sourire. Elle aurait put faire ballerine, gracieuse et souple, belle et mélancolique. Bien sur elle fait une Molière parfaite. Elle arrive à percer les sentiments et les pensées de chacun, peut masquer tout ce qu'elle désire aux yeux des autres, peut prendre n'importe quelle apparence sans aucune difficulté. Je me souviens encore lorsqu'elle faisait semblant de pleurer pour avoir une glace supplémentaire, ou lorsqu'elle faisait une bouille pour avoir un calin de plus. Bouille à laquelle je ne pouvais rien refuser. Elle s'assoit sur un banc. Je reste debout et la regarde, pensant à mille choses différentes.

“-Alors mon frérot quoi de neuf ici ?"

Bah, rien. Je sors avec une fille géniale et parfaite que j'aime depuis si longtemps... Julia, ma Julia, le belle Baudelaire au sourire craquant, au rire si cristallin, à la vie si simple... Pauline m'invite à m'assoir. Je pose mon arrière train à ses côté et passe un bras autour de ses épaules. Sinon, à part que je suis trop heureux de te revoir enfin après tant de temps passé sans toi, et bah, je sais pas trop. Je me suis encore battu et je n'arrive pas à plus me battre. Je sais qu'elle n'aime pas ça, qu'elle a toujours eut peur que je me fasse choper par la police ou attraper et passer au poste. Je sais qu'elle ne veut pas que je devienne comme ces gars qui tapent tout le monde. Que je me fasse taper trop fort et que je me fasse trop mal. Que je me prenne un coup de couteau dans le ventre... Bref.

"-Je suis plus seul."

Seul, seul dans quel sens ? Dans le sens avoir une copine, dans le sens avoir des amis. Ca, j'en ai toujours eu mais bon... Dans le sens ne plus se sentir seul dans sa vie, comprendre le sens que la vie nous réserve, le sort qu'elle nous offre. Je regarde ma montre qui reluit au soleil. En fait je ne regarde pas l'heure, juste le fait que j'aime la regarder . Je souris. Je ne suis plus seul, désormais Pauline est là pour moi, Julia est là pour moi. Les deux seules personnes que j'aime le plus au monde. Ma soeur, et ma copine. Je les aime tellement toutes les deux...

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ambros <3:
 

Line <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-guerre-des-clans.forum-gratuit.be
avatar
Emma Hathaway
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 614
♣ Date d'inscription : 13/10/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : En Normandie


MessageSujet: Re: Petite Réunion de Famille /Pauline & Valentin\    Dim 21 Oct - 19:26

Qui ?


Bien sur je voulais tout savoir, surtout les trucs intéressant. Il fini par s'asseoir et passa un bras autour de mes épaules. Je me rappelle que quand j'étais petite et qu'il y avait de l'orage je venais squatter chez lui dans sa chambre et je sautai dans ces bras. C'est plus maintenant que je ferais ça...Enfin si mais...Les choses change et je pense que s'il y avait de l'orage, j'irais plutôt rejoindre Edward. A Edward... Dire que je l'ai laissé en plan...Encore. Faudrait que jarrette, c'est une mauvaise habitude. Et je ne sais jamais quoi faire pour me faire pardonner. Je pousse un long soupir et me concentre sur mon frangin. C'est moi ou il a un bleu ici. Oui la caché. Stop. Je me calme. Je ne veux pas être comme notre mère à lui crier dessus toute les cinq minutes, quand il était soit bourré, soit en sang à dire " tu vois je t'avez prévenu, tu m'écoute jamais, tu es indigne" Tout ceci me révolter. Mais je ne pouvais rien faire. Triste. J'étais triste et la seul chose que je pouvais faire c'était lui effacer ce sang du visage, panser ces blessure et c'est tout. Ce passé la me reviens en pleine figure. Et je m’inquiète profondément pour lui.

"-Je suis plus seul."

Je souris. J'espère bien qu'il n'est plus seul, bien sur si c'est pour" je suis plus seul j'ai une petite copine".Si c'est pas contre pour " je suis plus seul j'ai plein de copain comme avant, il va avoir affaire à moi". Car je ne lui disais pas moi tout ce que c'est copain fessait quand il était pas la, pourtant j'en avais envie mais sa lui aurait attiré des tonnes de problèmes. Stop. J'oublie, il faut que j'oublie c'est épisode. Je le regarde et lui sourit. J'espère qu'il a trouvait quelqu'un de bien, pas une pimbêche ambulante parce que sinon moi j'irais lui dire quelque mot. Pas méchant bien sur mais juste qu'elle comprenne que si elle venait du mal à mon frérot...je ne donnais pas cher de sa peau. Moi on peux me faire tout le mal que je veux mais si on touche à se que j'aime.... Je lui souris.

-Je suis contente pour toi. Tans que tu es heureux je suis heureuse. Comment elle s'appelle ?

Je veux savoir son nom. C'est pas essentielle bien sur mais juste pour savoir qui c'est si je la croise. J'ai hâte. Mon portable vibre. Je ne peux m’empêcher de tressaillir. Je sort mon portable et lis le message. Je s'en que je vais devoirs donner des explications. Je résume grosso-modo et éteint de nouveau. Je veux parler à mon frère et j'ai pas envie de me faire distraire. A-t-il compris que moi aussi je n'étais plus seule. Il a toujours eut plus de mal à savoir ce que je ressentais que moi pour lui. Mais nous étions tellement proche que même si on ne laisser rien paraître, l'autre savais qu'il y avait une problème. Je ne me rappelle plus jusqu’où sa pouvait allait mais c'est comme si c'était moi qui était dans le ventre de maman avec lui. Pas Stanislas. Des moments j'aimerais qu'il soit là, avec nous qu'il partagent cette complicité. Mais il n'est pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Valentin Hemson
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 126
♣ Date d'inscription : 24/06/2012
♣ Age : 18
♣ Localisation : In my dream


MessageSujet: Re: Petite Réunion de Famille /Pauline & Valentin\    Mer 24 Oct - 14:02

Ah ah !


Ma soeur me regarde avec un grand sourire. C'était sur qu'elle avait compris dès que je lui avais dit que je n'étais plus seul. Enfin, j'étais tellement heureux d'avoir retrouvé ma sœur, enfin, après tant de mois écoulés sans sa voix mélodieuse, sans sa douce odeur flottant dans ma chambre, me disant qu'elle y était passé le matin même. Rhha, comme la vie pouvait être parfaite parfois. J'ai tellement envie de la prendre dans mes bras, de lui dire que je l'adore, qu'elle m'a tant manqué et que je ne pourrais plus jamais vivre sans elle, que je me sens idiot et stupide de ne pas avoir persévéré à aller la chercher chez papa.J'ai envie de me lever de ce banc où nous sommes assis et de hurler que c'est ma sœur et que quiconque touchera à ma sœur finira sa vie à récurer les toilettes avec un oeil en moins et le bras cassé. Mais je m'abstins de dire tout ça, je préfère laisser ma raison parler et non mon cœur, sinon je serais déjà viré pour d'innombrables choses d'ailleurs. Pauline continua la conversation sur le sujet dès à présent ouvert et que personne mis à part elle ne pourra refermer, jamais. Si elle décide d'en parler, alors personne ne pourra s'opposer à elle et à son caractère entier qui est si caractéristiques des Hemson.

"-Je suis contente pour toi. Tans que tu es heureux je suis heureuse. Comment elle s'appelle ?"


Alors ça ça me va droit au cœur, si elle n'est pas ne serait ce qu'un peu heureuse alors je serais le plus malheureux des hommes, même si je gagnais au loto, même si j'étais marié et que j'avais des enfants, c'est ma sœur avant les autres après, c'est ça ma devise, et personne ne pourra me le reprocher. Rhha, c'est la personne la plus parfaite qui existe au monde, elle pourrait même rivaliser avec Pauline. C'est Julia, un belle fille de ma maison que j'aime depuis déjà longtemps mais à qui je n'arrivais pas à déclarer ma flamme, et maintenant qu'elle sait que je lui ai ouvert mon cœur, elle en a fait de même avec le sien, et nous sommes liés. Liés par un amour ardent et fort que personne au monde n'empêchera de grandir de jours en jours.

"-Elle s'appelle Julia, et toi ?"


Je savais qu'une aussi belle jeune femme ne pouvait pas être seule. Enfin je l'imaginais. Elle avait bien un beau garçon qui l'a cherchait et qui l'aimait. Ou un petit ami qui la chérissait tendrement et la prenait dans ses bras musclés en l'embrassant dans le cou. Je souris. Chacun son tour ma belle. Cette fille était un mystère pour moi, je ne pouvais rien lui cacher, mais elle dissimulait tout sous un sourire d'ange et un regard d'acier. Tout ceci m'est impossible à décrire dans l'immédiat mais je ne peux presque rien lui souttirer, à part si mon instinct me dit que j'ai raison.






___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ambros <3:
 

Line <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-guerre-des-clans.forum-gratuit.be
avatar
Emma Hathaway
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 614
♣ Date d'inscription : 13/10/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : En Normandie


MessageSujet: Re: Petite Réunion de Famille /Pauline & Valentin\    Sam 27 Oct - 22:35

Tristan tu connais ?

Je voyais que sa lui fessait plaisir ce que je venais de dire. C'était simplement la vérité. Je le pensais fortement. Une chose me vient en tête, si je devais choisir entre Edward et lui...Qui est ce que je choisirais ? Je préférais oublié cette question. Le choix m'était impossible. être séparé d'Edward était trop dur, mais être séparé de mon frère l'était tout autant. Rien que penser, envisager ma vie sans l'un des deux, provoquer en moi un grand vide, une souffrance profonde. Comme si ma vie sans eux était impossible.

"-Elle s'appelle Julia, et toi ?"

Je lui souris comme un prédateur sourit à sa pauvre petite proie. J'avais envie de le taquiner un peu ou même de le faire tourner quelques instants en bourrique. Il ne faut jamais perdre les bonnes habitudes. Il du remarquer que j'allais lui faire un mauvais coup. Il me connaissez assez bien pour savoir que je mijoter toujours un truc, quel qu'il soit. Et c'est cette complicité qui me permettais de l'enquiquiner.

-Tu connais Tristan et Iseult ? Ba moi je suis Iseult et lui Tristan.

Ba quoi ? Il m'avait jamais demandé son vrai nom, il m'avait juste demandé "et toi ? " Techniquement je lui ai répondu. Il me regarde avec de grand yeux, je pourrais éclaté de rire mais je ne le fis pas, je gardais mon calme et l'observais. J'avais l'impression que d'un moment à l'autre il allait me sortir " tu te moque de moi ?". Bon je vais peut être arrête de l’embêter. Je lui sourit plus gentille-ment, adieu le chat qui va manger la souris.

-Il s'appelle Edward, c'étais le garçon que je regardais avec que tu m'appelle.

Il avait du le remarquer. Je sais qu'il a un sens de l'observation développé quand il veut quelque chose. Comme moi d'ailleurs quand je fouiller dans sa chambre, sauf que moi je m'assurer de ne laisser aucune trace. Alors que lui ba une fois complètement bourrer, on savait très bien ce qu'il fessait et ou il était, et aussi qu'il voyait pas droit...Bon stop le négatif, moi j'aime mon frangin je vais pas me plaindre, sauf un peu de ces fréquentations qui pour le coup je préféré celle de mon autre frère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Valentin Hemson
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 126
♣ Date d'inscription : 24/06/2012
♣ Age : 18
♣ Localisation : In my dream


MessageSujet: Re: Petite Réunion de Famille /Pauline & Valentin\    Ven 2 Nov - 20:49

Quoi ?


Pauline me sourit. C'est ce genre de sourire qui veut dire, ah tu voudrais bien connaitre son nom hein ? Mais je vais pas te le dire, en tout cas pas tout de suite. Oui je voulais connaitre son nom , et même le voir pour voir s'il était digne de ma soeur, s'il pouvait avoir la prétention de l'aimer, s'il était digne d'elle. Sinon c'est mon poing dans sa gueule qu'il allait avoir. Non mais sans blague, j'espère qu'il en profite pas trop non plus. Sinon il va voir de quel bois je me chauffe. S'il ne respecte pas ma sœur je le tue, ou alors j'en fais de la chair à pâté. On verra selon mon humeur.

"-Tu connais Tristan et Iseult ? Ba moi je suis Iseult et lui Tristan."


Oula mais ça va pas du tout, Tristan est amoureux d'Iseult alors qu'elle est mariée, surtout ne me dit pas que tu as deux mecs, un c'est déjà dur à défoncer, mais alors deux... Oula je ne saisis pas tout, ce qui la fait un peu rire. J'imagine bien ma tête, un sourcil froncé et l'autre relevé et une vieille grimace en mode tu me la refais en français ? Elle resta calme et me sourit. Je lui rendis son sourire, un sourire pleins de dents blanches... Elle se fou de ma gueule, Tristan et Iseult c'est un roman de l'antiquité son truc, enfin du Moyen Age ou je ne sais quoi, ce qu'elle baratine ne me dit rien qui vaille.

"-Il s'appelle Edward, c'étais le garçon que je regardais avec que tu m'appelle."


Génial, en plus il fait de la musculation. Encore plus dur à défoncer. Mais bon il doit être musclé alors, donc capable de la défendre. Edward, Edward... Non je ne sais pas, je ne vois pas qui c'est. Il est peut être dans sa maison, surement. Ah, si, je le vois physiquement. C'était le garçon qui s'entrainait toujours dans un coin et qui faisait des pompes tous les jours pendant une heure. Il est plus grand que moi, blond, oui je me rappelle maintenant. Je ne savais pas qu'il s'appelait Edward. Bien, on en apprend tous les jours dit moi.

"-Il est correct j'espère."


Je lui lançais un regard appuyé. Il a intérêt, beau ou pas, après mon passage il ne le sera plus autant. Enfin je ne veux pas faire de la peine à ma soeur, pour rien au monde je ne ferais quelque chose qui pourrait lui faire du mal. Mais si il lui faisait du mal, mais qu'elle l'aimait toujours, que pourrais je faire alors ? Je ne pourrais pas ne rien faire, je serais obligé d'agir, pour elle, pour son bonheur futur.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ambros <3:
 

Line <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-guerre-des-clans.forum-gratuit.be
avatar
Emma Hathaway
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 614
♣ Date d'inscription : 13/10/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : En Normandie


MessageSujet: Re: Petite Réunion de Famille /Pauline & Valentin\    Sam 3 Nov - 23:37

Pas touche frérot


Je voyais très bien ce qu'il pensait , ce qu'il pensait faire. Et il n'avait pas in terré. S'il lui fessait du mal frère ou pas frère c'est moi qui lui en colle une. Il a toujours était sur-protecteur. Non mais je vous jure. Aucun mec ne voulez ce frotter à mon frère et je devais lui caché quand j'avais un petit copain pour ne pas qu'il vienne tout casser. je vous jure pire qu'un Papa Poule je vous présente le Frérot Poule pire que le Papa Poule il vous casse votre couple en un coup de poing dans la tête du petit ami en question lorsqu'il est pas digne de sa petite soeur. Stanislas était plus diplomate. Il ne tapais pas, il observais et disait son avis. Cela nous convenez tout les deux. J'aurais mieux fait de dire à mon frère " non je suis célibataire". Sauf que je ne m'en fais pas pour Seven, il sait ce débrouillé. Et puis je crois que m'on frère c'est calmé de ce coté...Enfin j'espère parce que sinon j'imagine même pas ce que sa donnerais. Enfin bon moi je préfère même pas y penser.

"-Il est correct j'espère."

Non mais je rêve! Il exagère la. C'est tout ce qu'il trouve à faire, il se sont pas vu depuis un moment et tout ce qu'il veut savoir c'est si son petit ami était correct. C'est le monde à l'envers ça. Et puis j'aime qui je veux. Moi je lui ai jamais rien dit sur ces petites amies. Je l'ai est jamais envoyé à l’hôpital. Je disais juste mon avis. Et puis zut. Moi j'en ai marre. Il sait que sa ma toujours énervé même si des moments il avait raison, je ne l'avouerais pas. Sauf que là, Edward était bien et j'allais pas le laissé toucher à mon couple. Et sa j'allais vite lui faire comprendre et il avait in terré à me croire. Je le regardais mes yeux gris plonge dans les siens. Je poser un doigt sur son torse.

-Ecoute moi bien Frérot Poule, si tu touche à mon couple, si tu touche à Edward, je te jure que tu le regretteras.

J'étais sérieuse enfin pas trop mais pour une fois être bonne comédienne servait. Je savais que face à mon frérot adoré je valais rien mais je connaissais ces points faibles. Et puis j'étais d'accord sur un point s'il essayait de casser mon couple sa irais mal Très mal. Vraiment. Je lui souris pour dire que la discussion était terminer au sujet de Seven. Je crois que je vais attendre un peu avant de le croisé dans l'académie avec Seven. Parce que la confrontation je préfère être loin. Tout les deux jaloux comme je ne sais pas quoi , tout les deux fans de musculation. Et tout les deux tenant à moi. Non je préfère pas imaginais s'il se passe un truc avec l'un ou l'autre car l'autre irait régler ces comptes avec l'autre. Je le vit faire un sourire en coin. Ma parole mais qu'est ce que mon frère trouve de drole dans ce que je venais de dire.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Valentin Hemson
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 126
♣ Date d'inscription : 24/06/2012
♣ Age : 18
♣ Localisation : In my dream


MessageSujet: Re: Petite Réunion de Famille /Pauline & Valentin\    Jeu 8 Nov - 21:50

Ok.

He, tout ceci sortait du cœur, je voulais pas que ma sœur vienne un jour trouver refuge dans mes bras parce qu'un espèce de gros salop l'avait largué. Elle ne le méritait pas, et je me retrouverai bien mal moi devant Julia avec une bombe dans les bras en train de la consoler, enfin même si c'est ma soeur, c'est plutôt compliqué à expliquer à sa petite amie comme situation. En tout cas, je me ferais un plaisir de lui présenter mon poingt droit, et le gauche si nécessaire.

"-Ecoute moi bien Frérot Poule, si tu touche à mon couple, si tu touche à Edward, je te jure que tu le regretteras. "


Oua, alors là c'est du lourd. Comme ça, balancé à l'improviste par une petite sœur qui est sensée être chétive et, non pas sans défenses, tous les Hemson ont de la ressource. Je reconnais bien là le trait de caractère intempestif de la famille. On l'a tous celui là, à part peut être Stanislas, qui lui est toujours calme et pacifique. Il ne déteste personne, il ne tape personne, il ne s'énerve contre personne. J'avoue que je ne suis pas le dernier des gars qui s'en foutent de leurs sœurs, mais de là à me traiter de fréro poule c'est vexant. Ca va, je vais pas le frapper tant qu'il n'a rien fait, je ne suis pas un gars qui cherche la bagarre, je ne suis pas comme ça, je ne le suis plus, je l'ai été... J'ai tiré un trait sur cette vie de bagarre et de haine, maintenant je ne me bat que lorsqu'on me provoque, bien qu'un peu sensible sur les bords, surtout lorsqu'il s'agit de ma famille, tout particulièrement de Pauline, la seule personne douce dans cette famille de rustre. Je ne sais pas pourquoi elle a atterrit ici, non mais sérieux regardez là, douce, gentille, calme, un peu istérique sur les bords mais douce... Au milieu d'un père bourré et d'un frère bagarreur qui a mis les voiles de chez lui pour éviter de mourir. Je préfère éviter ce "tu le regretteras", se retrouver confronté à un Hemson c'est déjà pas cool, mais la même famille l'un contre l'autre, c'est carrément du suicide pour nous et du bon spectacle sur les autres. Si ce gars là doit un jour être mon beau frère, alors faut que je fasse bonne figure, hâte de faire les présentations, ok c'est ironique, plus il se tiendra loin de moi mieux ce sera, pour lui comme pour moi d'après Pauline.

Ok, ma vie est compliquée, sa vie amoureuse ne me regarde plus, sauf si elle se fait larguer, je ne dois pas poser de questions indiscrètes ni de questions qui ne me regardent pas. C'est noté. Je dois éviter de démolir ses petits copains les uns après les autres et je dois éviter de leur chercher la merde, limpide.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ambros <3:
 

Line <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-guerre-des-clans.forum-gratuit.be
avatar
Emma Hathaway
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 614
♣ Date d'inscription : 13/10/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : En Normandie


MessageSujet: Re: Petite Réunion de Famille /Pauline & Valentin\    Dim 18 Nov - 17:34

J'exagère


J'y avais été fort et déjà je m'en voulais de le traiter comme ça. Je préférais un frère qui pense à sa famille plutôt qu'un frère que si fou royalement si sa famille est morte ou vivante. Oui j'aimais mon frère et j'étais contente qu'il s'inquiète pour moi comme moi je m'inquiète pour lui. Je m'en veux de lui avoir dis ces mots. Qui pourrait croire que moi, la petite fille toujours discrète dans la maison se rebeller comme ça. Comme cette toute petite fille qui avait peur de perdre son frère lui parler maintenant comme ça. Je le critiquais sur sa manière de faire avec mes petits amis mais disons que c'était un peu pareille pour moi avec les siennes. Je veille dans l'ombre. On crois que je m'en fou mais je me renseigne. Je ne tape pas, je regarde, je surveille, j'en discute avec mon autre frère et c'est tout. Que de souvenir sur ce que je lui ai fais faire à ce pauvre frère. J'observe Valentin, a quoi pense t-il maintenant ? Il réfléchit , il prévois, il visionne. Je n'aime pas ça. Je sais qu'il ne fera plus rien. Qu'il n'ira pas se mêler de ma relation avec Edward mais si celui-ci me fais du mal il réagira. Il est trop prévisible, malgré tout ce qu'il pense, il n'a pas tellement changé, pas pour moi. Car il reste mon frère et je le connais mieux que quiconque.

-Je suis désolé de t'avoir parler comme ça.

Je le regarde, je lui souris. Oui je suis désolé. Vraiment. Bien sûr que je pourrais jamais lui en vouloir. Mais je ne sais pas. J'ai l'impression de changer depuis quelques temps. Je ne sais pas vraiment pourquoi mais sa me fait peur. Le changement me fais peur. Je me rapproche de mon frère et pose ma tête sur son épaule.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Valentin Hemson
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 126
♣ Date d'inscription : 24/06/2012
♣ Age : 18
♣ Localisation : In my dream


MessageSujet: Re: Petite Réunion de Famille /Pauline & Valentin\    Dim 2 Déc - 13:26

Tant mieux.


Je réfléchis en scrutant les yeux gris de ma petite sœur. Je sais que parfois je parais trop protecteur, mais c'est mon devoir de la protéger, le devoir d'un frère qui est le seul à pouvoir le faire car ils ont un père complètement saoul et maintenant surement drogué, une mère qui vit dans la dépression avec le seul enfant qu'elle aime parce qu'il est plus studieux que les autres... La seule famille que j'ai maintenant c'est Line, c'est un peu celle que j'ai toujours eu, la seule. Lorsque je rentrais tard le soir, un œil au beurre noir, c'est dans sa chambre que j'allais. En fait, nous nous protégeons mutuellement, elle m'a toujours soigné, comme je cassais la gueule à tous ceux qui lui voulaient du mal. C'est un peu comme une moitié de moi en fin de compte. Lorsqu'elle va mal, lorsque je l'entendais sangloter le soir dans sa chambre, que j'allais toquer à la porte de sa chambre pour voir ce qui n'allait pas, lorsque j'empêchais mon père de lui faire du mal quand il était bourré. Tellement de liens nous lient, tellement de choses nous rapprochent, dans le malheur surtout, mais maintenant dans un nouveau bonheur que nous allons vivre, tous les deux à l'académie, loin d'une famille désintéressée de nous, loin de tout ce qui nous rattache à un passé que je veux oublier. Le passé c'est derrière, il ne faut pas se retourner car devant c'est l'avenir. Linou ouvrit la bouche. Je savais ce qu'elle allait me dire. Ce n'était pas à son habitude de parler comme ça et je pensais tout bonnement qu'elle allait expliquer sa conduite bizarre avec moi.

"-Je suis désolé de t'avoir parlé comme ça."


Ah, je me disais aussi. La douce Pauline au regard de cristal ne pouvait s'emporter de la sorte s'en s'excuser. La chevelure blonde de ma sœur vint se poser sur mon épaule. Ce n'est pas grave, je suis si heureux de la retrouver que je pourrais tout encaisser aujourd'hui. J'ai déjà reçu une baffe, un calin, je me sis fait gronder, j'ai pardonné, et maintenant que va-t-il se passer ? Un homme va arriver et me tirer dessus ? Non, je regarde vraiment trop de films moi il faut que je me calme. Je souris. Le vide qui s'était installé en moi venait de se combler; comme dirait Grimbert, le vide sous mon plexus était comblé. Ah, que de temps perdu.

"-T'inquiète j'ai l'habitude."


Oui j'ai l'habitude qu'on me cri dessus, c'est pas de ma faute, j'aime faire des conneries lorsque je m'ennuie. Je ne suis pas l'élève modèle, calme et discipliné, mais plutôt tout le contraire. Ah, les heures de colles, les regards des profs, les baffes (et ouai une fois mon prof de maths m'a donné une claque), tout ça je connais bien. Mais depuis que je suis ici, je fais un peu plus attention histoire de ne pas être renvoyé chez moi; La plupart des gens qui sont ici sont pétés de tunes et son des fils et des filles à papa, qui ne connaissent que la belle vie, mais moi qui doit me débrouiller par moi même, être viré ça me fait pas tellement plaisir, surtout que je ne pourrais aller nulle part ailleurs moi après.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ambros <3:
 

Line <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-guerre-des-clans.forum-gratuit.be
avatar
Emma Hathaway
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 614
♣ Date d'inscription : 13/10/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : En Normandie


MessageSujet: Re: Petite Réunion de Famille /Pauline & Valentin\    Sam 8 Déc - 23:50

Victoire


J'observe les feuilles tomber sur le sol. Mes yeux gris se ferment un instant. je profite de ce moment qui me semble être hors du temps. Mon frère que je croyais ne plus revoir jusqu'à ce qu'on m'aide à le retrouver. Puis quand j'étais arrivé ici, trop d'élèves, trop de visage...Ou était-il ? Je commençais à perdre espoir. Je ne savais plus ou aller et soudain par hasard. Il était là, et maintenant j'étais sur son épaule, je sentais son parfum. Et j'étais heureuse. Heureuse de savoir qu'il était là, en bonne santé et qu'il n'avait pas changé. Je retrouvais mon frère perdu de vu depuis un moment. J'avais réussi à le retrouver et maintenant je ne le lâcherais plus. Plus jamais je veux le perdre. Entre nous il y a plus qu'une relation frère/soeur. C'est plus...Comment expliquez, plus fort, on se comprend s'en parler. Pas la peine de dire qu'on souffre chacun le sent pour l'autre. Tu as un problème l'un de nous le devine. Je crois que c'est ça qui m'avais le plus manqué, de me savoir en sécurité avec quelqu'un qui me comprenais mieux que personne d'autre ici.

"-T'inquiète j'ai l'habitude."

Je le savais fort bien mon frère. Toute les fois ou j'avais du venir dans le bureau à la place de papa ou maman. Qu'elle pitoyable exemple pour moi la petite Pauline soeur du si intelligent Stanislas. Tu étais un maillon faible comme disais une de tes profs. Mais pourtant je ne l'écoutais pas. Car tu valais mieux que cette prof avec ces diplômes qui dégoulinait un peu partout dans son bureau. Elle m'énervait avec ces: " comment peut-il être si différent de son frère..." J'ouvre de nouveau les yeux. Et bouge un instant la tête. Pendant un instant je soupir, le temps n'existe plus. Après un moment de silence je déclare pleine de joie dans la voix

-Tu es confortable tu sais.... Plus sérieusement Val, tu peux pas savoir comme tu m'as manqué...

Sans le vouloir, j'avais les larmes aux yeux. Pouvait pas savoir comme les premiers jours avaient été horrible. J'attendais, j'espérais, j'avais recherchais, j'avais trouvé, j'étais arrivé, je l'avais retrouvé....Simplement. Quand on le résume comme ça on peut ce dire que c'est pas énorme mais quand on est à la place de la personne qui cherche c'est très très difficile.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Pauline Hemson le Sam 5 Jan - 16:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Valentin Hemson
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 126
♣ Date d'inscription : 24/06/2012
♣ Age : 18
♣ Localisation : In my dream


MessageSujet: Re: Petite Réunion de Famille /Pauline & Valentin\    Ven 28 Déc - 12:33



Pauline était à la limite de l'effondrement en larmes. Je la prit dans mes bras et l'enserrait tendrement.

"-Tu es confortable tu sais.... Plus sérieusement Val, tu peux pas savoir comme tu m'as manqué..."

Je lui souris et déposais un baiser sur son front. Moi aussi tu m'as manqué petite soeur, plus que toutes les personnes du monde. Tu es pour moi la seule personne qui compte désormais. Stanislas, celui qui rayonne, qui est parfait. Je marchais dans son ombre, masqué par sa splendeur. Les profs me disaient que jamais je ne réussirais, que je serais toujours un moins que rien ,juste à cause de mes notes. Mais j'ai trouvé mon destin autre part, l'art, je me le suis approprié, écrire les souffrances, les décrire, des souffrances que j'ai vécues et que j'ai connue sans jamais pouvoir m'en délaisser. Elles collaient à ma peau... Lui, mon frère jumeau, tout le monde l'aimait, enfin il avait de quoi, il était très différent de moi. Plus dans le cerveau que dans les bras. Contrairement à moi qui adore le sport. Il connaissait seulement le monde du travail, pas moi. Brillant garçon, qui ferait surement les meilleures écoles, il avait du charme, mais pourtant, il n'était aimé que des adultes. Peut être trop mature pour son âge. Les filles, s'était de mon côté qu'elles se tournaient. Et Pauline, on disait, petite fille discrète, qui ne s'impose pas trop, gentille et calme, bonne élève. Mais c'est l'art qu'elle a choisit, elle aussi. Pour nos parents je suis le raté de la famille, Stan est le dieu, et Pauline la seule et unique fille qui rayonne de joie et de beauté, fraiche jeune fille au regard gris.

"-Je n'ai cessé un instant de penser à toi."

Lui répondis je. Pas un instant, elle hantait mes journées comme mes nuits. Le nombre de fois où je me suis retourné sur une fille de dos dans la rue, qui avait les même cheveux blonds. Le nombre de fois où j'ai murmuré son nom dans l'ombre de la nuit, dans le silence de mes draps blancs et froids. Dans un monde de glace elle était mon seul rayon de soleil, on me l'avait enlevé, et je l'ai récupéré, car tel est le destin. Imprévisible, mais pas mauvais. Il en était ainsi, que nous nous retrouvions était écrit...

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ambros <3:
 

Line <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-guerre-des-clans.forum-gratuit.be
avatar
Emma Hathaway
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 614
♣ Date d'inscription : 13/10/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : En Normandie


MessageSujet: Re: Petite Réunion de Famille /Pauline & Valentin\    Lun 31 Déc - 16:39

Déplacement vers autre part


Bon fallait ce reprendre là. Je retenais mes larmes qui tentait de déborder de mes yeux gris.Je fermais les yeux un instant, c'était ce que j'avais pus trouver de mieux pour ne pas perdre mes moyens. Une fois calmé je pouvais enfin les rouvrir. Parfait. Je sens les lèvres de mon frère se posait sur mon front. Tu n'as pas changé Frérot. Je me demande bien à quoi il peut penser...Moi j'ai envie de bouger. Je commence à avoir froid. Et le temps se rafraîchi légèrement si je reste sur ce banc je vais attrapé un rhume. Je demanderais un peu après à mon frère pour savoir si cela ne le dérange pas qu'on se bouge. J'observe les feuilles qui se déplace grâce au vent.

"-Je n'ai cessé un instant de penser à toi."

Toi aussi mon frère tu m'as manque. J'ai chercher à te retrouver par ce que je t'aime et que même si tu n'arrive pas trop à l'imaginer je suis responsable de toi. Oui depuis toujours je m'arrangeais pour que tu ne sois pas trop "puni" à l'école ou d'autre chose. Bien sur il est vrai que pour certains coups je n'étais plus le petit ange que tu connaissais mais une manipulatrice. Certes jeune mais une manipulatrice quand même. Je crois que tout les deux on c'est protégé mutuellement et c'est pour ça qu'on est maintenant ici. A deux dans cette académie. Je me décale de mon frère et le regarde souriant..

-Tu voudrais pas qu'on bouge un peu? Je commence à attraper froid à rester immobile...

Je m'étais lever. Et marcher un peu, histoire que je puisse me réchauffer. Je ne savais pas vraiment ou aller. Peut être qu'il pourrait me montrer un endroit qu'il avait découverts autre que la salle de musculation bien évidement. Je connaissais mon frère et je suis certains que tout les endroits ou il y avait du sport de n'importe quel genre, il y avait été. Pour les écuries j'avais un petit doute la dessus. A mon que mon frère me l'ai caché je ne le fois pas vraiment en tenu d'équitation. Prêt pour une balade. Après les choses changent peut être c'est t-il trouvé une nouvelle passion pour un nouveau sport. Cela fais un moment qu'on ne sait pas vu et je voudrais savoir toute ces choses.

-Tu connais quoi comme endroit qui est pas mal ici ?

Bien sur j'en connaissais mais je préféré laisser mon frère choisir. Bien sûr à condition qu'il veille bien faire un petit tour. J'attendais toujours sa réponse. Réfléchissant aussi à un endroit ou on pourrait allé. En faite je me moquais un peu de l'endroit temps que je pouvais rester un peu de temps avec mon frère fraîchement retrouver.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Valentin Hemson
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 126
♣ Date d'inscription : 24/06/2012
♣ Age : 18
♣ Localisation : In my dream


MessageSujet: Re: Petite Réunion de Famille /Pauline & Valentin\    Jeu 3 Jan - 18:29


Elle se tut quelques instants, peut être pour savourer le fruit de mes paroles, peut être pour faire le vide, ou encore pour penser au temps que nous avons vécu séparément. Trop de temps, comme si les secondes étaient des heures, et les heures des années, écoulées comme des siècles. Le temps, perdu, que nous ne pourrons jamais gagner, car ce qui est fait est fait, et jamais le retour est possible. Pauline s'écarta de mon emprise familiale pour plonger ses prunelles grises dans les miennes.

"-Tu voudrais pas qu'on bouge un peu? Je commence à attraper froid à rester immobile..."

Pauvre petit chaton sans défense qui tremble lorsque la brise le renverse. Je lui souris, rien que pour un de ses sourires je déplaçerais des montagnes, car un sourire de ma sœur vaut bien plus que de l'or, et un sourire c'est gratuit en plus. Mais où aller ? Je réfléchissais. Les endroits que j'avais l'habitude de fréquenter c'était ma chambre. Endroit sacré, interdit qu'une femme y mette les pieds. C'était un lieu d'homme, mal rangé, où l'on peut retrouver une part de pizza sous un lit aussi bien qu'un tee shirt dans son sac de cours. Après ça il y avait la salle de musculation et toutes celles touchant de près ou de loin au sport. Mais bon je ne sais pas trop si ce genre d'endroit était fréquentation pour une jeune fille de quinze ans. Je ne savais pas tellement où aller; A part en dehors de la ville je ne voyais vraiment pas. Flêmmard que j'étais je ne voudrais pas m'y rendre, bon à part si elle me le demandait. Mais je le ferais en rechignant. Après il y avait bien un endroit, un endroit où je n'avais pas mis les pieds. Un endroit qu'elle aimerait, où elle serait contente, il y avait bien l'écurie. Les chevaux, ils sont dangereux debout, fourbe au milieu, pour citer Sherlock Holmes, célèbre détective anglais sorti de l'imagination d'une grande auteur.

"-Tu connais quoi comme endroit qui est pas mal ici ?"

Ah, c'est tout à fait la question que je me posais. J'ai parfois l'impression qu'elle lit dans mes pensées. Si ça se trouve elle a un don pour cela, elle lit dans l'esprit des gens. Non mais Valentin ça ne va pas. Tentais je de me résonner, comment puis je arriver à de telles hypothèses ? Farfouillant dans tous les recoins je cherchais un endroit où nous pourrions aller, un endroit abbrité de tout froid bien sur.

"-Mhh à vrai dire je préfère m'enfermer dans ma chambre, tu sais ce que c'est d'écrire."

Enfin, le nombre de fois où j'ai disparu de la circulation, enfermé dans ma chambre, griffonant sur mon carnet, sur les murs lorsque je n'avais plus de place. Des vers, des mots, mon caractère, des expressions qui passent, des choses qui me sortent de la tête, des phrases sans queue ni tête, des mélanges de langues, de tout . Parce qu'écrire est la plus belle chose, elle me libère de toute pression; du monde infernal.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ambros <3:
 

Line <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-guerre-des-clans.forum-gratuit.be
avatar
Emma Hathaway
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 614
♣ Date d'inscription : 13/10/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : En Normandie


MessageSujet: Re: Petite Réunion de Famille /Pauline & Valentin\    Sam 5 Jan - 16:15

Lieu de rencontre


« On est toujours prisonnier de
son dernier mouvement d'enthousiasme. »
Achille Chavée


Comment larguer le boulot à son frérot adorais. Oui bon d'accord j'exagère un peu, moi aussi je cherche. Mais je n'ai jamais été doué pour trouver les endroits. Prenons en exemple le cache cache, petite j'adorais ce jeu mais impossible de trouver les bon endroit pour me cacher par contre une fois caché c'est plus dure de me trouver. Je souris seule peu être mais ces moments de plaisirs, ces souvenirs d'enfants c'est vraiment beau. On ne peux pas savoir comment je savoure ce moment.

"-Mhh à vrai dire je préfère m'enfermer dans ma chambre, tu sais ce que c'est d'écrire."

Sa réponse me fis sourire, un sourire rayonnant de joie, de bonheur. Bien sur je me répète, je ne fais que ça mais je suis trop heureuse. Je ne suis pas souvent contrairement à mon frère enfermé dans ma chambre. A vrai dire les endroits les plus fréquenté son : l'écurie, la bibliothèque et la salle de théâtre bien sur. Oui si je devais résumé ma journée cela tournerais autour, l'écurie pour Isidore, La bibliothèque pour les textes et la salle de théâtre pour bien sûr jouer. Non je ne suis pas souvent dans ma chambre.

-Tu m'en feras lire ? Je veux dire ce que tu écris...

Je l'oblige à ce lever en l'attrapant par le bras. Je ne sais pas ou guide mes pas mais je m'éloigne du grand bâtiment qui nous sert d'école. Je desserre l’étreinte autour de mon frère. Pour ne pas lui démolir le bras ou je ne sais quoi. Disons que je lui avais pas laisser le choix en l'attrapant comme ça alors je me rattrapais du moins j'essaye un minimum même si je sais qu'il ne reste jamais très longtemps fâché contre moi. Moi non plus d'ailleurs. Bon ou pouvons nous bien allé. A vrai dire je marche, je réfléchis mais je n'ai toujours aucune idée de l'endroit ou on va. Une question me vient à l'esprit et je l'a pose immédiatement sans vraiment réfléchir:

-As- tu des nouvelles de la famille ?

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Valentin Hemson
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 126
♣ Date d'inscription : 24/06/2012
♣ Age : 18
♣ Localisation : In my dream


MessageSujet: Re: Petite Réunion de Famille /Pauline & Valentin\    Mer 23 Jan - 15:00

« Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu. »
Jules Renard


Pauline m'attrapa par le bras et me força à me lever. Où voulait-elle encore aller ? Je fixais le lointain et me demandait où ses pensées l'emmenaient, à ses instants perdus, où la solitude nous ronge et nous démolit. Pauline marchait, je la suivais, et sentais la pression de ses doigts autour de mon bras se désserrer peu à peu, comme d'une étreinte funeste libérée par la dernière flamme de vie. Ma sœur me regarda et je croisais son regard grisonnant, tel celui d'un nuage gorgé de pluie avant l'orage. Je lui souris et mes yeux verts cerclés d'or rencontrèrent de nouveau les siens.

-Tu m'en feras lire ? Je veux dire ce que tu écris...

Premier réflexe, tu peux toujours courir. Je n'ai pas l'habitude de montrer mes ratés aux autres personnes. En fait je ne désire pas leur montrer parce qu'après ils nous disent toujours que c'est beau ce que l'on écrit, et comme nous ne sommes jamais, ô grand jamais, satisfait de nos créations et de nos écrits. Je fais parti de ses personnes qui ne montrent pas leur travail personnel, tout simplement parce que c'est une fenêtre ouverte sur notre âme et notre façon de penser. Je n'aime pas dévoiler ce que je ressens en plein jour. Je préfère intérioriser, garder pour moi les sensations désagréables qui me parcourent tout entier lorsque je me suis battu, les moments de bonheur passés auprès des personnes que j'aime, tous ces sentiments que je dois mettre sur papier pour les exprimer, je ne pourrait supporter que d'autres les lisent. Je me fais violence pour rendre des travaux personnels à ma professeur, à lui remettre en mains propres mes feuilles volantes, alors que je garde tout précieusement dans mon carnet de cuir noir. Pauline me questionna mais n'attendit point la réponse pour s remettre à en poser d'autres encore. Je connais ce genre de gens dont le besoin de parler et de communiquer devient indispensable, si bien qu'ils n'écoutent pas les réponses que l'on offre à leurs questions, préférant se focaliser sur la question suivante. Ces gens là devrait se mettre au théâtre, mais, suis je bête, ma sœur est une Molière, il est tout à fait normal qu'elle aime parler. Tout ceci colle parfaitement à sa maison. Son caractère tout entier, elle est née pour devenir Molière, c'était écrit et cela sera.

-As- tu des nouvelles de la famille ?

Je fronçais les sourcils. J'ai décidé de mettre cette période derrière moi et la ressasser sans cesse, d'abords par la venue de Pauline, qui ne fut qu'une immense joie et un soulagement pour moi, puis d'en parler n'était pas une bonne chose. Pour moi ils n'étaient rien, ils étaient morts, enfin surtout mon père, je ne savais même pas ce qu'il tait devenu, avec un peu de chance pour lui, les hôpitaux psychiatriques l'ont acceptés, sinon je dirais prison ou même peut être décédé ou en train de crever dans son trou à rat, seul une bouteille à la main.
Ma mère, elle est toujours en vie c'est sur, puisqu'elle paye l'Académie. Stanislas ? C'est surement avec l'argent qu'il réussi à gagner que je paye l'académie. Que mon frère jumeau me paye des cours ? Cela me parait démesuré, pourtant je suis presque sur que c'est ce qui se passe.

"-Pas de nouvelle, bonne nouvelle."

Dis je en ressortant un vieux dicton que j'aimais bien. J'étais d'accords avec celui-ci en tous points. Non mai si l'on ne vous avertit pas alors que vous êtes de la famille, cela veut dire que tout va bien et qu'il n'est rien arrivé de grave.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ambros <3:
 

Line <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-guerre-des-clans.forum-gratuit.be
avatar
Emma Hathaway
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 614
♣ Date d'inscription : 13/10/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : En Normandie


MessageSujet: Re: Petite Réunion de Famille /Pauline & Valentin\    Dim 27 Jan - 18:21

J'ai compris


« En famille, tout se sait mais rien ne se dit. »
de Jean Gouny

Dans ces yeux se reflétaient tout, premièrement je ne lirais sans doute jamais le moindre texte de mon frère. Car je vois bien que c'est sacré pour lui et en même temps honteux. Oui je vois une sorte de honte. Je ne dis rien, je n'y pense plus. Ensuite ma question sur la famille fige son visage. Je sais qu'il n'aime pas ce sujet, mais pourtant j'aurais besoin de savoir. D'autre questions se bouscule dans ma tête mais je ne l'ai formule par car elles ne servent à rien: par exemple comment fait-il pour payer ces frais de scolarités ? Comment avait-il découvert cette académie ? Je ne dis rien, je ne dis plus rien. Je le tais, j'écoute simplement ce qu'il va me répondre.

"-Pas de nouvelle, bonne nouvelle."

Je lui sourit, pourtant cette phrase me rend triste. Pas de nouvelle, il n'en avait plus de moi et pourtant....Bonne nouvelle. Non cette phrase ne me plait guère. Je ne veux pas lui faire de remontrance, il a déjà subi assez pour notre retrouvailles, une gifle ,je lui ai crier dessus. Oui je crois qu'il a eut sa dose aujourd'hui. Nous continuons de marcher doucement, tranquillement. De la ou nous étions j'avais vu sur les écuries et sur la forêt. Je n'avais même pas penser venir ici. Mes pas m'avais conduit ici par hasard, un pur hasard. Je pensé à Isidore en regardant les écuries mais surement que j'allais changé de direction, je voyais mal mon frère dans les écuries avec le foin et tout et tout.

-Moi je n'en n'est plus beaucoup, en même temps sa ne m'étonne pas vu comment j'ai parler à maman...

J'avais dis sa tout simplement, les nouvelles ne me venaient plus que par vague de plus en plus espacé. Je n'en recevais plus que par Stanislas. Maman n'avait surement pas du digérer la façon dont je lui avais parlé. Il est vrai qu'a ce moment là je lui avais crier dessus. Hors de moi, telle une folle, la harcelant pour avoir ce dont j'avais besoin. Et mon père ? Qu'il aille ce faire voir! Je ne veux plus jamais le revoir à part pour son enterrement. Surement que si certaines personnes entendaient mes pensées il se demanderait quoi. Moi aussi je suis étonné par mes propres propos mais je m'en moque c'est ce que je pense et je me laisse penser.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Valentin Hemson
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 126
♣ Date d'inscription : 24/06/2012
♣ Age : 18
♣ Localisation : In my dream


MessageSujet: Re: Petite Réunion de Famille /Pauline & Valentin\    Jeu 23 Mai - 17:53

« Il y a toujours une cuillère malpropre dans chaque famille. »
Proverbe géorgien



Je n'ai jamais réellement aimé ma famille. Stanislas a toujours été celui que l'on mettait au devant de la scène. Lors des diners organisés par ma mère, lorsque nous devions nous présenter, c'était toujours la même chose. Stanislas mon chéri viens ici, et Valentin, tu attends sagement dans ta chambre, Pauline viens aussi. Et toutes les fois mon frère était présenté comme un enfant modèle et appliqué à l'école, qui réussissait partout et qui grandissait en s'épanouissant. Moi par contre, je me demandais même si certains savaient que j'existais. J'étais le cancre, le nul, celui dont les rêveries tiraient vers le fond, celui qu'il ne servait à rien d'écouter puisqu'il mentait. Mais tandis ce que tous ces gens me détestaient autant que je les haïssais, mon esprit lui aussi murissait, et de jour en jour je devenais pas plus intelligent non, mais plus ouvert à la culture, aux mots et aux phrases, aux rimes et aux vers. Je dévorais des bouquins entiers en une ou deux heures, alors que Stanislas peinait sur le deuxième chapitre. Et oui, on ne peut pas être bon partout, les langues ont toujours été mon point fort, dans tous les sens du terme. Je me suis vite rendu compte que mon frère et moi étions celui qui complétait l'autre. J'avais la musculature, la force, le sport, les filles, la lecture, la prose et les poèmes, il avait le reste. La seule chose que nous avions en commun c'était notre beauté, nos deux visages étaient si identiques... Comme le dit si bien Alphonse Karr ;« Les amis : une famille dont on a choisi les membres. » J'avais juste mal choisit mes amis, mais désormais j'ai de nouveau une famille, enfin, elle se constitue de deux personnes, l'élue de mon coeur et ma soeur.

“-Moi je n'en n'ai plus beaucoup, en même temps ça ne m'étonne pas vu comment j'ai parlé à maman...”

Je fronçais les sourcils. Putain qu'est ce qu'elle a encore dit. Pauline est ce genre de personnes qui partent au quart de tour, comme moi, et franchement vaut mieux pas s'engueuler avec nous lorsqu'on est énervé. Se couper de sa famille c'est bien dans mon cas, les envoyer bouler c'est mal lorsqu'on a besoin d'argent, surtout lorsque tout l'héritage va revenir à celui qui a déjà le plus de fric.

“-Qu'est ce que t'as encore dit !”

Lui dis je sur le ton de la rigolade en l'entourant de mes bras. Je déposais un baiser sur sa joue. Ma petite soeur chérie elle m'avait tellement manqué. Tant de temps passé sans elle...


___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ambros <3:
 

Line <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-guerre-des-clans.forum-gratuit.be
avatar
Emma Hathaway
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 614
♣ Date d'inscription : 13/10/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : En Normandie


MessageSujet: Re: Petite Réunion de Famille /Pauline & Valentin\    Ven 14 Juin - 19:23

 Pauline Hemson 
"la joie rend  impuissant "
de Jules Renard 


“-Qu'est ce que t'as encore dit !”

Je lui souris comme une enfant qui à fait une bêtise, mais qui sent moque. Ses bras m’entour, je me sens en sécurité avec mon frère. Trop de temps sans avoir put discuter avec lui, l’embêter et le surveiller.  Avec un regard d’enfant innocent je continu à marcher suivant son pas, sa bonne humeur et la délivrance de l’avoir enfin retrouvé.


-J’ai rien dis de bien méchant juste qu’elle  était une sale g… non j’ai rien dis…

Méchante j’avais été odieuse, la traitant puis lui raccrochant au nez. Je sais que mon autre frère avait du la forcer un peu à me donner l’adresse. Mais je préférais oublier maintenant. Tout recommencer, oubliez les réveils tard le soir par mon frère, le père alcoolique, la mère qui ne se soucie que d’un de ses deux fils. Je n’ai rien à dire contre Stanislas. Et Valentin n’a jamais été un fardeau pour moi, il était le seul à me faire oublier.

-Je t’ai cherché si longtemps…Et finalement je me suis énervé sur maman… Voilà juste ce qui c’est passé.

Ce n’était que la pure et simple vérité. Avec lui comme avec  Seven la comédie n’existe pas. Je suis la plus pure Pauline, la véritable, l’original. Je vais me taire il me semble.  Tout ça pour dire que je ne lui mentirais jamais. Enfin presque jamais parce qu’il y a des choses qu’il ne doit pas savoir voilà tout. Et que je ne veux moi-même pas en parler et ne plus y penser et puis zut adieu souvenir, adieu ancienne vie.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Valentin Hemson
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 126
♣ Date d'inscription : 24/06/2012
♣ Age : 18
♣ Localisation : In my dream


MessageSujet: Re: Petite Réunion de Famille /Pauline & Valentin\    Mar 3 Sep - 9:58


Ne vis pas pour que ta présence se remarque, mais pour que ton absence se ressente.
Bob Marley.





Je regardais ma sœur, incrédule. D'un côté je mourais d'envie de savoir ce qu'elle avait bien pu lui dire, de voir la scène, de contempler ma sœur se rebeller, de la voir si forte... et de l'autre j'avais peur pour ce qui avait bien pu se passer, de la réaction de maman... Et si elle l'avait frappée ? Notre mère était tellement odieuse et abominable que je la savais désormais capable de tout. Des pires atrocités comme des attentions les plus touchantes. Dommage que les abominations qu'elle préparaient étaient plus courantes que les gentillesses auxquelles elle ne s'adonnait que par pitié.

"-J’ai rien dis de bien méchant juste qu’elle  était une sale g… non j’ai rien dis…"

Je la regardais avec un demi sourire tandis que mes sourcils restaient froncés. Oh my god Linou ne me dit pas que tu as fait ça ! Tu as traitée ta mère ! Mais c'est génial ! C'est ce que j'aurais aimé lui dire et que je pensais désormais. Mais je sais comment ça a du finir. Avec notre mère qui ne pensait qu'à son fils chéri, celui qui avait réussi dans la vie et qui allait surement monter une grande entreprise, devenir riche et payer une bonne maison de retraire à sa mère, lui garantir une fin de vie heureuse et gâtée, je savais ce que ça faisait d'être délaissé, abandonné, sans cesse dans l'ombre. Je regardais ma sœur et posais une main sur son épaule en fixant ses beaux yeux gris. Nous ne nous étions pas vus depuis si longtemps... Et pourtant elle hantait mes rêves, car je m'en voulais d'être parti sans elle, de l'avoir laissée aux griffes des monstres, aux portes de l'enfer, là où le mal règne.

"-Je t’ai cherché si longtemps…Et finalement je me suis énervé sur maman… Voilà juste ce qui c’est passé."

Je soupirais. J'imaginais assez bien a scène où ma mère, enragée par les mots de sa fille, veut la punir et décide de la battre. Alors elle prend un manche à balais ou quoi que ce soit qui lui tombe sous la main et la frappe, sur le dos, sur les bras, partout où elle peut bien l'atteindre. Et Pauline qui veut se défendre, mais qui ne veut pas faire trop de mal à sa mère car c'est une jeune fille douce et trop fragile pour pouvoir atteindre quelqu'un, trop fragile dans son coeur et dans son esprit, qui ne s'en remettrait pas. Je peux également apercevoir, à travers l'embrasure de la porte, une silhouette qui regarde, terrifiée, sans bouger, alors qu'elle pourrait intervenir et faire que cela cesse. Cependant voilà, cette silhouette est faible, c'est la pire chose qu'il existe, et qui ne vis que pour sa mère. Comment ? Se mettre à dos sa mère chéri ? Stanislas en serait bien incapable...

Je prends ma sœur dans mes bras et fait attention à ne pas trop la serrer contre on torse pour ne pas l'étouffer. Il ne manquerait plus que je la tue.

"-Tu as bien fait. J'espère qu'elle ne t'as pas frappée ?"

Je la fixe le regard sévère. Si elle m'annonce que notre mère a levée la main sur elle, alors j'agirais. Je ne peux pas laisser la seule famille que j'ai et que je reconnaisse comme étant mienne se faire frapper par une femme sans cœur qui ne mérite même pas voir donnée vie. Son expression se trouble, je l'interroge du regard.

"-Ne me dis pas qu'elle l'a fait !"

M'emportais je énervé. Je me levais et commençait à faire les cent pas pour me calmer, sans succès. Je donnais un coup de poing dans un sable de sable qui trainait non loin de là. Et merde ! Pourquoi je n'étais pas là ? Je ne suis jamais là pour Pauline quand elle  besoin de moi. Je suis un nul, doublé d'un con, incapable d'être là pour ma petite sœur quand je devrais l'être. Ne pas pouvoir être à ses côtés, ce doit être ça qui me manqua le plus dans toute cette histoire de fuite.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ambros <3:
 

Line <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-guerre-des-clans.forum-gratuit.be

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Petite Réunion de Famille /Pauline & Valentin\    

Revenir en haut Aller en bas
 

Petite Réunion de Famille /Pauline & Valentin\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Une petite réunion de famille [PV Sasaki, Elena et Griffith]
» Parce qu'une petite réunion de famille s'impose
» Réunion de famille (pv Aaron)
» Une petite Réunion chez les Carlton [A toute la famille]
» Réunion de famille [Arianne Martell]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Concernant le membre :: RP terminés-