Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Don't be affraid, this is Halloween ! ||RP Général Halloween 2012||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
Pepper B. Blossom
Fondatrice Bambi
♣ Messages : 1115
♣ Date d'inscription : 02/11/2011
♣ Age : 20
♣ Localisation : Sous le lit o/


MessageSujet: Don't be affraid, this is Halloween ! ||RP Général Halloween 2012||    Mer 31 Oct - 23:49



Le parc de l’Académie est plongé dans une obscurité de satin, dardé pourtant des rayons pâles de la lune ronde qui agrandit les ombres. L’herbe est humide de rosée, tandis que quelques nuages gris filent dans le ciel à une vitesse vertigineuse. Des pas foulent le gazon impeccablement tondu. Une foule de pas même. Un flot continu d’élèves, d’enseignants, toute l’académie pourrait-on dire, se suit en file indienne, émergeant des dortoirs, tous tendu vers une même destination, la forêt. Leur yeux vides reflète la lune, ils ne sont plus maitre de leur mouvement, suivent les autres, se suivent entre eux d’un pas lent, les bras ballant, tel des âmes sans but ni espoir.

Cette marche insolite se poursuit, tandis qu’au loin, les arbres se profilent à l’horizon, ombre mouvante sous l’action du vent glacial qui souffle en sifflant. Une chouette hulule, arrachant un frisson convulsif à nos marcheurs hypnotisé. Puis, lorsque tout le monde s’est dispersé dans la forêt plongée dans l’obscurité, un claquement retentit, et le troupeau s’éveille. Ils sont tous là, debout, en pyjamas souvent, hagard, terrifié, perdu au détour d’un sentier, dans le noir. Certains hurlent, d’autres se mettent à courir, jusqu’à croiser un de leur camarades dans le même problème. Mais le pire, c’est cette brume qui se lève lentement, cette lune qui se voile derrière un nuage, et ces bruits terrifiant de la forêt. Sans compter ses silhouettes fantomatiques qui progressent dans le brouillard avant de s’évanouir.  

Que s’est-il passé, comment l’académie tout entière a-t-elle put être guidée là ? Les élèves tentent de se regrouper pour quitter ce lieu de terreurs, mais tous les sentiers tournaient en rond, formant un enchevêtre, sans possibilité de sortir de ce cauchemar. Régulièrement, un hurlement déchire le silence, lorsque quelqu’un malheureux croise la route d’une de ces apparitions vaporeuses dont les yeux blancs et opaques vous fixent horriblement. Qu’advient-il de ces pauvres gens ? On les retrouve étendus au sol, les yeux fous de terreur, tremblant et bavant, hurlant et pleurant de terreur… Comment pouvons-nous sortir de cet enfer d’Halloween ?

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][/img]
♥♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artisticacademy.forumgratuit.org
avatar
Emma Hathaway
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 614
♣ Date d'inscription : 13/10/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : En Normandie


MessageSujet: Re: Don't be affraid, this is Halloween ! ||RP Général Halloween 2012||    Jeu 1 Nov - 17:28

La peur dans les yeux

Pauline Hemson



Il devait être tard lorsqu'elle ne sentit plus le contrôle de son corps. La blonde croyait que c'était un sombre rêve. Elle se voyait marchait pied nu derrière des élèves. Elle trouvait ça complètement débile il fallait l'avoue. Mais c'était un rêve, alors un rêve disons que sa ne suit pas un raisonnement logique la plupart du temps. Ces yeux gris complètement voilé. Sérieusement ce rêve lui fessait peur. Elle prenait peur pas facilement mais le fait que se soit halloween ne la rassurer guère. Elle voulait tourner, partir, retourner dans sa chambre. Mais le corps de son rêve continuait à avancer derrière une fille rousse. Soudain tout le monde se sépare. Pauline reconnait la foret. Enfin elle semble la reconnaître. Tout ceci est bizarre, elle quitte les cailloux et pouf trou noir. Elle s'attend à ce réveiller dans son lit, mais rien ne vient. Tout est noir. Elle se sent juste marcher, elle sent l'herbe sous ces pieds, puis des feuilles mortes. Une genre de claquement retentit. Soudain les yeux gris de la jeune fille observèrent l'endroit. Elle ne comprenait pas pourquoi elle était la, dans sa petite chemise de nuit blanche avec son peignoir et non dans son lit bien au chaud. La première chose qu'elle fit fut de tourner autour d'elle. Elle vivait son rêve, et si ce n'était pas un rêve justement ? Elle commençait à avoir peur. Elle hésitait à avancer. Au loin retentissait des cries d'élèves de l'académie. Elle avait peur de ce qu'elle pourrait trouver si elle avançait. Le brouillard se fessait de plus en plus épais. Des formes se formaient. La jeune fille se décida à bouger cette endroit l'inquiétait terriblement. L'ambiance n'était pas joyeuse. Elle se mit à courir tans qu'elle pouvait sortir elle se moquait de l'état dans lequel elle était. Devant elle apparu une forme apparu brusquement. Un crie d'horreur déchira sa gorge. Elle paniqué. Elle fit demi tour. Cherchant un chemin qui pourrait la ramener à sa chambre. Au détour d'un chemin il percuta une personne, l'envoyant par terre. Oubliant l'endroit elle hurla toute sa rage et son stress contre cette inconnu.

-Non mais sa va pas la tête, regarde ou tu vas! Tu es malade ma parole !

Bien sur si elle n'était pas paniqué elle aurait pas réagi comme sa. Elle avait froid, elle était terrifié alors elle attaqué. Soudain elle se rendit compte que c'était peu être un malade mentale. Elle se redressa. L'épais brouillard cachant la personne à sa vue. Etait-il partit ?


___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Pauline Hemson le Jeu 1 Nov - 19:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: Don't be affraid, this is Halloween ! ||RP Général Halloween 2012||    Jeu 1 Nov - 19:26

Nate cligna plusieurs fois des yeux. Il ne voyait strictement rien. Puis ses yeux s’accoutumèrent à l’obscurité, et il put confirmer par la vision ce qu’il avait compris par l’odorat et le toucher. Il était dans la forêt. C’était la nuit. Il faisait frais. Quel jour était-on, déjà ? Quelle heure était-il ? Quelle était la dernière chose qu’il avait faite ?
Le jour. C’était le 31 octobre. Un jour comme un autre, quoi. Nathanaël n’avait jamais fêté Halloween et ça n’allait pas commencer maintenant.
L’heure. Le Baroque réalisa qu’il n’avait plus sa montre. Ni son portable. Bon.
La dernière chose qu’il avait faite. Ses souvenirs étaient flous, il n’était plus vraiment certain… Nate qui n’était pas certain de quelque chose ? Ça allait vraiment mal. Les images étaient vaporeuses, tel un songe qui s’évade peu à peu au réveil. Mais était-il vraiment éveillé ?
Nate baissa les yeux sur lui. Il était en pyjama. Un simple pantalon de jogging gris foncé et un débardeur noir. Il faisait frais. Il avait carrément froid, en fait. Ses pieds nus et rendus humides par la terre étaient glacés.
Nathanaël inspira profondément. Il fallait rester rationnel. Cette forêt n’était pas plus dangereuse de nuit que de jour, et il l’avait déjà parcourue de nombreuses fois durant la journée.

Un craquement. Derrière lui. Le Baroque fit volte-face mais ne vit rien. L’obscurité était intense, la brume de plus en plus oppressante…
Nate sentit son cœur battre un peu plus fort qu’à l’accoutumée. Sa vision, c’était ce qu’il y avait de plus important pour lui. Sa vision lui permettait de percer le moindre des mystères, de tout comprendre, d’être calme. Il ne voyait rien. Il ne voyait foutrement rien.
Un cri. Le jeune Baroque se tourna à nouveau, sans rien voir.
Oppressé. Nathanaël se sentait complètement oppressé.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Don't be affraid, this is Halloween ! ||RP Général Halloween 2012||    Jeu 1 Nov - 19:27

Le monde est parfois incontrôlable. On ne sait jamais ce qu'i lnous réserve. La peur dans l'âme, les yeux pleins de larmes, les bras engourdies, un tsunami qui nous touche. On peut penser que tout ça n'a aucun lien mais si. Il faut juste chercher au plus profond de soi et pleurer. S'imaginer ce que serait ce monde ! Pour voir qu'en fait, tout est réellement possible et que le surnaturel existe dans notre monde. Il ne faut pas dire que ça n'existe pas, on n'en sait rien. Chacun est maître de soi-même, sauf ce soir où Rhine comme tous ceux de l'Académie avaient perdu leur ego, qui les guidait alors dans le parc précieux de l'académie.

Quand elle reprit son elle, elle se sentait lessivée, fouillée, n'ayant plus rien d'intime en elle. Elle se laissa pleurer en silence, observer les hurlements et visages des autres qui fuyaient les yeux qui flottaient dans le vide.

Une scène impressionnante, inhumaine, impossible. Horrible. Comme un massacre de notre espèce. Pourquoi restait-elle plantée là, pourquoi ? Elle aurait voulu retourner dans sa chambre mais elle ne pouvait pas. Parce qu'elle venait de reprendre conscience et qu'elle voulait en savoir plus. Il y avait tout le monde. Mais dans le noir comment voulez-vous reconnaître des visages familiers.

Tout s'embrouillait dans sa tête. Jamais elle n'avait vécu ça, jamais elle n'avait pleuré devant tout le monde la nuit dans un parc. Elle ne ressentait ni l'envie de fuir ni de crier. Elle fredonnait une chanson dans sa tête, une chanson qui la laissait fixer l'ombre surnaturelle devant elle. En fait elle chantait non pas dans sa tête mais avec sa vraie voix. Comme pour dire que ce monstre ne l'aurait jamais.

"Sweet dreams are made of this
Who am I to disagree ?
I travel the world and the seven seas
Everybody' s looking for something

Some of them want to use you
Some of them want to get used by you
Some of them want to abuse you
Some of them want to be abused

Sweet dreams are made of this
Who am I to disagree ?
I travel the world and the seven seas
Everybody' s looking for something

Hold your head up
Keep your head up, movin' on
Hold your head up, movin' on
Keep your head up, movin' on
Hold your head up, movin' on
Keep your head up, movin' on
Hold your head up, movin' on
Keep your head up

Some of them want to use you
Some of them want to get used by you
Some of them want to abuse you
Some of them want to be abused

Hold your head up
Keep your head up, movin' on
Hold your head up, movin' on
Keep your head up, movin' on
Hold your head up, movin' on
Keep your head up, movin' on
Hold your head up, movin' on
Keep your head up


Sweet dreams are made of this
Who am I to disagree ?
I travel the world and the seven seas
Everybody' s looking for something

Sweet dreams are made of this
Who am I to disagree ?
I travel the world and the seven seas
Everybody' s looking for something

Sweet dreams are made of this
Who am I to disagree ?
I travel the world and the seven seas
Everybody' s looking for something

Sweet dreams are made of this
Who am I to disagree ?
I travel the world and the seven seas
Everybody' s looking for something"

A la fin de la chanson, la créature était toujours devant elle, et Rhine n'avait pas une expression de peur. Elle se sentait heureuse, invincible. Alors la bête la saisit dans ses bras et l'emmena planer au dessus du parc, à trois mètres de haut. Elle ne disait rien. C'était comme une envie qu'elle avait besoin d'assouvir. Elle caressa les cheveux de la forme d'ombre qui prenait de plus en plus l'apparence d'un humain. Mais ils flottaient toujours tous les deux, et elle ne craignait pas ce qui pouvait lui arriver. Peut-être que certains auraient crié à sa place mais elle appréciait ce qui se passait. Elle ne voulait en aucun cas gâcher ce moment qui lui paraissait envoûtant, précieux.

Qui aurait pu croire que la Baudelaire allait "posséder" cette ombre ? Personne. Et c'était en réalité ça qui lui plaisait. Qu'allait-il sa passer ? On se demande...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tugdual d'Harrock
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 197
♣ Date d'inscription : 11/10/2012
♣ Age : 18
♣ Localisation : In my dream


MessageSujet: Re: Don't be affraid, this is Halloween ! ||RP Général Halloween 2012||    Jeu 1 Nov - 19:50

Je déteste cette fête.

Edward Seven

Je regardais ma montre. Enfin, je tentais vainement d'apercevoir le cadran lumineux rattaché à mon poignet par un bracelet de cuir. Je ne distinguait plus rien tellement le brouillard était dense. Perdu dans l'immensité du ciel, je fixais mon avant bras. Je déteste le 31 Octobre, je déteste Halloween, et surtout je déteste tous ces enfants déguisés en monstres de tout genre qui viennent sonner à votre porte en vous réclamant des sucreries. Mais qu'ils sont niais, si j'avais des bonbons, je les aurais mangés pardi ! Cette fête, rien que d'y penser j'en ai froid dans le dos. Jamais de toute ma vie je n'ai célébré Halloween, et je ne comptais pas commencer aujourd'hui. L'humidité de la nuit se faisait ressentir sur mes bras dénudés. J'étais sorti avec tous les autres élèves du self et nous nous étions dirigés sans un bruit, bercé par le bruit de nos pas sur le gravier, jusque dans le bois. Maintenant j'étais seul, seul avec mes funestes pensées et mes envies de meurtre. Je n'aimais pas cette sensation mais elle s'emparait de moi petit à petit. Je voulais assouvir une vengeance d'une enfance torturée, je voulais assassiner un mort. C'était quelque chose d'incohérent, quelque chose d'impossible, impensable, irréalisable, mais c'est tout ce que je voulais faire. Cette puissance montait en moi petit à petit, me disant que ce bois sombre n'était pas un endroit glauque et sinistre mais un pays de rêve pour tous les gens comme moi. Les gens comme moi, mais qu'étais je au fond ? Cette nuit est pour moi la nuit d'horreur, la nui des histoires à vous glacer le sang et la nuit où les dormeurs sont réveillés en sursaut par des cauchemars dont la moralité dépasse leur imagination.

J'avance sur l'herbe douce, humidifiée par la pluie récente. Je ne sais pas où je suis, je ne sais plus, je ne me souviens de rien, rien de ce que j'ai pu faire aujourd'hui. J'ai beau tourner et retourner mon cerveau dans tous les sens, je ne me souviens pas, même pas un geste, pas une idée, pas une pensée, même pas ce qui c'était passé il y a une heure. M'heurtant à un arbre j'entends des cris au loin, un déchirement dans le ciel, brisant le silence comme un fantôme délivré de ses chaines et qui se prépare à venger son âme. Je fais volte face, alarmée, tous mes sens en alerte. Puis plus rien, que le silence de la nuit qui tombe, le bruit du vent entre les branches des arbres pliés par sa force. Je sentis que peu à peu je perdais l'esprit, j'errais dans la forêt, sans aucun but profond, sans aucune destinée, contraint de marcher avec toute la pression du monde sur mes épaules, dans l'incompréhension la plus totale de mon cas.

Mais où étaient les autres ? Etaient-ils comme moi, en train de errer dans cette forêt ne sachant pas pourquoi, voulant à tout prix comprendre. Je sentais des présences autour de moi, mais je ne pouvais définir leur origine. Je ne savais d'où elles venaient et qui elles étaient. Je soupirais, ne sachant où mon soupir irait se déposer, au creux de quelle oreille il se porterait. Je sentais que si je parlais l'écho seul me répondrait. Quel était ce jour pour être aussi affreux, quelles étaient ces forces inconnues pour me pousser à commettre des meurtres, ou en tout casa à en imaginer d'horribles, les pires tortures que je pouvais inventer. Et tout ceci me prenait le cerveau, je pris ma tête à deux mains. Je voulais que la voix me disant de tuer s'arrête, qu'elle se taise, qu'elle arrête, qu'elle me laisse en paix.

___________
You'll be my satisfaction +
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu sais, il m’arrive parfois de rêver que je vole. Je commence par courir très très très vite, comme si j’étais surhumaine. Et le terrain devient de plus en plus rocailleux et pentu. A la fin je cours si vite que mes pieds touchent même plus le sol. unbreakable.


Dernière édition par Edward S. Hadley le Jeu 1 Nov - 22:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-guerre-des-clans.forum-gratuit.be
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 20
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Don't be affraid, this is Halloween ! ||RP Général Halloween 2012||    Jeu 1 Nov - 20:35

C'était vraiment une nuit étrange que cette nuit-là.

Un cri déchirant, non, plusieurs, suivis de paroles hurlées et incompréhensibles s'étaient fait entendre dans un coin du bois, assez éloigné du groupe de personnes. Il était vrai que depuis que tout le monde s'était réveillé de son hypnose, quelques personnes avaient disparu. Quelques personnes, dont Antarès.

Quelques minutes plus tôt, après avoir retrouvé ses esprits, celui-ci était discrètement entré dans une folie furieuse. C'était comme si toute sa psychologie s'était inversée, pour son plus grand et malin plaisir. A sa surprise, il adorait être violent. Et il avait décidé d'être violent avec certaines personnes, qui lui avaient causé du tort plusieurs semaines auparavant. Il avait toujours été avide de justice, et pouvoir enfin l'appliquer de ses propres mains (c'était le cas de le dire) était un pur bonheur. Il savait très bien ce qu'il était en train de faire. Il savait très bien qu'il arrachait des lambeaux de peau, qu'il mordait dans de la chair, qu'il déchirait tout ce qui était organique autour de lui. Son rire était délirant, essoufflé, mais soulagé. On aurait dit qu'Antarès avait choisi cette nuit-ci pour libérer toute la pression qu'il avait sur ses épaules depuis de nombreuses années, peut-être même depuis le début de sa vie (ce qui était une quantité considérable). Sauf que si il n'était pas dans l'état de transe dans lequel il était actuellement, il aurait simplement pris un bout de papier pour dessiner des cadavres ensanglantés.

Antarès faisait régner la justice, à sa façon. C'était toujours de la justice, rien d'autre. Son hilarité s'effaçait au fur et à mesure que ses victimes cessaient de bouger. Son espèce de chemise de nuit blanche tout droit sortie du XVIIème siècle était tâchée d'un sang rouge carmin, mais ce n'était rien comparé à toute l'hémoglobine qui était sur son visage. Personne ne l'aurait reconnu, si ce n'était qu'à ses cheveux roux qui descendaient sur ses épaules, baignant parfois dans le sang de sa figure. Après quelques minutes de rire silencieux, il se releva doucement, et repartit en direction des élèves et des professeurs, prêt à refaire régner encore un peu d'"ordre". Sa démarche était presque fantomatique, et c'était à peine si il arrivait à tenir sur ses jambes. On aurait dit qu'une brise légère l'aurait fait tomber.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: Don't be affraid, this is Halloween ! ||RP Général Halloween 2012||    Jeu 1 Nov - 23:13

La situation ne s’arrangeait pas. Nate fit quelques pas au hasard, tenta de repérer quelques arbres. Il connaissait bien la forêt, normalement. Il aurait pu être capable de s’auto-localiser dans cet espace, s’il y voyait quelque chose. La brume était trop dense, la Lune ne dispensait que d’une très faible lumière. Nathanaël peinait à garder son calme, il en se reconnaissait même plus. Il faisait face à n’importe quelle situation, normalement. Mais là, c’était critique.
Il entendait des hurlements. Des murmures. Des craquements. Des pleurs. Des bruits douteux de déchirement dont il ne préférait pas savoir de quoi il s’agissait vraiment.
Soudain, un hurlement particulièrement proche, suivi de près par bruit de course effrénée parvint aux oreilles de Nate, qui eut juste le temps de se tourner vers la source de ce bruit avant d’être percuté de plein fouet par quelque chose, si fort qu’il se retrouva projeté à terre.
C’était une élève. Elle pleurait et hurlait en même temps, complètement hystérique. Il la distinguait à peine à travers le brouillard.

- Non mais ça va pas la tête, regarde ou tu vas ! Tu es malade ma parole !

Il se releva, s’apprêta à répondre que c’était elle qui l’avait percuté, mais se sentit soudain enveloppé par quelque-chose… La brume. C’était la brume qui s’enroulait autour de lui, semblable à un boa constrictor, et l’oppressait, de plus en plus, encore et encore… Il ouvrit la bouche, aucun son n’en sortit. Il n’arrivait plus à respirer.
Puis l’étrange vapeur le relâcha subitement et il se retrouva à nouveau seul. La fille avait disparu, ou bien peut-être était-ce lui qui avait été transporté, il n’en savait rien. Il comprenait de moins en moins ce qui lui arrivait. La lumière dispensée par la Lune se fit plus intense durant un bref instant, et il put voir où il était. Il y avait un peu moins d’arbres à cet endroit, comme une petite clairière, qu’il ne connaissait absolument pas…
Puis il ne vit à nouveau plus rien. Il prêta alors attention à l’odeur, qui le saisit violemment à la gorge. Le sang. Ça sentait le sang. Ses pieds étaient poisseux, et il marchait dans une flaque encore tiède…
Une ombre un peu plus loin. Une lutte. Des craquements sourds. Plus rien. Soudain Nate comprit que quelque-chose venait vers lui. Instinctivement, il se mit à courir. Il courut comme jamais, le plus loin possible, comme si sa vie en dépendait. Il ne percuta aucun arbre, miraculeusement. Comme si son corps savait où aller.
Courir tout droit. Il finirait bien par sortir de la forêt, non ?
Non. La forêt s’étendait toujours à perte de vue.

- Tu ne peux pas t'enfuir.

Nate se retourna. Rien. Il s’arrêta de courir, à bout de souffle.

- Qui est là ?

Une brise légère lui répondit. Nate se laissa glisser contre un arbre. Un autre élève, ou même un prof, quelqu’un de sensé, n’importe qui finirait bien par passer par là. Au pire, le jour finirait par se lever.
N’est-ce pas ?

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Amanda Slam
Romi ~ Celle qui a une affinité avec le vent, vu le nombre de vents qu'elle se prend !
♣ Messages : 866
♣ Date d'inscription : 03/06/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Dans l'espace


MessageSujet: Re: Don't be affraid, this is Halloween ! ||RP Général Halloween 2012||    Jeu 1 Nov - 23:27

Un cauchemar vivant

Amanda Slam



Pied droit, pied gauche. Pied droit, pied gauche. Que ce passe t-il ? J'étais tranquille en train de travailler à mon bureau quand d'un seul coup une envie de dormir. Je sentais que je descendais les marches. Heureusement que j'avais gardé mes ballerines. Je me demande bien ce qui ce passe. Mon esprit reste bloqué sur des questions simples par exemple ou suis-je ? Qui suis-je ? Mais c'est tout. Je marche. C'est tout ce que je sais. Le reste n'est que noir. Je ne vois rien, j'entend rien. J'entends un ululement. Je ne peux m’empêcher de sursauté. Tiens...J'ai réussi à sursauter ? Je reprends le contrôle. Clac. J'ouvre les yeux. Nous sommes dans la foret, celle de l'académie je crois. Un épais brouillard. Je regarde autour de moi. Je ne panique pas facilement. Toute calme je cherche de mes yeux bleu azur des personnes. Des ombres se forme, mieux vaut bouger on ne sait jamais qui pourrais traîner dans la forêt à cette heure de la nuit. Je regarde ma montre. Tiens elle ne marche plus, sa c'est étrange, j'aurais pourtant jurais que si. Tans pis c'est pas sa qui va me décourager. Je marche d'un pas rapide et régulier. Je cherche des chemins/sentier qui pourrait m'aider à regagner l'académie. Mais rien, j'ai l'impression de tourner en rond. Et ces formes qui m'entoure et me compresse. Je marche de plus en plus vite, refusant de céder à la panique. Il en est hors de question: foi d'une Slam. C'est peut être moi qui divague mais j'ai l'impression d'entendre une musique. Oui c'est moi qui divague. J'aperçois un tronc d'arbre. Je mis assois et réfléchi un peu. Quel jour sommes nous aujourd'hui ? Le 31 octobre il me semble...Attendais aujourd'hui c'est Halloween....Cela n'avait surement aucun rapport. Non il faut pas que je panique. Tout va bien, on reste calme. J'entend un bruit. Je me relève. D'une voix hésitante je dis:

-Qui est là ?

Une forme apparaît doucement. Je distingue des cheveux roux, un visage apparaît. Je crois reconnaître ce personnage. je l'ai déjà vu à l'académie il me semble. Je l'observe ces yeux brun/doré me dévisage un instant. Il a l'air plus hésitant. Sa bouche rouge se sert légèrement...Euh...Elle est vachement rouge sa bouche. Un léger coulis. J'en peur ma voix. Je ne sais pas ce qui ce passait mais je sentais que j'allais m'évanouir. Il lâcha un truc qui ressemblait fortement à un bras. je ne put m’empêche de couiner. Il s'approchais toujours. J'étais paralysé par la peur. Complètement tétanisé. Qu'est ce qu'il allait me faire ?

___________
Spoiler:
 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 20
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Don't be affraid, this is Halloween ! ||RP Général Halloween 2012||    Ven 2 Nov - 0:23

"Ha ha... Ha... Ha... " Antarès était totalement euphorique, comme si il était entré en transe. Après quelques pas seul en compagnie de son bras arraché, qu'il avait désigné nouveau jouet/doudou préféré, il tomba non pas sur une mais bien deux personnes. Il s'agissait d'élèves, qui s'étaient apparemment perdus, eux aussi seuls dans le noir. Le premier était une fille qui lui demandait son identité (ce à quoi il répondit par "Ha... Ha"), et le second était un jeune homme grand et blond, au regard assez amusant tant il était étrange. Il courait, et Antarès, toujours dans son délire, crut bon de l'arrêter d'un "Tu ne peux pas t'enfuir" affreusement calme, suivi d'un nouveau rire compulsif et détraqué. Il avait définitivement pété les plombs, sans aucune raison apparente, à part peut-être tous les évènements étranges qui avaient eu lieu ce soir d'Halloween. L'hypnose avait retourné son esprit torturé. Il profita du silence pour déblatérer un flot de paroles sans queue ni tête.

"Vous savez... Tout le monde commet une faute, un jour... Dans sa vie, et très souvent, elles ne sont pas punies correctement... Tout ce que je fais... C'est... Vous savez, la Justice... Tout le monde est coupable, vous savez ? Vous savez ? Il ne faut pas... Avoir peur, la crainte est quelque chose... De futile, puisqu'au final... Tout finit... De la même façon... Quoi qu'il arrive, vous le savez, n'est-ce pas ? On finit tous... Par être jugés, et... Le plus tôt est toujours... Le mieux... Car moins vous vivez, vous savez, moins... Vous commettez... De fautes ? La justice... Vous savez... Est-ce que vous comprenez ? "

Il dit ces derniers mots presque en criant, presque en suppliant, comme on implorait un pardon. On pourrait croire qu'il cherchait à se justifier comme il pouvait, or au fond, ce n'était pas le cas. Il était haletant. Il tourna sur lui-même, comme si il dansait entre les arbres, en se remettant à rire discrètement, puis tituba avec son élan jusqu'à Nathanael, le fameux blond, se mit sur la pointe des pieds, et lui caressa la joue de sa main pleine de sang. Il s'approchait dangereusement de sa gorge.

"Quels péchés as-tu commis... Au cours de ta vie ? Et toi ? "

Lança Antarès à Amanda, alors qu'il allait toucher son artère. Ses yeux étaient toujours remplis d'une douce folie, comme si tout ce qu'il faisait était tout à fait normal, et que c'était son comportement habituel.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Tugdual d'Harrock
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 197
♣ Date d'inscription : 11/10/2012
♣ Age : 18
♣ Localisation : In my dream


MessageSujet: Re: Don't be affraid, this is Halloween ! ||RP Général Halloween 2012||    Ven 2 Nov - 14:46



C'est impossible. Je me relève, trébuchant sur des racines que je ne peux voir. Qui semblent disparaitre juste après m'avoir fait tombé. Je dois rêver, tout ceci ne peut être réel, cette forêt m'appelle, elle me dit que je devrais tuer, mais je ne veux pas, je veux retourner dans mon dortoir. Je plonge la main dans ma poche de sweat, je ne trouve pas mon portable, pas possible, je suis sur de l'avoir mis là la dernière fois. Alors que je fouille ma poche, je me rends compte que ma main ne touche pas le fond. Elle s'enfonce sans jamais rencontrer le tissu de laine et de coton. Terrorisé, je la retire vivement. Je veux sortir d'ici, je veux quitter cette forêt démoniaque qui me prend la tête. Un craquement sourd me fait tourner la tête, je me retourne. Personne. Je sais que quelqu'un est là, une branche à craqué sous la pression d'un pas trop lourd pour elle. Je voudrais hurler, dire que je suis là et que la personne qui tente de me faire peur à intérêt à se montrer si c'est un homme mais aucun son ne sort de ma bouche. Alors sans réfléchir je me baisse. A tâton je cherche quelque chose qui pourrait me servir d'arme contre un éventuel danger. Rien, le sol est aussi vide que le sable du désert. J'essaie de bouger, je ne peux pas. Je suis fixé au sol par une sorte de force qui me dépasse. Je me débats de toutes mes forces contre cette force invisible qui me cloue à même le sol. Lorsque je parvins à me redresser sur mes jambes, je me mets à courir, la lisière de la forêt ne peut être loin, je ne suis pas ici depuis longtemps, trente minutes peut être. Opressé, j'avance rapidement, les branches me griffant le visage. La chose gagne sur moi, l'odeur du sang emplie mes narines, la peur aussi, j'ai peur, moi qui d'habitude suis si serein je perds peu à peu mon calme et devient fou, oui, fou c'est le mot.

Je n'ai encore croisé aucun élève de l'académie. Mais je sais que tous sont dans ces bois. Je me revois en train de marcher avec eux à mes côtés, certains en pyjama, d'autres pieds nus, avec un chausson et pas l'autre. La personne, la chose, le monstre, je ne sais comment le nommer, qui me poursuit, s'éloigne de moi. A t'elle trouvée une autre proie, une autre personne à terrorisée, un autre humain à faire courir. Je sais que je suis en sueur de ma course folle à travers les bois. Je m'adosse au premier arbre que je rencontre et me laisse glisser au sol, sans forces. Soudain une voix me tire de mes sombres pensées :

"- Qui est là ?"


Une voix, je ne suis pas fou, je l'ai bien entendue, je sais que quelqu'un d'autre est là. Un garçon je pense. Est-il aussi perdu que moi ? Ou au contraire se balade t-il seulement et ne rencontre pas les mêmes difficultés à sortir d'ici que moi. Je ne me sentais pas bien du tout. J'avais envie de vomir, de tuer, de mourir, c'était très contradictoire comme sensation. Je ne me suis jamais sentit aussi mal de ma vie.

"Qui êtes vous ?"


Je ne savais pas tellement à qui je parlais, je m'adressais à la voix, mais aussi à toutes les choses que j'avais bien pû croiser durant ces deux dernières heures. Je sentais des présences autour de moi, la peur se faisait ressentir mais surtout la folie. Il y avait des tarés dans les parages ?

"Vous savez... Tout le monde commet une faute, un jour... Dans sa vie, et très souvent, elles ne sont pas punies correctement... Tout ce que je fais... C'est... Vous savez, la Justice... Tout le monde est coupable, vous savez ? Vous savez ? Il ne faut pas... Avoir peur, la crainte est quelque chose... De futile, puisqu'au final... Tout finit... De la même façon... Quoi qu'il arrive, vous le savez, n'est-ce pas ? On finit tous... Par être jugés, et... Le plus tôt est toujours... Le mieux... Car moins vous vivez, vous savez, moins... Vous commettez... De fautes ? La justice... Vous savez... Est-ce que vous comprenez ? Quels péchés as-tu commis... Au cours de ta vie ? Et toi ? "


Alors là oui, il y a un taré, un taré roux même. Je fais le tour de mon arbre et la scène que j'aperçois est un peu bizarre. Je reconnais une jeune fille qui semble éperdue, un blond que je ne connais pas et un roux qui semble heureux de son cas. J'espère qu'il ne m'a pas vu, j'espère qu'il ne m'a pas entendu, sinon je ne sais ce qu'il pourrait faire de moi ce psychopathe. Je m'accroupis et essaie de me cacher derrière les fourrés. Mais comme par hasard, la lune offre un de ses rayons à mon corps et m'illumine tout entier alors que les buissons près desquels je m'étais accroupis semble reculer pour me laisser seul avec ces trois personnes. Tous des élèves.


___________
You'll be my satisfaction +
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu sais, il m’arrive parfois de rêver que je vole. Je commence par courir très très très vite, comme si j’étais surhumaine. Et le terrain devient de plus en plus rocailleux et pentu. A la fin je cours si vite que mes pieds touchent même plus le sol. unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-guerre-des-clans.forum-gratuit.be
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: Don't be affraid, this is Halloween ! ||RP Général Halloween 2012||    Ven 2 Nov - 21:14

Nate avait le cœur qui battait à toute allure. Son cerveau tournait à fond, cherchant désespérément une solution. Celui qui avait dit « tu ne peux pas t’enfuir » était un élève. Sauf qu’il semblait avoir complètement perdu la tête.

Réfléchis, putain, réfléchis.

Il y avait forcément une solution. Il ne pouvait pas se faire déchiqueter dans une forêt brumeuse la nuit du 31 octobre, c’était trop… trop cliché, trop invraisemblable. Il allait trouver une solution.
Sauf que son cerveau tournait dans le vide. Rien ne venait. Il avait essayé de se repérer dans l’espace, en vain. . Il avait essayé de courir, ça n’avait pas fonctionné. Il avait essayé de ne pas bouger, dans l’espoir que quelqu’un vienne à sa rencontre, sauf que c’était celui qu’il fuyait qui l’avait retrouvé.
Nate se releva, inspira profondément. Pour l’instant, la seule solution était de faire face. La brume s’était dissipée à cet endroit-là, et la Lune éclairait un peu plus la scène que tout à l’heure. Une fille était là elle aussi, Nate la reconnut. C’était Amanda, une Beethoven. Elle était figée de peur, les yeux rivés sur…
L’élève qui avançait vers eux. Un rouquin dont l’effrayant rictus laissait deviner que c’était celui d’eux trois qui s’amusait le plus de la situation.
Franchement, en principe Nathanaël était toujours rationnel, mais là, il avait atteint sa limite. Ce qui se passait-là n’était pas rationnel du tout.
Le fou se mit à déblatérer des paroles dont la cohérence avait de plus en plus de mal à se faire. Il semblait essoufflé, presque paniqué vers la fin de son monologue. Il avait complètement perdu la tête.
Il s’approcha de Nate. Celui-ci remarqua juste à ce moment-là qu’une autre personne était en train de les observer, un peu en retrait. Il détourna le regard. Avec un peu de chance, le roux ne l’avait pas vu, et ce type avait encore une chance de sauver sa peau.
Le roux… Antarès, il s’appelait Antarès. Nate venait de s’en souvenir. Beaucoup de gens se moquaient de lui à cause de son physique et de son homosexualité affirmée. Avait-il décidé de se venger ?
Antarès se glissa près de Nate et lui caressa la joue, y laissant une trainée de sang. Nathanaël s’efforçait de maitriser sa respiration. Ne pas perdre son calme, c’était le plus important.

- Quels péchés as-tu commis... Au cours de ta vie ? Et toi ?

Le fou se tourna vers Amanda, qui n’avait pas bougé, pétrifiée. Nate profita du détournement d’attention momentané d’Antarès pour jeter un coup d’œil au jeune homme qui se cachait un peu plus loin. Sauf que la Lune choisit de l’éclairer de ses rayons à ce moment-là.
Vite, une solution. Le fou allait finir par se tourner vers lui et le voir, sinon.
Nate se jeta sur Antarès et l’envoya à terre. Il lui envoya un coup de poing en plein visage – il n’avait jamais fait ça avant, d’ailleurs – et le plaqua au sol aussi fort qu’il le put.

- Cours !

Il s’adressait aussi bien à Amanda qu’à l’autre élève qui avait assisté à la scène.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Tugdual d'Harrock
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 197
♣ Date d'inscription : 11/10/2012
♣ Age : 18
♣ Localisation : In my dream


MessageSujet: Re: Don't be affraid, this is Halloween ! ||RP Général Halloween 2012||    Ven 2 Nov - 22:31



Le rouquin taré continuait de montrer du doigt la petite femme recroquevillée sur elle même, tenant toujours entre ses griffes le visage crispé du blondinet. Soudain, alors que je pensais qu'il allait n'en faire que de la chair à corbeau, le blond poussa, avec une force que j'ignorais chez lui, le rouquin, lui envoya son poing dans la figure et le plaqua au sol en hurlant de s'enfuir, de courir. Je ne partirai pas. Courir encore et toujours, j'ai trouvé la civilisation, je ne risque pas de la quitter. Je m'approche et quitte le coin lumineux où je m'étais réfugié et où personne n'était sensé pouvoir me trouver. Raté. Je fixais les deux hommes au sol, le rouquin me paraissait quelque peu éfféminé. A, c'était donc lui, le roux gay dont tout le monde parlait. Il était soit disant homo et toutes les railleries possibles couraient sur lui. Je m'approchais à grand pas. Je voyais les traits de crispation du grand garçon à côté de lui, la sueur perlait à son front, éclairé par un faible rayon de lune. Je devais l'aider, je voulais l'aider, il fallait que je l'aide. M'accroupissant à son côté je joignis ma force à la sienne pour maintenir cette personne au sol. Je n'attendais de lui aucun remerciement ni rien, juste de rester avec moi. Je ne voulais plus être seul. Que faire maintenant, maintenant que nous le tenions alors qu'il se débattait comme un beau diable pour échapper aux quatre mains qui le maintenaient au sol avec violence.

"-On en fait quoi maintenant."


Dis je en serrant les dents par l'effort. On peut pas laisser ce taré courir les bois. On ne peut pas l'attacher, on ne peut rien faire que de rester ici et de l'épuiser tout en nous épuisant nous même. Mais mieux vaut il l'assommer. En aurais je encore la force ? Je ne sais pas. Ma course m'a épuisé, ma lutte avec le blond contre lui aussi. Et je ne cesse de faiblir au fur et à mesure que le temps passe. Qu'est ce que nous pouvons bien faire. Je n'arrive pas à réfléchir, je me sens mal, je voudrais l'envoyer balader dans les étoiles et qu'il évite de tous nous rendre aussi fou que lui. Je retournais mon regard vers le blond, j'aimerais connaitre son nom. Je verrais tout ceci lorsque notre lutte sera terminée, et elle semble loin de l'être.

___________
You'll be my satisfaction +
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu sais, il m’arrive parfois de rêver que je vole. Je commence par courir très très très vite, comme si j’étais surhumaine. Et le terrain devient de plus en plus rocailleux et pentu. A la fin je cours si vite que mes pieds touchent même plus le sol. unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-guerre-des-clans.forum-gratuit.be
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: Don't be affraid, this is Halloween ! ||RP Général Halloween 2012||    Sam 3 Nov - 12:33

Qu’est-ce que c’est que ce bordel ? Bon, résumons la situation : j’étais – pour une fois – à l’Académie à une heure décente. Je ne sais plus vraiment ce que je faisais mais je ne dormais pas – sinon, je ne serais pas habillé, en ce moment. Et ensuite, plus rien. Le vide complet, néant. Je ne me souviens de rien. Et pourtant, je n’ai pas pu me retrouver dans cette forêt miraculeusement. Putain, mais qu’est-ce qu’il se passe…

Cette forêt est vraiment flippante. Il fait nuit, les arbres sont noires et leurs branches nues dansent au gré du vent glacé qui les balaie. Seule la Lune me permet de voir le paysage qui m’entoure. Je tourne vivement la tête. J’aime pas ce lieu, il m’oppresse. Un nuage de brume court sur le sol de la forêt. Je fais quelques pas, cherchant un chemin pour me sortir de là. Je ne vois personne d’autre. Quoi ? Je suis le seul à être paumé ici ?

Soudain, je vois une forme, là-bas, assise par terre, adossée contre un pin. Je m’approche doucement pour ne pas l’effrayer, et je demande doucement :

- Ça va ?

Je pose ma main sur son épaule frêle. C’est une fille, une longue chevelure dissimule son visage. Elle redresse la tête vers moi en me souriant. Je fais un bond en arrière : ses yeux ne sont que deux boules blanches, vides. Je fronce les sourcils. Je me sens de plus en plus mal. Une voix grinçante et sifflante s’échappe de ses lèvres gercées alors qu’elle tend son horrible bras vers moi :

- Vieeens, n’ais pas peuuuur…

Je fais un pas de plus en arrière, mais un arbre m’empêche de m’éloigner plus de… cette chose. Je sens l’écorce rugueuse contre mon dos. Mon cœur s’emballe au creux de ma poitrine, pulsant douloureusement contre mes côtes. La fille se lève ; elle n’est vêtue que de haillons, bouts de tissus recouvrant à peine son maigre corps. Ses doigts sont terminés par des ongles tellement longs qu’ils s’apparentent à des griffes. Elle s’approche de moi, et je sens sa respiration saccadée contre mon cou. Elle tend sa main vers mon visage alors que la peur me paralyse. Son index frôle ma joue, l’entaillant légèrement. Je sens du sang couler contre ma gorge. Je lance mon bras dans sa direction pour la faire fuir, mais au lieu de la toucher, ma main passe au travers de son corps et elle disparait. Je lâche un long soupir et me retourne pour partir en courant. Un rire affreux retentit dans la forêt, tournant autour de moi, sans que son émetteur ne soit visible. Bordel mais qu’est-ce que c’est que cette blague ? La brume à mes pieds vient lécher mes chevilles, m’arrachant un frisson horrifié. J’ai envie de crier. Je ne sais pas quoi, ni à qui, mais ça me ferais du bien. Il faut que je trouve quelqu’un d’autre, mais je suis seul. Le rire s’éteint, ne laissant derrière lui qu’un faible écho.

Je m’adosse contre un arbre, alors que mon entaille à la joue ne semble plus saigner. La sueur coule dans mon dos, et j’ai froid. Je ferme les yeux. Si je les rouvre, une créature infernale jaillira en face de moi et je crois que mon cœur va s’arrêter de battre. Me concentrer. Ne plus paniquer. Rester calme, surtout. Ignorer ces doigts qui me caressent l’épaule et descendent sur mon bras. Elle va s’en aller, mais je sens toujours ses longs ongles contre ma peau. Elle n’existe pas. Ignorer les cris d’horreur des autres gens, au loin. Ignorer le brouillard à mes pieds. J’arrive à calmer ma respiration et à réguler les battements de mon cœur. Les yeux toujours clos, je fais abstraction de tout ce qui m’entoure. Je n’entends plus, je ne ressens plus. Tout ce qui compte, c’est que je me calme.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Don't be affraid, this is Halloween ! ||RP Général Halloween 2012||    Sam 3 Nov - 14:13

Puis finalement le magnifique jeune homme coupa le bras de la fille aux cheveux bleus, qui arracha un hurlement. Il la posa contre un arbre, debout, le même arbre que Ethan. Mais lui était de l'autre côté de l'arbre.

Elle ferma les yeux et souffla lentement. Elle ne pouvait plus bouger, le sang coulait sur son bras jusqu'au sol. Elle se décala légèrement sur sa gauche et tourna la tête, voyant Ethan. Aussitôt ça lui faisait un choc. Elle se rapprocha encore de lui et lui attrapa le bras. Elle était tétanisée et ne savait pas quoi dire. De plus son bras la faisait souffrir et elle détestait ça. Elle ne savait pas quoi faire. Et l'ombre continuait de la suivre. Alors elle chuchota à l'oreille de son ami:

-Il faut qu'on s'enfuit...

Malgré ses paroles, elle savait qu'il n'y avait aucune chance si les deux âmes blanches les suivait. Mais il fallait tenter. Elle refusait de rester pour se faire couper la tête par la suite. Elle lâcha un petit gémissement quand l'homme d'ombre lui déchira de son doigt son tee-shirt pour griffer sa peau, tout près de l'autre blessure. Elle voulu lui donner un coup de pied mais celui-ci atterrit dans le vide.

Elle maudissait ce jour, cette nuit. Parce qu'elle allait sûrement finir blessée de partout. Surtout à ce rythme là. Elle était trop faible pour éviter les coups. Ses paupières étaient lourdes et elle faisait tout pour continuer à rester éveillée. Elle n'avait pas lâché le bras d'Ethan, qui semblait lui aussi avec des soucis avec son ombre féminine.

Rhine aurait voulu posséder de nouveau la créature en chantant mais elle ne pouvait pas. Elle n'avait aucune force. Remuer ses fines lèvres était déjà bien trop compliqué. Bref, ils étaient piégés.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amanda Slam
Romi ~ Celle qui a une affinité avec le vent, vu le nombre de vents qu'elle se prend !
♣ Messages : 866
♣ Date d'inscription : 03/06/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Dans l'espace


MessageSujet: Re: Don't be affraid, this is Halloween ! ||RP Général Halloween 2012||    Sam 3 Nov - 22:36

Moi j'en ai marre


Ce garçon était fou, j'en était certaine c'est pas possible sinon. Déjà qu'il se trimbalait avec un bras et maintenant il lançait des "ha ha " à qui veut l'entendre. Soudain il se mit en mouvement et je me crispai d'avantage. J'avais renoncer à prendre la fuite. Quand quelqu'un n'est pas comment dire " en état" mieux vaut faire l'enfant sage. Et justement l'enfant sage c'est ce que je sais faire le mieux. Sauf que je n'avais pas prévu qu'il mêle un garçon à sa. Enfin j'étais heureuse que quelqu'un de censé soit ici. mais j'aurais préféré que ce soit une personne que je ne connaisse pas et pas Nathanaël. Le baroque que j'avais rencontrer au cimetière. Le garçon débita des paroles incompréhensible tellement elles étaient mêles, mélangés. Enfin bref impossible à comprendre.

"Vous savez... Tout le monde commet une faute, un jour... Dans sa vie, et très souvent, elles ne sont pas punies correctement... Tout ce que je fais... C'est... Vous savez, la Justice... Tout le monde est coupable, vous savez ? Vous savez ? Il ne faut pas... Avoir peur, la crainte est quelque chose... De futile, puisqu'au final... Tout finit... De la même façon... Quoi qu'il arrive, vous le savez, n'est-ce pas ? On finit tous... Par être jugés, et... Le plus tôt est toujours... Le mieux... Car moins vous vivez, vous savez, moins... Vous commettez... De fautes ? La justice... Vous savez... Est-ce que vous comprenez ? "

J'aurais bien voulu lui répondre que non je comprenais rien. Mais pour le moment il semblait nous avoir tout les deux complètement oubliés. Ce qui était cool dans le fond. Il s'approcha du Baroque d'un air à la fois de bête traqué et du chasseur sans pitié. Je me levé de mon tronc et regardais le roux. Qu'est ce qu'il allait faire. Pitié qu'il le tue pas sinon...Sinon quoi ? Amanda résonne toi. Tu es perdu en forêt, il n'y a personne dans les environs. Qu'est ce que tu pourrais faire contre un malade qui se baladent avec un bras.

"Quels péchés as-tu commis... Au cours de ta vie ? Et toi ? "

Je sursautai. Quoi ? On m'avait parlé, mince alors. Moi un péché ? Oui j'en ai fais un mais compte pas sur moi pour te le dire très cher. Parce que je serais pas capable de le raconter même si sa pouvais me sauver la vie. Hors de question que j'avoue. Je remarque un garçon du coin de l'oeil. Depuis quand était-il la ? Je ne sais pas, à vrai dire j'étais plongé dans mes pensées. Et je me crispais de nouveau. S'il était là alors il pouvait nous aidé. Je vis dans le regard de Nathanaël que lui aussi avait compris. Je ne dis rien. Il se passa un truc assez insensé, Nathanaël que je connaissais passif, ce jeta sur le roux et le plaqua a terre après lui avoir mis un jolie coup de poing. J'imagine même pas ma tête. Trop étonné pour bouger. Le deuxième garçon celui planqué viens aidé le baroque. Sérieusement qu'est ce que je pouvais bien faire. Je fini par m'approchai doucement derrière les deux hommes. J'entendis celui qui venait d'arriver dire:

-"-On en fait quoi maintenant."

Ba l’assommer, sa mettait venu comme ça. Oui mais eux depuis tout à l'heure font que des trucs, ils doivent être crevé et moi je suis là. Pleine d'énergie à les regarder ce débrouiller pour tenir l'autre. Je me penche au dessus de leurs épaules. J'observe le garçon. je crois avoir entendu parler de lui...Comment il s'appel déjà...Anta...Antaras...Antarés ? Oui je crois que c'est ça. Je plongé mon regard dans les siens. Un pointe de folie au fond pour lui.

-Il faudrait l'assommer. Trouvé un objet assez lourd. Vous êtes en train de vous fatigués tout les deux pour rien. Il faudrait une pierre.


___________
Spoiler:
 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 20
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Don't be affraid, this is Halloween ! ||RP Général Halloween 2012||    Sam 3 Nov - 23:20

Antarès n'eut même pas eu le temps de distinguer une forme dans le clair de Lune, qu'il sentit son visage écrasé sous une force totalement inconnue, enfin pas tout à fait, il avait déjà eu l'occasion de ressentir ça auparavant... Oh, un poing. Il vascilla, avant de finir définitivement plaqué au sol par le blond à qui il avait adressé la parole en premier. Il lui fallut quelques instants pour reprendre ses esprits et réaliser ce qui était en train de se passer. Il avait apparemment perdu le contrôle de la situation, et il avait l'impression que son "adversaire" s'était dédoublé, à moins que... A moins qu'il s'agissait en fait de la chose qu'il avait deviné quelques secondes plus tôt ? Après tout, il s'agissait bien d'un second jeune homme, qui tentait lui aussi de le maintenir par terre, alors qu'il se débattait tant bien que mal, toujours aussi hilare. Ils se demandaient ce qu'ils allaient faire d'Antarès, qui envoyait ses bras, ou plutôt en fait ses griffes, un peu de partout. Dans tous les cas, il n'aurait jamais assez de muscles pour se dégager seul, chétif comme il était.

Une voix qu'il ne connaissait pas émit l'idée de l'assomer à coup de pierre. Il devina qu'il s'agissait de la jeune fille qu'il avait croisée en premier, et qui faisait moins la maligne quand il était encore sur ses deux pieds. A vrai dire, cette idée l'enchantait. Il tomberait dans les bras de Morphée une fois de plus, et tout serait fini, n'est-ce pas ? Il n'aurait plus à se soucier de rien, puisqu'il serait inconscient, il n'aurait plus à être témoin de toute la bêtise humaine. Non, vraiment, il aurait adoré se faire assomer, quitter son état de démence (lui-même aurait appelé cela "clairvoyance") quelques instants. Antarès plongea son regard dans celui d'Edward, puis Nathanaël. Un regard à la limite du suppliant, qui rappelait vaguement son état normal. Peut-être qu'il y avait encore un peu d'espoir qu'il redevienne comme avant ?

Mais alors juste un peu.

Sa bouche et ses cordes vocales n'avaient pas cessé de fonctionner durant tout ce temps, cependant. Il alternait entre des cris dignes d'une personne possédée par le Malin et des passages d'euphorie qui auraient donné des frissons dans le dos à tout dur à cuir digne de ce nom. Tout ceci entrecoupé de paroles toujours aussi incompréhensibles, tant par l'ordre dans lequel elles étaient lancées que par le ton sur lequel elles étaient prononcées. De toutes façons, Antarès ne comprenait plus, ne savait plus, ne se rendait plus compte. Plus rien, rien du tout n'avait de sens. Il venait d'être officiellement déconnecté de la réalité.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Tugdual d'Harrock
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 197
♣ Date d'inscription : 11/10/2012
♣ Age : 18
♣ Localisation : In my dream


MessageSujet: Re: Don't be affraid, this is Halloween ! ||RP Général Halloween 2012||    Sam 3 Nov - 23:44



La jeune demoiselle brune se releva et s'approcha de nous. Je lui adressais un regard alors qu'elle réfléchissait encore à comment nous aider. Soudain elle lâcha le fait qu'on pourrait peut être l'assommer, avec une pierre par exemple. Ouai pas mal, c'est pas que j'y aurais pas pensé mais je n'avais pas le temps de réfléchir pendant que je tapais un garçon, en général, je laissais mes instincts me dicter ma conduite. Une pierre, une pierre, encore faut-il en avoir une sous la main, et pour l'instant, la seule chose que j'ai sous la main c'est un roux complètement déjanté qui se prend pour je sais pas qui dans une forêt sinistre. J'hésitais à lui foutre une tonne de baffe pour qu'il revienne à la réalité. J'hésitais un peu, bon la fille tu nous la trouves ta pierre. Je tatonnais le sol autour de moi dans l'espoir de mettre la main sur une pierre ou une quelconque chose de matière assez dur pour me faire une massue ou un truc pour l'assommer. Seule l'herbe répondait à mes doigts. Soudain, alors que je replongeais sur lui, une cailloux assez lourd se proposa à mes ongles. Ah, enfin quelque chose d'intéressant. Je la soupesais, parfait, assez lourd pour envoyer dans les étoiles un garçon même robuste, mais alors ce bout d'homme frêle, ce serait un jeu d'enfant. J'écartais mon bras. Il ne fallait pas que je lui perfore le crâne surtout. Je devais juste qu'il s'évanouisse un petit peu, mais pas trop non plus. Histoire d'endormir la chose qui le rendait dingue.

Je soulevais la pierre et l'abbattis sur le sommet de sa tête. Je le vis tourner de l'œil et ses yeux commencèrent à se fermer lentement. Peu à peu je le sentis faiblir et ses forces l'abandonnèrent. Je me redressais et tendis ma main à l'autre blond pour l'aider à se redresser. Le rouquin gisait au sol, les yeux clos, complètement sonné pour ne pas dire évanoui.

"-Edward."


Je ne pouvais rien leur dire d'autre. Je jetais un coup d'œil à la belle brune au regard angoissé mais comme libéré d'un fardeau. J'ai envie de leur demander ce qu'ils foutent là, si eux aussi ne savent pas pourquoi ils ont atterris ici et si eux aussi ne désirent qu'une chose sortir de là. Je laissais la pierre retomber au sol. Putain la merde, j'espère qu'il va se réveiller avec une bonne explication de son mode monstrueux.

"-Mais qu'est ce qu'on a foutu bordel !"


Les autres semblaient un peu sonné aussi, je passais ma main à ma tête. Oh, ça va aller, ça va aller. Je cligne trois fois des yeux, bon, alors qu'est ce qu'on fou ici d'abords ? Pourquoi on est là, comme coincés dans cette forêt à la limite du maléfique.

___________
You'll be my satisfaction +
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu sais, il m’arrive parfois de rêver que je vole. Je commence par courir très très très vite, comme si j’étais surhumaine. Et le terrain devient de plus en plus rocailleux et pentu. A la fin je cours si vite que mes pieds touchent même plus le sol. unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-guerre-des-clans.forum-gratuit.be
avatar
Kyle Paige
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1235
♣ Date d'inscription : 26/05/2012
♣ Age : 20
♣ Localisation : Je suis sur la planète Terre, en mission pour découvrir le caractère complexe de l'être humain. Moi, THE extraterrestre ^^


MessageSujet: Re: Don't be affraid, this is Halloween ! ||RP Général Halloween 2012||    Dim 4 Nov - 13:25

J'ouvris un oeil, puis l'autre avant de me relever en sursaut. Non, je n'étais plus bien au chaud dans mon lit, j'étais...un regard autour de moi, un seul, j'étais fou. Je ne pouvais pas être dans là, j'étais au chaud dans l'académis quelques secondes plus tôt. Autour de moi, la forêt, les arbres sombre, les écharpes de brumes un peu partout et...des silouhettes. Des élèves ?? Je ne sais pas, se ne sont que des formes sombre, des taches et mes yeux peu habitués à cet obscurité soudaine ne savent pas voir. Je suis en jogging, torse nu et je meurs de froid. D'habitude je n'ai jamais froid mais ici, c'est comme ci le vent tentait de me geler sur place.

Un bruit tout près me fait sursauter, un bruit qui glacerait n'importe qui sur place, même moi. Je me retourne brusquement. Ce bruit n'est pas humain. Je ne comprends pas ce qui se passe, je ne comprends rien. Je ne comprends rien et je meurs de froid. Je crois même que j'ai peur. En faites, nan, j'ai l'impression d'être térrorisé. Je suis terrorisé. Je sens des ombres qui me frolent, des cris autour de moi, je cherche quelques chose de rassurant autour de moi, une personne que je connais peut être, je marche d'un pas mal assuré, je finis par courir, je cours aussi vite que je le peux. Le sol est recouvert de feuille au couleur rougeatre...non, c'est les feuilles qui sont recouvertes d'une couleur rougeatre... du sang. Mon estomac se retourne, je m'arrête net, une main devant la bouche, plié en deux, retenant de justesse mon repas. Je m'appuis sur un arbre, nan, sur un bras. Je sursaute violemment et me retourne. C'est un cauchemar, se ne peut être qu'un cauchemar. Mon frère jumeau me sourit, un sourire carnasier, un sourire de tueur, il se penche vers moi, j'ai tellement peur que je n'ai même plus la force de bouger. Il a du sang dans les cheveux, du sang qui coule de ses lèvres légèrement entrouverte.

Je ne sais pas à quel moment son poing arrive dans ma figure, après combien de temps. Je ne sais même pas quel jour on est. J'ai perdu toute notion du temps. Je m'écroule par terre. Je n'ai pas la force de le combattre. Pas lui, pas encore. C'est un cauchemar, il va s'arrêter. Son poing s'écrase une seconde fois sur ma figure, douleur. Est ce qu'on peut avoir mal quand on rêve ? Je saigne et je crève de mal. Je ne sais pas comment je trouve la force de le pousser sur le côté et de m'échapper. Sans doute seulement grace à mon instinct.

Je me mets à courir à tout allure, il faut que je me réveille. Sur mon chemin, je crois deux ou trois élèves. Je me rend compte que je ne suis pas tout seul dans ce cauchemar, on devrait se regrouper, tout seul on est pas assez fort. Il faut que je rejoigne les autres. Je suis trop occupé à penser pouvoir me réveiller que je ne regarde pas devant moi et que je percute un groupe d'élèves. Enfin...j'espère que c'est un groupe d'élèves.

___________
JE VOUS AIME TOUS BANDE DE T'ITES CACAHUETES AMBULANTES 8D !!!!!!!!!!!!!!!!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 


Dernière édition par Zachary Faraway le Dim 4 Nov - 14:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: Don't be affraid, this is Halloween ! ||RP Général Halloween 2012||    Dim 4 Nov - 14:07

Au lieu de prendre la fuite, le garçon qui jusqu'à présent était resté caché se jeta à son tour sur Antarès, aidant Nate à le maitriser. Tant mieux, finalement, parce qu'il n'aurait pas tenu longtemps seul. Malgré sa frêle silhouette, le roux était tellement hors de lui qu'il parvenait à se débattre malgré les deux garçons qui le maintenaient au sol, tout en proférant des phrases sans queue ni tête, des cris et autres crises de rire incontrôlées. Son regard traduisait une folie presque douloureuse, son âme semblait torturer tout en étant paradoxalement amusé de la situation.
Amanda, qui jusqu'à présent était restée dans son coin, arriva derrière eux et suggéra d'assommer le forcené. Les yeux suppliants de celui-ci rencontrèrent ceux de Nate, qui n'émit pas un mot, réfléchissant à toute allure. L'assommer avec une pierre était dangereux. Ils pourraient le tuer. Sauf que s'ils ne faisaient rien, ce serait Antarès qui les tuerait.
Ce fut l'autre garçon qui trouva une pierre, puisque la jeune fille demeurait immobile. Le ventre du Baroque se noua sans qu'il sache vraiment pourquoi. Et si l'autre type ratait son coup ?
Il ne le rata pas. Antarès s'évanouit, et le silence retomba. Nate resta immobile un instant, s'assurant que ce n'était pas une ruse du fou pour leur faire baisser leur garde, mais apparemment non. Le jeune dessinateur se releva sans même voir la main que lui tendait l'autre garçon et s'éloigna du corps immobile, essoufflé.

- Edward.

Nate releva les yeux vers celui qui s'était ainsi présenté. Ah, parce que lui la première chose qu'il trouve à faire après s'être battu avec un fou furieux en pleine nuit dans une forêt glauque, c'est de se présenter ? Au fond, cette nuit était tellement improbable que ça n'étonnait même plus Nathanaël.

- Mais qu'est ce qu'on a foutu bordel !

Le Baroque inspira profondément, sa respiration retrouvant peu à peu un rythme raisonnable. Il dévisagea un instant Edward. Puisqu'Antarès avait perdu l'esprit, ils n'étaient pas à l'abri d'un revirement de situation du côté de l'autre jeune homme. Même d'Amanda, d'ailleurs. Quoique, elle semblait calme. Mais au fond, Nate ne pouvait faire confiance à aucun des deux dans cette situation.
Sauf qu'ils étaient coincés là, et tous trois étaient à priori sains d'esprit pour l'instant, alors autant se serrer les coudes en attendant de trouver une meilleure solution.
Nathanaël s'approcha à nouveau d'Antarès, ayant parfaitement retrouvé son calme, et se pencha sur lui. Bon, au moins, il ne saignait pas. Après une hésitation, Nate posa deux doigts sur le poignet du rouquin assommé. Le sang pulsait toujours, il était en vie.
Bon. Ils avaient deux solutions. Soit ils essayaient de trouver une sortie, ce qui avait peu de chance d'aboutir étant donné que Nate avait couru un bon moment sans voir la moindre issue, d'autant plus qu'Antarès risquait de se réveiller à tout moment et de les traquer à nouveau ; soit ils trouvaient un moyen de ligoter le forcené et restaient là jusqu'à ce que quelqu'un vienne les secourir.
Aucune des deux solutions ne semblait idéale à Nate. Il n'arrivait pas à réfléchir efficacement, ce soir.

- L'un de vous a-t-il croisé quelqu'un d'autre dans la forêt avant de se retrouver là ?

Il avait parlé d'un ton calme et s'était tourné vers Edward, puis Amanda. Il n'y avait aucune raison qu'ils soient juste quatre ici, enfin cinq puisque Nate avait aussi croisé une autre fille. Les chances pour que d'autres élèves soient coincés là étaient assez élevées.
Un cri qui n'avait rien d'humain retentit au loin.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Tugdual d'Harrock
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 197
♣ Date d'inscription : 11/10/2012
♣ Age : 18
♣ Localisation : In my dream


MessageSujet: Re: Don't be affraid, this is Halloween ! ||RP Général Halloween 2012||    Dim 4 Nov - 22:26



Le blondinet se redressa sans même prendre la main que je lui tenais. Ok, pas d'aide, j'ai compris. Je mis ma main dans ma poche avant de la retirer précipitament. Je voulais pas me retrouver comme tout à l'heure, avec ma main qui s'enfonce dans un vide sans fin, c'était trop flippant. Je ne savais plus trop où me mettre. Le gars n'était pas beaucoup plus vieux que moi , la fille, j'en doutais fort également. Je ne savais pas s'ils se connaissaient ou pas mais je parraissais un peu étranger. Je me mis à réfléchir, on en fait quoi de l'assomé hein ? L'adolescent se pencha et pris son pouls. A son air soulagé il n'était pas mort. Heureusement, je ne m'imagine pas commettre un meurtre avec deux témoins dans une forêt sinistre en pleine nuit d'Halloween, ça pour le coup, c'est flippant aussi. Je ne connaissais rien d'eux, mis à part peut être leurs voix, surement cassé ou déformée par le stress et la frayeur. Me tirant de mes pensées, il demanda :

"- L'un de vous a-t-il croisé quelqu'un d'autre dans la forêt avant de se retrouver là ?"


Un hurlement strident qui devait sortir tout droit de paranormal activity se fit entendre. Je l'écoutais s'éteindre dans la nuit avant de hocher la tête négativement. Non, personne pour moi. M'enfin personne de vraiment vivant. Des trucs chelous en tout genre ouai j'en ai croisé, et je crois que c'est pas fini de si tôt, mais pas d'élèves. D'ailleurs je compte pas perdre ni de vue ni d'une semelle ces deux ados. Alors là toujours mourir je veux pas me retrouver seul à nouveau avec des forces qui me dépassent totalement. Je savais pas trop quoi faire du rouquin sur le moment. On avait rien pour l'attacher et je comptais pas le faire tomber dans le coma en l'assommant un peu trop fort à son réveil. Surtout qu'après ça il ne le prendrait pas très bien. Au pire je me serais fait un ennemi, enfin si on sort de ce cauchemar. Je vis tournoyer autour de moi des sortes d'ombres bizarrement flous et qui tendait ce qui leurs servait de mais vers moi. Instinctivement, je me rapprochais des autres. Je fermais les yeux un instant. Ah, les images se dissipèrent dans le brouillard.

"-Et lui, en on fait quoi ?"


Dis je en désignant l'évanoui au sol. En pointant mon doigt sur lui comme sur un monstre. Moi, je compte pas attendre les bras croisé qu'il se réveille et nous tue dans sa folie vengeresse. Cet homme éveille en moi le dégout, je ne sais pourquoi, mais ses ongles aussi longs et crochus que des griffes ça rassure pas tellement, il ressemble plus à un mutant qu'à autre chose. C'est vrai ça en plus, qu'est ce qu'on peut bien faire à trois, avec un évanoui dingue sur les bras dans une forêt, en pleine nuit ? Space, carrément chelou, digne d'un film de science fiction ou d'horreur, limite faudrait pas nous filmer en pleine action et en tirer un film, ça serait les ados perdus de la nuit. Bon j'arrête les idées glauques, ça me monte au cerveau ces trucs là...


___________
You'll be my satisfaction +
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu sais, il m’arrive parfois de rêver que je vole. Je commence par courir très très très vite, comme si j’étais surhumaine. Et le terrain devient de plus en plus rocailleux et pentu. A la fin je cours si vite que mes pieds touchent même plus le sol. unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-guerre-des-clans.forum-gratuit.be
avatar
Amanda Slam
Romi ~ Celle qui a une affinité avec le vent, vu le nombre de vents qu'elle se prend !
♣ Messages : 866
♣ Date d'inscription : 03/06/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Dans l'espace


MessageSujet: Re: Don't be affraid, this is Halloween ! ||RP Général Halloween 2012||    Lun 5 Nov - 23:16

Triste est la situation


Le roux poussa toute sorte de cries. J'étais désolé pour lui mais nous n'avions tout simplement pas le choix. Il fallait l’assommer pour ne put qu'il bouge. si jamais les deux garçons le lâcher qui c'est ce qu'ils nous arriveraient à tout les trois et aux autres personnes de l'académie. Je ne pouvais m’empêcher de penser à peser le pour et le contre dans ma tête. Je ne fis pas attention au garçon qui chercher la pierre. Je n'aimais pas la violence, on ne pouvait pas m'en vouloir et me résoudre à dire qu'il est préférable de frapper quelqu'un était... Étrange, moins étrange que Nathanaël en train de le frapper. J'avoue que sur ce coup la j'étais très déstabiliser. Le garçon blond abattit la pierre sur Antarés et immédiatement celui-ci arrêta de s'agiter. Je me reculer pour laisser ce relever les deux garçons. Le garçon se présente : Edward, bien maintenant je peux mettre un nom sur un visage. Il m'observe un instant puis Nathanaël. Edward laissa tomber la pierre. J'observais l’assommer. Un petit frisson me parcouru le dos. J'espère quand se réveillant il sera plus "normal" . Nathanaël se pencha sur le garçon roux pour prendre sa tension. Je voyais bien qu'il ne me fessait pas confiance et à l'autre garçon non plus. Il est vrai que part ce soir d'Halloween il fallait être méfiant.

- L'un de vous a-t-il croisé quelqu'un d'autre dans la forêt avant de se retrouver là ?

Non ma seule rencontre avait été Antarés. Et je peut dire qu'elle était flippant cette rencontre. Une sorte de cri retentit au loin je me crispai légèrement puis me calmé. Fallait que jarrette de m'inquiétait. Edward secoua négativement la tête et je fis de même. Seul Antarés. Que des cries, des ombres et puis c'est tout. Il y avait des tonnes d'ombres. Je me rapprochais des deux garçons. Quoi ? J'ai le droit d'avoir un peu peur après tout.

"-Et lui, en on fait quoi ?"

On dirait qu'il parle comme si c'était un monstre. Bien sur c'était vrai, mais il était aussi normal. Je l'observais de mes yeux bleus. Mes mains posées sur mes hanches. Hors de question qu'il traite comme ça cette personne. Sa pouvait arrivé à tout le monde et même à lui. Et puis il restait humain. Alors hors de question de le traiter comme une bête galeuse. Je l'observais avant de déclarer :

-Tu sais tu es pas obliger de le montrais comme une bête qui à la rage.

J'observe Edward. Bien sur ce gars nous a fais peur, il est un assassin n'empêche j'aimerais savoir pourquoi il était comme ça avant qu'il ne lui fasse du ma...Je ne sais pas ce qu'il se passer mais quelqu'un me percuta et je tomber au sol. Outche sa fais mal sa. Je me redressais doucement, sa faisait mal au cul de tombé comme ça. Mais franchement il avait de ces mannière ici de bousculais les gens. J'observais l'inconnu pas si inconnu et déclarais d'une voix un peu faible :

-Zachary mais qu'est ce qu'il te prend de courir comme ça ?

___________
Spoiler:
 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emma Hathaway
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 614
♣ Date d'inscription : 13/10/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : En Normandie


MessageSujet: Re: Don't be affraid, this is Halloween ! ||RP Général Halloween 2012||    Mar 6 Nov - 0:17

La dame blanche


L'ombre avait disparu. Je me demandais bien ce qu'il se passait. Je me tournais dans tout les sens. Je marcher encore et encore. Regardant ou je mettais les pieds. J'aime pas être pieds nu. J'ai peur de marcher dans un truc. Sur quelque chose de bizarre. Je ne fais plus attention à la brume qui m'entoure. Je crois que si on me croise, j'aurais tout l'air d'une dame blanche. Le teint pale, une robe blanche. Les longs cheveux blonds limites blancs avec la brume. Je préfère même pas imaginer. Je m'arrête un instant. Il me semble entendre des personnes aux loin. Je me dirige vers ces bruits bien certaine que je risquais de tomber sur des fous. Mais peu m'importe. Au moins je serais plus seule dans cette foret qui fais flipper. Je marche lorsqu'une chose attire mon regard. On dirait un pied. Je m'approche un peu. Oui c'est un pied en dessous d'un buisson. Le geste à ne pas faire : j'écartais le buisson. Il ne me fallut que quelques minutes pour voir que le pied était tout seul. Si vous préférez il n'y avait pas de maître, de corps. Je me reculer et me cognais contre un tronc d'arbre. Je me retourner brusquement pour me retrouver nez à nez avec une tête...Sans le corps. S'en ai trop pour moi. Je crie, je hurle de peur. Vous retrouvez devant un cimetière de personne tué sa fait peur. Des têtes, des pieds, des bras, des yeux. Un cri.

-Mais y-a-t-il quelqu'un de censé ici ?

C'était un cri de désespoir. J'avais abandonné l'idée qu'il y est quelqu'un dans cette foret de normal. J'étais assise sur le sol. Les genoux repliés sur moi. Je n'en pouvais plus. Mais les larmes ne venaient pas. Je n'en avais pas l'intention d'ailleurs. Pleurer était un signe de faiblesse. Le fait d'être seule au milieu de cadavres me rendais étrangement calme. Je me calmé doucement. Laissant place à la raison. Tout les élèves de l'académie avaient été amené dans cette foret. Donc il y avait d'autres élèves.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kyle Paige
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1235
♣ Date d'inscription : 26/05/2012
♣ Age : 20
♣ Localisation : Je suis sur la planète Terre, en mission pour découvrir le caractère complexe de l'être humain. Moi, THE extraterrestre ^^


MessageSujet: Re: Don't be affraid, this is Halloween ! ||RP Général Halloween 2012||    Mer 7 Nov - 14:53

Je me relève précipitamment et tombe nez à nez avec Amanda. Elle me fait d'une voix un peu faible :

« - Zachary, mais qu'est ce qu'il te prend de courir comme ça ? »


Elle n'est pas seule, à ses côtés un blond que je connais de vue, et...j'ai un instant de sursaut, un moment ou mon côté irationnel surgit, et que je vois mon jumeau à la place de Nathanaël. Heureusement, je mets moins de 5 secondes pour me rendre compte de mon erreur et personne ne semble l'avoir remarqué. Par terre, il y a aussi Machin Chose qui semble vachement mal en point. Je me sens complètement paumé, à la masse. Je comprends rien de ce qui se passe/ Je les regarde les yeux hagard, je tente de me reprendre. Après tout, j'ai déjà vécu bien pire. Enfin...je l'espère de tout coeur. Je finis par leur demander :

« - Je...vous...vous savez ce qui se passe ? »

J'ai un peu buté sur les mots, comme un gosse. Je ne sais pas comment m'exprimer d'autre. Est ce une frce ? Un cauchemar ? Je ne sais pas vraiment.
Et puis, avec ce brouillard,ce vent glacé sur mon torse, ses bruits étrange qui semblent venir de toutes les directions, j'ai véritablement du mal à me concentrer.
Je me pose des milliers d'autres questions à vrai dire. Je ne comprends strictement rien à ce qui se passe et j'avoue ne pas supporté de ne pas contrôler un minimum les choses ou au moins de comprendre. Je n'ai pas pris la peine de répondre à Amanda et j'espère qu'elle ne m'en veut pas mais j'ai autre chose en tête, j'ai besoin de réponse.

___________
JE VOUS AIME TOUS BANDE DE T'ITES CACAHUETES AMBULANTES 8D !!!!!!!!!!!!!!!!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tugdual d'Harrock
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 197
♣ Date d'inscription : 11/10/2012
♣ Age : 18
♣ Localisation : In my dream


MessageSujet: Re: Don't be affraid, this is Halloween ! ||RP Général Halloween 2012||    Jeu 8 Nov - 14:54



La brunette me regarda avec insistance, les poings sur les hanches, l'œil sévère. Bah quoi, qu'est ce que j'ai encore dit ? Bon d'accords, je ne l'ai pas vraiment traité comme un humain. Mais ce mec m'a foutu la peur de ma vie. C'était pas réel, c'est pas possible que ça ce soit vraiment passé. C'est juste un truc de dingue, c'est impensable tout ça.

"-Tu sais tu es pas obligé de le montrer comme une bête qui à la rage."


Ouaip, t'as raison, désolé, j'aurais peut être pas du dire ça comme ça, adrénaline. Rha la la, je déteste cette nuit, je déteste Halloween et je déteste cette forêt. Quand aux "esprits" qui la peuple et bien, je les déteste également. Sans être une bête, c'est limite s'il n'avait pas la rage. Nan mais sans blague. Un gars déboula à toute vitesse et percuta la jeune fille qui tomba en arrière sous le choc. Sans m'en rendre compte, je me précipitais en avant pour l'aider alors qu'elle se relevait d'elle même. Elle dévisagea un instant le garçon qu'elle reconnu aussitôt. Encore un blond, mais c'est pas possible, il n'y a que ça dans cette école ou quoi ? Le garçon me regarde, regarde l'autre et finalement jette son regard au sol et aperçoit Antarès, complètement out. Ah, comment expliquez ça...

« - Zachary, mais qu'est ce qu'il te prend de courir comme ça ? »


Effectivement, la jeune fille avait reconnue le garçon qui devait se prénommer Zachary. Ouai, en y repensant j'avais déjà du le croiser à la cafet ou dans le parc, mais pas ailleurs. Zachary ne pense même pas à répondre, enfin s'il a déjà entendu la voix fluette et brisée de la brune. Il nous regarde et demande, incertain :

« - Je...vous...vous savez ce qui se passe ? »


Bonne question mon gars, en attendant je n'en sais rien. Je me souviens juste d'avoir couru, tabassé et un mec, tout ceci dans la forêt. Bon, tout ceci n'a pas répondu à ma question de tout à l'heure. Si ce type se réveille mais je crois que je fais un meurtre.

"-Aucune idée."


Je savais pas trop quoi lui répondre, personnellement j'en savais rien alors... Je croisais les bras. Moi qui espérait que ce gars nous apporterait une réponse, c'est plutôt raté. Carrément mort comme dirait mes potes. Non mais c'est cliché là comme situation sérieux. Toujours un gars qui se ramène en tombant, en courant, en arrivant de nul part, rationnel ou non, fou ou non. Un peu plus et je fait noter ça sur papier pour ma prochaine interro sur les scènes glauques ou surnaturelles, bon changez les personnages... Le décor est implanté, c'est déjà ça.


___________
You'll be my satisfaction +
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu sais, il m’arrive parfois de rêver que je vole. Je commence par courir très très très vite, comme si j’étais surhumaine. Et le terrain devient de plus en plus rocailleux et pentu. A la fin je cours si vite que mes pieds touchent même plus le sol. unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-guerre-des-clans.forum-gratuit.be
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: Don't be affraid, this is Halloween ! ||RP Général Halloween 2012||    Sam 10 Nov - 18:57

La main froide de l’ombre abandonne mon épaule et glisse jusqu’à mon avant-bras, – je sens les longs doigts de l’apparition contre ma peau qui frémit – puis finalement disparait. Je tremble, j’ai froid et chaud à la fois, je me sens mal. Mes yeux sont toujours clos, ma respiration devient sifflante. Les battements de mon cœur s’affolent lorsqu’une main chaude et poisseuse attrape mon poignet. Je fais un bond en arrière en ouvrant les paupières, lâchant un hurlement. C’est Rhine. La fille aux cheveux bleus. Je l’avais rencontré sur les toits de l’Académie, et je l’avais réconforté. J’écarquille les yeux et lâche, mi- rassuré :

- Bordel qu’est-ce que tu fous là ?

Elle ne répond pas à ma question, préférant s’approcher de moi pour me murmurer à l’oreille, une pointe de peur dans sa voix vibrante de détresse :

- Il faut qu'on s'enfuit...

Rhine a à peine le temps de finir sa phrase qu’un homme plutôt imposant, le torse nu et balafré de tout part lui arrache à moitié le tee-shirt, ouvrant une nouvelle plaie sur la peau de la jeune fille, lui arrachant un gémissement. Elle tente de riposter en lançant son pied dans la direction de l’agresseur, en vain. Elle semble à bout de force. J’attrape son bras qui me tient, l’attire vers moi pour l’empêcher d’être à nouveau attaquée. J’observe.
Réfléchis, réfléchis… Petite analyse de la situation : devant nous se tiennent deux âmes, celle qui m’a entaillé la joue tout à l’heure et l’homme qui vient d’agresser Rhine. Vite, une solution, maintenant là ! Je ne peux pas me battre : ils disparaissent au moindre contact, mes mains les traversent. Il n’y a pas trente-six solutions qui s’offrent à nous. Soudain, l’âme de la femme commence lentement à s’estomper dans un affreux éclat de rire. C’est le moment.

- ON COURS !

Et je m’élance en avant, tenant fermement Rhine par le bras.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Don't be affraid, this is Halloween ! ||RP Général Halloween 2012||    

Revenir en haut Aller en bas
 

Don't be affraid, this is Halloween ! ||RP Général Halloween 2012||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» HALLOWEEN ♌ grand bal d'Halloween 1978
» Let's go for Halloween ! [tous invités à participer !]
» Halloween event !!!
» L'event d'halloween sur FR
» UN AMI D'UN SOIR (conte pour Halloween)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Concernant le membre :: RP terminés-