Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je n'ai pas d'idée de titre. Alors on va faire comme si c'était un titre. Y'a pas de règle sur les titres, si ? (Nath) || Fini.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: Je n'ai pas d'idée de titre. Alors on va faire comme si c'était un titre. Y'a pas de règle sur les titres, si ? (Nath) || Fini.   Mer 7 Nov - 9:43

Antarès ne tenta rien de plus durant quelques secondes, durant lesquelles la tempête régnait toujours dans l’esprit de Nate. Ce dernier était d’ailleurs sur le point de repousser l’agresseur, mais il vit alors quelque chose qui l’arrêta dans son idée.
Le regard d’Antarès avait changé, se chargeant d’une remarquable vague d’émotion. Nate s’en imprégna instantanément, ressentant la détresse, la culpabilité, la haine de soi, le regret, la panique.
Tout ceci en un bref instant, sans jamais qu’ils ne se séparent. Ce regard, accompagné de l’inopiné contact dont Antarès avait eu l’initiative, donna à Nate une vision de l’art inédite. N’étant par nature absolument pas tactile, il n’avait jamais eu l’idée d’intégrer le sens du toucher à ses œuvres. Ça lui semblait pourtant comme une évidence, là tout de suite. Et s’il n’avait pas été dans cette position délicate, il se serait immédiatement plongé dans sa bulle artistique spirituelle, mordillant son crayon tout en laissant déferler sur lui l’inspiration suprême.
Cet éclat de génie avait soudain fait taire le chaos de l’esprit de Nathanaël, qui s’était laissé subjuguer par l’art durant un bref instant. Car tout ceci n’avait pas duré plus de quelques secondes.
Et le nouvel instinct qui lui avait discrètement soufflé un peu plus tôt de ne pas rompre le baiser en profita pour prendre un peu plus d’assurance, avec un argument de poids : l’art.
Nathanaël lâcha la chemise d’Antarès, néanmoins légèrement sur ses gardes – par nature – et laissa sa main se poser naturellement sur le pectoral gauche de son binôme. Il voulait juste vérifier ceci.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Je n'ai pas d'idée de titre. Alors on va faire comme si c'était un titre. Y'a pas de règle sur les titres, si ? (Nath) || Fini.   Mer 7 Nov - 12:27

Antarès ne comprenait pas. Il ne se faisait pas repousser, il ne se faisait même plus tenir par le col. Tout ce que Nate avait fait était poser sa main sur sa poitrine, à l'endroit où il y avait son coeur, mais pourquoi ? Est-ce qu'il avait une idée derrière la tête, ou est-ce qu'il le pardonnait ? Il se sentait horriblement confus, et ne savait toujours pas ce qu'il devait faire au juste - apparemment, rester ici, mais il se posait trop de questions pour le savoir. Il serra ses poings contre le mur et retira ses lèvres, aussi essoufflé que si il avait couru un marathon. Il n'osait même plus le regarder dans les yeux comme il le faisait avant. Il hésita un instant, puis posa sa tête sur son épaule, pour échapper définitivement à son regard. Il avait envie de se mettre à pleurer, ou quelque chose comme ça.

Il était désolé, tellement désolé, mais il savait que ça ne les avancerait pas à grand chose. Ou du moins, il le supposait. Antarès laissa Nathanaël faire ce qu'il avait à faire, si il avait à faire quelque chose du moins. Cette main sur son torse l'intriguait beaucoup, à vrai dire. Qu'est-ce qu'il voulait faire, mesurer son rythme cardiaque ? 190 pulsations par minutes. La chaleur, peut-être ? Il faisait chaud, ça c'était le cas de le dire. A moins qu'il était en train de se faire des idées, et que son geste ne voulait rien dire en particulier. Ca pouvait très bien être ça. Et dans ce cas-là, pourquoi est-ce qu'il s’inquiétait quand même ? Il craignait quelque chose, mais quoi ? Il n'arrivait même pas à mettre des mots dessus, et il ne savait même pas si il s'agissait d'une peur raisonnée, ou juste d'un reste de ce qu'il venait de ressentir. Il ferma les yeux et se crispa.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: Je n'ai pas d'idée de titre. Alors on va faire comme si c'était un titre. Y'a pas de règle sur les titres, si ? (Nath) || Fini.   Mer 7 Nov - 13:41

Antarès serra les poings et rompit le contact de leurs deux bouches, bizarrement essoufflé. Il semblait de plus en plus désemparé et ne soutenait même plus le regard de Nate, chose qui sembla tout à fait exceptionnelle à celui-ci. Pourtant, au lieu de fuir à l’autre bout de la pièce comme aurait pu le faire Nathanaël tout à l’heure, il resta serré contre lui et posa sa tête sur l’épaule du blond, empêchant une fois pour toutes celui-ci de croiser son regard. Nate frémit légèrement à ce nouveau contact, qui une fois encore n’était pas si désagréable que ça. C’était un peu comme s’il avait intégré Antarès dans son périmètre d’espace vital, une fois que celui-ci était contre lui.
Antarès pouvait cacher son visage autant qu’il le voulait, son rythme cardiaque le trahirait toujours. Son cœur battait vite, Nate pouvait sentir chaque coup frénétique sous ses doigts.
La situation était bien étrange. Antarès, si sûr de lui depuis le début, était en train de perdre complètement la face ; et Nathanaël, complètement paniqué et au bord de la crise de nerfs tout à l’heure, était finalement le plus calme des deux à cet instant.
Enfin, calme, tout est relatif. Il avait toujours le cœur qui battait la chamade, son esprit était toujours partagé, il ne savait toujours pas pourquoi il lui arrivait ça maintenant. Ceci dit, son petit élan d’inspiration lui avait redonné de l’assurance, et tout ceci lui semblait maintenant bien moins révoltant.
Il avait cependant besoin de comprendre, c’était crucial. Il avait eu jusqu’à présent une vision assez vague de ce genre de choses, parce qu’il ne s’y était jamais vraiment intéressé et n’y avait pas réfléchi. Il avait néanmoins toujours pensé qu’un baiser était une sorte de marque d’affection, et même d’amour. Mais Antarès venait d’ébranler cette semi-certitude, parce qu’il était complètement invraisemblable qu’il y ait un quelconque amour là-dedans. Même l’affection était absente de son baiser, d’ailleurs. Nathanaël avait cru comprendre aussi qu’on pouvait embrasser une personne parce qu’elle nous attirait, mais il ne parvenait pas à imaginer que quelqu’un puisse être attiré par lui. Ça n’avait pas de sens, à ses yeux.
Alors pourquoi Antarès avait-il fait cela ? A la base, pour riposter à la provocation de Nate. A la base. Car ce dernier doutait désormais que cette raison soit encore d’actualité, à en juger par l’instabilité du rythme cardiaque d’Antarès. Bref, le plus jeune était un peu – beaucoup – perdu, et leurs positions respectives ne lui permettaient pas, bien qu’il s’y habitue chaque seconde un peu plus, de réfléchir de manière cohérente.

- Pourquoi ?

Il se rendit compte après avoir parlé qu’outre sa voix légèrement moins stable que d’habitude, sa question n’avait pas vraiment de sens. Antarès avait déjà joué là-dessus un peu plus tôt, il précisa donc, dans un murmure :

- Pourquoi moi ?

Puis il réalisa que ce n’était pas vraiment plus précis. S’il en perdait ses mots, rien n’allait plus. En fait, il aurait voulu dire « est-ce que je t’attire ? » mais ça lui semblait ridicule. Alors il ne l’avait pas dit. Nate ne se comprenait plus lui-même , lui qui d’habitude ne craignait jamais de dire ce qu’il avait à dire.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Je n'ai pas d'idée de titre. Alors on va faire comme si c'était un titre. Y'a pas de règle sur les titres, si ? (Nath) || Fini.   Mer 7 Nov - 14:11

Pourquoi ? Il n'en avait aucune idée. Antarès n'était plus vraiment en état de jouer sur les mots, ceci dit, et il n'eut pas besoin de la petite précision de Nathanaël pour comprendre de quoi il était question. Il ne savait pas. Vraiment pas. Et rien que l'idée de ne pas savoir lui donnait le vertige. Il ne l'aimait pas, ça c'était bien sûr, enfin pas au sens d'Amour, mais il n'était pas sûr qu'il y avait vraiment rien. Et si il y avait quelque chose, ça n'était sûrement pas seulement son très beau physique. Peut-être que sa façon de penser lui plaisait. Peut-être qu'il avait rencontré la seule personne de cet établissement qui était à peu près comme lui. Peut-être que c'était seulement le besoin de se faire reconnaitre dans un "groupe", pour une fois dans sa vie, et peut-être même qu'il y avait plus derrière tout ça, mais il n'aurait pas sû dire quoi exactement. Il fallait qu'il prenne le temps d'y réfléchir, mais Nate voulait une réponse maintenant, à en juger par le ton de sa voix, légèrement vascillant.

C'était l'une des premières fois de sa vie qu'il ne contrôlait pas ce qu'il faisait. Il avait eu l'impression de contrôler, mais ça n'était pas le cas, et il savait qu'il n'avait pas toute sa tête au moment précis où il avait décidé de l'embrasser. Il avait dû devenir complètement dingue l'espace d'un instant, ou alors il était aveuglé par le fait qu'il détestait la cigarette. Ou alors, en croisant les deux idées, on pouvait en déduire que c'était le goût de brûlé amer dans sa gorge et l'impression d'étouffer qui l'avait rendu fou. Mais en y réfléchissant bien, il y avait forcément quelque chose d'autre. Si ce n'était que ça, il ne l'aurait pas embrassé, il se serait sûrement juste collé outrageusement à lui comme il l'avait fait plus tôt, et ça lui aurait suffi. Mais ça ne lui avait pas suffi, et il y avait eu, même si il avait du mal à l'admettre, une sorte d'envie d'aller plus loin que ça. Et maintenant, il s'en voulait encore.

"On est pareils. "

C'était la seule chose qu'il avait réussi à conclure de son intense réflexion désordonnée. Bien sûr, ils n'étaient pas les mêmes en tout point, et en vérité ils avaient quand même pas mal de différences, mais il sentait qu'ils pouvaient se comprendre, ce qui était pour lui quelque chose d'assez extraordinaire pour aller jusque là. Il enfouit sa tête un peu plus dans son épaule, doucement mais craintivement. Il avait, une fois de plus, peur.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: Je n'ai pas d'idée de titre. Alors on va faire comme si c'était un titre. Y'a pas de règle sur les titres, si ? (Nath) || Fini.   Mer 7 Nov - 17:57

Pareils. C’était la réponse d’Antarès. Il disait qu’ils étaient pareils. Le dicton « qui se ressemble s’assemble » était ici pris au pied de la lettre, ce qui avait un côté assez ironique. Oui, ils étaient sans doute pareils sur certains points. Leur passé n’était pas le même pourtant il y avait des choses communes dans leurs tempéraments.
Quoique, peut-être que leurs passés respectifs comportaient des similitudes. Avant d’être à l’Académie, Nate était « le mec bizarre », celui qui était toujours seul, celui qui ne parlait pas, celui dont on parle dans son dos. Autiste, asocial, taré, et même pédé parfois, bien des adjectifs étaient sortis de bien des bouches à son sujet. Aujourd’hui encore, cela lui arrivait parfois d’entendre des gens dire des choses à son sujet. Les rumeurs allaient bon train.
Or, Nathanaël savait que les gens parlaient d’Antarès. Les probabilités pour que ce fût déjà le cas auparavant étaient élevées.
Alors oui, peut-être qu’ils étaient tous deux semblables. Peut-être qu’ils étaient tous deux des types bizarres dont on parle dans le dos. Peut-être qu’ils avaient tous deux une phase de solitude. Peut-être qu’ils avaient tous deux une bonne raison de cacher leurs sentiments. Peut-être qu’ils avaient tous deux besoin de l’art.
Antarès enfouit encore davantage sa tête contre l’épaule de Nate, qui avait l’impression de ne plus être capable de réfléchir de manière cohérente. La caresse du souffle de son binôme contre la peau de son cou provoqua à nouveau un étrange frisson dans le bas de son dos.
Et puis zut. Qu’est-ce qui le retenait de se laisser un peu aller, au fond ? Lui qui ne se permettait jamais le moindre écart, la moindre folie ailleurs que dans ses dessins, qu’est-ce qui, là, tout de suite, l’empêchait de décompresser, au lieu d’attendre bêtement de pouvoir extérioriser tout ceci sur une feuille ?
Il ferma les yeux, pencha légèrement la tête en arrière et laissa un long soupir s’échapper de ses lèvres entrouvertes, comme si cette expiration prolongée allait expulser les questions qui lui torturaient l’esprit. Ce ne fut pas tellement le cas, mais ça faisait du bien. En inspirant la seconde d’après, les yeux toujours clos, il se rendit compte que les cheveux d’Antarès sentaient bon… Il avait refusé d’y songer jusqu’à maintenant, mais à présent il ne pouvait plus le nier, son binôme avait une odeur vraiment pas déplaisante. Il rouvrit les yeux et se demanda avec curiosité si la longue tignasse flamboyante du garçon était aussi douce au toucher qu’elle en avait l’air.
Il commençait à dérailler.
Dans l’immédiat, Nate ne savait pas quoi faire. Il avait le sentiment que s’il repoussait Antarès, il passerait à côté non seulement d’éléments très intéressants pour le travail final, mais aussi d’horizons encore inexplorés dont il était de plus en plus curieux, surtout depuis qu’il avait eu son éclat d’inspiration un peu plus tôt.
Il ne savait pas non plus ce que projetait de faire Antarès, qui était peut-être aussi paumé que lui. Il semblait rongé de culpabilité, pourtant il ne s’éloignait pas de Nate.
Ce dernier n’avait pas retiré sa main de la poitrine d’Antarès. La sensation de ce cœur qui battait sous ses doigts était… étrange. Un peu hypnotisante.
Que d’esprits embrouillés, aujourd’hui.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Je n'ai pas d'idée de titre. Alors on va faire comme si c'était un titre. Y'a pas de règle sur les titres, si ? (Nath) || Fini.   Mer 7 Nov - 18:49

Nathanaël ne lui répondait rien. Il n'émettait pas le moindre son, à part peut-être celui de sa respiration, mais autrement, le silence régnait. Antarès l'avait senti vaguement relever la tête, mais sans plus. Il ne savait pas ce que ça voulait dire. Si il n'acceptait pas la situation, ça ferait longtemps qu'il l'aurait repoussé de lui, mais il ne l'avait pas fait. Et si il acceptait réellement, peut-être qu'il lui aurait fait savoir également ? Ca n'avait pas l'air d'être un refus, mais ce n'était peut-être pas non plus un oui. Antarès était dans le flou le plus total, et son esprit ne savait plus où donner de la tête. Dans tous les cas, apparemment, si il fallait nuancer, ça serait plus dans l'acceptance qu'autre chose. Sa respiration commençait à se calmer, il n'était ni soulagé ni heureux, mais c'était toujours mieux. Même si il ne savait pas trop où ils allaient comme ça.

Ils allaient sûrement avoir une relation très spéciale. D'un côté, elle n'aurait pas pu ne pas être spéciale, si on y réfléchissait bien, mais là elle allait sûrement atteindre des records en matière de "spécial". Antarès n'était pas amoureux de lui, mais il l'aimait, peut-être pas comme on peut aimer un frère, ou même un ami, enfin, ça pouvait se situer entre les deux. Ce n'était pas non plus du flirt d'après lui, il n'avait aucune intention de le draguer, de coucher avec, ou quoi que ce soit. C'était vraiment étrange. Et Antarès ne savait pas trop si ça allait continuer dans ce sens, et comment ils se parleraient après, comment ils travailleraient ensemble. Il n'avait jamais été dans ce genre de situation bizarre avec quelqu'un, du moins, pas autant bizarre que maintenant. Pendant qu'il le pouvait encore, il glissa un long baiser dans son cou. Il n'était pas brusque comme la dernière fois, il se voulait beaucoup plus tendre. Puis il changea de sujet, peut-être pour faire oublier à Nathanaël ce qu'il venait de faire.

"Qu'est-ce qu'on va faire ? Pour le projet, je veux dire. ", lui demanda-t-il doucement, juste assez fort pour qu'il l'entende. Il n'avait pas réellement envie de lui casser les oreilles, et de toutes façons, il n'avait pas besoin d'élever plus la voix.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: Je n'ai pas d'idée de titre. Alors on va faire comme si c'était un titre. Y'a pas de règle sur les titres, si ? (Nath) || Fini.   Mer 7 Nov - 19:49

Nate commençait à se dire qu’il n’allait plus rien se passer lorsqu’Antarès déposa un long baiser dans son cou. Un long frisson parcourut l’échine de Nathanaël, qui eut soudain la très bizarre envie de glisser ses mains dans le dos de son binôme. Il chassa très vite ce désir étrange et inattendu avant que son cerveau n’envoie le signal fatidique en direction de ses bras. C’était pas passé loin. Qu’est-ce qui lui passait par la tête ? Est-ce que ça voulait dire qu’il éprouvait du désir ou de l’amour pour Antarès ?
Il avait la fichue impression de tourner en rond. Aucune de ses réflexions ne l’amenait à quoi que ce soit, si ce n’était d’autres sujets de réflexion.
Et si… Et si, là, tout de suite, il laissait glisser la main qui était toujours sur la poitrine du roux sur la hanche de celui-ci ? Qu’est-ce qui allait se passer ?
Il ne le sut pas, parce qu’il ne le fit pas.

- Qu’est-ce qu’on va faire ? Pour le projet, je veux dire.

La voix basse d’Antarès sonna étrangement aux oreilles de Nate, mais c’était peut-être parce qu’il était à ce moment perturbé par le souffle de son partenaire sur son cou.
Le projet. Nate ne l’avait pas oublié, au contraire. Il considérait que cela faisait en quelque sorte partie du projet. Chaque seconde passée avec Antarès faisait partie pour lui du projet. Ceci dit, il ne savait pas comment travaillait son binôme. Pour sa part, il préférait faire ses esquisses seul, au calme de sa chambre. Il était physionomiste à l’extrême, ce qui lui permettait de dessiner avec une grande précision quelqu’un qui n’était pas devant lui.
Il ne voyait pas vraiment si Antarès parlait ici de détails sur la manière dont ils allaient travailler ensemble, comme si de rien n’était, ou bien s’il se demandait comment ils allaient travailler après cet… échange. Quoique les deux questions pouvaient se rejoindre, en fait. Dans tous les cas, Nate ne savait pas vraiment quoi répondre.
Il n’avait jusqu’à présent pas envisagé que ses rapports avec Antarès puissent être différents à cause d'un baiser. Cela pouvait sembler logique de certains points de vue, certes. A vrai dire Nathanaël n’en savait rien. Il n’avait pas assez d’éléments pour avoir une théorie suffisamment précise.

- Je considère que cela en fait partie, répondit-il à voix basse lui aussi.

C’était la vérité. Il répondait là en toute honnêteté, parce qu’il le pensait et parce que c’était tout ce qu’il avait à répondre. C’était d’une logique implacable dans sa tête, pourtant, il se rendit compte une fois la phrase dite à voix haute qu’Antarès pouvait mal l’interpréter et croire que Nate ne s’était laissé faire que par intérêt artistique. Il y avait de ça, d’une part, mais c’était beaucoup plus compliqué que cela. Tout ce qu’il faisait avait un intérêt artistique pour lui, parce qu’il vivait son art jusqu’au plus profond de lui et que chaque chose qui le touchait personnellement touchait son art en conséquence.
Il avait légèrement relâché le contrôle qu’il exerçait sur lui-même depuis un moment, sans s’en rendre compte, et son cerveau en profita pour envoyer le fameux signal fatidique qui fit que sa main glissa jusqu’à la taille d’Antarès. Juste ça. Trop tard pour regretter ; maintenant Nathanaël était obligé d’assumer.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Je n'ai pas d'idée de titre. Alors on va faire comme si c'était un titre. Y'a pas de règle sur les titres, si ? (Nath) || Fini.   Mer 7 Nov - 21:58

Nathanaël considéra la question, avant de lui répondre simplement que tout ce qu'ils faisaient était en fait inclus dans le projet. Antarès eut un peu de mal à comprendre de quoi il parlait, au début. Du fait de se lancer des "défis" pour se connaitre, ou du fait de se laisser embrasser contre un mur dans une salle de bains ? Il douta pendant quelques instants, ne sachant pas trop ce qu'il devait penser de sa réponse, jusqu'à ce qu'il sente sa main glisser de son torse jusqu'à sa taille. Il eut un léger frisson, et tressaillit, sans pouvoir s'empêcher de laisser s'échapper un court soupir de surprise. Alors finalement, dans l'esprit d'Antarès, sa réponse n'était pas celle d'un "coeur de pierre froid et sans état-d'âme", mais plutôt celle de quelqu'un qui prenait un apparent plaisir à faire son travail. Toutes ses craintes s'étaient dissipées. Nate avait l'air de l'apprécier aussi.

Délicatement, Antarès se recula un peu, et sa main s'ôta du mur pour venir effleurer le visage de son partenaire. Il n'avait plus peur du regard qu'il portait sur lui, à présent, et il était redevenu à peu près confiant. Il se mit sur la pointe des pieds pour embrasser son front, avec toute la douceur dont il était capable de faire preuve, et se détacha enfin de lui en lui adressant un petit sourire. Il était légèrement déçu de rompre le contact de cette façon, mais il en avait besoin pour réfléchir un moment avec les pleines capacités de son cerveau. Il partit regarder la surface de l'eau encore calme du jacuzzi, se penchant au dessus en appuyant ses coudes sur le rebord en marbre blanc, et se plongea dans ses pensées. Il fallait maintenant qu'il fasse une sorte d'organisation du mois à venir, histoire de pouvoir rendre leur travail à temps, et de ne pas être pressés dans la dernière semaine.

"Je pense qu'il faudra que l'on se mette à peindre la semaine prochaine au maximum. "

C'était la conclusion qu'il avait tirée, en observant son reflet dans l'eau, et en le déformant en plongeant ses doigts dedans, formant de légères rides à la surface du liquide. Il n'était pas un grand fan des planifications, ou des emplois du temps bien cadrés, mais il savait quand il en aurait besoin, alors il se forçait un peu.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: Je n'ai pas d'idée de titre. Alors on va faire comme si c'était un titre. Y'a pas de règle sur les titres, si ? (Nath) || Fini.   Jeu 8 Nov - 18:58

Nate, en voyant Antarès reculer légèrement et venir lui caresser doucement le visage, songea que son partenaire allait encore l’embrasser et son cœur s’emballa légèrement. Pourtant le rouquin ne l’embrassa pas. Enfin, pas sur les lèvres. Il eut ensuite un petit sourire et se décolla de Nate pour de bon.
Ce fut un étrange mélange de soulagement profond, de légère déception et d’une pointe de surprise. Nate eut soudain l’impression que son espace vital était très vaste, c’était comme s’il respirait à nouveau, et son rythme cardiaque augmenta d’ailleurs légèrement. Pendant qu’Antarès s’approchait du jacuzzi, Nathanaël s’écarta du mur et marcha lentement à travers la pièce en observant celle-ci, juste pour ne pas tout simplement se laisser tomber dans un coin et se replier sur lui-même pendant une heure ou deux. Il reprit son crayon dans sa poche et en mâchouilla légèrement l’extrémité pour se détendre ; car même si au final il aurait été disposé à ce qu’Antarès aille un tout petit peu plus loin, Nate subissait maintenant le contrecoup de cet évènement impromptu et se sentait légèrement fébrile.
Il s’approcha des lavabos et effleura une vasque de pierre du bout des doigts, perdu dans ses éternelles réflexions sans issue. Il eut envie de pousser un long soupir pour évacuer le stress qui s’était accumulé en lui, mais se retint ; il ne voulait pas qu’Antarès pense qu’il l’ennuyait. Il se tourna d’ailleurs vers le rouquin, qui se trouvait dans une position… légèrement ambigüe. Nate allait finir par croire que son binôme était tout le temps comme ça.

- Je pense qu'il faudra que l'on se mette à peindre la semaine prochaine au maximum.

Peindre. Haha, la bonne blague. Puisque le rendu final était libre, pas question de toucher au moindre pinceau. Même s’il avait eu l’occasion – et l’obligation – de s’améliorer énormément en peinture en un an, Nathanaël n’aimait toujours pas ça. Il rangea son crayon dans sa poche s’approcha du jacuzzi tout en répliquant, ayant retrouvé sa voix posée et complètement assurée :

- Tu peins. Je dessine.

Il s’assit au bord du bassin, à l’autre bout par rapport à Antarès – respectant donc l’espace vital de chacun, lui.

- Auras-tu besoin de m’avoir sous les yeux pour peindre ?

Puisqu’ils étaient lancés sur le sujet technique et pratique, autant demander. Nate n’aurait besoin de dessiner sur place que pour les détails concernant la salle de bain, et encore, même s’ils devaient faire leur œuvre dans le cadre du lieu choisi par le professeur, rien ne les obligeait à reproduire les lieux dans leur exactitude. Nathanaël avait toujours un problème avec le fait de dessiner devant les gens, même s’il s’améliorait. Enfin, il tolérait de faire de vagues croquis en présence d’Ethan, et de TRÈS vagues croquis dans la cour. Bon, et forcément, parfois il devait dessiner en cours d’art, dans ces cas-là il se faisait violence. Bref.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Je n'ai pas d'idée de titre. Alors on va faire comme si c'était un titre. Y'a pas de règle sur les titres, si ? (Nath) || Fini.   Jeu 8 Nov - 19:30

Nathanaël s'était promené un peu dans la salle le temps qu'Antarès réfléchisse, puis il était venu s'asseoir lui aussi sur le rebord du jacuzzi, quoi qu'à l'opposé de lui. Il devait maintenant lever la tête plutôt haut pour pouvoir lui parler correctement (c'est à dire en le regardant), alors il appuya sa tête sur l'une de ses mains pour éviter de se défoncer la nuque à chaque fois qu'il voulait dire quelque chose. Nate fit une rectification assez intéressante. Alors comme ça il n'avait pas envie de peindre ? Peut-être qu'il n'aimait pas ça, après tout, et c'était son droit de toutes façons, Antarès n'allait pas commencer à hurler. De toutes façons, comme le rendu était libre, il pouvait bien faire ce qu'il voulait, il avait même le droit de faire un mobile si il en avait envie. Lui allait se cantonner à la peinture, car il préférait ça, et parce que ça le détendait un peu plus, même si il aimait sketcher de temps en temps.

Nathanaël lui posait maintenant une autre question, celle du modèle. A vrai dire, même si il avait (comme n'importe quel peintre) une assez bonne mémoire visuelle, elle n'était pas parfaite, et elle était loin d'être aussi puissante que celle de son partenaire. Il était capable de dessiner sans modèle, mais il préférait s'assurer de pouvoir capturer n'importe quelle petite ombre sur son sujet. Et si jamais il leur manquait du temps, alors il ferait un compromis : faire un croquis avec beaucoup d'indications et de flèches sur place, puis reprendre dans sa chambre, une fois qu'il serait seul. Ca ne lui poserait aucun problème.

"Je préférerais. Et toi ? "

Peut-être que Nathanaël savait déjà ce qu'il allait faire, voire même ce qu'il allait rendre à la fin, et Antarès ne pouvait s'empêcher de se demander ce que ça pourrait bien être. Il était assez curieux de savoir comment il le voyait, et comment il le représenterait. Finalement, ce projet serait peut-être encore plus intéressant qu'il n'en avait déjà l'air. Anti ne savait pas trop pour l'instant ce qu'il allait faire, il fallait qu'il prenne un peu de temps pour réfléchir à ce qui pourrait être parfait. Il adorait prendre son temps, et il préférait ne pas savoir exactement ce qu'il allait faire dès qu'il prenait sa feuille, tout ça parce qu'en général, au fur et à mesure qu'il dessinait, il ne pouvait pas s'empêcher d'avoir d'autres idées. Alors il se disait qu'il allait déjà commencer par croquer des scénettes, puis il aviserait.

Il faisait toujours des ronds dans l'eau avec sa main libre sans même sans rendre compte. Il adorait ce genre de sensations, ça le calmait, et ça l'aidait à s'organiser, ce qui était chose difficile.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: Je n'ai pas d'idée de titre. Alors on va faire comme si c'était un titre. Y'a pas de règle sur les titres, si ? (Nath) || Fini.   Jeu 8 Nov - 23:10

Nathanaël s’accorda un instant de réflexion en observant Antarès. Ses cheveux, son visage, ses yeux, l’expression si particulière qu’il avait lue dans son regard après l’étrange affaire du baiser, tout ceci était déjà ancré dans l’esprit de Nate, et il aurait pu sans problème le dessiner de manière relativement précise.
Son binôme jouait avec l’eau du jacuzzi, les yeux paisibles rivés sur ses doigts qui faisaient des ronds dans le liquide translucide. Nathanaël songea qu’il devait aimer l’eau, probablement. Il haussa les épaules.

- Non.

Le jeune homme réalisa qu’il n’avait jamais servi de modèle auparavant, et lui-même n’en utilisant pas il ne savait pas vraiment comment cela devait se passer. Il serait probablement supposé faire ce qu’Antarès lui disait, bien qu’en fait si son partenaire lui demandait de faire certaines choses qui pour lui n’étaient pas naturelles, ce ne serait pas vraiment représentatif de qui il était. A vrai dire, plus il y pensait et plus il était curieux de connaitre la façon de travailler de son binôme. Car au fond, la méthode de travail était une véritable révélation sur la personnalité de l’artiste, et c’était d’ailleurs une des raisons pour lesquelles Nate n’aimait pas dessiner devant quelqu’un d’autre ni même montrer ses œuvres.

- Je n’ai jamais été modèle, déclara-t-il d’un ton égal.

Pour une raison qui lui échappait, son cerveau, qui laissait parfois sortir des paroles à la même allure que les pensées venaient, était sur le point de lui faire ajouter « il y a beaucoup de choses que je n’ai jamais faites », mais Nate se retint in extremis. Antarès risquait d’interpréter bizarrement cette phrase – qui était d’ailleurs vraiment bizarre. D’un autre côté, il était vrai que Nate n’avait presque rien fait de ce qu’un jeune « normal » était supposé avoir fait à son âge, il s’en rendait compte en côtoyant ses congénères. Antarès avait, quoi, dix-huit ans, à peine deux de plus que le blond, et semblait pourtant avoir sur certains sujets une maturité bien supérieure à Nate, qui était soudain curieux de choses qui n’avaient pourtant jamais effleuré son esprit avant.
Nathanaël savait en entrant dans cette pièce qu’il allait faire une rencontre intéressante, mais ce qui se passait en fait dépassait largement ses espérances – ou ses craintes, selon.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Je n'ai pas d'idée de titre. Alors on va faire comme si c'était un titre. Y'a pas de règle sur les titres, si ? (Nath) || Fini.   Jeu 8 Nov - 23:43

Nate n'avait apparemment pas besoin de la présence d'Antarès pour pouvoir le dessiner. Il n'eut aucune réaction particulière, même si il aurait bien eu envie de le voir au travail. Bah, c'était sans importance. Il n'avait jamais servi de modèle non plus ? Il pourrait lui montrer. Si il en avait envie bien sûr, parce que peut-être qu'il ne voulait vraiment pas poser pour lui. C'était à lui de décider, et Antarès comprendrait si il refusait. Dans ce cas, il aurait à se fier à sa mémoire, ou alors ramener carrément un appareil photo si vraiment il en avait besoin (mais il en doutait fortement). Vraiment, si il voulait servir de modèle pour lui, tout ce qu'il aurait à faire serait de... Prendre sa position favorite, ou la première qui lui viendrait à l'esprit, et Antarès improviserait avec ça, avec ce que ça lui inspirait. Il pourrait changer de pose toutes les cinq minutes, ou alors à la fin de chaque sketch, si il en avait envie, tout son travail était dans l'improvisation. C'était son maître-mot, dans ce genre de projets, de toutes façons. Il releva les yeux vers lui.

"Ce n'est pas quelque chose de très compliqué. Je te montrerai, si tu en as envie. "

Antarès se concentra maintenant sur la surface de l'eau, et laissa son esprit divaguer loin, très loin du sujet initial. Il n'avait jamais vu ce truc en marche, et plus les jours passaient, plus il se demandait si quelqu'un avait déjà utilisé ce jacuzzi une fois. En fait, il se demandait même pourquoi il y avait un jacuzzi dans cette pièce. C'était une salle de bains, et tout ce qui avait un rapport avec l'eau se trouvait ici, ça il pouvait le concevoir, mais pourquoi un jacuzzi ? Et surtout, qui avait eu l'idée, et qui s'en servait ? L'eau n'y était jamais chauffée, et on pouvait même se demander si il y avait quelqu'un qui la changeait de temps en temps, ou si elle circulait d'une façon ou d'une autre. Non, franchement, il ne savait pas ce que ce genre de choses faisait dans une école. Dans une piscine, ou un centre nautique, peut-être, mais une Académie ? Ca le dépassait un peu.

"Tu l'as déjà vu en état de marche ? "

Demanda-t-il à Nathanaël, comme si ce dernier avait suivi toute sa réflexion. Il avait même oublié de préciser de quoi il était en train de parler, et ça ne lui vint même pas à l'esprit, en fait. Si Nate comprenait, c'était un miracle. Ou alors il était intelligent. Nate était intelligent.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: Je n'ai pas d'idée de titre. Alors on va faire comme si c'était un titre. Y'a pas de règle sur les titres, si ? (Nath) || Fini.   Ven 9 Nov - 20:07

Antarès lui proposait de lui montrer l’art d’être modèle. Ça ne dérangeait pas vraiment Nate, à vrai dire. Il était tout à fait ouvert à la manière dont son binôme voulait travailler, et s’il devait pour cela rester immobile pendant deux heures, il s’y plierait. Comme dit plus tôt, il était réellement curieux de la manière dont travaillait son partenaire. Etre modèle ne devait pas être inintéressant.

- Ok.

Ah, laconisme quand tu nous tiens.
Antarès semblait pensif, son regard toujours porté sur l’eau du jacuzzi, et Nate en profitait pour observer le rouquin. Les traits de son visage étaient fins et plutôt doux, douceur principalement accentuée par son regard calme et pensif. Les yeux d’Antarès étaient d’ailleurs son meilleur atout, selon Nathanaël. Aussi bien leur forme, très délicate, que leur couleur et leur profondeur, malgré l’air généralement impassible du garçon, en faisaient des yeux vraiment très beaux. Les yeux et le regard étaient vraiment les choses les plus importante pour Nate, il faisait une fixation là-dessus dès qu’il rencontrait quelqu’un. Il pouvait y avoir des personnes avec de très beaux yeux mais un regard assez fade, tout comme des personnes avec des yeux quelconques mais un regard poignant d’intérêt. Antarès avait la chance de posséder de beaux yeux et un beau regard. Un regard mystérieux, caché, à première vue indéchiffrable, et qui pouvait en fait éclater de magnificence lorsque des émotions le traversaient, comme tout à l’heure.
Se faire plaquer au mur et brutalement embrasser en valait la peine, juste pour voir ça.

- Tu l'as déjà vu en état de marche ?

Nate émergea de sa contemplation. Visiblement, Antarès était très intéressé par ce jacuzzi.

- On peut l’allumer, oui. Mais personne ne s’en sert à l’heure de pointe.

L’heure de pointe, nom donné à la période durant laquelle tout le monde venait utiliser la salle de bain, généralement après le diner. Les élèves qui se servaient du jacuzzi venaient plus tard, en principe, et parfois après le couvre-feu – Nate avait juste entendu des gens en parler.
Joignant le geste à la parole, le blond se pencha afin d’atteindre le bord le plus près du mur, en diagonale par rapport à Antarès, et appuya sur un bouton parmi d’autres, après avoir observé un instant le système pour savoir lequel était le bon. Il y eut un petit bip sonore et les remous se mirent en marche, tout comme une petite lumière rouge à côté du bouton, qui indiquait que l’eau était en chauffe.
Nate plongea un doigt dans l’eau, qui commençait déjà à tiédir, puis appuya à nouveau sur le bouton et le jacuzzi s’éteignit. Donc oui, il fonctionnait effectivement. Mais inutile de le laisser allumer, ils ne comptaient pas s’en servir.
N’est-ce pas ?

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Je n'ai pas d'idée de titre. Alors on va faire comme si c'était un titre. Y'a pas de règle sur les titres, si ? (Nath) || Fini.   Sam 10 Nov - 19:53

Il lui avait répondu un simple "ok", sans s'attarder plus que ça sur la question. Compréhensible, sachant que Nathanaël n'était pas du genre à parler beaucoup, ça Antarès l'avait bien compris. Il lui apprendrait donc à être modèle, ce qui serait chose assez facile, vu comme il arrivait à maîtriser ses émotions. Quoiqu'il ne l'avait pas remarqué en feindre, seulement en cacher... Bah, il verrait bien une fois le moment venu, pour l'instant il fallait déjà arriver à se connaître assez bien pour pouvoir rendre quelque chose de convainquant. Il savait déjà qu'il allait prendre un malin plaisir à travailler sur son binôme, tant il appréciait son caractère (du moins ce qu'il avait pu en voir), et tant il trouvait que la lumière s'accrochait parfaitement à lui, à son physique de beau garçon sans tâche. Oh, il serait un pur bonheur à dessiner.

Nathanaël répondit à sa question au sujet du jacuzzi. Il avait totalement oublié qu'il en avait parlé à voix haute. Apparemment, personne ne s'en servait durant ladite heure de pointe, mais pas très souvent non plus pendant les heures creuses - quand Antarès venait la plupart du temps, pour éviter d'attendre des heures et des heures pour prendre une simple douche. Il observa Nate qui se penchait pour l'allumer, et effectivement, il fonctionnait. L'eau s'était tiédie autour de sa main, qu'il avait laissée traîner sans s'en préoccuper. Un frisson le parcourut, à cause du léger changement de température (je n'ai jamais dit qu'il n'était pas frileux et sensible au moindre petit degré gagné ou perdu). Deux ou trois idées lui traversèrent l'esprit, mais rien d'important. Quoique ?

En reposant ses yeux sur l'eau, il se souvint qu'il n'avait jamais essayé un de ses machins, même si il adorait prendre des bains chauds de temps en temps. Il n'avait jamais eu assez de curiosité pour faire trempette dans un jacuzzi un jour. Alors pourquoi pas ? Après tout, ils étaient assez loin de la fameuse heure noire, et ils étaient ici pour faire un peu mieux connaissance. Et puis dans tous les cas, Antarès aurait forcément demandé un jour ou l'autre à Nathanaël de se déshabiller, même partiellement, dans un but purement artistique naturellement.

Quelques secondes après que l'eau eut commencé à refroidir, Antarès prit un air presque légèrement amusé et se pencha pour le rallumer, considérant Nathanaël du regard.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: Je n'ai pas d'idée de titre. Alors on va faire comme si c'était un titre. Y'a pas de règle sur les titres, si ? (Nath) || Fini.   Sam 10 Nov - 23:09

Nate commença à se dire qu’il n’aurait pas dû allumer ce fichu jacuzzi au moment où il l’éteignit, parce qu’Antarès se pencha pour le rallumer – se rapprochant ainsi de son binôme durant un instant – avec un air dangereusement amusé et échangea un regard très bizarre avec Nate qui, même si son visage restait de marbre, eut à nouveau affaire à un débat mouvementé dans sa tête.
L’instinct de préservation s’exclama avec véhémence qu’il ferait mieux de dire catégoriquement non tout de suite, ou bien cela se terminerait vraiment mal. La tentation, qui faisait ici sa première apparition, rétorqua que c’était une bonne occasion de profiter pour la première fois de ce jacuzzi. Le sens de l’art, assez imposant, renchérit en insistant sur le fait que ce serait un acte platonique visant à progresser de manière significative dans leur travail. La méfiance objecta quant à l’adjectif « platonique ». La pudeur se révolta, parce que selon elle il était hors de question de dévoiler son corps. L’instinct de préservation rebondit sur la pudeur en affirmant que ce serait accepter une nouvelle proximité avec Antarès et que ceci n’était pas prudent. Le sens de l’art invoqua l’argument de « nouvelles perspectives artistiques » et la tentation admit que voir le corps d’Antarès ne serait pas désagréable. La naïveté était bien embarrassée de tout cela et s’offusqua du point de vue de la tentation. Elle eut le dernier mot.
Depuis quand Nate avait-il des pensées pareilles ? Oui, bon, certes, voir le corps d’Antarès pouvait être artistiquement intéressant. CERTES. Mais ce n’était pas une bonne idée. Le simple regard du rouquin, bien que peu voir pas du tout révélateur d’une expression particulière, était un argument suffisant pour penser que ce n’était pas une bonne idée. La naïveté proposa de jouer sa carte, mais le bon sens refusa, car Nate savait que son binôme avait bien compris qu’il n’était pas idiot. C’était là l’inconvénient majeur, en fait ; Nathanaël ne pouvait pas faire semblant de ne pas comprendre ce que voulait Antarès.
Donc il était coincé. Et puis d’un autre côté, se baigner dans un jacuzzi avec son partenaire de travail n’était pas si bizarre que ça… Si ?
Si, justement.
Nate se redressa, sans lâcher Antarès du regard, et bien entendu sans laisser transparaitre la moindre émotion. Pour l’instant, il ne savait pas vraiment ce qu’il allait faire. D’un côté, pour toutes les raisons évoquées plus haut, il ne voulait absolument pas tester ce jacuzzi, et d’un autre côté et également pour les raisons évoquées plus tôt, il se disait que ce pouvait être intéressant… Etre en contact physique avec Antarès, bien qu’ayant été une chose très stressante, avait créé dans son imagination de nombreuses autres possibilités artistiques époustouflantes. Par ailleurs c’était à ce moment-là qu’il avait appris et vu le plus de choses chez son partenaire, et cela en avait valu la peine. Les probabilités pour qu’un bain soit aussi voire plus intéressant encore étaient donc élevées.
Alors, que faire ?

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Je n'ai pas d'idée de titre. Alors on va faire comme si c'était un titre. Y'a pas de règle sur les titres, si ? (Nath) || Fini.   Sam 10 Nov - 23:47

Nathanaël se recula, toujours avec son regard calme et inexpressif. Cependant, Antarès se doutait que peut-être, dans les tréfonds de son esprit, c'était autant le chaos que la première fois qu'il l'avait approché. Rien que le fait qu'il ne prenne pas de décision le trahissait un peu. De toutes façons, cette fois-ci, il ne tenterait rien sans sa permission. Il s'en voulait déjà assez de l'avoir mis mal à l'aise une deuxième fois, pour aucune raison valable. Nate choisirait de faire ce qu'il voudrait, c'était son choix à lui de le rejoindre ou pas. Parce que de toutes façons, Antarès avait envie de tester le jacuzzi, avec ou sans lui. Il remit sa main dans l'eau, pour en vérifier la température. C'était juste assez chaud pour être confortable, mais pas assez pour se brûler, bref, c'était parfait.

Antarès n'avait pas de maillot de bain (non, il n'avait pas prévu CHAQUE possibilité avant de venir au rendez-vous), et il n'allait pas rechigner à montrer son corps à Nathanaël. De toutes façons, il avait déjà vu le plus important : le fond de son âme, et il ne le montrait pas à n'importe qui. Remarque, d'un côté, il ne le montrait à personne, alors autant dire que c'était pire que de le voir nu. Il quitta ses yeux de ceux de son partenaire, et commença à se déshabiller minutieusement, posant chacune de ses affaires dans un coin bien précis, et après les avoir pliées correctement. Puis, une fois qu'il fut complètement nu et que chacun de ses vêtements était bien rangé, enfin, il arrangea ses cheveux (très important, les cheveux) et s'autorisa à entrer dans l'eau.

On ne pouvait pas dire que son corps était celui du plus beau garçon du monde. Autant couvert de tâches de rousseur que son visage, il était pâle, extrêmement pâle. Enfin, on ne pouvait pas réellement s'attendre à autre chose de la part d'un roux, mais c'était comme si il n'avait presque pas de sang dans son corps, ou alors juste assez pour assurer le minimum des fonctions vitales. Il était en sous-poids évident, sans pour autant être anorexique, mais il était plutôt maigre en effet, avec un manque de muscle qui sautait aux yeux. Enfin, choses qui ajoutaient à son côté androgyne, il était totalement imberbe, et ses hanches étaient très marquées, comme si il avait le corps d'une femme (sans, bien sûr, les caractères sexuels primaires et secondaires, vous l'aurez deviné).

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: Je n'ai pas d'idée de titre. Alors on va faire comme si c'était un titre. Y'a pas de règle sur les titres, si ? (Nath) || Fini.   Dim 11 Nov - 15:40

Antarès ne tenta rien contre Nate, qui était toujours immobile. Tant mieux. Le rouquin détourna les yeux et commença à se déshabiller, visiblement il était motivé pour se baigner quel que soit le choix de son partenaire. Il enleva ses habits un par un avec une minutie presque exaspérante, prenant bien soin de replier chaque vêtement soigneusement. Intéressant.
Nate se leva et s’éloigna un peu, très légèrement mal à l’aise à l’idée que son partenaire de travail était en train de se dévêtir complètement sans pudeur aucune. Le blond avait juste jeté un coup d’œil au torse pâle et maigre de son partenaire avant de détourner le regard. La maigreur d’Antarès ne l’avait pas vraiment surpris, il avait déjà pu la deviner au travers de ses vêtements et elle s’accordait avec son androgynie très poussée. Son cruel manque de muscle confirmait qu’il n’était pas un adepte du sport, contrairement à Nathanaël.
Ce dernier s’approcha d’un lavabo et s’intéressa à la vasque comme s’il s’agissait de quelque chose de très important, puis il se rendit compte au bout d’un instant que c’était assez immature de sa part. Il tourna la tête, juste au moment où Antarès, de dos et nu comme un ver, arrangeait sa longue chevelure. La pensée que c’était une scène intéressante à dessiner traversa fugacement l’esprit de Nate, qui ne fut en fait pas du tout choqué. Il ne perdit pas une miette de ce que faisait son partenaire, imprimant cette image dans son esprit pour pouvoir la coucher sur papier plus tard. Cette vision de son partenaire était la modélisation totale de son androgynie : de dos, il eut presque pu passer complètement pour une femme : les cheveux longs, la carrure très fine, les hanches marquées.
Puis Antarès entra dans l’eau et Nate songea que finalement, il avait bien envie de se baigner.
Coupant court à la réunion ministérielle qui recommençait dans sa tête, le blond retira son pull et le laissa tomber sur le banc, en vrac. Il croisa son propre regard dans le miroir et s’observa un instant, constatant qu’il était un peu plus musclé qu’à son arrivée ici l’année dernière. Ses abdominaux étaient mieux dessinés, de même que les muscles de ses bras. Il fallait dire aussi que les possibilités sportives étaient plus importantes à l’Académie, entre le stade, la salle de musculation et la piscine. Nate aimait bien le sport, surtout la natation, et en faisait beaucoup avec Ethan.
Sans réfléchir davantage, Nathanaël retira également son pantalon et son caleçon et revint vers le jacuzzi, dans lequel il se glissa. La caresse de l’eau chaude sur sa peau était extrêmement agréable, à vrai dire. Le dos contre un jet massant, Nate ramena ses jambes contre son buste et enroula ses bras autour de celles-ci, posant le menton sur ses genoux. Il se sentait vraiment bien, là. Il ferma les yeux un bref instant et poussa un léger soupir, puis les rouvrit et rencontra le regard d’Antarès.

- Tu ne fais pas du tout de sport ?

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Je n'ai pas d'idée de titre. Alors on va faire comme si c'était un titre. Y'a pas de règle sur les titres, si ? (Nath) || Fini.   Dim 11 Nov - 17:14

Une fois qu'il fut entièrement dans l'eau et assis convenablement, Antarès détendit chaque partie de son corps, et laissa aller sa tête en arrière. Il fermait les yeux et ne faisait plus attention à tout ce qu'il se passait autour de lui. La douce chaleur qui l'enveloppait contrastait avec la brusque sensation de froid qu'il avait ressentie quand il était en dehors du bassin, et une vague de calme l'envahit. Il laissa tomber sa garde et la concentration qu'il avait en pliant chacun de ses habits, il envoya s'envoler son esprit encore plus loin qu'il ne le faisait habituellement, se baladant d'idée en idée, à propos de sujets qu'il n'avait pas coutume d'explorer. Il réfléchissait à tout ce qu'il était possible de penser, y compris sur des choses qu'il détestait en temps normal. Il se sentait tellement bien, ici. Il avait l'impression qu'il ne quitterait jamais cet endroit, qu'il ne retournerait jamais dans le reste de l'Académie, ni même en dehors, il avait l'impression que ce moment pourrait durer une très longue éternité. C'était une expérience très intéressante, comme il aurait pu le penser. Il n'entendait plus rien, à part ce qu'il se passait dans sa tête, ne ressentait même plus le poids de son corps, et il ne voyait plus de lumière autre que celle que les images dans son esprit renvoyaient. Il s'était mis à flotter doucement dans les limbes de son âme, jusqu'à ce qu'il sente l'eau se ballotter un peu plus.

Antarès releva fébrilement la tête, pour voir ce qu'il se passait. Nathanaël avait apparemment décidé de lui aussi rentrer dans le bain, en dépit de tout ce que son caractère réservé aurait laissé penser. Il replia un peu ses jambes pour lui laisser de la place, et en profita pour examiner son corps, au cas où il n'aurait pas l'occasion de le revoir. Nate était un tout petit peu plus musclé qu'il ne l'aurait pensé, et il s'étonnait que toutes les filles ne soient pas à ses pieds. A moins qu'elles l'étaient ? Il n'en était pas sûr. Dans tous les cas, il semblait bien plus en forme que lui, qui à côté faisait figure d'un pauvre enfant malade et mal nourri. Sa contemplation s'arrêta lorsque son partenaire se replia sur lui-même, les jambes contre son torse, et le menton sur ses genoux. Lui aussi avait l'air d'apprécier la chaleur, fermant les yeux et soupirant. Puis il les rouvrit et posa à Antarès la question du sport.

Non, il ne faisait pas du tout de sport, et à vrai dire, moins il en faisait, mieux il se portait. L'exemple de la cigarette illustrait bien le piteux état de ses poumons : il n'avait absolument aucun souffle, et la moindre petite course lui faisait l'effet d'un marathon. Il n'était pas du tout fait pour l'exercice physique, même si il aurait adoré pouvoir se défouler comme n'importe qui. Peut-être que c'était pour cette raison qu'il s'était replié vers l'art : parce qu'il n'avait à ses yeux pas d'autre refuge quand il n'allait pas bien, et que le dessin lui procurait le même plaisir qu'un sportif qui ferait ses exercices. Antarès hocha la tête négativement en guise de réponse, et regarda son corps à travers l'eau. Il était vrai qu'il était bien malingre.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: Je n'ai pas d'idée de titre. Alors on va faire comme si c'était un titre. Y'a pas de règle sur les titres, si ? (Nath) || Fini.   Mar 13 Nov - 19:08

Comme Nate l’avait deviné, Antarès ne faisait pas de sport. Le blond fit immédiatement le rapprochement entre les différentes informations dont il disposait. La réaction d’Antarès au sujet de la cigarette, sa silhouette un peu trop maigre, son évident manque de souffle – constaté suite à l’affaire du baiser – : tout chez le rouquin criait sa faible santé. Il était asthmatique, plus précisément.
Intéressant. Enfin, ce n’était pas la chose la plus intéressante que Nate ait jamais apprise, loin de là, mais il était satisfait de voir qu’il arrivait petit à petit à découvrir des choses sur son binôme, malgré la difficulté de cette entreprise.
Nathanaël esquissa un petit bout de sourire et se passa une main dans les cheveux, les mouillant à nouveau alors qu’ils étaient enfin secs. Il ferma un instant les yeux et ne résista pas à l’envie de se laisser glisser un peu de façon à être immergé jusqu’au menton. Il ne se serait jamais douté que ce serait aussi agréable d’être ainsi enveloppé d’eau chaude, tandis qu’un jet lui massait le dos. Le jeune homme ne prenait en fait jamais de bain, préférant la douche par souci écologique. Lorsqu’il avait envie de se baigner, il allait tout simplement nager. Mais cela n’avait en fait rien à voir, et le jeune Baroque eut soudain le doux sentiment qu’il ne sortirait plus jamais de ce jacuzzi.
Nate avait légèrement détendu ses jambes sans trop s’en rendre compte, et soudain le contact de son pied contre celui d’Antarès fit vaciller la sérénité intérieure du blond, qui ouvrit les yeux et ramena ses jambes contre lui.

- Désolé.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Je n'ai pas d'idée de titre. Alors on va faire comme si c'était un titre. Y'a pas de règle sur les titres, si ? (Nath) || Fini.   Mer 14 Nov - 21:16

C'était assez amusant de le voir se relâcher ainsi, fermer les yeux et presque éventuellement sourire. Antarès se régalait à l'observer alors que Nathanaël ne regardait pas, ne pouvait pas savoir. C'était apparemment assez rare de le voir comme ça, alors il en profitait. Il oubliait à nouveau son corps cadavérique qui le rendait parfois un peu mal à l'aise, pour se laisser aller un peu lui aussi, jusqu'à ce que son pied entre malencontreusement en contact avec celui de Nate, chose assez amusante si on avait l'esprit un minimum pervers, et qu'on connaissait au moins les bases du fameux "langage du corps". Ce dernier se rétracta aussitôt, s'excusant comme si l'avenir de la planète était en jeu. Ce n'était pas le cas.

"Tu as le droit de te détendre, tu sais. "

Répondit Antarès avec un de ses semi-sourires si caractéristiques, qui ne voulaient rien dire en particulier, et qui ne servaient à rien du tout, si ce n'était qu'encourager ou supporter la personne en face de lui. Il releva un peu ses cheveux pour ne pas qu'ils finissent complètement trempés (et qu'ils mettent une longue éternité à sécher), et les déposa sur le rebord du jacuzzi, n'ayant pas de crayon ou de bâton pour faire tenir une sorte de chignon négligé, comme il le faisait de temps en temps. Il s'enfonça encore un peu plus profondément dans l'eau, jusqu'aux épaules, pour pouvoir profiter de chaque degré qu'il y avait à gagner. Franchement, il adorait cette installation, même si elle semblait un petit peu étrange et déplacée au premier abord, et finalement, il ne serait pas contre y refaire un petit tour de temps à autres, seul ou pas. Il avait bien fait d'essayer.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: Je n'ai pas d'idée de titre. Alors on va faire comme si c'était un titre. Y'a pas de règle sur les titres, si ? (Nath) || Fini.   Jeu 15 Nov - 20:07

Nate crut sentir comme une légère moquerie dans le ton d’Antarès, quoique son petit sourire fût assez peu représentatif d’une humeur quelconque. Peut-être que le blond était trop « coincé », aux yeux de son partenaire ? Mais en même temps, Nathanaël n’allait pas changer sa manière d’être pour lui, ce n’était pas son genre – et ça fausserait le travail qu’ils devaient faire.
Nate garda les jambes contre lui, observant son binôme d’un air parfaitement impassible. La fin d’après-midi approchait, à en juger par l’assombrissement du ciel – que l’on pouvait apercevoir par une petite fenêtre située près du plafond. Ils étaient ensemble depuis un certain temps, pourtant Nathanaël n’avait pas vraiment vu les minutes défiler.
Aussi agréable soit ce jacuzzi, le jeune homme commença à songer à sortir. Les premiers élèves viendraient se laver d’ici peu de temps, et il avait du travail. Il fallait qu’il réfléchisse à tout ça, et qu’il se libère du poids de cette rencontre en dessinant. Il resta encore un peu immobile, s’imprégnant de la douce sensation de l’eau chaude massant son dos, puis finit par se lever et s’extirper hors du jacuzzi – en ne réfléchissant pas trop au regard d’Antarès posé sur lui.

- Il faut que j’y aille, déclara-t-il d’un ton égal en se dirigeant vers ses affaires. On peut se voir lundi après-midi ?

Il avait deux heures de trou le lundi après-midi, ce serait l’occasion de s’en servir utilement. Nate jeta un regard à sa montre, posée près de ses habits – il était toujours nu, puisqu’il était trop trempé pour s’habiller – : 17h30. Les premiers élèves ne tarderaient pas à venir investir la salle de bain, ce qu’il fit remarquer à Antarès. Puis il enfila son caleçon et s’assit sur le banc, le temps que les petites gouttes d’eau qui perlaient sur sa peau s’évaporent.

Spoiler:
 

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Je n'ai pas d'idée de titre. Alors on va faire comme si c'était un titre. Y'a pas de règle sur les titres, si ? (Nath) || Fini.   Ven 16 Nov - 21:44

Apparemment, la remarque d'Antarès n'avait pas l'air d'affecter plus que ça Nathanaël, qui ne se relâcha pas d'un pouce, gardant ses jambes contre lui encore un moment. Jusqu'à ce qu'il décide de se lever et de sortir de l'eau, expliquant qu'il serait temps pour lui de partir. En effet, ce serait une bonne idée, sachant que l'heure avançait plus rapidement qu'on pouvait le croire, et que des étudiants pouvaient arriver un peu en avance. Il fallait imaginer toutes les possibilités, après tout ! Et si un jeune sixième, tout frais sorti de cours, avait décidé d'aller prendre une bonne douche avant le week end, et qu'il trouvait deux jeunes hommes nus dans le jacuzzi ? Qu'est-ce qu'il pourrait penser, dans son pauvre esprit innocent, et ne serait-il pas choqué à vie de voir des attributs masculins ? Et surtout, seigneur dieu, deux hommes, sans femme ? Cela pourrait bouleverser tous les principes que son éventuelle famille pieuse et conservatrice lui aurait inculqués, et toute son éducation pour faire de lui un parfait petit réac serait réduite à néant. Non, ils ne pouvaient pas prendre ce risque, ce serait de l'horreur pure, ils feraient vaciller sa pauvre âme dans le cruel cercle vicieux du pêché. Antarès acquiesça, n'ayant que faire des états d'âme de l'imaginaire jeune garçon de douze ans, mais se disant qu'il serait peut-être temps d'y aller, dans tous les cas.

Nathanaël lui avait proposé de se revoir un lundi après-midi. Voyons, lundi... Cela dépendait quand. C'était sa journée la moins chargée, à vrai dire, mais il n'était libre qu'à partir de 16h. Il lui proposa cet horaire, espérant que ça serait possible, et en sortant à son tour du jacuzzi précautionneusement. Il l'éteignit au passage, pour éviter un futile gaspillage d'énergie (et d'eau). Puis son partenaire lui indiqua l'heure, il était 17h30 environ, et il se laisserait jusqu'à 18h pour sortir de la salle de bain comme si de rien n'était. Bien sûr, il n'avait pas de serviette, alors il fallait lui aussi qu'il attende patiemment avant de s'habiller, d'autant plus que sa chemise était blanche, et que vous savez bien qu'avec une simple goutte d'eau, elle peut devenir totalement transparente (et ça ne passerait sûrement pas inaperçu, sachant que dehors, il ne pleuvait pas). Heureusement qu'il avait pensé à ne pas trop mouiller ses cheveux.

Antarès s'assit sur le rebord du jacuzzi, patientant lui aussi, et une fois qu'il fut à peu près sec (vraiment à peu près), il partit enfin reprendre ses affaires pour les déplier (ce qui lui prenait assez de temps pour être au final pratiquement sec). Toujours avec sa fameuse minutie. Puis il enfila le tout, perdu dans ses pensées, et tandis qu'il mettait enfin ses chaussures, il demanda à Nate :

"Tu ne m'as pas dit ton prénom entier, au fait. "


Spoiler:
 

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: Je n'ai pas d'idée de titre. Alors on va faire comme si c'était un titre. Y'a pas de règle sur les titres, si ? (Nath) || Fini.   Sam 17 Nov - 16:45

Oui, seize heures, c’était très bien. Ils n’auraient pas beaucoup de temps, Nate avait cours de 17h30 à 18h30, mais cela irait, c’était mieux que rien. Antarès était lui aussi sorti de l’eau et séchait patiemment. Nathanaël se rhabilla, une fois à peu près sec. Sa soirée était déjà toute planifiée dans sa tête : il retournerait dans sa chambre et dessinerait jusqu’à ce qu’il en ait marre. Éventuellement, il irait peut-être faire un tour à la cantine pour manger, s’il y pensait. Sinon, tant pis. Il n’avait pas faim quand il dessinait ; tout son être était concentré sur la feuille et le crayon. Plus rien n’existait autour, rien d’autre que son imagination qui prenait le pas sur la réalité, qui le guidait. C’était aussi pour cela qu’il n’aimait pas et ne pouvait pas dessiner vraiment devant quelqu’un : il avait besoin de s’abandonner complètement à son art, et donc d’être parfaitement en sécurité. Or la présence de quelqu’un ne lui permettait pas de se sentir en sécurité.

- Tu ne m'as pas dit ton prénom entier, au fait.

Nate leva les yeux vers Antarès. Ah, oui, c’est vrai qu’il lui avait simplement dit son surnom anglophone. Nathanaël n’aimait pas vraiment qu’on l’appelle ainsi. Ça lui faisait penser aux nombreux psys chez qui ses parents l’avaient emmené. Ça lui faisait penser à ses parents. Ça lui faisait penser aux railleries de ses camarades, qui avaient perturbé son enfance. Et puis, Nathanaël, ça voulait dire « don de Dieu », et l’adolescent ne croyait pas en Dieu.

- Nathanaël. Mais appelle-moi Nate, s’il-te-plait.

Il soutint le regard d’Antarès durant quelques secondes de plus, impassible, puis fit volte-face pour se diriger vers la porte. Il posa la main sur la poignée, puis se retourna vers son partenaire de travail et le sonda une nouvelle fois du regard.

- Au revoir, Antarès.


___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Je n'ai pas d'idée de titre. Alors on va faire comme si c'était un titre. Y'a pas de règle sur les titres, si ? (Nath) || Fini.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je n'ai pas d'idée de titre. Alors on va faire comme si c'était un titre. Y'a pas de règle sur les titres, si ? (Nath) || Fini.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» La Caverne aux Milles et un Plaisirs
» potion de boost des familiers
» Tactique gobelins contre nains
» Des Profils
» Mur en crayon IKEA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Concernant le membre :: RP terminés-