Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Don't get me wrong (Jamesie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Don't get me wrong (Jamesie)   Jeu 15 Nov - 6:18

Se concentrer sur le bruit et le rythme de ses pas, c'était tout ce qu'il y avait à faire pour le moment pour penser à autre chose que son pouls qui vrillait ses tempes. Il fallait qu'Antarès réfléchisse à ça et uniquement ça, pour éviter de s'arrêter et se mettre à rougir en plein milieu du couloir, alors qu'il n'était encore qu'à mi-chemin entre la porte du hall et la salle de cours. Il n'y avait aucune raison de s'inquiéter ! Tout allait bien se passer. Franchement, qu'est-ce qu'il risquait de toutes façons ? Autant de raisons de ne pas se mettre à paniquer intérieurement qu'il s'était répétées depuis qu'il était parti chercher ses affaires à l'internat, mais qui n'avaient pas l'air de l'empêcher à se poser une demi-tonne de questions. Alors maintenant, il devait penser à ses pieds. Tic, tac. N'écouter que le bruit de ses chaussures sur le sol froid du couloir. De temps en temps, discrètement, il s'auto-encourageait. "Oui, c'est bien, avance, encore un peu. " Ce n'était qu'un cours de rattrapage, de toutes façons.

Oui, mais il était déterminé. Aujourd'hui était son anniversaire, il avait dix-neuf ans, et il tenait bien à se faire un petit cadeau à lui-même, en revoyant son fameux professeur de mathématiques. Le fameux professeur duquel il était tombé complètement sous le charme depuis quelques temps, et qu'il devait s'empêcher de regarder trop intensément durant les cours. Il devait arrêter de faire l'abruti, à faire comme si il ne se passait rien dans sa tête lorsqu'il l'apercevait, à le dessiner discrètement dans ses marges en faisant bien en sorte que personne ne le remarque. A inventer des prétextes totalement débiles, du style "son physique est intéressant", ou "j'aime comme son visage reflète les lumières de la salle", quand quelqu'un lui demandait pourquoi il avait aperçu une vague silhouette ressemblant à celle du fameux professeur. Il devait arrêter d'être idiot.

Enfin, il était arrivé à la fameuse porte de la fameuse salle de cours. Antarès s'arrêta quelques instants, afin d'arranger son long manteau (il faisait un peu plus froid que d'habitude ce jour-là), de remettre tout son esprit en place et de prendre une très grande inspiration, s'étant assuré que personne ne l'avait remarqué. De toutes façons, il n'était pas en retard, juste pile à l'heure, maintenant qu'il avait décidé d'arrêter d'être toujours en avance. Enfin, après avoir calmé les battements de son coeur qui tambourinait incessamment dans sa poitrine, il poussa la porte, glissant un calme "bonsoir" alors qu'il entrait. James était déjà là, peut-être qu'il avait eu cours ici l'heure d'avant, il ne savait pas trop et de toutes façons là n'était pas la question. Il partit poser ses affaires à côté d'une table pas trop loin de son bureau, pour ne pas avoir à lui parler de loin. Puis il laissa s'échapper un imperceptible sourire.

"Je suis venu parce que je t'aime, déjà, et puis parce que j'ai quelques problèmes avec l'exercice deux du DM. "

Il avait préparé ces quelques mots avec une si grande finesse, des heures durant, devant son miroir, dans son lit. Le tutoiement, ne pas oublier le tutoiement. Ne pas laisser son regard flancher une seule seconde, ne pas bégayer, choisir les mots qui convenaient, sans laisser une seule ambiguïté, le tout avec une assurance apparente presque sans faille. Faire comme si sa phrase était la phrase la plus normale qu'il ait jamais prononcée. Réfléchir chaque virgule, chaque syllabe, être direct et franc en utilisant l'intonation parfaite, le ton qu'il fallait. Oh, il s'était entraîné pendant très longtemps à faire ça, et maintenant qu'il lui avait dit, il se sentait tellement plus léger. Il avait l'impression qu'il s'était libéré d'un poids de deux cent tonnes, et qu'il allait s'envoler dans une seconde tout au plus.

Bien sûr, il ne s'attendait pas à ce que son professeur lui saute au cou les bras tendus. Au contraire, il préférait ne s'attendre à rien du tout, pour ne pas risquer d'être déçu. Antarès n'était pas non plus venu lui demander une "chance" ou quoi que ce soit comme cela, non, il ferait ce qu'il voudrait, il pouvait même ignorer la première partie de sa phrase si il en avait envie. James était libre, et il n'allait pas lui imposer quoi que ce soit. Il voulait juste qu'il sache, et après ils verraient. Si il y avait quelque chose à voir.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
James MacBond
Prof de Mathématiques, Sac.
♣ Messages : 301
♣ Date d'inscription : 28/07/2012


MessageSujet: Re: Don't get me wrong (Jamesie)   Mar 22 Jan - 16:41

James chipota à l’annulaire sur lequel son alliance se trouvait. Ou plutôt « c’était » trouvé, car en effet, il avait décidé de l’enlever le matin même. Il fallait qu’il arrête d’espérer pouvoir changer le passé et vivre encore avec elle dans son esprit. Il devait penser à l’avenir, à son avenir sans Elle.
Il regarda le ciel avec mélancolie, doucement, il se couchait déjà sur l’horizon, et le vent sifflait dans les branches des arbres. A la frontière entre son œil et sa paupière, une larme prit sa source, il la retient de justesse et respira un grand coup. Il repousse son indomptable mèche blanche dans un geste aussi machinal qu’inutile car cette dernière ne mit pas plus de 10 secondes pour retomber à l’endroit exacte ou elle était, c’est-à-dire devant l’œil du professeur.

Il était pour une fois arrivé en avance pour un cours de rattrapage mais uniquement parce que ses élèves -qui connaissait si bien son sens de l’orientation inné- l’avait guidé jusqu’à sa classe de cours. Il déposa près de son bureau son sac d’où dépassait une liasse de papier sur le sujet des math bien évidemment. C’était à peu près la seule chose que le professeur savait faire dans sa vie. Faire des math. Ni très charismatique, ni très bavard, il restait enfermé dans sa chambre, quand il ne donnait pas cours et ne se perdait pas, pour faire des math, et lire des traités sur ce même sujet.

Rien ne pouvait prévoir ce qui se passa lors de cette remédiation très spécial. Le jeune professeur insouciant, attendait un de ses élèves du nom d’Antarès. Un élève qu’il appréciait particulièrement bien, pour son calme, sa motivation et les efforts qu’il fournissait. S’il n’avait pas été son élève, James aurait aimé être son ami.
Alors qu’il arrivait d’habitude un peu en avance, au grand damne du jeune professeur, lui le retardataire, Antarès arriva ce jours-là pile à l’heure. A la seconde près. Il rentra, enveloppé dans un long manteau, ce que le professeur pouvait comprendre vu le temps glacial qu’il faisait dans les couloirs. Peut-être une panne de chauffage ? Il faudrait qu’il en touche deux mots à la directrice. Le jeune homme entra calmement dans la salle de cours et fit bonsoir doucement. C’est là que se produit une chose aussi directe qu’inattendue :

"Je suis venu parce que je t'aime, déjà, et puis parce que j'ai quelques problèmes avec l'exercice deux du DM. "


MacBond en fut soufflé. Il lui fallut tout simplement près d’une minute pour assimiler l’information et comprendre ce que signifiait le sens de ces mots. Une blague ? Non, pas vu le sérieux de son élève, et puis ce n’était pas vraiment le genre d’Antarès. Peut-être avait-il tout simplement mal compris ? Il en doutait. Antarès avait dit ça avec une telle légerté…comme si c’était la chose la plus naturelle du monde, ce qui n’était pas vraiment le cas. Tout du moins, le jeune professeur n’avait pas la moindre idée de comment réagir. Il s’assit sur sa chaise, pour tenter de garder une contenance, un peu perturbé. Il n’était absolument pas programmer pour réagir à ce genre de situation, loin de là. Il en était tout simplement incapable. Une faille dans son disque dur, une faille terrifiante. Il s’était pris d’affection pour Antarès mais pas ce type d’affection là. Il balbutia 2, 3 mots incompréhensibles avant de tenter un retour en territoire connu, le sens qu’il connaissait à vrai dire :

-Pour l’exercice 2, c’est ma faute, je ne vous ai pas encore donné les 2 formules pour pouvoir résoudre ce type de problème, j’en parlerais au prochain cours.


Il regarda son jeune élève un peu mal à l'aise, ne sachant comment réagir sans le blesser, si se n'était pas déjà fait.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Don't get me wrong (Jamesie)   Mer 23 Jan - 22:59

Antarès s'était déjà assis sur sa chaise après avoir enlevé son manteau, qu'il avait finalement reposé sur ses épaules le temps de s'habituer à la température. Jambes croisées sous la table sur laquelle il s'était accoudé, il se mit à observer chaque faits et gestes de son professeur, histoire de pouvoir décrypter une quelconque réaction, si jamais il faisait mine de ne pas en avoir. Ah, maintenant, il avait l'air mal à l'aise, du moins c'était ce qu'on pouvait lire sur son visage. Il avait également eut besoin de prendre place sur sa chaise, comme si la nouvelle était beaucoup trop lourde à porter pour lui. La situation était assez amusante quand on y réfléchissait d'ailleurs, c'était comme s'il y avait eu une sorte de transfert de poids entre les deux personnes, même si on pouvait franchement se sentir un peu mal pour James qui en faisait les frais. Comme quoi, les mots, même dits légèrement, pouvaient avoir un impact particulier. Il prenait note.

Et du coup, maintenant, il se rabattait sur les mathématiques, chose à peu près prévisible d'ailleurs, sachant qu'il s'agissait sûrement de la seule chose sur laquelle il pouvait se rattraper. Antarès n'était pas vexé, loin de là, il avait réfléchi à chaque possibilité avant de venir, et il n'avait pas manqué de se préparer à ce genre de situations. Lui-même, dans tous les cas, aurait sûrement eu du mal à réagir face à une déclaration pareille, de toutes façons, alors il comprenait, d'autant plus qu'il s'était bien rendu compte que son professeur ne serait sûrement pas intéressé par une relation de ce genre. Franchement, si une réponse l'avait surpris, ç'aurait été un "oui général viens dans mes bras" de sa part. Alors il fit tout simplement mine de ne rien avoir remarqué de particulier, comme s'il n'avait absolument rien dit. Ce qui le soulageait le plus était surtout de le savoir au courant, après tout, et dans tous les cas ce n'était pas spécialement la raison principale de sa venue. Bref.

Partons donc sur des maths. Il donnerait les formules en cours ? Tiens donc. C'était donc pour cette raison qu'Antarès ne trouvait aucun moyen de résoudre ces questions. Bon, histoire de ne pas se retrouver comme un idiot sur sa chaise, autant réfléchir sur quelque chose qui lui posait également problème... Il se mit à se souvenir de sa terminale scientifique, avec ses logarithmes, ces fonctions primitives et autres probabilités chaotiques qui posaient tant de problèmes à son petit cerveau dépourvu de logique mathématique. Enfin, si, il en avait une, mais c'était juste qu'il n'avait pas spécialement envie de l'activer, parce qu'il se demandait quand même bien ce qu'il fichait dans une classe de gens qui veulent aller en maths sup.

"Oh... Je suppose que je suis venu pour rien, dans ce cas. A moins que tu fasses aussi du rattrapage sur les intégrales, j'ai un peu de mal ici aussi. "

Sourire simple, air dégagé, pas plus dérangé que ça par sa non-réponse. Bon, à vrai dire, peut-être qu'au fond, tout au fond de lui, il était un peu déçu que James n'ait pas tenté quelques mots à ce sujet, mais seulement par pur sadisme de sa part. Sadisme ? Pourquoi sadisme ? Non, juste par curiosité en fait. Juste pour voir comment il se serait débrouillé, ou pas.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
James MacBond
Prof de Mathématiques, Sac.
♣ Messages : 301
♣ Date d'inscription : 28/07/2012


MessageSujet: Re: Don't get me wrong (Jamesie)   Mer 30 Jan - 11:28

Il réfléchit quelques instants sur sa chaise, pas plus troublé que ça par la façon lâche et lamentable donc James avait évité le sujet. Il fit, sans se départir de son expression calme :

"Oh... Je suppose que je suis venu pour rien, dans ce cas. A moins que tu fasses aussi du rattrapage sur les intégrales, j'ai un peu de mal ici aussi. "

Petit sourire, calme serrein. James le regarda, lui contrairement à son jeune élève, n'arrivait plus à remettre de l'ordre dans ses pensées. Comment pouvait il se mettre dans tout ses états pour si peu ? Son élève s'en remettrait très bien, c'était déjà le cas. Alors pourquoi lui, n'arrivait pas à se calmer ? C'est bon, c'était fini. Le sujet était clos.

"- Oui, on peut voir ça ensemble sans problèmes".

En effet, les intégrales, même sans livre ni exercices, James pouvait les apprendre, une feuille de papier ou un tableau et il était partit. Il créait des situations, tentaient de rendre les choses plus simple pour ses élèves. Le seul sujet sur lequel James savait parler, s'exprimer et surtout se faire comprendre était les math. sauf que rare était les gens qui aimaient passé leur vie à parler de math, donc rare étaient les gens qui restaient longtemps ami avec le professeur.
James pensa à la façon dont il s'était dérobé à la question d'Antarès, lâche. Il ne pouvait appeller ça autrement, et il ne savait comment il avait pu éviter le sujet comme ça. Il décida donc de baffouiller quelques mots sur le sujet, chose qu'il aurait mieux fait d'éviter :

"- Je suis désolé pour...."

Pour quoi au juste ? Ta déclaration, ton discours, ta théorie ?

"- Pour..."

Tant pis, il laissa sa phrase en suspent et commenca aussitôt la deuxième :

"- Je suis désolé..."

Heu...On avait pas dit deuxième phrase ? C'est la même. James avait une soudaine envie de s'enfoncer sous terre et de disparaitre. Parce que clairement, il venait de faire la pire bourde de sa vie. Il aurait mieux fait de se taire au lieu de relancer un sujet dont il ne métrisait pas une phrase. Aujourd'hui, il aurait mieux fait de rester dans sa chambre toute la journée, même s'il savait que ça n'aurait sans doute fait que retarder cette déclaration voué à l'échec. Il tenta malgré tout une seconde tentative de réussir à parler :

"- Enfin...ce que je veux dire, c'est que je suis...."

Il se tut. Il allait denouveau répéter la même phrase alors il vallait mieux se taire pour une fois. Il ne savait vraiment pas s'y prendre avec les mots. Autre que les mots tournant autour des math bien sur.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Don't get me wrong (Jamesie)   Lun 4 Fév - 19:07

Ca avait l'air d'être parti pour un cours de rattrapage on ne peut plus normal, rempli d'intégrations et de fonctions primitives. A vrai dire, même si Antarès n'avait pas spécialement besoin de tout ça pour maintenir un bon niveau en dessin et poursuivre ses études, il n'avait pas spécialement envie de finir l'année au ras des pâquerettes en mathématiques, et revoir tout cela lui semblait être une bonne idée, lui qui avait perdu un bon quart de ses souvenirs de terminale scientifique depuis qu'il n'avait plus ouvert un seul de ses anciens cahiers. Il ne savait pas s'ils allaient ré-aborder ce sujet en cours pendant l'année, mais au pire des cas, une petite remise à niveau ne lui ferait aucun mal, et il pourrait décrasser un peu ses neurones. Oui, ça avait l'air bien parti comme ça, il allait tout simplement sortir de quoi écrire pour prendre des notes (très important, les notes, avec la pauvre petite mémoire dont il était affublé) et tout se passerait pour le mieux.

Ou pas.

Après avoir marqué un temps d'arrêt avec un air assez perturbé, James choisit de remettre le bordel sur le tapis d'une façon plutôt (voire très) chaotique. C'était bien simple, il n'arrivait pas à terminer une seule de ses phrases, qui concernaient toutes les même sujet au final : "je suis désolé". Oui. Oui, ça se voyait plutôt bien, qu'il l'était. Maintenant, restait à savoir pourquoi... Peut-être parce qu'il n'avait pas répondu à sa précédente non-invitation à faire rien du tout. Ou alors il était désolé de ne pas l'aimer ? C'était absurde. Ou tout simplement très mal formulé, ce qui était très possible aussi, vu la façon dont son professeur maniait les sentiments en général. Maintenant, il fallait voir ce qu'Antarès avait à répondre à cela, et s'il voulait y répondre, déjà. Est-ce que continuer sur ce sujet n'aggraverait pas la situation ? D'un côté, peut-être pas, s'il ne tournait pas autour du pot.

"Ne te méprends pas sur mes intentions. "

Allez, ce n'est pas le moment de flancher. Regarde-le droit dans les yeux, en évitant d'être trop dur. Choisis tes mots. C'est bien.

"Je ne t'ai pas demandé une quelconque relation particulière, parce que je sais que de toutes façons, ce ne serait pas possible. Je suis simplement venu te dire ça à titre informatif et je ne te force à rien, tu n'as pas à être désolé de quoi que ce soit. Libre à toi de faire ce que tu veux maintenant, tu peux très bien ignorer totalement ce que je t'ai dit, ou m'éviter dans les couloirs et plomber ma moyenne pour le restant de mes jours. "

Pour quelle raison est-ce qu'il ressentait maintenant le besoin de retourner le regard, alors qu'il était si bien parti au départ, et alors qu'il s'était juré de ne pas montrer une seule faille de tout son discours ? Bah, c'était trop tard maintenant, il avait tourné les yeux.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Don't get me wrong (Jamesie)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Don't get me wrong (Jamesie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 03. What's wrong with you ?
» [1616] Right way to do Wrong.
» Keith Graham ~ Love all, Trust a few, do Wrong to none. [FINI]
» lito / i'm weak. and what's wrong, with that?
» what's wrong with a little chaos ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Concernant le membre :: RP abandonnés-