Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Sam 2 Mar - 21:48

[Vous qui avez cliqué sur ce titre et avez décidé d'explorer les tréfonds des aventures de Nate et Anti, soyez averti du contenu plutôt mature de ce rp, et par conséquent ne venez pas pleurer pour vos pauvres petits yeux. ]




Nate était visiblement d'accord pour retourner dans sa chambre, mais alors qu'ils étaient si bien partis pour y revenir, il s'arrêta quelques instants devant la porte, comme si quelque chose le dérangeait. Il lui demanda de l'attendre - pour quoi faire ? - puis entra seul dans sa caverne personnel, lui fermant la porte au nez. Ah. Bon. D'accord. Eh bien, Antarès allait attendre, il espérait que ça ne lui prendrait pas trop de temps pour... Faire ce qu'il avait à faire, quoi qu'il ait à faire, même s'il devait admettre qu'il se demandait pourquoi il venait de se faire planter là. Bah, ça ne devait pas être avec de mauvaises intentions, il n'avait pas de raison de le laisser sur le pas de la porte juste pour le plaisir de le laisser sur le pas de la porte.

Puis il se rappela à quel point l'état de sa chambre semblait le déranger, tout à l'heure, quand il était venu inspecter ses oeuvres. Et puis d'un côté, c'y était assez difficile de se déplacer convenablement, entre tous les dessins qui traînaient par terre, le grand en plein milieu, les croquis qui s'étalaient de partout ailleurs. Bon, eh bien il était sûrement revenu seul dans sa chambre pour la ranger un peu. D'ailleurs, en tendant l'oreille, il pouvait entendre un peu d'agitation à l'intérieur de la pièce. Oui, c'était sûrement ça. Même si il avait du mal à saisir pourquoi il s'y était pris aussi soudainement, alors qu'ils auraient juste pu pousser quelques petites choses ailleurs... Bah, laissons-le faire ses petites affaires.

Quelques instants après la fin de sa petite réflexion (histoire de s'occuper un peu, comme une espèce de mélodie qu'on met au téléphone quand on veut faire poireauter quelqu'un pendant une bonne heure), Nate finit par rouvrir la porte et par l'accueillir avec une... Expression faciale. Seigneur. Une expression faciale. Un sourire gêné ? Ou désolé. Est-ce que son visage s'était cassé ? Dans tous les cas, ça lui faisait un peu plaisir qu'il s'autorise à étirer le coin de ses lèvres juste pour lui. Pas ce que n'était jamais arrivé auparavant, mais peut-être pas dans ce contexte. Antarès lui répondit avec un autre sourire, avant de rentrer.

Visiblement... Il avait fait du bon travail, pour ranger ses affaires, vu que c'était un peu comme si il n'y avait jamais eu de bazar auparavant. Et surtout, il s'y était pris plutôt rapidement, par rapport à la quantité de bordel qu'il devait nettoyer. A moins qu'il ait tout jeté négligemment dans un coin, caché des regards... Bah, c'était sans importance dans tous les cas, ils étaient au calme maintenant. Il s'assit machinalement sur le lit, maintenant qu'il était dégagé, pour se donner une espèce de contenance.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Antarès de Beauséant le Sam 27 Avr - 17:51, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Dim 3 Mar - 15:47

Antarès entra dans la chambre en adressant à son tour un sourire à Nate, sourire qui fit palpiter plutôt agréablement son cœur. Cette situation était tellement différente de leur première rencontre, où ils étaient entrés dans une sorte de duel de robots inexpressifs déterminés à rester hermétiquement fermés… Maintenant, Nathanaël avait envie de vraiment partager ses émotions avec Antarès, et de ne pas les garder pour lui.
Alors qu’il songeait avec fascination à ce changement qui s’était opéré en lui, Nate était en quelque sorte resté planté debout dans la chambre, près de la porte qu’il venait de refermer, tandis que le rouquin était partit s’asseoir sur le lit. Il y eut un silence, ils échangèrent un regard, et c’était un peu embarrassant à vrai dire, bizarrement. L’idée d’aller s’asseoir sur le lit avec Antarès mit du temps à naître dans l’esprit de Nate, qui resta planté là comme un idiot pendant une bonne minute avant de bouger. Et pendant cette fameuse minute, son esprit tortueux décida de faire resurgir l’histoire de leur baiser fougueux en pleine nuit dans la salle de bain, et surtout de la proposition d’Antarès d’aller dans cette chambre dans laquelle ils se trouvaient maintenant, pour faire des choses que Nate n’avait pas été très certain de comprendre et dont il n’était d’ailleurs pas plus avancé aujourd’hui. Et maintenant, donc, ils étaient ensemble dans sa chambre, en cette fin d’après-midi, après s’être déclaré qu’ils s’aimaient – ah seigneur il ne s’y habituerait jamais – et ils étaient venus là justement pour être tranquilles. Hum.
Ahem.
… Sauf que Nate était debout, perdu dans ses pensées depuis une bonne minute, et qu’à un moment donné il fallait bouger, et que le seul mouvement envisageable à ses yeux était d’aller s’asseoir près d’Antarès. Bon… Au pire, il ne pouvait pas se passer grand-chose. D’ailleurs dans la situation actuelle, à la simple idée d’avoir pu penser que le rouquin serait capable de lui faire du mal s’ils étaient seuls dans sa chambre, Nate se trouvait ridicule. Il inspira donc et partit s’asseoir sur le lit, dos au mur, les jambes repliées sur son buste, comme il le faisait machinalement quand il se mettait sur son lit.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Dim 3 Mar - 22:17

Après un moment où il semblait perdu dans ses pensées, Nate se décida à s'asseoir à côté d'Antarès, ou plutôt contre le mur, replié sur lui-même. Il avait déjà vu cette position quelque part... Ah oui, la fois où quand ils s'étaient vus, il avait fini tellement embarrassé qu'il s'était assis contre le mur de la salle de bains en se tenant les genoux, entre autres. Est-ce que ça voulait dire qu'il était gêné ? D'un côté... Antarès était dans sa chambre, et peut-être pas tout à fait pour regarder ses jolis dessins. Enfin, dans tous les cas, c'était beaucoup moins embarrassant que d'être soumis aux regards indiscrets, dehors, dans le couloir, donc il n'avait aucune raison de s'en faire, et puis il n'allait pas le manger... Ou peut-être que si... Il le trouvait plutôt mignon, paradoxalement, dans cette position.

Antarès se mit à quatre pattes sur le lit pour se rapprocher de lui plus facilement, avec un sourire. Il posa sa main sur son genou, et partit déposer un baiser sur sa joue, par simple envie, peut-être un peu par gourmandise, aussi. Il glissa ensuite ses lèvres plus près de son oreille, pour lui souffler un très léger "Détends-toi", doucement. Après tout, ils étaient revenus dans sa chambre pour une raison, n'est-ce pas ? Pouvoir faire tout ce dont ils avaient envie tranquillement, sans se faire déranger par qui que ce soit. Et il se surprit d'ailleurs à rougir légèrement, peut-être parce que son rythme cardiaque s'accélérait de façon plutôt significative à chaque fois qu'il s'approchait un peu plus de Nathanaël. Peut-être que c'était à lui, de se détendre ?

Il re-décala ensuite son visage pour plonger ses yeux dans les siens, avec un autre sourire interrogateur.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Dim 3 Mar - 22:53

Le cœur de Nate s'affola légèrement à l'approche d'Antarès. Non de peur, mais d'envie. Il avait envie d'être dans une bulle avec lui comme tout à l'heure dans le couloir, et non plus tout seul dans son monde. Les frémissements qui picotaient sa peau là où Antarès le touchait, alors qu'ils lui faisaient tellement peur avant, le fascinaient maintenant. Le sourire doux du rouquin, sa main sur son genou, ses lèvres sur sa joue, tout ça, c'était juste pour lui, rien qu'à lui, et ça lui semblait tellement précieux et exceptionnel !
Qu'il se détende... Il était relativement détendu, non ? Oui, non, peut-être pas vraiment finalement. Il était trop à l'affut de la moindre petite sensation et du moindre geste, et cela nécessitait une certaine tension. En d'autres termes, Antarès lui demandait de lâcher prise, de s'abandonner un peu plus à la situation. En temps normal, ce genre de paroles n'aurait fait que renforcer la garde de Nathanaël. Sauf qu'ici, il s'agissait d'une invitation légitime à lui faire confiance, et il lui faisait confiance, et surtout il avait envie de lui faire confiance. Comment ne pas faire confiance à ce regard doux et à ces joues un peu plus roses qu'à l'ordinaire ? Il n'y avait rien à craindre, ni pour l'un, ni pour l'autre. Ce constat embauma le cœur de Nate d'un doux sentiment de bonheur, assez étrange, un peu euphorique, un peu palpitant, qui se répercuta sur son visage par un léger sourire et un regard complice à Antarès, qui se tenait tout près de lui.

- Je suis parfaitement détendu, murmura-t-il.

Sa main se faufila jusque derrière la nuque de son vis-à-vis, et à nouveau, Nate prit l'initiative de lui voler - enfin façon de parler puisque c'était très probablement un vol consenti - un baiser. Il agit un peu plus vivement que tout à l'heure, un peu plus en alerte, probablement parce qu'ils n'étaient plus dans le couloir, ou peut-être à cause du fait qu'ils aient été interrompus de manière frustrante un peu plus tôt, il n'en savait rien et il s'en foutait. Tout ce qu'il voulait, c'était sentir la chaleur des lèvres d'Antarès contre les siennes, la douceur de sa peau et la saveur unique de son être. Quoi, comment, Nate deviendrait-il gourmand de quelque chose qui ne touche pas à l'art ?

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Lun 4 Mar - 0:34

Nathanaël lui adressa un regard complice, et sa voix lui envoya un frisson très agréable dans tout son dos. Antarès ne l'avait jamais vu de cette façon, c'était comme s'il s'agissait d'une autre personne, tout en restant... toujours autant Nate. On aurait dit qu'il avait totalement abaissé ses sempiternelles défenses, seulement pour lui, rien que pour lui. Il se sentit un peu spécial, ce qui le rendait encore un peu plus heureux qu'auparavant. Puis il se reperdit dans son expression si particulière... Où et quand avait-il appris à être aussi séduisant ? Et depuis quand son regard était-il aussi captivant, et son sourire attirant... Il se sentit attiré vers ses lèvres, d'ailleurs, après avoir deviné une main se glisser entre ses cheveux, jusque dans sa nuque. Nouveau frisson, nouvelle sensation enhivrante, qui lui faisait totalement perdre la tête.

Seigneur, ce qu'il aimait ses baisers... Antarès ne put retenir sa main de glisser de son genou jusque sur sa cuisse. Il aurait adoré se tenir un peu... Beaucoup... Plus près de lui, mais ses jambes étaient dans le passage. Tant pis, il n'avait qu'à répondre à son baiser avec un peu plus de fougue, en attendant... Après tout, ils étaient seul, dans un endroit plutôt privé, et personne ne viendrait leur dire de s'arrêter. Et puis... Nathanaël avait l'air d'en avoir plutôt envie, n'est-ce pas ? Il avait été un peu moins doux que la dernière fois, dans le couloir, comme si quelque chose le pressait. Si ce n'était pas de l'envie, ou de l'amour, qu'est-ce que ça pouvait être d'autre ? De toutes façons, si Antarès se trompait à son compte, il n'y avait pas de raison de s'inquiéter, s'il voulait s'arrêter là, il le pouvait très bien. Ca ne lui poserait aucun problème.

Ce qui lui posait problème, là maintenant, c'était cette paire de jambes qui lui barrait la route. Ne pouvant se résigner à s'arrêter de l'embrasser, Antarès serra doucement sa main sur sa cuisse, tout en poussant un léger gémissement significatif.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Lun 4 Mar - 18:08

L’étourdissement lié au fait d’embrasser quelqu’un était toujours aussi radical, et Nate commençait à penser qu’il ne s’y ferait jamais. La réponse fougueuse d’Antarès à son baiser le fit frémir, alors que la notion de l’espace-temps avait à nouveau complètement disparu, laissant les deux jeunes hommes seuls avec leurs envies et leurs sensations. Et puisqu’on parlait justement de sensations, la main d’Antarès passant du genou à la cuisse de Nathanaël ne passa pas inaperçu chez ce dernier, qui fut parcouru d’une petite décharge électrique qui le fit légèrement sursauter. Sa peau était… vraiment plus sensible qu’il ne le pensait lui-même, comme quoi décidément il ne se connaissait pas autant qu’il le croyait. Ou alors cette sensibilité était différente en fonction du contexte et des autres acteurs de la scène, il ne le savait pas et ne cherchait pas vraiment à le savoir pour l’instant, puisque les seules choses qui l’intéressaient étaient Antarès, et les effets de celui-ci sur lui – et inversement, accessoirement.
Mais quelque chose perturbait visiblement le rouquin, ou plutôt le contrariait, et cette chose était la présence des jambes de Nate entre eux, à en juger par la légère pression de sa main sur sa cuisse et à son petit gémissement à la fois pressant et très… vraiment très… ah, il ne trouvait pas de mot pour le décrire. Ce son, ajouté au contact de leurs lèvres et de la main d’Antarès sur sa jambe, attisèrent de manière surprenante – pour lui – le désir de Nate de réduire encore la distance entre eux, et donc de virer effectivement ses jambes, qui étaient un problème.
Sans cesser d’embrasser le rouquin, Nathanaël étendit complètement une de ses jambes – juste entre celles d’Antarès, mais ce n’était pas prémédité ni même volontaire puisqu’il ne faisait qu’écouter aveuglément son instinct sans réfléchir – tout en gardant l’autre jambe à moitié pliée, alors que ses mains prenaient l’initiative – c’est-à-dire sans passer par la case « conscience » – d’aller explorer non sans fascination le torse prodigieusement mince d’Antarès, sa main gauche allant même jusqu’à se glisser sous la chemise de ce dernier.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Lun 4 Mar - 22:53

Nathanaël avait visiblement compris ce qu'Antarès voulait, et s'empressa de dégager l'une de ses jambes, qu'il plaça entre les jambes du rouquin... Assez judicieusement d'ailleurs, où était-ce involontaire ? Bah, de toutes façons, les choses étaient faites ainsi, et il en profita pour se rapprocher un peu plus de lui, maintenant qu'il le pouvait. Les mains de Nate se glissèrent sur son torse, jusqu'à s'aventurer sous sa chemise, ce qui eut pour effet de lui donner un peu plus chaud. Un peu plus... Voire lui donner significativement plus chaud, ou était-ce le chauffage qui s'était mis à fonctionner ? Ah... Chacun de ses mouvements éveillait en lui des envies auxquelles il n'aurait même pas pensé quelques minutes auparavant. Nate voulait s'amuser avec son torse ? Oh, il allait pouvoir s'amuser tant qu'il le voudrait... Antarès caressa ses mains, avant de s'arrêter de l'embrasser quelques instants afin de retirer sa chemise, qui gênait tant, et de la poser dans un autre coin du lit. En temps normal, il aurait eu horriblement froid, mais cette sensation ne semblait pas vraiment l'affecter, actuellement. Il n'avait pas la tête à ça.

Alors qu'il se repenchait sur lui pour l'embrasser à nouveau, Antarès ressentit l'irrésistible envie de faire languir Nathanaël, lui qui semblait si avide de ses baisers. Peut-être parce qu'il avait légèrement besoin de reprendre sa respiration, aussi, même si ça ne lui posait pas tant de problèmes que ça. Il resta là, à admirer la magnifique vue de ses yeux, tandis qu'il caressait doucement son visage avec le sien, savourant son souffle délicieusement chaud, et frôlant ses lèvres à plusieurs reprises sans pour autant les toucher. Il envoya par la même occasion ses mains caresser ses joues, puis sa mâchoire, puis sa nuque... Dieu que sa peau était douce. Et qui sait, s'il le faisait attendre un peu, peut-être que l'embrasser serait ensuite encore meilleur.

Antarès ferma alors ses yeux, et vint glisser doucement sa langue entre ses lèvres.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Mar 5 Mar - 20:40

Réagissant aux caresses de Nate, Antarès cessa de l’embrasser et retira sa chemise, dévoilant… non, « offrant » était plus juste… oui donc, offrant son torse pâle et constellé de taches de rousseur aux mains et aux yeux de Nathanaël – qui put constater une nouvelle fois à quel point le rouquin était à l’aise avec son corps. Fasciné, voire même presque émerveillé, Nate embrassa du regard la peau si fine et si délicate qu’il n’avait eu de cesse de dessiner durant la semaine qui venait de s’écouler. Sa main se posa sur la hanche presque féminine d’Antarès, très délicatement, l’esquissant du bout des doigts avant de se poser réellement. Sa peau était vertigineusement douce et chaude. Jamais le blond n’aurait cru pouvoir ressentir autant de choses en si peu de temps…
Il releva les yeux, rencontra ceux d’Antarès, tendit un peu le cou… Oh, il avait tellement envie de l’embrasser encore ! Le souvenir de la sensation procurée par le contact charnel de leurs lèvres ne lui suffisait pas, pour l’instant. Il lui fallait ressentir ce contact. Ce simple désir le laissait un peu perplexe, lui qui n’avait jamais supporté qu’on le touche de trop. Et surtout, il ne voulait ce contact que parce qu’Antarès était miraculeusement devenu comme une sorte de prolongement de sa bulle vitale, chose qu’il n’aurait jamais crue possible et à laquelle il n’avait jamais ne serait-ce que songé auparavant. Enfin, passons ; pour l’heure, il y avait cette distance entre eux, à la fois insoutenable et palpitante. Leurs regards ne se quittaient plus, s’entremêlant avec presque autant de passion que le faisaient leurs souffles légèrement haletants, et surtout délicieusement chauds.
Antarès jouait avec leurs envies mutuelles, Nathanaël en avait conscience, il le voyait dans ses yeux. Il touchait sa peau, il frôlait ses lèvres, il se perdait dans son regard, mais il faisait durer le suspense, et vraiment avec un art incomparable. C’était peut-être pour cela que Nate acceptait de subir cette torture sans broncher, allez savoir. Ou alors, c’était parce que la voix du Député Mystère lui murmurait que plus il attendrait et plus incroyable encore ce serait.
Et enfin, Antarès ferma les yeux et franchit le petit espace qui les séparait désagréablement. Mais alors que Nathanaël s’attendait à rencontrer les lèvres du rouquin, ce fut sa langue qui le toucha, ou plutôt qui se glissa doucement entre ses lèvres entrouvertes. Un peu surpris, Nate eut d’abord un très léger mouvement de recul, les yeux gardés ouverts. Q… Qu’est-ce qu’il faisait ?
Sa mémoire, qui servait quand même à quelque chose, mit judicieusement en avant les souvenirs de certaines scènes de films qu’il avait vus par le passé. Des films totalement inintéressants et invraisemblables… Et il y avait toujours ce moment où le héros et une charmante jeune femme se… caressaient mutuellement la langue ? Oh, il avait toujours trouvé ça très bizarre. Pourquoi est-ce que deux acteurs qui ne se connaissent probablement pas ou peu s’amusaient à mélanger leurs langues devant une caméra ? Enfin, c’était ce à quoi Nate avait songé à l’époque, et il avait trouvé ça surréaliste. Maintenant, ce geste qu’il avait trouvé déplacé à la télévision prenait un sens tout autre.
… Parce qu’il fallait quand même avouer que c’était une sensation particulière, et pas tellement désagréable, au contraire. Une fois ceci reconnu – ce qui ne prit en fait que quelques secondes – Nathanaël se détendit et ferma les yeux, se pressant un peu plus contre Antarès, le cœur battant. Il ne savait pas ce qu’il était supposé faire et c’était assez stressant, comme toute chose inconnue. Et si ce n’était pas comme ça qu’il fallait réagir ? Et s’il se trompait et qu’il était en train de faire n’importe quoi, et qu’Antarès reculait tout à coup ? Et pourquoi faisait-il aussi chaud dans cette chambre ?
Nate, sérieusement, arrête de réfléchir.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Mer 6 Mar - 21:16

Pendant quelques secondes, Nate sembla plutôt réticent à l'idée que quoi que ce soit s'introduise dans sa bouche. Ou était-ce de la surprise ? Oui, c'était plus vraisemblable, puisqu'Antarès ne l'avait pas tout à fait prévenu... Dans tous les cas, il semblait accepter ça maintenant, ou en tout cas c'était ce qu'il laissait paraître, en se pressant plus fort contre lui. Dans tous les cas, dans ce genre de moments et surtout venant de Nathanaël, il aurait été surprenant qu'il feigne d'apprécier quelque chose qu'il n'aimait pas du tout. Oui, son hésitation avait sûrement été de l'étonnement. Maintenant que le doute était levé, il pouvait pleinement se concentrer sur tout ce qu'il ressentait exactement, sans se soucier de quoi que ce soit d'autre qu'eux d'eux sur la même longueur d'onde pour une durée indéterminée. D'ailleurs, qui parlait de durée ? Ca ne voulait plus rien dire.

Antarès se plongea dans la chaleur que lui apportait Nathanaël, oubliant quel temps froid il pouvait faire dehors. Tout cela lui passait par-dessus la tête maintenant qu'il était tout contre lui, en sécurité, et qu'il pouvait presque ressentir chaque battement de son coeur à travers ses baisers. Sa langue s'enroulait autour de la sienne, ou inversement, il ne savait plus trop... Tout ce qui comptait, c'était qu'il était en train de devenir complètement fou. Il ne savait plus où loger ses mains, il n'était même plus au courant de ce qu'il était en train de faire, parce que tout allait si naturellement... Il était juste assez conscient pour pouvoir se dire qu'il pourrait faire ça pendant des heures et des heures sans pouvoir s'arrêter, seulement avec Nate, parce qu'il fallait bien l'avouer, il était raide dingue de lui. Inexpérimenté ou pas, il avait cette façon de faire les choses, si... Si... Si lui-même, si... Oh, il ne savait plus. Pourquoi même recherchait-il à mettre un mot là-dessus alors qu'il savait pertinemment qu'il n'en trouverait jamais ?

Toutefois, il lui manquait quelque chose, qui pouvait sembler dérisoire, vu de l'extérieur, mais Antarès n'était pas à l'extérieur. Même s'il l'embrassait à n'en plus pouvoir, même s'il se tenait serré contre lui, et même s'il pouvait caresser ses cheveux autant qu'il le voulait, il lui fallait quelque chose de plus pour que tout soit parfait... Et ce quelque chose se trouvait sous le pull noir de Nate, très seyant certes, mais plutôt gênant actuellement. Il glissa ses mains jusqu'à la fin de ce maudit pull et quitta une nouvelle fois ses lèvres après y avoir laissé un dernier baiser, avant de se baisser un peu plus bas et de poser les siennes sur son torse au fur et à mesure qu'il le découvrait. Seigneur, Nathanaël avait vraiment un corps magnifique. Il avait déjà pu s'en faire la réflexion auparavant, vu qu'il l'avait déjà vu nu, mais cette fois-ci... C'était tellement différent. C'était tellement captivant.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Jeu 7 Mar - 17:28

Bon, Nate avait vraisemblablement réagi de la bonne manière, puisqu’Antarès n’avait pas reculé, au contraire. Et au fur et à mesure que ce nouveau et fascinant et très agréable et… enfin bref, donc, au fur et à mesure que ce… baiser, s’il s’agissait d’un baiser, se déroulait, Nathanaël se laissa de plus en plus emporter loin de toute réflexion pour, au-delà de se laisser faire, contribuer lui aussi à la suite des évènements, laissant sa langue agir, suivant son instinct, l’esprit vide de toute pensée ne concernant pas les sensations indescriptibles que lui procurait Antarès.
Il ne s’en lasserait jamais. Même s’il ne savait pas à quel moment il était supposé respirer, il n’en ressentait même pas le besoin. C’est vrai, pourquoi respirer quand on peut obtenir une telle situation d’osmose avec quelqu’un ?
Sauf que respirer est pour ainsi dire vital, et toutes les bonnes choses ont une fin même si tout est relatif. Antarès eut soudain l’idée de retirer son pull à Nathanaël, qui se laissa faire avec un petit frémissement au contact des mains du rouquin sur la peau nerveuse de son ventre. Il avait le souffle un peu court, quand même. Antarès aussi.
Ce dernier abandonna définitivement la bouche du plus jeune pour venir embrasser doucement son torse, de plus en plus bas. Oh là là, décidément, Nate n’avait jamais le temps de s’habituer à une sensation, tant il y en avait. Il ferma les yeux pour se concentrer sur ses autres sens, un instant. La douceur des lèvres d’Antarès, ses cheveux qui le chatouillaient un peu, le bruit de leur respiration et de leur cœur. A cet instant, il aurait pu se passer n’importe quoi en dehors de cette pièce, ça n’aurait eu aucune importance. L’académie pouvait bien prendre feu, la Troisième Guerre Mondiale pouvait éclater, et alors ? Du moment qu’ils étaient ensembles.
Je t’aime.
Il aurait voulu lui dire. De tout son être, de toute son âme, de tout son cœur. Nathanaël était fou. Antarès le rendait fou. Tout n’était que folie. Les trois mots restèrent dans sa tête, incapables de franchir ses lèvres.
En contrepartie, Nate prit le visage de celui qui le perturbait tellement entre ses mains et se redressa pour lui voler un baiser. Dans son emportement, il profita du fait que son dos soit décollé du mur – de toute façon ça commençait à être un peu inconfortable – pour attraper Antarès par la taille et le plaquer contre le lit en se plaçant juste au-dessus de lui. Il n’y avait pas réfléchi, c’était purement impulsif, il ne savait pas ce qu’il faisait ni ce qu’il allait faire, et puis de toute manière il ne voulait pas y réfléchir, il s’en foutait, son esprit ne réfléchissait plus de manière cohérente depuis un petit moment déjà.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Nathanaël Von Arlex le Ven 19 Avr - 23:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Ven 8 Mar - 2:35

Tant de choses se passaient dans l'esprit d'Antarès, tellement de choses et pourtant il ne prêtait attention qu'à un nombre très limité de ses pensées, comme par exemple le fait qu'il se sentait en sécurité entre les mains de Nate. Il avait rarement fait autant confiance à qui que ce soit, et il savait que quoi que Nathanaël ferait, ça ne serait jamais pour lui faire du mal, ni dirigé contre lui... Il savait qu'il pouvait compter sur lui, et c'était d'ailleurs pour cette raison qu'il trouvait leur relation si particulière. Il avait eu quelques partenaires auparavant, mais ça n'était jamais comme ça, il y avait toujours un moment où il revenait à la réalité malgré lui alors qu'il n'en avait pas besoin, comme si ses démons le rattrapaient... Et il ne savait pas pourquoi. Il ne s'était jamais autant laissé aller dans les bras de quelqu'un, de qui que ce soit, et il n'avait jamais autant fait l'expérience de ce sentiment rassurant qu'il avait lorsqu'il était serré contre lui... Il ne s'inquiétait plus de rien, parce qu'il n'y avait plus de raisons de s'inquiéter de toutes façons. Il aurait aimé le remercier pour tout ce qu'il avait changé en même pas un mois, alors qu'il n'avait rien fait à part exister. Oh, il était si heureux de pouvoir l'embrasser comme il le faisait, goûter à sa peau si douce, sentir la chaleur de ses bras et savoir que tout cela n'était qu'à lui, rien que pour lui. Tout ça parce qu'il savait aussi que Nate le privilégiait, et que ce n'était que parce qu'il l'aimait en retour, et qu'il n'avait jamais accepté personne d'autre que lui à ses côtés auparavant.

Alors qu'il s'énamourait sur son torse, Antarès sentit quelque chose de chaud autour de sa tête, puis sur ses lèvres. Tout naturellement, c'était Nathanaël, qui avait décidé de lui voler un baiser, et comment pouvait-il résister à quelque chose comme ça ? Il se sentit ensuite basculer en arrière jusqu'à finir allongé sur le lit, plutôt brusquement d'ailleurs, mais à quoi pouvait-il s'attendre d'autre ? C'était dans la continuité des choses, et de toutes manières il adorait ça. Il adorait que Nate soit plutôt fougueux le temps d'un instant. Il adorait Nate. Point. Il enroula en réponse ses jambes autour de la sienne, pour ne plus jamais le laisser partir, verrouillant au passage ses hanches contre les siennes. Il ne put empêcher ses yeux de détailler chaque parcelle découverte de son corps, et il ne pouvait pas non plus s'empêcher de se dire à chaque fois à quel point ce garçon était beau. Et à quel point caresser doucement la peau de tout son dos était si agréable, à quel point être littéralement couvert par Nathanaël lui plaisait. Il envoya ses lèvres dévorer son cou, alors que l'une de ses mains partait se glisser dans ses cheveux, sans qu'il ne comprenne trop ce qu'il était en train de faire.

Antarès voulait Nate. Et il l'avait... Oh, il allait pleurer de bonheur. Il ne savait même plus où donner de la tête.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Ven 8 Mar - 19:25

La conscience de la réalité était une notion de plus en plus abstraite, à mesure que le temps… quel temps ? Qu’est-ce que le temps ? Quel était le sujet, déjà ? Les mains d’Antarès étaient douces… Mais elles donnaient des petits frissons dans le dos à Nate. Nate, qui avait maintenant le visage quelque part dans le cou du rouquin, qui était fort chevelu, mais sa peau était si douce, tellement douce, infiniment douce, et il sentait si bon, tellement bon, infiniment bon. Nathanaël n’avait jamais autant apprécié une odeur humaine. Il aurait voulu se fondre en Antarès pour s’imprégner de son parfum. En attendant, il pouvait toujours lui manger le… Hein, quoi ? A quel moment avait-il effleuré le lobe de l’oreille du jeune homme avec ses dents ? Pourquoi il avait fait ça ? Mais est-ce que ça avait de l’importance ? Il avait envie de le refaire. Il le refit. Raisonner, réfléchir, préméditer ses gestes, pour quoi faire ? Et surtout, comment ? Comment lorsqu’un être de chair, de sang et de chaleur est pressé contre vous, sous vous, et vous caresse le dos et les cheveux, et vous embrasse le cou, et est tellement…
Nate perdait le contrôle de la situation. Enfin, ce n’était pas comme s’il l’avait vraiment eu à un moment donné, puisqu’il avait accepté de s’abandonner un peu, de se laisser aller, mais à ce stade, le peu de conscience qui lui restait était en train de s’échapper, et il ne s’en rendait même pas compte. Et c’était tellement bon !
Les choses allaient déraper. Non, elles étaient déjà en train de déraper, sauf que ça leur passait visiblement au-dessus de la tête. Nathanaël ressentait des frissons et des envies nouvelles, sans chercher à les analyser, pour une fois dans sa vie. Tout ce qu’il voulait… Tout ce qu’il voulait… Il ne savait pas. Il découvrait au fur et à mesure, comme si c’était quelqu’un d’autre que lui qui dirigeait son corps. Quelqu’un ou quelque chose. Mais ça aussi, ça n’avait aucune importance.
Se soutenant sur un coude pour ne pas écraser Antarès, Nate laissa sa main venir caresser la hanche du rouquin, alors que ses lèvres revenaient chercher celles de ce dernier pour les embrasser encore, sans jamais se lasser de la sensation, de la saveur, de la douceur, des frissons et des battements de cœur, des désirs et des souffles entremêlés.
Et pour une fois, pas de voix raisonnables dans la tête de Nathanaël pour lui dire de se calmer.
Juste cette sensation bizarre dans son bas-ventre qui l’empêchait ne serait-ce que de songer à se calmer.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Sam 9 Mar - 23:29

La peau de Nate était brûlante, du moins c'était de cette façon qu'Antarès le ressentait, et ce n'était absolument pas une chaleur déségréable. Et pour une fois dans sa vie, lui non plus n'avait pas la peau gelée... Au contraire. Maintenant qu'il pouvait toucher celle de Nate à sa guise, se serrer contre son torse, sans aucune barrière vestimentaire, il redécouvrait le plaisir d'être dans les bras de quelqu'un d'autre, comme si ses précédentes relations amoureuses n'avaient jamais existé. Comment il faisait ? Comment ce garçon pouvait lui faire oublier jusqu'à son prénom, rien qu'en l'acceptant contre lui ? Rien qu'en lui... En lui... En lui mordillant l'oreille ? Un frisson parcourut le corps d'Antarès. Est-ce qu'il avait rêvé ? Non. Il venait de le refaire. Nouveau frisson. Est-ce que Nathanaël devenait entreprenant ?

Apparemment, oui. Il se remit à l'embrasser, pile au bon moment, de la bonne façon, où avait-il appris tout ça ? Il était vraiment doué à ce point ? Et sa main qui se glissait sur sa hanche... Son coeur allait s'envoler. Il le savait, s'il ne se calmait pas, son coeur allait bondir en dehors de sa cage thoracique et s'échapper. Mais il n'avait tellement pas envie de se calmer, alors il compensa son rythme cardiaque par quelques soupirs entre deux baisers passionnés. Il ne pouvait plus ouvrir les yeux... Où quand bien même il le ferait, il n'y verrait rien. Il n'arrivait plus à ce concentrer sur quoi que ce soit.

"Ah... "

Antarès ne put s'empêcher de se serrer plus fort contre lui, rejetant sa tête en arrière et se cambrant au passage un peu plus qu'il ne l'était déjà, et appréciant encore d'une façon différente le corps de son... De son partenaire. Enfin, c'était maintenant un genre différent de partenaire, alors on pouvait toujours dire qu'il s'agissait d'un partenaire, n'est-ce pas ? Il laissa un léger sourire se dessiner sur ses lèvres, en même temps qu'il griffait doucement son dos, puis permit à ses mains de partir un tout petit peu plus bas que son dos.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Dim 10 Mar - 0:27

Il faisait vraiment chaud, ici… Le radiateur était allumé ? A moins que ce ne soient eux, les radiateurs. C’était probable. Très probable, même. Mais ce n’était pas d’un intérêt capital… Quoique, si, en fait, c’était important. Parce que la chaleur d’Antarès contribuait à faire disjoncter Nate, le tout bien sûr sans que lui-même ne se rende compte qu’il ne réfléchissait plus. Mais il réfléchissait un tout petit peu quand même, de manière très sélective, juste pour se rendre compte qu’à priori, Antarès avait l’air d’apprécier ce qui se passait, et d’en vouloir plus. Ses soupirs, ses gémissements… On peut le dire, il était carrément sexy. Le désir de Nathanaël ne faisait que s’accroitre, à chaque réaction du rouquin. Il avait… Il avait envie de lui faire plaisir, puisque voir le bien-être de ce garçon si spécial lui procurait lui-même du bien-être, étrangement. Nate n’avait pourtant jamais été particulièrement altruiste. Peut-être était-ce parce qu’il n’en avait jamais eu l’occasion ?
Toujours était-il que chaque geste, chaque réaction d’Antarès l’étourdissait complètement. Profitant du fait que son ami ait la tête penchée en arrière et donc le cou amplement dégagé, Nate y enfouit son visage pour y déposer quelques baisers. Sa bouche était sur le point de se poser sur la peau de son cou lorsqu’Antarès griffa le dos du blond, provoquant un frémissement le long de l’échine de celui-ci, qui réagit instinctivement en refermant – assez doucement tout de même – ses dents sur le cou du jeune homme. Chaque contact lui apportait une multitude de sensations, plus que jamais à vrai dire. Nate avait toujours été extrêmement sensible, mais cela dépassait un stade qu’il n’avait jamais imaginé auparavant.
Et surtout, il ne s’était jamais senti aussi bien, à la fois physiquement et mentalement. Enfin, au niveau du mental, c’était relatif puisque sa réflexion était très limitée, mais tout ce qu’il savait, c’était qu’il se sentait infiniment bien, et qu’il n’avait pas envie de s’éloigner d’Antarès ne serait-ce que d’un centimètre.
Nate ouvrit les yeux un instant, un peu haletant, juste pour regarder le visage d’Antarès, et son petit sourire, et ses joues roses, et ses yeux clos… La main du blond remonta sur la taille de son partenaire, puis effleura ses côtes un peu saillantes, et remonta jusqu’à son visage pour repousser une mèche folle qui s’y était posée.

- Antarès je t’aime tellement…

Ah bah il l’avait dit, finalement. Ça lui était venu naturellement, ça n’avait été qu’un murmure, un souffle, une caresse passant de ses lèvres à celles du destinataire de ces mots. Pourtant Nate n’avait jamais été du genre à parler, il n’avait jamais su faire. Mais il est des mots qui ont besoin d’être dits, visiblement.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Lun 11 Mar - 8:41

Antarès sentit quelque chose d'agréable au niveau de son cou. Nate avait sûrement profité du fait qu'il lui offrait totalement sa gorge pour l'embrasser à cet endroit, et ce n'était sûrement pas pour lui déplaire. Mais alors qu'il s'attendait à recevoir un autre baiser, ce fit tout autre chose qu'il ressentit, et pour cause : il l'avait mordu, assez doucement certes, mais il l'avait mordu. Et la sensation envoyée par la suite dans tout le reste de son corps le fit complètement disjoncter. Il adorait avoir un peu mal, et il l'avait presque toujours su, mais il avait l'impression de le redécouvrir. C'était malsain ? Il s'en foutait. Ca le rendait fou à chaque fois. Et maintenant était exactement le bon moment... Il se pressa encore contre lui le temps de quelques secondes, encore plus brûlant qu'auparavant, le sourire sur ses lèvres s'étirant un tout petit peu plus. Ca ne serait plus pareil, définitivement plus.

Tout de même, Antarès commençait à manquer d'air. Mais dans ce contexte, il ne trouvait pas ça vraiment très désagréable, et de toutes manières il ne s'en rendait même pas compte, sa respiration se gérait toute seule. Pour l'heure, tout ce qu'il arrivait à distinguer parmi la masse d'informations qui arrivait à son cerveau était ce que sa peau ressentait, le plaisir que ça lui procurait, et les éventuels sons émis par Nathanaël - un peu, car plus ça allait, plus il s'éloignait de la réalité. Il sentit sa main se déplacer sur son torse, pour se ramener sur son visage, doucement... Ses caresses étaient pure extase. Mais il fut rappelé à l'ordre quelques instants par un murmure, un simple murmure qui pourtant venait de le faire fondre de bonheur. S'il n'était pas déjà blotti dans ses bras, il se serait sûrement... Blotti dans ses bras. Alors il se contenta de rouvrir les yeux, reconnectant son esprit, ou du moins ce qu'il en restait, puis de lui lancer un regard passionné, plein d'envie, plein de désir, plein d'amour, de confiance, et de tout ce qu'on pouvait trouver actuellement dans sa tête, parce qu'il n'y avait plus rien d'autre que ça.

"Fais-moi tout ce que tu veux. "

Il ne savait même pas comment il avait prononcé ça, ni où il avait trouvé la force de parler dans un français cohérent. Tout ce qu'il savait, c'était que la seconde d'après, ses jambes étaient parties s'enrouler autour de la taille de Nathanaël, et que ses mains serraient ses hanches toujours aussi fort, et que sa langue était retournée rendre visite à la sienne.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Lun 11 Mar - 21:49

Antarès ouvrit les yeux et ils échangèrent ce qui fut pour Nate l’un des regards les plus vibrants de sa vie. La folie de l’instant, l’affection brûlante et neuve qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre, la passion tout simplement, et cette lueur de confiance absolument parfaite, le tout contenu dans deux paires d’yeux, l’une d’or, l’autre d’émeraude. C’était tout simplement… intense.
La réponse d’Antarès fut tout aussi intense. Par ses mots comme par ses gestes, d’ailleurs. Nathanaël… Fondait complètement. Il était en train d’apprendre la définition de « craquer », en fait. Comment ne pas craquer complètement quand la personne que vous aimez – ça aussi, il était en train d’en apprendre la définition – vous regarde avec de tels yeux, se serre contre vous d’une telle manière, vous embrasse avec une telle passion et surtout, surtout, s’abandonne à vous corps et âme, sans hésitation ?
Nate répondit avec un désir encore plus profond que précédemment au baiser d’Antarès, savourant à nouveau le plaisir étrange et pourtant non négligeable de laisser leurs langues se caresser passionnément. S’il s’était légèrement reconnecté à la réalité quelques secondes plus tôt, il était à présent à nouveau retombé dans cette espèce de rêve éveillé où désir et instinct régnaient en maîtres, même si le désir était imprécis et l’instinct lacunaire.
Enfin, lacunaire, tout de même, il commençait à s’adapter au fur et à mesure que Nate intégrait certaines informations et découvrait des facettes inattendues d’Antarès – comme entre autres le fait qu’il n’avait visiblement pas trouvé désagréable le fait de se faire mordre. Allez, c’est la folie, aujourd’hui Nathanaël Von Arlex a le goût du risque : le jeune homme mordilla la lèvre brûlante et humide d’Antarès. Seigneur, heureusement qu’il ne réfléchissait pas à ce qu’il faisait, parce qu’en étant dans un état normal il n’aurait jamais fait des choses pareilles.
Sauf qu’on l’aura bien compris, il n’était pas dans son état normal.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Mar 12 Mar - 23:07

Antarès avait le sentiment qu'il ne se lasserait jamais de Nathanaël. Il se l'était répété tant de fois en quelques minutes, et pourtant ! Ca ne semblait jamais assez, mais oh, comme ce garçon était parfait... Dans tous ses gestes, toutes ses paroles, dans chacun de ses regards, ça n'était jamais trop, ni pas assez, et il savait exactement de quelle façon il devait écouter son instinct, car quoi d'autre pourrait lui dicter ses mouvements ? Et quand bien même il était maladroit, une fois de temps en temps, étrangement, il avait l'impression que ça ajoutait encore un peu à son charme. Il avait la preuve qu'il n'était pas une sorte de robot programmé, mais bien Nate, le seul, unique en son genre, qui ne pouvait faire les choses autrement qu'à sa façon car personne ne lui avait sûrement jamais appris, ce qui était une très bonne chose. Son âme parlait avec chacun de ses gestes.

Et apparemment, ce dernier avait compris qu'Antarès appréciait les morsures. Du moins, tant qu'elles étaient bien dosées... De toutes façons, il n'y avait absolument pas à se plaindre de ce côté. Et il sentit ses dents se resserrer sur sa lèvre inférieure, et il sentit aussi les palpitations étranges de son propre coeur à la suite de ce contact, qu'il appréciait tout aussi bizarrement. Il encouragea Nate en resserrant encore ses jambes, et en plantant une nouvelle fois ses ongles dans sa peau, comme s'il craignait qu'il s'envole quelque part et qu'il le laisse seul, sur ce lit. Il savait que ça n'arriverait pas. C'était... il ne savait pas trop, il ressentait le besoin d'être rassuré. Et il l'était. Mais il en voulait encore. Même s'il avait totalement confiance en lui, il lui en fallait encore. Encore.

"Encore... " il murmura, alors qu'il sentait son dernier bout de conscience s'échapper.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Mer 13 Mar - 21:23

Visiblement, comme Nate l’avait espéré, Antarès avait apprécié l’élan d’originalité de son partenaire. Enfin, à condition que le fait de se serrer encore plus contre lui et lui griffer douloureusement le dos soit un signe de plaisir, bien entendu. Mais ça ne pouvait pas être autre chose, d’un autre côté. Conclusion, Nathanaël était plus doué qu’il le pensait en improvisation.
De toute sa vie, il n’avait jamais été aussi physiquement proche de quelqu’un qu’à cet instant, et d’ailleurs en temps normal il n’aurait pas su le supporter. Mais le temps n’était, on l’aura compris, pas normal, et cette personne contre qui il était ainsi pressé n’était pas n’importe qui, puisqu’il s’agissait d’Antarès. De toute manière, comme il n’était plus capable de réfléchir correctement, il n’avait même pas le temps ne serait-ce que de songer à ça.
Et puisqu’on aborde sa capacité limitée à réfléchir, parlons aussi de l’instinct, puisqu’il avait pris le relai depuis un petit moment déjà. La griffure – un peu désagréable et synonyme de frissons dans le dos – arracha même un léger… gémissement-grognement à Nate, alors que les muscles de son corps se contractaient par réflexe.
Et Antarès qui en redemandait. Nathanaël rouvrit les yeux un instant, pour constater que son ami était de toute évidence enfoncé dans un état de coma extatique plus profond que le sien, même s’il était tout de même très loin de la réalité. Suffisamment loin de la réalité pour réagir au quart de tour afin de répondre aux désirs de celui qui le rendait fou, et aussi un peu par vengeance à cause de la griffure – comme quoi il ne réfléchissait vraiment pas, puisqu’il n’était pas du tout revanchard d’habitude. Il mordit donc à nouveau la lèvre inférieure d’Antarès, puis sa joue, son oreille, son cou, sa clavicule… Il perdait pied à nouveau. Nate avait été pendant un moment dans un état certes second, mais néanmoins un peu plus constant depuis quelques instants, mais maintenant son état mental s’aggravait à nouveau, sans qu’il n’y prête attention puisqu’il était occupé à manger Antarès, plus avidement à chaque seconde, le souffle court, sa bouche descendant de plus en plus bas sur le corps incroyablement mince de son partenaire, ses mains caressant sa taille, ses hanches, un maximum de sa peau si douce et obsédante… D’ordinaire Nate n’était pas spécialement gourmand, mais là, c’était une toute autre affaire.
Il voulait plus de sa peau. Il ne s’expliquait pas pourquoi ni dans quel but, il savait juste qu’il avait envie d’enlever toute barrière matérielle entre eux, et que justement, ses mains étaient en train de déboutonner le pantalon d’Antarès, sans que l’ordre n’ait été approuvé par le très, très, très mince filet de conscience qui demeurait encore vaguement chez Nathanaël. Elles avaient agi seules, comme ça, alors qu’il était en train de lui mordre le ventre. Et maintenant que c’était fait, bah… Bah voilà.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Sam 16 Mar - 1:13

Le grognement de Nate était vraiment craquant, même s'il témoignait d'une certaine gêne. Et les instincts primaires d'Antarès lui indiquèrent que c'était sûrement parce qu'il n'appréciait peut-être pas autant que lui de se faire griffer. Alors il caressa son dos à l'endroit où il lui avait fait mal, comme si ça allait le soulager (et peut-être que ça le soulagerait, qui sait ? ), alors qu'il ressentait les morsures de Nathanaël descendre toujours plus bas sur son torse, et devenir de plus en plus pressantes, ce qui lui faisait complètement perdre la tête. Ses yeux partirent en arrière, puis se fermèrent à nouveau, tandis que ses mains ne savaient plus quoi tenir, quoi serrer. Dieu ce que cette douleur était jouissive. Dieu ce qu'il était malsain... Dieu ce qu'il s'en fichait.

Il sentit les mains de Nate se glisser sur sa taille, puis ses hanches, avant de s'acheminer encore plus bas, vers son... Pantalon. Court-circuit neuronal. Il venait de le déboutonner. Antarès se tendit. Ce n'était pas désagréable, ni mal venu, au contraire. Il ne le savait juste pas si... Si entreprenant. Déterminé à aider un peu son partenaire, il se bougea sur le côté, et fit glisser ses jambes en dehors de cette couche de vêtements inutile, sans qu'il ne se rende compte une seule seconde du sourire béat qui était resté fixé sur ses lèvres. Puis il l'accueillit une fois de plus au-dessus de lui, se donnant pour prétexte que le simple fait de se décaler lui avait donné froid, histoire d'avoir... Bonne conscience. Ahem.

Conscience, oui. Comme si maintenant, alors qu'il se perdait contre lui, il était conscient de ce qu'il était en train de faire. Il n'avait pas conscience qu'il glissait ses mains de son dos jusqu'aux poches arrières du jean de Nate, et il avait encore moins conscience du fait que son coeur sautait des battements à chaque fois qu'il l'entendait respirer, soit assez souvent.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Sam 16 Mar - 15:21

Antarès s’empressa de retirer son pantalon, alors que l’avidité de Nate se faisait plus grande à chaque instant, augmentant de manière étonnamment exponentielle, tout comme diminuait sa capacité à contrôler et ses émotions et ses actes. Enfin, techniquement on ne pouvait plus dire que ladite capacité baissait encore, puisqu’elle était désormais et depuis déjà un petit moment complètement nulle.
Ils s’embrassèrent une nouvelle fois, plus fougueusement encore, leurs souffles de plus en plus courts et brûlants se cherchant avec envie et passion, dans la folie et l’insouciance de ce moment parfait.
Parfait. Incontrôlé et incontrôlable, mais parfait.
Jusqu’à ce qu’une sonnerie de téléphone provenant de la poche de Nate fasse éclater cette bulle de passion.
Bordel.
Surpris par le bruit, Nathanaël se redressa assez brusquement, revenant à la réalité de manière assez violente pour lui. Il sortit machinalement son portable de sa poche, pour constater que c’était sa mère qui l’appelait. Eh merde, il avait oublié. Elle l’appelait toujours une fois dans le week-end. Et il avait fallu que ce soit maintenant. Il appuya sur le bouton rouge pour raccrocher et laissa le cellulaire atterrir par terre.
Oh putain.
Oh putain mais qu’est-ce qu’ils foutaient ?
Oh.
Putain.
Oui, le retour à la réalité était vraiment, vraiment brutal. Le souffle court, le cœur battant à tout rompre, les joues rouges, trop chaud… Et encore, les sensations physiques n’étaient que mineures par rapport à l’apocalypse qui avait lieu dans la tête de Nate. Ah bah pour le coup, il avait repris le contrôle. Mais constater qu’il l’avait perdu était perturbant. Désormais assis au bout du lit, il jeta un coup d’œil à Antarès mais détourna aussitôt le regard, encore plus perturbé.
Et son foutu rythme cardiaque qui déraillait complètement… Oh là là… Pourquoi… Comment s’était-il retrouvé à faire tout ça ? Par quelle sorcellerie avait-il abandonné ainsi tout contrôle, lui qui maitrisait toujours la situation, d’habitude ?
Le portable se remit à sonner. Hors de lui, Nathanaël enleva carrément la batterie et la jeta dans un coin. S’asseyant au bord du lit, il prit sa tête entre ses mains et souffla longtemps, très longtemps.
Oh putain.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Sam 16 Mar - 17:20

Combien de temps avaient-ils passé à se mêler de cette façon ? Antarès ne cherchait même pas, de toutes façons. Tout ce qu'il savait, c'était que la luminosité dans la pièce avait un peu changé depuis son arrivée, donnant une atmosphère encore un peu plus intime à la situation, à moins que ça ne soit qu'une impression liée à son absence totale de conscience de ce qui les entourait, Nate et lui. Il y avait le contact de leurs peaux respectives, leur proximité, leurs chaleurs mélangées ainsi que leurs baisers, et c'était tout ce qui comptait. Il en profitait. Il ne savait pas comment il se comprenaient sans même se parler... Il ne cherchait de toutes façons pas à savoir. Il n'y avait que du plaisir.

Mais Nate se crispa et se redressa sans prévenir, alors qu'Antarès entendit une vague sonnerie de portable, qui les arrachait de leur moment de pure luxure passagère. Alors qu'il comprenait peu à peu ce qu'il était en train de se passer, il entendit quelque chose tomber au sol, à savoir le fameux portable qui les avait dérangés. Et il se sentit horriblement frustré, alors qu'il le regardait partir de l'autre côté du lit. Et puis surtout... Pourquoi étaient-ils partis aussi loin, en si peu de temps ? Enfin... Est-ce que c'était une bonne chose ou pas, sachant qu'il ne regrettait absolument rien, à part le fait qu'ils aient oublié de prendre quelques précautions avant de se laisser aller, à savoir couper tous les ponts avec le monde extérieur pour éviter de se faire déranger une nouvelle fois ?

Le téléphone se remit à sonner, et Nate, visiblement énervé, en balança la batterie à l'autre bout de la pièce. Antarès resta allongé, à fixer le plafond, pour reprendre ses esprits, ainsi que sa respiration. Toujours autant de frustration. Et plus il observait Nate, qui avait maintenant pris sa tête entre ses mains, et qu'il avait entendu pousser le soupir le plus long de sa vie, plus il se disait qu'il avait l'air complètement excédé. Chose compréhensible. Mais il pouvait y avoir plusieurs raisons... Parce qu'ils étaient allés un peu trop loin un peu trop vite, ou bien parce qu'une fois de plus, ils avaient été perturbés ?

Antarès se redressa pour se mettre à genoux sur le lit, puis se rapprocher un peu de lui, doucement, sans se mettre trop près.

"Qu'est-ce qui ne va pas ? "

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Sam 16 Mar - 19:49

Nate ferma les yeux un instant, le visage toujours dissimulé par ses mains. La voix d’Antarès perturba un peu plus son rythme cardiaque. Il était tellement… Gentil, doux, attentionné, sexy, désirable… Ah non hein, ça n’allait pas recommencer !
Il releva la tête, passa une main dans ses cheveux et inspira profondément, sa respiration commençant à peine à retrouver un rythme à peu près correct. Toujours était-il qu’il avait du mal à se faire à l’idée qu’il avait échappé à son propre contrôle, qu’il avait apprécié de manière inédite un contact charnel, qu’il avait agi sans réfléchir, sans préméditer ses actes, en se contentant de les apprécier, bruts de décoffrage. Il ne comprenait pas comment, pourquoi, et surtout il se sentait affreusement embarrassé, surtout qu’il était en train de réaliser à quel point il y avait mis fin brutalement, ce qui avait dû être également perturbant pour Antarès.

- D… Désolé, murmura-t-il en osant enfin relever les yeux sur lui.

Désolé de lui avoir sauté dessus, désolé de l’avoir… seigneur, mordu partout, désolé de l’avoir repoussé aussi soudainement. Désolé d’être con, éventuellement ? Désolé de ne rien comprendre, désolé d’avoir abandonné tout contrôle sur cette situation. Jusqu’où cela aurait-il continué si la mère de Nathanaël n’avait pas décidé de lui téléphoner ?
Antarès lui avait posé une question, et s’excuser n’y répondait pas. En principe, Nate n’avait aucun scrupule à contourner une question, mais pour le coup, et parce que c’était pour lui, il était obligé d’expliquer sa conduite. Ok, c’est bien joli tout ça, mais comment, alors que lui-même ne comprenait pas grand-chose ?

- Bordel, mais est-ce que c’est vraiment normal de faire des trucs comme ça ? J’ai aucune idée de… De pourquoi je… on… Antarès, j’arrive même pas à te regarder sans... sans me sentir… différent de d’habitude…

N… Nate qui expliquait – enfin, « tentait d’expliquer » serait plus juste – ce qu’il ressentait ? Une grande première. Décidément, Antarès le rendait… bizarre.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Dim 17 Mar - 0:29

Antarès fut plutôt surpris de sa réponse. Déjà, parce que Nate avait bafouillé (ce qui devenait d'ailleurs de plus en plus fréquent), ensuite parce qu'il était désolé. Mais désolé de quoi, d'avoir arrêté, ou d'avoir commencé ? Quoi qu'il en soit il était pardonné, puisqu'il n'avait aucune raison de s'excuser de quoi que ce soit. Dans tous les cas, ça ne l'avançait pas plus que ça sur la question, alors il le laissa continuer son explication, vu qu'apparemment, il y avait une suite.

Et d'un côté, même si ce n'était pas le moment de penser ça, Antarès trouvait Nathanaël plutôt... Mignon, de paniquer de cette façon, et surtout à ce sujet, alors qu'ils s'étaient dit auparavant qu'ils n'avaient pas à s'inquiéter de quoi que ce soit. Après tout, c'était nouveau pour lui. Et personne ne lui avait vraiment expliqué comment ça fonctionnait, alors bien sûr qu'il pouvait se sentir un peu largué. Mais de là à se monter autant la tête... Oui, il était vraiment mignon, il n'y avait pas d'autre mot. Antarès sourit légèrement, et s'assit plus confortablement, avant de lui prendre la main.

"Nate... Tu m'aimes, n'est-ce pas ? C'est juste à cause de ça, il ne faut pas t'en faire autant. Bien sûr que c'est normal de faire ce genre de choses... Enfin, si tu considères qu'apprécier de se faire mordre est quelque chose de normal. "

Il laissa s'échapper un léger rire à la fin de sa phrase, qui était peut-être un peu déplacée par rapport à la discussion qu'ils avaient. Maintenant, Concernant Nathanaël... Tout ce qu'il lui restait à faire, c'était s'habituer à ce genre de relations avec quelqu'un d'autre. Il avait déjà remarqué que les gestes venaient tous seuls quand il se laissait aller, alors il n'avait rien de particulier à apprendre. Ou alors peut-être que c'était justement le fait de se laisser aller qui lui faisait peur... Ne plus être maître de ses actions, n'est-ce pas ? Et pourtant, il ne s'était rien passé de très grave durant tout ce temps où ils s'étaient arrêtés de réfléchir, ils avaient même tous les deux plutôt apprécié. Voilà, tout était question de confiance, encore de la confiance. Antarès porta sa main à ses lèvres pour l'embrasser, puis reprit :

"Si tu trouves qu'on va trop vite, dis-le moi, je comprendrai. Je veux qu'on aille à ton rythme, ça sera plus plaisant pour toi. "

Vu que c'était lui le plus expérimenté, ça ne le dérangeait pas d'aller plus doucement. Il ne fallait pas qu'ils brûlent les étapes.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Dim 17 Mar - 1:11

La main d’Antarès était encore chaude de leur récente étreinte, et celle de Nate également, d’ailleurs. Il observa un instant leurs mains liées, avant de relever les yeux machinalement pour les plonger dans ceux de son vis-à-vis alors qu’il lui répondait. Alors c’était vraiment « normal » ? Dérailler complètement comme ça, toucher ainsi un autre garçon, sentir des désirs étranges pulser en soi ? Nate tiqua légèrement sur le « bien sûr ». Pour Antarès, tout semblait tellement facile et évident. Comment faisait-il ? Certes, il avait plus d’expérience, il semblait très au courant de sa sexualité et l’assumait complètement. A côté de lui, Nathanaël était juste… un gamin paumé qui ne comprend rien à ce qui lui arrive. Oh, le fait d’avoir des sentiments apparemment amoureux pour le rouquin n’était pas un problème en soi, et il assimilait cette information, maintenant. Mais au sujet des… contacts physiques, c’était une tout autre histoire. Le fait que « bien sûr » ce soit normal le rassurait tout en le rendant un peu plus perplexe. Parce que pour quelqu’un qui s’était toujours cru plus ou moins allergique aux contacts humains, l’idée d’éprouver du plaisir par le biais de caresses et de baisers lui semblait un peu abstraite – malgré qu’il en ait fait l’expérience.
Le léger rire d’Antarès détendit un peu l’atmosphère et Nate repensa aux paroles de son partenaire tout à l’heure, lui demandant de se détendre. Ouais, il fallait qu’il se détende. Mais pas trop quand même, parce que même si sur le moment c’était plutôt agréable, après coup le fait de perdre totalement le contrôle était au contraire vraiment perturbant, dans le mauvais sens du terme. Ceci dit, de toute manière, il ne pouvait rien se passer de grave. Nathanaël en eut la douce certitude en sondant le regard de celui qu’il aimait, alors qu’il était en train d’embrasser tendrement sa main. Antarès était… Il était incroyable. C’était sans doute pour cela que Nate avait perdu le contrôle. Parce que le rouquin était la seule personne au monde capable d’obtenir de lui un degré aussi absolu de confiance.

- Si tu trouves qu'on va trop vite, dis-le moi, je comprendrai. Je veux qu'on aille à ton rythme, ça sera plus plaisant pour toi.

Nathanaël sentit une bouffée de tendresse déferler sur son cœur, qui ne se fatiguait apparemment pas de réagir autant aux moindres faits et gestes d’Antarès. Toujours est-il que la dernière phrase de ce dernier, outre le fait qu’elle le rende encore plus profondément adorable, fit s’interroger Nate quant à cette histoire de rythme. C’était bien gentil de vouloir s’adapter à son rythme, mais comment devaient-ils s’y prendre pour cela, alors que lui-même ne connaissait vraisemblablement pas son « rythme », puisqu’il était capable de s’auto-effrayer d’une minute à l’autre comme l’avaient démontré les précédentes minutes.

- Je doute que me laisser gérer le temps soit une bonne idée, vu que je ne sais même pas ce que je fais, répliqua-t-il avec un sourire, ayant retrouvé une humeur plus agréable.

Il remonta ses jambes sur le lit et en profita pour se rapprocher d’Antarès et déposer un petit baiser sur sa joue. Cette demi-distance entre eux l’agaçait un peu, en fait, il préférait donc y remédier soit en s’approchant, soit en s’éloignant, et en l’occurrence l’approche était plus souhaitée que l’éloignement. Oui, on l’aura compris, Nathanaël est on-off.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   Dim 17 Mar - 2:30

Au moins, les paroles d'Antarès avaient eu un bénéfice : elles avaient calmé Nathanaël, qui semblait un peu moins inquiet dorénavant. Il avait même retrouvé le sourire, c'était dire ! Ce simple constat, qui lui prouvait que tout n'était pas perdu (même si à vrai dire il n'en avait pas douté une seule seconde), lui fit chaud au coeur. Mais cette histoire de "je ne sais pas ce que je fais" le rendait un peu perplexe. Il voulait dire qu'il n'avait aucune idée du rythme qu'il s'accordait, peut-être ? Bien évidemment, ça variait en fonction des situations, voire même à l'intérieur des situations, sachant que son humeur pouvait changer du tout au tout. Bah, ils trouveraient une solution.

Pour l'heure, Nate était vraiment tendre, ce qui étonnait toujours un peu Antarès, qui s'était plutôt habitué auparavant à son caractère froid. Après avoir laissé sa peau frémir suite à son court (mais si doux) baiser sur sa joue, il profita du fait qu'il s'était rapproché sensiblement de lui pour poser sa tête sur son épaule, toujours en tenant sa main dans la sienne. C'était reposant, voire même un peu rassurant, même s'il n'avait pas spécialement besoin d'être rassuré de quoi que ce soit. Il entremêla ses doigts avec ceux de son partenaire, joua un peu avec sa main, se donnant le temps de penser.

"Tu pourrais me prévenir quand tu en as envie, et quand ce n'est plus le cas. Même si on est en plein milieu d'un... Câlin, je m'adapterai. "

Après tout, comment prendre du plaisir à faire quelque chose, quoi que ce soit, avec quelqu'un, si cette autre personne n'en a pas envie ? Peut-être que certaines personnes trouvaient ça amusant quand même, pas Antarès, et encore moins dans ce genre de domaine. Il préférait largement être frustré. Il blottit encore un peu plus son visage dans le creux de son cou, pour avoir encore un peu plus de chaleur corporelle de sa part.

Après, il y avait encore le problème de "une fois que je suis dans l'action ça va, mais alors après c'est la catastrophe". Bah... Peut-être que c'était parce que c'était la première fois, et qu'après, avec le temps, ça irait mieux. Parce qu'au fond, ses paniques après-coup n'étaient pas forcément tant fondées que ça, à moins que Nate croyait en un Enfer quelque part qui le guetterait à chaque fois qu'il ferait le moindre faux pas avec Antarès, ce qui était assez peu probable, sachant qu'on pouvait deviner qu'il avait un esprit plutôt cartésien. Non, il était prude et il ne savait pas vraiment à quoi s'en tenir, mais dans tous les cas, il n'y avait pas de conséquences graves sur sa vie future.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(PUBLIC AVERTI) It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... (deuxième partie) [Conte :} ] | Terminé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... [Duc(hesse) :} ]
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un cours de langue un peu particulier... | Fauve | /!\ pour public averti | END
» /!\ Public averti || Puisqu'il n'y a pas de futur aux instants ||FauvEthan
» Roar (/!\ Public averti)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Concernant le membre :: RP terminés-