Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪   Mer 11 Avr - 15:13

Nathanaël se dirigea vers la salle d’art en baillant. Les vacances de printemps avaient commencé depuis quelques jours, et l’académie s’était vidée de façon conséquente. Le jeune homme, ses écouteurs vissés dans les oreilles, passa devant une fenêtre. Le son de la musique couvrait celui, pourtant important, des trombes d’eaux qui tombaient du ciel sombre.
Nate n’était pas morose, loin de là. Au contraire, la situation était royale. Il jouissait d’un calme rare, et la pluie l’inspirait considérablement. Même les profs étaient partis, il ne restait que très peu de personnel au sein de l’école. Depuis le début des vacances, le garçon ne prenait même plus la peine de porter des chaussures lorsqu’il se déplaçait hors de sa chambre, et il ne quittait plus son iPod. Fait très rare, il avait même passé une soirée dans la salle commune, profitant de l’absence d’habituels phénomènes nuisibles et bruyants que l’on appelle « groupe d’ados ».
Il aurait pu rentrer chez lui, bien-sûr. Ses parents avaient chacun de leur côté tenté comme ils pouvaient de le convaincre de venir chez l’un ou chez l’autre. Agacé et incapable de faire un choix, refusant de donner raison ou tort à un de des géniteurs, il avait fini par les envoyer paître tous les deux. Il passait donc ses premières vacances à l’académie, et c’était plus que jouissif.
Aujourd’hui, Nate s’était armé de tout le courage dont il était capable et avait décidé d’achever la toile qu’il devait rendre pour la rentrée.
Du courage, car il détestait peindre. Il n’arrivait jamais à mettre les couleurs qu’il voulait et craignait toujours de faire des bavures ; pour cause, il n’avait jamais vraiment peint avant son arrivée à l’académie.
Ses pieds nus produisant un léger son sur le parquet du couloir, son vieux jean trainant un peu à ses pieds, son T-shirt blanc tâché de peinture, le garçon était plongé dans ses pensées. Peut être qu’une étonnante association entre le dessin au fusain et l’acrylique…
Il poussa la porte de la salle d’art et s’arrêta net.
Jessie était assise là, une fille de sa classe. Elle lui tournait je dos, face à son chevalet. Ses vêtements volontairement abimés et usés dissimulaient sa maigreur glaciale. Sa tignasse de jais lui tombait en cascade dans le dos, légèrement ondulée et agrémentée de mèches colorées. D’où il était, Nate ne pouvait pas voir si elle était en train de peindre ou de dessiner. Quoiqu’il était rare de dessiner sur un chevalet.
Tant pis pour la tranquillité. Nate entra dans la pièce et posa sa toile inachevée sur un chevalet près de la fenêtre. Jessie leva les yeux vers lui.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Nathanaël Von Arlex le Mar 16 Oct - 17:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Jessie Jefferson
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1706
♣ Date d'inscription : 07/02/2012
♣ Localisation : « Somewhere in Chaos we all find Ourselves. »


MessageSujet: Re: It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪   Mer 18 Avr - 0:25

Wings are freezing down here.


D'un geste lent et délicat, elle ajouta une fine ligne de couleur noir sur sa toile. Ses yeux bleus se promenèrent sur les formes irrégulières variant du gris au noir et passant par le bleu pâle. Des couleurs ternes qui s'harmonisaient parfaitement à la température du jour. Elle était là depuis quelques heures déjà. Jessie s'était réveillée tôt ce matin et à la place de retourner se coucher, elle s'était levée et avait quitter sa chambre pour venir ici, dans la Salle d'Art. Au début, elle n'avait pas de but précis. Ce qu'elle cherchait, ce n'était qu'un peu de solitude. Malgré les vacances, certains élèves avaient décidés de rester à l'Académie. Ils étaient beaucoup moins nombreux qu'à l'habitude, mais il en restait encore quelques-uns. Bien sûr, pour coller à sa personalité, elle n'a pas tenté de se rapprocher d'aucun d'entre eux. De toute façon, la plupart des jeunes qui étaient resté ici passaien leur journée dans leur chambre en train de faire leurs devoirs ou des recherchers. Ce qui ne lui déplassait pas. Si tous les autres restaient enfermés dans leur petite pièce, il n'y avait personne dans les corridors et dans le reste de l'école. Donc, personne pour l'observer vivre. Elle avait la paix pour faire ce qu'elle souhaitait. Dans la limite du possible dans une école. Jess' aimait la situation. Pendant une certaine période, elle pourra enfin se promener sans craindre les regards curieux et incompréhensibles des élèves faces à elle. C'était agréable. Elle en aurait presque sourit. Presque.

Jessie trempa la pointe de son pinceau dans la peinture bleu clair qui reposait sur sa palette de bois qu'elle tenait avec sa main gauche. Elle prit un peu de recul, histoire d'avoir une vue d'ensemble, puis ajouta quelques touches de couleur ici et là. Elle avait une famille, oui. Adoptive, par contre. Dans sa tête, ces gens, aussi gentils soient-ils, ne seront jamais considérés comme une vraie famille. Plutôt que de débarquer chez la femme où elle habitait et de passer ses congés à ne rien faire dans sa chambre, elle était restée ici. Seule. À son plus grand bonheur. Dans sa maison adoptive, il n'y avait que des jeunes enfants. Elle ne voyait aucuns avantages à aller séjourner là-bas pour se faire assallir par des gamins souhaitant jouer aux petits autos ou par les fillettes voulant une histoire. Jess' pouvait supporter les gens, à un certain point, mais avait plus de difficulté à gérer avec des enfants. En restant à l'école, elle évitai ainsi la jeunesse. Un point de plus pour l'Académie. Elle posa son pinceau sur le bors de son chevalet et observa un moment ce qu'elle faisait. Son regard se promena sur sa toile, à l'affut d'un défault ou d'un manque de détail. Ses yeux glissèrent vers les grandes fenêtres qui s'ouvraient sur l'extérieur. Il pleuvait encore abondamment. Les gouttes d'eau glissaient contre la vitre, créant d'inombrables petits chemins dans la buée. Elle aimait bien la pluie. Elle aimait aussi se promener sous la pluie, mais en cette saison, ça serait plus une douche froide qu'une promenade.

Elle reprit son pinceau et ajouta encore du bleu. Les poils fins de l'outil glissaient sur la toile comme de l'eau le long d'une feuille sous la pluie. Concontrée, elle n'entendit pas le faible son de la porte de la Salle d'Art qui s'ouvrait. Par contre, elle eut soudainement l'impression d'être observée. Pourtant, elle ne se retourna pas. Elle ne vit donc pas le jeune homme s'avancer dans la pièce. Elle entendit ses pas sur le sol. Du coin de l'oeil, elle le voyait s'installer sur le bors de la fenêtre par laquelle elle regardait quelques instants plus tôt. Jessie n'attarda pas son regard sur la toile du garçon. Elle l'observa, lui. Cheveux blonds, mec pas trop grand mais pas nain pour autant, chandail tâché de spots de peinture, jeans un peu abîmés. Il s'était préparé pour peinturer. Il avait prévu venir ici, lui. Jessie, elle, était simplement arrivée ici en marchant sans but dans les corrdiors et avait par la suite décider de peindre quelque chose. Ses yeux continuèrent d'observer le nouveau venu. Elle l'a déjà vu quelque part, il lui dit quelque chose. Sûrement l'a-t-elle croisé un jour entre deux cours ou sur l'heure du dîner. Elle leva les yeux vers lui. Ils étaient seuls. C'est plus facile de parler quand il n'y a personne pour la juger et la critiquer. Son coeur se met à battre dans sa poitrine. Elle se mordit la lèvre inférieur. Ça restait tout de même difficile. Ce jeune homme lui disait vraiment de quoi. Cette tête blonde. Dans ta classe, oui. Son nom brûlait sur ses lèvres.

"Nathanaël." , souffla-t-elle d'une voix à peine inaudible.

Son coeur cognait encore. C'était toujours comme ça quand elle voulait dire quelque chose.
Ça la rendait tellement neveuse. Elle préférait rester silencieuse.
Contente d'avoir trouver son prénom, elle se retourna vers sa toile et la regarda sans dire un mot de plus.

___________


« And I just can't keep living this way;
So starting today, I'm breaking out of this cage. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

♫ ♪ ♫ ♪ ♫:
 


Dernière édition par Jessie Jefferson le Dim 6 Mai - 23:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪   Mer 18 Avr - 15:29

La jeune fille sembla prise dans une intense et douloureuse réflexion, pendant un instant. Un son franchit enfin ses lèvres, si faible que le jeune homme l’entendit à peine.

- Nathanaël.

Elle avait eu du mal à trouver son prénom. Pas besoin de réfléchir plus longtemps pour comprendre à quel point elle était mal à l’aise. Nate ne savait pas encore quoi, mais cette fille avait été profondément traumatisée dans le passé.
Jessie focalisa aussitôt son attention sur la toile qu’elle était en train de peindre. Nate l’observa un instant. Ses joues étaient discrètement rosées. Ils ne s’étaient jamais adressé la parole ; ca ne risquait pas d’arriver : il faisait rarement le premier pas vers les gens, et elle avait une habile tendance à éviter ses congénères. D’où son malaise à cet instant, sans doute. Elle devait se sentir acculée.
Nate éprouva un très court instant, fait rare, une certaine pitié pour Jessie et se demanda s’il ne ferait pas mieux de la laisser seule. Mais comme susmentionné, cela ne dura qu’un très bref instant. Si elle se sentait si mal que ça, elle pouvait partir.
Et l’occasion de parler à cette fascinante personne était trop belle pour être gâchée.
En effet, Nate, qui pouvait souvent sembler solitaire et déconnecté, était un grand observateur et adorait passer au peigne fin les personnes qu’il jugeait dignes d’intérêt.
Dommage pour elle, Jessie en faisait partie. C’était une ombre parmi les Baroques, aussi bien pour son étonnante discrétion que pour le mystère opaque qu’elle incarnait.
La jeune fille triturait sa palette du bout de son pinceau, ayant visiblement du mal à se concentrer. Nate, conscient du mal qu’il lui faisait, s’obligea à cesser de la fixer ainsi.
Il s’approcha d’une étagère sur laquelle se trouvaient des pots de peinture et commença à composer sa palette avec minutie. Beaucoup de blanc, pour faire des mélanges. Du noir, pour faire un camaïeu de gris, un tout petit peu de rouge, une pointe de cyan, et un sympathique bleu nuit dont il ne savait pas encore ce qu’il allait faire. Puis il retourna à sa place et ouvrit sa trousse de pinceaux. Choix crucial et difficile. Celui-ci était-il trop fin ? Celui-là était-il assez précis ?
Profitant de sa propre hésitation, il décida de demander son avis à Jessie. A en juger par la nonchalance avec laquelle elle peignait, elle devait s’y connaitre. Ce serait un bon moyen d’engager la conversation.

- Lequel choisirais-tu ? demanda-t-il d’une voix douce, neutre et posée.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Jessie Jefferson
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1706
♣ Date d'inscription : 07/02/2012
♣ Localisation : « Somewhere in Chaos we all find Ourselves. »


MessageSujet: Re: It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪   Dim 6 Mai - 23:27

Jessie sentait ses yeux dans son dos. Elle savait très bien qu'il était en train de l'observer. Qu'avai-t-il à la regarder? Qu'avaient-ils tous à lui lancher des regards si... Intéressés? Elle n'avait pourtant rien à offrir, rien à donner. Ses yeux appartenaient à aux Arts. Ils appartenaient au dessin, à la peinture, à toute ces belles choses que la jeune fille avait réussi à découvrir malgré le mal que la vie lui faisait. Ses oreilles étaient à la musique, au doux sous de la pluie sur les feuilles des arbres, dans les flaques d'eau et dans les fenêtres. Son âme n'était à personne. Jessie était libre, libre comme l'air. Un sentiment de liberté entre quatre murs, n'y avait-il pas plus ironique? Elle continuait à peindre nerveusement, ses coups de pinceaux allant de sa tablette à sa toile. D'où elle était, elle pouvait garder un oeil sur Nathanaël, histoire de le surveiller un peu. Pas qu'elle avait un intérêt pour ce garçon, mais elle n'aimait pas être surprise. Bien que ce jeune homme n'avait pas l'air dy genre à faire sursauter les gens en arrivant silencieusement derrière eux, elle préfèrait l'avoir à l'oeil. Son regard allait de la place de son camarade de classe à sa toile. Elle le vit s'éloigner, sortir de son champ de vision. Elle jetta un rapide regard vers lui pour être sûr qu'il n'avait pas l'intention de la prendre par derrière. Depuis son accident avec son ex-mère adoptive, elle avait toujours détester avoir quelqu'un dans son dos. C'était la raison première qui la faisait toujours s'assoir dans la dernière rangée de ses cours. En arrière complètement. Tout le monde devant, personne derrière. C'était parfait. De plus, tous les regards étaient portés vers l'avant, elle évitait du même coups les yeux curieux ou moqueurs.

Elle l'entendit se déplacer derrière elle. Elle entendit ses pieds faire un doux son sur le plancher. Son bref coup d'oeil lui permit de voit qu'il allait chercher de la peinture. D'accord super logique et pratique si on veut peindre. Son pinceau continuait de glisser sur sa toile. Perdue dans ses pensés, elle fit un faux mouvement; une large trace bleue venait d'apparaître là où il ne devrait pas y en avoir. Elle fronça les sourcils. Normalement, Jess' ne peinturait pas. Elle préférait dessiner. Son agenda était d'ailleurs remplis de petits dessins et de croquis qu'elle faisait pendant ses cours. Ses cahiers de notes étaient eux aussi passé sous la mine de ses crayons. Peindre n'était pas son activité favorite, mais la peinture avait un avantage, selon notre méthode, on pouvait facilement corriger une erreur. Elle couvra rapidement la tache non-souhaitée avec du noir et du gris. Allez, dispraît, erreur de la nature. Oui bon, c'était peut-être un peu tiré par les cheveux de traîter une simple tache de peinture d'erreur de la nature. Elle sursauta un peu lorsque Nathanaël lui adressa la parole. Il était déjà revenu? Elle ne l'avait pas entendue retrouver sa place, trop absorbée par sa tâche. Stupide tache. -Jouons avec les mots, wouhou- Elle regarda un moment la toile du garçon, pui ses pinceaux. Elle évita de croiser son regard et inspira profondéement pour se calmer un peu. Dire quelques mots n'est pas si difficile, non?
Prend ton courage, ma grande.

"Tu prends celui qui correspond le mien à ce que tu veux représenter. Par exemple, si c'est une fleur que tu peins, tu prends un pinceaux délicat et fin. Si ce sont des nuages comme il y en a présentement dehors, tu en choissis un plus large, plus gros."

Et vive la logique.
Son regard se tourna à nouveau vers sa toile. Avait-il vraiment besoin d'un tel conseil? Il n'avait pas l'air trop mal. La réflexion allait à toute vitesse dans sa tête. Sans détourner les yeux de son travail, elle ajouta:

" Mais parti comme c'est là, tu as tout d'même l'air de bien te débrouiller, non?"

___________


« And I just can't keep living this way;
So starting today, I'm breaking out of this cage. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

♫ ♪ ♫ ♪ ♫:
 


Dernière édition par Jessie Jefferson le Dim 3 Juin - 23:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪   Mar 8 Mai - 17:53

Jessie jeta un coup d’œil à la toile de Nate, qui se raidit légèrement. Il s’injuria intérieurement, agacé par sa propre pudeur. Il avait beau faire des efforts, il avait toujours l’impression que son intimité était violée lorsque quelqu’un regardait ses toiles. Surtout lorsque c’était sans son accord. Il fallait qu’il arrête. De toute façon, tout ce qu’il réalisait pour les cours était destiné à être vu.
La jeune fille détourna rapidement les yeux pour les reporter sur les pinceaux de Nate. Il nota qu’elle évitait soigneusement de le regarder dans les yeux, troublée. Elle inspira et déclara :

- Tu prends celui qui correspond le mieux à ce que tu veux représenter. Par exemple, si c'est une fleur que tu peins, tu prends un pinceau délicat et fin. Si ce sont des nuages comme il y en a présentement dehors, tu en choisis un plus large, plus gros.

Elle avait le ton tranchant et rapide de quelqu’un que parler angoisse beaucoup. Nathanaël eut l’étrange impression qu’elle n’avait jamais autant parlé de sa vie en une seule fois, tellement elle semblait ébranlée par ce simple effort. Mais elle parlait d’un sujet qui l’intéressait, ce qui rendait le discours visiblement moins pénible pour elle. Fascinante. Le jeune homme eut l’impression de voir la projection féminine et adolescente de ce qu’il avait été par le passé, un gamin presque muet qui répondait par monosyllabe et n’osait jamais ouvrir la bouche. Sauf que, contrairement à Jessie, il avait évolué. Il était devenu plus rationnel, s’était ouvert au monde qui l’entourait.
Parce qu’on l’y avait aidé. Sans doute Jessie s’était au contraire renfermée sur elle-même. Peut être était-elle née bavarde et extravertie, qui sait ?
La jeune fille regarda à nouveau la toile de Nate, l’interrompant en pleine réflexion. Le regard critique de Jessie ne lui échappa pas, et si on apparence externe demeurait calme et neutre, il était à la limite du stress. Allait-elle faire un commentaire ?
Elle parla à nouveau, légèrement moins concentrée sur ce qu’elle disait que la fois précédente :

- Mais parti comme c'est là, tu as tout d'même l'air de bien te débrouiller, non ?

Nate répondit avec un petit sourire :

- C’est juste une impression, alors. J’ai horreur de la peinture…

Il jeta un coup d’œil à sa toile, qui n’était encore qu’un dessin. Y ajouter de la couleur lui semblait à la limite du sacrilège. Du calme. S’il mettait en priorité du gris et qu’il accentuait certains endroits au fusain, ce ne serait pas si terrible. Ce serait peut être même plutôt pas mal. Il n’était plus tout à fait certain d’utiliser le cyan, finalement. Le rouge, oui, mais pas le cyan.
Il fut tenté d’accorder un regard à la toile de Jessie, puisqu’après tout elle avait vu la sienne. Il renonça aussitôt : ce n’était pas son genre. Suivant la logique de ses propres craintes, il attendait toujours d’avoir l’autorisation de l’auteur pour regarder une œuvre d’art. Cela pouvait sembler ridicule pour quiconque connaissait la fâcheuse habitude qu’il avait de deviner la vie et les secrets des gens, mais il était comme ça. C’était son plus grand principe. L’art, c’est sacré.

- Je préfère dessiner, avoua-t-il.

Il observa un instant Jessie, qui évitait toujours autant son regard.

- Toi aussi.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Jessie Jefferson
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1706
♣ Date d'inscription : 07/02/2012
♣ Localisation : « Somewhere in Chaos we all find Ourselves. »


MessageSujet: Re: It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪   Ven 29 Juin - 20:10



Elle leva la main vers le coin supérieur gauche de sa toile pour y ajouter quelques détails. Des lignes, encore des lignes. Petites, courtes, rapides. Son camarade de classe qui croyait qu'elle s'y connaissait en peinture la ferait rire si elle n'était pas si nerveuse en sa présence. Elle et la peinture, ce n'était pas toujours la joie. Le plus souvent, une bonne douche était requisse après. Pour peindre, elle y allait plus au feeling. Ça se sent comme ça alors ça se fait comme ça. C'est pas très compliqué. Du moins, pour elle, puisque c'était sa façon de penser, de percevoir l'Art. En fait, elle vivait entièrement en suivant le principe du feeling. Si elle ne le sentait pas, elle ne le faisait pas. C'est la principal raison que des jours, elle pouvait remplir des pages de dessins et que d'autres, elle n'arrivait tout simplement à rien. Mais aujourd'hui, ce n'était pas de l'inspiration. Elle faisait balader son pinceau sur sa toile sans vraiment savoir ce qu'elle faisait. Elle s'était réveiller ce matin avec un vide dans l'esprit. Cet envi de ne rien faire, mais de vouloir quelque chose. C'est indescriptible mais ça arrive souvent. La tête ne veut rien faire, mais le corps se dirige seul et fait ce qu'il veut. Et c'est ce qui se passait à ce moment même. Sa main promenait son pinceau un peu partout sur sa toile. Jessie n'avait pas la moindre idée de ce qu'elle essayait de faire, d'illustrer, de peindre.

Alors pourquoi venir peindre si tu détestes la peinture?
Un peu plus et elle le disait à voix haute. Elle aurait pu, histoire d'engager une petit conversation, mais dans le pire des cas, il aurait pu se vexer alors elle préféra se taire. Si près du but... J'en ai les larmes aux yeux. Elle avait préférer se la fermer. Il n'y avait tout de même pas de logique à faire quelque chose que l'on aime pas. Surtout en congé. Ce n'était pas comme s'ils étaient en cours et que le professeur leur avait demandé de peindre. Il pouvait faire ce qu'il voulait. Ne pas peindre, entre autre. Bien qu'elle semblait concentrée sur son travail, elle écoutait chaque phrase, chaque mots que Nathanaël prononçait. Dessiner. Oui, dessiner, c'est fantastique. Elle aimait beaucoup ça, d'ailleurs. Non, elle adorait. Dans tout les cas, il semblait le savoir aussi. Jessie arrêta de travailler, son pinceau quitta sa toile. Elle laissa pendre ses le long de son maigre corps et elle fixa sa toile en silence. Il n'y avait rien là. De larges traces passant du gris au noir traversait la toile autrefois entièrement blanche. Un peu partout, il y avait des zones bleues aux contours irréguliers. Tout ça n'était rien, tout ça ne signifiait rien. C'était comme dans sa tête, une représentation parfaite de ce qu'il se passait tout les jours là dedans. Un mélange de tout qui ne veut absolument rien dire. Un grande confusion. Elle déposa son pinceau sur le bors de son chevalet.

« ... Tu as raison. »


Elle saissit sa toile à deux mains, la regarda une dernière fois avec un air dédaigneux avant de la laisser tomber à côté d'elle, sur le sol. Tient, vilaine, hors de ma vue. Son chevalet était maintenant vide devant elle. Entre les barres de bois qui le constituait, elle pouvait voir par la dehors par la grande fenêtre. Elle observa dans le plus profond des silences les gouttes d'eau couler doucement sur le verre. Elle n'était plus aussi nerveuse. Nathanaël avait quelque chose d'appaissant. Son calme était contagieux. Toujours aussi timide, elle ne se sentait plus stressée, prête à être jugée et regardée bizarrement par les autres élèves. Peut-être que tous les jeunes de sont pas tous pareils.

« Pourquoi n'as-tu pas profité des vancances pour rendre visite à ta famille comme les autres étudiants? », souffla-t-elle.

C'n'est sûrement pas parce que tu n'en as pas...

___________


« And I just can't keep living this way;
So starting today, I'm breaking out of this cage. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

♫ ♪ ♫ ♪ ♫:
 


Dernière édition par Jessie Jefferson le Jeu 2 Aoû - 23:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪   Dim 1 Juil - 15:15

    Jessie était concentrée sur sa toile. Elle peignait, sans que Nate ne s’octroie le droit de jeter le moindre coup d’œil à son œuvre. Puisque la jeune fille s’était remise à peindre, il pensa qu’elle ne souhaitait pas continuer à conversation. Bah, après tout il était venu pour travailler, elle aussi sûrement. Il se tourna vers sa propre toile, prit un petit pinceau, sans grande conviction, et se mit à mélanger du noir et du blanc sur sa palette. Contre toute attente, Jessie déclara :

    - ... Tu as raison.

    Nate se tourna vers elle. Elle avait reposé son pinceau, ayant visiblement achevé sa toile. Soudain, elle s’empara de celle-ci et la laissa tomber par terre, à côté de son chevalet. Le geste surprit légèrement, il ne s’attendait pas à ce qu’elle rejette ainsi l’expression de ses sentiments, à peine l’œuvre achevée. Il était rare que Nate fasse subir un tel sort à ses créations, dont il prenait un grand soin. Ceci dit, il comprenait l’artiste : lui-même, parfois, n’appréciait pas ce qu’il venait de faire et avait envie de jeter le dessin à la poubelle. Ceci dit, il y réfléchissait toujours à deux fois avant de passer à l’acte.
    Nate nota que Jessie était plus calme qu’à son arrivée. Peut-être était-ce grâce à la peinture, ou bien la pluie, ou bien les deux. A moins que ce ne soit le fait de discuter avec quelqu’un, quoique la jeune fille était tout sauf extravertie…

    - Pourquoi n'as-tu pas profité des vacances pour rendre visite à ta famille comme les autres étudiants ?

    Nathanaël dévisagea un instant l’adolescente. Elle observait la fenêtre depuis son chevalet, la pluie ruisselant sur le carreau. Remarque intéressante qui en révélait plus sur elle qu’elle ne le pensait sûrement. En effet, elle non plus ne rentrait pas pour ses vacances. Or elle-même faisait partie des étudiants, et se mettait donc hors des « autres étudiants » qu’elle venait de mentionner. Pourquoi n’était-elle pas allée rendre visite à sa famille, alors ? Soit elle était en mauvais termes avec eux, plus ou moins comme Nate, soit elle était orpheline… Ce qui pouvait expliquer bien des choses. Sa phrase avait quelque chose d’envieux, qui soulignait peut-être une absence de famille. C’était plausible, mais cependant pas tout à fait certain. Or Nate ne parlait que de ce qu’il savait.

    - Je n’en avais pas envie, répondit-il, laconique.

    Il capta un instant le regard de Jessie et enchaina :

    - Et toi ?


___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Jessie Jefferson
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1706
♣ Date d'inscription : 07/02/2012
♣ Localisation : « Somewhere in Chaos we all find Ourselves. »


MessageSujet: Re: It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪   Dim 1 Juil - 17:26

Jessie n'avait pas toujours aimé le silence. Ce n'est que depuis quelques années qu'elle s'est enfermée dans cette bulle inaccessible et éloignée du reste du monde. Elle était comme une goutte de pluie. Elle tombait seule dans le vide, une longue et pénible chute. Une descente solitaire. Et un jour, comme toute les gouttes d'eau, elle s'écrasera sur le sol. Si vous avez déjà observé ce que fait une goutte lorsqu'elle tombe sur une surface, vous saurez que, d'une certaine façon, elle explose. Et comme la vie est faite ainsi, tout celà arrivera bien un jour.
Comme elle aimait regarder la pluie tomber. C'était joli, c'était relaxant. Ce bruit répétitif qui tambourinait magnifiquement sur les fenêtres avait tout pour charmer.Cependant, la plupart des gens n'aimaient pas la pluie. Ça les empêchent de sortir disent-ils tous et toujours. Marcher sous la pluie était pourtant agréable. Jessie ne les comprenait pas. Les autres ne la comprenaient pas. Et elle ne comprenait pas non plus pourquoi Nathanaël n'était pas allé voir sa famille sous prétexte que ça ne lui tentait pas. Il avait une famille et il n'avait pas voulu leur rendre visite. Ce n'était pas comme s'il n'avait pas le choix, qu'il n'avait personne à visité. Le jeune homme avait choissi de rester à l'Académie parce qu'il n'avait pas envit de voir son père, sa mère, ses peut-être existant frères et soeurs. Comme on dit, c''est beau d'avoir le choix.

Leur regard se croisèrent, un instant, un très court moment, car elle détourna les yeux aussitôt. Et toi? ...Et elle? Elle se mordit la lèvre inférieure et baissa les yeux vers le plancher. Elle? Elle n'avait personne à visité, personne à voir. La famille adoptive qu'elle avait présentement ne représentait absolument rien pour la jeune fille. Si Jessie était restée à l'école, ce n'était pas par choix. Elle n'avait tout simplement nulle part où aller, personne à aller voir. Et ce n'était pas comme sa famille allait s'ennuyer d'elle. Elle avait intégré son nouveau foyer seulement quelques semaines avant que l'année scolaire ne commence et pendant ces courtes semaines, elle s'était enfermée dans sa chambre. La femme responsable de la maisonnée n'avait pas vraiment essayée de lui parler, tout comme les autres enfants d'ailleurs. Ses relations dans son foyer adoptif étaient faibles et développée au minimum. Elle se sentait plus chez elle à l'école plutôt que dans sa maison. Même que Jess' occupait l'Académie depuis plus longtemps.
Mais que répondre à son camarade? Elle n'était pas aussi nerveuse en sa présence qu'avec d'autres jeunes, mais elle ne lui faisait pas autant confiance. Et s'il allait bavasser à ses amis, il y aurait sûrement plus de moqueries et de mauvaises blagues. Mais qu'avait-elle à perdre au juste? Entre nous, il ne lui restait que sa vie. Elle passa lentement une main dans ses cheveux.

« Je n'ai pas de famille à visiter. »


C'était aussi simple et compliqué que ça.
Tant pis pour les blagues. Tant qu'à être différente, autant montrer qu'on l'est plus qu'un peu.

___________


« And I just can't keep living this way;
So starting today, I'm breaking out of this cage. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

♫ ♪ ♫ ♪ ♫:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪   Dim 1 Juil - 19:34

Jessie demeura silencieuse un instant, sans doute hésitante. Enfin, elle répondit – avec simplicité, elle aussi –.

- Je n’ai pas de famille à visiter.

Il avait donc raison, elle était orpheline. Nate resta muet. Il n’y avait rien à répondre. « Désolé » ? Il ne saisissait pas vraiment la compassion. Jessie elle-même ne semblait pas vraiment touchée, probablement n’avait-elle jamais vraiment eu de famille. Nate se rendit compte qu’il n’était pas impossible qu’elle soit cependant légèrement interloquée par la réponse de Nate. C’est vrai qu’il pouvait passer pour un fils indigne, à refuser de voir sa famille alors qu’il en avait une. Mais à quoi bon se forcer à voir des gens avec qui on n’a rien en commun, si ce n’est le sang et quelques années de vie commune ? Non, Nate n’était pas très branché famille. Shame on him, ouais, ouais. Il s’en contrefichait, à vrai dire.

- Sans doute vaut-il mieux ne pas avoir de famille que d’en avoir une que l’on ne veut pas voir… remarqua-t-il de sa voix douce.

Nate détourna un instant son attention de Jessie, pour observer la fenêtre. Il contempla la course des gouttes vers le sol, certaines se rencontrant pour ne faire plus qu’une. Il aimait la pluie, elle avait quelque chose d’apaisant, d’inspirant. Il aimait globalement la sensation de l’eau sur son corps, que ce soit dans une piscine, sous la douche, ou sous la pluie. Il se tourna à nouveau vers sa toile. Bon, quand faut y aller… Il commença à poser quelques petites touche de peinture, à son immense regret.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Jessie Jefferson
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1706
♣ Date d'inscription : 07/02/2012
♣ Localisation : « Somewhere in Chaos we all find Ourselves. »


MessageSujet: Re: It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪   Mer 4 Juil - 16:23

Quand on y repense, on est tous différents. Après tout, il faut toute sorte de monde pour faire un monde. Deux personnes peuvent être de super bons amis et être totalement non-identiques. Mais quand la différence devient trop grande et évidente, on dirait que les gens ne réalisent pas que personne n'est pareil. Et alors là, ils ont peur. C'est bien connu, l'homme à toujours craint ce qu'il ne connaissait pas. Ce n'est que grace à quelques courageux que la race humaine a pu découvrir tant de chose et avoir un savoir si grand aujourd'hui. Si les autres savaient ce qu'il lui était arrivé, peut-être arrêteraient-ils de se moquer et de lui envoyer ces regards croches. Jessie était humaine et pas si différente que ça. Seulement, il n'y avait personne qui s'était vraiment attardé à en apprendre plus sur elle. En d'autre mots, elle était seule. Seule depuis toujours.

« Peut-être qu'une famille aurait été de trop si j'avais eu quelqu'un d'autre pour la remplacer. »


Ce n'était pas faux...
Beaucoup de gens disent que leurs amis sont leur deuxième famille. De plus, comparé à cette dernière, on peut choisir ses amis. On peut choisir sa deuxième famille. D'ailleurs, elle a souvent entendu des discusions qui racontaint sur un tel évènement dont les jeunes concernés ne voulait pas que leurs parents apprennent mais qui se confiait à leur meilleur pote. Un ami, c'est casiment aussi bien qu'un père ou une mère. Mais c'est tout de même difficile à imaginer lorsqu'on n'a eu aucune de ces figures dans la vie. Jessie avait eu des amis dans son ancienne école, mais ce n'était pas des relatons très significatives. Elle ne s'était jamais vraiment confier à elles. En gros, elle n'a eu ni père, ni mère, ni vrais amis.

« Mais ce n'est pas le cas... » , dit-elle d'une voix faible.

C'était peut-être à cause du temps dehors qui lui plaisait ou du fait d'être seule avec Nathanaël, ce qui la gênait moins, mais il était rare que notre jeune fille soit si bavarde. Bien sûr, il est toujours moins intimidant de parler seul à seul avec quelqu'un plutôt que devant plusieurs personnes à la fois, mais reste quand même qu'il n'était pas vraiment un ami. Mais Jessie avait 16 ans et gardait toute cette histoire et tout ce qu'elle en pensait pour elle-même. Aujourd'hui, peut-être que son coeur en a assez de soutenir tout ce poid.

___________


« And I just can't keep living this way;
So starting today, I'm breaking out of this cage. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

♫ ♪ ♫ ♪ ♫:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪   Sam 7 Juil - 18:34

    Nate fit un nouveau mélange de blanc et de noir sur sa palette afin d’obtenir un gris plus foncé et appliqua lentement son pinceau sur la toile, concentré. Le moindre mauvais geste, et il était bon pour recommencer. Il s’interrompit un instant, gratifiant son œuvre d’un regard global pour vérifier que tout allait bien. Vraiment, il ne se sentirait jamais dans son élément avec la peinture.

    - Peut-être qu'une famille aurait été de trop si j'avais eu quelqu'un d'autre pour la remplacer.

    Le jeune homme jeta un coup d’œil à Jessie. Elle semblait s’être détendue depuis le début de la conversation, bien que n’étant pas non plus parfaitement à l’aise. Elle venait de souligner sa profonde solitude… Il était vrai que depuis que Nate la connaissait, il ne l’avait jamais vue avec qui que ce fut. Pourtant, il était clair qu’elle souffrait de cette agoraphobie.

    - Mais ce n'est pas le cas...

    Sa voix était faible, en accord avec le douloureux aveu. Nate éprouva, l’espace d’un court instant, une légère compassion envers Jessie. Pourtant, il n’éprouvait jamais de compassion. C’était un sentiment qu’il croyait étranger. Sans doute était-ce parce qu’il comprenait ce qu’elle pouvait ressentir… Lui se fichait de sa famille et s’en passait très bien, mais avait deux amis à l’académie, et entretenait avec ceux-ci une relation étrange qui ne ressemblait pas toujours à de l’amitié. Comme il n’était absolument pas réputé pour sa tendresse, Nate trouvait toujours le moyen de leur dire des choses tellement vraies que cela les agaçait, et ils devaient même parfois se retenir de le frapper. Pourtant, ils le supportaient et lui faisaient confiance. Il doutait d’être capable de se passer des discussions profondes et passionnantes qu’ils avaient. Même s’il pouvait se montrer très solitaire, Nate appréciait parfois la compagnie humaine.

    - Tu peux t’adresser à moi, si tu as besoin de parler… ou juste d’une présence, murmura-t-il.

    Cela ne lui ressemblait pas. Absolument pas, en fait. C’était la première fois qu’il offrait ainsi son amitié, il ne savait même pas pourquoi il faisait ça. Un coup de tête…

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Jessie Jefferson
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1706
♣ Date d'inscription : 07/02/2012
♣ Localisation : « Somewhere in Chaos we all find Ourselves. »


MessageSujet: Re: It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪   Mar 17 Juil - 19:25

Peut-être qu'elle aurait mieux fait d'arrêter de parler avant de faire cet aveu. Y repenser deux fois avant de dire ça. La jeune fille se demandait si elle avait bien fait de sous entendre qu'elle était seule depuis longtemps, qu'elle n'avait personne sur qui elle pouvait compter quand tout allait mal. Quoique pour sa vie, tout allait mal depuis le tout début, depuis qu'elle avait pris son premier souffle dans ce monde et même peut-être avant d'être née. Elle avait souvent penser qu'elle était de trop sur la planète, que si elle était encore en vie, c'était par erreur. Elle aurait du mourir il y a des années de cela, histoire de mettre fin à sa solitude et à la souffrance d'être rejeté par tous. La première mère adoptive qu'elle a eu aurait du la tuer. Elle aurait du. Ou du moins, la blessure aurait du être mortelle. Mais la vie en avait décider autrement. La vie avait décider de laisser les médecins la sauver. Pour une raison encore inconnue puisqu'elle ne servait à rien, elle n'était là pour personne.

Ses sourcils se soulevèrent légèrement à la réponse de Nathanaël. Ses yeux s'agrandir à peine et ses lèvres s'entrouvrirent. Personne ne lui avait jamais dit ça. À part une travailleuse sociale qui était venue la voir à l'hopital après son accident, mais Jessie avait sentie qu'elle ne lui proposait son aide, sa présence, que pour faire son travail. Par conséquent, elle n'avait rien dit à cette femme. Elle ne l'a jamais revue non plus. Par contre, les paroles de Nathanaël semblaient scincères. Pouvait-il vraiment souhaiter savoir ce qu'elle avait vécue depuis le tout début? Savoir que dans sa vie, rien n'allait bien, tout allait de travers. À quel point elle était seule... C'était difficile à croire et puisque personne auparavant n'avait voulu en savoir plus sur sa personne, elle doutait que le jeune homme disait ça sérieusement. Mais il semblait tellement scincère. Tellement.

« En quoi l'histoire de quelqu'un qui n'en a pas vraiment peut être intéressante? » , souffla-t-elle d'une voix sèche.

Mais on pouvait sentir une certaine douleur dans sa voix. Presque imperceptible, mais elle était là. Quand on a jamais eu personne et que notre vie n'a été que mensoge depuis toujours, c'est plus difficile de donner sa confiance. Ou juste de croire aux paroles des autres.
Alors juste pour être sûr, juste pour voir si ça l'intéressait vraiment.
S'il était scincère. Vraiment.

___________


« And I just can't keep living this way;
So starting today, I'm breaking out of this cage. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

♫ ♪ ♫ ♪ ♫:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪   Mer 18 Juil - 17:46

La surprise se peignit durant un instant sur le visage de Jessie. Nate songea qu'elle n'avait peut-être jamais discuté ainsi avec qui que ce fut. Lui-même n'avait jamais dit une chose pareille à quelqu'un. Il ne se comprenait même pas lui-même. Au fond, il connaissait à peine Jessie.
Sauf que Nate était de ceux pour qui la durée n'a aucune importance. Il comprenait Jessie, comprenait sa détresse. Il se sentait bien, avec la jeune fille. Ses paroles étaient sincères. Nathanaël n'était pas du genre à parler dans le vent, tout ce qu'il disait avait un sens. Le silence s'installa un instant, troublé uniquement par le bruit de la pluie au-dehors.

- En quoi l'histoire de quelqu'un qui n'en a pas peut être intéressante ?

Sa voix, sèche, était méfiante. C'était légitime, au font. Jessie était une personne méfiante, elle n'accordait pas sa confiance à n'importe qui. Il suffisait de voir la manière qu'elle avait de ne jamais s'adresser à personne. Comment accorder sa confiance à quelqu'un lorsqu'on a toujours été seul ?
Mais il n'y avait pas que ça. Nathanaël décelait chez elle quelque chose d'autre, de bien plus grave, une tâche noire dans l'existence de Jessie, qui la rongeait de l'intérieur.
Sa voix douce rompit le silence, accompagnant mélodieusement la pluie.

- Chaque être vivant a une histoire. Et chaque histoire est intéressante.

Il se tut un instant, rencontrant le regard de Jessie, puis reprit d'un ton égal :

- L'intérêt de s'exprimer ne réside pas dans le sens des paroles aux yeux de la personne qui écoute, mais dans le besoin de s'extérioriser de la personne qui les dit.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Nathanaël Von Arlex le Mer 15 Aoû - 9:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Jessie Jefferson
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1706
♣ Date d'inscription : 07/02/2012
♣ Localisation : « Somewhere in Chaos we all find Ourselves. »


MessageSujet: Re: It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪   Mer 18 Juil - 22:45

Elle n'avait pas bougé depuis qu'elle avait posé sa toile sur le sol. Elle était resté immobile, assise face à la fenêtre à regarder la pluie tomber et les gouttes couler le long de la vitre. Le petit tappotement de gouttes de pluie contre le verre était presque hypnotisant. Pourtant, elle se concentrait sur ce son. Ça l'empêchait de se perdre trop loin dans ses pensés, dans son passé. Même si ses lèvres et son coeur en brûlait d'envi, elle ne voulait pas tout dire d'un coup ce qui lui peser sur les épaules depuis toujours. Pas à un inconnu, une connaissance seulement. Pas à Nathanaël. Ou du moins, pas maintenant. Quoi?! Pas maintenant. Vraiment? Allait-elle vraiment lui dire quelque chose sur elle un de ces jours? C'était difficile à croire. Ses réflections se mélangeaient. Sa tête disait quelque chose, son coeur en disait une autre.
Personne ne s'intéresse à toi, personne ne peut s'intéresser à toi.
Et pourtant, lui, il était là.

Jessie regarda un moment son camarade. Il a fallut qu'il en profite pour l'observer à ce même instant. Leur regard se croisèrent, ses yeux bleus dans ses yeux verts. Le ciel observant une prairie verdoyante. Tout le monde à une histoire, une histoire intéressante. Tout le monde, qu'il dit. Tout le monde... Faisait-elle simplement partie du reste du monde? Il semblait croire que oui. Il semblait croire beaucoup de chose. Il semblait en croire plus qu'elle.

Nathanaël parlait avec tant de sagesse. Ce qu'il disait était si brillant. D'aussi loin qu'elle se rappelle, personne ne lui avait dit des paroles si intelligentes. Cependant, sa méfiance envers la race humaine l'empêchait de voir qu'il était réellement scincère, qu'il n'avait aucune mauvaise idée derrière ce qu'il disait. Mais avec elle avait plus de facilité à le croire que quiconque. D'ailleurs, depuis tout à l'heure, elle n'avait pas encore détourné son regard. Elle regardait le jeune homme dans les yeux depuis un moment. Sans bouger. En silence. Comment lire dans le regard de quelqu'un d'autre quand on n'avait jamais fait ça avant? Mais plus le temps avançait, plus sa méfiance diminuait, mais sans pour autant atteindre sa confiance. Il ne fallait tout de même pas rêve si tôt. Les yeux du blondinet était vert clair, un joli vert ensoleillé. Et son regard était calme, appaisant. Mais il semblait pouvoir lire l'histoire de la jeune femme dans les yeux de cette dernière. Il semblait pouvoir la comprendre. Jessie tourna légèrement la tête. Juste un peu, mais assez pour empêcher leur regard de se confondrent.

« Mais toi, Nathanaël? Quel intérêt as-tu à écouter les autres s'extérioriser, comme tu dis? Qu'est-ce que ça t'apportes de connaître les autres? »

Lorsque la curiosité l'emporte sur la peur, c'est toujours bon signe.


___________


« And I just can't keep living this way;
So starting today, I'm breaking out of this cage. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

♫ ♪ ♫ ♪ ♫:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪   Ven 20 Juil - 11:08

Nate voyait tout. Les doutes de Jessie. Ses craintes, ses souffrances, sa méfiance, le combat qu'elle menait intérieurement. Tout. Ses yeux dégageaient une quantité de sentiments qui donnaient une prodigieuse intensité, et une réelle puissance au regard de Jessie. Nate recevait toute la profondeur de cet océan qui s'étendait face à lui, il parvenait même à ressentir ce qu'il voyait tant c'était frappant. Passionnant.
Jusqu'à ce qu'elle détourne les yeux. Nate cligna des paupières, arraché à sa contemplation. Les regards le captivaient presque toujours, mais rarement de manière aussi poignante.

- Mais toi, Nathanaël? Quel intérêt as-tu à écouter les autres s'extérioriser, comme tu dis? Qu'est-ce que ça t'apportes de connaître les autres?

Qu'est-ce que cela lui apportait ? Il se posa la question à lui-même. Agissait-il seulement par un quelconque intérêt ? D'ordinaire, lorsque la conversation devenait aussi intéressante, Nate cherchait à comprendre la personne face à lui, à découvrir divers indices qui lui permettraient de saisir "la chose", cette tâche noire plus ou moins importante qui habitait chacun, cette chose qui faisait leur différence, ce secret qu'ils cachaient bien au fond d'eux. C'était une des raisons pour lesquelles beaucoup de personnes fuyaient Nate, avaient envie de le frapper au bout de cinq minutes ou bien le trouvaient "bizarre". Il avait ce regard scrutateur et envahissant, violait sans vergogne l'esprit des gens par le biais de leurs yeux, d'une manière prodigieuse que personne ne comprenait. Parfois juste par envie de savoir, parfois par intérêt artistique, dans le but de dessiner la personne.
Et avec Jessie, qu'en était-il ? La dessiner, il en avait envie. Sa "chose" à elle semblait tellement grande que ce serait sûrement d'un intérêt inédit. Mais il y avait autre chose. Il n'attendait rien d'elle. Il ne cherchait pas à lui extorquer des informations. Tout ce qu'elle lui dirait, si elle faisait le choix de lui dire quelque chose, ce serait pour elle et rien que pour elle. Nate était sûr de sa réponse, comme d'habitude :

- Te dire que tu ne m'intéresses pas artistiquement parlant serait te mentir. Cependant, je ne cherches pas à obtenir quoi que ce soit, dans ton cas. Tu es différente.

Il n'ajouta rien. Quelqu'un d'autre aurait pu donner une réponse du genre "c'est ce que font les amis", mais pas lui. D'une part parce que Jessie n'était pas, ou pas encore, son amie, et d'autre part parce que Nate n'avait pas d'amis de la manière dont l'entend le commun des mortels. Jessie était différente, comme il venait de le lui dire. Il se comportait différemment avec elle, la comprenait différemment.
Nate savait en principe dès les premières minutes si une personne était digne de partager sa confiance. Et Jessie l'était.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Nathanaël Von Arlex le Mer 15 Aoû - 9:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Jessie Jefferson
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1706
♣ Date d'inscription : 07/02/2012
♣ Localisation : « Somewhere in Chaos we all find Ourselves. »


MessageSujet: Re: It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪   Jeu 2 Aoû - 23:53

Te dire que tu ne m'intéresses pas artistiquement parlant serait te mentir. Tu ne m'intéresses pas... Serait te mentir. Serait te mentir. Et il n'était pas là pour lui raconter des mensonges, non? Serait te mentir. Ces mots résonnaient dans sa tête. Ils revenaient sans cesse, tournaient, rebondissaient contre les paroies de son crâne comme une balle de tennis contre un mur. Te dire que tu ne m'intéresses pas artistiquement parlant serait te mentir. Sa vie n'était que mensonges, jamais elle n'a eu l'impression que quelqu'un lui disait l'entière vérité. Bien sûr, elle avait fini par la savoir, mais de la mauvaise façon et par une personne qui n'avait sûrement jamais prévu le lui dire. Cette personne ne lui avait dit la vérité, sa vérité, que pour se débarrasser de la jeune fille. N'était-ce pas la pire façon de faire? Et voilà qu'il arrivait, un jour pluvieux comme un autre, en lui disant des choses qu'elle n'avait jamais entendu nulle part ou seulement dans les films. Il arrivait comme ça, perçant au milieu de sa vie comme un rayon de Soleil tranversant les nuages noirs d'une tempête. Cette lueur d'espoir auqelle on se racroche quand on sent que c'est fini. Et Jessie pensait scincèrent que c'était le cas. Depuis longtemps.

Elle ne savait que penser. Elle avait l'impression qu'il n'avait eu besoin que de la regarder un instant pour la connaître. Qu'il n'avait eu besoin qu'un d'un bref regard. Un seul. Et d'un seul petit coup d'oeil, il avait réussi à arracher presque toute l'information qu'il avait besoin pour savoir. Pas tout, mais assez pour comprendre qu'elle vivait dans le noir depuis très, très longtemps. Et qu'aucune lumière n'était venue éclairer son chemin, contrairement à beaucoup d'autres. Il semblerait que ce qui arrive aux autres n'arrivait qu'aux autres. C'était comme vivre à part, d'une manière différente. Différente. Tu es différente. Trois mots. Une phrase. Sa définition parfaite. C'était comme ça qu'elle se définissait et c'était comme ça qu'il la définissait. Ces yeux verts étaient-ils des lecteurs de consciences? Et sans vraiment s'en rendre compte, elle offrit à nouveau son regard à Nathanaël. Ses yeux, remplis de questions, scrutèrent son voisin. D'un côté, elle n'aimait pas se sentir lue de la sorte par une connaissance de quelques minutes mais d'un autre, ça la faisait se sentir moins seule. Et ce sentiment lui faisait du bien.

« Je sais. » , dit-elle doucement d'une voix calme qu'elle n'avait sans doute jamais utilisé avant ajourd'hui.

Elle marqua une courte pause avant de continuer, sans pour autant détacher son regard de celui du jeune homme.

« Mais toi aussi. »

Car personne ne lui avait parlé de cette façon auparavant. Personne.
Car personne ne l'avait regardé comme ça auparavant. Personne.
Et jamais elle n'avait vu quelqu'un comme Nathanaël auparavant. Jamais.

___________


« And I just can't keep living this way;
So starting today, I'm breaking out of this cage. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

♫ ♪ ♫ ♪ ♫:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪   Mer 15 Aoû - 10:32

Jessie demeura silencieuse un instant. Son regard, dans le vague, fuyant toujours celui de Nate, elle était pensive. Nathanaël ne doutât pas un seul instant du fait qu’elle était probablement plongée dans le sombre passé qui l’avait ainsi forgée, revivant de douloureux souvenirs dont il ne savait pas grand-chose, mais dont il devinait la terrible intensité au travers de la souffrance qu’il apercevait dans le regard de la jeune fille. Si seulement elle acceptait de le regarder dans les yeux…
Comme si elle avait lu dans ses pensées, Jessie offrit son regard à Nate. Il y lut un trouble certain, des questions, des doutes, des certitudes, et même une part d’apaisement. Chaque regard est doté de complexité, mais celui de la jeune fille plus encore que tous ceux que Nathanaël avait eu l’occasion de croiser au cours de ses seize ans d’existence. Il aurait pu la contempler ainsi des heures entières sans jamais se lasser. Cette constatation intérieure le surprit d’ailleurs légèrement : Il n’avait jamais été aussi passionné par le regard de quelqu’un.
La peur et la méfiance qui avaient d’abord marqué le visage de Jessie au début de leur conversation s’étaient dissipées, et c’est sur un ton parfaitement calme qu’elle s’exprima :

- Je sais.

Une légère pause durant laquelle elle ne détacha pas son regard de celui du jeune homme, pourtant perçant et scrutateur.

- Mais toi aussi.

Il comprit qu’elle voulait dire par-là qu’il était aussi différent à ses yeux qu’elle l’était aux siens. Ne l’eut-elle pas exprimé à voix haute qu’il l’aurait tout de même compris. Jessie était une jeune fille éternellement solitaire, qui n’avait connu que peur, haine, chagrin et noirceur absolue, s’enfermant peu à peu dans une épaisse carapace. Et pourtant, elle était peu à peu en train de s’ouvrir, d’accorder sa confiance à Nathanaël. Confiance rare et précieuse qu’il n’aurait voulu gâcher pour rien au monde, parfaitement conscient de l’immense effort fait par la jeune fille.
Lui avait-on jamais confié quelque-chose d’aussi important ? D’aussi intense ? Et lui, avait-il jamais partagé un tel moment de complicité naissante, timide et incompréhensible, à la limite de l’irrationnel, avec qui que ce fut ? Il connaissait à peine Jessie, et pourtant c’était comme s’ils se connaissaient depuis des mois. Il se surprit à ressentir lui-même une sorte de trouble inexplicable, inqualifiable.
Il ne savait même pas quoi lui dire. Sans doute était-ce parce qu’il n’y avait rien à dire. Rien d’autre n’existait en cet instant que leurs regards entremêlés dans une profonde et bouleversante intensité. Même le bruit de la pluie au-dehors avait cessé d’exister.
Fascination.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Jessie Jefferson
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1706
♣ Date d'inscription : 07/02/2012
♣ Localisation : « Somewhere in Chaos we all find Ourselves. »


MessageSujet: Re: It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪   Lun 27 Aoû - 23:50

Pour tout dire, elle aimait bien ses yeux. Même s'il semblait pouvoir lire en elle comme un livre ouvert avec son regard, ce dernier avait quelque chose de si apaisant. Il était si calme. Elle doutait que le jeune homme pouvait même se mettre en colère, mais elle pouvait se tromper. Après tout, elle ne le connaissait pas vraiment. Mais peut-être que ça changera, car il n'était pas comme les autres. Au début, elle s'en doutait un peu mais maintenant, elle en était sûr. Nathanaël était différent et dans le bon sens du terme. Et Nathanaël sera peut-être la seule personne qu'elle voudrait apprendre à connaître. Pour de vrai. Yeux dans les yeux, lui presque dans son âme, essayant de la comprendre comme personne n'avait jamais essayé auparavant. Merci d'essayer, vraiment. Elle aurait voulu répondre ceci à sa pause. Il n'avait rien répondu. Le jeune homme avait seulement continué de la regarder dans les yeux, sans dire un mot. Elle voyait qu'il n'avait rien dit parce qu'il n'y avait pas vraiment quelque chose à ajouter et non parce qu'il ne trouvait quoi répondre. Il ne laissa que le silence. Et ce n'était sûrement pas elle qui allait briser le silence. Elle aimait trop l'absence de sons pour ça. Et il semblait bien aimer ça aussi.

Depuis combien de temps se regardaient-ils comme ça? Oh non, ils ne se dévoraient pas des yeux comme deux amoureux le feraient et ils ne s'observaient pas avec haine comme deux ennemis de toujours. C'était un échange de regard tout bête et silencieux. Tout bête, mais qui semblait être le début de quelque chose de... Nouveau pour Jessie. Quelque chose qu'elle n'avait jamais vraiment connu avant aujourd'hui. Un petit, un minuscule sourire en coin apparut sur le visage de la jeune fille. Et elle détourna aussitôt le regard, tournant la tête pour cacher son visage à Nathanaël. Elle ne faisait pas ça souvent, sourire. En fait, ça n'était pas arriver depuis bien longtemps. Elle se sentait un peu bizarre, sûrement du à sa grande timidité. La Baroque se leva de son banc. Elle porta ses bras au dessus de sa tête, joignant ses mains ensembles et elle s'étira. Elle avait oubliée sa très chère amie d'une trentaine de centimètres de long qui lui barrait le dos. La douleur provoquer par l'étirement des ses muscles lui rappela instantanément la présence de sa cicatrice. La jeune femme serra la machoire avant de brusquement laisser tomber ses bras le long de son corps. Elle se retourna timidement vers Nathanaël. Observateur comme il était, il avait sûrement remarqué la légère raideur dans ses mouvements. Elle se mordilla la lèvre inférieure avant de commencer à ramasser ses pinceaux pour les mettre dans leur étui. La compagnie lui plaisait bien, parfois. Mais pas trop longtemps.

|| Fuuuuu... Beaucoup de temps pour quelque chose de moyen. ._. Excuse. o/ ||

___________


« And I just can't keep living this way;
So starting today, I'm breaking out of this cage. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

♫ ♪ ♫ ♪ ♫:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪   Sam 1 Sep - 10:17

Nathanaël et Jessie se fixaient en silence. Depuis combien de temps ? Aucun des deux n’aurait été capable de répondre à cette question. C’était un échange que seuls eux pouvaient comprendre, et toute personne extérieure se serait méprise sur la signification de ce long regard. Nate n’avait jamais échangé quelque-chose d’aussi fort avec qui que ce fut.

Qu’était-ce ? L’ombre de l’esquisse d’un léger sourire ? Jessie se détourna aussitôt. Nate ne l’avait jamais vue sourire auparavant. Comment sourire lorsque l’on n’est entouré que de noirceur ?
Jessie se leva, tournant le dos à Nate, et joignit les mains afin de les étirer au-dessus de sa tête. Soudain, elle se crispa et laissa retomber ses bras le long de son corps. Elle se tourna alors vers le dessinateur, timidement, en se mordant la lèvre. C’était un aveu. Malencontreux certes, mais un aveu quand même. Cette étrange raideur avait ouvert de nouvelles portes dans l’esprit du jeune homme, et son esprit d’analyse se mit en route immédiatement sans même qu’il ne s’en rende compte, comme s’il s’agissait d’un réflexe.
Elle avait quelque-chose dans le dos. Douleur musculaire ? Trop simple. Scoliose ? Trop naturel. Non, c’était une chose directement liée à son passé obscur. Une cause ou une conséquence, il l’ignorait encore. Une douleur peut-être psychosomatique ? Une blessure. Nate n’avait jamais vu la jeune fille porter le moindre vêtement un peu déshabillé, le moindre top décolleté à fines bretelles, comme les autres filles. Soit il s’agissait d’une question de goût, soit elle cachait quelque-chose. Une chose visible sur son corps.
Une cicatrice. Elle avait une cicatrice dans le dos. Nate était certain que c’était ça.
Il allait le dire. Comme à chaque fois lorsqu’il trouvait la « chose », il allait le balancer sans scrupules à la personne concernée, quitte à la confronter douloureusement avec son passé, quitte à la mettre mal à l’aise. Souvent, suite à ça, son interlocuteur était pris de pulsions de violence à son encontre, mais ça lui était égal, il recommençait toujours. Il mettait les gens face à eux-mêmes sans réfléchir aux conséquences.
Il était sur le point de le dire. Mais son regard rencontra accidentellement celui de Jessie alors qu’elle rangeait ses pinceaux, et il changea immédiatement d’avis.
Elle était déjà tellement brisée. Aujourd’hui, elle s’était ouverte à lui, très peu certes, mais elle s’était tout de même ouverte. Elle avait souri. Il ne pouvait pas lui faire ça.
Nathanaël resta donc muet, gardant ses découvertes pour lui-même. Il tourna les yeux vers sa toile, qu’il n’avait au final pas peinte. Il n’y arriverait pas aujourd’hui. Sans laisser transparaitre la moindre émotion, Nate rangea ses pinceaux sans même prendre la peine de les nettoyer et se dirigea vers le lavabo de la pièce pour rincer rapidement sa palette. Certes, il affichait une mine impassible, mais en réalité il était extrêmement perplexe. Troublé, à vrai dire.
Depuis quand Nathanaël Von Arlex était-il gentil avec quelqu’un ?
Il fallait qu’il dessine. Il en avait besoin, là, tout de suite. Il retourna vers le chevalet, prit sa toile et se dirigea vers la porte. Il s’apprêtait à sortir, lorsqu’il chercha encore une fois le regard de la jeune fille. Il n’avait pas pu résister. Ses yeux étaient tellement fascinants.

- Au revoir, Jessie, murmura-t-il.

Il l’observa un bref instant avant de tourner les talons et de sortir, direction sa chambre.
Dehors, la pluie tombait toujours, inlassablement.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Jessie Jefferson
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1706
♣ Date d'inscription : 07/02/2012
♣ Localisation : « Somewhere in Chaos we all find Ourselves. »


MessageSujet: Re: It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪   Lun 15 Oct - 1:12

Une chose à la fois, une journée à la fois.
Elle sentait encore son regard dans son dos. Il avait dû en faire une activité de regarder les gens comme ça. Jessie rangea un à un ses pinceaux sans les nettoyer. Elle ne fit que les rincer rapidement dans le pot masson qu'elle avait rempli d'eau et posé sur une petite table près de son chevalet avant de commencer à peindre. De toute façon, ça faisait longtemps qu'elle travaillait avec les même pinceaux et il lui faudra s'en procurer des nouveaux bientôt. Alors puisqu'elle devait s'en acheter des neufs dans pas trop longtemps, autant user pour de bon ceux qu'elle avait déjà. Une fois qu'ils seront dans la poubelle, ils auront vraiment l'air d'être fini et inutilisable ainsi que d'y avoir leur place. Nathanaël restait silencieux. Elle ne l'entendait même pas bouger, rien. Immobile et muet. Elle leva timidement les yeux vers lui. Leur regard se croisèrent à nouveau. Il sembla s'arrêter net. Avait-il l'intention de faire quelque chose? De dire quelque chose? En tout cas, il semblait pensif. Il lui semblait toujours pensif. Sans dire un mot, elle repporta son attention à son rangement plus ou moins efficace. Elle l'entendit se lever pour se diriger vers l'évier. Lui non plus ne rinçait pas ses pinceaux? Elle aurait cru que le jeune homme était du genre à prendre plus soin de son matériel que ça. C'était peut-être occasionel. Il revint pour chercher sa toile avant de s'éloigner vers la sortie de la salle. Entre-temps, la jeune femme en avait presque finit avec ses pinceaux. Elle essuya le dernier avec un linge avant de le ranger avec les autres.

Juste par curiosité - ou pour le regarder partir-, elle leva les yeux vers la sortie. Il était encore là, dans l'embrasure de la porte. Il était encore là, en train de la regarder. En train de regarder ses yeux. Encore. Il l'a salua avant de s'éloigner pour de vrai. Au revoir. Elle resta silencieuse et ne répondit pas. Elle ne fit que le regarder partir. Au revoir, Nathanaël. Et elle fut seule. De nouveau. Comme toujours. Comme depuis toujours. Mais aujourd'hui, elle l'avait été moins. Pas beaucoup, mais assez pour sentir une différence. Elle prit le pot masson dans une main et sa palette dans l'autre pour aller les nettoyer dans le lavabo. Elle vida d'abors le contenu coloré du pot. L'eau s'écoula dans le fond dans une spirale bleue et grise. Elle rinça le contenant et le posa sur le bors du comptoir. Jessie nettoya ensuite sa palette de peinture. Une fois propre -malgré les quelques taches qui restaient toujours-, elle retourna à son chevalet pour récupérer la toile qu'elle avait laisser tomber sur le sol plus tôt. Elle la ramassa et la tint à deux mains devant elle, à la hauteur de ses yeux. Elle observa pensivement sa toile, suivant les lignes de teintes foncées. Ça ne réprésentait rien, ça ne voulait rien dire. Pour les autres. Ce n'était que des lignes après tout. Des lignes et des couleurs sombres. Cependant, elle y voyait toute sa confusion à ne pas parvenir à quelque chose de correct... Avec sa vie? Probablement. L'art, c'était significatif. Ça voulait toujours dire, illustrait toujours quelque chose. Toujours. Par cette journée pluvieuse, il y avait eu moins de confusion qu'à l'habitude. Et n'y avait pas qu'eu des couleurs sombres malgré le ciel gris. Il y avait eu deux iris verts. Elle ramassa son sac qui traînait sur le plancher et se dirigea à son tour vers la porte. Juste avant de sortir, elle laisse tomber près de la poubelle et des autres trucs à jetter, sa toile.
Il n'y avait pas que l'art qui voulait dire quelque chose.
Juste avant de passer la porte, elle se retourna pour regarder les places qu'ils occupaient, Nathanaël et elle. Elle ne regretta pas qu'il soit venu troubler sa bulle. Ses yeux sourirent. Et elle poussa la porte avant de sortir de la salle, la laissant vide et encore plus silencieuse qu'elle l'était déjà.

~ END.


|| Voilì-voiloù. ♫ Enfin finit... xD ||

___________


« And I just can't keep living this way;
So starting today, I'm breaking out of this cage. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

♫ ♪ ♫ ♪ ♫:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪   

Revenir en haut Aller en bas
 

It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪
» Apsoline | It's too cold tonight, for angels to fly. (TERMINÉE)
» JAMES ARTHUR O'CONNOR; it's too cold outside for angels to fly.
» ELEONORE DE LA FORCADE ; it's too cold outside for angels to fly
» Nick ~ It's too cold outside for angels to fly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Concernant le membre :: RP terminés-