Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ||x|| Dans le Vague ||x|| [PV Andrew Bloom]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: ||x|| Dans le Vague ||x|| [PV Andrew Bloom]   Mar 15 Jan - 21:35

Il ne pleuvait pas, mais le ciel était gris. Une journée monotone, où les cours pesaient plus que les autres jours. Durant toute la matinée, Peeta avait laissé son regard errer vers l'extérieur avec, souvent, l'envie de se jeter dans le vide. Une pensée anodine, juste un soubresaut obscur dans une mare de solitude.
Le jeune homme n'avait écouté aucun cours. N'en avait noté aucun. Et n'avait certainement pas marqué les prochains devoirs à rendre. Personne ne l'aiderait à rattraper ; puisqu'il n'avait que des bonnes notes, et puisqu'il n'avait aucun ami.
Et n'en voulait aucun.
Il restait inlassablement dans son coin, dans son mutisme. Ne faisait aucun pas vers les autres.

Et lorsque sonna midi, Peeta fut le dernier dehors. Pendant que certains se précipitaient vers la cantine, lui se faufila jusqu'aux grilles pour rejoindre sa voiture. Il pénétra dans sa Subaru Impreza WRX, alluma le contact et s'éloigna rapidement de l'Académie.
Seul, il mangea végétarien. Puis erra avant de reprendre la route.

Quatorze heures, deux heures de sport attendait sa classe. Ignorant les gars de sa classe, il squatta un instant les vestiaires pendant que les autres se changeaient. Lui, s'assit sur un banc en attendant que le professeur vienne les appeler.
Il n'avait pas de tenue de sport.
Il était interdit de sport.
Aujourd'hui, c'était un remplaçant du professeur qui s'occupait du cours. Deux heures de courses et de football pour les garçons, et deux heures de cours et de tennis pour les filles. Dans un groupe comme dans l'autre, il y eut des rageux.
Le remplaçant fit l'appel. Arrivé à Mac Carthy, l'homme haussa les sourcils.

    - Tu ne t'es pas changé ?


Peeta, indifférent, répondit d'une voix neutre :

    - Je n'ai pas de tenue de sport.


Des langues se délièrent dans les rangs. Des types s'écrièrent :

    - Il est pauvre !
    - Il a peur de se faire mal.
    - C'est tout simplement un faible !


Des ricanements. Des brimades. Peeta ne s'en défendait pas, car il n'en avait rien à faire. Rien ne le touchait. Rien de transperçait sa carapace bien solide.
Le remplaçant du professeur calma la foule d'élèves, les dispersèrent. Tous se mirent à faire un tour de terrain.

    - Tu as un mot d'excuses ? Demanda-t-il alors à Peeta une fois qu'ils furent seuls.


L'écossais resta impassible, s'assit sur la première marche du gradin et répondit :

    - Au secrétariat. A l'infirmerie. Chez le Directeur. Vous pourrez le trouver partout.


Curieux, l'homme croisa les bras sur son torse musclé et attendit une suite qui ne vint pas. Il essaya, bien entendu, d'en savoir plus. Mais Peeta ne dit rien.
Ses prunelles ambrées suivirent la progression des jeunes de sa classe qui courraient -ou marchaient, pour ceux qui avaient déjà abandonnés. Une part de lui les enviait, bien évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ||x|| Dans le Vague ||x|| [PV Andrew Bloom]   Ven 1 Fév - 16:21

La journée semblait comme toutes les autres. Elle n’était pas pluvieuse, mais presque, et longue ainsi que monotone. Boulot et dodo comme on disait si bien, il n’y avait que ça à faire –sans compter le fait qu’il allait également se nourrir pour vivre. Andrew, ce matin, n’avait pas fait grand-chose. Il s’était juste lavé, habillé et s’était vêtu avant d’aller suivre les cours, ou du moins essayer. En ce moment il était pensif et restait plus à l’écart que d’habitude. Chaque parole qu’il lui parvenait était comme lointaine, et il l’éloignait d’un geste de la main.

Midi. Andrew en profita pour aller préparer son sac de sport pour l’après-midi et était parti manger avec le peu d’amis qu’il avait à la cafétéria. Il avait pris un énorme sandwich au bœuf qu’il n’avait jamais goûté, avec de la moutarde et un coca. Mais aussitôt son assiette terminée il avait quitté l’endroit pour se réfugier dans un coin, sous un arbre histoire d’observer le comportement des gens.

Quatorze heures approchaient, il décidait donc de retourner à sa chambre pour se laver les dents et prendre son sac. Il avait toujours eu ce réflexe depuis le début de l’année, mais ne s’en rendait pas forcément compte, étant donné que pour lui tous les jours se ressemblent. Il vint à sa place habituelle dans le vestiaire, commença à se déshabiller pour enfiler sa tenue de sport. Les mêmes gens que tous les jours étaient là. Certains en train de mater d’autres, certains râlaient, d’autres jouaient les mannequins et de bien diverses choses encore. Andrew, lui, avait fini de se changer avant les gens et fit quelques étirements que personne ne faisait, puis il se dirigea avec les garçons de la classe dans le gymnase où ils allaient courir aujourd’hui. Le prof fit l’appel, jusqu’à ce que cela devienne un brouhaha pas possible quand il appela Peeta MC Carty. Les élèves, filles ou garçons, commençaient à rire de lui. Ce comportement énerva le jeune homme, qui détestait depuis toujours ce genre de comportement des uns envers les autres, mais il ne pouvait rien dire –en vérité il voulait éviter de taper ses camarades et éviter de se prendre une punition.

Il se leva lorsque le prof ordonna à tous de faire quelques tours de terrains. Andrew se mit au travail rapidement, plus à l’aise que certains sur le terrain. Il courrait à un rythme toléré pour ne pas être directement fatigué lorsqu’une fille vint jouer au pot de colle avec lui.

-T’as vu comment je suis sapée ? Ricana-t-elle. C’est ma mère qui choisit mes fringues la honte ! Toi par contre, t’as toujours la classe, toujours bien coiffé. Tellement de filles –ou surtout moi- te trouve canon !

Il souriait, amusé de la situation et répondit simplement, après deux tours de terrains à côté d’elle :

-Ne parle pas quand tu cours, tu t’essouffles plus vite.

Puis il l’abandonna en s’arrêtant au niveau de Peeta, celui qui était critiqué. Il s’accouda contre le mur, à côté de lui et lança :

-Salut Peeta.

Il ne lui avait jamais parlé encore. Il dévia son regard vers les filles qui courraient et lâcha un sourire béat. Même s’il avait des principes, il ne quittait pas ce petit plaisir de regarder les fesses fermes des jeunes filles, c’est un homme après tout ! Finalement, ses yeux revinrent se poser sur Peeta. Il reprit :

-Ils sont tous aussi stupides les uns que les autres de te critiquer sans savoir ce que tu as.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ||x|| Dans le Vague ||x|| [PV Andrew Bloom]   Sam 2 Fév - 17:21

Peeta observait, tout simplement. Il avait posé son coude sur sa cuisse, puis son menton contre la paume de sa main ainsi relevée, et ses yeux ambrés suivaient immanquablement ce qui se passait sur le terrain. Rien de bien intéressant, à priori. Tous étaient passés à autre chose ; les filles draguaient les mecs -si elles ne bavardaient pas entre elles-, les mecs courraient par fierté -sauf ceux qui se faisaient draguer par les filles.
Certains types de la classe prenaient le premier prétexte pour s'en prendre à lui pour ne pas que les autres décèlent qu'ils avaient eu des rapports plus qu'amicaux avec Peeta ; Peeta était bisexuel et ne s'en cachait pas. Il n'en faisait pas d'éloges à l'école, mais n'hésitait pas à user de charme en ville. Même s'il tombait sur des jeunes de sa classe.
Bref, cela n'avait pas d'importance. L'écossais préférait rester silencieux. Il ne cherchait pas l'amitié, pas l'amour. Rien du tout. Et s'il devait accepter un quelconque sentiment de la part des autres, autant que cela soit de la haine. Parce quand on hait une personne, c'est bien plus facile de la laisser partir lorsque son heure arrive.

Peeta poussa un léger soupir, qui interpella le remplaçant du professeur. Ce dernier semblait bien intrigué car ce garçon à l'allure presque gothique et, surtout, par ce visage fermé à toute expression. Mais il avait son métier et reprit son observation sur les jeunes.

-Salut Peeta.

L'écossais ressentit un certain frisson de méfiance dans les épaules mais n'en montra rien et, menton toujours collé à la paume de sa main, posa ses yeux ambrés sur celui qui venait de s'adresser à lui -quelqu'un l'appelait par son prénom ! ; Andrew, n'est-ce pas ? Pas qu'il ai eu l'intention de retenir le prénom de cet élève mais il l'avait déjà plus ou moins observé, tout comme il observait tous les élèves de l'école -et de sa classe.
S'il écoutait ses pensées, Peeta se dirait qu'Andrew est un type vraiment pas mal du tout. Hors, il se refusait à de telles effusions de songes. De toute façon, il était à l'école et, à l'école, il s'en interdisait. Si Andrew lui avait adressé la parole en ville, peut-être que...
CHUT !
Peeta guetta Andrew avec des yeux totalement inexpressifs. Aussi secs que le désert du Sahara. Ce type était tourné vers le terrain et observait aussi... Et quand Peeta suivit son regard, il se rendit compte qu'Andrew fixait les filles. Un frisson glacé transperça l'estomac de l'écossais et il serra les dents ; ces hétérosexuels avaient le don de l'énerver.

-Ils sont tous aussi stupides les uns que les autres de te critiquer sans savoir ce que tu as.

Peeta posa à nouveau ses prunelles sur son vis-à-vis. Pourquoi donc déblatérait-il ce genre de paroles ? Comme s'il prenait sa défense. L'écossais dressa le dos, posa ses mains à plat sur le gradin où il était assis puis haussa les épaules pour prononcer de sa voix rauque :

    - C'est sans importance. Ils peuvent dire ce qu'ils veulent, cela ne les a pas empêché de partager une nuit avec moi au delà de l'école.


BAM ! Il avait prononcé ses paroles pour expier un peu la haine qu'il ressentait, au fond. Garder ses sentiments pour lui, c'était bien beau. Mais il n'en restait pas moins un être avec un cœur.
Puis il leva le visage vers le ciel. Une bourrasque de vent rabattit quelques mèches de cheveux sur son visage mais il les ignora. Ses trois anneaux à l'oreille gauche scintillèrent doucement.

    - Et puis, reprit-il, comme si toi tu savais ce que j'avais.


Sa voix s'était faite un peu plus dure ; combien de fois s'était-il attiré la foudre des autres en agissant avec cette sorte d'ironie implacable et sans scrupules ? Tout ce qu'il voulait démontrer, c'était que sa solitude ne le pesait pas plus que ça...
Alors pourquoi ses mains étaient-elles désormais glacées ?
Il reposa ses yeux ambrés sur Andrew, le fixa pendant que les autres élèves rejoignaient le remplaçant du professeur sur la pelouse du terrain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ||x|| Dans le Vague ||x|| [PV Andrew Bloom]   Dim 3 Fév - 14:43

Leurs yeux se croisèrent de nouveau après les paroles d’Andrew. L’interpellé se redressa pour bien s’asseoir sur les gradins et lui répondit d’un ton étrange :

- C'est sans importance. Ils peuvent dire ce qu'ils veulent, cela ne les a pas empêché de partager une nuit avec moi au-delà de l'école.

Le garçon à qui étaient adressées ces paroles se mit à rire en entendant ça. *Il a le sens de l’humour * pensa-t-il aussitôt, se refusant de le croire pour le moment. Une bourrasque de vent vint les décoiffer tous les deux, comme pour se moquer de leur conversation sans queue ni tête. Andrew en profita pour étudier son visage et ses trois piercings à l’oreille qui brillaient autant que ses magnifiques yeux ambrés.

- Et puis, reprit-il, comme si toi tu savais ce que j'avais.

Le jeune homme arracha une grimace et s’installa à côté de Peeta. Les paroles avaient été si tranchantes… Qu’Andrew avait préféré s’asseoir plutôt que de fuir. Il n’aurait peut-être pas dû car le prof le rappelait à l’ordre mais il broncha, resta sur place. Il n’allait pas couper de suite la conversation. Et il avait un assez bon niveau en sport pour ne pas écouter cette fois-ci. Tous les élèves se dirigeaient vers le professeur qui allait séparer les jeunes gens en des groupes bien distincts. Andrew tourna légèrement la tête vers Peeta qui le fixait sans plus rien dire. Et alors qu’il allait lui lancer deux trois mots sympathiques, une fille –la même qui était venue courir à côté de lui tout à l’heure- posa sa main sur la sienne. Il dévia son regard sans sentiments vers elle. Elle se mit à rougir et le lâcha en murmurant un désolée et en baissant les yeux. And’ souriait, amusé et la regarda avant de lui annoncer :

-Ne rougis pas comme ça, on dirait que tu as vu un vampire. (Il rigola et continua) File avec les autres voyons, c’est stupide de rester avec moi. Dit au prof que j’ai une douleur à la cheville et que je me repose.

Sur ce, elle le quitta et il lâcha un soupir de soulagement en grommelant un « ces filles sont si soulantes quand elles s’y mettent ». Oui, parce qu’il avait toujours du mal à accepter d’être dragué et abordé par des filles qui ne voulaient de lui que pour son physique, ça l’agaçait. Et de toute façon, à ses yeux elles n’avaient aucune manière correcte pour se comporter, ce qui l’exaspérait. Et puis, au fond de lui il avait déjà trouvé quelqu’un qui lui plaisait, mais ne l’avait abordé que pendant une soirée à la discothèque. Il n’avait pas vraiment le choix, il l’avait sauvé d’un pédophile après tout.
Il posa de nouveau ses prunelles brunes sur Peeta pour recommencer sa phrase.

-Non, je ne sais pas ce que tu as, et c’est bien une raison pour ne pas me foutre de toi. Même si je le savais je m’interdirais de dire quoi que ce soit, ces choses arrivent à tout le monde, nous ne choisissons pas.

Il lui lança un sourire de soutien et tourna la tête vers le ciel, ou une ruée d’oiseaux passa au-dessus du terrain. Il soupir. Il aurait tellement aimé être un oiseau pour être libre, ou une bête sauvage. La nature avait beau ne pas être son fort, il aurait préféré être un enfant sauvage qu’un enfant de bourgeois. Au moins, avec de fines ailes, des plumes argentés, un bec à la courbe parfaites et des petites pattes repliées sur elles-mêmes Andrew aurait pu vivre en paix, loin du monde pollué s’il en existait un.

Il étira les bras pour se masser la cheville lorsque le remplaçant du professeur se tournait vers lui et dévia le regard pour se rasseoir correctement ensuite, les jambes étirés sur le sol. Il s’étira également le dos dans une fausse grimace de douleur et termina son cinéma en souriant dès que l’homme avait tourné les yeux vers les élèves qui l’interpellaient.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ||x|| Dans le Vague ||x|| [PV Andrew Bloom]   Dim 3 Fév - 19:25

Peeta ne se formalisa pas quand Andrew se mit à rire au sujet de ces parties de jambes en l'air nocturnes dont l'écossais avait parlé. Pas une seule lueur ne filtra dans ses yeux. Ses prunelles restèrent juste accrochées à son vis-à-vis pour lui signifier que ce n'était pas une blague. De toute façon, avait-on déjà entendu un mensonge de la bouche de Peeta ?
A bien y réfléchir, en fait, on entendait rarement Peeta parler... Mais, en tout cas, il n'avait pas une tête à déclarer formellement des trucs faux.

En tout cas, Andrew finit par s'asseoir à côté de lui et Peeta essaya d'éviter le contact physique, même effleuré ; sa tension augmenta légèrement, sa méfiance aussi. Difficile d'accepter une présence physique près de lui quand il n'avait pas donné son accord. Mais bon, ils étaient en cours après tout... S'il avait été apte à courir, les contacts auraient été nombreux.
Ou pas.
En tout cas, droit comme un piquet, le regard fermé rivé vers le terrain, l'aura que Peeta dégageait de sa personne semblait avoir pris de l'ampleur. Il voyait bien du coin de l’œil que son voisin l'observait.
Jusqu'à ce qu'une fille vienne les interrompre.

Les filles... L'écossais était bisexuel, et l'assumait. Mais ces demoiselles avaient tendance à le rendre rageur ; ces dernières se croyaient bien souvent au-dessus des autres, les plus belles. Chacune voulait démontrer une féminité que Peeta avait bien du mal à encaisser.
Les mecs étaient nettement moins chiants, ouais.
En tout cas, Andrew remballa la jeune fille qui repartit bien vite. Et l'écossais ne put retenir un soupir de soulagement. Ses épaules s'affaissèrent un peu, il se détendit légèrement.
Lorsqu'il porta son attention sur Andrew, il remarqua que ce dernier ressentait le même soulagement. Et les prunelles de Peeta brillèrent l'espace de quelques secondes, d'amusement et d'une certaine pointe d'ironie. Peut-être même y avait-il une touche de malice. Et il prononça très distinctement et franchement :

    - Tu devrais essayer les mecs, c'est nettement moins collant.


Il assumait donc sa partie homosexuelle sans aucune pudeur. Qu'avait-il à perdre, de toute façon ? Au pire, Andrew partirait en courant, par peur ou par haine.
Peeta se pencha en avant, posa ses coudes sur ses cuisses et joignit ses mains entre ses genoux. Il reporta son attention sur les autres élèves mais s'adressa une nouvelle fois à son voisin -sa voix rauque recelait cette fois une part d'amusement retenue :

    - Tu es un piètre menteur, en tout cas.


Mais le remplaçant du professeur ne semblait pas s'en formaliser. Il en avait certainement vu d'autres.

-Non, je ne sais pas ce que tu as, et c’est bien une raison pour ne pas me foutre de toi. Même si je le savais je m’interdirais de dire quoi que ce soit, ces choses arrivent à tout le monde, nous ne choisissons pas.

Peeta serra les dents, contint ses émotions et garda un visage totalement impassible ; pourquoi donc revenir sur ce sujet ? Il inspira une petite goulée d'air puis analysa les mots d'Andrew pour essayer d'y déceler une quelconque moquerie ou autre.
Puis il haussa les épaules avec indifférence et déclara solennellement :

    - Tu fuirais la réalité, sans doute. A la différence de biens d'autres, j'ai choisi moi-même ma Solitude. Mais d'autres souffrent d'être mis à l'écart par des gens comme toi.


Peeta tourna la tête vers son voisin et le fixa de ses prunelles ambrées. Il observa le manège d'Andrew pour faire croire au professeur que sa douleur à la cheville n'était pas fictive. Et l'écossais ne put retenir un très léger sourire fleurir sur ses lèvres, mi-amusé, mi-ironique.

    - J'avais raison, tu es un piètre menteur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ||x|| Dans le Vague ||x|| [PV Andrew Bloom]   Lun 4 Fév - 20:55


Andrew réprima un frisson d’horreur et serra la mâchoire. « Mais d'autres souffrent d'être mis à l'écart par des gens comme toi. ». Cette phrase résonnait sa tête et revenait sans cesse comme un boomerang lorsqu’il la lançait le plus loin possible. Il aurait voulu mettre un poing dans la figure de Peeta mais s’en empêcha. Ils se regardaient. L’hétérosexuel soupira et détourna finalement le regard vers les élèves qui s’éparpillaient pour faire sport. Sans vraiment une pointe d’amitié dans la voix le jeune homme lança :

-Merci.

C’était un reproche finalement. Mais il se calma lentement et croisa les yeux ambrés du brun et soupira légèrement.

-Je n’ai jamais embrassé de mecs. Je ne me suis jamais posé la question de ce que ça faisait, mais si je pouvais tester je le ferais.

Ses yeux montraient du défi. Il ne voulait pas se faire déstabiliser par un mec comme celui qu’il avait en face de lui. Il comprenait pourquoi les gens l’évitaient, il savait que c’était parce que celui-ci était trop froid avec eux, notamment dans l’enceinte de l’Académie. Mais il ne voulait pas finir comme ceux qui avaient croisé Peeta dans la rue, oh non finir dans une partie de jeu de séduction et de pattes en l’air avec un autre mec le faisait déjà fuir. Mais il serait prêt à relever les défis les plus fous juste pour sa fierté, pour montrer qu’il était prêt à tout et sans limites. Cela paraîtrait fou pour un homme comme lui mais au fond il s’en fichait. Il voulait vraiment trahir la loi que ses parents lui avaient imposée dès son plus jeune âge.

Puis il se leva juste pour s’étirer un peu le dos car il avait un peu mal. Il était certain que la douleur passerait à force de faire du sport.

Il était perdu dans ses pensées. Au point qu’il ne bougeait plus, fixant le peu de soleil qu’il y avait, se laissant bercer par le seul bruit du vent. Puis il se laissa retomber sur le banc, encore plus près de Peeta qua prévu. Mais il n’en fit rien, il ne bougeait pas, ses yeux ne se décollaient pas de ce spectacle magnifique qu’était le ciel. Un monde de liberté. A ce songe il ferma les yeux et s’affalait un peu plus, manquant cruellement de classe sur le coup. Il croisa les bras derrière la tête sans piper mot. Puis ses yeux se sont rouverts. Au fond n’était-ce pas ce qu’il souhaitait, faire ce qu’il voulait ? Si. C’est pour ça que pour rien il se mit à rire, déposa un baiser sur la joue de son « ami » pour le provoquer et lui donna dans un clin d’œil un petit coup dans l’épaule. Il l’avait fait exprès justement, lorsque la fille qui l’avait dragué avait tourné la tête vers eux. Une sorte de moyen de la dégoûter pour qu’elle le laisse tranquille. D’habitude, il n’aurait jamais fait ça. Il ne supportait juste plus les limites. Seulement, y’en avait-il vraiment ? Cette question restait sans réponse, évidemment.

-Allez mec, j’t’ai jamais vu sourire, ni personne, comment tu arrives à faire ça ?

Il souriait. Peut-être que son air passerait pour charmeur mais il s’en foutait royalement, c’était le cas de le dire. Il ne voulait pas retourner sur le terrain, il enverrait chier le remplaçant s’il le voulait, pour la première fois. Il n’avait plus peur. Il était heureux sur ce banc à parler avec lui.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ||x|| Dans le Vague ||x|| [PV Andrew Bloom]   Mar 5 Fév - 9:16

-Je n’ai jamais embrassé de mecs. Je ne me suis jamais posé la question de ce que ça faisait, mais si je pouvais tester je le ferais.

Bah tiens. Cela n'étonna pas Peeta ; l'écossais resta de marbre face à cette phrase de défi. Bien que beaucoup d'hétérosexuels réprimaient une certaine curiosité, ils ne pouvaient pas nier que cela les intriguait. Et puis, au fond, n'étions-nous pas tous bisexuels en ce monde ? Être hétérosexuel n'était peut-être qu'un concept, pour faire croire que deux personnes du même sexe ensemble c'était juste horriblement atroce.
Bref, là n'était pas la question.
Andrew essayait-il de le faire craquer ? Voulait-il que Peeta se jette sur lui pour qu'il essaie d'embrasser un mec pour la première fois de sa vie ?

L'écossais observa Andrew du coin de l’œil avant de poser son regard sur l'immensité du ciel ; les nuages s'étaient éparpillés, devenant blanc et cotonneux. Aucune pluie n'était donc tombée aujourd'hui. Les rayons du soleil perçaient, et cela ne plaisait pas à Peeta. Lorsque la lumière inonda le terrain face à lui, il réprima un grognement mécontent.
Si Andrew n'était pas là, il aurait fui dans un endroit ombragé.

Des lèvres se posèrent sur sa joue, un petit coup fut donné dans son épaule ; Peeta arqua à peine le sourcil d'un air interrogatif, en tournant la tête vers son vis-à-vis. Qu'est-ce qu'il lui prenait, d'un coup ? Pensif, il glissa ses doigts là où Andrew l'avait embrassé. Ses yeux tombèrent sur la jeune fille de tout à l'heure, qui rougissait de jalousie.
N'importe quoi.

-Allez mec, j’t’ai jamais vu sourire, ni personne, comment tu arrives à faire ça ?

A faire quoi ? Rester indifférent ?
Qu'importe. L'écossais reporta son attention sur Andrew et le fixa dans les yeux. Si ce type cherchait à faire fuir les colleuses de la classe, il y avait une façon plus profonde et plus directe pour opérer.
Toujours le visage impassible, une lueur de défi s'alluma dans les prunelles ambrés de l'écossais. Peeta approcha une main vers le visage d'Andrew puis, très rapidement pour ne pas laisser le temps à son compagnon de reculer, il lui attrapa la nuque. Il l'attira ainsi à lui et lui colla ses lèvres sur les siennes.

Sans fermer les paupières, Peeta offrit un tout petit coup de langue sur les lèvres d'Andrew avant de le lâcher enfin. Sur le terrain, tous les élèves avaient les yeux écarquillés... Les filles rougissaient d'une jalousie maladive. Certains mecs râlaient pendant que d'autres se rappelaient certainement avoir connu pareil instant durant une seule nuit.
L'écossais leva ensuite les yeux vers le ciel.

    - Au moins, là, t'es débarrassé des filles de la classe.


Par contre, peut-être qu'il avait ameuté certains types encore trop curieux de partager une partie de jambes en l'air avec un mec.
Bref.
Peeta se leva du gradin lorsqu'un rayon de soleil lui éblouit la vue. La chaleur de la lumière le fit grogner et il tourna le dos à Andrew comme si de rien n'était ; à force de porter son masque d'indifférence, il lui était bien facile de cacher ses émotions. Pourtant, par simple envie, il aurait bien voulu faire plus avec Andrew. L'initier, peut-être, aux plaisir de la chair avec une personne du même sexe.
N'y penses pas, Peeta.
Plus loin, les élèves avaient commencé une partie de football plutôt inintéressante. Mais l'écossais sentait sur lui ces regards féminins hargneux et dangereux. Tout en marchant pour rejoindre un carré de pelouse sous un arbre, le jeune homme leur offrit son plus beau fuck de son majeur.

Que pensait Andrew, maintenant ? Au fond, le soleil n'avait été qu'un prétexte pour fuir le jeune homme. Peut-être qu'Andrew avait envie de lui balancer une droite en pleine mâchoire...
N'y penses pas non plus.
Peeta s'allongea sur le dos, sur la pelouse fraîche, et joignit ses bras derrière sa tête en guise de coussin. Ses paupières se fermèrent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ||x|| Dans le Vague ||x|| [PV Andrew Bloom]   Mar 5 Fév - 19:55


Maintenant, les quatre pupilles ne cessaient de s’épier l’unes les autres, Peeta passa sa main sur la joue d’Andrew. Celui-ci sentit un frisson lui parcourir la nuque, où l’autre main du garçon venait se poser et il commença un peu à trembler. Peeta allait relever son défi. Il n’allait pas pour autant reculer. L’homme s’approcha et il se surprit à faire de même pour lui rendre la tâche plus facile. Au moment où leurs lèvres se frôlaient Andrew crispa un peu la mâchoire et ferma automatiquement les yeux, se demandant s’il devait réellement faire ça. Son cœur avait cessé de battre. Il allait réprimander une règle qu’il avait toujours tenu au pied de la lettre, celle d’embrasser seulement s’il avait des sentiments. Il se détendit finalement en sentant les lèvres douces et chaudes de Peeta sur les siennes, essayant de s’imaginer un instant qu’il pouvait l’aimer. Il s’abandonna finalement à son baiser et se surprit à penser qu’il aurait bien recommencé, au moment où il se faisait lécher les lèvres.

Quand plus aucune pression ne s’exerçait sur lui, il rouvrit les yeux et se remit à respirer. Maintenant il savait pourquoi et comment Peeta faisant pour attirer les petits curieux. Mais comment ferait-il pour assouvir ses désirs alors qu’il avait embrassé Andrew ? La classe toute entière penserait qu’ils sortent ensemble, et la nouvelle ferait le tour de l’établissement dans les jours suivants. Ce n’était pas ce qu’il voulait. Le garçon aux cheveux châtains trouverait une solution. De toute façon, il continuera de chercher à atteindre le cœur de celle dont il est tombé amoureux plus tôt. En repensant à elle, il tourna la tête vers les filles qui le fixaient tout aussi bizarrement que l’autre qui était parti s’allonger au milieu de la pelouse. Il était heureux qu’elle n’ait pas été là en ce moment-même, et il supplia presque pour qu’aucune des demoiselles de la classe ne soit amies avec elle.

-Monsieur Bloom ! Je vous demande de me rejoindre ici de suite ! Hurla le professeur, ayant vu la scène.

Il se remit sur ses pieds et tourna la tête vers Peeta qui était parti s’installer au sol de la pelouse qui ornait le terrain d’à côté. Andrew regrettait presque ce qu’ils venaient de faire et craignait des représailles sur les deux jeunes hommes. En effet, ce geste avait réussi à faire fuir quelques jeunes filles mais il songeait qu’il n’aurait pas dû agir en gosse débile, comme il l’avait fait en provoquant ce garçon détesté et à l’écart de trop de gens.

-Andrew !

Une main lui attrapa le bras pour l’entraîner vers le professeur alors que son regard plongeait dans celui de la personne à qui il voulait faire confiance. Il détourna ensuite le regard et le posa pour la même fille de tout à l’heure avant de lui demander si ça l’avait fait fuir qu’ils se soient embrassés, mais elle répondit « non » dans un sourire en lui chuchotant à l’oreille que c’était elle qui lui était destiné. Cette pensée le fit grimacer mais n’eut pas le temps de répliquer, les doigts fins de la dragueuse le lâchaient déjà pour le laisser face au professeur, décidément très remonté contre lui.

-Alors on fait le clown pour rester avec son copain ?! Hurla-t-il, l’air grave.

-Non monsieur, répondit l’adolescent avant de poursuivre, et ce n’est pas mon copain.

Le professeur se retenait de lui mettre une tarte, et l’envoya de suite dans l’équipe la moins chargée. Sur le terrain, le jeune homme divaguait et faisait complètement n’importe quoi contrairement à d’habitude. Tout le monde râlait. Il apportait des cartons rouges à son équipe toutes les dix minutes et n’arrivait pas à viser le but. Il s’enfuit donc du stade pour s’asseoir sur le banc, les mains dans les poches et en silence, regardant droit devant lui.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ||x|| Dans le Vague ||x|| [PV Andrew Bloom]   Mer 6 Fév - 16:56

Peeta était maintenant exclu, allongé sur son carré de pelouse, à l'abri du soleil sous cet arbre majestueux et certainement très vieux. Il releva un genou et croisa les jambes, les bras toujours derrière la tête en guise de coussin. Aujourd'hui avait été une journée comme toutes les autres. A ceci près que ce cours de sport s'était étrangement passé.
Qu'est-ce qui lui avait donc traversé l'esprit ? Non pas que cela l'irritait au plus haut point, mais quand même. Depuis quand se laissait-il envahir par un quelconque défi fantaisiste ? Andrew était venu lui adresser la parole gentiment, tranquillement, en évitant ainsi cours de sport et filles. A répondre à la provocation de ce type, Peeta avait simplement plongé dans l'univers qu'il détestait le plus : faire ce que les autres attendaient de lui.

L'écossais s'assit soudain, joignit ses mains entre ses cuisses et fixa la vue vers le terrain de sport. Que pensait donc Andrew de tout ça ? Lui qui avait été le seul à ne pas se moquer de lui ou lui balancer une vanne complètement conne à la figure. Les prunelles ambrées fixèrent alors la scène où la Demoiselle de tout à l'heure prit le bras d'Andrew. Peeta serra les dents, sentit ses mains se glacer et poussa un grognement retenu. Son estomac se serra en même temps que sa poitrine et il détourna violemment la tête en écarquillant les yeux.
Mais t'es taré, Mac Carthy ?! C'est quoi ton problème ?!
L'écossais haussa les épaules, se passa une main sur le visage et inspira un filet d'air. Andrew n'était qu'un camarade de classe. Juste le premier à lui parler sans une pointe d'ironie. Rien de bien spectaculaire, quoi !
Pourtant, ce qu'il ressentait au fond, n'était-ce pas un peu de jalousie ? Comme ceux qui voient leur meilleur ami en compagnie d'autres personnes ? Ou un truc du genre ? Peeta n'en savait foutrement rien.
Et cela l'irritait, qu'il le veuille ou non.

Il reporta son attention vers Andrew ; ce dernier avait été entrainé par la gonzesse vers le remplaçant du professeur et, semblait-il, passait un mauvais quart d'heure. Etait-ce de sa faute ? A cause d'un ridicule petit baiser sans fond ?
Comme si Andrew allait sécher un cours pour ce genre de choses ridicules.
Peeta se redressa, épousseta ses vêtements. Avant même que son cerveau ne réagisse, ses pas l'avaient conduit vers le professeur remplaçant. Andrew, lui, participait mollement à un match de football.
L'écossais s'adressa alors à l'homme, mains dans les poches et regard indifférent posé sur le terrain :

    - C'est moi qui ai poussé Andrew à rester sur les gradins.


Un mensonge. Sûrement le premier de sa vie, lui qui parlait peu et restait franc. L'homme à côté de lui arqua un sourcil et le fixa d'un œil suspicieux. Peeta tourna alors la tête vers lui. Ses prunelles ambrées s'incrustèrent dans le marron. Tous les deux faisaient pratiquement la même taille, même si l'homme était plus musculeux.
Le silence s'installa. A peine dévoré par les cris des joueurs sur le terrain.
Le remplaçant se racla la gorge et se détourna, mal à l'aise.

    - Ce n'est pas vraiment ce qu'il m'a dit.


Peeta se demanda ce qu'Andrew avait pu dire. Mais il posa plutôt la question suivante :

    - Vous allez le coller ?


L'homme haussa les épaules en grommelant :

    - A ce que je sache, il n'a pas séché le cours. Il est présent et, maintenant, il bosse.


Ouais, même s'il foutait n'importe quoi pour ce match de foot.
Peeta jeta un coup d’œil vers le terrain pour voir l'étendu des dégâts ; l'équipe d'Andrew était fortement désavantagé et certains s'acharnaient même à l'insulter pour le plaisir. L'écossais en fronça légèrement les sourcils.

    - Alors ? Quel est ton problème de santé, pour que tu ne puisses pas suivre mon cours ?


La question du remplaçant prit Peeta au dépourvu et ce dernier sursauta légèrement. Il croisa les mains sur son torse, son regard ambré se reposa sur l'homme et il déclara indifféremment :

    - Cela ne vous regarde pas.


L'homme fut surpris. Choqué, même, qu'un élève lui parle ainsi. Cette fois, son attention était totalement porté sur lui. Andrew n'aurait plus de problèmes et c'était ce que Peeta avait cherché.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ||x|| Dans le Vague ||x|| [PV Andrew Bloom]   Mer 20 Fév - 15:59


Pourtant, ses prunelles brunes aux reflets rouges le portèrent aussitôt vers Peeta et le remplaçant du professeur. Le « prof » semblait déstabilisé, et Peeta restait de marbre. Andrew se posait des questions. Tout d’abord, comment se faisait-il qu’il lui ait posé un tel défi ? La curiosité n’était pas seulement réponse de cette question. Ensuite, que se disaient-ils ? Et enfin, devait-il intervenir dans la conversation entre l’élève et l’adulte ? Il ne savait pas, il doutait. Pourtant, ses pieds le portaient déjà vers les deux silhouettes plantées là à regarder le terrain. Ses mains tremblaient, ses yeux n’arrêtaient pas de cligner. Il n’était pas sur le point de pleurer, ou presque en fait. Il n’avait pas l’habitude d’être si détesté des autres pour un rien. Est-ce qu’au final, en allant vers les moins aimés il en devenait un ? Il se refusait cette idée. Tout le monde devait avoir la même chance. Tout le monde devrait avoir des amis à ses yeux, que cette personne paraisse moins aimée ou non.

Ses pensées s’emmêlaient de plus en plus, mais il arriva tout de même au niveau des deux hommes. Au même moment, mécontent, le professeur voulait attraper « l’ami » d’Andrew par le col mais l’Andrew en question attrapa le poignet de l’adulte sans la moindre hésitation, se retrouvant rapidement entre les deux intéressés.

Ses yeux reflétaient une mauvaise lueur noire, de rage et de colère. Il avait toujours détesté la violence envers ceux qu’il appréciait. Et le fait qu’un remplaçant veuille certainement frapper quelqu’un pour qui il éprouvait un peu de sympathie le mettait en rogne. Il fronçait le nez, montrait les dents et grognait, tel un loup prêt à sauter sur sa proie. Le remplaçant ravala sa salive, commença à bredouiller sans pouvoir finir sa phrase et se mit à lancer des jurons envers les deux jeunes hommes.

Andrew relâcha doucement sa prise et recula pour se placer à côté de Peeta. Il regardait le professeur remplaçant, au cas où il tenterait de nouveau de s’en prendre à l’un d’entre eux.

-Vous avez une drôle de façon de traiter vos élèves. Vous ne méritez même pas une place en tant que prof ! J’aurais ri qu’un inspecteur vous regarde au même moment.

Le match en arrière-plan s’était arrêté pour observer les trois hommes qui paraissaient s’affronter du regard, avec un côté le remplaçant et de l’autre, Andrew qui protégeait pour une raison incompréhensible Peeta. Qui aurait cru que ça arriverait un jour.

Le souffle du garçon aux cheveux bruns –Andrew- s’avérait accéléré, et il paraissait essoufflé d’un rien. Ses yeux se tournèrent lentement vers les pupilles ambrées de l’autre garçon. Sans réfléchir, il posa sa main sur son épaule. Puis, Andrew l’entraîna vers le banc d’herbe où il était installé, loin du professeur qui leur hurlait de revenir. Il s’allongea presque aussitôt sur la pelouse du terrain, et fit signe à Peeta de faire de même. Il ne le regardait plus, ses yeux redevenus assez clair et brun par la lumière du soleil restant étaient de nouveau plongés dans l’horizon bleu qu’était le ciel. Son cœur tambourinait dans sa poitrine, se demandant pour quelle raison il était venu l’empêcher de se faire attraper par l’adulte responsable de tous les adolescents ici présents.

Andrew grommela rapidement:

-Je déteste les gens comme lui.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ||x|| Dans le Vague ||x|| [PV Andrew Bloom]   

Revenir en haut Aller en bas
 

||x|| Dans le Vague ||x|| [PV Andrew Bloom]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gueule dans le sable. Coeur dans le vague.
» Quand on est au creux de la vague...
» Tu tournes dans ma tête comme un carrousel + Andrew
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Concernant le membre :: RP abandonnés-