Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Music is a drug [PV: Ethan] [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Megane Prescott
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 161
♣ Date d'inscription : 20/11/2011
♣ Age : 19


MessageSujet: Music is a drug [PV: Ethan] [FINI]   Dim 4 Déc - 14:35

La lune brillait dans la nuit. Il n'était pas très tard, mais assez pour que de minuscules points lumineux viennent envahir la toison sombre. Ce n'était pas de simples lucioles, ce n'étaient pas encore des étoiles, juste de la poussière d'étoile. L'individu avançait calmement. Il n'avait rien à se reprocher après tout. Le couvre feu n'avait pas encore été annoncé, même si la plupart des élèves de l'école étaient rentrés aux dortoirs pour papoter ou autres. Mais cet individu, cette silhouette aux contours encore flou dans la pénombre des couloirs n'avait pas voulu rester. Habituellement, elle se mêlait avec entrain à certaines conversations, mais ce jour, ou plutôt cette nuit là, elle était irrémédiablement attirée vers ''la'' salle. La salle qui fait la joie des Beethoven. La salle de musique. Insonorisée, acoustique, contenant tous les instruments possibles et inimaginables, la salle de musique était le repère des concertistes.
La silhouette tourna la poignée. Elle entra. Retira son manteau. Referma la porte soigneusement pour ne pas faire de bruit ou déranger les autres. S'installa. Il n'y avait personne dans la pièce. La silhouette, c'était Mégane Prescott, nouvelle élève.
Elle jeta nonchalamment son sac sur le bureau accolé au mur et, fouillant parmi les cahiers et les livres, en sortit deux baguettes classiques et une pochette.
Elle alla vers l'empli des guitaristes et, sortant son I-pod et un câble jack de sa poche, les brancha dessus.
La jeune fille fit défiler sa liste de lecture, les yeux lisant les titres au fur et à mesure, puis s'arrêta sur une chanson d’Évanescence. Appuyant sur ''play'', elle prit les baguettes, laissa la pochette sur la table et s'assit à la batterie. Elle régla sa caisse claire et sa charleston, ajusta son tabouret, et se mit enfin à jouer.
Tout défilait dans sa tête. Les croches, les figures, les triolets... Le temps. Une véritable locomotive. Tirant à sa suite, telles des wagons, les mesures successives et les notes. Elle jouait, un sourire béat au coin des lèvres.
Mégane avait pris cette habitude. Lorsqu'elle n'allait pas bien, elle jouait. Lorsqu'elle était furieuse, lorsqu'elle était heureuse, elle jouait. La musique, la pulsation, la batterie, les sentiments. Dans la tête de l'anglaise, tout ces mots étaient de parfaits synonymes.
Mégane riait, elle riait aux éclats. La chanson n'était pas joyeuse, ni triste, mais elle riait. C'était fréquent. Elle riait, elle pleurait mais rarement pour de bonnes raisons. Simplement... Parce qu'elle était joyeuse, ou triste.
Continuant de jouer, elle n'entendit pas la porte s'ouvrir, et ne remarqua la présence de l'intrus, seulement lorsqu'il entra dans la pièce...

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 


Dernière édition par Megane Prescott le Dim 3 Juin - 20:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: Music is a drug [PV: Ethan] [FINI]   Lun 5 Déc - 20:12

Ethan expira, formant un nuage de buée autour de sa bouche. L’air s’était refroidit soudainement avec l’arrivée de la nuit, et l’adolescent était toujours dehors. Il se redressa, passa sa main dans ses cheveux de jais et se mit en route vers le bâtiment destiné aux musiciens. Le ciel s’était obscurcit, et de petites tâches lumineuses crevaient le ciel, alors que la lune retrouvait un peu de son éclat. Un nuage la masqua un instant, baignant les jardins d’une quasi-obscurité. Le jeune homme accéléra l’allure, les membres frigorifiés. Il entra dans le bâtiment en prenant garde de ne pas claquer la porte et monta les escaliers au pas de course. Soudain, il aperçut une ombre déambuler dans le couloir, se dirigeant vers lui. Ethan plissa les yeux, alors que les contours de la forme se dessinaient au fur et à mesure qu’elle approchait.

L’adolescent resta dissimulé derrière la porte de bois qu’il venait d’ouvrir et attendit qu’elle passe. Il reconnut les contours d’une jeune fille, mais ne parvint pas à distinguer son visage. Que pouvait-elle bien faire là, à une heure pareille ? Poussé par la curiosité, Ethan lui emboîta le pas, restant tout de même à une distance acceptable pour ne pas qu’elle le remarque. Elle bifurqua plusieurs fois, changea de direction pour finalement s’arrêter devant la salle de musique.

Ethan arqua un sourcil interrogateur, l’observant entrer sans un bruit dans la salle. Il hésitait. Repartir, ou rentrer ? Finalement, Ethan opta pour la deuxième option et franchis le seuil de la salle de musique à son tour. La jeune fille était assise devant une batterie, riant presque aux larmes.

Ethan referma la porte derrière lui et plongea son regard vert dans celui de la jeune fille qui venait tout juste de remarquer sa présence. D’une voix calme, il demanda :

« Que fais-tu ici ? »


Sa question était idiote, il le savait, mais c’était là les seuls mots qui étaient venu à son esprit. Alors, il s’adossa au mur et fit un mouvement de tête en direction de l’adolescente, attendant sa réponse.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 


Dernière édition par Ethan Collins le Lun 12 Déc - 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Megane Prescott
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 161
♣ Date d'inscription : 20/11/2011
♣ Age : 19


MessageSujet: Re: Music is a drug [PV: Ethan] [FINI]   Lun 12 Déc - 15:16

L'intrus s'avérait être un type aux cheveux ébène et aux yeux verts, profonds. Assez grad, il semblait certainement plus âgé que Mégane. Il la regarda rire puis, demanda calmement, d'une voix posée:

« Que fais-tu ici ? »

Il s'adossa contre le mur, questionnant la jeune fille du regard. Cette dernière avait honte d'avoir été intérompue, alors qu'elle pensait être seule. Elle l'observa, d'abord dans un état de trans, d'ébahissement, avant de se rendre compte qu'il lui avait posé une question. Elle reprit ses esprits et sourit au garçon. Elle lui répondit, après un court laps de temps :

« Tu sais, c'est pas pour rien que cette pièce s'appelle "salle de musique". Je suppose que t'as pigé ce que j'y faisais. »

Elle posa ses baguettes à côté d'elle puis, s'étirant, entreprit de mieux observer son interlocuteur. Il lui rappelait quelqu'un... Ah ! Elle l'avait vu, le jour de la rentrée. Il était lui aussi Beethoven. Certainement déjà là les années précédentes, mais elle ne pouvait le savoir, étant nouvelle dans l'établissement. Mais quel était son instrument, mystère. L'anglaise regarda sa montre. C'était bientôt l'heure d'aller se coucher, il faudrait rentrer au dortoire. Quelle poisse ! Elle n'aurait même pas pu jouer un peu avec cet imprévu. Elle observa le garçon, une légère rancune coincée dans la gorge, puis reprit sa joie de vivre habituelle. Du moins, en apparence. Toujours est-il qu'il était assez mignon mais n'inspirait pas particulièrement confiance à la batteuse. Il y avait quelque énergie en lui, peut-être dans son regard, qui faisait peur, empreinte de sruauté. Et d'un autre côté, il était assez charismatique et devait certainement réussir très facilement à se faire des amis. Mais après tout, on peut ressentir ce genre de malaise devant chaque personne et la jeune fille ne s'en préoccupa pas plus. Elle soupira, d'un léger souffle inaudible, puis demanda à ce très cher ami :

« Et toi, t'es venu jouer ? »

C'était très certainement le cas mais il fallait bien dire quelque chose au lieu de rester plantés là, à se regarder dans le blanc des yeux. Mégane n'avait pas encore d'amis à proprement parlé mais c'est pas pour autant qu'il fallait d'hors et déjà se mettre des camarades à dos !
L'adolescente se leva de son tabouret et avança vers le jeune homme. C'était toujours mieux que de se parler d'un bout à l'autre de la pièce, ce qui était franchement risible. Elle s'assit sur la table où elle avait posé son sac et ragarda l'autre musicien, attendant une réponse de sa part...

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: Music is a drug [PV: Ethan] [FINI]   Lun 12 Déc - 19:55

L’inconnue observait Ethan de ses yeux verts-gris, un peu comme ceux du garçon. Finalement, elle lui adressa un sourire et répondit :

« Tu sais, c'est pas pour rien que cette pièce s'appelle "salle de musique". Je suppose que t'as pigé ce que j'y faisais. »


Ethan lui rendit son sourire. Elle avait du répondant, pas comme la plupart des autres filles qui bafouillaient quand on leur posait une question. La musicienne posa ses baguettes de batteries sur le côté, l’observant plus en détail. Ethan les yeux figés dans les siens, se faisait une première impression de l’adolescente. Elle devait être nouvelle, Ethan ne l’avait jamais vu. Elle regarda sa montre, légèrement inquiète. Peut-être un peu triste, aussi, Ethan ne saurait le dire. Elle ne jouait pas depuis longtemps, et souhaitait certainement rester ici encore quelques heures. Elle le regarda à nouveau, légèrement crispé, s’attardant un instant sur ses yeux, avant de se détendre.

« Et toi, t'es venu jouer ? »


Ethan sourit, passa sa main dans ses cheveux de jais. L’inconnue se leva de son tabouret pour s’approcher. Le jeune homme en profita pour la détailler. Elle était plutôt petite et plus jeune que lui. Ses cheveux étaient d’un noir de jais, lisses et retombaient nonchalamment sur ses épaules. Son visage était fin et bien proportionné, et sa peau blanche, presque pâle. Ses yeux verts dégageaient une certaine agressivité. Mais Ethan n’était pas très doué pour décrypter ce genre de chose. Il préféra s’attarder sur ses mains, qui lui en apprenaient bien plus que le regard des gens. Il observa ses longs doigts, chaque marque sur ses paumes. Elle faisait de la musique, il en était certain. Il n’aurait pas eu besoin de la voir jouer pour le savoir. Il redressa finalement la tête, reportant son attention sur son interlocutrice.

« Pas vraiment. Je t’ai juste suivit jusqu’ici lorsque je t’ai aperçu dans le couloir, je rentrais des jardins. »


Ethan observa la jeune fille un instant, puis se rappelant qu’il ne connaissait pas son prénom, il demanda :

« Je m’appelle Ethan. Et toi ? »

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Megane Prescott
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 161
♣ Date d'inscription : 20/11/2011
♣ Age : 19


MessageSujet: Re: Music is a drug [PV: Ethan] [FINI]   Mar 13 Déc - 19:30

Mégane attendait toujours la réponse du jeune homme qui commençait à tarder. Du moins, pour elle qui, précieusement, conservait chaque seconde. Il lui sembla un instant qu'il l'observait, ce qui la mit légèrement mal à l'aise. Certaines personnes sentent quand on les regarde, c'était le cas de la jeune fille. Elle se dandina nerveusement d'un pied sur l'autre, quand il lui répondit enfin :

« Pas vraiment. Je t’ai juste suivit jusqu’ici lorsque je t’ai aperçu dans le couloir, je rentrais des jardins. »

*Suivie ?!* pensa la jeune fille. Elle faillit éclater de rire. Non pas parce qu'il l'avait suivi, mais parce qu'elle ne s'en était même pas rendu compte. Décidément, ce garçon était plein de surprises !
Elle laissa retomber une mèche sur son visage afin de cacher son amusement. Elle était à peine arrivée qu'elle paraissait déjà louche... L'année commence bien ! Au moin, cela avait un avantage et l'anglaise comptait bien en tirer profit : Elle avait l'occasion de se faire un ami, ou du moins d'essayer d'éviter de se faire d'emblée des ennemis. Elle faillit rétorquer à cet aveu mais l'adolescent, ayant fini de la regarder comme un OVNI, la devança et poursuivit :

« Je m’appelle Ethan. Et toi ? »

Mégane ne s'attendait pas du tout qu'il se présente. Elle pensait qu'il allait finalement se mettre à jouer ou, plus probable, que maintenant qu'il savait ce qu'elle faisait là, il ne perdrait pas son temps avec une inconnue et rejoindrai ses amis. Cependant, elle était tout de même contente de pouvoir enfin converser avec quelqu'un. *Ethan... Joli nom* se dit-elle. En tout cas, il lui correspondait bien. Elle releva les yeux et sourit de nouveau :

« Enchantée ! Moi c'est Mégane. »

A vrai dire, la jeune fille accordait très peu d'importance aux prénoms ou autres. On pouvait l'appeler comme on le voulait, elle s'en fichait, tant que ce n'était pas péjoratif. Et, à l'inverse, elle appelait rarement les gens par leur prénom. Néanmoins, le fait de savoir le prénom de cet inconnu lui donna l'impression d'en savoir plus sur lui... Bizarre... Ooofff, on s'en fiche après tout ! Elle descendit de la table, se plantant du haut de sa petite taille devant celui qui faisait facilement une tête de plus qu'elle et demanda :

« Si je peux me permettre, quel est ton instrument ? »

Cela pouvait sembler incongru de demander cela d'une telle façon, mais la musique pouvait contenir tellement de sentiments, chacun différent en fonction des personnes, que quelques uns ne voudrait pas particulièrement dire de quoi ils jouaient...

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: Music is a drug [PV: Ethan] [FINI]   Sam 17 Déc - 14:58

L’inconnue sembla gêner d’être détaillée ainsi. Elle se balançait de gauche à droite, nerveuse, attendant la réponse de l’adolescent qui commençait à tarder. Lorsqu’il dit qu’il l’avait suivi, elle faillit éclater de rire. Elle tenta de masquer son visage avec une mèche de cheveux couleur de jais pour cacher son amusement. Ethan haussa les épaules, ne cherchant pas à savoir si elle se moquait de lui ou d’elle. Pour e rien cacher, il s'en moquait. Elle sursauta presque, étonnée, le sourire amusé quittant ses lèvres, lorsqu’il se présenta d’une voix tranquille.

« Enchantée ! Moi c'est Mégane. »
répondit-elle.

Mégane. C’était joli, comme prénom. Ethan lui sourit alors qu’elle se levait de la table où elle s’était assise, s’approchant de lui d'une démarche gracieuse. Il était bien plus grand qu’elle, et cela amusa le jeune homme. Il était aussi légèrement gêné de l’avoir dérangé, et il se décolla du mur, s’apprêtant à partir, lorsque la voix fluette de Mégane retentit dans la salle.

« Si je peux me permettre, quel est ton instrument ? »


Ethan passa sa main dans sa chevelure d’ébène et répondit :

« Je fais du piano. »

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Megane Prescott
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 161
♣ Date d'inscription : 20/11/2011
♣ Age : 19


MessageSujet: Re: Music is a drug [PV: Ethan] [FINI]   Sam 17 Déc - 15:49

Le garçon s'était décollé du mur ou il était adossé, quelques secondes auparavant. Mégane était désormais obligée de se tordre le cou pour réussir à le regarder dans les yeux. Il sourit et, passant une main dans ses cheveux, répondit :

« Je fais du piano. »


*Pianiste donc...* pensa la jeune fille. C'était un instrument magnifique, et elle le savait mais... Elle n'aimait pas particulièrement le piano. Non que ce ne soit le son qui s'en dégageait, car il était vraiment magnifique lorsque l'objet était manié par quelqu'un de doué. Simplement que, inconsciemment, quelque chose en elle faisait qu'elle était indifférente au son du piano, contrairement à la plupart des personnes qui étaient ravies ou émerveillé par la beauté des mélodies jouées dessus. Mégane soupira et répondit :

« C'est un bel instrument que le piano... »

Elle marqua une pause, se demandant si elle devait vraiment dire le fond de sa pensée au jeune homme devant elle. Après tout, elle ne le connaissait pas depuis longtemps et il réagirait peut-être mal si elle lui parlait avec franchise.
Mégane prit un quart de seconde pour prendre une décision. D'un autre côté, il était vrai que, si elle lui disait la vérité, il saurait ce qu'elle pensait réellement du piano : c'est très beau mais elle ne ressentait rien en l'écoutant.
Elle finit par se dire que, si elle lui disait avec tact, il ne le prendrait peut-être pas mal et il serait fixé :

« Mais, pour ne pas te mentir, j'avoue que les mélodie jouées par cet instrument me laissent un peu perplexe. C'est très joli mais ça me laisse insensible »

Au moins, c'était dit. Maintenant, Mégane ne pouvait plus revenir sur ses mots. Elle était, bizarrement, assez calme. Pourtant la jeune fille était plutôt de nature stressée... Enfin, elle saurait bientôt si Ethan l'avait mal pris.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: Music is a drug [PV: Ethan] [FINI]   Mer 4 Jan - 19:19

[Désolée pour le retard :S]

L’adolescente sembla légèrement déçue par la réponse du garçon. Peu-être s'attendait-elle qu'il joue de la guitare, ou de la batterie, qui étaient des instruments certainement plus masculin. Elle soupira et dit :

« C'est un bel instrument que le piano... »


Ethan hocha la tête, alors qu’elle ne semblait pas vraiment croire en ses propres paroles. Le jeune homme arqua un sourcil interrogateur, surpris par le ton que Mégane avait pris. Elle n’avait pas l’air très convaincue elle-même. Elle réfléchit un instant avant de reprendre, cherchant ses mots :

« Mais, pour ne pas te mentir, j'avoue que les mélodie jouées par cet instrument me laissent un peu perplexe. C'est très joli mais ça me laisse insensible. »


Ethan la regarda de ses yeux verts pâles. Ce n’était pas vraiment un garçon susceptible, et cette annonce ne l’ébranla pas le moins du monde. Seulement, Mégane avait l’air de craindre de l’avoir vexé, malgré son calme apparent. Il haussa les épaules et déclara d’un ton neutre :

« Chacun ses goûts. Moi, j’aime bien. Ça me permet de m’évader. Je suppose que c’est aussi ton cas lorsque tu joues de la batterie ? »


Intéressé par la tournure que prenait la conversation, Ethan s’adossa à nouveau au mur, plongeant ses yeux dans ceux de Mégane, scrutant la moindre lueur au fond de ses prunelles.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Megane Prescott
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 161
♣ Date d'inscription : 20/11/2011
♣ Age : 19


MessageSujet: Re: Music is a drug [PV: Ethan] [FINI]   Sam 7 Jan - 12:33

[T'inquiète, c'est pas important ^o^]

Mégane détournait légèrement le regard, génée par ce qu'elle avait dit. Elle ne réfléchissait pas assez. Maintenant, elle était persuadée que les secondes qui suivraient seraient particulièrement désagréables. Pourtant, Ethan ne semblait pas particulièrement affecté par ce qu'elle disait. Même, indifférent. Si c'était le cas, tant mieux, elle pourrait détourner la conversation à son avantage. Malheureusement, il répondit tout de même :

« Chacun ses goûts. Moi, j’aime bien. Ça me permet de m’évader. Je suppose que c’est aussi ton cas lorsque tu joues de la batterie ? »

Les épaules de la jeune fille retombaient de soulagement. Ouf. Il ne paraissait pas l'avoir mal pris. Mégane tira ses cheveux en arrière, d'un geste habituel et automatique et le regarda. Il s'était encore adossé au mur et la fixait de nouveau. Pourtant, cette fois-ci, ce regard vert la mit extrêmemnt mal-à-l'aise. Elle répondit assez vite afin de se sortir de cette situation :

« Ouais... C'est vrai. Je me sens étrangement bien lorsque je joue... Comme tu l'as dit chacun ses goûts. Enfin bref... Tu es ici depuis longtemps ?»

*Ok, c'est complètement stupide mais autant tenter le coup* pensa la jeune anglaise. Elle espérait de tout coeur que ceci les ferait partir sur un autre sujet, étant donné l'instabilité de ce qu'elle disait. Elle s'éloigna un peu du garçon et resta droite comme un "i", attendant, tendue...

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: Music is a drug [PV: Ethan] [FINI]   Ven 20 Jan - 16:48

Ethan avala sa salive et nota que Mégane semblait très soulagée par la réponse qu’il avait donnée. Il haussa les épaules, tandis qu’elle tirait ses cheveux en arrière, découvrant son cou gracile. Certainement gênée par le regard insondable que le garçon avait posé sur elle, elle répondit rapidement :

« Ouais... C'est vrai. Je me sens étrangement bien lorsque je joue... Comme tu l'as dit chacun ses goûts. Enfin bref... Tu es ici depuis longtemps ? »


Elle voulait changer de sujet de conversation, Ethan le sentait. Il passa sa main dans ses cheveux d’ébène, sourit et hocha la tête.

« Oui, ça fait déjà quatre ans que je suis ici. Alors l’Académie n’a plus aucun de secret pour moi. Et toi ? »


Par la fenêtre de la salle de musique, les reflets de la lune éclairait le visage de la jeune fille debout devant le garçon, alors que le ciel, presque noir d’encre à présent, signalait aux élèves que l’heure du couvre-feu n’allait plus tarder. Alors, une idée germa dans l’esprit d’Ethan, qui avait jeter un regard rêveur vers les étoiles.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Megane Prescott
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 161
♣ Date d'inscription : 20/11/2011
♣ Age : 19


MessageSujet: Re: Music is a drug [PV: Ethan] [FINI]   Dim 22 Jan - 19:26

Ethan avait toujours cette expression dérangeante. Il donnait l'impression d'être impassible, neutre, quoi qu'on lui dise. Mégane était de moins en moins à l'aise avec lui. Elle se sentait... Inférieur, piégée. Et c'était extrêmement agaçant. Elle s'arrangeait toujours, au coursde la conversation, pour regarder autre chose. Soit le sol, soit les instrument, ou mieux, la porte derrière le jeune homme. Elle la contemplait, passionnée. Ou plutôt, faisant mine d'être passionnée par cette porte si... Banale. Et puis, la voix grave du jeune homme se fit entendre, peu après la question qu'elle luiavait posée. L'adolescente sursauta et, par reflexe, le regarda dans les yeux :

« Oui, ça fait déjà quatre ans que je suis ici. Alors l’Académie n’a plus aucun de secret pour moi. Et toi ? »

Quatre ans. Ah ouais, ça fait un bail. Mégane sourit, de ce sourir crispé et sans expression que l'on sert aux gens en attendant d'avoir le cerveau disposé à répondre. Elle se rendit compte qu'elle allait passer pour une idiote et se ravisa, tout en répondant nonchalament :

« Oh, tu dois te sentir comme chez toi ici... Moi ? Je suis nouvelle. Je viens d'arriver mais je ne connais que peu de monde et à peine les salles de cours et le dortoir... »

Elle plongea son regard vide, remontant dans ses souvenirs. Son ancienne école lui manquait, ses amis lui manquaient mais elle avait fait le bon choix en venant à l'academie... Elle en doutait parfois, considérant cela comme un geste lâche, puis chassait ses idées sombres. C'est ce qu'elle fit une fois de plus. Elle regarda son interlocuteur et dit :

« Tu connais bien les alentours ? C'est pour savoir vers qui me tourner si jamais j'ai besoin d'un GPS humain ! »

Elle adressa au garçon son sourrir le plus ironique, attendant de savoir ce qu'il lui répondrait, même si lle se doutait que, depuis le temps, il devait bien connaître le coin...


___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: Music is a drug [PV: Ethan] [FINI]   Ven 27 Jan - 17:14

Ethan remarqua la gêne que Mégane tentait tant bien que mal de dissimuler. Elle ne le regardait jamais dans les yeux, préférant admirer la porte qui se trouvait derrière lui, ou un autre objet présent dans la salle. Ses yeux trahissaient son malaise. Elle se balançait de temps à autre sur ses pieds, lui adressant des sourires crispés.

« Oh, tu dois te sentir comme chez toi ici... Moi ? Je suis nouvelle. Je viens d'arriver mais je ne connais que peu de monde et à peine les salles de cours et le dortoir... »


Ethan hocha la tête. Lui aussi, il y a quatre ans, il s’était sentit perdu dans cet endroit gigantesque qui ressemblait plus à un petit bout de Paradis qu’à une école. A cette époque, il n’avait que quinze ans. Il avait longtemps erré dans les jardins de l’Académie, seul, inconnu et ignoré de tous. Heureusement, il avait Suie, à cette époque, la vieille chatte noire qu’on lui avait donnée. Puis, il avait grandi, s’était forgé une réputation, s’était peu à peu détaché de son passé pour se consacrer au piano, l’une de ses passion depuis la fois où il avait caressé les touches de cet instrument lorsqu’il avait huit ans. Et maintenant, il avait bientôt finit sa vie ici. La musique n’avait plus aucun secret pour lui. Les paroles de cette nouvelle élève l’avaient plongé dans une profonde nostalgie. Il fut tiré de sa rêverie par Mégane :

« Tu connais bien les alentours ? C'est pour savoir vers qui me tourner si jamais j'ai besoin d'un GPS humain ! »


Ethan rit, ses prunelles vertes animées d’une lueur amusée.

« Bien sûr, depuis le temps j’ai pu fouiller tous les recoins les plus poussiéreux de cet endroit. »

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Megane Prescott
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 161
♣ Date d'inscription : 20/11/2011
♣ Age : 19


MessageSujet: Re: Music is a drug [PV: Ethan] [FINI]   Sam 28 Jan - 16:03

Ethan sembla amusé par la remarque de la jeune fille. Elle se détendit instantanément. Le simple fait que le garçon ait rit la mis d'office plus à l'aise. Il semblait si... Froid, distant quelques minutes auparavant et maintenant, ses yeux d'un vert profond semblaient contenir une flamme dansante. Cette comparaison un peu farfelue que son esprit faisait inconsciemment donna envie à la jeune fille de danser, de chanter. Mais elle se retint, par politesse et par décence. Bon, et peut-être un peu pour ne pas être prise pour une folle en cavale. Elle semblait, extérieurement, calme et posée, son sourire en coin ne la quittant pas. Le jeune homme répondit calmement mais plus chaleureusement que lors de ses dernières paroles :

« Bien sûr, depuis le temps j’ai pu fouiller tous les recoins les plus poussiéreux de cet endroit. »

Bien que s'étant douté d'une réponse positive, la jeune anglaise fut tout de même rassurée par cette déclaration. A vrai dire, il n'y avait pas que de l'ironie dans sa dernière phrase. Elle se sentait si... petite. Insignifiante, perdue dans cette académie qui, à son goût, ressemblait plus à une petite ville qu'à une école.
L’Angleterre lui manquait. Petite île de verdure. Elle aimait tellement son pays, ses coutumes, sa population, sa langue... La voilà désormais atterrie en France, ce territoire totalement inconnu. D'après le peu qu'elle avait pu voir, c'était, certes, un beau pays mais si différent. Elle parlait assez bien le français, bien qu'un petite accent résiste dans sa prononciation.
Mais pourtant, malgré ce dépaysement, elle se sentait paradoxalement bien à Artistic Academy.
Elle rejeta en arrière, encore une fois, ses cheveux tombant en longues et lisses mèches de charbon devant son visage. Elle releva les yeux, soufflant discrètement sur un cheveu qui persistait à la gêner et reprit la parole :

« Je vois. Je suis sûre qu'il doit y avoir plein d'endroits qu'on n'imagine pas trouver ici. Le bâtiment est ancien, non ? Si c'est le cas, il y a sûrement quelque galerie qui passe en dessous de nos pieds...»

Mégane s'arrêta net, frissonnant rien qu'à l'idée du nombre de petits colocataires indésirables qu'elle pourrait trouver dans la dite galerie. Elle ne détestait pas les insectes mais ne les appréciait pas particulièrement non plus. Elle pensa aussi à la pénombre à glacer le sang, à l'humidité et le froid qui devaient aussi y régner en maîtres. Mais le pire serait certainement le silence. Impassible écho que seuls les plus chanceux peuvent distinguer. Elle secoua la tête et jeta un coup d’œil rapide aux possibles réactions du jeune homme. Il ne bougeait pas d'un poil et la regardait toujours. C'était révoltant cette capacité qu'il avait à rester si fermé et impassible ! Certaines personnes l'auraient soit regardées avec étonnement ou dégoût à la simple idée d'une galerie. D'autres encore se seraient peut-être encouragée en pensant à ce qu'elles pourraient découvrir sous la terre meuble, humide et compacte du sol. Mais lui, il ne bronchait pas. Se contentant d'écouter. D'ailleurs, écoutait-il ? La jeune fille ne pouvait le dire. Et cela la frustrait encore plus. Elle arrêta instantanément son monologue et demanda, l’œil suspect :

« Dis-moi Ethan... C'est ton état normal ce flegmatisme permanent ? Je peux me tromper mais... Tu ne me sembles pas du genre à parler de toi. Ni non plus très bavard... C'est... surprenant. Cela fait un petit bout de temps que je te parle et je me rend compte que je ne connais que ton nom et ton instrument. Ça se trouve, j'ai affaire à un serial killer ! » s'exclama-t-elle.

Elle ne retint pas un rire amusé puis reprit son sérieux. C'était la première fois qu'elle appelait son interlocuteur par son prénom. Elle s'en rendait maintenant compte. *L'heure est grave ! * pensa-t-elle pour elle même. Et une impression dérangeante l'envahit. Comme s'il avait réussi à la faire parler, sans dévoiler la moindre miette sur lui-même. Et cette impression ne plaisait pas beaucoup à la batteuse...

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: Music is a drug [PV: Ethan] [FINI]   Lun 30 Jan - 18:18

A la réponse d’Ethan, Mégane se détendit. Elle sembla un instant plongée dans une profonde nostalgie, avant de rejeter ses longs cheveux noirs en arrière, sortant de sa rêverie. Elle reprit, avec un petit accent anglais qu’Ethan venait de remarquer :

« Je vois. Je suis sûre qu'il doit y avoir plein d'endroits qu'on n'imagine pas trouver ici. Le bâtiment est ancien, non ? Si c'est le cas, il y a sûrement quelque galerie qui passe en dessous de nos pieds...»


Elle s’arrêta de parler, parcourue d’un frisson, comme si elle imaginait déjà un souterrain passant sous l’Académie, certainement peuplé de rats et autres rongeurs friands de ce genre d’endroit humide, poussiéreux et envahit par l’obscurité. L’image sembla quitter son esprit, et elle tourna la tête vers le brun qui l’observait. On pouvait le croire assez distant, froid avec autrui, méprisant, mais il suffisait de mieux le connaitre pour voir son bon côté. Il l’écoutait surtout, pour se faire une image de la jeune fille. Manipulateur, il cherchait déjà comment se servir d’elle en son propre intérêt. Elle avait l’aire gentille, il espérait ne pas avoir besoin d’elle. Un sourire étira ses lèvres. Elle s’arrêta, frustrée, et déclara :

« Dis-moi Ethan... C'est ton état normal ce flegmatisme permanent ? Je peux me tromper mais... Tu ne me sembles pas du genre à parler de toi. Ni non plus très bavard... C'est... surprenant. Cela fait un petit bout de temps que je te parle et je me rends compte que je ne connais que ton nom et ton instrument. Ça se trouve, j'ai affaire à un serial killer ! »


Le sourire d’Ethan s’élargit puis se changea en un petit rire. Mégane riait elle aussi, mais reprit vite son sérieux. Ethan arqua un sourcil interrogateur et déclara :

« Je t’écoutes, ne t’inquiète pas ! Mais si je ne te parle pas de moi, c’est peut-être parce que ma vie n’est pas très intéressante. »


Il sourit à nouveau, un peu surpris.

« Tu m’as l’air d’avoir une imagination débordante ! »

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Megane Prescott
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 161
♣ Date d'inscription : 20/11/2011
♣ Age : 19


MessageSujet: Re: Music is a drug [PV: Ethan] [FINI]   Dim 19 Fév - 12:58

[Désolée du retard :S]

Le garçon arqua un sourcil suite à la remarque de Mégane. C'est vrai qu'elle disait les chose en les tournant en dérision sur la forme mais, sur le fond, elle n'était pas complètement allumée. C'était juste son moyen à elle de se rassurer, de se protéger. Elle avait toujours ce sourrir crispé qui ne s'en allait quasiment jamais de son visage. Excellent moyen de hisser une barrière entre elle et les autres. Au fond, il suffisait de poser des question ou de répondre sans vraiment répondre à celles posées. Mais ce type là, Ethan, l'interessait pas mal. Il était... différent, étrangement différent. Pourtant, quand on y réfléchissait bien, il semblait être un adolescent tout-à-fait normal, peut être un peu plus renfermé que les autres... Et alors ? Mais désormais, la jeune fille n'avait plus en tête que l'idée de le faire parler. Sans pour autant qu'il ne se rende compte qu'elle le scrutait au plus profond de lui. Il faudrait user de tact... *Aïe, tout ce que j'n'ai pas...* pensa-t-elle.
Enfin, elle se rendit compte que, pendant ses reflexion personnelles, son interlocuteur avait répondu. Elle recommença à l'écouter :

« Je t’écoutes, ne t’inquiète pas ! Mais si je ne te parle pas de moi, c’est peut-être parce que ma vie n’est pas très intéressante. »disait-il

Elle hocha vivement la tête. Il disait que sa vie n'avait rien d'intéressant. Soit c'était vrai, soit il mentait. Mégane penchait plus pour cette dernière option. Elle ne répondit pas tout de suite, se contentant de sourir en le fixant de ses prunelles vertes. De son côté, le jeune homme en faisait de même. *Eh ben, on est mal barrés !* Elle entreprit de parler, afin de casser le silence qui commençait à se faire pesant, mais Ethan la prit de cours. Il dit, avec un air légèrement intrigué :

« Tu m’as l’air d’avoir une imagination débordante ! »

Cette fois-ci, le sourrir sur le visage de la jeune fille n'était plus hypocrite. Il s'étira et une étincelle de contentement alluma ses pupilles. C'est bien, il était perspicace ! Elle était, c'est vrai, assez imaginative. Surtout dans ses propos. C'était un principe simple, vieux comme le monde : rire pour ne pas pleurer. Dans le cas échéant, c'était plutôt remixé version "rire pour ne pas éveiller de soupçons", mais au fond, ça revenait à peu près à la même idée...
Mégane décida de parler plus sérieusement désormais, plus classiquement. Et puis, par la suite, peut-être jeterait-elle quelques piques au pianiste. Il fallait bien qu'elle sache ce qu'elle voulait savoir, la curiosité l'emportait sur la raison ou l'honnêteté. Elle débita :

« Oh, pour te répondre dans l'ordre, je n'ai jamais dis que tu ne m'écoutais pas. Ta vie n'est pas moins intéressante que celle de n'importe quel élève présent ici. Je suis sure que tu ne veux pas en parler, c'est ton droit et ton choix. Mais, s'il te plait, dis moi "je ne veux pas te parler de ma vie" mais pas "elle est banale", échaper à un problème de ce genre de façon à le don de m'exaspérer !»

L'adolescente fit une courte pause, un léger air de défi dans l'expression du visage. Elle laissait le temps à son interlocuteur d'assimiler ses paroles. Lorsqu'elle juga que c'était bon, elle reparti dans sa lancée :

« Et, pour finir, en effet j'ai pas mal d'imagination. C'est comme ça, on n'y peut rien. Mais c'est à prendre au second degré en principe...»

Elle avait fini son allocution par principe. C'est maintenant qu'elle allait commencer à tenter de percer ne serait-ce qu'un millimètre de la carapace dont le jeune homme s'entourrait. Elle le fixa, l'interrogea du rgard puis pesa les meilleurs façons de la pousser à parler de lui... ce qui n'aboutit à rien. Ne le connaissant que depuis quelques instants, elle ne savait absolument pas quels mots, quels phrases le forçeraient à continuer. Tentant le tout pour le tout, elle demanda :

« Bon, étant donné que tu juge ta vie comme n'était que peu interessante, je suppose que tu n'as pas grand chose à cacher. Je vais te poser des question, dans ce cas, puisque tu ne semble pas résolu à me raconter par toi-même... Tu.. Tu viens d'où ?»

Ell espérait que, même seulement par curiosité de connaître ce qu'elle voulait, il répondrait. Ensuite, ça se ferait tout-seul... Tout seul... Juste, par une simple réponse à une simple question.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: Music is a drug [PV: Ethan] [FINI]   Lun 20 Fév - 19:40

Ethan observait Mégane silencieusement, comme s’il cherchait à lire dans ses pensées. Chose qu’il était en fait tout à fait incapable de faire. Mais la jeune fille semblait sur ses gardes, pas besoin d’être un devin pour s’en rendre compte. Elle avait… peur de lui ? Le brun remarqua qu’elle n’était pas très à l’aise, tout son contraire. Le sourire crispé qu’arborait la jeune fille s’effaça lorsqu’Ethan déclara avec perspicacité que la jeune fille avait beaucoup d’imagination, pour être remplacé par un sourire tout à fait naturelle. Son regard brillait à présent. Brillait de…curiosité, certainement. Ethan plissa les yeux. Mégane ouvrit la bouche et lâcha :

« Oh, pour te répondre dans l'ordre, je n'ai jamais dit que tu ne m'écoutais pas. Ta vie n'est pas moins intéressante que celle de n'importe quel élève présent ici. Je suis sure que tu ne veux pas en parler, c'est ton droit et ton choix. Mais, s'il te plait, dis-moi "je ne veux pas te parler de ma vie" mais pas "elle est banale", échapper à un problème de ce genre de façon à le don de m'exaspérer !»


Un petit rire s’échappa de la bouche du brun dont le visage était étiré par un sourire. Ethan allait répliquer mais elle continua sa tirade. L’adolescent l’écouta patiemment. Cette fille avait du caractère, au moins. Pourtant, Ethan fut tenter de répondre « eh bien, je ne veux pas te parler de ma vie », mais encore une fois, il fut coupé dans son élan par une nouvelle question. Elle voulait le piéger ? Le brun plissa les yeux. Elle semblait avoir la ferme intention d’en savoir plus sur lui. Ethan fut tenté d’inventer une histoire vraiment banale pour se sortir de ce mauvais pas, mais pour une fois, il n’allait pas mentir. Il allait répondre à ses questions, mais détournerais la conversation pour que finalement, ce soit elle qui parle de sa vie. La sienne n’était pas « inintéressante » proprement dit, seulement, elle était triste. Et il ne voulait pas la raconter. Il lui en dirait le minimum, histoire de satisfaire sa curiosité pour qu’elle change de sujet, mais il n’allait certainement pas s’étaler, pour finir totalement abattu d’avoir été replongé dans ses mauvais souvenirs. Il voulait juste éviter de regretter. C’était trop tard, de toute façon.

« Je viens d’une ville assez loin d’ici. Et toi ? Vu ton accent, d’Angleterre, je suppose. »

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Megane Prescott
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 161
♣ Date d'inscription : 20/11/2011
♣ Age : 19


MessageSujet: Re: Music is a drug [PV: Ethan] [FINI]   Lun 5 Mar - 20:08

Ethan rit. Mégane avait fini. Elle le regardait, patiemment. Elle n'essayait plus d'échaper à ce regard si perçant. Pourquoi le ferait-elle ? C'était elle qui menait le débat pour le moment.
Alors elle se taisait. Un silence qui n'était pas pesant, juste... Reposant. Un silence tranquille, sans tension, que l'adolescente savourait avant que les mots ne reviennent le souiller. Et puis, semblan finalement déterminé à répondre, après une petite hésitation, le jeune homme prit de nouvau la parole :

« Je viens d’une ville assez loin d’ici. Et toi ? Vu ton accent, d’Angleterre, je suppose. »

Mégane, anglaise de pure souche, ne fut pas surprise. Combien de fois le lui avait on fait remarquer depuis son arrivée à l'Académie. Elle avait l'habitude de ce genre de déductions. Elle rit doucement. Puis, repensant une fois de plus, avec nostalgie, à sa terre natale, elle se remit à fixer le mur derrière l'épaule du pianiste. Non plus par gène, mais par deuil. Par deuil d'une vie enterrée, de son choix, derrière le détour qu'elle avait prit en s'inscrivant à Artistic Academy. D'ailleurs, les gens sont si bizarres ! Pourquoi ? Pourquoi, en France, nommer une academie d'un nom anglophone ? Certaines choses la dépassaient quelquefois... Elle soupira, las et agacée intérieurement par l'esprit de l'humanité et répondit, se reconcentrant sur son interlocuteur :

« Oui, tout juste. Disons... Que je viens de la banlieu Londonienne. Oh et, pour moi, c'est toi qui a un accent. Et d'après ce que j'ai compris, tu es donc Français... Pourquoi es-tu venu ici ? Qu'est-ce qui t'a tant attiré dans cet école et non une autre ? Le piano, je suppose mais... C'est un instrument que l'on peut facilement pratiquer dans un lycée "normal" ou en activité extra scolaire. J'veux dire, pourquoi avoir choisi d'apprendre à Artistic Academy ?»

Cette fois-ci, la question était spontannée. Mégane ne l'avait pas préparrée comme la précédente c'est juste que... Cette expression, cette tristesse que ce garçon dégageait l'attristaient quelque peu et, en même temps, attisait sa curiosité imparable de comprendre... Comprendre la vie, les actions, les sentiments... Des autres.



___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: Music is a drug [PV: Ethan] [FINI]   Jeu 15 Mar - 18:54

«Pourquoi était-il venu ici. » La question de Mégane se résumait à seulement cinq mots, mais Ethan prit malgré tout son temps avant de répondre. Pourquoi cette école-ci et pas une autre ? Il ne savait pas vraiment en fait. Peut-être pour prendre de la distance. Pour s’échapper de son quotidien monotone et insoutenable. Il avait seulement quinze ans, quand il était arrivé à l’Académie. Quinze ans qu’il avait passé dans la pauvreté, la misère. Ethan, à cette époque, n’avait pas été comme les autres gamins de son âge. Lui était violent, refermé. Manipulateur. Et surtout, il ne parlait pas. Il n’avait confié à personne son passé. Pourtant, ils étaient plus d’un à avoir essayé de lui arracher des mots du gosier. Ils voulaient « l’aider ». Mais Ethan n’avait pas besoin d’aide, il voulait qu’on lui foute la paix. Et toutes ces caractéristiques lui étaient restées. Presque toute, puisque maintenant, Ethan cherchait le contact, pour mieux manipuler après. Manipuler comme lui l’avait été. C’était sa propre vengeance. Il était venue ici parce qu’il avait besoin de réussir quelque chose, pour une fois. Il sortit brusquement de ses pensées, alors que Mégane attendait patiemment sa réponse. Le brun ouvrit la bouche et lâcha :

« J’avais besoin de prendre de la distance, avec ma famille. Et puis cette école est réputée pour son enseignement hors du commun. Je veux construire ma vie autour de ma passion, pas en faire un simple passe-temps. Et toi, pourquoi t’es-tu inscrites ici ?»

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Megane Prescott
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 161
♣ Date d'inscription : 20/11/2011
♣ Age : 19


MessageSujet: Re: Music is a drug [PV: Ethan] [FINI]   Lun 21 Mai - 19:15

Ethan semblait réfléchir. Peut-être n'avait-il pas envie de répondre... Peut-être voulait-il simplement que Mégane le lâche...
La jeune fille n'envisagea cette hypothèse que maintenant. Et pourtant, cela semblait si évident ! Il était possible qu'il voulait tout simplement retourner au dortoir et échapper au questions agaçantes de l'anglaise. Mais elle, elle aimait bien avoir un peu de compagnie dans cette école inconnue. Même pour quelques minutes... C'était égoïste, elle le savait, mais c'était ce qu'elle ressentait.
Alors, enfin, le beau brun répondit. La jeune fille était pendue à ses lèvres, elle voulait entendre les raisons qui l'avaient poussé à venir ici. Peut-être... Etaient-elles les mêmes que ses propres raisons, qui sait ?

« J’avais besoin de prendre de la distance, avec ma famille. Et puis cette école est réputée pour son enseignement hors du commun. Je veux construire ma vie autour de ma passion, pas en faire un simple passe-temps. Et toi, pourquoi t’es-tu inscrites ici ?»

Mégane sourit légèrement, l'esprit ailleurs. Elle assimilait les paroles du garçon. Sa famille... C'était leur seul point commun...
Et elle ? Pourquoi était-elle venue là au fond ? Peut-être pour s'évader, quitter ses responsabilités... Peut-être pour apprendre encore et toujours plus... Peut-être, tout simplement, pour apprendre à connaître d'autres musiciens, d'autres artistes, ses confrères. En ce moment, elle ne saurait le dire. Alors elle répondit ce qui lui passait par la tête :

« Pour ne pas te mentir, je viens d'une famille issue de l'aristocratie anglaise. Mais j'ai craqué. Tout simplement. J'en avais marre de cette étiquette, de ces faux semblants. Et puis, lorsque j'ai découvert la musique, j'ai pu quitter mon monde pour m'évader, le temps de quelques heures, dans un paradis qui me correspondait mieux. Ma mère a quitté mon père. J'ai fugué pendant plusieurs semaines. Et puis j'ai entendu parler de l'académie. J'avais les moyens d'y aller alors je suis revenue, suppliant mon père de m'y inscrire. J'avais besoin d'un univers qui me ressemble. Et je suis venue, dans l'espoir de cotoyer des gens qui me comprennent quelque peu...»

Elle avait été franche. D'une traite, elle avait tout déclaré. Mais pourquoi mentir ? Après tout, elle n'avait rien à chacher. Et ce qu'elle avait à cacher, elle ne le disait pas. C'était aussi simple que cela...

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: Music is a drug [PV: Ethan] [FINI]   Lun 28 Mai - 18:34

Mégane sourit. Elle semblait plongée dans ses pensées, le regard dans la vague. Ethan jeta un rapide coup d’œil à sa montre et plissa les sourcils : les surveillants de l’Académie allaient bientôt venir pour fermer à clés toutes les portes des salles interdites d’accès la nuit. Finalement, il reporta son attention sur la jeune fille qui lui répondit :

«Pour ne pas te mentir, je viens d'une famille issue de l'aristocratie anglaise. Mais j'ai craqué. Tout simplement. J'en avais marre de cette étiquette, de ces faux semblants. Et puis, lorsque j'ai découvert la musique, j'ai pu quitter mon monde pour m'évader, le temps de quelques heures, dans un paradis qui me correspondait mieux. Ma mère a quitté mon père. J'ai fugué pendant plusieurs semaines. Et puis j'ai entendu parler de l'académie. J'avais les moyens d'y aller alors je suis revenue, suppliant mon père de m'y inscrire. J'avais besoin d'un univers qui me ressemble. Et je suis venue, dans l'espoir de côtoyer des gens qui me comprennent quelque peu...»


Un léger sourire étira les lèvres du brun. Décidément, cette fille était bavarde et se livrait facilement. La manipuler serait un jeu d’enfant. Le pianiste ne pouvait s’empêcher de penser à ce genre de chose, c’était sa nature. Et il n’essayait en aucun cas de la repousser : cela l’amusait. Mais il était aussi touché par la confiance aveugle qu’elle semblait avoir en lui, pour se confier ainsi. Peut-être gardait-elle cela sur son cœur depuis longtemps. Il poussa un léger soupir, songeant lui, à ce qui l’avait poussé ici. Lui, il n’était pas issu d’une famille riche. Il avait toujours vécu dans la misère. Il laissa échapper :

« Tu as de la chance… »


Lorsqu’il se rendit compte de l’absurdité de ses paroles, il espéra l’avoir dit suffisamment bas pour qu’elle ne l’ait pas entendu. Enfin il se reprit, jeta un dernier coup d’œil à sa montre et déclara :

« Je pense qu’il faudrait partir, tu veux que je te raccompagne à ta chambre ? »

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Megane Prescott
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 161
♣ Date d'inscription : 20/11/2011
♣ Age : 19


MessageSujet: Re: Music is a drug [PV: Ethan] [FINI]   Mer 30 Mai - 20:09

Ethan sourit. Il souriait beaucoup, mais jamais de la même façon. Mégane se demandait ce qui l'amusait tant. Il semblait être distant. Elle n'arrivait pas à deviner ses pensées. Pourtant, elle était forte pour cela. Elle voyait, dans le regard des gens, dans leurs mimiques, dans leurs habitudes, ce qu'ils ressentaient, ce qu'ils éprouvaient. Mais lui était un mur de glace. Il n'était pas simple de déchiffrer ses émotions dans ces yeux verts envoûtants. Alors elle se résigna. Elle entendit un murmure, presque inaudible, qui semblait dire :

« Tu as de la chance… »

Etait-ce lui qui avait dit ça ? Décidément, le pianiste était très introverti. La jeunne fille enchainait surprise sur surprise, et maintenant, elle était chanceuse ! Pourquoi avait-elle autant de chance ? Elle s’apprêtait à poser la question mais ne le fit pas. Elle comprenait qu'il ne veuille pas en parler. Tout le monde avait ses petits secrets. Elle aussi, plus qu'elle ne voulait bien le faire croire. Et elle respectait ceux d'Ethan. Ce n'était pas un garçon bavard, soit, mais cette phrase semblait plus naturelle que toutes celles qu'il avait prononcées jusqu'à présent. Plus empreinte de douleur, également...
Elle le regarda, une pointe de compassion dans les yeux. Il regardait sa montre, déclarant :

« Je pense qu’il faudrait partir, tu veux que je te raccompagne à ta chambre ? »

Elle resta, une fraction de seconde, les yeux béats. * Déjà ?!* se dit-elle. Les pions ne tarderaient pas à faire le couvre-feu. Le temps semblait avoir passé plus vite qu'elle ne s'en était rendu compte. Et elle n'aurait pas pu travailler son solfège ! Alors, elle dégagea ses cheveux de jais, tombant une énième fois devant ses yeux, et refermant son sac, déclara calmement, une légère étincelle de malice dansant dans sa pupille :

« Mais avec plaisir ! Et puis, tu es Beethoven aussi alors ton dortoir n'est pas loin... De toute façon, on prenait la même route. »

Elle n'attendait pas de réponse. Ce n'était même pas une question ! Et elle se mit en route dans le sombre corridor, après avoir poussé la porte de la pièce insonorisée, qu'elle avait pris le soin de refermer après que le brun soit sorti.
Ils marchèrent en silence dans les couloirs, le bruit de leurs pas résonnant à peine sur les dalles anciennes de l'académie. Mégane aimait le silence, peu commun pour une batteuse. En fait, elle parlait beaucoup surtout pour éviter les questions embarrassante. Tant que c'était elle qui posait les questions, elle était en sécurité...
Elle regardait dehors, le ciel étoilé. Les étoiles le fascinait depuis toute petite. Elles la rendaient tristes. Humbles boules de gaz dévorées par le néant. La lune brillait entièrement, désormais, haut dans la toison illuminée. Elle était belle, gracieuse, mythique. Elle illuminait le sol, par petits carrés difformes, formés par le verre des grandes fenêtres victoriennes.
L'anglaise leva les yeux, discrètement, vers le jeune homme qui l'accompagnait. Elle le distinguait à peine à la lueur de la nuit. Elle s'en méfiait et, en même temps, elle l'aimait bien. Quelque chose en elle la mettait en garde contre lui, mais elle se méfiait du monde. Elle se méfiait de beaucoup de gens alors cela lui sembla commun. Et quelque chose d'autre le lui rendait sympathique. Comme une personne que l'on vient de rencontrer, ce qui était d'ailleurs le cas. Elle baissa les yeux et soupira. Alors, elle vit un rayon de lumière jaune, artificielle. Ils venaient d'arriver devant le dortoir des filles de la Maison Beethoven.
La batteuse émit un son pour signifier qu'ils étaient arrivés. Elle se dressa sur la pointe des pieds et embrassa la joue du pianiste, comme elle avait coutume de le faire, en guise de bonne nuit. Elle dit distraitement :

« Merci beaucoup de m'avoir raccompagnée. Passe une bonne nuit. »

Puis elle ouvrit la porte du dortoir et, se faufilant sans bruit pour ne pas derranger les autres filles, regagna sa chambre...

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: Music is a drug [PV: Ethan] [FINI]   Dim 3 Juin - 18:35

Mégane sembla surprise, comme si le temps s’était écoulé au double de sa vitesse. Il était vrai que cette rencontre avait semblée brève pour Ethan. Elle déclara, malicieuse :

« Mais avec plaisir ! Et puis, tu es Beethoven aussi alors ton dortoir n'est pas loin... De toute façon, on prenait la même route. »


Le brun ne répondit rien, et ils sortirent de la pièce l’un après l’autre. Mégane referma doucement la porte de la salle de musique derrière eux, puis ils se mirent en marche dans les couloirs vides de l’Académie, en silence. On entendait à peine le bruit de leurs pas, à peine le bruit de leurs respirations régulières. En chemin, la batteuse observa les astres qui brillaient doucement dans le ciel, comme émerveillée. Le pianiste ne dit rien. Comme si le silence qui régnait entre eux était bien plus révélateur que des mots. Ethan se sentait observé par la jeune fille, alors que l’obscurité semblait les engloutir tant elle était épaisse et pesante. Mis as par la lune, rien n’éclairait l’intérieur de l’Académie. Finalement, au bout de quelques instants de marche silencieuse, ils arrivèrent au dortoir de Mégane. Ils s’arrêtèrent et la jeune fille embrassa Ethan sur la joue avant de déclarer :

« Merci beaucoup de m'avoir raccompagnée. Passe une bonne nuit. »


Un sourire étira les lèvres du jeune homme tandis qu’il répondait :

« Merci, toi aussi. »


Puis elle ouvrit la porte et pénétra dans le dortoir. Le pianiste soupira et tourna les talons, mitigé. Il ne savait pas trop quoi penser.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Megane Prescott
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 161
♣ Date d'inscription : 20/11/2011
♣ Age : 19


MessageSujet: Re: Music is a drug [PV: Ethan] [FINI]   Dim 3 Juin - 19:01

[Finish ?]

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: Music is a drug [PV: Ethan] [FINI]   Dim 3 Juin - 20:17

[Yep ^^]

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Megane Prescott
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 161
♣ Date d'inscription : 20/11/2011
♣ Age : 19


MessageSujet: Re: Music is a drug [PV: Ethan] [FINI]   Dim 3 Juin - 20:31

[Contente d'avoir Rp avec toi Smile]

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Music is a drug [PV: Ethan] [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Music is a drug [PV: Ethan] [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dedie a Joel/Voodoo music study makes Vatican Library
» Barbaries pour crier d'indignation , JE ME SOUVIENS
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» Music Mania V

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Concernant le membre :: RP terminés-