Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il n’y a pas d’art pour découvrir sur le visage les dispositions de l’âme ♥ Eléanore & Hélène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Frida Calloway
Elève Connu ♪
♣ Messages : 459
♣ Date d'inscription : 08/11/2011
♣ Age : 19
♣ Localisation : DANS UN TROU.


MessageSujet: Il n’y a pas d’art pour découvrir sur le visage les dispositions de l’âme ♥ Eléanore & Hélène   Mer 23 Nov - 14:17

IL N’Y A PAS D’ART POUR DÉCOUVRIR SUR LE VISAGE LES DISPOSITIONS DE L'ÂME

La lumière de l'aube vient chatouiller les draps de tes camarades. Tu as pris le lit le plus éloigné des fenêtre, tu n'aimes pas la lumière la nuit, tu préfère dormir dans la pénombre. Le jour ce lève et toutes tes camarades dorment. Tu es réveillée depuis cinq minutes. Tu regardes le plafond, tu ne fais rien. tu tourne ta tête pour regarder ton réveil : 7 : 35. Tu sors un pied de ton drap violet : il ne fait pas froid. Tu sors donc l'autre pied, avec sûreté et tu te lèves. Tu as une tête à faire peur le matin, heureusement que tu te lèves tôt ! Tu mets tes pantoufles, quelque chose que tu fais toujours, à cause d'un petit accident alors que tu ne les avaient pas mises :

Récit de l'accident:
 

Tu regardes autour de toi, personne n'est levé. Une fille bouge dans son sommeil. Tu soupires et tu prends ta robe de chambre. Tu descends à pas de loups les escaliers et tu vas prendre un thé à la Cantine. Une fois ce thé terminé, tu retournes dans ton dortoir où, cette fois ci, quelques une de tes camarades sont réveillées. Tu fais la bise. Te douches & tu t'habilles. Tu annonce aux filles : J'y vais !. Quelques secondes plus tard, tu es dehors, dans le matin frais. Tu as pris un sac rempli d'objets de survie. Tu te rends à la ville. Tu veux changer d'air. Les rues sont presque vides. Tu respires l'air frais du matin. Tu regardes les rues vides & les commerces. Tu vois que le café est ouvert. Tu t'y rends. Une petite sonnette teinte et déclare ton arrivée dans l'enceinte du café. Tu prends une place.


♫♫♫


Tu n'as jamais aimé le café, même avec du lait. Ce gout amer qui reste sur les papilles te donnent l'envie de vomir. Malgré tout, tu te demande ce que tu fais dans ce café. Une serveuse arrive et te demande ce que tu veux, tu lui réponds que tu ne désire rien de particulier. Dès qu'elle est repartie, tu pose ta tête contre la vitre froide. Tu regardes avec de la nostalgie dans les yeux le dehors. Une larme coule sur ta joue et tombe sur la table, tu fermes tes yeux et tu attends que quelque chose se passe : soudain, la clochette re-tinte.

Obsession

___________
the black swan
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://biscotte-croquante.tumblr.com/
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Il n’y a pas d’art pour découvrir sur le visage les dispositions de l’âme ♥ Eléanore & Hélène   Lun 5 Déc - 11:45


Je n'avais pas pensé à faire mes exercices d'anglais, une matière que je détestais par dessus tout, et c'est lorsque que je me réveillai brusquement à quatre heure du matin, par la faute de mon réveil qui n'appréciait pas les changements de fuseaux horaires, que je m'aperçus que ma copie double, restée blanche, traînait sur mon bureau. Avec un soupir énervé, je commençai à m'atteler à la tâche, qui consistait à décrire mes vacances. Cela allait me causer un sérieux problème, car je n'étais jamais partie en vacances. J'aurais pu improviser, mais je ne saisissais pas trop le concept de "vacances". Je décidai en consultant ma montre que j'avais jusqu'à cinq heure pour m'y mettre, et, bien décidée à respecter cette limite de loisir que je m'étais imposée, je repris le magazine que j'avais posé au chevet de mon lit. Bien vite, je me rendis compte que j'avais déjà lus tous les articles hier soir, et que je ne parviendrai pas à me rendormir. J'étais énervée car je ne débutai les cours qu'à quatorze heure, et que je comptai profiter de cette aubaine pour faire la grasse matinée. Je me dirigeai sans bruit à la salle de bain, et j'entrepris de tresser mes longs cheveux noirs. Cela me prit bien une demi-heure, et il était cinq heure quand je regagnai ma chambre. Avec un soupir, je me dépêchai de griffonner quelques lignes incohérentes sur des vacances fictives en Amérique, dans un anglais douteux, puis j'inscrivis mon nom et ma maison sur la feuille que je glissai dans ma sacoche de cours. A présent, il était trop tôt pour faire quoi que ce soit, et je pris une douche, ce qui était une décision stupide vu que je dus me recoiffer ensuite. Mais il était sept heure et quelques, et je descendis à la cantine. Seulement, je n'avais finalement aucune envie d'y manger, et je remontai pour aller cherche mon sac. Je descendis de nouveau les marches, et me dirigeai vers la sortie de l'internat. J'avais envie de me balader en ville. C'était tranquille, tôt le matin. Il n'y avait pas grand monde dans les rues, et il y faisait froid. Je refermai les boutons de ma veste, et me maudis pour ne rien avoir pris de plus chaud. J'observai un café qui me paraissait assez joli, et plein de monde malgré l'heure matinale. J'y entrai. La sonnette retentit lorsque je poussai la porte, et je m’aperçus qu'il n'y avait pas de places dans la petite salle bombée. Tous les habitants de la ville semblaient s'être donnés rendez-vous pour se protéger du froid. D'un autre côté, c'était le seul café de l'allée. J'avisai une table occupée par une jeune fille d'à peu près mon âge, la tête posée contre la vitre embuée, l'air triste. Je la reconnais pour l'avoir déjà croisée dans les couloirs, et je m'approche timidement.


- Salut, dis-je un peu fort pour couvrir les bruits de voix. Ça te dérange si je m'assois là ? Il n'y a plus de place, ajoutai-je comme pour m'excuser.

J'attendis sa réponse, en l'observant. Elle était très jolie, avait des cheveux bruns bouclés, et des yeux violets, qui brillaient un peu trop, comme si elle avait pleuré.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pétale J. Answer.
Fondatrice Iris
♣ Messages : 2154
♣ Date d'inscription : 05/11/2011
♣ Age : 19
♣ Localisation : Trapped in this fucking life ~


MessageSujet: Re: Il n’y a pas d’art pour découvrir sur le visage les dispositions de l’âme ♥ Eléanore & Hélène   Dim 4 Mar - 11:16

|| Je lock. ||

___________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Il n’y a pas d’art pour découvrir sur le visage les dispositions de l’âme ♥ Eléanore & Hélène   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il n’y a pas d’art pour découvrir sur le visage les dispositions de l’âme ♥ Eléanore & Hélène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il n’y a pas d’art pour découvrir sur le visage les dispositions de l’âme ♥ Eléanore & Hélène
» hermès, plusieur millier d'année dans une statuette pour découvrir un monde, où, la sécurité n'a pas changé...
» Retrouvailles à l'école [PV Layla Price]
» Pour découvrir le monde, tourne autour de toi [Aërin Nómin & Mÿrialliä de Mariposa]
» Gandalf Le Gris - Et qui brise quelque chose pour découvrir ce que c'est a quitté la voie de la sagesse.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Concernant le membre :: RP abandonnés-