Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 B'jour moi c'Andrew et toi? | PV Eric Northman |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: B'jour moi c'Andrew et toi? | PV Eric Northman |   Mar 14 Aoû - 12:03

B'jour moi c'Andrew et toi?



Cela faisait plus d'une heure que je poireautait en face de la cascada sans savoir pourquoi. Vous savez, quand vous vous emmerdez et que vous avez rien à foutre, vous allez quelques part sans y avoir rien à faire. Eh bien c'est ce qui venait de m'arriver. Happy s'amusait à choper des papillons depuis quelques minutes, et je m'amusait de la voir japper d'indignation quand ils se posaient sur son museau. Un sourire se dessina sur mes lèvre quand elle en avala un en aboyant avec hargne. Je traduis ses aboiement par: « MOUAHAHAHAHAHAH JE T'AVAIS PRÉVENU QUE J'AURAIS TA PEAU MISÉRABLE INSECTE!» Elle revint vers moi en trottinant légèrement. Je lui tendis la main dans laquelle elle fourra son museau à la recherche de biscuit. Avec amusement, je sortis un gâteau au fromage qu'elle avala d'un coup, en mâchant avec appétit. Je me leva, et me dirigea vers le rebord de l'eau, où j'écouta le roulis irrégulier de l'eau, content de retrouver un peu de ma sérénité habituelle.

Un petit bruissement derrière les buissons me fit sursauter puis me retourner avec empressement. La chienne grogna puis se jeta sur le trouble fête qui n'était qu'un adolescent de mon âge à peu près je pense. Se rendant compte qu'il n'avait rien de menaçant, Happy jappa de bonheur et lécha le visage de l'inconnu. Ma voix claqua, ferme mais douce à la fois.

« Happy au pied! »


Je me dirigea vers l'inconnu, un peu gêné. Je l'aida à se relever, puis m'excusa.

« Désolé, elle aime bien sauter sur les gens. J'm'apelle Andrew et toi?»
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eric Northman
Elève Connu ♪
♣ Messages : 431
♣ Date d'inscription : 12/08/2012
♣ Localisation : Euh... Dans mon lit ! o/


MessageSujet: Re: B'jour moi c'Andrew et toi? | PV Eric Northman |   Mer 15 Aoû - 11:38



Misérable Académie d'artistes idiots et pas assez riches à son goût ! Éric lâche simplement le col du type en face de lui, à qui il vient joyeusement de casser le nez, au moment où un adulte approche. Il ne sait pas trop ce que c'est. Surveillant ou professeur ? Finalement il s'en fout. Il regarde le mec qui a uniquement bousculer le jeune Américain en lui lançant « Mais putain ! Fais gaffe ! ». Will n'en fait qu'à sa tête et cogne sur ceux qu'il juge bon pour recevoir les coups. Tout le monde n'est pas du même avis et l'adulte en question fait parti de ces personnes. Éric regarde l'autre élève au nez pété puis le prof-surveillant-chose qui hurle juste à côté. Il se fait menacer ce qui lui arracha un sourire mauvais puis son regard bleu ciel se tourne vers "la grande personne" ici présente. Un crochet du gauche part dans la tronche du mec qui saigne déjà du nez. Il tourne les talons rapidement en plaçant ses mains derrière sa tête abandonnant l'assemblée de curieux, le professeur et sa victime. Ça bugle dans son dos mais il s'en fout il continue ça route. Il en a marre de toutes ses têtes de cons et se dirige vers la sortie de l'établissement. Il ne sait pas vraiment où il compte aller mais il ne veut pas rester ici. Son petit frère lui a crié de l'attendre mais il lui fait signe de rester là-bas. Pas la peine d'entrainer le gamin dans ses conneries. Il marche, pensif. À quoi pense-t-il ? Toutes sortes de choses, mais surtout à sa future reprise de Wonderwall d'Oasis. Un bruit puissant finit par se frayer un chemin sinueux jusqu'à ses oreilles. Une cascade. Très bien. Il s'assoit avant de s'allonger et de regarder le ciel entre les branches fines et feuillues des arbres. Un petit vent souffle pour décoiffer ses cheveux blonds. Le jeune homme soupire. Qu'est-ce que ces gens sont chiants. Lui, n'a pas choisi sa présence parmi eux. Non, il a gentiment obéi à sa mère... Le court de ses pensées est soudainement stoppé par un aboiement aigu et une fourrure sur son visage. Quelqu'un crie après la créature qui semble s'appeler Happy et être un clébard. Un toutou plutôt mignon qui écrase sa langue rapeuse sur la joue d'Éric qui sourit en se redressant. Il caresse la tête de la bestiole quand son maître arrive. Un jeune homme approximativement du même âge que lui. Il lui tend la main. Will lâche le chien et prend la main pour se relever en écoutant celui qui semble se nommer Andrew.

« Merci mais fais gaffe, mec ! Tout le monde n'aime pas les chiens ! Et ton truc m'a léché la tronche ! Andrew..? Ok, Andrew, tiens ton machin en laisse ! »

Il a déjà taper sur quelqu'un aujourd'hui et ne voit pas (encore) l’intérêt de recommencer tout de suite. Will observe la petite créature qui court un peu partout puis son propriétaire. Une promenade d'après-midi visiblement. Puis il se prend à se demander si les élèves ont le droit d'avoir des animaux de compagnie. La réponse et certainement oui. Étant donné le nombre de frics qui brassent chacun des parents des jeunes de l'académie. Sauf exception pour les pauvres qui n'ont rien à faire parmi eux d'après ce cher blond. Bon, ben voilà.

« Moi c'est Éric. »

Il n'a pas trouvé de sujet de conversation plus intéressant et n'a sans doute pas envie d'en trouver un. Il croise les bras, observant toujours Andrew en face de lui.

___________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Clike:
 



Dernière édition par Eric Northman le Mar 21 Aoû - 11:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: B'jour moi c'Andrew et toi? | PV Eric Northman |   Jeu 16 Aoû - 12:32


« Merci mais fais gaffe, mec ! Tout le monde n'aime pas les chien ! Et ton truc ma lécher la tronche ! Andrew..? Ok, Andrew, tiens ton machin en laisse ! »

Il devait avoir raison, certaines personnes n'aimaient pas les chiens. Elle les détestaient même. Je souris à sa deuxième phrase. Ma chienne aimait bien baver sur les gens, c'était dans ses gènes. Elle était comme ça depuis que je l'avais. C'est mieux que d'avoir un chien associable qui grogne et aboie sur tout ceux qui n'étaient pas son maître. Pour sûr ce n'était pas le genre d'happy.

« Moi c'est Éric. »

Eric? Hmm... court et classe. Super. Je leva les yeux vers le ciel parsemé de traînée blanche. Des nuages. Blanc et duveteux semblables à des petits moutons Quoi? J'avais toujours une petite part de mon âme enfantine en moi è_é. Je refixa mon regard sur Eric, voulant deviner qu'elle maison il était. Ses doigts n'étaient pas fins et agiles comme ceux des baroques, qui peignaient avec grâce sur leurs toile. Il n'était pas non plus des cygnes, ne se tenant pas droits comme eux. Il ne possédait pas non plus le vocabulaire des Baudelaire, celui-ci étant très élargit par la lecture de pleins de livres de grands auteurs célèbres. Il ne restait que les Molière, ma maison dont je savais qu'il ne faisait pas partie, et les Beethoven. En y regardant de plus près, sa voix était plutôt mélodieuse. Satisfait, je lui demanda:

« Tu es de la maison des Beethoven Eric? »

Tout en attendant qu'il me répondre, je me mit à caresser ma chienne qui n'avait pas bougé depuis tout à l'heure. Elle se mit à japper quand un papillon passa, et entreprit de lui courir après, en a faire claquer ses crocs dans le vides.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eric Northman
Elève Connu ♪
♣ Messages : 431
♣ Date d'inscription : 12/08/2012
♣ Localisation : Euh... Dans mon lit ! o/


MessageSujet: Re: B'jour moi c'Andrew et toi? | PV Eric Northman |   Jeu 30 Aoû - 8:52



Éric observe le sourire de son interlocuteur lorsqu'il parle de bave. Il doit l'avouer, avoir un chien n'est pas une idée qui lui déplait mais se faire couvrir de salive animal ne lui plait pas pour autant. Il regarde maintenant le canidé qui se tortille avant de se lancer à la suite d'un papillon presque aussi gros que lui. Il sourit et ses yeux bleus remontent vers le propriétaire qui tente visiblement de le sonder. Chose que peu de personne parvienne à faire. Peu ou presque personne, cela dépend des points de vue. Will ne s'intéresse absolument pas à ce mec, il ne l'ignore pas mais il n'essaie pas non plus d'en savoir plus. Pas par méchanceté, juste qu'il n'en voit pas l'utilité. C'est aussi simple que ça. Le jeune Northman ne ressent ni le besoin ni l'envie de se faire des amis et encore moins des amies. Non, il ne cherche rien en fait, enfin, c'est ce qu'il croit. Il a juste envie de se défouler sur les autres quand il a un trop-plein de mal être. Oui, il se sent mal. Trop de choses le perturbent pour que le jeune homme parvienne à vivre normalement. Si bien que ses foudres s'abattent aléatoirement sur le premier venu. Exactement comme il y a quelques minutes. Là, ça va mieux. Il a cogner sur un type. Pas entièrement tranquille mais suffisamment pour ne pas agresser ce pauvre Andrew qui n'a sans doute rien fait de travers pour le moment. Sauf l'écart de discipline de la petite Happy. Plus il regarde la chienne gambader, plus il se demande comment les êtres humains ont pu changer la nature d'une créature sauvage pour en faire un toutou bien docile. Les chiens sont finalement tout ce qu'il n'aime pas : dépends, trop joyeux, contents à la moindre taptap sur leur tête... Ou juste la présence de leurs maitres les rend heureux. Finalement, ces animaux sont plus répugnants qu'attachants. Voir même méprisables.

Concevoir que des personnes puissent apprécier des chiens est quelque chose dont il est capable... Concevoir le fait que leurs bêtes soient parfois plus importantes que des humains lui est plus difficile. D'un autre côté, il s'en fout comme de sa première couche. Ce qui le préoccupe c'est sa lâcheté du moment. Il n'est pourtant pas du genre à cogner puis à disparaitre... Il aurait dû rester juste pour le plaisir de gifler la seule personne qui a osé s'interposer entre le pauvre type et lui. Ce professeur aurait dû prendre des baffes aussi. Juste par pur plaisir de le voir se frotter la joue à n'en plus pouvoir ou crier davantage. Perspective qui le fait sourire. Presque autant que la question qui suivit. Lui ? Beethoven ? Est-ce une vilaine blague pas drôle de son vis-à-vis ? Le torrent agité qui coule dans ses yeux passe de Happy à Andrew. Bien évidemment qu'il est Beethoven ! Chanteur même, compositeur et interprète de ses propres textes. Fier ? Tout à fait. Pire qu'un paon ! Arrogant, riche, beau et talentueux. Que demander de plus pour emmerder le monde comme il sait si bien le faire ? Son sourire se change, ne devenant plus qu'une moitié. Qu'est-ce que cela peut bien changer à la vie du promeneur de chien ? Rien. Pour dire la vérité, Will ne voit même pas l'utilité de répondre. Seulement, comme il est défoulé, il va répondre. À sa manière, mais il va le faire. Il se racle la gorge. Il n'est pas très-très grand se Andrew finalement. Un peu idiot peut-être aussi. Les mèche blondes d'Eric glissent le long de son visage pour venir l'encadrer de façon désordonné. Il passe rapidement une main dans ses cheveux pour les plaquer sur le dessus de son crâne. Ils redescendront à peine quelques minutes après. Le bruit sourd et agressif de la cascade commence à lui taper méchamment sur les nerfs.

« Qu'est-ce que ça peut te faire que je sois chez les Beethoven ou pas, parasite ? »

Le "parasite" est plus adressé à Happy qui a sans doute fini par manger ce pauvre papillon qu'à son camarade ici présent. Mais Eric ne répond à aucune question de logique. Il serait illusoire de penser de lui qu'un jour il fasse les choses comme tout le monde. Non, il n'est pas tout le monde. Trop riche. Trop mesquin. Trop arrogant. Quelque soit la situation, il finira par gagner. De n'importe quelle façon. Ignoble ou juste. Lâche ou courageuse. Il est, irrévocablement, une force de la nature. Bien qu'un peu renfermé. Il parcoure l'autre élève de l'Académie, pensif. Et lui ? Il ne sait pas que la politesse exige que l'on se présente avant de formuler des requêtes aux autres ? La langue du blond claque contre son palais en un « Tss. » agacé. Il se tient droit dorénavant, de toute sa hauteur, les bras croisés. 

« Je constate malheureusement que tout le monde n'a pas une éducation digne de ce nom. Andrew, laisse-moi t'apprendre quelque chose : avant de demander l'identité d'un interlocuteur, dévoile la tienne. »

Approximativement, ils doivent avoir le même âge. Will n'en n'est pas tout à fait sûr. Haussement d'épaule. Pour conclure, il s'en fout. L'âge de ses camarades ne l'importe que très peu, voir même pas du tout. Il tend le cou pour faire craquer sa nuque sur laquelle il passe ensuite une main, ses cheveux tombant sur ses yeux. Il va falloir couper un peu tout ça... Mais cette longueur lui plait bien, à lui. Sa tendre mère aurait déjà fait une attaque et l'aurait emmené de force chez le coiffeur. Mais... Elle n'est pas là. Donc, il se permet de ne pas y aller. Il se permet beaucoup de choses mais pas avec sa mère. Elle la seule créature sur Terre capable de l'arrêter avec un seul mot. La seule..? Pour le moment du moins.



___________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Clike:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: B'jour moi c'Andrew et toi? | PV Eric Northman |   Jeu 30 Aoû - 12:11


Il n'y avait plus un bruit, hormis le grondement de la cascade. Quelques abeilles passaient de ci et de là en bourdonnant. Je regardais quelques brins d'herbes se balancer dans le vent, tandis que ma chienne continuait de bouffer des papillons. Ralàlà cette chienne qu'elle aspirateur! Tout ce qui était petit et "avalable" selon elle se retrouvait dans son estomac. Je peut vous dire que j'en avais bavé pendant qu'elle était bébé. Mes parents ne voulaient pas de chiens, mais avaient craqués quand on était passé devant elle dans la rue, seule et trempée jusqu'aux os.

Depuis ce jour je m'étais occupée d'elle comme une petite soeur. Bon dit comme ça cela peut paraître idiot, mais je vous jure que c'est vrai. Ne rigolez pas, c'est vrai je vous dit. Quand elle était malade c'est moi qui l'emmenait chez le véto, c'est moi qui l'avait dressée, et c'est moi qui la promenait. Je l'adorais cette chienne après tout. C'est vrai. Toujours aucun bruit. Quelques sifflotement de la part des oiseaux, des abeilles qui bourdonnaient. La voix d'Eric me sortit de mes pensée.

« Qu'est-ce que ça peut te faire que je sois chez les Beethoven ou pas, parasite ? »

Parasite? Nan mais il se prenait pour qui lui. Encore un de ces riches pourris-gâtés qui se croyaient au dessus du monde par leurs talents et surtout par leurs argents. Ceux-là, je ne les aimait pas. Je les méprisaient, même si c'est eux qui me regardaient de hauts. Je n'en avais rien à foutre d'eux, je les ignoraient, et ils m'ignoraient. Comme ça, tout le monde est content.

« Je constate malheureusement que tout le monde n'a pas une éducation digne de ce nom. Andrew, laisse-moi t'apprendre quelque chose : avant de demander l'identité d'un interlocuteur, dévoile la tienne. »

Je lui en aurais décollée une, mais je ne pouvais pas. De une, si je lui en foutait une, il risquait de m'en décoller une encore plus forte vu qu'il était plus fort que moi, enfin sans doute. Il n'est pas difficile de me dépasser en muscle, je vous le dit. Et de deux, ce n'était pas dans mon caractère de frapper les gens, enfin presque pas. Je me contentais de répondre mine de rien à ces personnes, ce que je fit.

« Oui, malheureusement tout le monde n'a pas d'éducation "digne de ce nom" comme tu le dis si bien. Peut-être que mes parents étaient trop préoccupés à la survie de leurs enfants plutôt que de les éduquer parfaitement. »

Je haussa les épaules, lui tourna le dos et partis en direction de l'académie. Ma chienne me suivit sans que j'aie à l'appeler, et je me mit à marcher tranquillement. Non mais cet idiot se prenait pour qui? Je lança par dessus mon épaule.

« A moi de t'apprendre une chose Eric. Que tu sois riche où pas, cela ne t'ouvres pas toute les portes. Sur ce, bye. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eric Northman
Elève Connu ♪
♣ Messages : 431
♣ Date d'inscription : 12/08/2012
♣ Localisation : Euh... Dans mon lit ! o/


MessageSujet: Re: B'jour moi c'Andrew et toi? | PV Eric Northman |   Sam 1 Sep - 16:40



Un sourire amusé prend forme sur les lèvres du jeune homme en voyant son interlocuteur prendre la mouche. Il n'y a que les choses qui sont vraies qui blessent. Il est donc un parasite, ce qui amuse davantage le blond. La réplique que lance ensuite le brun faillit tuer Eric de rire. Sa bouche se déforme dans un rictus mauvais. Une bourse. Ce mec a intégré l'Académie avec une bourse. Il n'y a qu'une chose qui irrite vraiment Will, ce sont les personnes sans argent qui pensent pouvoir atteindre un jour son niveau en touchant des bourses. Comme-ci ces études n'ont pas ce prix pour empêcher le petit peuple de se prendre pour des Dieux. Andrew est frustré. Pauvre enfant dont les parents ont dû se tuer à la tâche pour nourrir leurs gosses. Eric lève les yeux au ciel, exaspéré. Quand on a pas les moyens, on ne fait pas d'enfants. Si tout le monde pensait comme lui, la Terre serait vide. Le blond est un peu égocentrique et méchant sur les bords mais il est seul. Peut-être que le jeune homme en face de lui n'a pas d'argent mais il a sans doute plus d'amis qu'il ne pourrait jamais en avoir. Il observe son parasite que semble vraiment en colère. Il semble avoir un minimum de jugeote et décide de ne pas cogner sur le blond. Bon début. Il l'écoute et se contente de répliquer de façon moqueuse.

« On peut très bien avoir faim et être bien élevé sauf les animaux. C'est la seule exception. Tu n'es pas un animal, n'est-ce pas ? »

Andrew fait sagement demi-tour en direction de l'Académie. Si il croit qu'Eric va faire quoique ce soit pour l'empêche il se met le doigt dans l'oeil jusqu'au coude. Le jeune homme regarde simplement le frustré s'en aller et éclate de rire en entendant les dernières phrase du propriétaire du chien. Comme il l'a si bien dit "Pas toutes" mais déjà un bon nombre de plus que lui. Du moins, c'est ce dont est persuadé Eric qui se masse la nuque en le examinant partir Andrew. Malheureusement pour le jeune homme, Will n'aime pas les boursiers, encore moins quand ils ont une grande gueule et pensent pouvoir lui faire la moral. Si des gens crèvent de faim ce n'est pas son problème. Lui, il ne vit que pour lui-même. Et ça fait déjà beaucoup à gérer ! Pensif, il se rassoit dans l'herbe pour ensuite s'allonger. Il observe un moment les feuilles vertes et les nuages avant de fermer les yeux pour se mettre à chantonner doucement. Cela ressemble plus à un murmure qu'à un chant clair. Wonderwall d'Oasis.


___________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Clike:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: B'jour moi c'Andrew et toi? | PV Eric Northman |   

Revenir en haut Aller en bas
 

B'jour moi c'Andrew et toi? | PV Eric Northman |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Concernant le membre :: RP abandonnés-