Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Onya Tenessi | Validée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Onya Tenessi | Validée   Lun 11 Nov - 12:02



Tenessi
Onya

« Ne laissez jamais le temps au temps...il en profite »



Character

Surnom : Nya

Sexe :

Âge : 16 ans

Maison désirée : Baroque



Description psychologique


| 7 Lignes minimum. |


Onya. On peut dire qu’elle était vraiment curieuse, avant. Elle aimait poser des millions de questions qui n’avaient aucun lien entre elles. Elle avait un désir d’apprendre et de comprendre assez spectaculaire. Elle détestait être mise à l’écart et qu’on ne lui réponde pas, et voulait tout savoir, même les choses qui ne la regardaient pas.  Elle était aussi d’une gentillesse incomparable et elle était animée d’une joie de vivre réparatrice et communicative. Toujours de bonne humeur, elle était souvent très optimisme et trouvait toujours les mots pour redonner le sourire à ses proches. Tout le monde pourra vous dire, que, enfant, la petite Onya était adorable, quoique très bavarde. Il faut dire que la petite avait toujours un avis sur la question…

Seulement, depuis son accident, Onya se renferme sur elle-même imperceptiblement. Toujours très sociable, elle continue à avoir une vie à peu près normale. Mais son débit de parole à la minute a quand même vraiment diminué. Moins bavarde qu’avant, moins heureuse, moins optimiste. Elle passe énormément de temps seule à réfléchir, à se remémorer les bouts de sa vie qui lui sont revenus en mémoire. Elle cherche toujours plus loin dans ses souvenirs jusqu’à ce qu’elle soit trop épuisée ou que sa tête soit trop douloureuse pour continuer. Elle ne parle plus d’elle, et préfère se confier à son journal, qu’elle remplit régulièrement. Son accident a fait basculer sa vie, et maintenant, elle n’a plus qu’un seul objectif : se souvenir.  



Histoire


| 10 Lignes minimum. |


Onya, 5 ans

- Mamaaaaaaaaaaaaaaan !

Je hurle de toutes mes forces, jusqu’à ce que ma gorge me fasse mal. Je crois que j’ai jamais appelé Maman aussi fort. Elle m’a entendu, forcément. Les trois étages de ma maison raisonnent beaucoup. Je sais pas ce qu’elle fait, mais elle répond pas. Je plisse les yeux, mécontente.

- MAMAAAAAAAAAAAAN !

Ah si, en fait c’est possible de crier encore plus fort. Là, j’y ai vraiment mis toute ma voix. Je vais plus pouvoir parler, je crois. Toujours pas de réponse. Elle m’énerve quand elle fait ça ! Elle dit toujours qu’elle en a marre de toutes mes questions. Mais je suis curieuse moi, je VEUX savoir ! Pourquoi il y a quatre saisons ? Pourquoi les hirondelles volent bas en été ? Pourquoi le piano marche plus ? Pourquoi le vent souffle si fort ? Pourquoi Papa est jamais là ?

Je dévale les escaliers aussi vite que je peux, mes chaussons roses claquent contre les marches d’albâtre. Enfin, j’arrive au rez-de-chaussé, un peu essoufflée.  Je crois que Maman dort. La pluie claque contre les volets, dehors. Le tonnerre gronde, les éclairs zèbrent le ciel. Ça me fait pas peur. Maman dit toujours que je suis très courageuse. Je déboule dans la chambre de Maman, à moitié surexcitée. Maman est là, assise sur son lit. Elle dort pas, Maman. Dans sa main, elle a une cigarette qui se consume doucement. Sur son bras nu, pleins de petits points rouges. Je sais pas ce que c’est, elle veut jamais me dire. Ma Maman a un visage qui fait peur. De grosses lignes noires barrent le dessous de ses beaux yeux verts. J’aime pas quand Maman est comme ça. Elle se tourne vers moi, elle me sourit même pas. Je m’approche doucement et pose ma main sur la sienne. J’essaie de pas respirer la fumée, mais j’y arrive pas. Je tousse. Maman s’empresse d’écraser son mégot dans le cendrier qui est posé sur sa table de nuit et me regarde tendrement.

- Mamaaan ! Pourquoi tu me réponds pas quand je t’appelle ?

Enfin, elle me sourit. Un peu. Je sais pas ce qu’elle a, mais ça me rend triste. J’ai envie qu’elle aille mieux. Je crois que c’est à cause de moi qu’elle est comme ça. Elle me répond :

- Désolée, Onya. Qu’est-ce qu’il y a ?

- Maman, pourquoi il pleut ?

***

Onya, 11 ans

Je suis enfermée dans ma chambre, assise par terre. Un crayon à papier dans ma main droite, je dessine tranquillement sur une grande feuille blanche, étendue sur le parquet. Je me suis découvert un certain talent pour le dessin, il y a pas très longtemps. Je suis fière de moi. Je dessine ma mère de mémoire, et franchement, je trouve mon œuvre vraiment réussi. Je donne un dernier coup de crayon, et je signe. En haut de la feuille, j’ai écrit «Maman ».  Je n’ai plus qu’à le lui montrer ! Je me lève, prend mon dessin avec moi, ouvre la porte et m’élance dans les escaliers. J’ai mal aux jambes à force de toujours courir dans ma maison, elle est tellement grande ! Je sais même pas d’où vient l’argent qui a permis à ma mère de l’acheter. En réalité, je m’en moque un peu. Enfin, j’arrive en bas. Je reprends mon souffle avant de m’approcher de la porte de la chambre de mes parents. Je toque doucement, ayant, cette fois bien retenue la leçon. Ma mère dit toujours : « Bordel Onya, tu peux toquer à cette porte avant d’entrer ?! » Alors cette fois, j’ai pas envie qu’elle me gronde. Elle répond pas, derrière la porte. J’entre.

- Maman, tu dors ?

Elle est là, étendue sur son lit. Elle bouge pas, elle respire à peine je crois. C’est bizarre. D’habitude, elle dort pas sur le dos, comme ça. Elle a les yeux clos et la bouche ouverte. Sa main pend sur le côté, et par terre, il y a une seringue. Je crois que c’est une seringue. J’ai peur.

- MAMAN ! je hurle.

Elle se réveille pas. La panique monte, monte, monte sans que je puisse l’arrêter. J’arrive pas à garder mon sang froid. Je m’approche d’un pas mesuré. Je tremble un peu. Je pose mon dessin sur le lit, à côté d’elle. Et je la secoue de toutes mes forces pour la réveiller.

- Maman, debout ! Réveille-toi Maman !

Je pleurs. De longs sanglots incontrôlables brûlent ma gorge et me font hoqueter. J’ai peur, je veux qu’elle se réveille. Elle se réveille pas. Je l’appelle encore et encore. Son bras saigne. Je sais pas quoi faire, je sais pas comment l’aider. Je suis sûre que c’est à cause de moi ! Je me dépêche de sortir de la maison et je cherche de l’aide. N’importe qui qui pourrait venir et faire quelque chose. Mais ma maison est loin de tout, il faut une heure de voiture pour aller à la ville la plus proche. Je pleurs et je tombe par terre. Je me roule en boule sur le parquet et j’attends. Des larmes silencieuses roulent sur mes joues. J’ai peur.

***

Onya, 13 ans

Je cours. Je ne savais pas que c’était possible de courir aussi vite. En tout cas, je ne me croyais pas capable d’un tel exploit. Comme quoi, « la peur donne des ailes », comme on dit. Et j’ai peur. J’ai réellement peur.

- Onya, espèce de sale peste ! Viens ici !

Ça, c’est la voix de mon père. Dure et grave, méchante et teintée d’exaspération. Il vit chez moi depuis deux ans. Depuis que Maman est à l’hôpital, en fait. Je ne sais même plus comment ça s’est passé. Je sais juste que j’étais toute seule, que je l’avais dessinée et que je l’avais retrouvée à moitié morte dans sa chambre. Après, je n’ai que de vagues souvenirs. Mais je préfère ne pas me les remémorer. Mon père est venu s’occuper de moi, quand Maman n’a plus été là. Je ne l’avais jamais vu jusqu’à lors. Je sais pourquoi, on me l’a expliqué : il ne m’avait jamais voulu. Lorsqu’il a appris que ma mère était enceinte, il est partit, lui jurant juste de lui donner assez d’argent pour vivre et pour s’occuper de moi. Il a tenu sa promesse. De toute façon, je suis contente de ne jamais l’avoir connu quand j’étais petite. Ce type est un psychopathe, et il me hait. Je le hais aussi. Je monte les escaliers à toute vitesse et parvient de justesse à refermer la porte derrière moi avant qu’il ne rentre. D’une main fébrile, je tourne la clé dans la serrure. Ses gros poings tambourinent de l’autre côté.

- Onya, ça ne va pas se passer comme ça ! Ouvre-moi immédiatement, sinon…

- Sinon quoi, espèce de taré ? je le coupe.

Il ne dit plus rien. J’ai un très mauvais pressentiment. Au-dessus de mon lit, il y a le portrait que j’avais fait de Maman. Depuis que je l’ai accroché, je lui parle pour tromper la solitude. C’est la seule chose qui me rattache à ma mère. J’attends. Je ne sais pas ce qu’il prépare de l’autre côté de la porte, mais ça m’effraie.

- Onya.

Je ne réponds pas. Mon pouls s’accélère, ma respiration est irrégulière.

- J’ai décidé de me débarrasser de toi. Je t’ai inscrite dans une Académie. On ne se verra plus. Tu resteras là-bas, tu m’entends ?

- Tant mieux ! Je n’aurais pas besoin de supporter ta sale gueule !

Nouveau coup dans ma porte. Je suis allée trop loin, je le sais. Mais je suis contente.

- Tu pars après-demain.

***

Onya, 13 ans

La voiture roule. Vite. Très vite. Mon père est au volant. Il ne m’adresse pas le moindre regard. Moi, je l’observe. A l’abri des coups, installée sur la banquette arrière de son luxueux véhicule. Je le hais. Je le hais. Mon visage est douloureux. Il m’a frappée tellement fort, hier, que du sang s’est mis à couler. J’ai un œil fermé et tout noir. J’ai une marque sur la joue et une autre sur le front. Je le hais. Il m’emmène à l’hôpital pour voir Maman. Son état s’est aggravé, à ce qui paraît. Je vais la voir et après je pars pour Artistic Academy. Je suis si contente d’y aller ! Loin de mon père et de ses gros poings, loin de tout ce que j’ai connu. C’est un nouveau départ, pour moi. Et je vais pouvoir laisser mon don pour le dessin s’exprimer.

- Tu sais pourquoi, je te hais ?

Il hausse les épaules.

- Parce que c’est à cause de toi que Maman est à l’hôpital.

Il se retourne. Ses yeux lancent des éclairs. Il m’assène une grosse claque sur ma joue encore blessée. Je pousse un petit cri et je lui attrape le bras. Mes dents s’enfoncent dans sa chair et il hurle. De sa main libre, il essaie de conduire.

- Putain Onya ! Lâche-moi espèce de dégénérée ! Tu es vraiment comme ta mère !

Je le mord encore plus fort. Personne n’a le droit de m’insulter, et encore moins insulter ma mère. Il lâche le volant, m’attrapa par les cheveux et se libère. Je cri. Pas parce qu’il vient encore de me frapper, non. Parce qu’une voiture arrive en face. Elle aussi roule vite. Mon père se retourne. Trop tard, beaucoup trop tard.

***

Onya

Bip. Bip. Bip. Bip.

- Ça y est, elle reprend connaissance.

Bip. Bip. Bip. Bip.

J’ouvre les yeux. Je crois que je suis morte. Ma tête bourdonne, j’ai mal. Putain comme j’ai mal ! Des voix. J’entends des voix, mais je ne les connais pas. Où suis-je ? Que m’est-il arrivé ? Des hommes sont au-dessus de moi. Ils sont tous habillés en blanc, et ils me sourient.

- Ça va ?

Je ne réponds pas. Je les observe, silencieuse. J’essaie de me souvenir. Je n’y arrive pas, et ça m’affole. J’ai mal au crâne, et réfléchir ne m’arrange pas. J’abandonne. Je ferme les yeux.

- Laissons-là, elle est en état de choc.

Mes paupières s’ouvrent à nouveau. C’est horrible, j’ai l’impression que mon cerveau a été réinitialisé. J’ouvre la bouche et je demande d’une voix rocailleuse :

- Qui suis-je ?

Les sourcils des gens se froncent. Ils me regardent, l’un met sa main sur mon front.

- Tu t’appelles Onya Tenessi, et tu viens d’avoir un accident de voiture. Tu ne t’en souviens pas ?

Je cherche au fond de ma mémoire. Rien, c’est le vide complet. Noir.

- Non…

- Elle est amnésique.

Je fond en larmes.



Description physique


| 7 Lignes minimum. |


Il serait stupide de nier la beauté physique d’Onya. Son visage est fin, gracieux et harmonieux, encadré par une longue chevelure brune et ondulée. Les cheveux d’Onya lui arrivent à peu près à la hauteur de la taille, et elle ne les attaches que très rarement, préférant les laisser retomber sur ses épaules. Son nez est droit et fin, sa bouche légèrement pulpeuse et délicate. Quant à ses yeux, ils sont, eux, d’une remarquable couleur bleu marine, devenant parfois plus clair. Onya a souvent tendance à les mettre en valeur avec un peu de maquillage. Sa peau et blanche et bronze facilement au Soleil.
Pour le reste de son corps, on ne peut pas dire qu’elle soit vraiment grande, mais elle n’est pas trop petite non plus. Elle se situe dans la moyenne de son âge. Onya est fine et élancée, mais néanmoins subtilement musclée. Sa démarche est gracieuse et sûre.
Et enfin, pour ce qui est de son style vestimentaire, Onya s’habille avec élégance sans forcément suivre la mode.  






You

Prénom : Ambre

PUF : Ruby

Codes du Règlements : Codes bons

Comment as-tu connu le forum ? : Sur un Top forum rpg il me semble...

As-tu un kit ? : Heuu.. non (d'ailleurs si quelqu'un veut m'aider, c'est volontier^^)

Que penses-tu du forum ? : Je l'adore, l'ambiance a l'air vraiment sympa

Penses-tu être actif sur le forum ? : Je vais essayer d'être là le plus souvent possible

Autre : He bien.. non Very Happy.. ha si, j'ai faim !



Dernière édition par Onya Tenessi le Lun 11 Nov - 17:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
James MacBond
Prof de Mathématiques, Sac.
♣ Messages : 301
♣ Date d'inscription : 28/07/2012


MessageSujet: Re: Onya Tenessi | Validée   Lun 11 Nov - 12:13

BIENVENUUUEEEUUUHHH sur AA ^^ Amuse toi bien et je te souhaite bien des rp :3
*lui tends du chocolat* Je ne voudrais pas laisser un nouveau membre mourir de faim Razz

___________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Amanda Slam
Romi ~ Celle qui a une affinité avec le vent, vu le nombre de vents qu'elle se prend !
♣ Messages : 866
♣ Date d'inscription : 03/06/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Dans l'espace


MessageSujet: Re: Onya Tenessi | Validée   Lun 11 Nov - 13:02

Welcome =)
Contente de ta venue j'espère sincèrement que tu te plairas et t'amuseras bien ici ^^
PS : mange pas son chocolat il est empoisonné mais chut !! =p

___________
Spoiler:
 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Onya Tenessi | Validée   Lun 11 Nov - 14:00

Merci à vous deux ! Very Happy

*crounch* *crounch* .. quoi ? empoisonné ?! hot ou est l'infirmerie s'il vous plait ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Onya Tenessi | Validée   Lun 11 Nov - 14:59

Hello welcome ! Prends bien soin du personnage *-*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Onya Tenessi | Validée   Lun 11 Nov - 15:28

oui j'y veillerais ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Naia Egan
Modératrice à l'essai Pear ♣
♣ Messages : 609
♣ Date d'inscription : 09/09/2012
♣ Age : 18


MessageSujet: Re: Onya Tenessi | Validée   Lun 11 Nov - 15:39

Bienvenue parmi nous. ♥️
Nous sommes tous des poissons... j'espère que tu sais nager. hap

___________

« C'est comme de jouer au tetris,
c'est de plus en plus dur jusqu'à ce que tu crèves.
»
Nathanaël Von Arlex, 01h05 le 04  janvier 2013


Je n'aurai jamais assez de mots pour vous dire à quel point je vous aime. ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Onya Tenessi | Validée   Lun 11 Nov - 15:52

Merci ! :3
Et pas de problèmes le forum peut être inondé en toute tranquillité, j'excelle en crawl haha yay  !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Frida Calloway
Elève Connu ♪
♣ Messages : 459
♣ Date d'inscription : 08/11/2011
♣ Age : 19
♣ Localisation : DANS UN TROU.


MessageSujet: Re: Onya Tenessi | Validée   Lun 11 Nov - 16:36

BIENVENUE SUR AA I love you

___________
the black swan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://biscotte-croquante.tumblr.com/
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: Onya Tenessi | Validée   Lun 11 Nov - 16:52

Bienvenue sur AA !
Ravie que tu ai pris une pré-créée ! =D Tes codes sont bons, je te valide, tu vas très bientôt avoir ta couleur.
Sinon je le répète, tu peux bien évidemment rajeunir ton personnage.^^
Enjoy !

___________

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Onya Tenessi | Validée   Lun 11 Nov - 17:01

Merci beaucoup !! Very Happy ♥️
haha oui j'ai inaugurée les pré-créés Razz
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Onya Tenessi | Validée   

Revenir en haut Aller en bas
 

Onya Tenessi | Validée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Validée]Les techniques de Akari Hadashi
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Rose (Pré-validé par Wolf Print)
» Mangemort 23 [Validée par Yuki Hoseki ]
» Presentation : Caroline ambra [Validée by Vivi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Concernant le membre :: Anciennes présentations-