Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une chaude rentrée || RP général ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Fauve Evernight
Administratrice Sherlock ♣ Fauve, professeur de littérature.
♣ Messages : 370
♣ Date d'inscription : 17/07/2012
♣ Age : 21


MessageSujet: Une chaude rentrée || RP général ♪   Dim 16 Sep - 19:07

Fin août, début septembre. Artistic Académy ré-ouvre ses portes. L’endroit, déserté de toute vie humaine durant le mois d’août, reprend vie. Il fait beau et chaud, comme pour tenter de convaincre les adolescents nostalgiques que l’été n’est pas tout à fait terminé. Tristesse de la fin de l’été et joie des chaleureuses retrouvailles, peur de cet endroit encore inconnu pour certain, excitation des nouvelles rencontres ; toutes ces émotions se mêlent dans l’esprit des élèves des cinq maisons, qui franchissent peu à peu les portes de cette école qui est la leur.
Les profs seront-ils sympas ? Les pions seront-ils stricts ? Qui sera dans ma classe ?

Le personnel fait lui aussi sa rentrée. Nouvelles têtes, aussi bien chez les jeunes que chez les collègues. Qui mettra l’animation en salle des profs ? Qui n’arrivera jamais à se servir de la photocopieuse ? Qui sera le plus cool aux yeux des élèves ?

Alicia Roswell se tenait devant la porte du bâtiment principal, prête à accueillir professeurs, surveillants et élèves, aussi bien anciens que nouveaux. Que réservait cette année ? Beaucoup de choses. La jeune directrice sentait que ce serait une année riche en rebondissements, émotions, coups de cœurs, coups de gueules et autres petits scandales. Tiens, elle pourrait peut-être le mentionner dans son discours de bienvenue. Ah, les discours…

Fauve Evernight était nouvelle à l’académie, mais était déjà plus qu’appréciée par ses élèves… Elle avait commencé à travailler peu de temps avant les vacances d’été, comme remplaçante, mais à présent elle était prof pour de bon. Fauve Evernight, professeur de littérature, français, composition théâtrale. Joli CV… La jeune femme travaillait deux fois plus que ses autres collègues, qui n’enseignaient qu’une seule matière, mais ce n’était pas pour lui déplaire, au contraire. Fauve était une bosseuse !
La jeune femme franchit les grilles de l’académie, un sourire aux lèvres. Elle était en avance. Cette année promettait d’être riche en expériences.
Fauve et Alicia se saluèrent, puis la jeune professeure pénétra dans le bâtiment. Un petit tour de l’académie tant que celle-ci est encore vide, ça ne se refuse pas.


Plus tard.

Le bâtiment central se remplit peu à peu. La salle de bal a été réquisitionnée pour l’occasion, seule salle, avec la salle de spectacle, capable de contenir la totalité des élèves de la prestigieuse académie. Arrivent les élèves, les profs un peu retardataires. L’académie reprend vie. La directrice fait un discours chiant, comme chaque année. Personne n’écoute vraiment. Retrouver ses amis, en rencontrer de nouveaux, se repérer dans cet endroit si grand, c’est tout ce qui compte désormais.

- … Sur ce, je vous souhaite à tous une merveilleuse année à Artistic Academy !

Applaudissements. Que l’année commence.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elodie Desmoulins
Elève Connu ♪
♣ Messages : 265
♣ Date d'inscription : 17/07/2012
♣ Age : 18
♣ Localisation : 38


MessageSujet: Re: Une chaude rentrée || RP général ♪   Lun 17 Sep - 18:53

Traînant des pieds, Elodie se rendit jusqu'à la salle de bal. Comme presque tout le monde, elle était à moitié endormie par ce réveil pour le moins matinal. L'académie avait la fâcheuse habitude de faire démarrer les cours tôt, et ce dès le début de l'année. Quand elle pénétra dans cette fameuse salle, la foule était déjà là, et la directrice, Mme Roswell, avait déjà commencé son discours. La jeune fille pria pour qu'il se termine. Tout ce qu'elle voulait, c'était recevoir son emploi du temps et voir la composition de sa classe ! Pourquoi infliger tant de mal aux honnêtes gens ? Se demandait-elle.

Enfin, après que la directrice leur eut présenté les nouveaux professeurs, et les anciens aussi, parlé du règlement - pour ne pas dire récité en version longue -, cité toutes les matières et souhaité que l'année se déroule de la meilleure manière qui soit pour tout le monde, elle se tut. Ce qui n'était pas une mauvaise chose. Puis les élèves furent appelés par leurs professeurs référents. Elodie se joignit aux seconde. Un seul Molière était avec elle. Génial.

Encore une année qui commence bien.

Spoiler:
 

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

AA ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cyrielle A. Min-ji
Elève Habitué ♪
♣ Messages : 244
♣ Date d'inscription : 22/05/2012
♣ Age : 21
♣ Localisation : Devant sa batterie, avec sa guitare :D


MessageSujet: Re: Une chaude rentrée || RP général ♪   Lun 17 Sep - 19:13

Ca y est. L'été était fini - déjà. Et Cyrielle en revenait complètement dégoutée. Elle avait passé un an à étudier à Artistic Academy et ça lui avait fichtrement plu. Oh oui, beaucoup plu. Mais pour ça, elle avait dû quitter sa bande de potes - avec qui elle prévoyait de créer un groupe. Et ça, c'était dur, vraiment dur. Alors, qui dit Vacances dit Retrouver ses amis ! Ivre de joie à cette simple idée, Cyrielle avait attendu avec hâte les grandes vacances d'été. Seulement non. Le hic était que, lorsque Cyrielle était libre, ses amis ne l'étaient pas. Et inversement. Et aussi étonnant que cela puisse paraître, elle n'avait pas vu pendant une toute petite minute l'un de ses amis. Et ça, ça l'avait dégoutée.
Oh bien sûr, la jeune fille n'avait pas fait qu'attendre pendant deux mois, enfermée dans sa chambre à composer et jouer de ses instruments. Elle était parti à la mer et y avait appris, dans la joie et la bonne humeur que l'absence de ses amis lui avait procuré, qu'elle aurait, dans quelques mois un petit frère ou une petite sœur. Non pas qu'elle en était attristé, mais elle n'était pas dans un bon moment pour apprendre cela et, par conséquent, tous les points négatifs de cette idée lui avaient sauté aux yeux.
C'était donc avec entrain que l'adolescente était revenue dans son académie chérie où elle s'apprêtait à reprendre les cours. Roswell avait réuni tous les élèves dans la Salle de Bal où Cyrielle attendait déjà depuis quelques minutes que le Blabla commence. Elle n'avait pas encore aperçu ses amis, dans la foule amassé à l'intérieur de la pièce, mais cela ne saurait tarder - du moins elle l'espérait.
Roswell parla donc, un petit moment, pour enfin libérer les étudiants qui - Cyrielle dans les premiers - se précipitèrent sur les fiches annonçant les classes et les emplois du temps. Soulagée de voir qu'elle connaissait certains camarades, Cyrielle partit à la recherche de ses amis ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une chaude rentrée || RP général ♪   Mar 18 Sep - 11:52

Rhine savait qu’elle était un minimum en retard. En fait elle avait profité de la dernière soirée de vacances pour rendre visite à son meilleur ami, bien qu’ils aient passé plus de la moitié des vacances ensemble. En fait en revenant à la rentrée la première personne qu’elle espérait trouver était Zachary, son petit copain. Eux-aussi se sont vu plusieurs fois dans ces chères vacances mais beaucoup moins qu’elle et Valentin (qui ne sortaient pas ensemble).
Vêtue d’un slim noir avec un débardeur blanc et une veste noire (ainsi que de simples ballerines blanches) elle arrivait pile à temps pour le discours lassant de la Directrice de l’Académie, Madame Roswell. Elle ne l’écoutait pas vraiment, cherchant parmi la foule des têtes connues. Mais il n’en fut guère car Rhine était plus petite que d’autres élèves qui lui gâchaient la vue.

C’est ainsi, soulagée à la fin du discours mais encore très stressée qu’elle se dirigea vers les panneaux où étaient inscrits les noms et classes. Elle eut tout de même un peu de mal à doubler la foule pour chercher son nom. Elle découvrit alors la classe dans laquelle elle était, et ne chercha pas à regarder qui était de sa classe pour ne se faire aucune frayeur. Elle souhaitait tout de même que quelqu’un qui la connaisse vienne vers elle et lui annonce qu’il ou elle est dans la même classe que la jeune fille.

Elle partit s’éloigner de la foule pour rejoindre l’endroit où sa classe devait se rendre pour que le professeur principal vienne les chercher.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kyle Paige
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1235
♣ Date d'inscription : 26/05/2012
♣ Age : 20
♣ Localisation : Je suis sur la planète Terre, en mission pour découvrir le caractère complexe de l'être humain. Moi, THE extraterrestre ^^


MessageSujet: Re: Une chaude rentrée || RP général ♪   Mar 18 Sep - 17:48

Zachary savait que cette année, il lui faudrait reprendre un peu les cours en main si il voulait rester dans l'académie. En effet, on avait été très clair avec lui, si il se faisait prendre à sécher trop de cours et à ne pas ramener de point suffisant dans chaque matière il serait soit forcé de renouveller son année, soit de quitter l'école. Il grimaca. Il ne voulait pas rentrer chez lui maintenant qu'il était habitué à cette nouvelle école, qu'il avait des amis sur qui compter, des ennemis à qui casser la gueule. Bref, il était plus heureux qu'il ne l'avait jamais été. Il ne se sentait néamoins pas obligé d'asssisté à l'horrible discours d'une directrice qui devait sans doute être ennuyeux à mourir pour profiter des dernières secondes de liberté qu'il lui restait. Il avait fait une dernière ballade en ville flanant dans les rues avant de passer les grilles imposantes de l'académie. Il ne se tourna pas une dernière fois de peur de faire demi tour et de tout laisser tomber. Je devais néanmoins affronté l'école. Je trainai des pieds sur le sentier en gravillons, achevant d'usé mes basket brune ou se formait un léger trou dans le tissu. J'avais comme d'habitude néligé ma tenue vestimentaire et je portais un T-shit noir et un jean sombre. Les pans de mon T-shrit dépassait négligamment de mon jean et mes lacets était bien évidemment défait. Je passai une main dans mes cheveux en pétard et pénétrai dans le bâtiment. Dans les couloirs au mur repeint régnait un calme inquietant. Logique, tout le monde devait être réunis dans la salle de bal. J'aimais les salles bondé d'élèves tous plus bruyant les uns que les autres mais seulemment quand j'avais l'occasion d'y ajouter ma touche personnelle. J'avais l'art de me faire remarquer et je ne m'en génais absolument pas. Une fois devant la porte j'hésitai pourtant sur la démarche à suivre. Est ce que je pouvais rentrer comme d'hab' ou valait il mieux que je joue profil bas. J'haussai les épaules et poussai un soupir. Je rentrai discrètement dans la salle, la directrice avait fini son discours et une foule d'élèves se pressaient autour des valves ou on avait affiché les classe de cette année. Je m'installais dans un coin innocuppé, regardant les élèves se parler après un long temps de séparation. Un soupir. Je regarde les visages qui m'entourent, en reconnaissant pas mal. Je me surprends à ne pas vouloir absolument les rejoindre et rester dans mon coin. J'avoue que ces derniers temps je ne me comprends plus moi même. Moi qui a toujours adoré être le centre de toutes les attention, je souhaitais parfois qu'on m'oublie dans mon coin et que je reste là des heures sans bouger à les regarder s'agiter autour de moi. Je me reprends très vite et me fond dans la foule à la recherche de connaissance mais surtout de mon aimée, ma douce Rhine. Elle est trop petite pour que je la trouve d'un coup d'oeil me voilà donc à la chercher dans une multitudes de gens, avec qui, quand je les connais, je n'hésite pas à parler quelques minutes avant de reprendre mes recherches, de la découvrir et de l'emrasser. Finalement, j'ai quand même trouvé un avantage à cette rentrée, Je passerai plus de temps avec ELLE.


___________
JE VOUS AIME TOUS BANDE DE T'ITES CACAHUETES AMBULANTES 8D !!!!!!!!!!!!!!!!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Anna Wall' Stood
Elève Mythique ♪
♣ Messages : 1268
♣ Date d'inscription : 04/02/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Dans l'académie


MessageSujet: Re: Une chaude rentrée || RP général ♪   Mer 19 Sep - 13:07


Anna


Je prends le train, et regarder défiler les paysages, d'abords l'océan, et ses vagues bleues emportant au loin mes vacances et mes souvenirs, mes rires et mes chants. Puis la campagne, les alentours de Londres, et enfin j'aperçois la gare, la gare qui me permettra de rentrer chez moi, pour une nuit. Pour repartir ensuite en France, dans mon académie d'art.


La rentrée, la semaine qui la précède, remballer le maillot de bain, faire sa valise pour l'académie, quitter mon père encore une fois, ne pas le revoir pendant un an. Les nuits trop courtes lors de soirée. Ne plus se baigner avec ses nouveaux amis. Regarder s'éloigner celui qui fut mon amour pendant ces vacances avec un cœur si lourd qu'il pourrait en tomber par terre. Préparer ses fournitures, acheter le stylo, the agenda. Regrettez ses supers profs de l'année dernière, regretté sa classe, passer au niveau supérieur, se sentir grande, être grande, presque majeur. Tout ça est pour moi synonyme de rentrée. Bien sur je passe le, les cours à c*** de certains profs, les heures de travail en plus... Je déposais ma lourde valise à mes pieds et franchit la grille d'Artistic Académie. Je soupirais, c'est repartit pour une année. Mes amies m'ont manquées, mais en même temps, revoir cette école, ses batiments, tout, tout ça est si, nostalgique pour moi. Je me retourne. La voiture de mon père se retourne dans un élan de poussière. Il ne m'a pas raccompagné cette année. Il est resté à Londres, il avait "du travail", mais il en a toujours, il n'est jamais là pour moi de toutes les manières. C'est son chauffeur qui m'a conduit. La danse, ça m'a tellement manqué. Je me souviens, sur la plage, nous organisions des concours de danse et de break dance, ça faisait un peu bizarre de voir une fille faire du break dance mais bon. Je souris, j'espère que cette année je serais dans la classe de mon meilleur ami. Je dépose ma valise près d'un banc et m'empresse de rejoindre le "tas" d'élèves, postés devant les listes de classe. Bientôt je me fonds dans la masse grouillante. C'est assez drôle de voir les gens tomber dans les bras l'un de l'autre et entendre, oh comme ça fait longtemps, tu m'as trop manqué pendant les vacances! et autres phrases de ce genre. J'ai tellement envie de retrouver ma chambre de l'année dernière, chambre que je partage avec Mercedes. Ma chambre, mon coin à moi, endroit inviolable, endroit calme, coin de sérénité. Puis, nous sommes appelés à rentrer dans la salle de bal. C'est une salle assez grande, qui, comme chaque année, a été retenue pour le premier jour des cours. Nous demandant le silence, la directrice commence à débiter un flot de paroles que personne n'écoute, le même discours chaque année sur les règles de l'établissement, les nouveaux professeurs, le respect... Mais tout ça, on s'en fiche, tout ceci ne compte pas grandement pour nous, on le sait déjà de toutes les manières.

Vint enfin le tour où on nous donna nos classes. Première S. Mhh, mouai, surement bof comme classe. Nous sommes nombreux à être dans la maison des Cygnes. C'est plutôt une bonne nouvelle.


___________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Merci ma Teny <3
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-guerre-des-clans.forum-gratuit.be/
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une chaude rentrée || RP général ♪   Mer 26 Sep - 16:51

PART ONE
CHARLEY ÆTHER

Les jours qui passent sont comme les feuilles dorées qui tombent, ils ne reviendront jamais. Alors je suis restée seule, tout ce temps à attendre. Papa désespéré, mes frères loin. Maman morte. Il me restait quoi, à moi ? Je suis restée prostrée dans mon coin. J'ai attendu. Mais un jour, mon vœux à été exaucé ! Quelqu’un est venu, quelqu’un m’a tiré de ma solitude. Quelqu’un a fait disparaître le sourire contrefait de mon visage. Oui, quelqu’un m’a tirée loin de mes abysses. Pour me plonger corps et âme dans des ténèbres infinis. Un autre désespoir, à deux, cette fois.

Mais moi, je ne veux pas de cette tristesse ! Alors je suis allée ailleurs, j’ai vu d’autre chose. J’ai sentit mon cœur battre comme un idiot dans mes poitrine. J’ai compris à présent. Mon cœur qui s’affolait, juste pour cet individu. Ces mots qui sont sortis d’entre mes lèvres. « Tu comprends Raph, je suis amoureuse de lui ! » Oui, tout cela, cette phrase incluse, n’étaient que des mensonges. Seulement des leurres, des excuses. Un moyen de sortir de cet enfer. Ou en tout cas, avoir l’impression de s’en sortir. Accepter, se soumettre, en croyant être heureuse. Parce que, se faire traiter comme une moins que rien, ce n’est pas être heureuse.

Mais j’ai eu si peur, de suivre réellement mon cœur. Parce que suivre mes sentiments, c’était plonger tête la première dans de nouvelles abysses. Et ça, je ne le souhaitais pas. Parce que je n’avais plus le courage de nous mener tous les deux à la lumière. Parce que je suis lâche. Et si j’aime quelqu’un qui m’entraîne encore plus vers le fond, je n’aurais pas la force de nous maintenir en vie. Mon existence me pèse, alors deux, il ne faut même pas y penser. Parce que oui, Raphaël, c’était bien de lui dont j’étais réellement amoureuse. Ce type qui s’est assis un soir d’hiver à côté de moi. Ce garçon singulier auquel j’ai pu me raccrocher, qui a su m’écouter et me comprendre. Mais Raph, il regarde le monde en déclin avec jubilation.

Moi, j’aspire au bonheur. Alors j’ai caché mes sentiments. Parce qu’une relation comme celle-ci est vouée à l’échec, j’en suis sur. Enfermés dans notre douleur, on aurait finit par se détester, sans aucun doute. Mais, m’aime t-il seulement lui ? Même maintenant, je ne le sais toujours pas. Mais moi, mon cœur s’est remit à saigner. Parce qu’il me manque. Parce qu’une fois encore, je n’ai su attraper sa main lorsqu’il m’échappait. Et cette fois ci, il n’est pas revenu. Alors cette fois, c’est moi qui suis parti. Alors je ne reviendrais pas sans lui, qu’il soit mort ou vif. Je ne reviendrai pas sans lui avoir dis « Je t’aime, alors vis pour moi je t’en pris ! » mais maintenant, je ne me sens pas encore le courage de lui dire cela. Alors, encore une fois, j’attends. Dieu, je t’implore, offre nous un Sweet Time rien qu’à nous.

Maintenant je suis là. Combien de temps déjà ? Seulement quelque mois. J’ai compris, quand il m’a quitté, sans plus aucune nouvelle, qu’il tirait un trait sur notre relation, quelle qu’elle soit. Il fait des bêtises, se mutile, tente le suicide. Moi, je veux êtres là pour lui tendre ma main, le rattraper. Je ne veux pas qu’il gâche son talent. Je veux qu’il se bouge, je veux qu’il se réveille. Je veux qu’il vive pour moi. Je suis bien égoïste, moi qui ai passé ma vie à attendre. Maintenant, j’exige qu’il revienne vers moi, moi qui n’assume même pas mon amour envers lui. Moi, j’ordonne qu’il prenne ses crayons et ses feuilles, ses gommes et ses tailles crayons, qu’il me dessine comme si j’étais la septième merveille du monde, qu’il me scrute de ses yeux gris d’orage. Encore une fois. Parce que lui il a un talent, un avenir dans le dessin.

Moi je n’ai d’autre aspiration que le bonheur. Mais déjà, c’est quelque chose qu’il n’a pas. Alors, j’ai pris mon argent, j’ai pioché dans la fortune familiale et je suis partie vers l’école prestigieuse qu’il a intégrée. Et voila, l’année commence. Je ne peux que jeter des regards, fixer chaque tête brune, espérant, craignant, de le voir dans la foule amassée dans la salle de bal. Oui, une année de plus à le protéger de ses ténèbres intérieures. Et je promets, qu’à la fin de cette année, j’aurais tentée quelque chose. Je ne veux plus être quantité négligeable. Je veux être avec lui. Même si nous sommes conduits à nous détester, puisque ce n’est que fatalité, je préfère être avec lui, qu’il me haïsse de tout son être, plus que cette ignorance, cette fuite permanente que nous opérons. Je veux être à nouveau quelqu’un pour lui. Je suis lasse d’attendre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une chaude rentrée || RP général ♪   Mer 26 Sep - 17:51

PART TWO
LUMINE NIGHTINGAL

La vie est belle… Oui, je fais bien partie des rares personnes qui aiment la rentrée. Pourquoi ? Simplement parce qu’il y a de l’action. Je suis sur que cette année va être prometteuse ! Nouveaux élèves à harceler, paquets de bonbons tout neufs et ! Le must du must, retrouver ma plantation de pastèque chérie ! Eh oui, les vacances à Ibiza m’ont empêchées de m’occuper de mes louloutes… Enfin, ce n’est pas grave, c’est vrai que cet été à été agité. J’entre dans la salle de bal, heureuse de voir de nouvelles têtes et d’autres plus connus. Je sais que les élèves me dévisagent quand je passe près d’eux. C’est vrai quoi, je suis connu pour mon excentricité. Ou ma folie, ça dépend de qui vous parlera de moi. Le pire, c’est que j’en suis fière ! Et quand je vois ces p’tiots, j’ai envie de les prendre et de leur enfourner un bout de pastèque entre les lèvres ! Aaaah ces jeunes, je leur rappellerais bien ce que sont les vraies joies de la vie…

Bref, je suis légèrement en train de m’égarer. Oui, je dis bien légèrement. Donc, revenons à nos poivrons ( rouges, bien entendu !! ) donc maintenant, je suis dans la salle de bal et je me mets vers l’estrade, comme tout membre du personnel digne de ce nom. Je cherche des yeux ma camarade, mon épouse, mon père, ma sœur, ma jumelle, ma meilleure amie ! Syrah, oui, ma moitié aussi colérique que je suis obsédée par les pastèques. Mais je ne la vois pas ! OOOOH DECEPTION ! Dans un geste grandiloquent, mon visage se fend d’un long soupire et je me lance théâtralement à genoux, éclatant en milliers de factices sanglots. « Ma viiie est fichue ! » Je crie. Quelques personnes semblent traumatisées, dans la salle. D’autres, au contraire, trouvent cela marrants. Mais il faut dire que la plupart, sont complètement blasées. Les autres profs aussi, d’ailleurs. Mais soudain, entre deux pleurs, quelqu’un se racle la gorge derrière moi.

Je me retourne… Nan, en fait, c’est juste Fauve, une collègue, qui essaie de faire taire le bruit pour prononcer son discours. D’ailleurs, pourquoi c’est elle ? Pas que je l’aime pas, la jeunette là, mais moiii aussiii je voulais ! Rhaaa, pourquoi on m’a pas choisi. Enfin bref, je suppose qu’ils ne sont pas complètement insouciants, les vieux de conseil d’administration. Enfin, vieux… En plus, je suis très sérieuse quand je le veux ! Surtout dans mon travail de psy, je suis très impliquée ! Et compétente aussi ! Bon ok, j’avoue, j’ai falsifié mes papiers, je suis une malade mentale et en réalité je n’ai jamais fait d’études ni de psychologie ni de sociologie. En plus de ça, je suis une dangereuse criminelle, violeuse de pamplemousse à la figure de mini BN… Bref. Je m’égare, je m’égare. Ouais, niveau bavardage inutile, je suis la reine. Raison de plus pour me laisser ( ou pas, d’ailleurs ) faire le discours !

« - … Sur ce, je vous souhaite à tous une merveilleuse année à Artistic Academy ! » termine ma collègue. C’est à ce moment là que je me rends – enfin ! – compte que je suis par terre depuis tout à l’heure, comme une pauvre loque et qu’en plus, je n’ai pas écouté un seul mot du discours de la jolie prof. Bah tant pis. Je me relève, mais n’aperçois toujours pas ma camarade de beuverie dans l’assemblées. Oui, je suis déçue… Mais je reprends vite ma pêche d’enfer ! Je fixe un instant la foule qui applaudit et s’apprête à commencer la nouvelle année… Je remarque alors qu’il manque quelqu’un d’autre, aujourd’hui. Ou est passée Alicia, la directrice ? C’est vrai ça, pourquoi est-elle absente pour le discours ? Au point de demander à Fauve de le faire… ? Question sans réponse. Peut-être est-elle promue ailleurs. Mais bon, j’aime bien le changement, aussi…. Aaaah… Tous les élèves commencent à partir… Non ! Je ne veux pas commencer l’année par tant de banalités ! Moi, les début d’années, je les préfères plus rigolos ! ( enfin, c’est pas comme si j’en avais connu beaucoup, vu le nombre de fois ou j’ai séché cette cérémonie barbante et ennuyeuses de vieux croutons défraichis… Même si à Artistic Academy, on n’est pas vraiment vieux, même plutôt le contraire. A croire que la laideur est interdite ici. Aaaaah ! Oui, moi de toute façon je suis la plus belle. )

Alors, ni une ni deux, je me lance sur l’estrade comme une malade, avant que tout le monde parte, je saisis le micro et je beugle à m’en péter les cordes vocales « JOYEUX NOEL A TOUS !!!! ( oups, je voulais dire année ! ça m’a échappé ! ) JE VOUS SOUHAITE PLEINS DE BEBE ET SURTOUT, VIVE LES PASTEQUES ! » Un silence de plombs tombe sur l’assemblée… Mince alors, j’ai mis un froid, je ne comprends pas pourquoi ! Pour dédramatiser, je sors un morceau de pastèque de ma poche ( on est accroc ou on ne l’est pas ! ) et, sous mon melon d’eau chérie, j’embrasse Fauve sur la joue. Oui oui, c’est bien une version revisitée de la branche de gui. D’un coup, un grand « OH ! » envahit la salle. Moi je suis contente, le début d’année est rigooolooo ! Uii, on va bien s’amuser ! Je mets alors à applaudir comme une malade. Oui, je m’applaudis moi-même. Il faut bien que je le fasse, sinon personne ne le fera ! Bonne année à tous, mes cocos. HO HO HO. ( c’était le rire de notre bon vieux pèpère noël ! )

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pétale J. Answer.
Fondatrice Iris
♣ Messages : 2154
♣ Date d'inscription : 05/11/2011
♣ Age : 19
♣ Localisation : Trapped in this fucking life ~


MessageSujet: Re: Une chaude rentrée || RP général ♪   Mer 26 Sep - 18:54

PART THREE
PÉTALE JINX ANSWER

Je méprise la religion, je crache sur de quelconques croyances païennes. Pourtant, parfois, j’aimerais bien croire en dieu. Au moins j’aurais quelqu’un à maudire. Parce que là, sérieusement, ça manque cruellement de conviction. Mais si j’étais dieu, j’espère que vous ne croiriez pas en moi. Parce que moi, même en dieu, je ne croirais pas en moi-même. Si un être supérieur existe, quel qu’il soit, je sais que pour lui ne nous sommes que du bétail. Et pour le bétail, nous n’avons pas de pitié. Moi, cependant, je n’ai pas de pitié pour vous, non plus. Alors, si j’étais dieu, je ne serai pas plus efficace que celui – s’il existe – qui siège à présent. Parce que je vomis carrément sur les gens, je les hais. Je les déteste. Je n’ai plus grand-chose en quoi croire. Et en tout cas, ce n’est pas en vous que je croirai. Parce que le monde est mauvais. Et si on est gentil, on se fait bouffer. Et moi, niveau gentillesse, je suis à mon maximum, là.

Je ne nourris ni affection ni compassion, je n’attends rien de la vie, si ce n’est la mort. Oui c’est vrai ça, je l’attends celle-ci ! Ah ! Pourquoi pourquoi, pourquoi… Je me sens si faible, si médiocre. Je ne suis au fond que comme les autres. Je vis parce que vous vivez, je meurs parce que vous mourrez. Je suis là parce que vous aussi, je disparaîtrai parce que vous aussi. On est de la même espèce, vous et moi. Malgré nos différences, au fond, on est pareil. J’aimerai mourir comme un souvenir que l’on jette aux ordures… Comme cette lettre que j’ai jetée. C’était l’unique témoin de ma faiblesse. L’unique témoin des larmes solitaires que j’ai versé. Alors je l’ai jeté. Parce que je m’en fichais. Parce que je le devais. Parce que j’ai laissée derrière moi tous ces morts, tous ces espoirs et ces désillusions. Je laisse en arrière mes souvenirs, ma vie, mon titre. Je n’ai emporté que ma fortune, car incapable de subvenir seule à mes besoins. Maintenant, je ne vis plus que par l’alcool et l’attente.

Je me noie dans l’ambre et le musc, dans la brulure qui atteint lentement ma gore. J’aimerai mourir comme cette embrasure qui se produit dans mon corps. Je pense être un ange, je pense être supérieur à vous tous. Ici, dans mon monde, je peux être mon dieu, je peux croire en moi-même. Mais… Je n’y arrive pas. Car chacun de mes mots est un mensonge, chacun des mes souffles est un pas de plus vers la mort que je souhaite tant. Chaque seconde me mène vers l’échéance alors que chaque vie de chaque être humain n’est qu’un sursis bien futile vers la mort inéluctable. Je suis fataliste, certes, mais c’est la vérité, ne nous voilons pas la face. C’est un laps de temps bien court qu’est la vie. Quand on pense que la mort, elle, est complètement infini, complètement éternelle. Parce que même moi, ange de mon propre monde, dieu de ma petite bulle égocentrique et solitaire, je ne me soustrairai pas à la mort. Mon univers est décousu, il est fait de phrases, d’images sans lien. Ma vie tourne autour d’une personne, d’une personne que je ne connais même pas. Et je ne peux revenir en arrière, je ne peux ramener les morts à la vie. Je ne peux que donner la mort alors que je n’en n’ai pas le droit. Parce que Dieu, ce n’est pas moi. Et moi, je ne peux que supplier, je t’implore, je t’en prie…

Parce que je laisse le temps filer entre mes doigts graciles et froids, je laisse mon corps se vider et se remplir d’une bise glacée d’hiver. Je n’ai plus rien à attendre de ce bas monde, je n’ai plus personne, plus rien. Je n’ai que l’argent, l’argent… Mais l’argent est inutile. Si seulement je n’en avais pas, peut-être pourrais-je crever de froid dans une rue déserte de Chicago, à l’heure qu’il est… Je ne fais que supporter cette façade que je me donne, je ne fais que mentir à mon monde. Parce que mon être à disparu, n’a jamais vécu. Parce que je veux partir comme une clocharde, parce que c’est tout ce que je mérite. J’ai tuée ma famille. Je suis le désespoir, la honte, la mort. Je ne mérite pas l’amour et la joie. Mon ange a perdu ses ailes… J’ai déchiré mes ailes fragiles. Je veux mourir avec les flocons de neiges qui volent dans le ciel laiteux… Mais… Je suis riche. Je suis quelqu’un. Je veux mourir, je dois mourir. Mais j’ai encore une année à passer dans cette académie. Promis, je ne serai plus là l’année prochaine…. Je suis lâche. Je prolonge mon sursis encore et encore. Je me complais tant dans la douleur ? Je sors de la salle de bal, sans avoir écouté un seul mot. Je m’en fiche, après tout. Je suis riche, après tout. La vie est si futile, inutile… Alors pourquoi vivre encore ? Sûrement pour les narguer... Ils étaient si tristes que je vive.


___________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nathanaël Von Arlex
Administratrice Sherlock
♣ Messages : 1366
♣ Date d'inscription : 02/12/2011
♣ Age : 21


MessageSujet: Re: Une chaude rentrée || RP général ♪   Jeu 27 Sep - 19:11

Nate était heureux que les cours reprennent. Heureux de retrouver l’académie, heureux de retrouver sa chambre, heureux de retrouver les personnes qui étaient devenues spéciales à ses yeux, et heureux de retrouver le calme et le bien-être procurés par la distance avec sa famille.
Il avait passé le mois de juillet chez sa mère, et le mois d’aout chez son père. Il ne les avait pas revus depuis longtemps, préférant toujours rester à l’académie pendant les vacances. Hélas, ça n’avait pas été possible pour l’été.
L’été en question avait donc été un véritable calvaire. Sa mère s’était mise en couple avec un type qui s’entendait à merveille avec Camille, l’insupportable petite sœur de Nate. Ledit type avait voulu bien faire avec le dessinateur, et avait donc passé tout le mois de juillet à le harceler pour « sortir entre hommes ». C’était un gars bruyant, qui parlait beaucoup, curieux et intrusif. Dès que Nathanaël tentait de se réfugier dans le calme de sa chambre pour dessiner, le copain de sa mère venait, voulait lui parler, essayait désespérément de le cerner – sans y parvenir, naturellement. Il avait même commis, un jour, l’effroyable affront de se pencher par-dessus l’épaule de l’adolescent pour regarder ce qu’il dessinait.
Bref, mois de juillet sous tension.
Le mois d’aout ? Il s’avérait à vrai dire que le père de Nate avait lui aussi trouvé une amante. Jeune et jolie, insipide. Au moins, la jeune femme n’avait pas cherché à faire des activités avec le Baroque. Et suite à sa mauvaise expérience avec son nouveau beau-père, Nathanaël aurait préféré qu’elle ne soit pas au courant de son addiction pour l’art. C’était sans compter sur son père, qui avait révélé à son amie que Nate était un artiste et qu’il fréquentait la prestigieuse Artistic Academy. La jeune femme c’était alors mise à lui poser de nombreuses questions, et, forcément, à vouloir voir ses œuvres. Il était resté fermé comme une huitre.
Bref, mois d’aout aussi tendu que le mois de juillet. Or l’accumulation des deux, plus le manque de dessin pendant ces deux périodes, avaient complètement renfrogné Nate, qui n’avait pu que se réfugier dans sa coquille, dans son mutisme à la fois si lourd et si rassurant. Il avait le sentiment d’avoir régressé, alors qu’il avait fait tant d’efforts pour s’ouvrir aux autres.

Donc, il était heureux de retourner à l’académie. Les vieux bâtiments, sa chambre unique dans le dortoir baroque, les gens qui ne vivent que pour leur art ; il était heureux de retrouver tout ça.
Après avoir déposé sa valise dans sa chambre – il la viderait plus tard – Nate se rendit à la salle de bal, où la plupart des élèves et professeurs se trouvaient déjà, écoutant plus ou moins le discours annuel de la directrice. La psychologue était en train de se donner en spectacle et de hurler son malheur au milieu de la salle, la directrice parlait à moitié dans le vide, les autres profs parlaient entre eux. Nate jeta un regard panoramique à la salle, repérant immédiatement les nouveaux, aussi bien chez les élèves que chez les enseignants : physionomiste au possible, il mémorisait chaque visage, aussi lui était-il aisé de se souvenir des élèves qui étaient déjà là l’année précédente. De plus, les nouveaux étaient bien visibles par leur attitude : visage légèrement inquiet qui scrute la salle à la recherche d’amis potentiels, posture relativement nerveuse.
Nate repéra certaines personnes à qui il avait déjà parlé. Certains étaient devenus ses amis, en quelque sorte. Son regard croisa celui d’un jeune homme aux yeux céladon et aux cheveux bruns. Beau, arrogant, compliqué. Son meilleur ami. Nathanaël esquissa un sourire. Il avait l’impression de ne pas avoir souri depuis bien longtemps.

Mais avant d’aller à la rencontre d’Ethan, Nate avait d’autres choses à observer. Il vit Anna, cette fille avec qui il avait une relation… délicate. Zac était là aussi, un danseur excentrique – bon, qui n’était pas excentrique dans cette académie ? – mais doté d’une personnalité plus qu’intéressante. Un véritable ami, lui aussi. Et il était avec… Rhine ? Tiens donc. Lui et la fille aux cheveux bleus, la Baudelaire qui n’aime pas ce qu’elle écrit…
Une jeune prof, nouvelle, qui était arrivée en fin d’année, attira un instant son attention. Dans un coin de la salle, elle observait certains élèves. Mais pas avec le regard indifférent et blasé de la plupart des profs, non. Ses yeux, d’un bleu clair aux reflets argentés, dégageaient une profonde intensité. L’intensité du désir d’un animal affamé sur une proie. Un regard de Fauve.
Et ce regard se posa longuement sur Ethan.
Très intéressant… Voilà une manière peu commune de commencer une année. L’esprit d’observation et d’analyse de Nathanaël se mit en marche, et il ne lui fallut pas plus de vingt secondes pour comprendre.
Mademoiselle Evernight séduisait ses élèves. Elle pouvait se le permettre, elle était à peine plus âgée que certains d’entre eux. Elle avait quelque-chose avec Ethan. Il s’était forcément passé quelque-chose entre eux, c’était évident. S’était passé, ou allait se passer. Vingt secondes, c’est trop peu pour être sûr de tout.
Nate se dirigea finalement vers Ethan, tandis que son cerveau continuait à réfléchir, mais se portant cette fois-ci sur l’art. Le jeune dessinateur n’était pas un adepte de ragots. Ce qu’il l’intéressait, c’était juste de deviner des choses chez les gens, et éventuellement de le retranscrire dans ses dessins. Deux êtres aussi physiquement magnifiques qu’Ethan et Mademoiselle Evernight, mais renfermant tous deux des secrets et des particularités de leur personnalité qui les rend uniques, ce ne pouvait qu’être prodigieusement sublime.

Cette année serait intéressante. La précédente l’avait déjà été, mais celle-ci promettait de l’être encore plus.

___________
C'est facile d'être plus logique que l'univers - Gryfi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parce que vous êtes vraiment trop géniaux ♥:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/ArtisticAcademy.rpg
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une chaude rentrée || RP général ♪   Dim 30 Sep - 11:12

J'avais l'impression de revivre mon arrivée l'année dernière. La voiture de papa roulait à vive allure sur les routes de béton et moi, perdue dans mes pensée je me préparais à revivre une année interminable d'école. En contre partie il y avait la danse... C'est sur mais bon... J'étais la petite nouvelle celle à qui on parle pas. Heureusement que j'avais une super coloc qui, je dois le dire commençait à me manquer. La revoir, elle et son visage souriant me ferait beaucoup de bien. Un crissement de gravier sonore ce fit entendre. Nous arrivions. Cette année était celle de mes 17 ans et ça faisait bizarre. Bon c'était pas pour tout des suites mais quand ça arriverait... Une violente bourrasque de vent typique de la saison s'engouffra dans le véhicule quand papa ouvrit ma portière et m'invita à descendre. Je m'exécutais avec une moue triste que mon père ne remarqua même pas. Il me tendait à présent ma seule et unique valise surmontée de mon sac de cour et je les lui arrachais des mains avec véhémence. Je fis volte-face et, excédée, partis sans un au revoir. Je martelais furieusement le sol en direction du Hall d'entrée où des centaines de jeun y étaient parqués. Je me rajoutais silencieusement au lot, cherchant des yeux la belle Anna mais ne la trouvant pas. Je soupirais en pensant que cette année serait ennuyante et sans intérêt. Ils nous invitèrent à pénétrer dans la salle de balle et je suivis le mouvement. Ils nous installèrent en rang bien ordonnée et je ne bronchais pas. Ils commencèrent à faire l'appel pour les classes et je n'écoutais qu'à peine. Soudain, mon nom se fit entendre et me redressais. Seconde S. Hum... Je ne savais pas quoi en penser. Mais le bon côté ou le mauvais d'ailleurs était que nous étions très nombreux chez les cygnes cette année.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
James MacBond
Prof de Mathématiques, Sac.
♣ Messages : 301
♣ Date d'inscription : 28/07/2012


MessageSujet: Re: Une chaude rentrée || RP général ♪   Dim 30 Sep - 17:45

James MacBond... devinez ou il se trouvait en ce jour de rentrée... nan même pas perdu dans les couloirs de l'école comme d'habitude. Le pauvre malheureux est à l'aéroport et cherche la porte de sortie. Son avion l'ayant déposé 2 heures auparavant. Il finit par trouver la sortie. Miracle !!! Il posa sa planche de skate par terre et démarra sur les chapeau de roue, en direction de l'école. Il faillit renverser quelqu'un mais assez habile, il l'évita de justesse. Il roula à vive allure dans les rues, tentant de gagner un peu de temps en empreinter des raccourcis mais il se perdit dans les ruelles et perdu au moins une demi heure en plus. Il arriva donc à l'école 2 heure et demi en retard et se précipita dans les couloirs, jusqu'à la salle de bal. Il arriva malgré tout à temps pour entendre la fin du discours de la directrice étonné qu'elle n'en soit que là avant de comprendre que les autres prof m'avait fait croire que la rentrée se produirait deux heures plutôt et que je n'avais qu'une demi heure de retard. Je me retrouve dans la salle bondé de nouveaux élèves mais aussi de nouveaux prof, comme moi qui n'était arriver que quelques semaines avant la fin de l'année précédente. Certain élèves aussi, que je reconnaissais. Ceux qui m'indiquait mon chemin dans les couloirs, ceux qui n'aimait pas les math, ceux qui les adoraient....bref, plein d'élèves partout. Et aussi tous les professeurs et surveillants. Je pouvais donner le nom de chaque personne présente dans la salle sans problème. En effet, pendant ces vacances, j'avais étudié le nom de tous les gens de l'école avec leur photo jusqu'à être incolable (je sais je sais j'ai du temps à perdre dans ma vie). Bref, je m'installai dans un coin de la pièce, pour observer tout le monde. Je n'aimais pas du tout les pièces bondé de gens, ou tout le monde parlait en même temps. Ca me donnait la migraine. Je me concentrai sur un point précis du mur en face comme et tenté d'occulter le reste. Je finis par renoncer et sortit dicrètement de la pièce. Une fois à l'air libre, je me sentis tout de suite mieux. Moins de chose à voir et à entendre. Juste un couloir désert au mur délavé. Cette année promettait d'être remplie d'imprévu. Même si j'espèrais que non, je n'aime pas les surprises et les truc imprévus qui bousculent le quotidien.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une chaude rentrée || RP général ♪   Lun 1 Oct - 18:23


C'est la rentrée youpiiii! Où pas. D8

Julia se réveilla en grimâçant. Et merde, c'était la rentrée aujourd'hui c'est vrai. Tout les élèves qui étaient partit à Ibiza étaient rentrés il y a deux jours, et croyez moi, avec le décalage horaire c'était pas du gâteau de se remettre en route pour les cours. Se tenant la tête, elle se leva et tangua un peu pendant quelques seconde, puis retrouva l'équilibre. En même temps, se coucher à trois heures du matin la veille de la rentrée c'est pas une très bonne idée espèce d'idiote. Bref je m'égare. Julia se dirigea vers son armoire en se tenant aux rampes du lit, avec un mal de crâne pas possible. La porte de l'armoire s'ouvrit en un léger grincement qui la fit frissonner, achevant de la réveiller. Prise d'un coup de stress, elle prit un slim et un tee shirt noir à la vas-vite, une veste U.S Marshall, ses Nike. Elle sortit en courant, embarquant son eatspack turquoise au passage, suivit d'un paquet de granola prévut avec soin la veille.

Elle courrait dans les couloirs, sans bousculer personne. Normal, ils étaient vides. Ils étaient tous à la salle de bal. Putain la vie de merde quoi, arriver en retard à la rentrée y a rien de pire. Julia sortait mon portable de sa poche pour regarder l'heure. Merde ça avait commencé depuis dix minutes. Accélérant l'allure, elle faillit se prendre un mur. Elle passa par la cantine s'excusant au passage devant les pions et les cuisiniers, puis poussait la porte d'entrée dans la salle.

Ignorant les regards braqués sur elle elle entra en trombe dans la salle. Se cognant le genoux à un coin de chaise elle cria.

« PXXAIN DE BXRDEL DE SA MAMAN LA PXTE! »

Puis jetant un regard noir à son voisin de chaise qui la regardait bizarrement.

« T'veut ma photo?! »

S'asseyant, elle écouta vaguement le discours de Mme Roswell, la directrice. Ensuite, à l'appel elle rejoint sa classe. De vue elle connaissait quelques personnes mais après, bof.



|Sorry pour la qualité. D8|
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassiopeia Crydamoure
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 511
♣ Date d'inscription : 19/09/2012
♣ Age : 20
♣ Localisation : Dans mon thé.


MessageSujet: Re: Une chaude rentrée || RP général ♪   Lun 1 Oct - 18:29

Une nuit passée dans un train, une très longue nuit rythmée par un voyage affreusement long, durant lequel les heures paraissaient horriblement longues. Antarès habitait à l'autre bout de la France, et il lui fallait tout ce temps pour arriver à l'Académie, mais bien sûr, pour lui, ça valait le coup. Il serait venu de l'autre côté de la planète pour assister aux cours de cette école. Alors il s'occupait tant bien que mal à croquer de brèves scènettes sur une même feuille de papier. Il sketchait, en somme, en faisant en sorte de ne pas trop bouger à cause des turbulences de son train. Toutes ses tentatives répétées pour s'endormir histoire de faire passer le temps plus vite avaient étaient vaines, jusqu'à environ trois heures et demi du matin, où il succomba enfin à la fatigue. Deux heures plus tard, il était arrivé, et forcé de se réveiller de sa très courte nuit.

Valises et cartons à dessins en main (et sous les bras), il était aux alentours de huit heures devant les portes de l'école, c'est à dire juste à l'heure pour poser ses affaires à l'internat. Il y resterait jusqu'aux prochaines vacances, ne pouvant pas rentrer le week end (eh oui, il passerait environ 24h en tout en voyage), alors il avait amené pratiquement sa maison avec lui.
Quand il passa le grand portail, une foule de souvenirs lui revinrent en tête, à propos de l'année passée qu'il avait passée ici. Sa première année à l'Académie dont il rêvait la nuit, et certainement la meilleure année scolaire de sa vie. Il avait réussi à se faire une foule d'amis, qu'il apercevaient déjà plus loin en avant, et qui l'avaient reconnu à sa longue chemise blanche à dentelle assez identifiable et ses longs cheveux roux. Antarès se dépêcha de les rejoindre, avec toujours ce sourire calme et placide qui ne voulait pas dire qu'il n'était pas le garçon le plus heureux du monde.

Un peu plus tard dans la journée, il se rendit dans la salle de bal (et non sans mal à cause de sa plutôt mauvaise mémoire) pour retrouver ses amis non-internes, savoir dans quelle classe il était, et toute cette histoire de rentrée scolaire. Il salua quelques personnes, sourit à d'autres qui étaient plus loin dans la foule, et fit semblant (comme tout le monde) d'écouter le discours de la directrice, alors qu'il s'intéressait plutôt à la décoration de la grande salle, qui l'inspirait plus que la tête des professeurs, c'est pour dire. Il applaudit machinalement à la fin du discours, avant de se précipiter calmement (non, je ne sais pas comment ce genre de chose est possible, mais avec Antarès, vous savez... ) sur les listes des classes. Il lui tardait de savoir avec qui il allait passer l'année, cette fois-ci.

___________
Even though you are strong, flying higher, running much faster
You are so strong, you weave yourself a flower crown
Why then do you look so sad now ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelast-rebel.deviantart.com/
avatar
Naia Egan
Modératrice à l'essai Pear ♣
♣ Messages : 609
♣ Date d'inscription : 09/09/2012
♣ Age : 18


MessageSujet: Re: Une chaude rentrée || RP général ♪   Lun 1 Oct - 18:55

« Premier jour »

Naia fixa le gps une fois de plus. Il indiquait 10 minutes avant d'arriver à destination. Elle se jeta contre son siège ne poussant un soupir exédé. Elle n'en pouvait plus tant elle bouillait d'impatience. Elle avait toujours détesté la rentrée des classes. Se lerver tôt les devoirs... Mais aujourd'hui elle rentrait à Artistic Académy. Elle frissona. Depuis qu'elle avait trouvé CE tract, elle ne pensait plus qu'à ça. Elle se retourna et regarda par la vitre arrière le van que tractait le 4x4. Ses deux chevaux se trouvait dedans. Ne pouvant s'en séparer pendant l'école, elle les avait pris avec, sachant que l'académie acceptait les chevaux des élèves. Elle avait aussi Noix de Coco, qui arriverait dans quelques jours. Un grand portail se dressa devant la voiture. La lycéenne dévora du regard le campus qui était maintenant le sien. Si certains arrivait en 6ème, elle entrait à Artistic seulement en seconde. Bien que ravie d'être là, ses amis lui manquait déjà. Sa mère lui avait organisée une fête d'adieu la semain dernière. Beaucoup irait dans le lycée de la ville d'à côté, mais elle était la seule à aller aussi loin. Tout d'un coup, le véhicule pilla net. Une cohorte de voiture attendait devant le bâtiment qui devait être le principal. Incapable de se retenir, la jeune fille ouvrit la portière et se mit à courir. Le gravier crissait sous ses pas rapides. Elle gravit rapidement les marches du perron et pénétra dans le bâtiment. Il y a avait des élèves partout. Ignorant la peur qui lui nouait l'estomac elle tenta de comprendre où se trouvait tous les élèves. Tous se dirigeait vers des portes battantes qui semblait mener à une grande salle. Dans la cohue, elle remarqua son père qui portait son sac et sa valise. Elle courut vers lui. Elle savait que maintenant, il était temps de lui dire au revoir. Sa mère n'était pas venue, trop prise par son travail.

    « - Elle est Toujours torp prise, pensa Naia. »


Elle s'avança vers son père. Elle faisait presque sa taille à présent, pourtant elle se souvenait encore du temps où elle lui arrivait à peine à la taille. Elle se serra dans ses bras respirant à plein poumons l'odeur familière de son après rasage. Elle s'était préparée à cet instant, pourtant elle avait la gorge serrée, même à son âge. Elle remercia son père de l'avoir ammenée. Il annonça qu'il allait déposer les chevaux à l'écurie avant de s'en aller. Il l'embrasse une denrière fois et regargna la sortie. La lycéenne le suivit du regard avant de suivre les retrardataires. Elle prit place sur un siège au fond et écouta distraitement la directirce faire son discour de bienvenue. Les discours ça n'avait jamais été son truc. Elle parcourut l'assemblée du regard cherchant peut être des têtes familières, des amis des amis. Son regard se posa sur quelques garçons, la plupart étaient mignons il faut l'admettre. Elle sourit narquoisement. Celle qui avait été présentée comme la psy du campus, s'approcha du micro et beuglant des phrases complêtements idiotes. L'adolescente leva les yeux au ciel et se leva pour découvrir qui était sa coloc' et en quelle classe elle était. Apparamment tous les élèves avait eu la même idée. Tous se précipite vers le panneau d'affichage. Elle attend donc que la foule cesse. Enfin quand la voie est libre elle s'approche à pas lent. Comme elle l'avait demandé, elle est dans la maison Baroque et elle partage sa chambre avec une certaine Swann Stanislas. Et elle était en seconde trois. Elle sourit en pensant que le trois était son chiffre porte bonheur.


    « - Et bien voilà une année qui commence bien, lâcha-t-elle. »

___________

« C'est comme de jouer au tetris,
c'est de plus en plus dur jusqu'à ce que tu crèves.
»
Nathanaël Von Arlex, 01h05 le 04  janvier 2013
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je n'aurai jamais assez de mots pour vous dire à quel point je vous aime. ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ethan Collins
Administratrice Spark
♣ Messages : 1535
♣ Date d'inscription : 28/11/2011


MessageSujet: Re: Une chaude rentrée || RP général ♪   Mar 16 Oct - 21:12

Je soupire. A Artistic Academy, c’est une nouvelle année pour les élèves comme pour le personnel. Probablement une année riche en rebondissements et en émotions, comme la précédente. Une cinquième année pour moi ici. Probablement la dernière, d’ailleurs.
Il faut chaud, peut-être un peu trop pour un début septembre. Je me souviens que celle de l’année dernière était beaucoup plus fraiche et terne ; le ciel était gris et chargé de pluie, ce jour-là. Mais aujourd’hui, l’été ne semble pas vouloir laisser sa place à l’automne, comme s’il estimait ne pas avoir duré assez longtemps. D’ailleurs, il n’a duré assez longtemps pour personne, et surtout pas à moi.

Il faut dire que ces deux mois sont passés à une vitesse hallucinante. Pour ma part, je les ai passés avec une bande d’amis dans un camping en Espagne, ou je travaillais à mi-temps. Ce fut pour moi des vacances rythmées par les fêtes, les sorties et la plage.
Mais aujourd’hui, dure réalité qui m’a fait l’effet d’une claque lorsque je me suis rendu compte que j’étais incapable de me lever pour prendre le train, ce matin. Pas si difficile que ça en y songeant, puisqu’en retournant à Artistic Academy, je retrouverai ceux que je connais et mes repères, mais personnellement, les cours, ce n’est pas mon truc.

Je cale ma tête contre le rebord de la vitre du train qui file sur les rails à une vitesse insoupçonnée, faisant trembler les wagons et trébucher quelques voyageurs. Le paysage défile devant mes yeux qui regardent dans le vide, alors qu’une fille vient s’asseoir sur le siège en face du mien, posant sur moi ses prunelles glacées. Soudain, un haut-parleur indique enfin que le train est arrivé à destination qui s’arrête brutalement à la gare de la petite ville dans un crissement de roues et de ferrailles. J’attrape ma valise d’une main et ma veste noire de l’autre, et je descends sur le quai, ou une multitude d’autres élèves de l’Académie se regroupent déjà. Je sors de la gare tranquillement et observe le ciel, ou pas un nuage ne s’amoncelle.

Tout est calme, et la ville n’est, à cette heure, pas encore très animée. Je marche en trainant ma valise derrière moi jusqu’à l’Académie puis, après avoir salué quelques connaissances et déposé mes bagages dans le hall d’entrée, me rend dans la salle de Bal, ou la directrice –comme toutes les autres années- récite à la perfection le même texte barbant et sans intérêt que de toute manière, tout le monde connait par cœur. Personne ne l’écoute, d’ailleurs. Les nouveaux sont perdus et stressés, les autres se retrouvent ; le tout dans un brouhaha qui couvre parfaitement la voix criarde de la directrice qui tente tant bien que mal de captiver quelques auditeurs.

Un regard troublant se pose sur moi. Sans même tourner la tête vers l’estrade où est juchée la directrice, je peux déjà mettre un nom sur ces yeux scrutateurs. Des yeux qui m’ont tant captivé. Je me retourne, alors qu’un sourire plane déjà sur les lèvres. Comme je m’y attendais, c’est bel et bien le visage de Mademoiselle Evernight que j’aperçois derrière la foule. Elle me rend mon sourire. J’hausse les sourcils. Puis une présence derrière moi attire mon attention. Nate vient me voir, et semble plutôt heureux. Nouveau sourire, amical celui-ci. Il faut dire que la relation que j’entretiens avec le jeune Baroque est plutôt… singulière.

Je le salut en lui donnant une petite accolade dans le dos, et les autres applaudissent machinalement lorsque la directrice termine son discours.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous aimeuuuh ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une chaude rentrée || RP général ♪   Dim 21 Oct - 15:31

« … Sur ce, je vous souhaite à tous une merveilleuse année à Artistic Academy ! » Que la jeune demoiselle à peine à entendre entre la musique qu'elle avait dans les oreilles et les élèves qui se parlaient. Ambre était arrivée légèrement en retard à cette petite rencontre, n'ayant pas du tout eu envie de se retrouver avec plein de visages inconnus et de regard qui, selon elle, semblaient l'accuser de tout. La pauvre petite s'était retirée dans un coin en attendant que le blabla cesse et qu'elle puisse aller écrire tranquillement dans un coin. Car à vrai dire, tout ce qui pouvait s'être dit en ce moment ne l'intéressait pas. Elle se contrefichait des professeurs et de la direction qui allaient s'occuper de l'académie cette année, mais Ambre enleva au moins un écouteur de son oreille afin de savoir si ce qui se disais désormais était plus intéressant que ce qui se disais a son arrivée. C'était sa deuxième année ici, maintenant. Et elle n'avais pas d'amis, elle était constamment seule, pour son plus grand bonheur. Il est clair qu'un peu de compagnie ne l'aurait pas tuée, mais elle faisait avec ce qu'elle cherchait. La solitude lui allait bien.

La belle passe lentement sa main dans ses cheveux, en fronçant les sourcils lorsqu'elle vois que tout le monde arrête d'écouter. Le discours doit être terminé, alors. Elle pousse un soupire puis s'éloigne de la foule encore plus. Décidément, cette année ne sera pas des plus palpitante.
Comme l'année dernière.
Tant pis.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une chaude rentrée || RP général ♪   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une chaude rentrée || RP général ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une chaude rentrée || RP général ♪
» Missions diplomatiques dans l'eau chaude !
» Michaelle Jean dans l'eau chaude...
» [THEME - PV] J'ai raté mon entrée à défaut de ma rentrée !
» Par une chaude journée d'été [Pv]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Concernant le membre :: RP terminés-