Winter -014-015 - Pear, Spark & Lastie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bonheur à partager ~ |. Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Naia Egan
Modératrice à l'essai Pear ♣
♣ Messages : 607
♣ Date d'inscription : 09/09/2012
♣ Age : 17


MessageSujet: Bonheur à partager ~ |. Libre   Mer 12 Sep - 18:57

Bonheur à Partager ~
{ Être heureux à cheval c'est être entre ciel et terre à une hauteur qui n'existe pas }

Le soleil brillait, illuminant l'académie de ses chauds rayons. On voyait de nombreux élèves se promener le long des chemins, seul ou accompagnés. Naia enfila sa culotte de cheval et attrapa sa bombe au passage. Par un temps pareil pas question de rester enfermé. les devoirs attendront. Elle descendit l'escalier de sa maison. Arrivée au dehors, elle s'arrêta un instant et embrassa le paysage du regard. Puis elle courut vers l'écurie.

Le chemin n'était pas long mais la chaleur le rendait dur. Les graviers roulaient sous ses pas tandis que ses cheveux se soulevaient au rythme de ses pas. Elle s'arrêta devant l'imposant bâtiment à bout de souffle. Elle reprit sa respiration puis entra. L'odeur du foin l’assaillit. Des chevaux aux traits délicats passèrent la tête au dessus de leur portillons, leur fines oreilles pointées vers l'avant. La jeune fille distribua des caresses à tous puis se dirigea d'un pas calme vers les deux box qu'occupaient ses chevaux. L'étalon, Sélection Lunaire, sortit la tête et poussa un hennissement en la voyant. Cela lui réchauffa le coeur. Elle entra et lui enlaça tendrement l'encolure. Puis elle lui accrocha son licol en cuir et le sortit de sa stalle pour l'attacher dans l'allée.

Elle effectua le noeud avec agilité. Un mouvement attira l'attention de Naia. Sa ponette, Avril, venait d'agiter son encolure avec force pour montrer sa présence. Elle eut droit à une caresse et un morceau de sucre, puis sa maîtresse partit dans la sellerie pour chercher ses affaires de pansage. Dans la petite pièce qui sentait bon le cuir, une pile énorme de selle régnait par terre. Pourtant, chaque chose avait une place. La jeune fille saisit le seau à son nom ainsi que l'équipement de son cheval. Puis elle quitta la pièce en fermant la porte derrière elle.

Elle prit le temps de brosser Sélection Lunaire avec soin. Elle était en train de lui démêler la crinière quand elle s'aperçut que quelqu'un l'observait. Elle cessa son travail et sourit à l'inconnu, dont le visage était dissimulé par l'ombre. Elle lança d'une voix chaleureuse :

    « - Salut ! Qu'est ce que tu fais ici ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Amanda Slam
Romi ~ Celle qui a une affinité avec le vent, vu le nombre de vents qu'elle se prend !
♣ Messages : 866
♣ Date d'inscription : 03/06/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Dans l'espace


MessageSujet: Re: Bonheur à partager ~ |. Libre   Sam 22 Sep - 16:43

Pauline

Quoi de mieux que d'être en sa compagnie


On aurait put croire qu'un orage se préparé. Les yeux de la jeune fille blonde étaient furax. Elle venait de se prendre une bonne claque. Oh non pas une vrai vous inquiétait pas, elle venait juste d'avoir affaire à un surveillant un peu trop sadique à son gout. Il lui avait fait croire qu'elle avait fait tombé un papier de sa poche alors que c'était le sien. Mais la jeune fille n'était ps dupe et elle lui avait tenu tête. Il la menaça d'une heure de colle mais la jeune fille ne broncha pas. Une deuxième heure s'ajouta à la première mais que dalle de réaction. Une troisième toujours pas. Elle lui répondit qu'il aurait beau la menaçait elle ne bougerait pas et ne ramassera pas le papier. Il dit une chose qui la fit changer d'avis : l’expulsion. Non elle ne voulait pas partir. Elle fini donc par ramasser ce morceau de papier et le jeta à la poubelle. Ne se retournant même pas vers le surveillant elle fila à son cassier. Elle composa le code: 5-8-0-1 et ouvrit la porte. Ces affaires d'équitation étaient la prête à être utilisé. Elle les prit et remonta dans sa chambre. Son habit lui allait à merveille. Elle tressa ces cheveux et partit en direction des écuries. Ces affaires de pansages étaient déjà là-bas.

Les écuries étaient bien caché. Mais une fois qu'elle était dans le champ de vision de la personne on ne pouvais plus la manquer. La blondinette allongea le pas et avançais de plus en plus vite. Une petite balade lui ferais le plus grand bien à elle et à lui. Elle entra avec plaisir dans le bâtiment se fessant discrète. Ces yeux gris parcouraient l'allée. Tous les chevaux avaient la tête sortis et la regardais fixement. Elle sourit et leur donna une caresse. Elle s'immobilisa lorsqu'elle entendit le prit des sabots sur le sol. Pauline Hemson était immobiliser depuis un moment. Elle décida enfin à bouger. Elle découvrit une fille en train de brosser un cheval. La blonde l'observa, l'inconnu du sentir qu'on l'observait car elle s’arrêta de brosser le cheval et lui lança :

« - Salut ! Qu'est ce que tu fais ici ?»

Elle l'observait et fini par sortir de l'ombre. Ces yeux gris se fixèrent sur l'inconnu. Le box de l'étalon était juste à coté. Comme prévu il ne sortait pas sa tête. Chaque fois qu'il y avait un inconnu il avait les oreilles en arrière. t il chercher à mordre la personne si elle passait trop prêt. Mieux vaut prévenir au passage, n'essaye pas de le punir. Vous risquez de le regretter. Pauline s'avança vers la porte d'Isidore. L'inconnu eut comme un sursaut. Lorsque la tête gris pommelé sortit du box. Les oreilles complètement couchés. Il reconnu sa maîtresse et presque immédiatement devient le cheval agréable avec la bouille d'ange. Pauline regarda la jeune fille brune et lui dit:

-Je suis venu pour m'occuper de mon cheval. Je te présente Isidore et moi c'est Pauline. Comment t’appelle tu toi ?

Je lui sourit et tendit un morceau de sucre à mon étalon. Je pris les affaires de pansage qui étaient pas loin et je pris l'étrille pour le brosser. La jeune fille pouvait me parler sa me déranger pas et même si elle voulait on pouvait faire une ballade ensemble. En espérant qu'Isidore ne se mette pas en colère contre l'autre cheval.

___________
Spoiler:
 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bonheur à partager ~ |. Libre   Sam 22 Sep - 23:43

Ce qu'il nous manque est souvent
plus proche qu'on ne le croit.


Allongée dans l'herbe haute, un brin d'avoine séché qui dépasse de sa bouche, Kahlan contemple ce beau ciel bleu de début d'après-midi en ce samedi lumineux. Ses pensées se baladent dans le champ. Cela faisait maintenant quatre ans qu'elle était dans cette académie, pourtant elle se sent toujours aussi seule. Elle avait des amis, certes, mais ils ne comblaient pas son profond sentiment de vide. Autrefois, dans l'ancienne ferme de ceux qu'étaient ses parents, elle avait eu une amie. Elle n'était pas humaine, c'est vrai. C'était une très belle jument alezane brulée, qui se nommait Marquise. Elle avait été vendue avec la ferme à un jeune couple, pour leur enfant de cinq ans. Elle avait toujours vu en eux des gens hostiles même s'ils étaient très gentils. Ils lui laissaient voir son ancienne jument, mais elle n'était pas très aimable avec eux. Jusqu'à ce qu'ils déménagent en appartement, et vendent la jument à on ne sait qui. Jenn l'avait recherché par Internet mais sans succès. Jusqu'à il y a deux jours maintenant, elle avait vu en ville la photo de sa jument avec un papier marqué dessus "Jument à vendre, sinon va direct à l’abattoir." Alors, laissant son devoir l'emporter sur sa raison, elle rassembla ses minces économies et était partie racheter sa jument. Cette dernière était dans un piteux état. Son propriétaire la maltraitait surement, et il ne demandait pas une petite somme. Après convenance sur le prix, Kahlan repartit vers l'Académie avec Marquise. Le directeur voulut bien la prendre en pension pour un petit prix au budget de la jeune femme.

Un coup amical et affectif derrière la tête la tira de ces pensées. Elle sourit et tourna la tête. Celle de Marquise, alezane brulée avec une liste blanche sur la tête se tenait prêt d'elle et broutait l'herbe sèche d'automne. Kahlan tendit la main et caressa son chanfrein. Sa solitude s'en allait peu à peu ces deux derniers jours aux côtés de sa jument. Elle lui murmura à l'oreille :

"On est toutes les deux désormais ma belle."


Elle lui donna un baiser sur son chanfrein et se leva. Elle ne prit pas le temps de s'épousseter. Elle ramassa le licol bleu par terre et le passa à Marquise. Cette dernière lui donna un coup de tête sur son abdomen et Kahlan faillit trébucher. Au contraire, Jenn éclata de rire et commença à marcher. Tout en la ramenant à l'écurie elle passa sa main sur l'encolure de la jument.

Quand elles arrivèrent toutes les deux à proximité du bâtiment, Kahlan entendit des voix. Elle entra dans l'écurie et vit deux jeunes filles. Toutes deux s'occupaient de leurs chevaux. L'une s'occupait d'un bel étalon noir et possédait de long cheveux brun comme de l'acajou. La deuxième, une belle blonde, pensait un étalon gris pommelé. Elles avaient toutes les deux environs son âge. La jeune fille voulut faire demi-tour, mais elles l'avaient déjà vu. Elle s'approcha d'elles et se présenta, ainsi que sa jument.

"Bonjour à vous deux. Je m'appelle Kahlan et voici ma jeune jument, Marquise."


En guise de salut, elle s'ébroua et fixa d'un œil mauvais les deux étalons qui avaient tournés la tête vers elle. Kahlan mit sa main à la base de la longe, là où était l'attache et retint fortement sa jument. Elle n'était jamais doué pour se faire des amis, que se soit sa jument ou elle. Alors la jeune blonde sourit pour détendre l'atmosphère.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Naia Egan
Modératrice à l'essai Pear ♣
♣ Messages : 607
♣ Date d'inscription : 09/09/2012
♣ Age : 17


MessageSujet: Re: Bonheur à partager ~ |. Libre   Sam 29 Sep - 14:12

« Bonheur à partager »

Un cheval gris sortit la tête du box, les oreilles en arrière. La jeune inconnue ne se laissa pas démonter et s'approcha de lui. Comme par magie, ses oreilles se dressèrent sur sa tête et son allure se fit beaucoup plus douce. Naia sourit. De toute évidence, ce cheval appartenait à la jeune fille. Sélection Lunaire remua légèrement la tête quand l'étalon apparut. Même s'il avait été bien éduqué, la présence d'autre mâle le dérangeait toujours. Pourtant, il ne coucha pas les oreilles et ne tenta aucun geste agressif vers l'autre. Il se contenta de relever la tête et de frapper le sol avec l'antérieur en soufflant bruyamment. Amusée par ce manège, l'adolescente écouta distraitement l'autre se présenter :

    « - Je suis venu pour m'occuper de mon cheval. Je te présente Isidore et moi c'est Pauline. Comment t’appelle tu toi ? »


Isidore. la lycéenne de souvint du poney sur lequel elle avait apprit à monter. Un petit shetland rondouillard alezan. Il s'appelait Isidore aussi. C'était un cheval au grand coeur, aussi doux que le plus jeune des agneaux. Ce poney avait appartenu aux voisins. Et c'était le premier animal de la jeune fille avait chevaucher. Le paisible équidé avait supporter ses mains maladroites et ses coups de talons sans jamais broncher, du moment qu'on lui donnait son quartier de pomme à la fin. Voilà longtemps qu'il était mort à présent, et Naia se souvint du temps qu'il lui avait fallu pour faire son deuil. Un bruit de sabot claquant sur les pavés la fit sortir de ses pensées, qui n'avaient durée que quelques secondes. Elle stoppa le flux de souvenirs et regarda la couple qui venait d'entrer. Une belle jument alezane brulée pénétra dans une flaque de lumière et une jeune fille qui devait avoir son âge l'accompagnait. Elle nous dévisagea un instant puis se présenta :

    « - Bonjour à vous deux. Je m'appelle Kahlan et voici ma jeune jument, Marquise. »


En guise de salut, Marquise s'ébroua et fixa les deux étalons d'un regard mauvais. Sélection Lunaire poussa un hennissement de bienvenue sans témoigner la moindre agitation. Si les autres étalons le perturbait, les juments le laissait presque indifférent. Naia regarda tour à tour les deux filles et dit d'une voix rieuse :

    « - Je m'appelle Naia Egan, et lui c'est Sélection Lunaire, mais on l'appelle Stelune. »


~¤-¤~

| Désolé pour a qualité u_u |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Amanda Slam
Romi ~ Celle qui a une affinité avec le vent, vu le nombre de vents qu'elle se prend !
♣ Messages : 866
♣ Date d'inscription : 03/06/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : Dans l'espace


MessageSujet: Re: Bonheur à partager ~ |. Libre   Dim 30 Sep - 17:59

Une petite ballade ?


Je caressais mon cheval et m'occupais de sa crinière que je démêlait avec son peigne. J'attendais une réponse de la jeune fille qui devait avoir mon age. Isidore coucha de nouveau les oreilles. Quelque chose le déranger. Je me redressais après avoir fini son sabot et sortais la tête du box de mon cheval. Une jeune fille se tenait devant nous et nous regardait en compagnie de sa jument. Isidore sortit la tête lui aussi et eut un malin plaisir à la poser sur ma tête. Je râlai un peu et il décida de me laisser tranquille. Je connaissais mon cheval si j'aime quelqu'un il ne lui fera rien de mal mais si une personne essaye de me faire le moindre truc, je ne donne pas cher de sa peau. Bref ce que je cherche à dire c'est que je connais mon cheval et qu'il me connais. Je sais qu'il n'aime pas les autres particulièrement les étalons, les juments sa pouvait passer mais il fallait que je sois amie avec la personne pour qu'il la supporte. On se comprenais, on se ressemblais. C'était étrange comment on pouvait être complémentaire et c'est pour ça que j'étais la seule à pouvoir le monter, parce que je le comprenais.

« - Bonjour à vous deux. Je m'appelle Kahlan et voici ma jeune jument, Marquise. »

J'observais la jument et la fille, la dénommé Marquise s'ébroua et jeta un regard mauvais aux deux étalons. Isidore baissa les oreilles. Je lui flattais l'encolure et ces oreilles se remirent à leurs place. L'autre étalon hennit et déclencha chez sa propriétaire une réponse un peu rieuse, joyeuse plutôt.

« - Je m'appelle Naia Egan, et lui c'est Sélection Lunaire, mais on l'appelle Stelune. »

Je sortis du box de mon cheval avec ces affaires de pansage. Pendant l'échange j'avais eux le temps de finir mon pansage. je souris aux deux filles. Isidore voulait sortir. Je le savais, il aimait partir en ballade. Plus que le saut ou le dressage. Je dis d'une voix joyeuse et qui je l'espère amicale. Avec ce qui c'est passé avec le surveillant c'est plutôt un exploit.

-Sa vous direz une petite ballade ? On pourrait faire connaissance.

J'espérais qu'elles allaient dire oui. C'est vrai après tout elle avait l'air sympa et je ne connaissais que très peu de monde ici à l'académie. Alors oui j'avais envie de discuter avec des gens. Des personnes de mon age ou plus ou moins, des personnes des différentes maisons. Savoir comment ce passe leurs cours. C'est idiot mais j'ai envie de savoir.

___________
Spoiler:
 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Naia Egan
Modératrice à l'essai Pear ♣
♣ Messages : 607
♣ Date d'inscription : 09/09/2012
♣ Age : 17


MessageSujet: Re: Bonheur à partager ~ |. Libre   Sam 20 Oct - 12:52

« Entre ciel et terre, à une hauteur qui n'existe pas. »

Tandis que nous faisions connaissance, Pauline avait fini son pansage., quand à moi, je finis de démêler la longue crinière de Stelune. Celui-ci ravi de se faire brosser, pousse un hennissement bref qui me fit sourire. Puis je range mes affaires dans ma boite de pansage. L'étalon, lui mâchonne paisiblement un brin de paille. Du coin de l'oeil, j'observe le sourire qui se forme sur le visage de Pauline et l'écoute proposer :

    « - Sa vous direz une petite ballade ? On pourrait faire connaissance.. »


Je lui répond par un autre sourire, tout aussi chaleureux que le sien. Je suis sûre qu'une ballade ferait du bien au chevaux, histoire de décompresser un peu. Comme s'il avait compris, Sélection Lunaire encense, si bien qu'il donne l'impression d’acquiescer. Je m'étire un peu avant de répondre d'une voix enjouée :

    « - C'est une excellente idée ! Je vais chercher ma selle je reviens. »


Sur ce, je tourne mes talons, mes épais cheveux suivant mon mouvement. Je traverse le couloir qui mène à la sellerie. Je pousse la porte qui s'ouvre en grinçant. Là je chercher sur les support, la plaque au nom de mon cheval. Quand je trouve ses affaires, j'effleure le cuir souple de la selle noire. Cette selle m'avait été offerte par mon père avant ma première grosse compétition. Maintenant, le cuir est usé mais toujours en parfait état. Penser à ce passé proche et éloigné à la fois me fait du bien. On dit que l'être que nous sommes se forge sur notre passé. Je pense aussi à mes amis laissé là bas. Comme il me manque. Je me fais la promesse de les appeler plus tard. Enfin, je cale sous mon bras la selle et passe la bride sur mon épaule et quitte la petite pièce.

Je selle Stelune le plus vite que possible, tout en veillant à ne pas lui faire mal. Il se laisse sangler sans problème mais au moment de lui mettre le mors, il fait son cinéma habituel. J'ai déjà détacher son licol et il est parfaitement libre. Profitant de cela, il ne cesse de secouer la tête avec force pour que je ne puisse pas lui introduire le mors dans la bouche. Gardant mon calme, je répète l'action jusqu'à ce qu'il se lasse de son petit jeu et se laisse brider sans problème. Il m'effleure la joue de sa peau veloutée, et je sens son haleine chaude sur ma peau. Enfin, j'attends que les deux autres soient prêtes et je sors de l'écurie avec elles.

Dehors, il fait chaud. Heureux de prendre l'air Stelune fait quelques pas de côtés. Sans y prêter attention, je mets mon pieds dans l'étrier et m'élève au dessus du monde. Je me retrouve assise confortablement, sentant sous moi, chacun des mouvements nerveux de mon cheval. Je frissonne de bonheur. Il n'y a rien de mieux au monde que d'être perché sur le dos d'un cheval. D'une voix très enthousiaste de m'exclame :

    « - C'est partit ? »

___________

« C'est comme de jouer au tetris,
c'est de plus en plus dur jusqu'à ce que tu crèves.
»
Nathanaël Von Arlex, 01h05 le 04  janvier 2013
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je n'aurai jamais assez de mots pour vous dire à quel point je vous aime. ♥ :
 


Dernière édition par Naia Egan le Sam 27 Oct - 21:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emma Hathaway
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 610
♣ Date d'inscription : 13/10/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : En Normandie


MessageSujet: Re: Bonheur à partager ~ |. Libre   Mar 30 Oct - 23:09

J'aime les balades en automne


Naia me souris comme je venais de lui sourire, avec une sympathie extrême. Merci, au moins je sentais qu'elle allé accepté. Je ne savais pas si Kahlan allait accepte mais au moins je serais pas toute seule et ce sera un bonne entrainement pour Isidore, lui qui ne supporte personne à part moi.

« - C'est une excellente idée ! Je vais chercher ma selle je reviens. »

Après avoir prononcer ces paroles elle tourna le dos et partit en direction de la sellerie. Je prends ma selle et mon filet. J'aime beaucoup cette selle, elle a était faite sur mesure, certes elle est neuve mais déjà elle a prit une certaine forme si je puis dire. Enfin je me sens à l'aise quoi. Je sanglais mon étalon. Il se laissa faire après avoir tournée la tête vers moi l'air de dire: " c'est vraiment nécessaire la selle". Surement que c'est mon imagination mais j'ai l'impression de voire sa dans ces yeux. Et je ne sais pas si sa me fait peur ou me rend joyeuse. Je passe les rênes au dessus de sa tête et lui montre le mord. J'ai appris avec lui que pour le mettre il fallait faire preuve de délicatesse. Sinon la personne le regretterais. Bon d'accord moi je fais un peu exception à la règle mais je reste prudente car je respecte mon cheval et que je veux faire dans la délicatesse et non dans la force comme on la toujours fais pour lui. Une fois prête je vérifie que tout est en état, refait ma queue de cheval, met ma bombe. Je n'aime pas monté les cheveux attaché. Cela me dérange. En faite sa dépend des moments mais aujourd'hui je veux qu'ils soient attachés. Naia sort de l'écurie, je la suis. Isidore trottine sur place. je n'aime pas quand il fait sa mais je ne peux pas l'en empêcher je le sais j'ai essaye et il a redoubler de geste, se coquin. Je ne lui en veux pas. Il connait les limites à franchir et moi les siennes. L'air est chaud part cette journée d'automne. Je trouve ça dommage. J'aime bien le froid. Les balades en foret dans la neige. Les emprunte de sabots laissé par la magnifique créature. Je met mon pied dans l'étrier que j'avais descendu. Une fois à cheval, j'observe Naia, elle aussi est sur son cheval.

« - C'est partit ? »

Oui moi je suis prête. Isidore devient incontrôlable. Je vous jure moi, quel "monsieur je me la pète". En tout cas il n'a pas in terré à partir comme un malade comme il s'amuse à faire à chaque balade. Je soupir et sourit à Naia. Moi je suis prête on peux y aller. Une chose est sur il ne faut pas demande à Isidore car vu comment il trépigne pas besoin de poser la question. Le cheval de Naia à l'air plus cool. Sélection Lunaire si je me souviens bien.

-Moi aussi je suis prête. On peux partir si vous voulez.

Je commence à faire marcher Isidore. Doucement. Voilà. Je s'en les muscles sous mes jambes. J'aime cette selle, car elle tiens bien mais aussi qu'elle est légère et qu'elle suit ces mouvements. Je ne sais pas comment expliqué ce que je ressent. Une sensation de bien être et de sécurité une fois que je suis sur son dos. Je sais que s'il m'arrivait un truc il ne m'abandonnerais pas. Il serait la, collé à moi ou alors il partirait chercher du secours. Mais je pense surtout qu'il ne me lâcherais pas. Car avec lui c'est plus qu'une relation "cavalier/cheval". C'est tellement plus fort, plus intense.Tellement bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Naia Egan
Modératrice à l'essai Pear ♣
♣ Messages : 607
♣ Date d'inscription : 09/09/2012
♣ Age : 17


MessageSujet: Re: Bonheur à partager ~ |. Libre   Sam 24 Nov - 21:58

« Caprices »

Isidore, ne semble pas ravi de la proximité de Stelune. Il commence à s'agiter, le rodéo n'est pas loin. Il crâne, se rebiffe. Pauline qui semble être une excellente cavalière continue pourtant de la maîtriser. Le cheval est à deux doigts de s'emballer, mais c'est sans doute pas amour pour sa cavalière qu'il ne le fait pas. Enfin elle est assez sûre d'elle pour déclarer :

    « - Moi aussi je suis prête. On peux partir si vous voulez. »


J'hoche la tête et me mets en marche. Kahlan a décliné notre invitation et cela m'attriste un peu, mais ne pas être seule dans cette forêt qui m'est encore inconnue de fait plaisir. Seule, même à cheval ce n'est pas idéal pour profiter d'une journée où l'on n'a pas cours. Les deux chevaux marchent d'un pas semblable, sans se presser. Nous n'avons pas encore quitter l'académie et leur sabots claquent sur le sol dur. Je flatte pensivement l'encolure de Sélection Lunaire qui semble assez calme pour une sortie. Toutefois les tressaillements qui le parcourent me montre qu'il peut partir au galop à chaque instant. Je me redresse sur ma selle et l'encourage à avancer plus vite, pour ne pas se laisser distancer. Je me sens bien. J'ai l'impression que ce moment est parfait. A cheval avec une fille qui semble prête à devenir un bonne, voir très bonne connaissance, sous un soleil radieux. Que demander de plus.

Pourtant la balade n'est pas au goût de tout le monde. Mon étalon noir commence à s'ennuyer ferme. Lui n'a qu'une envie, foncer tête baissée à travers champs. Je le retiens comme je peux mais vient un moment où il finit par exploser. Il passer subitement au trot, et quand je le force à ralentir, décoche une superbe ruade, me projetant sur son encolure. Tout d'un coup je me rappelle qu'autrefois, j'avais arrêté de monter pendant longtemps à cause d'une mauvaise chute. Je m'étais cassé un bras et j'avais ensuite développé une peur panique de monter. Il m'avait fallu du temps pour me remettre de ma frayeur. Pas question de recommencer. Ma monture piaffe, prête à recommencer son manège. Je me redresse précipitamment, et le visage livide, resserre les reines d'une main ferme sans être cruelle. Je me positionne bien et ordonne à mon cheval de se remettre en marche, sans lui laisser baisser le tête pour ruer. Au bout de quelques pas, je vois qu'il commence à se détendre. je pousse un soupir de soulagement et me retourne vers Pauline, lui adressant un mince sourire d'excuse.

    | Désolé Wish mais comme tu répondais pas, j'ai mis que ton perso ne venait pas pour que ce soit plus logique.
    Au fait Pauline, j'ai lu ton rp avec Brumy, j'ai jamais vu un rp de 4 pages *o*
    Et je suis VRAIMENT désolée du retard D8 |

___________

« C'est comme de jouer au tetris,
c'est de plus en plus dur jusqu'à ce que tu crèves.
»
Nathanaël Von Arlex, 01h05 le 04  janvier 2013
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je n'aurai jamais assez de mots pour vous dire à quel point je vous aime. ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emma Hathaway
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 610
♣ Date d'inscription : 13/10/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : En Normandie


MessageSujet: Re: Bonheur à partager ~ |. Libre   Dim 23 Déc - 23:38

Une pirouette et hop


« Monter un cheval donne un goût de liberté. »
de Helen Thomson


La jeune fille qui était avec nous avait refuser de venir, je trouvais cela dommage mais je la comprenais un peu aussi. On ne savait pas combien de temps aller durée cette balade et en plus elle ne nous connaissait pas. A vrai moi non plus je ne l'ai connaissais pas mais je faisais avec car je voulais faire de nouvelle connaissance et pour une fois qu'Isidore était à peut prés calme cela me plaisais. J'espérais juste qu'il n'allait pas me faire une petite bêtise comme il a l'habitude de me faire. Un jour je l'avais laissé deux minutes a coté d'une rivière et je l'avais retrouvais couché dedans. Je pense à ces choses là surement du au temps. C'était aussi vers cette même période. Je n'ai pas Isidore depuis longtemps mais ont se connait par coeur.

Le cheval de mon amie ou plutôt de la ma connaissance que j'espérais bientôt voir comme une amie se mit soudain au trot Isidore croyant à un début de course ce mit lui même et je le ralentit immédiatement. Pas question qu'il me fasse ça tête de mule. D'un énorme coup de cul le cheval dans face fais basculer ça cavalière. Je retient avec grand mal le petit cri qui veut s'échapper de mes lèvres. Elle se redresse brusquement son visage est blanc, je me demande ce qui se passe, j'ouvre la bouche pour lui demander mais elle ralentit son cheval et une fois sur de lui me souris comme pour me rassurer. Je lui souris à mon tour avant de dire d'une voix un peu faible:

-ça va ? Tu es toute blanche.

Je laisse les rênes longue à Isidore et le fait avancer jusqu'à elle. Une fois à son niveau je la regarde de plus prêt. Elle a l'air un peu déstabilisé et je sens qu'elle a du déjà vivre un truc semblable. Bien sûr je ne pose pas de question, pour ne pas paraître indiscrète mais j'ai peur, plutôt je me demande ce qui ce passe...La même chose tourne dans mon cerveau, mes rouages sont bloqués. C'est étrange mais je n'arrive pas à changer d'idée. Isidore baisse la tête et renifle le sol. Il piaffe un instant puis ce relève. Je ne sais pas à quoi il joue et je préfère reprendre mes rênes. J'attends la réponse de Naia pour savoir si elle va bien.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Naia Egan
Modératrice à l'essai Pear ♣
♣ Messages : 607
♣ Date d'inscription : 09/09/2012
♣ Age : 17


MessageSujet: Re: Bonheur à partager ~ |. Libre   Jeu 27 Déc - 10:17

« Bonheur à partager »

Le coeur encore battant à la vitesse de pointe d'un guépard, je me redresse sur ma selle les traits tirés. Je sens encore la peur me glacer les veines avec effroi. Ma monture piaffe, encore excitée par son écart à l'étiquette. Une lueur de frayeur illuminant encore mes yeux, je commence à la masser doucement, pour qu'elle se détende. Au bout de quelques instants, elle baisse la tête et pousse un soupir. Peu à peu, je retrouve mes esprits et me calme. Mon visage s'adoucit, reprenant sa douce expression habituel. J'essuie rapidement la sueur qu s'est créer sur mes tempes. Stelune, complètement calmé, se met à brouter l'herbe tendre qui borde les chemins de l'académie. Si j'étais tombée sur le macadam, j'aurais pu me faire très mal. Des images de mon vieux cauchemar me reviennent en tête. Je les repousse loin, très loin. D'une voix blanche Pauline demande :
    « - Ca va ? Tu es toute blanche. »

Je lui souris, et fais reculer Sélection Lunaire pour me retrouver à son niveau. Isidore défit mon étalon du regard, mais celui-ci se contente de le regarder d'un air nonchalant, tout en continuant à mastiquer son herbe. Je passe ma main sur l'encolure luisante de l'animal avant de répondre d'une voix un peu éraillée :
    « - Oui ça va merci. J'ai juste eu un peu peur. »

Je marque une courte pause, réfléchissant à mes paroles :
    « - Désolée pour le spectacle. Bon on y retourne ? »

Comme elle a l'air d'accord, je remets mon cheval en marche, le forçant à ajuster sa foulée sur celle du cheval de Pauline. Visiblement ravi de sortir, Stelune obéit de bon coeur. Ses écarts de comportement imprévisible sont du au fait qu'il soit entier je le sais affaitement. Seulement voilà longtemps qu'il ne s'était plus tenu de la sorte. Les pieds ferrés des animaux frappent le sol en rythme, dans un claquement qui résonne dans les grands espaces de l'académie. Nous quittons les chemins bétonnés pour un en terre dans la forêt. Bordés d'arbres arborant leur flamboyant feuillage d'automne, se teintant de couleurs rouges, orangées et dorées. Le sol, jonché de feuilles mortes, feutrent le bruit des pas des deux équidés. Un écureuil descend d'un arbre et traverse le chemin à toute vitesse, son pelage orangé se confondant à merveille dans le paysage féérique. Stelune ne bronche pas, se contentant de le suivre du regard. Je lève les yeux au ciel quand il sursaute quand une feuille se pose sur son museau. Je pouffe. Comme il peut être ridicule par moment. Je lui plaque un baiser sur la base de la nuque. Il y répond d'un hennissement bref. Devant nous, les arbres s'espacent et une clairière verdoyante se dessine des deux côtés. Je me retourne vers Pauline :
    « - Un petit galop ça te tente ? »

___________

« C'est comme de jouer au tetris,
c'est de plus en plus dur jusqu'à ce que tu crèves.
»
Nathanaël Von Arlex, 01h05 le 04  janvier 2013
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je n'aurai jamais assez de mots pour vous dire à quel point je vous aime. ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emma Hathaway
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 610
♣ Date d'inscription : 13/10/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : En Normandie


MessageSujet: Re: Bonheur à partager ~ |. Libre   Sam 5 Jan - 21:31

Un galop



« Il ne faut jamais aller
plus vite que sa vitesse. »
Philippe Labro

« - Oui ça va merci. J'ai juste eu un peu peur. »

Heureusement qu'elle na rien, j'imagine même pas ce qu'on aurait du faire, si elle c'était fait mal j'aurais du aller chercher quelqu'un mais je n'aurais jamais put la laisser seule. Et puis imaginons son cheval part au galop alors qu'elle est à terre, que faire ? Stop. Voyons Pauline, il n'y a rien eut, aucun blessé n'y rien. Alors arrête de t'imaginer des trucs sans queue n'y tête. Tu exagère, tu souhaite vraiment qu'il lui arrive cela? Pendant que je réfléchit elle me pose une nouvelle question. Je la regarde de mes yeux gris avant de lui sourire. Bon comment dire...J'ai rien entendu car j'étais perdu dans tes pensées, te vexe pas mais tu peux répété ? Oui expliquer comme ça, c'est absurde. Je me concentre sur le reste espérant que ce n'était pas une question sinon j'étais vraiment mal. Isidore est de bonne humeur la preuve le cheval à coté est toujours vivant. Un écureuil passe c'est à peine s'il l'avait vu. Pourtant derrière ce coté passif je sais que l'excité n'est pas loin. Le cheval que je connais se planque mais il est présent. Je le sens dans les rênes, ces mouvements. Le cheval sursaute lorsqu'une feuille lui tombe sur le nez. Le bitume à laissé place à la terre. La nature reprend ces droit. l'académie est loin maintenant. Je connais ce chemin pour l'avoir pris une fois. Bientôt il y aura une grand champ. Idéal pour le galop, j'aime ce moment de vitesse et de liberté. Comme si ma camarade lisait dans mes pensées elle me propose pleine de couleur contrairement à tout à l'heure :

« - Un petit galop ça te tente ? »

J'hoche la tête en signe d'accord. Je reprend un peu plus mes rênes. Je sais qu'il a compris. Il comprend toujours ce que je souhaite faire. Il devine mes envies. Il se met tout de suite au trot, je l'oblige quand même à ralentir, hors de question qu'il entraîne Sélection Lunaire dans ces magouilles. Je sais aussi que dés qu'il verra le champ il partira, je ne pourrais pas le retenir car il est comme ça et je ne lui en veux pas. Cela me dérange pas car je suis toujours seule avec lui. Mais la Naia est là. Et je ne sais pas comment il va réagir. Je tiens quand même à la prévenir pour pas qu'elle se pose de question quand soudain Isidore va partir au galop.

-Naia, il y a un champ plus loin on pourrait le faire là-bas le galop. Qu'en pense tu ?

Isidore s'énerve, il comment à s'impatientait. Je le comprend. Moi aussi j'aimerais être arrivé mais il reste encore quelques mètres avant d'en apercevoir le bout. Alors je résiste, je lui fais comprendre que ce n'est pas maintenant, pas tout de suite.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Naia Egan
Modératrice à l'essai Pear ♣
♣ Messages : 607
♣ Date d'inscription : 09/09/2012
♣ Age : 17


MessageSujet: Re: Bonheur à partager ~ |. Libre   Sam 19 Jan - 20:10

    « - Bonheur à Partager»
    |. Pauline Hemson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Isidore se rebiffe. Lui aussi il a envie de galoper. Stelune commence aussi à s'énerver, mais son écart de tout à l'heure lui a permit de dépenser son jus en trop, et il reste assez calme pour être maîtriser. Sa robe noir, immaculée est parcourue de frisson témoignant de son impatience. Je le caresse doucement, le yeux fixés sur le chemin de terre. Ses oreilles s'agitent dans tous les sens, percevant le moindre craquement de brindille, le moindre cri d'oiseau. Je me sens heureuse. Alors je souris.


    « -Naia, il y a un champ plus loin on pourrait le faire là-bas le galop. Qu'en pense tu ? »


Je la regarde et hoche la tête joyeusement. Bien sûr que je suis d'accord. Après tout elle connait mieux la forêt que moi. Je ne suis jamais venue ici, à vrai dire c'est ma première ballade depuis que je suis à l'académie. Je réduis la foulée de Sélection Lunaire, afin qu'il ne dépasse pas Isidore. Elle ne voulait pas qu'il y ai rivalite entre les deux mâles alors elle devait s'efforcer de le contenir, du moins jusqu'à ce qu'il explose.

Et ça allait bientôt arriver elle n'en doutait pas. Il devenait de plus en plus impatient. Elle pousse presque un soupir de soulagement quand ledit champ apparait devant nous deux. Je regarde Pauline, une lueur joyeuse illuminant le regard. Sans que je l'y invite, Stelune passe au galop libérant toute sa fougue. Je le laisse faire en riant, sa crinière d'ébène me fouettant le visage. Je me penche un peu en avant. Le vent glacial d'automne me fait frissonner, balayant mon visage et mes longs cheveux. L'euphorie de la vitesse me gagne, devant ce paysage qui défile à toute allure. Le bruit des sabots est assourdissant. Derrière moi j'aperçois Isidore qui nous rattrape. Lorsque les deux chevaux parviennent à la même hauteur, il se lancent dans un course pour savoir qui arrivera au bout le premier. De force égale, ils continuent à courir de front, faisant fuir par le bruit les animaux qui trainaient aux alentours.

Ma tête est pleine de pensée joyeuse. Tout me parait irréel, le soleil, les arbres, l'herbe tendre. Je me sens libre, capable d'aller où je veux. J'écoute les sabots, leur bruit sur le sol, et me redresse un peu. Les chevaux continuent leur course folle. Le champ est vaste, plus que je ne le croyais. C'est vraiment un lieu parfait pour une promenade. Le spectacle des arbres, rendus flamboyants par l'automne, incite mon inspiration artistique et brusquement j'ai envie de peindre cette endroit. Moi qui n'aime pas trop peindre c'est rare d'avoir cette envie. Mais l'ai l’impression d'un simple croquis ne serait à la hauteur de cet endroit.

___________

« C'est comme de jouer au tetris,
c'est de plus en plus dur jusqu'à ce que tu crèves.
»
Nathanaël Von Arlex, 01h05 le 04  janvier 2013
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je n'aurai jamais assez de mots pour vous dire à quel point je vous aime. ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emma Hathaway
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 610
♣ Date d'inscription : 13/10/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : En Normandie


MessageSujet: Re: Bonheur à partager ~ |. Libre   Sam 16 Mar - 17:32

Pauline Hemson


« L'impatience est une soif qu'aucune justification n'étanche. »
de Eric-Emmanuel Schmitt


Attendre. Cela ne me dérangeais guère mais Isidore n'avait pas hériter de ma patience. Je tenais mes rênes. Montrant ma présence sur lui j'observais Naia. Elle essaye de ralentir Sélection Lunaire mais je voyais qu'elle avait du mal ce qui est bien normal. Deux étalons, sans doute entier pour elle, le mien c'était sur. J'envisageais toute les possibilités mais je savais une chose Isidore me ferais jamais de mal. Soudain le champ est ne vu rien ne va plus, je ne retient plus rien. Je le laisse et il m'écoute. Foulé confortable mais néanmoins rapide. Je sent qu'il est heureux comme tout. Ces muscles sous mes jambes, le vent sur mon visage. J'aime cette sensation. Sélection Lunaire a pris des foules d'avance. Je sais qu'Isidore veut le rattraper mais je ne lui en ai pas donne mon accord alors il attend. Comment ce cheval si imprévisible, méchant avec les chevaux et les humains n'acceptent-il donc que moi ? Je me suis souvent posé cette question mais j'ai fini par arrêté de chercher. A quoi bon ? On se comprenait, on s'acceptait, on s'aimait et puis c'est tout. Je me mis en position,celle qui disait : Rattrape. Il m'obéit, il le fait toujours, pour me faire plaisir il est capable de tout même s'il n'en pouvait plus. Entend mes paroles silencieuse Isidore: Je t'aime. Nous sommes au botte a botte avec Naia. Aucun des deux ne dépassé l'autre. Heureusement d'ailleurs qui aurait gagné je ne sais pas. Je respirer l'odeur de mon étalon, celle de la verdure qui nous entourait. J'arrivais néanmoins a articuler simplement :

-Quand allons-nous nous arrêter, le champs est bientôt a la fin ?

Moi même je ne savais pas c'est pour ça que j'avais demander cette question. En faite je n'avais pas envie mais je savais qu'il allait falloir ralentir. Le champs n'était pas sans fin. Leurs énergies a ces deux là non plus. Je posais ma main sur l'encolure, l'autre tenant mes deux rênes dans une main. Ces crins aux vent, une envie de faire des tresses. J'inspirer et Expirer au furent et a mesure de ces foulés. Naia allait-elle accepté de ralentir ? Je voyais la limite du champs. Le temps de ralentir et ce serait bon.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Naia Egan
Modératrice à l'essai Pear ♣
♣ Messages : 607
♣ Date d'inscription : 09/09/2012
♣ Age : 17


MessageSujet: Re: Bonheur à partager ~ |. Libre   Sam 25 Mai - 9:26

BONHEUR A PARTAGER
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les cheveux aux vent, les mains enfouis dans la longue crinière de jais légèrement appuyées sur l'encolure satinée de mon étalon je me sentais libre. Le paysage défilait à une folle. Nous allions vite, trop vite. La fin du champs approchait à vue d’œil et nous allions bientôt être obligé de nous arrêter. Une bouffée de déception me secoua. Pourquoi maintenant alors que nous étions si bien ? Les deux étalons, toujours en train de livrer bataille haletaient de plus en plus pourtant aucun des deux ne voulait s'avouer vaincu. Si on les laissait ainsi, ils pourraient galoper jusqu'au bout du monde et rien que cette pensée me grisa. A travers la selle lisse, je sentais les muscles de Stelune se tendre et se déliés au rythme fou de sa course, le bruit de ses sabots martelant à l'unisson avec ceux d'Isidore le sol meuble. Les arbres étaient proche à présent et on pouvait discerner les branches avec plus de précisions. L'éclat de couleur était encore plus sublime de près. Comme la nature était belle. J'en restai sans voix. Le souffle coupée la vitesse de regardait Pauline en souriant. Les deux chevaux faisaient à peu près la même taille, nous étions donc presque épaule contre épaule, exactement comme nos chevaux. Presque péniblement elle articula :

« - Quand allons-nous nous arrêter, le champs est bientôt a la fin ? »

Je rabattis mon regard devant moi. Nous avions juste le temps de ralentir avant d'atteindre les fourrés. J'inspirai une dernière fois l'air pur, teinté des odeurs douces de nos chevaux avant de faire un signe de tête à Pauline et de m'enfoncer profondément dans la selle. Aussitôt, m'obéissant parfaitement, Sélection Lunaire se rassembla et perdit un peu de vitesse. Je resserrai mes doigts sur les rêne, me penchant légèrement en arrière, transmettant à sa bouche sensible l'ordre de repasser au pas. Sans broncher mais agitant la tête de mécontentement, il repassa au trot en même temps qu'Isidore pour atteindre le pas, quelques mètres à peine avant les broussailles. Je l'arrêtai et lui laissai les rênes libres. Il allongea l'encolure pour s'étirer et s'ébroua violemment, me secouant en tous sens, me faisant éclater de rire. J'effleurai son encolure moite de sueur et il tourna sa tête délicate vers moi. Je saisis dans son regard un grande confiance, et dans un élan de de tendresse qui était presque habituel, je me laissai tomber sur son encolure, l'enlaçai délicatement. Il poussa un petit hennissement de bonheur et je lui effleurai le toupet. A bout de force, je mis pied à terre et lui desserrai la sangle. Aussitôt il gonfla son ventre ce qui me fit sourire. Je me tournai vers Pauline et encore enjouée par ce moment de pure bonheur m’exclamai d'une voix essoufflée :

« - Quelle galopade. Je ne pensai pas qu'ils pouvaient aller si vite. »

___________

« C'est comme de jouer au tetris,
c'est de plus en plus dur jusqu'à ce que tu crèves.
»
Nathanaël Von Arlex, 01h05 le 04  janvier 2013
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je n'aurai jamais assez de mots pour vous dire à quel point je vous aime. ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emma Hathaway
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 610
♣ Date d'inscription : 13/10/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : En Normandie


MessageSujet: Re: Bonheur à partager ~ |. Libre   Ven 14 Juin - 19:35

Pauline Hemson 

                       "la vie: une course contre la mort....Le meilleur ne gagne pas. "Henri Jeanson

C'est la fin je le sais. Le champ est fini, les chevaux ne tardent pas à reprendre le trot. Les doigts sur les rênes, je l'ai avais à peine touché. Isidore était sensible au niveau de la bouche, mais cela dépendait des moments. Il n'était pas toujours très coopératif, mais je savais que jamais il ne me ferait du mal. Je posais ma main sur son encolure. Ces crins s'y emmêlaient sans problème. Je déchausse les étriers et met pied-à-terre. Après avoir dessanglé, je remonte les étriers et passe ma main sur ses naseaux. Naia se tourna vers moi, je gardais ma main là ou elle était. 

« - Quelle galopade. Je ne pensai pas qu'ils pouvaient aller si vite. »

Je lui souris et glisse ma main dans ma poche pour en tirer deux friandises. Isidore ne se priva pas pour essayer de me les prendre, mais j'avais l'intention d'abord d'en tendre une à mon ami avant que mon cheval mange la majorité des autres. Je me balade rarement sans friandise lorsque je savais que j'allais monter à cheval. Isidore était un goinfre, je le sais pour l'avoir déjà vu en train de manger. C'est limite s'il ne se jeté pas sur sa mangeoire même s'il n'y en avait plus.

-On devrait les laisser un peu tranquille, ils ont bien galopés.

Je joignis mes paroles d'un grand sourire et attendit une réaction de sa part. Isidore brouta sans problème l'herbe tendre, il n'attendait jamais rien, ne se gênant jamais. A coté de lui, le cheval de Naia était un amour, vraiment. Il était sage, alors que le mien broutait tranquille sans faire attention à ou il allait et aussi à qui il y avait sur son passage. Un vrai bourrin quand même.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Naia Egan
Modératrice à l'essai Pear ♣
♣ Messages : 607
♣ Date d'inscription : 09/09/2012
♣ Age : 17


MessageSujet: Re: Bonheur à partager ~ |. Libre   Sam 3 Aoû - 22:03

Elle me sourit et je lui rends. Elle glissa sa main dans sa poche et en sort deux friandises qu'elle dépose dans le creux de sa main. Aussitôt, Isidore tend l'encolure pour les saisir et je sens Stelune qui s'agite quelque peu. Passant une main réconfortante sur son encolure qu'il secoue vigoureusement à mon contact. Du coin de l'oeil je vois Pauline qui repousse son cheval puis qui me tend un des deux bonbons. Reconnaissante, je le saisis et après l'avoir remercié, le donne à mon cheval qui l'avale goulument. Réprimant un éclat de rire, je mêle ma main à sa crinière d'ébène. Isidore, après avoir mangé sa friandise commence à brouter en s'éloignant de nous. Sans vraiment faire attention où il va.

-On devrait les laisser un peu tranquille, ils ont bien galopés.

Je relève la tête et la regarde quelques secondes, puis enlève ma bombe et libère mes boucles brunes. J'ai vraiment chaud maintenant. Malgré le fait que nous sommes presque en automne, la température ne redescend pas ce qui n'est pas pour le déplaire. Passant une main dans ma tignasse pour tenter de la discipliner un peu je contemple Pauline. Elle possède de beau cheveux blond et de magnifique yeux expressif. Son visage est fin, parfait sans le moindre défault. La fille dont tout le monde rêve. Je me sens un peu gêne brusquement. Repoussant tout ça au fin fond de ma tête je lui souris une nouvelle fois.

- Oui tu as raison. Ils ont bien mérité de se reposer.

Sur ce, je lui retire la selle et la pose au sol, prenant garde à ne pas l'abîmer. Puis je commence à lui enlever le mors. Ravie de pouvoir souffler un peu, mon cheval me donne d'affectueux coup de tête. Enlaçant tendrement son encolure j'enfouis mon visage dans ses crins. Parfait ce moment est parfait.

| Pas le temps de coder désolée. D8 |

___________

« C'est comme de jouer au tetris,
c'est de plus en plus dur jusqu'à ce que tu crèves.
»
Nathanaël Von Arlex, 01h05 le 04  janvier 2013
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je n'aurai jamais assez de mots pour vous dire à quel point je vous aime. ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emma Hathaway
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 610
♣ Date d'inscription : 13/10/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : En Normandie


MessageSujet: Re: Bonheur à partager ~ |. Libre   Dim 4 Aoû - 15:29

Pauline Hemson



- Oui tu as raison. Ils ont bien mérité de se reposer.

Naia enleva sa selle, attendit quelques instants puis enchaîna avec le filet. Stelune restait tranquille. Pauline trouvait sa mignon l’ambiance qu’ils avaient quand ils étaient tous les deux. Pauline soupira, Isidore avait filé mine de rien. Il lui avait déjà fait le coup. Un jour elle l’avait retrouvé dans la foret. Antarès était en train de faire un croquis et elle était bien obligée de le laissait faire, du coup l’étalon en avait profité pour gambader longuement en attendant.

Pauline retourna auprès d’Isidore, elle lui faisait confiance pour ça. Elle lui enleva sa selle et la posa sur le sol. Elle aimait bien cette selle vraiment, et son tapis aussi. Enfin elle choisissait l’équipement d’Isidore en fonction de ce qu’il lui allait alors c’était bien normal qu’elle les aime. Elle lui enleva ensuite le filet. Il l’observa mine de rien, ses adorables yeux la guettait, on aurait qu’il doutait de cette liberté qu’elle lui laissait. Elle n’était pas un bourreau. Elle retourna vers le duo et s’assis dans l’herbe. A sa grande surprise un souffle chaud sur son cou. Une odeur familière.

Pour certaines personnes Isidore était tout du cheval non parfait. C’était un cheval avec un sale caractère. Il mordait tous ceux qui passé trop près de lui, il n’aimait pas la compagnie de ses autres semblables. Personne n’avait intérêt le monté sinon après un rodéo endiablé, il finissait par terre. Elle passa sa main sur sa joue et descendit à ses naseaux. Après ce petit geste il brouta tranquillement et s’éloigna du groupe. Tans que le cheval de Naia restait loin de lui, sa irait bien elle le savait.

-Tu es ici depuis longtemps…Je veux dire à l’académie ?

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Naia Egan
Modératrice à l'essai Pear ♣
♣ Messages : 607
♣ Date d'inscription : 09/09/2012
♣ Age : 17


MessageSujet: Re: Bonheur à partager ~ |. Libre   Dim 18 Aoû - 13:58

NAIA EGAN
« Fais de ta vie un rêve et de ce rêve une réalité. »

Je regarde Pauline rejoindre Isidore pour lui ôter à lui aussi sa selle et son filet. J'ai confiance dans Stelune, il n'ira pas bien loin. Enfin j'espère. Je me souviens d'une fois où je l'avais laissé totalement libre, lors d'une pause après une longue balade quand j'étais encore chez moi. Une chien avait déboulé dans la clairière sans prévenir, passant entre ses jambes. Complètement paniqué mon étalon s'était enfuit dans la forêt et j'avais passé deux heures à lui courir après. Faites que ça ne se reproduise jamais. Lorsqu'ils étaient tous les deux, Pauline et Isidore semblaient très complice. J'admirai Pauline qui, à la différence de la plupart des cavaliers, ne s'était pas éprise d'un cheval parfait, mais au contraire d'un plus compliqué au caractère affirmé. Pour ma part, j'avais vu Stelune naître et je le connaissais depuis maintenant de nombreuses années. Et malgré ses sautes d'humeur il semblait bien plus facile que le cheval gris.

Pauline vient s'assoir dans l'herbe près de nous. Faisant de même, je me laisse choir au sol à face à elle. Juste derrière moi j'entends Stelune brouté avec acharnement, comme s'il n'avait rien mangé depuis des années. Et je souris encore une fois lorsqu'il relève la tête et me fixe de ses merveilleux yeux noirs. Il pousse un petit hennissent très doux puis recommence à manger s'éloignant de quelques pas.

« - Tu es ici depuis longtemps… Je veux dire à l’académie ? »

La réponse s'écrit d'elle même dans mon esprit. Nous sommes en septembre, je suis ici depuis quelques semaines seulement. Je suis arrivée comme tous les élèves le jour de la rentrée sauf que, contrairement à la plupart c'était la première fois que je venais ici. Certains on eut la chance de s'inscrire ici dès la sixième, pour ma part il a fallu attendre la seconde. Avant je ne connaissait pas l'école et puis les frais de scolarisation auraient coûté trop cher à mes parents. Le moins que l'on puisse dire c'est que j'appartiens à une famille fortunée.

« - Non je suis arrivée cette année, en seconde. »

Je me tais quelques secondes repensant à la rentrée qui était il y a peu de temps. Du discours de la directrice auquel je n'ai rien écouté. Au gens que j'avais rencontré, aux profs qui s'étaient présenté. Ca avait été une rentrée comme toute les autres en fait. Mais je crois que ça avait été la première rentrée que j'avais attendu avec impatience.

« - Et toi ? »

___________

« C'est comme de jouer au tetris,
c'est de plus en plus dur jusqu'à ce que tu crèves.
»
Nathanaël Von Arlex, 01h05 le 04  janvier 2013
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je n'aurai jamais assez de mots pour vous dire à quel point je vous aime. ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emma Hathaway
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 610
♣ Date d'inscription : 13/10/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : En Normandie


MessageSujet: Re: Bonheur à partager ~ |. Libre   Dim 1 Sep - 21:29

Pauline Hemson


« - Non je suis arrivée cette année, en seconde. Et toi ? »

Pauline elle non plus. Enfin elle cela faisait un an qu’elle était à l’académie. Son frère un peu plus. Elle regarda Naia, il faudrait rentrer au bout d’un moment mais c’était tellement bien, tellement tranquille. Isidore était reparti au loin broutant par-ci par-là l’herbe tendre. Il avait l’air pour le moins pacifique. Il s’était approché de l’autre étalon mais avait de nouveau fait demi-tour. La jeune fille blonde eut le visage éclairé par un sourire, oui enfin fallait pas abuser, il avait des limites son étalon gris.

-Je suis arrivé l’année passé, on ne peut pas dire que ça fasse longtemps mais bon…

Pauline ne savait pas quoi dire. Le silence c’était bien aussi. Elle passait ses journées à réciter, apprendre, réciter, écrire. Pauline avait par moment besoin de la paix et du silence le plus total. C’était bon, c’était vrai, c’était la vie. Avoir des amis sur qui compter savoir profiter des moments qui s’offre à nous chaque jour. Pauline profiter, elle ne l’avait pas fait plus jeune, tout le temps à surveiller son frère. Bien sur elle n’était pas vieille non plus mais ce qu’elle voulait dire c’est qu’elle était passé un peu à coté quand elle était un peu plus jeune. Toujours à supporter les copains de son frère, son père alcoolo. Toutes ses choses qui te pourrissent ta vie. Encore si les amis de Valentin était fréquentable…Mais là ce n’était pas le cas et ils ne le deviendront jamais.

-Des passions ? Un style de musique particulier ? Un film préféré ?

Elle aurait pu continuer longtemps sa liste. Oui c’est elle qui quelques minutes auparavant acceptée sans problème le silence. Maintenant elle avait du mal. Trop de silence était mauvais signe. Pauline posa ses yeux gris un peu partout , un petit vent frais fini par les atteindre et il fit frissonner la jeune fille. Elles étaient dans un champ et le vent n’était pas ralenti par les arbres. Pauline était en train de rêver d’un bon gilet bien chaud. Isidore vint souffler au niveau de son cou. Pauline n’avait pas lâcher Naia du regard.


___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Naia Egan
Modératrice à l'essai Pear ♣
♣ Messages : 607
♣ Date d'inscription : 09/09/2012
♣ Age : 17


MessageSujet: Re: Bonheur à partager ~ |. Libre   Jeu 24 Oct - 10:51

Apparemment Pauline n'était ici que depuis un an de plus que moi. Elle semblait tellement à l'aise ici que je ne l'aurais jamais deviné. Peut être qu'un jour moi aussi je connaîtrais chaque recoin de l'académie, je me sentirais aussi à l'aise qu'elle et cette école deviendrait mon foyer. C'était ce que j'espérais. Pendant plusieurs minutes, personnes de parla. Le silence était agréable et pour une fois ça ne me gêna pas. A la maison, j'avais l'habitude d'entendre les cris de mes parents qui se disputaient, les cris de ma famille qui se déchiraient. Parfois les pleurs de ma mère, dont la chambre jouxtait la mienne, pendant que mon père quittait la pièce en claquant la porte. Enfin ces derniers temps ça allait mieux. Plus de pleurs, plus de cri, la bonne entente. Pourtant j'avais l'étrange impression que tout cela n'allait pas durer et que ce calme n'annonçait rien d'autre qu'une horrible tempête bien plus dévastatrice que les autres. Enfin ce n'était qu'une impression, avec un peu de chance elle était fausse. Oui plus que tout je voulais me tromper. Je ne supportais pas de voir ma famille voler en éclat.

Stelune retourna vers moi, et me donna des coups de nez dans l'épaule. Je souris et pris sa tête entre mes bras, passant mes doigts fins sous son épais toupet noir. Son souffle chaud me chatouilla la joue et je ris doucement. Ici je me sentais bien et la présence de Pauline était très agréable. Elle était présent sans être envahissante. Réellement je commençais à la considérer comme quelqu'un sur qui je pourrais compter dans le futur. C'était réconfortant de savoir qu'au moins je ne serais pas toute seule et que j'aurais peut être quelqu'un. Bien que j'ai l'habitude de m'entendre avec à peu près tout le monde j'avais besoin d'avoir confiance en quelqu'un. C'était un besoin presque vital que je n'expliquai. Parfois on ne peut pas dire pourquoi on a besoin de quelque chose. C'est ainsi et c'est tout.

« - Des passions ? Un style de musique particulier ? Un film préféré ? »

Je souris. Le dessin. La réponse faillit jaillir de ma bouche sans que je puisse la retenir. Mais je gardai le silence le temps de construire une réponse plus complète. Je réfléchis aux divers éléments de sa questions. Niveau musique j'étais assez polyvalente mais j'avais mes préférences comme tout le monde. Quand aux films... quelques coups de coeur bien sûr. Rien de bien passionnant. Après, pour revenir aux passions il y avait l'équitation bien évidemment. Cette passion qui m'avait prise toute petite. La première chose que j'avais dessiné c'était des chevaux. J'avais toujours combiné mes deux passions de cette façon et aujourd'hui encore, quand je laissais mes doigts dessiner ce qu'ils voulaient, c'était une esquisse d'équidé qui prenait naissance sur ma feuille. Un réflexe, une habitude. Dessiner les chevaux m'apaisait.

« - Eh bien, ma plus grande passion est le dessin. C'est pour ça que j'ai rejoint la maison Baroque. Et puis il y a aussi l'équitation et les chevaux en général. Je monte depuis que je suis toute petite et j'ai toujours adoré ça. Sinon j'aime à peu près tous les genres de musiques mais j'aime beaucoup la musique classique. En fait, la musique que j'écoute dépend de mon humeur. »

Je me tus quelques secondes le temps de reprendre mon souffle. C'est seulement alors que je remarquai la morsure du vent sur ma peau. Je levai le regard vers Pauline et me rendit compte qu'elle tremblait légèrement. Prise de remords de ne pas l'avoir remarqué je bondis sur mes pieds et lui tendis la main pour l'aider à se relever :

« - Tu as froid ? Viens rentrons, il ne faudrait pas que tu te tombes malade ! »

___________

« C'est comme de jouer au tetris,
c'est de plus en plus dur jusqu'à ce que tu crèves.
»
Nathanaël Von Arlex, 01h05 le 04  janvier 2013
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je n'aurai jamais assez de mots pour vous dire à quel point je vous aime. ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emma Hathaway
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 610
♣ Date d'inscription : 13/10/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : En Normandie


MessageSujet: Re: Bonheur à partager ~ |. Libre   Jeu 24 Oct - 13:12

Pauline Hemson


« - Eh bien, ma plus grande passion est le dessin. C'est pour ça que j'ai rejoint la maison Baroque. Et puis il y a aussi l'équitation et les chevaux en général. Je monte depuis que je suis toute petite et j'ai toujours adoré ça. Sinon j'aime à peu près tous les genres de musiques mais j'aime beaucoup la musique classique. En fait, la musique que j'écoute dépend de mon humeur.»

Oui la jeune fille se doutait bien qu’elle devait apprécier le dessin. Le talent artistique de pauline dans cette matière était peu…Développé pour ne pas dire nul. Isidore était à ses cotés à la fois proche d’elle et tellement loin. C’était très étrange la relation qu’elle avait avec lui à la fois ils étaient en étroite liaison mais parfois il lui semblait totalement inconnu. Elle ne connaissait que les faces qu’il acceptait de dévoiler. Et chaque jour elle le découvrait de nouveau. Pourtant sa confiance était inébranlable et elle le laissait faire sans douter.

Ainsi Naia aimé de tout. Comme Pauline à vrai dire. Elle avait certains points communs plus ou moins important avec cette baroque qui avait son âge. Pauline frissonna légèrement si elle avait su elle aurait prit quelque chose de chaud mais en même temps ils étaient en pleins champs et le vent prenait un malin plaisir à venir se loger dans leurs cou la ou c’était le moins protégé. Ses yeux gris croisèrent ceux de Naia. Elle semblait avoir percuté quelque chose mais la Molière ignorait ce qu’elle pensait vraiment. Sauf quand celle-ci s’écria enfin :

« - Tu as froid ? Viens rentrons, il ne faudrait pas que tu te tombes malade ! »

Rien que pour ça la blonde attrapa la main que lui tendait Naia et se leva. Se levée l’avait réchauffé un temps soit peu et ça lui faisait du bien. Isidore la regardait avec intention. Bien elle allait devoir remettre cette. Ça allait être drôle mesdames et messieurs surtout si l’étalon gris décidait de faire l’imbécile. Elle attrapa les rênes et ne les lâcha plus. Ensuite elle guida l’étalon jusqu’à la selle qu’elle avait posé juste à coté.

-S’il te plait Isi’ pas de bêtises de ta part….

Un jour elle avait eut le malheur de faire la même chose et l’étalon avait fini au loin en train de lui dire au revoir avec un hennissement de liberté. Elle posa le tapis et la selle. Pour l’instant il était tranquille. Gentil Isi’. Elle le caressa, passant sa main sur ses naseaux. Son souffle chaud la réchauffa et elle mit sa main en dessous de sa crinière. Les étriers furent descendus et elle se tourna vers Naia. Pendant ce cour moment elle n’avait pas fait attention à son amie tellement concentré sur celui qui adorer la faire tourner en bourrique mais toujours avec la plus grande gentillesse. Voilà pourquoi elle ne lui en voulait jamais. Elle mit sa bombe et grimpa. Pas tellement pressé de rentrer elle attendait Naia. Sentant sous elle Isidore. Elle préférait monter à cru mais ces temps-ci ne se sentaient pas trop capable de le faire. Fatigue ou autre…Elle ne savait pas pourquoi.


___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Naia Egan
Modératrice à l'essai Pear ♣
♣ Messages : 607
♣ Date d'inscription : 09/09/2012
♣ Age : 17


MessageSujet: Re: Bonheur à partager ~ |. Libre   Jeu 24 Oct - 15:51

Elle saisit ma main et se leva avec souplesse. La jeune fille blonde me sourit puis se dirige vers Isidore qui attendit patiemment qu'elle la rejoigne. Je la regarde quelque secondes avant d'aller à la rencontre de mon propre cheval en souriant. Maintenant que je fais attention, moi aussi j'avais froid. Stelune vint vers moi en poussant un hennissement joyeux et me donna un coup de tête dans l'épaule. Je souris et effleurai son chanfrein avec douceur. Je lui remets son mors et c'est à mon plus grand plaisir que je constate qu'il ne bronche pas. Il ouvre la bouche docilement et une fois que la tige de métal y est placé, il se met à la mâchonner doucement. Je caresse son dos et ses flancs puis me penche pour ramasser le tapis de selle que je pose délicatement sur lui. Il frémit mais ne réagit pas. Je me baisse une nouvelle fois et saisis la selle. Il me donne un coup dans le dos, manquant de me faire tomber face contre terre. Je pousse un grognement et me rattrape à sa crinière de justesse. Me relevant tant bien que mal je souris lorsqu'il enfouit son nez dans ma nuque et le repousse gentiment. Il aime me faire tourner en rond mais comment lui en vouloir ? Avec délicatesse je dépose la selle sur son dos. Il fait deux pas de côté puis plus rien. Je sangle rapidement, remets ma bombe et saute en selle. Je constate que Pauline m'attend, déjà perchée sur l'étalon gris. Je rapproche ma monture, en veillant à laisser tout de même une distance de sécurité. Ils ont tous les deux un fort caractère, chose à ne pas oublier. D'une pression de jambe je me mets en route vers le chemin que nous avons pris à l'aller. J'attends qu'elle me rejoigne en gardant mes doigts crispé sur les rênes et une fois qu'elle est à mon niveau, laisse les rênes longues à mon cheval. Je me perds dans mes pensées un instant et reste silencieuse, profitant seulement de la sensation des muscles de mon cheval qui vibre sous moi et de la belle vision de la forêt orange, aux couleurs rendues flamboyante par le soleil couchant. Au loin j'entends le cri d'un oiseau, et un autre lui répond. Finalement je me tourne vers Pauline et la regarde en souriant encore une fois. (Décidément je souriais encore plus que d'habitude aujourd'hui.)

« - Et toi ? Une passion particulière ? »


| Et l'oscar du pire RP de la Terre est attribué à Nanouille. |

___________

« C'est comme de jouer au tetris,
c'est de plus en plus dur jusqu'à ce que tu crèves.
»
Nathanaël Von Arlex, 01h05 le 04  janvier 2013
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je n'aurai jamais assez de mots pour vous dire à quel point je vous aime. ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emma Hathaway
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 610
♣ Date d'inscription : 13/10/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : En Normandie


MessageSujet: Re: Bonheur à partager ~ |. Libre   Ven 25 Oct - 20:24

Pauline Hemson


Elle se trouve prêt de la jeune fille qui à rapprochait sa monture de celle de Pauline. La jeune fille à laissé les rênes longues se tenant pourtant bien droite. Pauline aimait plus les balades que le dressage et autre mais cela ne l’avait pas empêché d’en développer la posture. Elle attendit que son amie soit en place et toutes deux reprennent le chemin de l’académie. Les feuilles des arbres commencèrent à tomber. Pauline aurait souhaité une petite laine, un pull. Quelque chose qui tient bien chaud et qui donne envie de rester longtemps dehors. Hors maintenant elle voulait rentrer c’était tellement mieux un chocolat chaud enroulé dans une couette. La jeune fille brune semble perdue dans ses pensées et Pauline respecte son choix. Ses yeux gris regarde le sol, elle observe les sabots de l’étalon, elle sent ses muscles. Ses mains tiennent les rênes du bout. Pourquoi les reprendre ? C’est si calme pour l’instant.

« - Et toi ? Une passion particulière ? »

Passion….Pauline aimé la lecture elle pouvait passer du temps devant un livre sans s’en rendre compte, elle se coupé du monde et une fois dans sa bulle impossible de lui parler à moins de la secouer sans ménagement. Et encore d’abord se serait un étranglement rapide et efficace puis ensuite elle reprend son bouquin sans s’intéressait d’avantage à votre petite personne. Enfin parfois il lui arrive de ne pas réagir comme ça mais bon ne venait pas la saouler quand elle bouquine. Ensuite il y a le cinéma, elle a une grande culture cinématographique car elle essaye d’aller au moins deux à quatre fois par mois. Quand elle était chez elle avant elle se regardé des films sans limite. Quel délice que de se plonger dans le noir pour regarder un chef d’œuvre. Sauf quand il s’agissait de film d’horreur. Elle n’est pas trouillarde du moins pas autant que certaines personnes. A vrai dire pour un film d’horreur il faut qu’il y est quelqu’un de confiance avec elle. Poursuivons, elle aime l’équitation c’est bien normal sinon Isidore ne serait pas la actuellement. En pensant à lui elle passe sa main sur son encolure. La musique aussi.

-J’aime bien lire mais surtout des grands classique et tout ce qui se rapporte au théâtre. Puis regarder des films de tous les genres, bien sur l’équitation mais je n’en fais pas depuis que je suis toute petite. Pour là musique c’est comme toi tout dépend quand j’écoute et avec mes humeurs. Je ne sais pas si on peut considérer ça comme une passion mais j’aime bien sortir avec des amis en soirées.

Isidore broncha un peu et fit quelques foulées au trot avant que je l’arrête et le repasse au pas en touchant à peine les rênes. Ce n’est pas le moment de faire des bêtises le galop de tout à l’heure avait suffi. Pas la peine de voir une course à chaque tournant. L’allée c’était bien passé alors voilà. Pour ce qui est de ce que la jeune fille avait mentionné en dernier dans ses « passions » sortir entre amies avait été un moyen de se libéré de son père. Alors après le départ de son frère elle été de sortie tous les weekends fuyant l’ivresse et la colère de son père.


___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Naia Egan
Modératrice à l'essai Pear ♣
♣ Messages : 607
♣ Date d'inscription : 09/09/2012
♣ Age : 17


MessageSujet: Re: Bonheur à partager ~ |. Libre   Sam 28 Déc - 11:33

En attendant la réponse de la jeune fille je fixai le chemin devant nous, laissant mes pensées aller et venir comme bon leur semblait. Je les laissais venir, libre de toute limite, sans aucune barrière. C'était bon parfois d'être en paix, de pouvoir se laisser aller et de relâcher ne serait-ce qu'un peu sa vigilance. Je sentais encore en moi ce sentiment de sécurité et de pur bien-être que j'avais ressenti dans la clairière ombragée. Je savais qu'il resterait encore un peu avant de s'évaporer, laissant juste dans ma tête le souvenir agréable de cette journée parfaite. Les arbres défilaient, formant autour de nous un mur coloré qui encadrait le chemin tapissé de feuille rendue humide par les pluies récentes, caractéristiques de ce mois de septembre. Si la chaleur avait été étouffante en début d'après midi, elle l'était beaucoup moins à présent et s'effaçait pour laisser place à la fraicheur du soir. Le bruit des sabots claquant sur le sol froid et les bruissement des feuilles sous les assauts répétés du vent troublaient la paisible quiétude qui s'était installée. Je me surpris à frissonner moi aussi, alors que froid m'enveloppait.


« - J’aime bien lire mais surtout des grands classique et tout ce qui se rapporte au théâtre. Puis regarder des films de tous les genres, bien sur l’équitation mais je n’en fais pas depuis que je suis toute petite. Pour là musique c’est comme toi tout dépend quand j’écoute et avec mes humeurs. Je ne sais pas si on peut considérer ça comme une passion mais j’aime bien sortir avec des amis en soirées. »

Brusquement, Isidore partit au trot et Stelune le suivit instructivement, renâclant bruyamment. Je le laissais faire, sachant que lui tirer sur la bouche ne servirait à rien si ce n'est qu'à l'énerver encore plus et attendit qu'il fasse quelque foulées avant de crisper mes doigts sur les rênes et de m'asseoir profondément dans ma selle. Réagissant à cet ordre calme, il repassa au pas avant de s'arrêter en poussant un hennissement bref. A force de monter mon étalon, ses écarts à l'étiquette ne me surprenaient plus et j'avais, à force de me retrouver par terre, appris à bien réagir. Il n'aimait pas que je le force, je n'aimais pas qu'il fasse - trop - l'imbécile quand j'étais sur son dos. Mon gout du risque était très, très peu développé. C'était une sorte de compromis auquel nous avions abouti. Nous n'étions plus en guerre pour dominer l'autre. L'avons-nous été un jour ? Je le respectais et lui faisait de même. Il lui arrivait de laisser exploser son énergie par moment et je ne lui en tenais pas rigueur. Qui n'avait jamais fait d'erreur ? Qui arrivait à contenir ses sentiments sans jamais éclater ? Qui arrivait à devenir une machine ? Il m'arrivait de faire de même et dans ses moments il faisait preuve de la même confiance, de la même compassion envers moi. Je passai ma main sur son encolure frémissante et le fit reculer de quelque pas pour le remettre au niveau d'Isidore. Guère contente d'être aussi près de l'étalon, il secoua la tête mais ne broncha pas plus. Je le félicitai en lui laissant les reines longues pendant que les deux animaux se remirent en marche en même temps. Ce n'est quà ce moment je pris le temps de réfléchir à ce qu'avait répondu Pauline. Elle aimait les livres, le théâtre, les films. Soudain tous ces éléments se mirent en place dans mon esprit et tout me parut clair. Je me tournais vers elle et demandai en souriant, certaine de ce que j'avançai :

« - Molière ? »

Alors je remarquai que la suite d'arbres s'était arrêtée pour laisser place aux terrains verdoyants de l'académie, rendus presque rouge sous la lueur du soleil. L'après midi touchait à sa fin.

___________

« C'est comme de jouer au tetris,
c'est de plus en plus dur jusqu'à ce que tu crèves.
»
Nathanaël Von Arlex, 01h05 le 04  janvier 2013
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je n'aurai jamais assez de mots pour vous dire à quel point je vous aime. ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emma Hathaway
Elève Populaire ♪
♣ Messages : 610
♣ Date d'inscription : 13/10/2012
♣ Age : 19
♣ Localisation : En Normandie


MessageSujet: Re: Bonheur à partager ~ |. Libre   Dim 29 Déc - 23:01

Pauline Hemson



Naia eut plus de mal que moi pour repasser son étalon au pas. Mais elle devait avoir l’habitude et ne semblait en aucun cas gêné. Enfin si un petit peu agacé mais c’est tout. Pauline regarde le paysage, l’écurie se dresse et se rapproche au fils des foulées. Elle aimerait bien faire demi-tour pour repasser cette journée une fois encore voir deux. Car il faut bien le dire c’est fort agréable de partir comme ça. De faire la rencontre d’une fille qui finalement devient une amie. Tout ce que l’équitation peut faire. Elle rapproche chez les gens, elle crée des liens avec le fidèle destrier. La jeune fille est rêne longue, ses cheveux blond fouettent son visage même si elle les a mit derrière.

« - Molière ? »

La jeune fille hoche positivement la tête, oui c’était bien une Molière pure  souche, elle ne vivait pas que pour ça mais s’en était pas loin. Ils sont arrivés à l’entrée de la plaine et au milieu l’écurie de l’académie. Tout semble paisible alors que le soleil prend la teinte du soleil qui sombre pour laisser place à la lune. Pauline se demandait combien de temps elle était partie en compagnie de Naia, une heure voir deux quand même pas trois. Et si la jeune fille qu’elles avaient croisés été elle aussi partie en balade ou si finalement elle était rentré  à l’académie après avoir fait les soins à son cheval. C’est dommage ça aurait pu faire une sortie à trois enfin à deux aussi c’était très bien. Alors qu’elle réfléchissait tranquillement à cette super sortie, elles se rapprochaient. L’édifice était fier devant elles et l’odeur si caractéristiques du foin émané de partout. Dans un bel ensemble elles mirent pied à terre.

-Qu’est ce que tu aimerais faire plus tard Naia ? Beaucoup d’élèves d’ici souhaitent que ce soit quelque chose en rapport avec leurs maisons. Toi aussi ?

La jeune Molière laisse son amie passer devant avec son étalon avant de la suivre à distance bien raisonnable.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Bonheur à partager ~ |. Libre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bonheur à partager ~ |. Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Partager sa peine [Libre]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artistic Academy :: Concernant le membre :: RP terminés-